GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
Le Deal du moment : -27%
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
Voir le deal
176 €

Partagez

On the run and go ▬ PV Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 300
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyLun 5 Avr 2021 - 23:54

ft. Meredith Hawthorne  ▬  fin novembre 1978


i'm up against
the wall

Cela faisait presque un mois que Galaad sortait le moins possible de son appartement. Et pour cause, cela faisait presque un mois qu'il avait eu sa dernière altercation avec Selena. Ce n'était pas n'importe quelle altercation. Celle-ci aurait fait pâlir d'envie leurs disputes d'adolescents. Comme souvent, elle s'était conclue par une fuite de Galaad. Mais cette fois-ci, il craignait que son aînée ne veuille pas en rester là. Elle n'était pas juste furieuse. Elle était hystérique. Il fallait reconnaître que Galaad, s'il n'avait jamais prévu de faire un coming out, l'avait vraiment fait de la pire manière possible. Il évitait même d'y repenser. Mais n'en osait plus sortir de chez lui. Lui qui ne fréquentait absolument pas les mêmes milieux que sa sœur craignait soudain de la voir surgir à tous les coins de rue. Et si elle décidait de le ramener au manoir ? De l'enfermer là-bas pour qu'il ne l'embarrasse plus ? Alors il passait l'essentiel de son temps terré dans son appartement, à surveiller la cheminée d'un air inquiet, et à prier pour que les sortilèges de protection qu'avaient installé ses amis pour lui fonctionneraient. C'était même surprenant que Glinda ne l'ait pas remarqué - quoique, ils faisaient tant d'efforts pour ignorer ce que bricolait l'autre ...

Si bien que lorsque Meredith s'était manifestée et lui avait proposé un restaurant, Galaad avait longtemps hésité avant d'accepter. Il connaissait assez bien la réputation des Hawthornes pour savoir qu'il ne s'agirait pas de la première guinguette venue. Plutôt d'un de ces endroits chics que Selena affectionnait tant ... Mais il n'avait pas vu Meredith depuis longtemps, et il avait vraiment besoin de prendre l'air. Et, pour finir, il avait bien plus confiance envers les talents en magie de son amie qu'envers les siens. Il quitta donc son appartement non sans une petite pointe d'appréhension, mais surtout avec une bonne dose de retard, comme à son habitude. Autre chose qui ne changeait pas beaucoup, il n'avait pas exactement fait d'efforts pour s'habiller joliment pour l'occasion. Ou peut-être en avait-il fait - en tout cas, ça ne se devinait pas. Les cheveux en bataille, la barbe de trois jours et les fringues pas repassées ne différaient pas ses autres sorties. La pensée lui traversa l'esprit quand il débarqua enfin devant les Baguettes Dorées. Comme il s'y attendait, l'endroit paraissait ... guindé. Mais Galaad n'était pas du genre à se formaliser de son apparence.

Il poussa la porte et, avant même de chercher des yeux son ami, parcourut la pièce pour vérifier que Selena ne s'y trouvait pas. On n'est jamais trop prudent. A peine était-il rassuré qu'une silhouette féminine se dirigeait vers lui d'un pas assuré.
- Je rejoins Miss Hawthorne, indiqua-t-il à la serveuse avant que cette dernière n'ouvre la bouche - peut-être pour le mettre dehors, allez savoir.
Elle eut toutefois la grâce de ne faire aucun commentaire, et Galaad lui emboîta donc le pas pour rejoindre son amie. Même lui, qui n'était pas le plus observateur ou critique des sorciers londoniens, voyait qu'il tranchait dans cet environnement si soigné. L'idée le faisait plus sourire qu'elle ne le dérangeait. Ce qui ne l'empêcha pas d'être soulagé quand la serveuse s'effaça pour lui montrer la table à laquelle Meredith l'attendait. Après l'avoir remercié, il se dirigea à grands pas vers son amie.
- Mere, désolé du retard, entama-t-il d'un ton pas désolé du tout. Quand on invitait Galaad Stomby, on ne l'attendait pas à l'heure. Si tu savais comme ça me fait plaisir de te voir. Et de sortir un peu de chez moi, confia-t-il en s'asseyant face à elle. Il savait Meredith et Antinea très proches, mais ignorait si les derniers évènements étaient remontés jusqu'à sa petite sœur, et depuis elle jusqu'à Meredith. Lui s'était bien gardé d'aller raconter sa dispute avec Selena à sa cadette ... Après tout, elle détestait les savoir en conflit.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 293
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - MADE BY SCHIZOPHRENIC
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenella de Vermandois tuant Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyMar 6 Avr 2021 - 10:30

Galaad Neill Stomby.
Meredith Hawthorne ne le connaissait que trop bien, pour avoir partagé avec lui une Maison commune à Poudlard. Et pour avoir assisté de nombreuses fois à quelques tentatives avortées de rapprochement un peu trop extrême. Néanmoins, la belle blonde ne lui en a jamais tenu rigueur. Étant donné que sa meilleure amie depuis sa première année dans le château séculaire, se trouve être la cadette des Stomby. Antinea Zana Stomby est la jeune femme avec qui la demi-Vélane passe le plus clair de son temps. Or, il faut avouer qu’en ce moment et avec leurs carrières respectives, l’ancienne Serpentard et l’ancienne Serdaigle ne se voient que sporadiquement. Ou en de rares occasions. Privilégiant alors des week-ends entiers, où les deux jeunes femmes seraient assurées de ne pas être dérangées. Conversant alors durant de longues heures, avec une préférence pour une bouteille de vin blanc et des échanges pour le moins intéressants.

C’est donc lors d’une visite chez la cadette des Stomby que l’aspirante Auror vit le grand frère. Ce dernier était parti aussi rapidement qu’il était venu. Les iris verts absinthe acérés eurent cependant le temps d’apercevoir une mine quelque peu soucieuse et tracassée. Un froncement de sourcils plus tard, et la Présidente du BDE avait fait sa demande en ce qui concernait de revoir son ancien camarade de maisonnée seule à seul. Le jeune homme n’avait pas donné sa décision sur l’instant, préférant peser le pour et le contre, visiblement. Chose que respectait la fille unique de la Comtesse de Vermandois. S’il ne voulait pas, elle n’allait pas lui forcer la main. Néanmoins, il lui donna une réponse positive, -ce qui soulagea la belle blonde-, lui donnant alors rendez-vous dans un restaurant nouvellement apparu : Aux Baguettes Dorées. Établissement tenu par une cheffe française réputée et qui méritait de se faire connaitre dans ce monde.

Meredith Hawthorne était arrivée en avance et avait déjà pris place, vêtue d’une robe courte en dentelle noire. Ses jambes fuselées et galbées rehaussées d’escarpins tout aussi noirs et vernis. La seule touche de couleur se trouvant dans son imperméable rouge bordeaux, de la même couleur que ses ongles. Un sac en bandoulière, lui aussi noir, accroché au dossier d’une chaise à la facture magnifique. La décoration du restaurant reflétait cette élégance à la française, chère au cœur de la demi-Vélane. Un chignon savamment travaillé, dont quelques mèches disposées encadraient le visage de la belle blonde. Visage qui se trouvait dans la paume d’une main tandis que l’autre tapotait de ses doigts sur la table, avec une légère impatience doublée d’une appréhension certaine. L’ancienne Serpentard savait que Galaad Stomby ne brillait pas par une envie folle de prouver sa valeur en étant à l’heure à un potentiel rendez-vous. Pire : il était fier de son retard.

Fronçant les sourcils avec un demi-sourire présent sur les lèvres rouges, la demi-Vélane vit apparaître son ancien comparse Serpentard dans une convenance totalement inappropriée pour ce lieu. La barbe de trois jours, les vêtements qui n’étaient pas repassés pour une Mornille et surtout cette chevelure décoiffée. Alors qu’il avait pris place en face d’elle et lui offrait tout un simulacre de compliments, la jeune femme se redressa vivement pour arriver à sa hauteur et passer une main délicate dans ses cheveux foncés, afin de les discipliner un tant soit peu. Et, de réajuster un col, un peu trop en berne, tentant là aussi d’aplanir des plis un peu trop présents. Tapotant sur son épaule avec une certaine satisfaction présente dans son sourire rouge, Meredith Hawthorne refit face à Galaad Stomby.

- Je suis contente de te revoir Galaad, ça fait si longtemps ! Et encore plus de savoir que grâce à moi, tu es sorti de chez toi ! S’exclamait la jeune femme avec un sourire tendre. Comment vas-tu ? Lui demanda-t-elle doucement, toujours inquiète sans pour autant le montrer, quand il s’agissait d’anciens camarades de maisonnée.

Une pause. Légère. Le regard absinthe se rivant au regard bleu.

- Tu veux boire quoi ? Qu’est-ce qui te tente ? Le questionna-t-elle, alors qu’une serveuse arrivait à la hauteur de leur table. Je prendrais un verre de vin blanc, en ce qui me concerne. Et toi ?

De toute manière, elle l’invitait.
Il pouvait prendre ce qui lui faisait plaisir.
Tant qu’il sortait un peu de chez lui et prenait l’air.
C’était tout ce qui importait à Meredith Hawthorne.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 300
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyMer 7 Avr 2021 - 0:11

ft. Meredith Hawthorne  ▬  fin novembre 1978


don't wanna call you
in the nightime

Contrairement à Galaad, Meredith avait fait honneur à son élégance habituelle, et s'était habillée avec une classe certaine. Le regard du jeune irlandais glissa quelques instants sur la dentelle noire, qui révélait des jambes parfaites. Mais il avait fini par apprendre de ses erreurs - ravalez votre surprise, s'il vous plaît. Meredith, c'était non. Il s'y était suffisamment cassé les dents. Il pouvait au moins consoler son ego déjà fragile en se disant qu'il n'était pas le seul dans ce cas-là. Il se tint donc sage - quoique, quelques compliments lui échappèrent, que voulez-vous, on ne se refait pas. Il parvint toutefois à retenir une remarque beaucoup trop déplacée quand la jeune femme s'avança vers lui pour ajuster son col et tenter, sans grand succès sans doute, de mettre de l'ordre dans ses cheveux. Il se contenta de lever les yeux au ciel, sans pour autant essayer de camoufler son sourire amusé.
- Arrête Mere, c'est un combat perdu d'avance, prétendit-il s'offusquer à mi-voix. A la voir agir comme cela, il aurait cru être en présence de sa petite sœur - pas étonnant que ces deux-là s'entendent si bien. Quoique Selena aussi aurait été du genre à le recoiffer ... mais elle n'aurait pas voulu s'y risquer.

Son sourire s'effaça un peu quand son amie lui demanda comment il allait. Il ne voulait pas la noyer sous ses problèmes. Elle était trop proche d'Antinea, et il savait comme sa cadette détestait les disputes familiales. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Galaad avait mûri - un petit peu. Assez en tout cas pour essayer d'être moins un fardeau pour Anti. Plus facile à dire qu'à faire.
- Oui oui, ça va, tenta-t-il d'éluder - bordel, qu'il était mauvais menteur. Et toi ? Tu as l'air radieuse.
Oups, un autre compliment qui lui échappait. Au moins pouvait-il espérer détourner la conversation avec celui-là. Un sourire gêné vint ponctuer cette lamentable diversion, et ce fut avec ravissement qu'il accueillit sa proposition d'un verre. Il ouvrait la bouche pour demander une bière quand il prit conscience que ce genre de boisson n'était peut-être même pas servi dans cet établissement. Il aurait pu en rougir, mais c'était mal connaître Galaad Stomby. Il maquilla son hésitation avec un sourire charmeur en direction de la serveuse. Sans autre réponse que le même visage de marbre. Bien tenté, mais loupé.

- Je prendrai un whisky, abandonna-t-il donc. Et qu'on ne lui demande pas lequel - ou alors, il laisserait Meredith choisir, il était trop tôt, et il était trop indécis. Parlant d'heure, il était sans doute un peu tôt pour un apéritif. Mais ce genre de considération passait bien au-dessus de la tête du jeune Stomby - un verre d'alcool est un verre d'alcool, pas vrai ? Il attendit que la serveuse se soit éloignée pour parcourir de nouveau le restaurant des yeux, avant que son regard ne revienne accrocher celui de Meredith.
- Dis donc, c'est chic ici, commenta-t-il avec un petit sifflement. Sans toi, on ne m'y aurait pas vu de sitôt, ajouta-t-il avec une étincelle rieuse dans le regard. Nouvelle manière de détourner l'attention pour éviter de revenir sur sa santé mentale. Qui n'était pas exceptionnelle, bien sûr. Il n'était pas fait pour rester enfermé chez lui. Galaad était un animal sociable, il avait besoin de sortir, de voir du monde, de faire la fête. Rester entre quatre murs, même avec de la bonne musique ... Ce n'était pas dans sa nature. Il accueillit son verre de whisky avec soulagement, se fit violence pour ne pas le descendre d'une traite. Car oui, il pouvait être poli. Et oui, il pouvait siroter son whisky.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 293
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - MADE BY SCHIZOPHRENIC
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenella de Vermandois tuant Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyMer 7 Avr 2021 - 10:24

Meredith Hawthorne savait par expérience, les regards que l’on pouvait poser sur sa silhouette.
Galaad Stomby n’y fit pas exception. Bien au contraire même. Cependant, il s’en trouvait respectueux et pour cela, la belle blonde lui en offrait une gratitude silencieuse. Il n’était pas le premier mais ne serait sûrement pas le dernier à se vriller les dents sur la demi-Vélane qui était inatteignable et qui parvenait à le faire comprendre. Néanmoins, un seul jeune homme avait réussi l’exploit conséquent de l’atteindre véritablement. Et ce, au plus profond d’elle-même. En plein cœur. En y repensant, la fille unique de la Comtesse de Vermandois eut un tendre et doux sourire. Alors que son interlocuteur était -enfin- arrivé. Ne se privant nullement d’afficher un retard considérable. Or, l’ancienne Serpentard ne pouvait lui en tenir rigueur : il était venu, c’était ce qui importait.

En revanche, passer ses doigts fins et délicats dans la chevelure brune presque noire était un challenge auquel se prêtait l’aspirante Auror avec un sérieux inébranlable. Se mordant les labiales rouge vermeille suite à la petite remarque déguisée de son ancien camarade de maisonnée. D’ailleurs, le regard bleuté qui venait de se lever vers le plafond du restaurant français eut tôt fait de faire rire quelque peu la jeune femme. Docile, Galaad Stomby se laissait rhabiller et recoiffer par Meredith Hawthorne, même si pour lui, tout ça semblait être un combat perdu d’avance. Ce qui la fit sourire puis rire ensuite.

- En tant qu’ancienne Serpentard et aspirante Auror, jamais je n’ai été, ni ne serait face à une défaite. Surtout de ce genre. Avait susurré la Présidente du BDE avec un large sourire près de l’oreille de l’ancien Serpentard. Avant d’aller gracieusement se rasseoir. Face à lui.

Le regard absinthe devenu acéré avait bien remarqué une tentative de mensonge éhonté et une envie de détourner l’attention de celle qui portait ces mêmes prunelles devenues soucieuses sur son vis-à-vis. Un compliment à peine voilé, qui renvoyait Meredith Hawthorne à ce jour de Novembre. Celui de son anniversaire. Le neuf Novembre plus précisément. Ce même jour, où elle était arrivée en retard pour assurer son tutorat quotidien. La séance s’étant clôturée sur un merveilleux cupcake d’anniversaire. Bien que celui, qui l’avait produit n’en était pas convaincu. Mais là encore, ça valait tout l’or du monde. Et même plus encore.

- Hum. Avait-elle commencé sciemment, avant de revenir à la charge ensuite. J’ai eu vingt ans, début Novembre. Et pour tout t’avouer, je ne pensais pas que cette journée d’anniversaire se serait terminée ainsi. Avait conclu la belle blonde avec un sourire mystérieux présent sur ses lèvres pleines.

Mais, ils n’étaient pas dans cet établissement de renommée pour parler d’elle, si ?
La serveuse arriva à point nommée déclamant une carte des boissons alcoolisées grandiose qui allait de pair avec le standing de cet établissement. Cependant, la belle blonde avait fait son choix dans la prise d’un verre de vin blanc. Et son homologue ancien Serpentard, dans tout ça ? L’hésitation était apparue sur le visage de ce dernier, la serveuse attendant patiemment qu’il en vienne à faire son choix. Un whisky sans grande précision, visiblement. La belle blonde eut un petit rire voilé derrière l’une de ses mains fines manucurée de rouge bordeaux. Tandis que la charmante serveuse s’en allait préparer leur commande de boissons. Avec tout le professionnalisme du monde.

- La décoration est raffinée et ça fait écho à mes racines françaises. Tout comme la carte proposée par la cheffe. Un petit rire. C’est bien pour ça, que je t’ai fait sortir de ton trou, Galaad. Et ça a fonctionné.

Avec rigueur et expérience, la serveuse venait de déposer tour à tour, un verre de vin blanc et un verre de whisky. L’une des mains fines s’empara du grand verre au liquide clair, tandis que l’autre venait de réceptionner la tête blonde dans la paume. Jambes croisées, Meredith Hawthorne voulait trinquer avec Galaad Stomby à ces retrouvailles saugrenues. Qui, ne lui déplaisaient nullement. Loin, s’en fallait.

- Trinquons, alors. Avant que tu n’en viennes à boire tout ton verre de whisky ! S’était-elle exclamée avec un rire franc, avant de faire venir s’entrechoquer les deux verres d’alcool. Galaad … Une légère pause avant de déposer son verre de vin blanc entre eux deux. Je vois bien que ça ne va pas. Et tu es un mauvais menteur, je peux te l’assurer. Avait-elle murmuré pour qu’il se détende.

Une petite pause.

- Qu’est-ce qui peut bien te tracasser ? Et ne me dis pas que rien ne tracasse Galaad Stomby. Parce que je ne te croirais pas. Un petit sourire et un regard vert absinthe rempli de sollicitude.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 300
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyMer 7 Avr 2021 - 17:22

ft. Meredith Hawthorne  ▬  fin novembre 1978


don't wanna hand you
all my trouble

Galaad n'aimait pas particulièrement se faire rhabiller - dans ces circonstances, en tout cas - mais face à une Meredith Hawthorne, il était bien incapable de voir la chose comme étant négative. Il s'abstint donc de ronchonner, même s'il ne croyait pas trop à une possible victoire de la jeune femme contre sa tignasse rebelle. Avoir l'air débrayé était plus qu'un laisser-aller ; c'était un style de vie. Au mieux pourrait-elle aplatir quelques épis - ce qui serait déjà un net progrès, pour lui qui, au milieu de ce restaurant, avait l'air d'un Sombral invité à un mariage. Son regard s'était fait fuyant, toutefois, quand il avait répondu d'un vain mensonge. Mais il revint vite examiner Meredith en entendant sa réponse sybilline. Son anniversaire, hein ? Il ne lui avait pas souhaité - ce n'était pas contre elle, il ne pensait jamais à ce genre de trucs, même chez ses amis les plus proches. Mais son amie ne semblait pas s'en formaliser. Au contraire, quand elle évoquait l'évènement, il voyait briller dans ses iris verts des étincelles joyeuses. L'irlandais installa son menton dans sa main, son attention fixée sur la jeune femme.
- Il va falloir que tu m'en dises plus. Un comble pour celui qui avait éludé salement une question, quelques secondes plus tôt.

L'intervention de la serveuse lui permis tout de même de croire que son mensonge avait fonctionné, et que Meredith allait se contenter de raconter son anniversaire. Parce qu'il était curieux, le Galaad ! Et après tout, connaître les aventures des autres le distrairait très bien de ses propres problèmes. C'était bien pour cela qu'il était sorti de son trou, comme le disait la jeune femme.
- Je n'étais pas ... grommela-t-il, s'apprêtant à la contredire mais s'interrompant à mi-chemin. Oui bon ok, ça a marché, concéda-t-il de mauvais cœur. Mince, si on lui proposait à manger, comment pouvait-il dire non ? Il vivait des restes de frigo depuis un mois. Tout sauf de la grande gastronomie, donc. Pas mauvais perdant pour autant, il trinqua avec Meredith, riant de sa blague sur sa tendance à descendre un peu trop vite les verres. Elle le connaissait bien. D'autant mieux qu'Antinea avait dû se plaindre quelques fois de lui ...
- Je sais me tenir, miss Hawthorne - un demi-mensonge cette fois-ci. Et quand je disais que l'endroit était chic, c'était surtout que je me demandais ce qui avait bien pu te traverser l'esprit en m'invitant moi ! la taquina-t-il. Car si elle le connaissait si bien, il était un rien surprenant qu'elle se risque à l'amener dans si environnement si bien fréquenté. Ce genre d'invitation seyait plus à Selena Stomby qu'à son petit frère.

Malheureusement, son hilarité ne dura pas. A peine avait-il bu une gorgée de whisky que Meredith revenait à la charge avec de nouvelles questions le concernant. Galaad se renfrogna, détourna le regard.
- Je ne suis pas ... Il s'interrompit à nouveau, mordilla l'intérieur de ses joues. Elle insistait, et il commençait à comprendre qu'elle ne baisserait pas les bras de sitôt. Tout comme avec sa coiffure, Meredith Hawthorne ne considérait aucun combat comme perdu d'avance. Le visage de Galaad s'était crispé, ses yeux s'étaient fixé sur son verre de whisky, et il regardait sans les voir les larmes d'alcool qui longeaient ses bords.
- Je me suis pris la tête, avec Selena, avoua-t-il à mi-voix. Il n'en avait pas honte. Pas vraiment. Mais il craignait les conséquences, et le dire à voix haute rendait la chose encore plus réelle, la menace plus tangible. Ce n'est pas la première fois, je t'apprends rien. Mais cette fois c'était ... mauvais. Vraiment mauvais.
Le plus dur n'était pas encore dis - en l'occurrence, ce sur quoi avait porté la dispute. Pas ce qui l'avait déclenché, ça non. Galaad n'avait absolument pas honte de s'être fait prendre la main dans le sac, en train de piocher dans le coffre familial. Il pensait encore chacun des mots qu'il avait martelés à sa sœur ce jour-là. Non, ce qui le dérangeait ... c'était ce sur quoi la dispute avait dérivé. Mais il espérait encore que Meredith en resterait là, et qu'ils pourraient revenir sur son anniversaire.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 293
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - MADE BY SCHIZOPHRENIC
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenella de Vermandois tuant Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyMer 7 Avr 2021 - 18:32

Meredith Hawthorne était le contrôle incarné.
Rien ne devait lui échapper et rien ne devait se soustraire sous son regard vert absinthe des plus acérés. Galaad Stomby, l’avait très bien compris car il s’était laissé faire. Malgré que la chevelure foncée, elle, était récalcitrante. A croire que l’ancien Serpentard n’avait fait nul effort pour se peigner. Et ce, depuis un moment. Néanmoins, les mains fines et délicates arrivèrent à aplanir quelques épis indisciplinés et désobéissants. Redonnant alors à l’ancien camarade de maisonnée, un semblant de dignité. La belle blonde connaissait son interlocuteur, qui semblait adopter la même attitude qu’un autre Serpentard. Ariel Bloom lui était similaire. Pas dans toute sa personnalité, mais la demi-Vélane reconnaissait certains traits de caractère. Alors qu’en ce qui la concernait elle, l’aspirante Auror détestait le laxisme et la paresse. Or, quand il s’agissait de Poudlard et d’une ancienne Maison commune, c’était différent. La Présidente du BDE était réceptive.

Toutefois, la conversation avait dévié sur un autre sujet. Cette date précieuse de ce début du mois de Novembre, qui lui avait fait avoir vingt ans en ce monde. Et dont, elle se rappellerait toujours comme étant la plus merveilleuse des fêtes, sur cette terre. Un évènement qu’elle n’était pas prête d’oublier et qui lui resterait en mémoire. Vu le sourire nostalgique présent sur les lèvres rouges et pleines. En plus d’être un fieffé menteur, Galaad Stomby était idéalement curieux. Ces quelques mots firent rire la jeune femme. Qui comprenait parfaitement son petit stratagème. D’éluder son sujet à lui, pour mieux se focaliser sur le sien, à elle. Mais, la fille unique de Fenella de Vermandois était tenace. Soit, elle pouvait concéder un peu de terrain. Juste un peu.

- Alors, si tu veux en savoir plus … Entama-t-elle sur un petit ton de défi, tout en dardant ses iris verts dans les siens, comme pour lui dire : je ne t’ai pas oublié Galaad Stomby, crois-moi. J’ai été réélue à la rentrée de Septembre, pour une nouvelle année en tant que Présidente du BDE. Et, j’ai été obligée de tutorer un élève de première année. Que j’ai … perdu de vue, par volonté. Une pause. Longue. Pour la faire courte, ça a été atroce jusqu’en Octobre où il a brillé par son absence et sa non-implication. Une nouvelle pause, plus courte cette fois-ci. Et le jour de mon anniversaire, je suis arrivée en retard. Il s’est inquiété et a posé des questions. Je lui ai dit de quoi il en retournait. Ce qui a fait que j’ai obtenu le plus beau cupcake d’anniversaire à la fraise qui soit.

Un large sourire présent sur les lèvres vermeilles avant d’énoncer l’identité du pâtissier en herbe.
Car, la demi-Vélane était persuadée que ce serait la prochaine question de son interlocuteur.
A quoi bon, le cacher de toute façon.

- L’étudiant, c’est Gauwain Robards. Avait mumuré la jeune femme contre son verre de vin blanc.

Satisfaite par ailleurs d’avoir réussi à faire sortir Galaad Stomby de son statut d’ermite. Ce dernier en venait même à rire à son calembour, lorsqu’ils trinquèrent. Se joignant à son hilarité, elle ne put s’en empêcher quand lui aussi se permit un trait d’humour. Il savait se tenir, mais ne brillait pourtant pas par sa tenue vestimentaire un tant soit peu négligée. Que Meredith Hawthorne avait tenté de rendre présentable. Parce que lui-même le disait : l’endroit était chic. Alors, pourquoi l’inviter lui ? La réponse était pourtant simple : il n’allait pas bien. Il était taciturne, ses traits pour le moins tirés, quand la belle blonde l’avait croisé quelques minutes chez sa meilleure amie. Ce n’était pas par charité qu’elle l’avait invité, c’est parce qu’elle se souciait de son existence.

- Par Lilith, pardonnez mes propos Monsieur l’Irlandais ! S’exclamait-elle en l’asticotant sciemment. Si vous savez vous tenir … je ne peux que le respecter. J’en suis admirative ! Un sourire mutin pour épicer ses palabres. Je t’ai invité parce que j’ai remarqué que chez Antinea, tu n’allais pas bien. Et vu, qu’on ne s’est pas vus depuis longtemps, je me suis dit qu’un tel établissement serait intéressant.

Le regard vert d’absinthe pure venait de constater que le visage de son vis-à-vis s’était fermé suite à quelques interrogations intrusives. Reposant délicatement son verre de vin blanc sur la table, Meredith Hawthorne patientait. Attentive aux confessions futures de Galaad Stomby. Ainsi donc, il s’était pris la tête avec sa grande sœur, la femme puissante. Sans entrer pourtant dans les détails, l’étudiante de l’EMS savait les relations peu cordiales qui existaient entre la grande sœur et ses cadets. Ce genre de chose arrivait souvent, mais ici, cela semblait différent. Et comme le disait le jeune homme : c’était vraiment mauvais. Par amitié et surtout parce qu’il avait l’air de porter un lourd fardeau sur ses épaules, la jeune femme vint poser délicatement l’une de ses mains sur l’une de celles de l’Irlandais.

- Tu sais que tu peux te confier. Je ne te jugerais pas. Ce n’est pas dans mes habitudes. Pourquoi était-ce si mauvais, ce jour-là ? Demanda-t-elle d’une voix douce, l’incitant à continuer. Le contemplant de ses iris verts, un tendre sourire sur ses labiales rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 300
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyHier à 16:27

ft. Meredith Hawthorne  ▬  fin novembre 1978


don't wanna give you
all my demons

Sa stratégie de dévier la conversation sembla avoir fonctionné. Pour un court instant seulement, mais il ne le savait pas encore. Galaad écouta le récit de son amie avec un intérêt non feint. Elle faisait tant de choses. Ses prenantes études d'Auror, présider le bureau des étudiants, et voilà que maintenant elle devait tutorer des étudiants plus jeunes. Le jeune irlandais se demandait bien comment elle pouvait s'appliquer dans toutes ces tâches, et continuer à dormir. Prenait-elle un peu de temps pour elle, parfois ? Il lui aurait bien demandé, mais elle enchaînait déjà sur son fameux tutoré. Galaad Stomby n'était pas très doué pour lire entre les non-dits, mais il devinait tout de même que quelque chose se tramait. Les longues pauses silencieuses, le cupcake à la fraise ... Voilà qui faisait hausser un sourcil au dragueur qu'il était. Un petit chanceux avait-il réussi là où Ariel ou lui s'étaient heurté à un mur ?
- Dis donc, il t'a fait de l'effet ce première année, ou quoi ? plaisanta-t-il. Aucune déception dans son ton. Il avait depuis longtemps accepté son échec en ce qui concernait Meredith. Il haussa tout de même un sourcil surpris en entendant le nom de Gauwain. Il se rappelait avoir pris ce Serpentard sous son aile - façon de parler, Galaad n'avait pas grand chose de la maman poule. Mais leurs chemins s'étaient éloignés depuis plusieurs années, et il était devenu un simple visage familier, parfois croisé au détour de quelque évènement du monde sorcier.
- Je me rappelle de lui, à Poudlard, sourit-il. Je ne savais pas qu'il s'était lancé dans des études d'Auror. Quelle idée, aurait-il rajouté, s'il n'avait craint de vexer Meredith au passage.

Malheureusement, il n'eut pas le temps de pousser plus longtemps son avantage. Dommage, il aurait aimé en savoir plus sur ce qui liait Meredith et Gauwain. Ce serait pour plus tard, sans doute. Car son amie était déjà revenue à la charge, en l'accusant d'avoir une petite tête lorsqu'il avait visité Antinea. Ce n'était pas faux. Galaad avait du mal à mentir à sa cadette ... à mentir tout court, en fait. Tous les traits d'humour de Meredith ne pourraient atténuer le malaise qu'il ressentait, à l'idée que sa petite sœur se retrouve encore entre deux feux - le sien, et celui de Selena. Mais ce n'était pas sa faute, après tout ! Est-ce que son aînée était vraiment obligée d'être aussi ... aussi ... elle ?
- Alors tu t'es dis que bon alcool et bons petits plats me délieraient la langue ? demanda-t-il sur le ton de la plaisanterie. Mais le cœur n'y était pas. C'était évident, il était crispé, il rechignait à se laisser aller aux confidences. Il fallut que la main de Meredith se pose sur la sienne pour qu'il arrête enfin d'éviter son regard. Il plongea dans les iris verts absinthe, y lut sa douceur et sa compassion. Il ne méritait rien de tout ça, mais décida de l'ignorer.

- Les choses ont escaladé. Tu sais comme elle peut être. Tellement ... trop. L'hôpital qui se foutait de la charité. Il fallait être deux pour envenimer une dispute, et Galaad avait clairement eu sa part dans la manière dont les choses avaient dérapé. Mais c'était elle qui avait lancé les hostilités, pas vrai ? En allant draguer Arès à la fête d'Halloween. Soudain, Galaad se sentait obligé de se justifier. Tu étais là, à la soirée d'Halloween du Tsarducks ? demanda-t-il. Il y avait tellement de monde, tellement de déguisements ... Il ne se rappelait pas l'avoir vu, mais pouvait facilement l'avoir loupée. Elle s'est amusée à aller accoster ... quelqu'un qui m'est cher. M'a été cher. C'est compliqué. Il s'emmêlait dans ses explications, sentait qu'il passait à côté de ce qu'il voulait démontrer. Tu me connais, je ne suis pas possessif. Mais Selena ... Clairement, je l'ai pris contre moi. Ça l'était, d'ailleurs ! Et il se mentait à lui-même autant qu'à Meredith, à ce sujet. Bref, l'autre jour, je l'ai confronté à ce sujet. Tu imagines que ça ne s'est pas bien passé. Parce que tu l'as sans doute compris, ce quelqu'un, c'était un homme. Il ne prononça pas son nom. Il l'avait trop donné à la légère. C'était fini - du moins voulait-il le croire. Bref, Selena sait que je suis bi, maintenant, murmura-t-il finalement. Ses mâchoire se crispèrent, tandis qu'il détournait le regard. Tu as promis de ne pas me juger, tu te souviens ? aurait-il voulu lui rappeler. Mais ce n'était pas la peine, toute son attitude le hurlait. Il prit une nouvelle gorgée de whisky, espérant que la serveuse n'allait pas ré-apparaître trop vite.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 293
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - MADE BY SCHIZOPHRENIC
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenella de Vermandois tuant Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith EmptyHier à 19:08

Le sujet avait dévié un peu trop facilement.
Néanmoins, cela n’avait pas changé le désir de Meredith Hawthorne d’en venir à ce que Galaad Stomby lui fasse des aveux. Cependant, l’Irlandais avait voulu en savoir plus en ce qui concernait le jour d’anniversaire de la belle blonde et comment celui-ci, s’était déroulé. Il est vrai que la demi-Vélane ne s’était pas attendue à une telle conclusion. Encore moins venant de la part de Gauwain Robards et d’une merveilleuse création sucrée à la fraise. Le regard vert absinthe était teinté d’une certaine rêverie doublée d’un souvenir heureux, quand la belle blonde y repensait. Même Cole Bronson, qui pourtant excellait dans l’art de faire des petits-déjeuners d’anniversaire avait échoué lamentablement. Car rien ne valait ce gâteau à la saveur suave de fraise, portant avec son glaçage, la couleur préférée de la fille unique de la Comtesse de Vermandois.

Fille unique qui eut un rire, caché par l’une de ses mains fines, à la vision du sourcil levé et à la réflexion de son interlocuteur. Parce qu’elle savait combien son vis-à-vis avait dû déployer d’artifices pour lui plaire. Et Ariel Bloom aussi. Dans des échecs toujours cuisants, mais dont l’ancienne Serpentard n’y voyait nulle envie de ne plus leur parler. Silencieuse, l’aspirante Auror avait salué leur audace. Qui, il fallait le dire était inhérente aux deux anciens Serpentard. Mais, ça n’avait pas fonctionné. Et, Galaad Stomby avait sensiblement raison : le première année lui a fait de l’effet. S’il savait tout ce que cela avait engendré … Une gorgée de son vin blanc et une petite moue taquine avant de répondre à son petit questionnement pour le moins amusé.

- En effet oui. Ne t’en déplaise. Avait-elle répondu sur le même ton de la plaisanterie. L’une des mains manucurées de rouge bordeaux réceptionna la tête blonde de la demi-Vélane. Quelles étaient vos relations ? Parce que tu es un tantinet plus âgé. Une nouvelle gorgée de vin blanc tout en le toisant avec un petit sourire en coin. Pour tout te dire, j’ai moi-même été surprise de le voir fouler le sol du Campus de l’EMS dans la même filière. Et en plus, le Doyen nous a mis ensemble. Pour un binôme, bien mal entamé. Et qui, au vu du sourire présent sur les lèvres pleines et rouges, s’était bien mieux terminé.

Toutefois, Meredith Hawthorne n’était pas ici pour parler d’elle. Et ça, Galaad Stomby devait le comprendre. Si elle avait fait venir son ancien camarade de maisonnée dans ce restaurant et le faire sortir de son statut d’ermite, c’était qu’il y avait une raison. Malgré les tentatives de dragues avortées et quelque peu intrusives, la jeune femme appréciait le brun qu’elle avait tenté en vain de recoiffer. Son sort lui importait. Et savoir qu’il n’était pas au meilleur de sa forme, l’inquiétait. La raison étant aussi la suivante : sa meilleure amie. La jeune sœur cadette des Stomby.

- Tout à fait. C’est que mon plan machiavélique avec de l’alcool et des mets exceptionnels a porté ses fruits ! S’exclamait-elle en le taquinant. Mais, l’Irlandais n’en restait pas moins fermé. Rigide dans sa manière de serrer ses mâchoires. Alors, la belle blonde s’était permise de le toucher. D’effleurer sa main. Pour qu’il se confesse.

Et enfin, les explications.
Attentive, la demi-Vélane écoutait son vis-à-vis qui explicitait ce qu’il s’était produit. La dispute s’étant visiblement envenimée. Jusqu’à produire cet état dans lequel il se trouvait. Silencieuse, elle se mit à froncer les sourcils, consciente qu’à chaque parole produite par le brun présent en face d’elle, ça devenait l’Apocalypse. Puis, une question pour le moins saugrenue. A laquelle, la belle blonde répondit par la négative avec un signe de tête. Elle avait vu des tracts de cette soirée, mais elle n’avait pas voulu s’y rendre. Le tutoré en question, l’ayant rendue furieuse. Parce qu’en Octobre, il n’avait pas brillé. Il n’avait rien fait pour se faire apprécier de la Présidente du BDE.

Ainsi donc, la grande sœur Stomby était allée accoster avec des mauvaises intentions, une personne qui intéressait son jeune frère. Une querelle farouche entre le frère et la sœur Stomby qui a donc, conduit sur une dispute virulente où de mauvais termes se sont échangés. Par Lilith ! Et la dernière confession de Galaad Stomby fit s’entrouvrir la bouche rouge de Meredith Hawthorne sur un « oh » insonore et réservé. Son cœur ne savait pas choisir entre les garçons et les filles. Là, était ce problème qui fondamentalement n’en était pas un. Lentement, la Présidente du BDE se redressa, voyant que le regard bleuté était sensiblement fuyant.

Arrivant à la hauteur de l’ancien Serpentard, l’aspirante Auror vient se placer derrière lui. Pour l’entourer de ses bras. Délicatement. S’autorisant une proximité, parce qu’il en avait potentiellement besoin. Un petit sourire venait d’éclore sur les lèvres rouges. Tandis que le regard vert absinthe étudiait chaque partie du visage de son homologue Serpentard.

- Je sais que cet aveu n’a pas dû être des plus faciles à dire à ta grande sœur et à moi, aujourd’hui. Une pause. Courte. Tu as été courageux de le faire, d’avoir agi de la sorte, quitte à te disputer. Mais, tu peux être fier. Tu t’es affirmé. Et tu as dû sûrement mûrir ce jour-là. Parce que c’est manifestement dans la douleur, que l’être humain s’élève. Un tendre sourire, posé sur le jeune homme avant de doucement retourner prendre place en face de lui.

Souriante.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




On the run and go ▬ PV Meredith Empty
MessageSujet: Re: On the run and go ▬ PV Meredith On the run and go ▬ PV Meredith Empty

Revenir en haut Aller en bas

On the run and go ▬ PV Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse :: 
Pubs & Restaurants
 :: 
Aux baguettes dorées
-