GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-79%
Le deal à ne pas rater :
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
6.99 € 32.90 €
Voir le deal

Partagez

Un oubli dans la nuit w/ Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 486
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @maxiarapamaya
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana EmptyJeu 8 Avr 2021 - 4:46

Le soir s’étalait lentement sur Londres, et Neolina profitait de ce court répit dans sa vie au rythme effréné pour paresser dans son canapé, plongée dans une lecture à laquelle elle était bien peu attentive. Il fallait dire que Sorcière Hebdo ne requérait pas de trop solliciter son cerveau, et voilà qui lui allait parfaitement bien. La tête sur ses genoux, Gabi ronflait comme un bienheureux, bavant un peu sur son pantalon de pyjama à carreaux déjà constellé de petites tâches de sauce tomate, accident malheureux de son repas de la veille à laquelle elle n’avait même pas prêté attention. C’était que Neo était une tête en l’air de première, et son croup lui aurait léché le genou pour en profiter qu’elle l’aurait peut-être à peine remarqué. Et alors qu’elle somnolait sur un article qui mêlait astrologie et psychologie de comptoir - ses préférés, qu’on se le dise - un gros hibou vint taper à sa vitre, la faisant sursauter tout en même temps que son croup, qui hurla sur la bestiole comme s’il pouvait prétendre au titre de chien de garde. Il ne fallut pas plus de cinq secondes à Neo pour comprendre que l’oiseau était une bête du Ministère et l’instant d’après, elle était déjà en train d’enfiler la robe qu’elle s’était fait un plaisir d’ôter avant de transplaner en direction de Sainte-Mangouste, comme le lui demandait le parchemin soigneusement attaché à la patte du Grand Duc qui repartit aussi vite qu’il était venu.

La roumaine s’était attendu à un chaos sans nom, mais au lieu de ça, Sainte-Mangouste était aussi calme que pouvait l’être un hôpital un soir de semaine. Philip, l’Auror qui était d’astreinte avec elle cette nuit là, l’attendait calmement à l’accueil, son regard trahissant le fait qu’il avait envie d’être partout, sauf ici. La roumaine poussa un soupir avant d’afficher un gentil sourire pour aller le voir. « Ah, c’est toi. Super ! » lâcha-t-il avec une légère pointe d’enthousiasme qui n’était absolument pas bon signe quand on connaissait le personnage. « Bon, je te résume. Tentative d’attentat à la galerie Vermentino, enquête en cours et tout le bordel. » A son ton, Neo comprit que c’était là-bas qu’il voulait être, et pas à trépigner à l’hôpital. La psychologie et les Aurors parfois, merci. « Une moldue dans les vapes, va falloir nettoyer tout ça. Vu le gabarit, je pense que tu peux gérer toute seule, hein. » L’instant d’après, il était parti, et Neo se retrouva penaude, à ne même pas savoir où aller, la mâchoire dans le vide parce qu’il ne l’avait pas laissé parler. Soit, il faudrait faire avec. De sa douceur habituelle, la roumaine aborda une infirmière pour en savoir plus, et bientôt, trouva le chemin de la chambre qu’elle cherchait.

Assise au chevet de la jeune femme, Neo attendait patiemment qu’elle sorte des limbes où l’évanouissement l’avait plongée. Elle était jeune, si jeune, et avait frôlé la mort sans même l’avoir cherché. Que faisait-elle là-bas ? Quel sombre dessein les Mangemorts avaient-ils nourris à son égard ? Au moins la moldue aurait elle la chance de trouver une oreille attentive à son réveil, et pas juste un immense trou de mémoire digne de la pire des gueules de bois. Oh, il aurait pourtant été facile de l’oublietter dans son sommeil, la transplaner quelque part et tant pis pour l'éventuelle panique qui suivrait. Bon nombre de ses collègues auraient agi de la sorte, mais pas Neo. Son empathie l’empêchait de laisser une moldue désorientée dans la nature, ne pouvant qu’imaginer l’angoisse que cela pouvait provoquer chez quelqu’un déjà affaibli par un évanouissement de la sorte, aussi bénin soit-il, comme le lui avait confirmé le médicomage en charge du dossier. Et puis après tout, peut-être était-elle un témoin important, non ? Philip et son esprit fermé pensait sûrement, comme bien des gens, que les moldus méritaient d’être protégés, mais pas écoutés.

La jeune femme ouvrit finalement les yeux, et Neo accompagna son retour parmi les gens conscients d’un doux sourire, sa marque de fabrique. « Bonsoir Miss Appleton. » Peut-être était-il étrange de trouver une inconnue à son chevet au réveil, une inconnue qui vous appelait par votre nom, mais Neo gageait que cela l’aiderait peut-être à se sentir en confiance. Son nom était dans son dossier, sans doute avait-elle sur elle quelques papiers. « Tout va bien. Vous êtes à l’hôpital Sainte-Mangouste. Un hôpital un peu spécial, mais je vous assure que nos médecins ont pris bien soin de vous. » Quel besoin avait-elle de donner pareilles informations à quelqu’un qui les oublierait dans moins de 5 minutes ? C’était la façon de faire de Neo. Apaiser un peu avant d’effacer la mémoire. « Vous avez perdu connaissance, rien de grave. Vous souvenez-vous de l'endroit où vous étiez ? » demanda-t-elle d’une voix douce pour sonder ce qu’elle aurait pu vérifier d’un coup de baguette. Mais pas la peine de faire peur à cette pauvre jeune femme alors que les mots, souvent, suffisaient largement.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia A. Appleton

Anastasia A. Appleton


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 129
| AVATARS / CRÉDITS : ♟Leighton Meester | bambieyes
| SANG : ♟Moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Re: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana EmptyLun 12 Avr 2021 - 18:08

Le monde d'Anastasia était bien cotonneux. C'était un monde sombre et sans accroche à la réalité. Elle n'entendait pas vraiment les sons autour d'elle, tout comme elle ne sentait pas vraiment quand on la touchait. L'agitation qui avait succédée à l'événement de la galerie d'art semblait étrangement proche et lointain, c'était inexplicable. Et par un miracle sans doute dû à la magie, Ana était à la fois consciente et inconsciente. Qu'était-ce donc que cette sorcellerie là ? Mais ma foi, elle était bien dans ce monde de coton noir, elle se sentait étrangement apaisée, et bien, elle ne voulait même pas en sortir, en fait. La peur ne lui vrillait plus le crâne ni la détresse le ventre, c'était le calme plat des gens qui sont parfois sous le choc. Pourtant, une main qui enserrait son coeur sembla l'arracher à son tranquille repos, pour la jeter sur un lit d'hôpital, pas bien mou, moins cotonneux que son rêve en tout cas, avec une odeur de potion antiseptique qu'elle ne s'expliquait pas. Et curieuse de passer du bien être à ce monde perplexe, elle ouvrit les yeux.

Elle n'était pas seule, et l'unique présence de la chambre la força naturellement à poser ses jolis yeux noisettes sur les siens. C'était une femme bien jolie et si Ana avait été dans le coaltar davantage, sans doute qu'elle se serait faite une réflexion tout à fait stupide, à base de "Mais est-ce la mort que je vois là ?". Mais non, pas de Mort, en tout cas, pas de Mort aussi jolie semblait-il et un petit sourire se dessina sur les lèvres de la jolie galloise en réponse à celui que lui envoyait la femme. Ana écouta ses paroles avec une grande attention, plus alerte qu'on aurait pu l'attendre d'elle, sans pourtant comprendre exactement ce qu'elle faisait là. Pourquoi était-elle à Sainte-Mangouste ? Qu'avait-elle fait ? Pourquoi était-ce elle qui était là et où était Julian ? « J'étais à la galerie » fit Anastasia d'une voix un peu douloureuse. Ses yeux essayaient de trouver quelque chose à quoi se raccrocher sans réellement y arriver. Pas que la jeune femme était désagréable mais elle ne la connaissait pas. « Je ne comprends pas... » - comment elle avait pu perdre connaissance ? Comment elle s'était retrouvée à Sainte-Mangouste ? Dans les yeux de la moldue dansaient mille et une questions sans qu'elle ne puisse guère s'en empêcher. Mais elle ne trouvait hélas pas la force de les formuler à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 486
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @maxiarapamaya
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Re: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana EmptyLun 26 Avr 2021 - 2:46

Forte de sa désormais longue expérience, Neo avait l’habitude des diverses réactions face à la désorientation moldue. Enfin, la désorientation tout court, car Neolina n’avait jamais été du genre à mettre des étiquettes sur les gens. Et les moldus, quoi qu’en pensent les autres sorciers, étaient des humains comme les autres, avec leurs peurs, leurs craintes… Et si le Ministère se targuait de vouloir les protéger, la plupart ne leur accordait pas une grande importance, souffrant sans doute d’un syndrome de toute puissance bien différent des sombres Mangemorts, mais tout de même. Prenez Philip, par exemple, qui avait jugé bien inutile d’écouter les paroles d’une témoin qui avait été sur les lieux, parce que moldue, voyez-vous. Neo, elle, voulait juste aider cette jeune femme, qui pouvait les aider en retour qui plus est. Et pour ça, parfois, on la jugeait mais peu importait. Peu importait oui, car Neo se conformait à ses propres principes, et c’était là tout ce qui comptait.

La pauvre jeune femme alitée, toutefois, était un cas à part car la voilà qui devait se faire à un environnement inconnu. Neolina tenait particulièrement à ce que tout se passe bien, car l’ambiance hôpital n’aidait pas à se sentir bien - elle, elle était habituée, mais ça n’était pas le cas de tout le monde. Mais Anastasia, curieusement, n’avait pas l’air plus affolée que ça. Perplexe, peut-être, mais rien de plus. Aussitôt, Neo chercha à comprendre pourquoi : Sainte-Mangouste était un nom qui ne devait pas lui parler, et si elle avait quelques souvenirs avant son évanouissement, nul doute qu’ils ne devaient pas être bien joyeux. Mais la jeune femme lui parla de la galerie comme si c’était tout à fait normal. Ca ne l’était pas. Une moldue n’avait rien à faire sur le Chemin de Traverse car aussi tolérante soit Neo, son travail consistait tout de même à faire en sorte que les deux mondes restent bien séparés. Elle était à la galerie, donc, oui mais pourquoi ? Son aveu fit écho à ce que pensait Neo, car elle non plus ne comprenait pas.

« Vous étiez à la galerie, c’est vrai. » confirma-t-elle pour la rassurer un peu. La suite allait sans doute plus l’angoisser qu’autre chose. « Vous n’avez pas à vous inquiéter, vous êtes maintenant en sécurité. J’y veille personnellement. » C’était bien joli, mais elle ne s’était toujours pas présentée. « Je m’appelle Neolina Siankov, et je suis là pour vous aider, Anastasia. Vous permettez que je vous appelle Anastasia ? » Avec l’expérience, Neo avait appris qu’utiliser le prénom de son interlocuteur, ou interlocutrice, aidait souvent à créer une relation de confiance, même quand le contexte ne s’y prêtait pas. « Il s’est passé quelque chose à la galerie. Quelque chose qui vous a suffisamment effrayée pour que vous perdiez connaissance. » Rien ne servait de passer par quatre chemins, car la moldue attendait des réponses et si Neo n’en avait pas réellement, au moins comptait-elle lui donner le peu d’informations dont elle disposait. « Je ne vous demande pas de vous en rappeler tout de suite. Rien ne presse. Mais pouvez-vous me dire qui vous a emmenée à la Galerie Vermentino ? » Car il ne faisait aucun doute, dans la tête de l’Oubliator, qu’Anastasia avait été traînée dans cet endroit contre sa volonté car non, jamais les moldus n’arpentaient le Chemin de Traverse, et encore moins seuls au point de n’avoir qu’elle à l’heure d’un si triste réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia A. Appleton

Anastasia A. Appleton


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 129
| AVATARS / CRÉDITS : ♟Leighton Meester | bambieyes
| SANG : ♟Moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Re: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana EmptyMer 26 Mai 2021 - 23:55

Ana n'avait pas vraiment l'habitude de se retrouver à l'hôpital. Elle s'était peut-être cassée un membre ou deux, la faute aux fautes grossières de son sport préféré, le football. Mais enfin, tout de même. De quoi se réveiller après s'être évanouie, émerger d'un espèce de rêve qu'elle ne comprenait pas et dont elle tentait, vainement, de recoller les morceaux. Les choses revenaient, éparses, dans les pupilles d'Anastasia. C'était un étrange sentiment que celui de se retrouver à Sainte-Mangouste, déjà. Elle n'y avait jamais vraiment mis les pieds, sinon pour visiter son frère, un jour, qui avait avalé une potion qu'il n'aurait vraiment pas dû avaler. Mais elle, elle n'avait rien avalé, non. Dernier souvenir, la galerie. Les gens qui partaient brusquement, sans qu'elle ne sache trop quelle direction prendre. La panique, la baisse de tension. Noir.

C'était pourtant une jeune femme qui paraissait bien solaire en face d'elle. Sans réellement savoir pourquoi, Ana trouva qu'elle avait l'air d'être quelqu'un de confiance, quelqu'un de gentil, qui ne viendrait pas lui annoncer de mauvaise nouvelle ou quoique ce soit d'autre. La réalité du cerveau étant fascinante, la moldue bougea ses orteils pour voir avec soulagement qu'elle les sentait encore, qu'elle reprenait possession de ses membres qu'elle sentait tout à fait. Sa voix était aussi douce que son allure d'ailleurs et l'étudiante hocha machinalement la tête alors qu'elle lui demandait si elle pouvait l'appeler par son prénom : « Ana » insista-t-elle tout de même, car son prénom lui donnait surtout l'impression d'être une tsarine, parfois - étrange choix de ses parents, d'ailleurs. Effectivement, elle avait vu quelque chose à la galerie. Les moments lui revenaient de façon éparse, les sons d'abord, brouhaha insupportable qui lui assourdissait les oreilles plus qu'autre chose. Puis la question de Neolina - quel étrange prénom - la frappa. Ce n'était pas une question qu'on lui posait souvent, en réalité. Non seulement parce que, si elle trainait souvent dans le monde magique, le sien était résolument celui des moldus. Et ensuite parce qu'elle n'était pas une enfant, qu'elle pouvait se déplacer toute seule, merci bien. Vraiment, qu'elle étrange, étrange question. Bizarrement pourtant, la jeune femme n'en fut pas plus offensée que cela, tout aussi infantilisante pouvait-elle être. C'est que les connexions neuronales dans sa tête ne s'étaient pas encore faites et qu'elle ne réalisait pas qu'on lui posait cette question pour la bonne et simple raison qu'une moldue dans les quartiers sorciers, ce n'était pas très courant. « J'y suis venue seule » fit-elle avec aplomb, « pourquoi cette question ? ». Nulle agressivité dans sa voix, bien entendu. Ana était plus étonnée qu'autre chose, en fait, qu'on lui demande cela. « Je peux vous demander pourquoi vous êtes-là...? » - sa petite voix hésitante de souris fit une léger pause, « je veux dire... Vous n'êtes pas infirmière, hein ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 486
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @maxiarapamaya
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Re: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana EmptyMer 28 Juil 2021 - 2:49

Malgré ce que les gens pouvaient parfois penser au premier abord, Neolina n’était pas si naïve que ça, et encore moins quand il s’agissait de son travail. Alors bien sûr, elle savait que moldus et sorciers cohabitaient parfois sans que cela ne pose réellement de problème. D’ailleurs, elle-même avait transgressé cette limite, en Roumanie comme en Russie, et côtoyé quelques moldus. Mais voilà, le prix à payer pour maintenir pareilles relations était de faire fi de la magie. Les chasses aux sorcières de l’histoire étaient tout sauf des légendes, et l’humain avait su montrer au cours de son histoire que la tolérance n’était pas trop son fort - qu’on soit sorcier ou non. Quant aux relations mixtes, eh bien… le sujet n’était pas très abordé à l’Est, quoique la population sang mêlée était tout de même si grande que c’était une sacrée belle façon de se mettre des oeillères. Aussi bon menteur soit-on, les enfants qui faisaient disparaître des choses ou qui déclenchaient des micro-incendies, ça éveillait quand même les soupçons. Alors oui, tout un pan de la communauté non-magique était au courant de l’existence, mais rares étaient ceux qui venaient dans leur monde. Il était plus facile de cacher sa magie que son absence, d’ailleurs.

Alors forcément, Neolina était un peu circonspecte devant la réaction de la jeune femme, qui insista pour qu’elle l’appelle par son surnom. « Ana. » répéta-t-elle d’ailleurs avec un sourire bienveillant pour lui signifier qu’elle avait bien compris. Qu’elle ne soit pas paniquée était une chose qui pouvait s’expliquer par un petit choc, et l’état de confusion après sa perte de conscience. En revanche, Neo se demanda si elle n’avait pas reçu un sortilège qui aurait pu accentuer cet état, car l’aplomb avec lequel elle affirma être venue toute seule, comme une grande, à la galerie… Vraiment, Neolina avait beau chercher à comprendre, elle ne trouvait là aucune explication ! Et visiblement, Ana elle aussi essayait de comprendre, ce qui donnait lieu à une scène un peu lunaire. Bon, il faudrait bien de toute manière poser des mots sur la situation, alors… « Eh bien, parce que j’essaye de comprendre, Ana. Normalement, vous n’auriez pas dû être là-bas. » Il lui paraissait de plus en plus évident que marcher sur des oeufs et prendre des précautions pour la ménager était inutile. La jeune femme était curieuse, et avait le droit de savoir. « Effectivement, je ne suis pas infirmière. » commença-t-elle en cherchant le meilleur moyen d’expliquer les choses. Elle avait l’habitude, certes, mais la situation étant inédite, il fallait qu’elle valide ses soupçons sans pour autant effrayer la jeune femme si jamais elle se trompait. « Je travaille pour le Ministère. Le Ministère de la Magie. » Elle fit une pause pour observer les réactions de la jeune femme. Comme elle s’y attendait, le mot magie ne sembla pas la perturber plus que ça. « Je vois que vous ne me prenez pas pour une folle. » Elle eut un rire surpris. D’habitude, les gens faisaient de drôles de tête quand on leur balançait ce mot là de façon si sérieuse. « Je suis ce qu’on appelle une Oubliator. Lorsqu’un événement magique survient devant les yeux de quelqu’un qui n’en a jamais vu, je suis chargée de lui effaçer la mémoire. Pour son bien comme pour celui de notre communauté. » Se redressant un peu dans sa chaise, Neolina croisa ses mains sur ses genoux, se penchant un peu vers la jeune femme pour créer une proximité autre que par ses mots. « Mais j’ai l’impression qu’avec vous, les choses seront un peu différentes. Car vous connaissez bien notre monde, pas vrai ? » Enfin, pas suffisamment visiblement pour savoir que ça n’était pas l’idée du siècle que de se balader toute seule dans une allée magique ces derniers temps quand on était moldue. Décidément, cette jeune femme était un mystère qu’elle avait bien hâte de résoudre.
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia A. Appleton

Anastasia A. Appleton


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 129
| AVATARS / CRÉDITS : ♟Leighton Meester | bambieyes
| SANG : ♟Moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Re: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana EmptyVen 27 Aoû 2021 - 22:25

Le nuage de coton s'effilochait lentement. Ana reprenait pied avec la réalité, avec son environnement. Ses sens se réveillaient, comprenaient, se projetaient. Et son cerveau recommençait aussi à fonctionner et à y voir plus clair. Fallait-il au moins cela pour répondre correctement aux questions d'une femme qui avait l'air de vouloir en savoir plus sur elle. La jeune femme avait bien compris qu'elle n'était pas infirmière, que ce soit à son habit ou encore au fait qu'elle ne l'étudiait pas comme on étudie une grenouille au lycée. Cette femme avait toutefois un sourire si bienveillant que la thésarde compris bien vite qu'elle ne lui voulait aucun mal. Quelqu'un désirant s'en prendre à elle n'aurait pas attendu pour l'étouffer avec son oreiller ou pour lui jeter le fameux sortilège de la mort qui faisait frissonner tous les sorciers. Non, il se dégageait de cette femme une aura profondément bonne et douce et par Merlin, ce n'était malheureusement plus très courant ces derniers temps. La guerre qui faisait rage dans le monde des sorciers poussait les gens à se méfier de tout le monde. Sentir, dès les premiers mots et les premières secondes, que son interlocuteur était une belle âme, cela n'avait pas de prix. Surtout dans un hôpital, surtout ensuquée comme elle l'était. Lorsque la sorcière lui fit remarquer qu'elle n'avait rien à faire là-bas, Ana aurait pu prendre sa fameuse tête de "Bah que pourquoi donc alors ?" mais elle n'était pas encore bien remise pour se permettre ce genre d'expressions faciales. A la place, elle la regarda d'un air interdit, un peu, dans l'attente. Et elle déglutit.

La femme lui confirma ne pas être infirmière, travailler pour le Ministère. Tiens donc...? Elle n'avait jamais vraiment eu à faire à eux. Son frère avait eu des déboires avec les services de cette institution mais Ana étant moldue, bon. C'était d'ailleurs peut-être cela qui posait problème ? La lumière se fit lorsque la sorcière lui confia être oubliator. OULA. Ana écarquilla les yeux, non pas parce qu'elle la pensait folle - au contraire, au contraire - mais bien parce que son petit doigt lui soufflait que ce joli sourire était là pour effacer toute trace du monde magique de sa tête. La panique d'Ana n'eut pourtant pas le temps de se matérialiser. C'était étrange, cette perspicacité que Neolina semblait avoir. D'autres avaient été moins fins... Un sourire doux se dessina sur les traits innocents de la moldue : « Mon frère jumeau est sorcier » dit-elle avant de détourner la tête pour jeter un regard un peu mélancolique dehors, « et pas moi ». Réalisant soudain que ce n'était sans doute pas très autorisé de se promener sur le Chemin de Traverse en tant que moldue - alors qu'elle le faisait allègrement depuis des années - elle se reconcentra sur Neolina et ajouta : « Oh, vous n'allez pas me mettre une amende parce que j'étais à la galerie, n'est-ce pas ? ». C'était donc le soucis principal d'Anastasia. « Je veux dire, j'y vais souvent, je sais que ce n'est pas ma place, j'en suis consciente, mais... ». Mais c'était tellement tentant pour elle, le rat de bibliothèque, de se promener sur le Chemin de Traverse, là où tout semblait être une opportunité de vivre intensément la vie qu'on nous avait donnée. « Mais j'aurais tellement voulu être une sorcière ». L'aveu était sorti, tout minuscule. Elle était un peu honteuse de l'admettre, quand elle l'admettait à voix haute, parce qu'elle donnait l'impression de ne pas être contente pour son jumeau. Alors qu'elle l'était. Vraiment. Profondément. « Et vous n'allez pas m'effacer la mémoire, j'espère ? » continua-t-elle en la regardant avec des yeux ronds comme des vifs d'ors, « pas de violation du secret magique si la magie est dans ma famille ». Elle leva les mains vers le plafond : « Je me trompe ? ».


(648)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty
MessageSujet: Re: Un oubli dans la nuit w/ Ana Un oubli dans la nuit w/ Ana Empty

Revenir en haut Aller en bas

Un oubli dans la nuit w/ Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-