GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Partagez

Pâques en famille [Freya & Tonks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptySam 10 Avr 2021 - 10:00

Le printemps s'était bien profilé maintenant et offrait une belle saison dans le monde des sorciers. Il était agréable de voir éclore les premiers bourgeons et revoir les jeunes pousses sur les arbres. Nora aimait particulièrement cette saison qu'était le printemps, il faisait ni trop froid ni trop chaud. C'était agréable quoique le mois de mars avait eu quelques intempéries et une fine couche de neige vers la moitié du mois. Néanmoins, le beau temps était reparti et ça tombait plutôt bien pour le couple de sorcières qui pouvaient ainsi profité un peu plus l'une de l'autre en soirée, vu que les journées rallongeaient. C'était agréable de pouvoir se rejoindre à l'extérieur vers Pré-Au-Lard en semaine ou directement au cottage le week-end.

La psychomage entamait tout juste son sixième mois de grossesse en ce début avril. Elle en ressentait tout le poids des jumeaux, il ne fallait pas se mentir, elle ne parvenait presque plus à parcourir tous les kilomètres qu'elle avait l'habitude de faire entre ses rendez-vous au Ministère ou à l'extérieur et le cottage. D'autant plus qu'elle ressentait de curieuses douleurs lorsqu'elle transplanait. Sans doute que la fraction de seconde qui l'a téléportait d'un point A à B mettait sans dessus dessous les jumeaux dans son ventre ? Nora évitait donc de faire cela. Une ancienne collègue médicomage et surtout amie à Nora s'était rapidement rendu compte de ce son état. Elle lui avait proposé de la suivre plus ou moins tout au long de sa grossesse. La psychomage n'en voyait pas l'inconvénient, bien qu'elle lui avait précisé qu'elle n'était pas la seule sur le coup. Bref, Nora se rendait parfois au bureau de Clarisse pour contrôler l'évolution de sa grossesse gémellaire. Tout allait bien, même si l'anglaise avait tendance à « trop » se laisser porter sur ses envies alimentaires. Nora avait bien entamé son troisième trimestre en ce week-end de Pâques. Elle était presque aussi ronde que si elle était enceinte de huit mois avec un seul bébé. La sorcière avait énormément de mal à prendre du temps pour elle, fort heureusement les jumeaux faisaient bien leur travail, Nora soupçonnait Freya d'avoir passé les consignes d'une manière ou d'une autre pendant qu'elle leur chuchotait des choses.
De nouveaux des symptômes dus à la grossesse revinrent enquiquiner la sorcière de temps en temps. Notamment des douleurs parfois courtes parfois un peu plus intense dans le bassin, elle ressentait aussi des fourmillements sur sa peau tendue par les enfants. Elle appliquait les baumes de sa douce moitié pour soulager les tiraillements. Le souffle qui se perdait parfois, Nora avait quelque difficulté à monter et descendre – les deux étages – qui la séparait de leur chambre au rez-de-chaussée du cottage, mais sans doute trop fière elle n'en disait mot à sa belle enseignante. Il lui arrivait des fois de dormir dans le salon en semaine sur le canapé qui l'a calait parfaitement entre les coussins.

Vendredi soir :

Le week-end prolongé permettrai aux deux futures mamans de se retrouver et faire le point sur leurs avancées respectives. Elles n'avaient pas eu l'occasion de se voir beaucoup cette dernière semaine. Cela avait débuté par le vendredi soir où Nora s'était occupée de sa belle scandinave. La sorcière avait passé la soirée à la décontracter en lui proposant un petit massage improvisé. Lorsque Freya était rentrée le vendredi soir, elle lui avait préparé de quoi souper mais surtout un bon bain chaud et parfumé comme l'enseignante en avait le secret.

-Bonsoir ma chérie, tu es enfin là j'ai quelques surprises pour toi ce soir.

Nora était installée dans le fauteuil à bascule que lui avait offert son cher patron en guise de cadeau pour la future maman. Il lui avait dit que la bascule lui ferait du bien à la fois pour elle et pour les bébés, cela berçait sans grande difficulté et surtout ça lui soulagerait le dos et le bassin lorsqu'elle attaquerait le dernier trimestre. Et c'était bien le cas, le sorcier était venu lui installé ne voulant pas que la psychomage porte quoique ce soit même par magie. Il était prévenant... bref, Nora se leva lorsqu'elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Freya était épuisée de sa journée, l'anglaise lui prit ses affaires, l'embrassa tendrement et la guida jusqu'au canapé qui appelait les deux femmes. Nora resta assise quelques minutes tout contre sa chérie, elle lui prit les mains et les posa sur « énorme » ventre.

-Alors comment s'est passée ta semaine ma chérie... J'espère que tu as faim j'ai préparé quelques bricoles et surtout...enfin tu verras. Viens-là, ma grande...

Nora était clairement plus petite que sa douce moitié même assise. Elle lui remis sa mèche rebelle derrière l'oreille avant de la prendre dans ses bras puis elle se décala légèrement pour laisser la prêtresse allongée ses jambes et s'appuyer tout contre elle pour profiter de ce doux partage en famille. Nora appréciait énormément ce contact, la tendresse qui les unissait toutes les deux. Et puis dans cette position, Freya pouvait pleinement profiter de toute la surface qu'offrait la grossesse de Nora pour prendre des nouvelles des jumeaux et de leur chuchoter des mots doux, pendant que la psychomage inclinait la tête sur le côté, comme à son habitude.

Les deux femmes restèrent ainsi pendant quasi une demie heure. Nora proposa un apéritif à sa douce moitié, elle avait tout préparé durant l'après-midi.

-Ma Colombe je te propose de te mettre à l'aise pour souper tranquille et après je m'occupe de toi.

Nora restait bien mystérieuse elle ne voulait pas gâcher les surprises pour sa douce compagne. Après avoir échangé sur le canapé, Nora fini par se lever et disparaître dans la salle à manger. Elle revint quelques minutes plus tard avec un plateau alors que Freya s'était mise plus à l'aise. Concernant l'anglaise, elle était vêtue d'une tenue d'intérieure leggin et tunique. Rien de bien sexy en soit mais s'était pour garder l'attention actuelle de son enseignante.

-Tiens, tu m'en diras des nouvelles ? Déclara Nora en tendant la bouteille de whisky vingt ans d'âge. Un collègue me l'a offerte cette semaine, il me sait amatrice de whisky...il n'a pas du voir que j'étais enceinte, mais comment refuser ? Rassure-toi tu ne vas pas trinquer seule, je me suis préparée un petit cocktail sans alcool. Tchin ma chérie...

Nora avait apporté des amuses-gueules pour accompagner l'apéritif. Elle avait également ramener tout ce qu'elle pouvait pour profiter de ce doux moment de convivialité. Les deux sorcières échangèrent sur leur semaine et journée respective.
Plus tard, alors que leurs estomacs commençaient à crier faim, les deux femmes se levèrent et se dirigèrent à la salle à manger. Nora ramena le plateau et elle laissa Freya ramener les verres. Une fois déposée, l'anglaise tira la chaise pour laisser asseoir Freya. Une bouteille de vin rouge trônait sur la table ainsi qu'une carafe d'eau. Nora déposa le plat et les accompagnements laissant Freya découvrir ce qu'elle avait préparé. La sorcière avait mit les petits plats dans les grands pour cette soirée et ça ne faisait que commencer.

-J'espère que tu as faim...

Dans le plat, il y avait un rôti de bœuf saignant coupé accompagné de légumes verts et de pomme de terre, la sauce ruisselait. Il y avait également un bol de sauce à côté au besoin. Nora prit le temps et servit sa belle moitié, c'était comme si elles étaient au restaurant. Certes, le soir normalement elles devaient manger léger, mais connaissant l'enseignante elle avait encore dû manger peu.

-Bon appétit ma Chérie, alors raconte-moi comme tu vas ?

Même si elles avaient déjà pas mal échangées précédemment et comme à leur habitude. Il arrivait souvent à Nora de reposer la question à Freya, pour être sûre que tout va bien dans la vie de l'enseignante. De plus cela permettait de parler un peu plus durant les repas aussi.
La suite du souper se déroula bien, Nora se leva pour ramener les plats à la cuisine en ordonnant à Freya de ne pas bouger. Elle était une sorte de princesse invitée ce soir. La sorcière ramena le fromage et un digestif pour la scandinave. La soirée commençait à peine et pourtant....
Le repas terminé, Nora se plaça devant Freya pour la conduire dans le séjour, elles discutèrent encore un peu pendant la dégustation du digestif.

-Viens avec moi...

Après un moment, la sorcière fini par se lever et entraîna Freya avec elle jusqu'à la salle de bain. Les deux étages montés, la psychomage entra la première dans la salle de bain, elle l'avait décoré un peu plus romantique pour l'occasion. Des fleurs et des bougies ainsi qu'un bon bain chaud attendait l'enseignante. Nora prit le temps d'expliquer à Freya qu'elle pouvait profiter autant qu'elle le voulait de ce petit moment de repos et que quand elle serait prête, elle l'attendrait dans leur chambre avec une dernière surprise pour la soirée.

Pendant ce temps, Nora se changea et opta pour une tenue un peu plus légère, elle ne pouvait pas se trémousser comme elle le voulait enceinte de sept mois mais elle ne voulu pas gâcher ce moment avec sa moitié. Dans la chambre, il y avait aussi des bougies qui donnaient ce côté romantique, elle avait ajusté des coussins afin d'accueillir la belle scandinave pour un massage improvisé pour l'aider à reprendre des forces et profiter pleinement d'une bonne nuit. Dans d'autres circonstances Nora lui aurait sauté dessus, mais là...enfin bref, quand Freya entra dans la chambre elle l'installa sur le lit, les coussins de part et d'autre et commença à lui masser les épaules.

-Viens donc par-là ma belle...

Les épaules, puis le dos et les hanches, Nora n'oublia aucune zone chez sa moitié. Lorsqu'elle eut terminée, elle se posa à côté d'elle sur le dos aussi, doucement elle déposa les mains de la scandinave sur son ventre et ferma les yeux. Les jumeaux n'avaient pas bougé de la soirée laissant ainsi à leurs deux mamans le temps de se retrouver pour une soirée romantique. Au moment où le contact des quatre mains féminines effleurèrent la peau, ils commencèrent à bouger, doucement profitant eux aussi de ce doux moment. Les bougies finirent pas s'éteindre et tout le monde s’endormit paisiblement.

Samedi :

Le lendemain matin, Nora fut la première à se réveiller, elle sentait les jumeaux bouger. Il était hors de question que cela réveil Freya. Ainsi à pas de loup, enfin au tant qu'elle le pouvait, Nora sortit du lit, prit quelques affaires et descendit silencieusement au rez-de-chaussée. De là, elle passa les affaires qu'elle avait prit avec elle et sortit du cottage avec quelques deniers sur elle. Les enfants se faisaient ballotter de gauche à droite quand Nora marchait. La sorcière s'était rendu à la boulangerie la plus proche et avait acheté des viennoiseries toutes chaudes pour le petit déjeuner.

Alors qu'elle revenait au cottage, elle se changea à nouveau revêtant son pyjama et sa robe de chambre en soie pour ne pas éveiller les soupçons, du moins pas de suite, de sa sortie. Elle attendit que Freya descende pour discuter. Pendant ce temps, jus de fruits pressés et viennoiseries attendaient sur un plateau dans la salle à manger. Elle se rassit dans la chaise à bascule et attendit en regardant par la fenêtre le jour, les fleurs et les oiseaux se réveiller doucement.

-Tiens...bonjour la marmotte...tu as bien dormi ? Demanda Nora en se levant et en embrassant sa moitié. Toujours le même rituel, d'abord l'attention sur toutes les deux puis les enfants. J'espère que je ne t'ai pas réveillée ce matin, les enfants bougent beaucoup en ce moment...je voulais te laisser te reposer. Ça va ? Nora ne pouvait nier que sa grossesse lui pesait parfois, surtout qu'elle ne pouvait plus profiter de la proximité de Freya comme elle le voulait, les jumeaux prenaient de la place et il était hors de question d'une quelconque pression, même pour une étreinte. Aujourd'hui et demain c'est détente ma chérie, dis-moi que veux-tu faire ? Fit-elle en amenant le plateau de viennoiserie et les jus de fruits jusqu'à la scandinave encore endormie. Nora laissa le choix des activités à la belle enseignante.

Dimanche :

Le matin suivant fut presque identique au précédent. Nora était une nouvelle fois sortie pour aller acheter du pain et quelques bricoles. Elle se réveilla encore plus tôt, les jumeaux faisaient un cirque dans son ventre. Pourquoi ? Elle l'ignorait. Lorsque la sorcière revint avec deux sacs de courses – pas lourds – elle se fit réprimander par Freya. Cette fois-ci, elle avait été prise en flag'.

-Oh tu es déjà réveillée...bien dormi ? Tenta de noyer le poisson la psychomage. Sans succès évidemment, alors elle changea de sujet. J'ai envoyé un hibou ce matin à Andromeda. Ça ne t'ennuie pas si demain ils viennent avec Nymphadora, c'est Pâques et la tradition veut que l'on fasse la chasse aux œufs. Hum... Un léger rictus vint clôturer la phrase de Nora, les jumeaux se battaient littéralement. La sorcière s'appuya contre le rebord de la table. Sa seconde main se posa immédiatement sur son bas ventre. Elle souffla par à coup. Oh...Freya vient m'aider à m'asseoir s'il te plait. Hum...aide-moi à les calmer.... Oh...

On distinguait les petits coups contre la paroi du ventre de Nora. Elle avait soulevé son t-shirt pour l'occasion, c'était à la fois un beau et grand moment à partager mais fort douloureux pour la sorcière. En même temps, ça devait bien faire deux heures qu'elle était debout et elle n'avait rien avalé encore. Peut être est-ce la manière aux enfants d'indiquer leur appétit ? Quelques minutes plus tard, Nora se calma, le fait de commencer à manger était un signe.

-Excuse-moi d'être sortie encore ce matin, mais j'avais oublié les œufs en chocolat, nous ne pouvons pas fêter Pâques sans cela, surtout pour Nymphadora, elle est encore dans l'âge où elle y croit encore...tu comprends ? Promis je reste calme aujourd'hui, c'est toi qui décide de nos activités.  

Il fallait bien l'admettre, la psychomage savait quand s'avouer vaincu surtout par les deux enfants qu'elle portait. Ils pesaient leur poids et ça n'allait pas s'arrêter là pour le moment. Encore deux mois et surtout la gourmandise de la sorcière ne l'aidait pas dans sa grossesse. Elle resta proche de Freya aussi longtemps qu'elle le pouvait. Elle devait se préserver, le lendemain allait être sportif.

Lundi :

Tout comme les jours précédents Nora se réveilla avant Freya. Elle descendit dans le salon et se posa dans sa chaise à bascule. Son hibou s'était posé non loin d'elle. À sa pattes le retour d'Andromeda.

Citation :
Bonjour les futures mamans !!!
Nous serons bien présents aujourd'hui pour fêter Pâques avec vous au cottage.
Nous ne venons pas les mains vides à toute à l'heure. Vers midi comme vous nous l'avez indiqué.
Gros bisous Smile


-Tiens mon grand mange un peu...

La sorcière s'occupa de son hibou et en profita pour poser le parchemin sur la table à côté du petit déjeuner. Elle se massa le ventre et grignota une biscotte histoire de garder les enfants sages. Elle était épuisée, le fait de se réveiller aussi tôt n'était pas agréable. Pourtant cela faisait partit de la grossesse comme lui avait précisé Clarisse lors d'une précédent hibou. Le parchemin traînait encore sur son bureau dans une des pièces de la maison. Lorsqu'elle revint s'asseoir dans sa chaise à bascule, elle prit le temps de se masser le ventre laissant les jumeaux se réveiller doucement. D'ailleurs, ils n'étaient pas les seuls à se manifester.
Un craquement se fit entendre, Nora tourna la tête et vit Freya toujours toute ébouriffée sur le pas de la porte. Leur rituel du matin pouvait commencer en douceur.

-Bonjour ma Colombe, tu as bien dormi ? J'ai eu un retour d'Andromeda regarde...ils seront là pour midi. Ça nous laissera le temps d'éparpiller les œufs et préparer ensembles à manger pour la journée. J'ai l'impression qu'ils vont être sages aujourd'hui, dites bonjour à maman.

Nora attrapa les douces mains de sa compagne pour les déposer sur elle. Ça lui procurait toujours un bien fou, elle était en extase de partager sa vie avec Freya.

-Tu m'aides à me lever pour passer à table, ma chérie ?



Citation :
HRP ; comme la dernière fois, j'ai fais sur plusieurs jours, mais on peut compléter sur nos réponses à mesure. A toi de me dire si besoin de 2 tous ou 1 seul suffit avant de rajouter les Tonks Wink


Dernière édition par Nora McKallister le Dim 16 Mai 2021 - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Freya Bakke

Freya Bakke


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 300
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptySam 1 Mai 2021 - 17:14

Vendredi

La journée la plus longue d’une semaine déjà difficile. Ce n’était pas pour le temps qui se faisait très doux en ce moment. Pas encore trop chaud pour la scandinave qui n’y était pas forcément ni habituée ni à l’aise. Une bonne saison pour ce pays qui se faisait de plus en plus le sien avec les années. Les années mais surtout ses liens qui se renforçaient avec certaines personnes. Comment songer rentrer en Norvège et laisser derrière elle une femme merveilleuse et bientôt deux enfants si attendus et déjà si aimés. Des éléments qui sans penser changer de pays la faisaient largement réfléchir depuis quelques mois. Et Freya pensait voir les choses se profiler doucement, trouvait ses plans comme elle le pouvait. Avec les cours, les élèves qui s’excitaient en même temps que les températures, cette légère angoisse qu’elle gardait lorsqu’elle était loin de Nora et ne pouvait donc pas surveiller son état comme elle l’espérait, et il ne fallait pas oublier les tours de garde ou la simple fatigue naturelle de la fin de semaine, Freya n’attendait que la fin de journée pour pouvoir rentrer au cottage et retrouver sa douce compagne pour le week-end.

C’est donc avec une certaine fatigue qu’elle avait passé la porte, Munnin blottie dans sa veste contre sa poitrine, cette dernière sautant hors de sa cachette aussitôt qu’elle avait été capable d’atteindre sans danger le meuble de l’entrée, retrouvant ses marques sans encombre, déjà prête à faire sa petite vie dans cette maison qu’elle connaissait bien. Freya elle avait retrouvé son sourire dès que Nora lui était apparue, la prenant doucement dans ses bras pour se laisser embrasser avec douceur.

-Bonsoir ma chérie, tu es enfin là j'ai quelques surprises pour toi ce soir.

Avec ou sans surprise, avec ou sans difficultés dans la semaine, peu importait si Nora l’accueillait avec ce sourire et ces gestes tendres. La psychomage l’avait débarrassé de ses quelques affaire pour qu’elles puissent profiter tranquilles des moindres possibilités de contact entre elles… et les jumeaux!

-Des surprises? J’ai hâte de voir ça.

Mais il y avait d’autres priorités. Pour le moment, la prêtresse s’était laissé guider sans la moindre hésitation, se plaçant même avec une certaine joie voire une forme de soulagement sur ce canapé tout contre sa belle. Un bras autour des épaules de Nora pour la tenir contre elle, l’autre sur son ventre pour saluer leurs futurs enfants qui se manifestaient de plus en plus. Ils étaient sa famille, ceux qu’elle aimait et ceux qu’elle protègerait autant que possible.

-Alors comment s'est passée ta semaine ma chérie...J'espère que tu as faim j'ai préparé quelques bricoles et surtout...enfin tu verras. Viens-là, ma grande...

La semaine? Longue. La faim? Oui, sans doute, plus tard, après qu’elles aient pris le temps de se retrouver un peu. Quand aux surprises elles aviseraient après. Pour le moment Freya souriait, se détendait avec sa compagne,appréciait le moment et ce contact simple mais si réconfortant. Alors avant de répondre la scandinave s’était laissé guider, s’étendant un peu plus sur le canapé pour se retrouver appuyée sur l’épaule de Nora, massant délicatement son ventre dans un mouvement lent mais régulier. Elle en vint même à pousser un léger soupir de soulagement, heureuse de retrouver ce cocon familiale qu’elle appréciait tant.

-La semaine a été un peu longue mais ça ne sera sans doute pas la seule. Mais si tu me prépares de petites surprises comme ça je vais sûrement mieux les supporter.

L’enseignante avait pris quelques secondes pour fermer les yeux, calant sa respiration sur celle de sa compagne, profitant du moment, du contact. Elle avait ensuite légèrement bougé pour approcher son visage du ventre de sa douce pour y murmurer quelques douces paroles en norvégien à leurs futurs enfants. Elle tenait à leur parler également cette langue, tenait à ce qu’ils la comprennent plus tard voire la parle avec autant d’aisance que l’anglais. Pour le moment Nora ne comprenait pas ou rarement ces petits mots, mais cela viendrait peut-être plus tard? Pour le moment de toute façon, pas besoin d’être bilingue pour comprendre la tendresse que Freya adressait aussi bien aux jumeaux qu’à leur mère.

-Ma Colombe je te propose de te mettre à l'aise pour souper tranquille et après je m'occupe de toi.

Il était donc temps de bouger. Il faut dire qu’elles n’allaient pas passer leur soirée pour s’endormir sur ce canapé ainsi positionnées. Il leur fallait manger un morceau, Freya serait ravie de prendre une douche, et il serait préférable de s’endormir dans un lit, principalement pour Nora. C’est donc tout de même assez lentement que la scandinave s’était redressé, offrant un baiser à sa compagne avant de se relever, l’aidant à faire de même. Puisque Nora semblait tenir à préparer la suite, Freya en avait profité pour aller ranger ses petites affaires dans leur chambre, passant un peu d’eau sur son visage, recoiffant un peu ses cheveux qui avaient eux aussi subit la journée, et changeant de tenue pour une robe un peu plus décontractée. C’est assez rapidement qu’elle avait retrouvé le salon, quelques instants seulement avant que Nora n’y revienne.

-Tiens, tu m'en diras des nouvelles ? Un collègue me l'a offerte cette semaine, il me sait amatrice de whisky...il n'a pas du voir que j'étais enceinte, mais comment refuser ? Rassure-toi tu ne vas pas trinquer seule, je me suis préparée un petit cocktail sans alcool. Tchin ma chérie...

Whisky donc. Pas forcément la boisson habituelle de la belle mais pourquoi pas, surtout si il s’agissait d’une bouteille de qualité. Pas même une remarque sur le fait que Nora puisse vouloir boire un verre aussi, la voyant visiblement très raisonnable. Parfait, rien à redire, elle semblait commencer à prendre l’habitude de la raison… on pouvait toujours rêver non? Goûtant finalement le breuvage, il fallait lui reconnaître une certaine qualité… bien qu’elle soit bien loin d’être spécialiste en whisky.

-Oui, je crois qu’il te plaira quand tu pourras y goûter aussi.

Pas besoin d’un second verre, il avait fait toute la durée de leur apéritif. L’échange était détendu, les deux femmes souriaient, Freya commençant à être tout à fait détendue pour ce début de week-end ensemble. Par moments elle portait une main sur le ventre de sa belle lorsqu’elle y voyait un mouvement. Finalement elles avaient rejoint la salle à manger, passant au repas que Nora semblait avoir préparé avec beaucoup de soin. Elle arrivait avec de quoi faire un festin! Le boeuf n’était pas une viande si courante pour la norvégienne, n’élevant pas de bovins dans son village. Mais elle l’appréciait, surtout cuisinait par d’autres. Nora en maîtrisait encore bien mieux la cuisson qu’elle. Elles allaient encore faire un très bon repas.

-Bon appétit ma Chérie, alors raconte-moi comment tu vas ?

Oh elle allait bien, dans l’ensemble. Bien que ses réflexions ces derniers temps se faisaient très actives. Assez pour la pousser à prendre des décisions importantes pour sa vie et son foyer qui se construisait doucement. Sans parler de la difficulté qu’il y avait à avoir cette distance si longue entre deux retrouvailles. Ainsi, malgré la légère fatigue de la fin de semaine, Freya avait souhaité lui en parler un peu mieux.

-Bien, bien, j’étais impatiente de te retrouver, comme toujours… Et tu sais j’y ai beaucoup pensé. Ce n’est évidemment pas très agréable pour nous ne s’attendre comme ça. Mais on va avoir des jumeaux, c’est beaucoup de travail et même si je te pense capable de le faire je n’aime pas tellement l’idée que tu sois seule la majorité du temps. Sans compter que… j’espère aussi pouvoir m’en occuper, je n’ai pas voulu ces enfants pour te les laisser seule. Hors de question aussi de te faire mettre de côté ton travail.

D’un ton calme et posé, Freya déroulait ses idées tranquillement, reprenant une gorgé d’eau avant d’arriver à ses conclusions. Elle avait joint ses mains, le regard vif et le sourire un peu malicieux, celui qui laissait entendre qu’elle réservait encore quelques surprises.

-Alors voilà, à force d’y réfléchir j’ai fini par me décider. J’ai donné ma démission cette semaine, c’est ma dernière année à Poudlard. A partir de cet été je serai présente pour t’aider, chaque journée de congé, chaque moment possible pour m’occuper des enfants et profiter de toi. Pour cet été j’ai déjà trouvé de quoi travailler le soir, et pour le suite je suis encore en train de penser les choses mais je pense que ce sera toujours plus facile pour nous-deux que si j’étais toute la semaine à Poudlard.

Freya ne voulait pas donner l’impression d’avoir été impulsive dans sa décision, de ne pas avoir pensé les choses. Pas non plus question pour elle de laisser Nora subvenir seule aux besoins de la famille. Cela ne lui ressemblerait pas, ne serait-ce que par fierté. Elle restait tout de même un peu anxieuse sur la potentielle réaction de Nora, mais pensait sincèrement qu’elle pourrait se réjouir de ce changement… Elle l’espérait en tout cas. Son sourire laissait tout de même voir qu’elle ne regrettait pas ce choix. La conversation s’était donc poursuivi durant le dîner puis dans le salon par la suite. Finalement Nora semblait avoir envie de passer à la suite. C’est donc docile mais néanmoins curieuse que Freya s’était laissé porter. Elle avait tout de même laissé Nora passer la première, prenant le temps de voir comment elle gérait les deux étages autant au niveau mobilité que du souffle. Cela se faisait plus compliqué visiblement mais Nora restait plutôt en forme. Elle fut ainsi la première dans la salle de bain que Freya découvrait décorée et parfumée comme elle-même l’avait parfois fait pour sa compagne. Et il fallait bien dire que l’idée était très séduisante…sans doute pas autant que la sorcière qui l’avait eu mais tout de même. Un bon bain chaud serait très apprécié. Apprenant qu’elle aurait une nouvelle surprise elle en deviendrait presque joueuse. Mais d’accord, elle prendrait le temps de profiter de l’eau chaude avant. Se coulant donc d’eau l’eau parfumée, Freya y resta un moment, les yeux clos et inspirant profondément, se sentant bien détendue, ce qui était très agréable en cette fin de semaine. Par la suite elle s’était extirpée de l’eau et entrepris de se sécher en sortant de la salle de bain, trouvant leur chambre fort bien décorée et Nora tout à fait à son avantage. Ne résistant pas, Freya avait tenu à partager à tendre baiser avant de docilement suivre sa demande.

-C’est pour moi que tu te fais si belle?

Il faut avouer qu’elle était craquante ainsi. Par raison cependant elle avait retenu ses envies pour se caler entre les coussins comme Nora le lui demandait. C’est finalement légèrement surprise qu’elle la sentit démarrer un massage mais sans la moindre protestation, appréciant autant l’attention que les geste très bien exécutés. Chaque partie de son corps y était passé, Freya se laissant totalement faire, souriant et commentant parfois par quelques sons les zones plus agréables que d’autres. La voilà bien chouchoutée ce soir, Nora n’avait pas lésiné sur les moyens. Ce qui était tout à fait adorable. Et très agréable aussi.

Nora avait finit par s’allonger à ses côtés, Freya ne perdant pas une minute avant de la prendre dans ses bras, déposant sur son front un doux baiser. Les deux sorcières accordaient quelques caresses aux jumeaux en se laissant sombrer doucement dans le sommeil.


Samedi

Si Freya était habituée à se lever très tôt, avec Poudlard son rythme était légèrement perturbé. Il arrivait ainsi souvent que lorsqu’elle rentrait au cottage elle dorme plus tard le premier jour pour s’éveiller de plus en plus tôt au fil des jours. Nora se retrouvait donc souvent à se réveiller la première, surtout avec sa grossesse avancée puisque les futurs enfants semblaient actifs à ces heures matinales. Se réveiller de ne pas trouver sa compagne près d’elle n’avait donc pas inquiété la scandinave. Prenant le temps de se coiffer et enfiler une robe de chambre, elle était descendue sagement, retrouvant sa belle là où elle l’avait pensé. Comme souvent dans ces situations Nora s’était amusé de son sommeil supplémentaire avant de l’embrasser. Freya n’était pas dérangée par cette habitude. Elle répondait favorablement comme toujours.

-J'espère que je ne t'ai pas réveillée ce matin, les enfants bougent beaucoup en ce moment...je voulais te laisser te reposer. Ça va ?

La prêtresse venait de saluer à leur tour les jumeaux lorsque Nora l’avait interrogé. Elle doutait que l’agitation de ces futurs enfants ne puisse réellement la perturber à ce point, mais si Nora avait la bougeotte il était effectivement assez inutile qu’elle reste ainsi couchée à attendre.

-Ne t’en fais pas, tu ne m’as pas dérangé. Eux non plus d’ailleurs, ne t’en fais pas pour ça. Mais je dois dire qu’une bonne nuit fait du bien oui.

Freya avait posé une caresse affectueuse sur la joue de sa compagne avant que cette dernière n’aille chercher leur petit déjeuner. L’enseignante avait arqué un sourcil en voyant les viennoiseries. Nora était encore en pyjama mais le petit déjeuner semblait un peu trop frais pour avoir été cherché la veille…

-Tu n’es pas sortie ce matin, n’est-ce pas?


Interrogée comme un enfant suspecté d’avoir fait une bêtise, Nora allait sans doute répondre quelque chose que Freya suspectait fortement sans trop l’apprécier.

-Aujourd'hui et demain c'est détente ma chérie, dis-moi que veux-tu faire ?

Un peu de détente,cela ne serait pas un mal, autant pour l’une que pour l’autre. Freya n’avait pas forcément imaginé le programme du week-end avec beaucoup de précision mais cela ne devrait pas être difficile.

-Et bien pour aujourd’hui j’avais prévu d’avancer un peu les berceaux, tu peux venir m’aider un peu si tu veux. Surtout que Munnin est souvent très curieuse quand je m’en occupe mais il n’est pas pratique de l’avoir dans les pattes. Et demain il faudrait que je m’occupe un peu du potager et des rosiers, là encore si tu veux tu peux me rejoindre. Ou alors tu peux prendre le temps de dormir un peu?

Elles ne manquaient pas de choix mais Freya ne tenait pas à les surcharger pour le week-end. Un objectif par jour était déjà une bonne chose mais pas encore trop pour les empêcher des moments de douceur ou de simple conversation.


Dimanche

Comme la veille Freya n’avait pas cherché à s’éveiller à une heure particulière, profitant du week-end pour rattraper un peu de sommeil. La prêtresse avait tout de même ouvert les yeux plus tôt que la veille. Comme la veille, elle avait pris le temps de se coiffer et d’enfiler quelque chose avant de descendre rejoindre Nora. Seulement contrairement à la veille, Nora n’était pas là. Même en appelant et regardant dans toutes les pièces et le jardin, pas de psychomage. Sans être inquiète, Freya restait un peu contrariée, supposant que sa compagne était une fois encore sorti de façon très matinale pour chercher quelque chose. Ce n’est donc pas forcément avec un grand sourire qu’elle l’avait attendue dans l’entrée, appuyée contre le mur et les bras croisés.

-Et bien? Tu avais vraiment besoin d’aller chercher ça maintenant? Est-ce si difficile de rester un peu en place?

On pourrait croire que Freya ne lui laissait rien passer. C’était plutôt que Nora faisait pas mal d’écarts. La prêtresse s’inquiétait donc rapidement et prenait soin de marquer la moindre imprudence en espérant que Nora ne ferait pas plus grave par la suite. Les sacs qu’elle portait ne semblaient pas très lourds, mais allez savoir combien de temps elle avait marché pour aller les chercher? Et Freya la soupçonnait de ne pas encore avoir mangé dans l’idée de l’attendre ce qu’elle ne lui aurait pas conseillé non plus.

-Oh tu es déjà réveillée...bien dormi ? J'ai envoyé un hibou ce matin à Andromeda. Ça ne t'ennuie pas si demain ils viennent avec Nymphadora, c'est Pâques et la tradition veut que l'on fasse la chasse aux œufs. Hum...

Si dans un premier temps et sans surprise Nora avait tenté d’éviter les possibles réprimandes de la part de la scandinave, la suite fut un détournement tout à fait efficace. Et ce n’était pas non plus la petite famille Tonks qui pouvait la distraire à ce point. Elle était toujours ravie de les voir et de découvrir de nouvelles traditions familiales dont elle n’avait pas l’habitude. Non, ce qui lui donnait se regard inquiet et lui faisait faire un pas en avant c’était l’expression de douleur de Nora alors qu’elle mettait une main sur son ventre.

-Oh...Freya vient m'aider à m'asseoir s'il te plait. Hum...aide-moi à les calmer.... Oh...

La prêtresse en savait largement assez pour savoir que les grossesse gémellaires étaient assez risquées et fragiles. Elle y avait déjà été confrontée et avait déjà suivi des futures mères dans ces conditions. Nora l’inquiétait donc déjà à ce titre, mais plus encore lorsqu’elle n’était pas raisonnable. C’est donc très rapidement que Freya était venue à ses côtés pour lui permettre de s’appuyer sur elle jusqu’à ce qu’elle soit assise avant de s’agenouiller devant elle et masser son ventre selon les méthodes apprises de sa mère.

-Calme-toi, respire bien, ça va passer.

Nora suivait ses conseils, retrouvant peu à peu son calme, les jumeaux semblant faire de même. Une fois la situation calmée et redevenue normale, Freya avait déposé un baiser sur le ventre rond si délicat.

-Excuse-moi d'être sortie encore ce matin, mais j'avais oublié les œufs en chocolat, nous ne pouvons pas fêter Pâques sans cela, surtout pour Nymphadora, elle est encore dans l'âge où elle y croit encore...tu comprends ? Promis je reste calme aujourd'hui, c'est toi qui décide de nos activités.

Sans quitter sa position à genoux, en face de sa douce, Freya lui avait tout de même accordé un sourire. Nora était loin d’être stupide et savait parfois ne pas être trop bornée. Elle acceptait donc de reconnaître ses erreurs, petites ou grandes. Une chose préférable à encourager selon la scandinave. Elle lui avait ensuite offert une caresse sur la joue puis dans les cheveux, se redressant un peu vers le visage de Nora sans totalement se relever.

-Si c’était si important me chérie, fais-moi une liste de courses, d’accord? Je suis capable d’aller chercher des oeufs en chocolat, tu ne crois pas?

Très légèrement amusée, cela restait surtout dans le but de détendre un peu Nora qui se remettait de ces émotions. Cela n’avait probablement pas été agréable comme moment et au fond Freya espérait que cela la dissuaderait de refaire la même bêtise…

-Je voulais m’occuper du jardin aujourd’hui et il fait très beau. Si tu veux je peux sortir ton fauteuil à bascule pour que tu sois avec moi et pourquoi pas un bon livre? J’aimerais que tu reste un peu tranquille aujourd’hui, d’accord?


Lundi

Une fois de plus réveillée après sa compagne, cette fois Freya n’avait pas pris le temps de se coiffer avant de descendre, de peur d’être face à une mauvaise surprise une fois en bas et ne pas retrouver Nora comme la veille. Elle eut donc un sourire doux et satisfait en la trouvant dans son fauteuil bien sagement. Freya avait commencé par saluer sa belle avec un doux baiser, se baissant à sa hauteur pour lui éviter de se lever.

-Bonjour ma Colombe, tu as bien dormi ? J'ai eu un retour d'Andromeda regarde...ils seront là pour midi. Ça nous laissera le temps d'éparpiller les œufs et préparer ensembles à manger pour la journée. J'ai l'impression qu'ils vont être sages aujourd'hui, dites bonjour à maman.


Et bien si tous le monde était sage les choses se passeraient à merveille. Sans compter qu’elles avaient largement le temps de préparer les choses avant l’arrivée des Tonks.

-Tant que tu es sage aussi ça devrait être bien.


Freya la laissa poser ses mains sur son ventre, se baissant jusqu’à pouvoir l’embrasser lui aussi, accordant un petit geste aussi aux enfants.

-Et toi tu as bien dormi? Tu as l’air fatiguée, ils ont beaucoup bougé? Tu iras peut-être dormir un peu dans la journée non?

Il serait dommage que Nora ne puisse pas profiter de la journée par fatigue. De la même façon Freya n’aimait pas la voir prendre trop de retard de sommeil alors qu’elle aurait besoin d’énergie pour tenir cette grossesse le plus longtemps possible. Car même si elle faisait de son mieux avec divers recettes maison et ses bons soins, Freya n’était pas certaine que Nora puisse avoir la force d’arriver au terme… mais on pouvait toujours être surpris après tout!

-Tu m'aides à me lever pour passer à table, ma chérie ?

Hochant la tête Freya s’était relevée la première pour pouvoir aider sa compagne comme elle le lui demandait. C’est main dans la main qu’elles avaient atteint la salle à manger. Cette fois, à Nora de prendre place pour se faire servir!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptyDim 16 Mai 2021 - 14:21

Freya #663366
Nora #660000
Ted green
Dora purple
Andro blue

Nora était comblée depuis ces dernières semaines. Elle avait Freya à ses côtés aussi souvent que cela était possible. Son travail se déroulait merveilleusement bien, son chef était aux petits soins avec elle. Il n'hésitait pas à réajuster son emploi du temps pour la préserver au maximum. Il en était conscient, Nora attaquait son dernier trimestre en ce début de mois, il devait éviter de provoquer un terme trop tôt dus aux allers-retours de son employée.

Bref, Nora était aux anges, Freya était rentrée pour le week-end de Pâques. Elle en était ravie, la sorcière avait demandé à sa belle si ça la dérangeait si les Tonks pouvaient venir pour la chasse aux œufs durant la journée de lundi ?  Bien évidemment ce ne fut pas un problème bien au contraire, cela permettait également de découvrir une fête qui n'existe probablement pas en Norvège. Ou du moins n'est pas tout à fait la même d'une culture à l'autre. Nora tenait particulièrement à ces fêtes, surtout pour Dora qui était encore jeune et pouvait encore y croire. De plus, c'était l'occasion aussi pour Nora de pouvoir manger du chocolat... la gourmande qu'elle était ne se faisait pas priver durant sa grossesse. Même si elle se faisait un peu taper sur les doigts par Clarisse mais aussi Freya.

La sorcière avait tout prévu durant les trois jours qui précédaient les retrouvailles avec les Tonks. Elle voulait s'occuper de sa belle compagne afin qu'elle soit au top pour cette chasse. Longtemps, Nora s'était prêtée aux jeux pour sa petite princesse, lui permettant tout comme Andromeda et Ted de profiter d'une enfance heureuse en tout point. Longtemps, elle s'était mis en retrait pour ses proches. Aujourd'hui, elle était heureuse avec Freya et construisait un avenir très prometteur. L'anglaise en était persuadée, Freya était une bénédiction, malgré les débuts, il était hors de question de la perdre. Ainsi, Nora s'occupait de sa chérie autant qu'elle le pouvait afin qu'elles puissent toutes les deux vivre heureuses le plus longtemps possible.

Dès le vendredi soir, les deux sorcières s'étaient retrouvées au cours d'une soirée romantique. Nora avait mis les petits plats dans les grands. Elle avait eu un peu de mal à se mouvoir comme elle le voulait, mais qu'importe, Freya était bien et c'était le principal. Les deux sorcières avaient leur rituel, d'abord des accolades, puis l'attention sur les jumeaux et enfin leur couple.

-Oui, je crois qu’il te plaira quand tu pourras y goûter aussi.
-Oui, je pense qu'il y a de grandes chances... tu sais, c'est un grand cru...Il...on verra plus tard.

Nora sentait les arômes que le whisky dégageait. Ses papilles étaient en ébullition cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas bu d'alcool. Il fallait bien le dire, étant une grande amatrice (ou consommatrice) de ce doux et parfois traître breuvage. Il ne fallait pas beaucoup pour la faire vaciller. Toutefois, dans son état il était hors de question de prendre le risque. Et elle devra sans doute encore attendre un moment après la naissance des jumeaux. Elle secoua la tête et reportant son attention sur les douces paroles de Freya.    

Les échanges durant le repas furent très instructifs. Nora pouvait passer des heures à prendre soin de Freya, de l'aider dans ses réflexions. D'être près d'elle pour elle.

-Bien, bien, j’étais impatiente de te retrouver, comme toujours… Et tu sais j’y ai beaucoup pensé. Ce n’est évidemment pas très agréable pour nous ne s’attendre comme ça. Mais on va avoir des jumeaux, c’est beaucoup de travail et même si je te pense capable de le faire je n’aime pas tellement l’idée que tu sois seule la majorité du temps. Sans compter que… j’espère aussi pouvoir m’en occuper, je n’ai pas voulu ces enfants pour te les laisser seule. Hors de question aussi de te faire mettre de côté ton travail.

La psychomage ne s'attendait pas à ce genre de conversation, elle pencha la tête sur le côté intrigué par l'explication – difficile – de sa compagne. Il était évident que ce n'était pas une décision simple et qu'elle a été mûrement réfléchi. Nora resta silencieuse et à l'affût du discours de l'enseignante.

-Alors voilà, à force d’y réfléchir j’ai fini par me décider. J’ai donné ma démission cette semaine, c’est ma dernière année à Poudlard. A partir de cet été je serai présente pour t’aider, chaque journée de congé, chaque moment possible pour m’occuper des enfants et profiter de toi. Pour cet été j’ai déjà trouvé de quoi travailler le soir, et pour le suite je suis encore en train de penser les choses mais je pense que ce sera toujours plus facile pour nous-deux que si j’étais toute la semaine à Poudlard.
-Et bien... Commença à répondre la sorcière. Elle ne s'attendait pas du tout à cette fin. Elle recula une seconde comme pour prendre un peu de réflexion à ce qu'elle venait d'entendre. Inclinant la tête sur le côté et plissant légèrement les yeux. Voilà qui est étonnant...je pensais que l'enseignement était quelque chose d'important pour toi. Tu sais mon emploi du temps est modifiable comme tu as pu le constater. Ça me touche que tu veuilles être d'avantage présente pour nous, nôtre famille.

Nora parlait sagement, elle s'était de nouveau rapprocher de Freya, elle avait même positionner ses mains douces sur son ventre. Des mouvements infimes se firent sentir, c'était très agréable. Nora ferma les yeux une minute, elle ressassait ce qu'elle venait d'entendre. Elle avait peur que Freya sacrifie son potentiel pour elle. N'ayant jamais été confronté à ce sentiment, la sorcière se montrait prudente, elle ne voulait pas que Freya pense qu'elle pouvait tirer un trait sur sa carrière professionnelle, que pour le moment pourquoi pas c'était une idée, mais pas de long terme... La sorcière se décida à reprendre la parole pour ne pas créer de malaise entre elles durant une si belle soirée.

-Je comprends ton raisonnement ma chérie et c'est louable, totalement ! Mais je ne veux pas que tu te sacrifies pour nous. Je vois que tu as réfléchis à une solution alternative.... Finit-elle par répondre doucement. Le visage de Nora grimaçait, elle tentait de canaliser ses craintes sur le choix d'avenir de sa compagne. Un léger coup de pied, lui détendit le visage, comme si c'était la diversion adéquate. Elle sourit à Freya et l'embrassa tendrement. Nous aurons tout le temps de prévoir l'avenir si tu me le permets d'accord ma Colombe ?

La suite de la soirée se déroula comme précédemment, Nora avait bien travaillé le terrain, tout était parfait. Elle avait réussi à détendre sa douce moitié et elles avaient même pu profiter d'une agréable fin de soirée malgré ce ventre qui prenait de plus en plus de place entre elles.

Le lendemain de nombreux échanges s'effectuèrent entre les deux futures mamans, elles étaient sur la même longueur d'ondes en ce moment. Le plus important était le développement des jumeaux et le repos de Nora. Quoique pour la deuxième s'était un peu plus compliqué que ça. Malgré les efforts de la psychomage, elle conservait cette bougeotte maladive. Nora se réveillait tôt c'était indéniable et ça n'allait sans doute pas aller en s'arrangeant. Elle avait des choses en tête et ne parvenait pas à les remettre à plus tard. Ainsi et cela en devenait la coutume, elle se réveillait la première et préparait la journée pendant que Freya reprenait des forces de sa longue semaine à Poudlard.

-Ne t’en fais pas, tu ne m’as pas dérangé. Eux non plus d’ailleurs, ne t’en fais pas pour ça. Mais je dois dire qu’une bonne nuit fait du bien oui...Tu n’es pas sortie ce matin, n’est-ce pas?
-C'est bien que tu es pu te reposer ma chérie, c'est aussi le but du week-end... Répliqua la sorcière en embrassant tendrement sa compagne. Elle tenta de noyer le poisson en esquivant la question, mais c'était sans doute peine perdue. Elle afficha un sourire désolée et se colla un peu plus contre Freya pour un câlin d'excuse.
-Et bien pour aujourd’hui j’avais prévu d’avancer un peu les berceaux, tu peux venir m’aider un peu si tu veux. Surtout que Munnin est souvent très curieuse quand je m’en occupe mais il n’est pas pratique de l’avoir dans les pattes. Et demain il faudrait que je m’occupe un peu du potager et des rosiers, là encore si tu veux tu peux me rejoindre. Ou alors tu peux prendre le temps de dormir un peu?
-Oh oui, les berceaux... j'aime bien te voir travailler dessus. Tu es si...sexy...Je m'occuperai de Munnin si tu veux. On ne te dérangera pas...le résultat est tellement beau....Faisons cela, je suis à tes ordres dans ce programme.

Nora cherchait à se faire pardonner d'être sortie en l'absence de Freya, ou alors souhaitait-elle juste passer du temps avec la scandinave ? Dans le doute, elle préféra jouer la carte de la proximité pour ne pas se faire trop taper sur les doigts. D'autant plus que lorsqu'elle était avec Freya en train de l'observer et de l'aider au besoin, elle restait calme et posée. N'est-ce pas aussi l'objectif de Freya ?

-Et bien ? Tu avais vraiment besoin d’aller chercher ça maintenant ? Est-ce si difficile de rester un peu en place ? Calme-toi, respire bien, ça va passer.

Cette fois-ci Nora s'était fait prendre en flag' lors de son retour d'escapade. Elle fut rapidement prise de douleurs, décidément elle n'avait pas de chance cette fois-ci. Freya était impuissante face au côté têtue de sa compagne. Pourtant, il semblerait que les jumeaux soient du côté de l'enseignante pour le coup. Un petit rappel à l'ordre n'était pas facultatif. Nora dû se résigner à se reposer le reste du week-end.

-Si c’était si important me chérie, fais-moi une liste de courses, d’accord ? Je suis capable d’aller chercher des œufs en chocolat, tu ne crois pas ? Je voulais m’occuper du jardin aujourd’hui et il fait très beau. Si tu veux je peux sortir ton fauteuil à bascule pour que tu sois avec moi et pourquoi pas un bon livre ? J’aimerais que tu reste un peu tranquille aujourd’hui, d’accord ?
-D'accord, on va faire ça, c'est toi la chef...

Nora savait faire preuve de résignation quand les preuves étaient évidentes. Elle n'aurait jamais dû sortir ou du moins elle aurait pu attendre le réveil de Freya pour y aller ensemble. Décidément, elle devait se calmer sur ses va et viens surtout s'ils ne sont pas importants en soi. La sorcière prit place sur un siège et attendit que Freya prépare le petit déjeuner qu'elle avait opté de faire. Le reste de la journée se déroula comme l'enseignante l'avait annoncée. La journée était radieuse, pendant que Freya s'occupait des plantes, Nora lisait son livre avec un chapeau sur la tête. Le soleil ne tapait pas fort en cette saison, mais il était préférable de se couvrir et d'éviter une insolation. Entre lecture et sieste, Nora resta calme tout l'après-midi.

Le lundi arriva tranquillement, Nora avait bien comprit la leçon de la veille. Elle resta bien sagement dans son fauteuil à bascule en attendant que Freya se réveille à son tour. La sorcière avait réceptionné le retour d'invitation des Tonks qui leur proposait un repas en famille avant la chasse aux œufs de Pâques pour Nymphadora. Les deux femmes profitèrent donc de cette matinée pour se préparer ainsi que la journée qui les attendait.

-Et toi tu as bien dormi? Tu as l’air fatiguée, ils ont beaucoup bougé? Tu iras peut-être dormir un peu dans la journée non?
-Je dors bien ma chérie, merci. Juste peu... je vais effectivement faire une sieste dans l'après-midi je pense. Nous verrons comment ça se goupille avec Nymphadora. De ce que j'ai pu apercevoir, nous allons avoir une superbe journée encore. Ce n'est pas plus mal tu me diras, nous allons en avoir besoin. Commença-t-elle à dire. Tu n'as pas pris le temps pour te coiffer ce matin, ça va toi ? Même si c'était des détails, Nora remarquait tout, elle ne le disait pas forcément, mais elle remarquait quand quelque chose n'allait pas. Elle demanda si c'était la venue des Tonks ? -Dis-moi, qu'est ce qui ne va pas ma chérie ?Fini-t-elle par dire en prenant la main de sa compagne afin de déguster un bon petit déjeuner.[/color]


Dernière édition par Nora McKallister le Dim 16 Mai 2021 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 99
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / @Lucie
| SANG : pur


Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptyDim 16 Mai 2021 - 14:22

Freya #663366
Nora #660000
Ted green
Dora purple
Andro blue

Cela faisait déjà quelques semaines que les Tonks n'avaient pas été invité par « les futures mamans ». Voilà comment Andromeda les appelait depuis qu'elle avait appris la grossesse de Nora. Toute la petite famille avait tissé rapidement des liens avec Freya et les Tonks s'entendaient sur plusieurs points, c'était une bonne chose pour cette famille peu orthodoxe. Ted a été le premier à remarquer des changements sur la tapisserie familiale, la jumelle qui se trouvait également au cottage. Il en avait parlé avec Andro, de ces filaments ou plutôt ses racines qui partaient de Nora et de Freya, fines mais présentes.

-Tiens viens voir Meda, j'ai l'impression que la tapisserie s'ajuste... Fit en se levant. Il était en train de lire une histoire à Nymphadora lorsque quelque chose l'intrigua.
-Je ne vois rien, mon chéri.
-Rapproche-toi encore un peu, regarde...
-Moui, je suis pas certaine, c'est sans doute le début de grossesse de Nora, mais ça on est déjà au courant... Sourit la sorcière.
-Hum...sans doute.
-On continue l'histoire papa ? Réclama Dora qui s'impatientait dans le fauteuil.

Le sorcier plissa les yeux encore quelques secondes. Il était persuadé de voir cette racine se séparer en deux... il se faisait sans doute des idées, à voir avec le temps.

Les jours continuèrent à passer, le mois de mars arriva avec les bourgeons et les fleurs qui s'ouvraient peu à peu. Toujours attentif à la tapisserie Ted, l'observait presque avec une loupe. Il laissa tomber lorsque son éditeur lui commanda un nouveau grimoire. Quant à Andro, elle bossait dure à la crèche, Soyle était de nouveau présente mais à temps partiel. C'était normal après tout, elle avait une petite princesse à s'occuper aussi. Andromeda se proposait parfois de la garder au besoin de sa chef. Enfin, Dora grandissait à son allure, elle dessinait, s'évadait dans ces histoires autant qu'elle le pouvait.

Ce n'est qu'au cours du premier week-end d'avril, que toute la petite famille réceptionna un hibou les invitant à la chasse aux œufs de Pâques au cottage de Freya et Nora. Bien évidemment, qu'ils acceptaient la proposition avec grand plaisir.
Andromeda répondit par la positive et les rassurant qu'ils ne venaient pas les mains vides. Il était encore tôt en ce lundi matin, peut être pourraient-ils faire quelques emplettes complémentaires.

-Ah !! Je le savais !!! J'avais raison !! S'exclama Ted alors que le hibou de Nora repartait tout juste avec son message.
-Qu'est ce qui t'arrive, chéri ?
-Regarde... j'avais raison... Le sorcier amena Andromeda au niveau de la fresque, il ne tenait plus en place. Il y avait bien deux racines qui partaient du nom de Nora.
-Je suis sensée voir quoi ?
-Il y a deux racines qui...tu sais ce que ça veut dire ?
-Hum...

Andromeda réfléchit une bonne minute, elle n'était pas du tout sûre d'être sur la même longueur d'ondes que son mari. Finalement, elle releva la tête et croisa le regard de Ted.

-Des jumeaux ! Dirent-ils en même temps.
-Alors ça c'est pas mal...des jumeaux ! Répéta Andromeda tout en réalisant l'information.
-Et qui avait raison...hein... Rigola Ted.
-Tu as l'oeil mon chéri bravo...
-Du coup, on va devoir vite faire quelques emplettes en plus, après tout deux...
-C'est sans doute ça, qu'elles vont nous annoncer tout à l'heure.
-Annoncer quoi... Déclara Dora à moitié endormie dans le canapé.
-Que le lapin de Pâques est chez tantes Nora et Freya...
-Oui, il a des surprises pour nous tous...
-Ouiiiiiiii...hummm.
-Mais avant on doit passer au Chemin de Traverse.
-Vas-y mon cœur, je garde Dora. Je la prépare et on part au cottage à ton retour.

Ni une ni deux, Ted se prépara pour se rendre au Chemin de Traverse. Ils avaient trouvé le cadeau pour le bébé dans une boutique, il serait judicieux d'en prendre un second d'ors-et-déjà. Pendant ce temps Andromeda lui fit son petit déjeuner, pas trop, ils étaient attendus pour le déjeuner. Puis elle lui choisi une tenue adéquate pour la chasse aux œufs que la petite aimait tant.

Vers onze heures, Ted revint avec le cadeau supplémentaire. Il se changea et rejoignit les femmes de sa vie au rez-de-chaussée pour partir tous ensemble.

Dans un « pop » très caractéristique, toute la petite famille arriva devant le cottage. Andromeda aperçu déjà des œufs cachés dans le jardin. Les filles avaient du en mettre de partout à coup sûr, Nora c'était une certitude. Se fut comme d'habitude, Dora qui frappa à la porte pour signaliser leur présence aux sorcières. Freya ouvrit la porte avec le sourire. Ils étaient attendus de pieds ferment.

-Coucouuuu c'est nous !!!! Cria Dora en sautant dans les bras de la scandinave.
-Bonjour Freya, comment vas-tu ? Répliqua Ted la saluant.
-Bonjour Nora, alors...les futures mamans comment vont-elles ? Ajouta Andro lorsqu'elle aperçu Nora non loin de l'entrée.

Les bras chargés, la petite famille fut rapidement conviée de se rendre dans le salon où ils pourraient plus facilement discuter des dernières nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Freya Bakke

Freya Bakke


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 300
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptyDim 18 Juil 2021 - 21:55

Nora était si importante à ses yeux, si délicate, si fragile… Freya avait sans doute tendance à modifier légèrement la réalité. L’un des effets de son amour sans limite certainement. Ajouté au bonheur de leur future maternité qu’elles planifiaient ces derniers mois, voyant ce petit bonheur se concrétiser un peu plus chaque jour. L’anglaise n’était finalement pas tellement fragile ou délicate, disons simplement qu’elle avait besoin de repos, ce qui était déjà difficile à mettre en place avec une telle pile électrique. Sans rire, elle ne tenait pas en place! Mais heureusement pour la tenace enseignante, le poids des jumeaux avait tendance à soumettre Nora ces derniers temps. Ou la plupart du temps…

Une excellente soirée s’annonçait pour le petit couple, Nora avait tout prévu il semblerait. A commencer par ce breuvage qu’on lui avait offert mais qu’elle ne pouvait encore goûter à cause de leurs futurs enfants. Finalement Freya se sentait presque mal de boire ce verre seule mais cela semblait faire plaisir à Nora… Alors elle avait tout de même cédé et souri, presque ri, en la voyant résister de façon laborieuse à son envie. Pour la féliciter Freya avait sa petite idée, saisissant sa douce par le poignet pour la rapprocher d’elle.

-Tu sais, il y a bien un moyen de s’en faire une rapide idée… quoi que sans doute peu fiable tout de même, mais si tu veux tenter…

La taquine scandinave avait glissé doucement sa main dans la nuque de sa belle, passant sous ses cheveux doux, l’approchant d’elle avec délicatesse pour lui offrir un langoureux et doux baiser. Après tout, c’était une parfaite excuse, non? C’était même mieux encore à son goût que le whisky pour commencer la soirée, aussi bon qu’il puisse être.

Le repas en lui-même promettait en même temps. Nora s’était donné du mal pour lui plaire. Ce que Freya saurait bien évidemment apprécier à sa juste valeur. Elle était si craquante quand elle voulait lui plaire. La belle enseignante avait donc profité de cette occasion calme et sereine pour discuter avec sa compagne de ses idées pour leur avenir. Surtout de son changement professionnel à vrai dire. Elle y songeait depuis qu’elles avaient parlé de fonder leur famille. Freya n’était pas de ces personnes qui montaient ce genre de projets pour l’abandonner dans un coin en laissant sa compagne tout gérer pendant qu’elle était sagement à l’école de sorcellerie. Oh non, une famille, sa famille, elle voulait être en plein dedans et la gérer dans sa totalité. Et pour y parvenir, elle devait mettre de côté cette école… Ce qu’elle se sentait totalement prête à faire!

-Et bien...

Nora elle semblait assez peu convaincue… Ce qui avait le don de refroidir sérieusement l’enthousiasme de la scandinave. Est-ce qu’elle prenait mal son envie de vouloir être si présente pour leur famille? L’avait-elle involontairement vexée?..

-Voilà qui est étonnant...je pensais que l'enseignement était quelque chose d'important pour toi. Tu sais mon emploi du temps est modifiable comme tu as pu le constater. Ça me touche que tu veuilles être d'avantage présente pour nous, nôtre famille.

Il semblerait que la surprise soit suffisante, redonnant un léger sourire à la scandinave. Freya s’était laissé guider par la psychomage, posant à nouveau les mains sur son ventre rond. Leur famille.. C’était suffisant pour qu’elle quitte ce poste. Suffisant pour beaucoup d’autres choses d’ailleurs. C’était si important à ses yeux. Pour son couple elle aurait fait de gros efforts. Pour ses enfants elle donnerait jusqu’à la dernière minute de son temps. Cependant il n’en était là pas encore question. Elle souhaitait changer d’orientation pour se rendre plus disponible. Il lui semblait que c’était là tout à fait faisable. L’enseignement, elle s’y était laissé guider par son instinct, se sentant capable comme chez elle d’enseigner ce qu’elle savait à d’autres, dans un cadre un peu différent cependant. Quand au plan de secours, elle avait déjà quelques idées… Alors forcément, juste après avoir parlé de ce plan, il était assez logique que Nora puisse être dubitative.

-Je comprends ton raisonnement ma chérie et c'est louable, totalement ! Mais je ne veux pas que tu te sacrifies pour nous. Je vois que tu as réfléchis à une solution alternative....

Objectivement la décision relevait bien du sacrifice. Mais il ne semblait pas lui coûter tant que cela en y pensant. Elle songeait même plutôt se dire que cela relevait de la logique de son point de vue. Cela lui coûterait sans doute plus de rester à l’écart même si c’était pour son métier d’enseignante que de le quitter pour s’occuper de sa famille. Et puis il fallait ajouter le fait de s’épargner les séparations incessantes avec sa belle Nora. La prêtresse avait donc séparé l’une de ses mains du ventre de sa belle pour aller contre sa joue, y laissant une caresse qu’elle espérait apaisante.

-L’enseignement est important, oui, mais ne plus être “professeur” ne veut pas dire que je vais complètement arrêter de transmettre ce que je sais. C’est une autre façon de faire, sans doute plus proche de ce que j’avais chez moi d’ailleurs, finalement. Mais surtout min kjære,  surtout je veux rester près de vous. Comment parler de sacrifice avec ce que tu m’offres?

Freya tentait de se faire rassurante mais l’anglaise restait crispée malgré les caresses douces de sa moitié. Toutefois un petit coup dans son ventre avait détourné l’attention des deux femmes, toutes deux se concentrant sur ces jumeaux qui bousculaient tant la vie de leurs futures mères. Nora semblait apaisée finalement et lui avait accordé un baiser. Freya espérait l’avoir rassurée tout de même. Ce n’était pas une décision soudaine et irréfléchie. Elle avait pensé la chose et voulait tant pouvoir profiter au mieux de sa future position de mère.

-Nous aurons tout le temps de prévoir l'avenir si tu me le permets d'accord ma Colombe ?

Encore dubitative certainement. Mais comment lui en vouloir? Freya avait donc penché la tête jusqu’à poser son front contre celui de sa compagne, allant gratter délicatement l’arrière de son crâne sous ses cheveux dans un geste affectueux. Elles en reparleraient effectivement un long moment, il fallait bien ça. La prêtresse pourtant ne comptait pas renoncer à son idée de quitter Poudlard. Les enjeux étaient bien trop importants.

Le reste de la soirée avait été tout à fait délicieuse. Autant avec le menu prévu par la belle Nora que les douces attentions qu’elle avait prévu. Et comment ne pas fondre alors qu’elle sentait sa compagne sombrer dans le sommeil entre ses bras, uniquement perturbée par quelques mouvements assez rares de l’un des jumeaux. C’était sans doute là plutôt proche du parfait bonheur de Freya.

Le lendemain Nora avait décidé d’être déraisonnable dès le matin. De quoi donner le ton de la journée. La prêtresse n’avait pas manqué l’occasion de lui faire entendre son point de vue, n’approuvant pas forcément ces promenades matinales. Ou pas pour ces raisons si faciles à éviter. C’est donc un peu penaude que Nora était venue se blottir contre sa compagne qui cédait comme toujours face à ces excuses non dites, resserrant elle aussi cette étreinte apaisante. Quand au programme, il avait de grandes chances de plaire à l’anglaise.

-Oh oui, les berceaux... j'aime bien te voir travailler dessus. Tu es si...sexy...Je m'occuperai de Munnin si tu veux. On ne te dérangera pas...le résultat est tellement beau....Faisons cela, je suis à tes ordres dans ce programme.

La scandinave avait lâché un rire. On pourrait croire que n’importe quelle activité prenait des allures de séduction face à Nora en ce moment. Oh Freya la comprenait bien, et elle faisait d’ailleurs bien peu de résistance (lorsqu’elle ne l’invitait pas carrément), mais cela l’amusait la plupart du temps. Nora ne manquait pas de charme non plus il faut dire, elles faisaient ainsi sans doute un bon duo.

-Je vais essayer d’allier sexy et efficace alors. Surtout si tu es là pour me surveiller.

L’avantage avec cette activité était de pouvoir garder un oeil sur elle, vérifier qu’elle ne ferait pas de folie. Nora faisait également une bonne assistante pour lui donner son avis ou ses outils, sans parler de Munnin qui restait une très grande curieuse. Pouvoir profiter des bras (et épaules) de Nora était un bonus pour la petite bête.

Cette bonne journée n’avait pourtant pas réussi à calmer les envies de Nora qui avait à nouveau fait des siennes. Cette femme ne devait décidément pas connaître le sens du mot “raisonnable”. Même enceinte et avec Freya pour le lui rappeler, elle n’en faisait qu’à sa tête. Cette fois pourtant la scandinave n’avait pas été la seule à exprimer son mécontentement. Des douleurs étaient venues rappeler à l’ordre la psychomage qui avait dû se résoudre à se reposer tout de même, secouée par ces douleurs soudaines. Cela avait même suffit à la calmer pour la journée! Alors Freya ne levant aucunement sa surveillance se trouvait tout de même un peu plus tranquille.

Le lendemain c’est assez anxieuse que Freya s’était éveillée. Nora quittait la maison chaque matin avant son réveil. La prêtresse était donc levée plus tôt et n’avait pas pris le temps de se préparer avant d’aller vérifier que sa compagne se trouvait encore bien à la maison et n’avait pas à nouveau décidé de faire des folies. C’est avec soulagement et joie qu’elle l’avait bien trouvée, calme et prête à la saluer. La journée pouvait donc démarrer sereinement.

-Je dors bien ma chérie, merci. Juste peu... je vais effectivement faire une sieste dans l'après-midi je pense. Nous verrons comment ça se goupille avec Nymphadora. De ce que j'ai pu apercevoir, nous allons avoir une superbe journée encore. Ce n'est pas plus mal tu me diras, nous allons en avoir besoin.  

La norvégienne avait beau regarder sa compagne, c’était bien son ventre qui recevait ses caresses pour le moment. Ils étaient bien souvent le centre de l’attention de leurs mères. Ils étaient attendus ces enfants et recevaient déjà tant d’affection de leur part. Freya souriait à l’annonce du programme tout à fait raisonnable de sa belle, se penchant ensuite vers son ventre pour y déposer un nouveau baiser.

-Tu n'as pas pris le temps pour te coiffer ce matin, ça va toi ?

Un peu étonnée, la belle avait relevé la tête pour répondre. Elle allait très bien, ce n’était qu’un gain de temps parmi d’autres qu’elle avait décidé de faire pour pouvoir rapidement vérifier la présence de sa belle. Et puis la coiffure, elle aurait bien le temps de s’en occuper après…

-Oui, très bien. Je peux le faire après le petit déjeuner aussi, non?

Pour illustrer ses propos la scandinave avait replacé ses cheveux en arrière avant d’en faire un noeud pour qu’ils ne viennent pas devant son visage. Elles pouvaient enchaîner! Pourtant Nora ne semblait pas de cet avis. La psychomage semblait préoccupée et lui prenait la main.

-Dis-moi, qu'est ce qui ne va pas ma chérie ?

Reprenant sa place à ses côtés, Freya la trouvait assez touchante. Nora s’inquiétait qu’elle ait perturbé ses habitudes. Elle notait ce détail comme si cela devait indiquer une perturbation. C’était vrai en soi. Mais la scandinave était déjà rassurée et prête à reprendre leur petite vie sagement.

-Je ne me suis pas encore coiffée ce matin parce que je voulais descendre rapidement, je voulais être sûre que tu étais bien là. J’ai été inquiète de tes petites escapades matinales des derniers jours. Mais je vais bien. Tu es là et bien sage, alors tout va bien. Je te promet de bien me coiffer avant de descendre à l’avenir si ça peut te rassurer.

Glissant une pointe d’humour pour finir de rassurer sa compagne, Freya trouvait assez craquant de la voir noter le moindre détail. Elles commençaient à se connaître et savaient voir beaucoup de choses chez l’autre.

Les préparatifs avaient été comme prévu. Dans le calme et en suivant leur plan. Elles étaient ainsi parfaitement à l’heure pour pouvoir accueillir les trois invités de la journée. Comme toujours ce fut la petite fille qui signalait leur arrivée. Ce fut une Freya guillerette qui était allé ouvrir, prête à recevoir l’enfant dans ses bras. Les parents demandaient si tout allait bien, la petite fille la couvrait de baisers, c’était leurs petites habitudes. Freya les guidait rapidement auprès de Nora qui restait décidément bien sage comme le lui demandait sa douce.

-Nous allons plutôt bien je crois. Nora a encore fait quelques folies ces derniers jours, elle est donc bien sage  aujourd’hui.

Les Tonks étaient habitués au manque de sérieux de la psychomage, ils la surveillaient aussi d’ailleurs et tenaient la scandinave au courant.

-Et vous? Quelles belles nouvelles depuis la dernière fois?

Et oui, elle gardait encore un peu de mystère, c'était important...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptyDim 25 Juil 2021 - 11:56

Freya #663366
Nora red
Ted green
Dora purple
Andro blue


Le week-end s'annonçait fort intéressant, la sorcière avait prévu une petite soirée bien chaleureuse avec sa chérie. Elle avait même eu l'occasion de la voir s'émerveiller. Comme quoi, même si Nora cuisinait sur le pouce avant de rencontrer sa belle, elle dévoilait un peu ses talents en cuisine. Il fallait l'avouer la sorcière appréciait les petits plats de son enseignante, même un peu trop, mais là n'était pas la question, ce soir c'était Nora la chef cuistot. Elle lui avait même servit un alcool qu'on lui avait offert il y a quelques temps.

-Tu sais, il y a bien un moyen de s’en faire une rapide idée… quoi que sans doute peu fiable tout de même, mais si tu veux tenter…
-Il est vrai qu'il est excellent...Soupira la sorcière en savourant le doux baiser de sa Freya.

Les deux sorcières rirent de la situation, à dire vrai, cela manquait à la psychomage de boire même un petit verre de temps en temps. Elle refusait que sa compagne se prive à son tour durant la grossesse. Ainsi, elle inclina la tête sur le côté en observant son interlocutrice profitant du breuvage. Nora avait cette capacité d'être empathique, même si les limites étaient plus qu'évidente. Les deux sorcières profitèrent du reste de la soirée à se dorloter l'une et l'autre, profitant de chaque instant.

Freya lui avait parlé du choix de stopper son enseignement à l'école des sorciers. D'abord surprise, puis inquiète, Nora s'était fait une raison sur le choix de sa compagne. Il fallait dire qu'elle avait des arguments très convaincants. La psychomage avait peur que la sorcière sacrifie ce qu'elle aimait depuis des années pour leur future famille. Rapidement la sorcière fut rassurée.

-L’enseignement est important, oui, mais ne plus être “professeur” ne veut pas dire que je vais complètement arrêter de transmettre ce que je sais. C’est une autre façon de faire, sans doute plus proche de ce que j’avais chez moi d’ailleurs, finalement. Mais surtout min kjære,  surtout je veux rester près de vous. Comment parler de sacrifice avec ce que tu m’offres?
-Tu m'as convaincu ma chérie. Fini par répondre la sorcière, elle avait buté sur la dernière question, pourtant elle ne voulait plus parler, simplement profiter de leur soirée et week-end en amoureuses.

Les deux jours passèrent tranquillement sous l’œil vigilant de Freya, même si quelques boulettes se produisirent, il restait encore un jour d'émotions. La chasse aux œufs de Pâques pour Nymphadora et une annonce à Ted et Andromeda en perspective.

Nora était sagement installée lorsqu'elle entendit toquer à la porte. Instinctivement elle allait se lever pour ouvrir mais elle fut devancée par sa douce moitié...comme toujours ces derniers temps. Il était vrai que la psychomage n'en faisait qu'à sa tête et encore plus depuis qu'elle savait qu'elle était enceinte. La raison ? Peut-être son côté indépendant qui ressortait, elle ne voulait pas être un fardeau pour son couple et sa future famille. Nora était comme ça, elle avait la bougeotte peu importait son état physique. Les choses allaient changer, Freya y veillait et curieusement les jumeaux aussi, bougeant juste ce qu'il fallait pour ralentir leur maman. De plus l'anglaise qui ne voulait pas mettre la norvégienne en colère...loin de là, écoutait un peu plus son corps quand il fallait se reposer. Bref, la sorcière resta donc en retrait lorsqu'il y avait du tumulte afin de se « préserver » au mieux comme le souhaitait sa douce moitié. Pourtant comment rester sereine quand une petite princesse survoltée arrivait et les câlinait à gogo ? Il fallait se faire une raison, Nymphadora avait de l'énergie à revendre !

-Nous allons plutôt bien je crois. Nora a encore fait quelques folies ces derniers jours, elle est donc bien sage  aujourd’hui.
-Ah-ah-ah, ça va merci...Ohh doucement ma petite princesse... Fit-elle alors qu'elle réceptionnait une Dora pleine d'envie de bisous et de câlins envers sa marraine et les jumeaux.
-Et vous ? Quelles belles nouvelles depuis la dernière fois ?

Nora laissait Nymphadora chuchoter à proximité du ventre arrondi de la future maman. C'était devenu un des rituels de la petite sorcière. L'anglaise s'arrondissait de jour en jour, il n'était pas étonnant que cela intriguait la jeune demoiselle. D'ailleurs cette dernière prit le soin de s'installer entre ses deux tantines laissant pour le moment la chasse aux œufs en chocolat de côté.

Un échange quelque peu cocasse débuta alors, toujours sur le ton de l'humour, Nora en prenait facilement pour son grade. Il fallait dire qu'elle était une personne à qui on pouvait facilement la titiller sans méchanceté. Ted était joueur, ça tombait bien Nora aussi. Même si, elle n'avait pas pu se défendre comme elle voulait lors de l'échange, merci Nymphadora ( Rolling ).
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 99
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / @Lucie
| SANG : pur


Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] EmptyDim 25 Juil 2021 - 11:57

Freya #663366
Nora red
Ted green
Dora purple
Andro blue

Les Tonks étaient toujours heureux d'être les premiers au courant des dernières nouveautés concernant Freya & Nora. Ils savaient pertinemment qu'ils étaient toujours les bienvenus au cottage et qu'ils n'avaient pas besoin d'invitation pour débarquer pour leur faire un coucou ou plus si l'envie leur prenait. Ainsi, Ted et Andromeda avait prévu des petits cadeaux pour l'éventuelle annonce des futures mamans. Il semblerait que la chasse de Pâques ne soit pas la seule information du jour. Pourtant, le couple restait très discret sur ce que la tapisserie familiale leur avait dévoilé quelques temps plus tôt.
Ted était sans doute le plus crédible dans le maintien du comme si rien n'était. Andromeda était particulièrement heureuse pour les deux sorcières, elles avaient tellement vécu de choses chacune de leur côté, qu'elles avaient elles-aussi droit au bonheur...enfin !!
Tous leurs projets prenaient formes et c'était peu de le dire, d'après l'annonce de la grossesse de Nora, la plus âgée du groupe devait en être au début de son sixième mois. Elle était déjà bien ronde, cela accentua ce que leur avait dévoilé la tapisserie, mais dans le doute et pour ne pas trahir leurs informations, Andro resta elle-aussi silencieuse sur le sujet.

Pour l'heure, à part l'impatience de Nymphadora tout était sous contrôle, ils avaient ainsi saluer les deux mamans avec les embrassades et accolades habituelles. Ils s'installèrent dans le canapé où des cocktails les attendaient.

-Nous allons plutôt bien je crois. Nora a encore fait quelques folies ces derniers jours, elle est donc bien sage  aujourd’hui.
-Ah-ah-ah, ça va merci...Ohh doucement ma petite princesse... Fit-elle alors qu'elle réceptionnait une Dora pleine d'envie de bisous et de câlins envers sa marraine et les jumeaux.

Rapidement mis à l'aise grâce à la pointe d'humour de Freya à l'égard de Nora, Andromeda enchaîna dans la discussion en réprimant légèrement sa fille sur son attitude brusque.

-Nymphadora !! Qu'est ce que je t'ai déjà dit ? Ne saute pas comme ça, tante Nora est enceinte...
-Pardon maman... Répondit la petite fille avec une mine de cocker triste.
-C'est marrant, elle fait la même tête que toi, Nora quand tu as fait une boulette... Rigola Ted, ce qui fit sourire  à nouveau sa fille qui se cacha dans les bras de sa marraine tout en reprenant ses chuchotements.
-Mouais... ce n'est pas une raison ma chérie, tu as tout le temps de profiter, elles ne vont pas s'envoler... Se résigna Andromeda afin de justifier sa (gentille) réprimande,
-Ça ne risque pas... Répliqua Ted toujours tout sourire  l'égard de Nora. Il reprit aussitôt son sérieux lorsqu'il croisa le regard de l'intéressée. Il comprit aussitôt qu'elle n'avait pas apprécié la boutade.

Le problème des nons dits, c'est l'effet inverse. Et pour le coup, la situation fut plutôt comique et Andromeda ne pu s'empêcher de rire et de partager son sentiment avec les adultes de la pièce.

-Chacun son tour pour se faire remettre à sa place, hein mon chéri ?
-Oui oui, pardon Nora, mais tu dois quand même avouer que...
-Ted, tu t'enfonces...méfie-toi... Coupa Meda.

Nora allait répondre alors qu'elle grimaçait comme rarement, mais elle fut coupée par l'intervention de la petite fille qui semblait avoir fini de parler avec « le bébé ».

-Tante Nora, tu m'aideras à trouver les œufs tout l'heure ?

La miss eut une réponse alors que Freya reprenait déjà la parole pour leur demander comment ils allaient.

-Et vous ? Quelles belles nouvelles depuis la dernière fois ?
-Et bien écoute, tout va bien de notre côté. La vie déroule tranquillement, nous avons eu la chance de profiter d'un bon début d'année à la crèche. Tout le monde y trouve son compte, c'est super Soyle est très heureuse que son projet aboutisse dans son sens. J'ai eu l'occasion de revoir mon cousin Sirius, il faudrait que je te le présente. Répliqua alors Andromeda toujours souriante de voir son cher mari jouer au chat et à la souris avec la marraine de sa fille.
-De mon côté pas grand chose, je m'occupe essentiellement de la misstinguette. Je suis sur un nouveau projet littéraire mais j'hésite encore...j'explore les pistes potentielles. Poursuivit Ted en trinquant et savourant le cocktail qu'on lui avait servi. Et vous alors que nous vaut cette invitation, hormis la chasse aux œufs de Pâques ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Pâques en famille [Freya & Tonks] Pâques en famille [Freya & Tonks] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Pâques en famille [Freya & Tonks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
 :: 
Cottage de Nora McKallister
-