GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
-34%
Le deal à ne pas rater :
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
46 € 70 €
Voir le deal

Partagez

Alcool et Pizza | Ft. Perseus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 619
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus EmptyDim 11 Avr 2021 - 21:12

Perseus arriva à l’heure convenue au domicile de Stubby. C’était un homme ponctuel, Perseus. Ce n’était pas vraiment le cas de son hôte qui fut surpris d’entendre déjà la sonnette retentir.  Pour ainsi dire, il occupait encore la salle de bain. Que voulez-vous ! Il avait trop tardé à commencer à se préparer. Ce fut alors Pomelo qui accueillit Perseus avec toute l’amabilité dont il était capable. L’elfe lui adressait un agréable sourire.
« Bonsoir, Monsieur Perseus. » le salua-t-il en le faisant entrer dans l’appartement. « Monsieur Stubby arrive bientôt. »
Il l’invita à ôter sa veste qu’il rangea ensuite dans la penderie de l’entrée. Stubby habitait dans un appartement spacieux et haut de plafond. La surface n’était ni trop grande, ni trop petite : une juste taille. Les murs étaient ornés de sobres moulures et le sol en parquet bien ciré. Le corridor d’entrée menait sur la pièce de vie décorée au goût de l’époque, quoiqu’avec des couleurs plus sobres que ce que l’on voyait dans les magazines. Hormis le design des meubles et l’allure d’ensemble, l’intérieur n’avait pas grand-chose à voir avec une revue de décoration. Pour la simple et bonne raison que quelqu’un vivait vraiment dans cet intérieur. Et cette personne n’était pas la plus adepte du rangement.
Pomelo invita Perseus à faire comme chez lui et à s’installer autour de la table basse. Il avait soigneusement disposé deux verres encore vides et quelques choses à grignoter comme des olives noires et des chips.  L’elfe se tortillait les mains.
« Euhm… Comment Paillette va-t-elle ? » se risqua-t-il à demander.

Eventuellement, Stubby finit par apparaître depuis les escaliers menant à l’espace nuit en souplex. Le chanteur avait revêtu une tenue aussi décontractée qu’au goût du jour et élégante. Il espérait qu’elle allait au moins un peu plaire à Perseus – même si ce dernier ne semblait pas entendre grand-chose à la mode de son époque. En tout cas, lui, il trouvait que ce jean faisait honneur à ses longues jambes et à son fessier.
Il adressa un sourire rayonnant à son invité en s’approchant et le saluant. Il s’installa près de lui sur le canapé.
« Ca fait longtemps depuis la dernière fois. J’avais vraiment hâte de te revoir (sans cette morue de Lowe). »
Suite à leurs retrouvailles à l’occasion de l’accouchement de Libellule, Stubby avait envoyé un hibou à Perseus pour l’inviter à dîner. Depuis la dernière fois, ils n’avaient pas eu l’occasion de se revoir pour de diverses raisons. Le chanteur n’avait pas vraiment la tête à reprendre contact avec Perseus. Cependant, il n’avait pas oublié comment s’était terminé leur dernière entrevue en tête à tête… Il était sûr que Perseus non plus d’ailleurs. L’alcool n’avait, pour sûr, lancer aucun sortilège d’amnésie.
Et Stubby entretenait le petit espoir de pouvoir réitérer l’expérience, peut-être même de pousser un peu plus. Perseus ne l’avait pas repoussé la première fois…. Bien au contraire. Cela avait beaucoup surpris tout en le rendant plutôt confiant. Plein d’autres hommes l’auraient détruit pour un tel geste. Mais il ne se faisait pas trop d’illusions non plus. C’était juste un début encourageant.
« Alors ? Qu'est-ce que je te sers ? J'ai quelques bières, du rosé, du scotch, beaucoup trop de liqueurs... Par contre j'ai pas de cognac, j'ai totalement oublié d'aller en chercher. »
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 179
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (dea tacita/indi)
| SANG : Sang pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Re: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus EmptyJeu 15 Avr 2021 - 19:42

A croire que Perseus avait une montre à gousset greffée, car il arrivait toujours à l'heure. La ponctualité devenait embêtante lorsque l'hôte n'était pas à l'heure. Mais une fois n'était pas coutume, Perseus flint attendrait. Il fut accueilli par Pomelo, l'elfe de maison de Stubby, et se retrouva rapidement mené jusqu'au salon. Faire comme chez lui n'était pas tellement une chose qu'il pratiquait, car si tel était le cas il se mettrait à fumer partout où il se rendait. Et même s'il ne connaissait que très peu les habitudes de son ami, il mettrait sa baguette au feu que ni le cigare ni la cigarette n'en faisait partie. Aussi il resta tranquille tout en observant la créature déposer sur la table de quoi grignoter - des olives et des chips - ainsi que des verres vides. Ce fut que alors que Pomelo lui adressa la parole pour lui poser une question somme toute relativement logique. Il n'avait pas oublié que le bébé elfon qui avait trouvé refuge chez lui était l'enfant de celui-là.  “A ce sujet, j'ai quelque chose pour toi.” Il ouvrit la poche droit de son veston contenant une photographie de Paillette. Allez savoir pourquoi Ambre, son assistante, avait eu la fabuleuse idée d'immortaliser sur papier glacé une telle scène. Pepito, en apprenant que son maître rencontrerait prochainement Stubby, avait insisté qu'il l'emmène avec lui. “Elle a été prise la semaine dernière. Elle est pour toi.” Il ne savait ni ce qu'un elfe ni ce qu'un père - même si sur ce point-là, il avait une certaine expérience non négligeable en tant que père de substitution - pouvait souhaiter comme "cadeau" ou "souvenir" de son enfant. Toute cette situation le perturbait plus qu'il ne souhaitait l'admettre. Aussi ajouta-t-il assez maladroitement : “Tu peux venir la voir. Quand tu veux.” Il ne répondait pas tant à la question. C'était difficile pour lui de dire si cet étrange enfant se portait comme un charme ou pas. Une photo et une invitation étaient le mieux à faire. Du moins, de son point de vue. Cela sembla toucher Pomelo qui en vint à le remercier comme s'il lui avait fait là une grande faveur.

S'il avait donné un peu - beaucoup - de joie à l'elfe, ce n'était, à priori, pas pour cela qu'il avait ramené ses fesses jusqu'ici. Stubby les rejoignit finalement, le salua, et s'installa à côté de lui. Oh il ne pouvait pas exactement lui donner tord. Mais Sinistra n'était pas une morue. “Ne m'en parle pas. J'avais l'impression d'être sur un champ de bataille. J'aurais juste préféré de ne pas me retrouver au milieu.” Admit-il posément. Il n'avait pas craint pour sa vie. Il ne fallait pas pousser. Il n'énonçait pas de reproche, car dans le fond, il n'y en avait peut-être pas tant que ça. Il espérait ne jamais se retrouver à nouveau dans une telle situation. Mais c'était sûrement plus aisé de discuter de l'accouchement que de ce qui s'était passé plusieurs mois auparavant alors que l'alcool avait eu raison de lui. C'était presque à se demander pourquoi il avait accepté une telle invitation. Mais la curiosité avait pris le dessus. Ou alors il s'agissait de tout autre chose. De toute façon, Stubby lui offrit un autre sujet de conversation qui lui permit de ne pas penser à cela. “Je peux survivre une soirée entière sans cognac.” Rit-il assez peu gêné à l'idée de boire autre chose. Il s'en remettrait parfaitement. Son choix fut vite fait. Il avait une sainte horreur de la bière et le scotch, pour x raison, ne lui avait jamais inspiré confiance.  “Du rosé sera amplement suffisant, je te remercie.” Le vin, quand il était de bonne qualité, comptait parmi ses boissons alcoolisées préférées. Pour poursuivre sur une note plus négative, il reprit : “Avec les dernières mesures ministérielles, j'ai été forcé de repousser plusieurs séances de dédicaces. C'est fort désagréable.” Pour autant, il ne semblait pas particulièrement dérangé par ce fait. Il ne laissait que très rarement paraître toutes ces émotions négatives : colère, agacement... Les évènements de ce genre avaient tendance à augmenter les ventes et apporter de la visibilité sur sa dernière publication. “J'imagine que tu as le même sentiment pour les concerts.

Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 619
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Re: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus EmptyVen 16 Avr 2021 - 0:14

Pomelo fut très touché par le geste de Mr. Perseus. Avec ses petites mains tremblantes d’émotion, il saisit la photo et l’admira avec des grands yeux brillants. Le sorcier l’invita à venir voir Paillette quand il le souhaitait. L’elfe le remercia alors de nombreuses fois jusqu’à ce que Mr. Stubby n’arrive dans le salon. Un dernier remerciement et Pomelo s’éclipsa on ne savait où.
Stubby salua Perseus et manifesta son plaisir de le voir. L’auteur évoqua son inconfort lors de l’accouchement de Libellule. Il avait eu la malchance de se retrouver entre deux personnes ne s’appréciant pas du tout et n’ayant pas fait l’effort d’être au moins correctes l’une envers l’autre.
« Oh, je suis désolé à propos de ça. C’est pas vraiment une grande histoire d’amour entre elle et moi. Je la trouve extrêmement détestable et rude. » s’excusa-t-il avec désinvolture.
Stubby avait plus ou moins compris que Perseus était ami avec Sinistra Lowe – ce qui dépassait son entendement. Mais cela ne l’empêchait pas de partager le fond de sa pensée. La principale intéressée la connaissait déjà, de toute façon.

Comme un bon hôte, Stubby proposa à boire à son invité qui demanda du rosé. L’hôte se leva donc pour aller sortir la bouteille du réfrigérateur, l’ouvrir et en servir deux verres tout en faisant la conversation avec détachement. Il expliquait qu’il avait souvent du mal à finir les bouteilles d’alcool qu’il avait chez lui et qu’il finissait par les donner à des amis ou à les ramener à de grosses soirées pour s’en débarrasser sans les jeter. Ainsi, elles ne traînaient pas ad vitam aeternam chez lui à encombrer ses placards. Il n’attendait pas vraiment de réponses.
Il donna un verre rempli à Perseus et se rassit sur le canapé. Ils trinquèrent et l’auteur aborda les récentes mesures du Ministère sur les activités culturelles. Il évoqua brièvement son ressenti qu’il supposa être le même pour Stubby.
« Pas du tout. » répondit ce dernier qui ne put dissimuler la colère toujours présente. « C’est pire que désagréable : c’est extrêmement rageant. »
Il s’appuya contre le dossier du canapé, croisa les jambes et reposa son coude sur l’accoudoir avec l’air d’un trentenaire prêt à s’emporter sur des sujets politiques.
« C’est vraiment profondément injuste ! Là, ce qu’il se passe, c’est qu’on subit tous la gestion de guerre DE-SAS-TREUSE de Minchum. C’est un incapable. Même Jenkins faisait mieux. JEN-KINS ! Rends-toi compte ! »
Stubby ne s’intéressait pas vraiment à la politique…. Mais il ne vivait pas dans une grotte non plus et avait quelques opinions.
« Il cède totalement à la pression. Il s’écrase devant elle. A quel moment c’est un bon ministre, ça ? Il se laisse dominer par une bande de débiles consanguins. Non, franchement, faut vraiment être bête comme un troll pour croire à la pureté du sang. Comment tu peux croire une seule seconde que sur des milliers d’années d’histoire, aucune nana de ta lignée n’ait été assez fine pour aller voir ailleurs et s’être fait engrosser par un « impur » sans que son mari ne soit jamais au courant ? Ils ont vachement foi en leurs bonnes femmes, ces types-là ! M’enfin, si y’a le mot con dans consanguin, c’est pas pour rien… En plus, si ça s’trouve, le Seigneur des Ténèbres n’est même pas pur sur deux générations. »
Il but la moitié de son verre de rosé d’une traite.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 179
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (dea tacita/indi)
| SANG : Sang pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Re: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus EmptySam 1 Mai 2021 - 23:38

Les chances de rabibocher Stubby et Sinistra étaient proches de zéro. De toute façon, une telle idée ne lui serait pas passée par la tête. Il savait reconnaître une cause perdue quand il en voyait une. Les paroles du chanteur à propos de la jeune femme ne l'étonnèrent guère, ayant parfaitement partagé ce point de vue lors de cet "évènement" incommodant.  “Disons que tu ne l'as pas vue sous son meilleur jour.” Il ne la trouvait ni désagréable, ni rude. Il y avait de toute façon des circonstances "atténuantes". Pomelo avait tout de même mis enceinte son elfette. Il y avait mieux comme rencontre. Et ne parlons même pas du choc de culture et d'éducation que Perseus se garda bien de mentionner. Paradoxal, Perseus l'était, mais ni stupide ni suicidaire. Ainsi, il avait mis une pauvre explication. Il ne forcerait sûrement ni l'un ni l'autre à s'entendre. Ce n'était pas son genre.

Perseus écoutait silencieusement. Il n'était assurément pas un alcoolique - ou alors il tenait vraiment bien l'alcool allez savoir - mais il n'avait pas pour habitude de se débarrasser de ses bouteilles en les refilant aux autres. Mais il était à peu près certain - et ce sans méchanceté aucune - que les alcools qu'il possédait chez lui avaient une valeur nettement plus importante que celle que Stubby détenait. Aussi, il ne partagea pas son avis sur la question. Cependant, le sujet qu'il aborda ensuite... Perseus aurait mieux faire de le garder pour lui. Il venait de déclencher une bombe et l'auteur allait s'en rendre bien assez rapidement. Les mots lui parurent très vite exagérés "extrêmement rageant". Il comprenait qu'on puisse aimer le contact avec le public, mais tout de même. Mais soit il s'agissait peut-être que d'un point de vue divergeant. Le regard perdu dans le vide, il prêtait pourtant une oreille parfaitement attentive aux remarques du chanteur. L'ancien gryffondor déchaînait tout son agacement, et Perseus en grand observateur qu'il était avait appris très vite à se taire et ne parler que quand il le fallait. La passion qu'il avait pour le gouvernement de Minchum - ironie quand tu nous tiens - valait son intérêt pour la métamorphose. A savoir... sur une échelle de 0 à 10, on se trouvait plutôt en bas. Mais après le ministère, c'est aux mangemorts que Stubby s'attaqua. Même si Perseus en faisait indéniablement partie, il ne prit aucun des mots prononcés pour lui. Déjà parce qu'il avait toujours eu un côté très je m'en foutiste sur certains sujets. Il savait feindre l'indifférence, c'était devenu une seconde nature.

Il ne sut dire ce qui aurait dû le perturber le plus. Le fait que Stubby venait joyeusement l'insulter de con, son "sexisme" à peine déguiser, son ignorance... ou alors le simple fait qu'il ait énoncé l'idée que le seigneur des ténèbres n'était pas de sang pur. Le sang qui coulait dans ses veines était peut-être bien une preuve de "noblesse" - dans le sens social du terme - que de pureté. Mais pour une raison x ou y, il ne se sentit ni réellement visé ni vraiment offensé. Toutefois, il ne sut trop comment répondre à cela... par un silence, une leçon d'histoire ou simplement par une remarque bateau qui allait en son sens. Il choisit pour la dernière option, la plus safe pour lui. “Il y a sûrement du vrai dans ce que tu dis...” Il ne le contredirait pas à voix haute. Il n'avait pas envie de parler de sa propre expérience, de celle de sa mère ou de simplement relever toutes les erreurs les unes après les autres comme si cela le touchait réellement. “Je pense simplement que les choses sont toujours plus complexes qu'elles n'y paraissent.” Sa mère, sa douce et effacée mère, aurait une peur bleue de tromper son mari, et pire d'être prise la main dans le sac. Alors, il doutait que la majorité des femmes de 200 ou 300 ans avant leur époque aient été bien différentes. Il n'allait pas poser la question à voix haute.  “Je n'ai jamais eu une grande passion pour le gouvernement et la politique.” Il se tenait bien éloigné du ministère de la magie, de leurs lois, de leur justice. Il faisait partie d'une société qui ne lui convenait pas mais qu'il ne discutait pas. Pas tant que ça. Le seul acte "rebelle" qu'il avait pu émettre était son essai politique à l'encontre de Croupton.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 619
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Re: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus EmptyJeu 6 Mai 2021 - 22:06

« A-t-elle un meilleur jour ? Je pose la question hein… La première fois que l’on s’est rencontré, elle a débarqué à l’improviste chez moi, a insinué que j’étais inculte et sauvage et elle m’a giflé ! »
S’il n’avait eu aucune éducation ni aucun principe moral, il l’aurait giflé en retour. Ce n’était pas l’envie qui avait manqué. Mais il paraissait que ce n’était pas bien de taper les filles si l’on était un garçon, même si elles avaient porté le premier coup et qu’elles étaient de sacrées pestes. Il regrettait que Sinistra Lowe ne soit pas dotée de chromosomes XY.

En servant les verres et essayant de comprendre comment le four fonctionnait, Stubby faisait la discussion. Puis, quand il revint vers son invité, celui-ci aborda le sujet très fâcheux des récentes mesures ministérielles. Stubby s’enflamma, crachant toute la rage qu’il avait en lui. Perseus ne pouvait pas imaginer une seule seconde la colère, la déception, la frustration et le sentiment d’injustice qu’il ressentait. Il se murait dans le silence – une sage décision – tandis que le chanteur s’emportait. Il ne prit la parole qu’à la fin de sa tirade, essayant de tempérer le propos, ayant bien conscience de marcher sur des œufs.
« Je crois que beaucoup de gens ne commencent à s’intéresser à la politique que quand elle les concerne directement… » nota Stubby, un peu calmé.
C’était son cas. Il ne se souvenait des Ministres qu’à travers leur réputation et leurs grosses décisions ayant eu un impact plus ou moins large sur lui ou la société. Et c’était tout.
« Si demain, Minchum avait pour projet de faire passer une loi voulant que tous les livres publiés sur le territoire soient écrits en araméen… Il y a fort à parier que tu risques de te pencher un peu plus sur la politique puisque ça te concerne directement. »
Et Stubby était sûr que si le Ministre faisait passer une telle loi, Perseus ne l’aurait pas vraiment dans ses bonnes grâces. Cela aurait été compréhensible.
Le four sonna, signifiant la fin du préchauffage. « Ah ! » Le chanteur posa son verre pour aller s’occuper des pizzas. Il avait voulu se débrouiller sans Pomelo, ce soir-là. Perseus aime le cramé, j’espère.
« J’espère que tu manges de tout ? » dit-il en essayant d’enfourner les pizzas sans se brûler les doigts.
Une fois cela fait sans dommage, il mit un minuteur. Puis, il retournant s’asseoir sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 179
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (dea tacita/indi)
| SANG : Sang pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Re: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus EmptyDim 16 Mai 2021 - 20:52

Pour tout un tas de raisons, Perseus Flint n'était pas l'être le plus sociable et ne le serait sans doute jamais. Mais il savait que donner une gifle à quelqu'un lors d'une première rencontre n'était pas une chose à faire. Il supposait qu'il manquait un bout à cette histoire, un bout qu'il devinait sans mal. Il imaginait bien la rage que Sinistra avait pu ressentir en apprenant que son elfette portait un petit. Un bébé dont il avait hérité parce qu'il avait été trop bon. Trop bon, trop con comme disait le dicton.  “ Disons qu'il y a mieux comme premier contact. Quelles sont les chances que vous vous revoyiez ? ” Dans d'autres circonstances, il aurait proposé de passer par la case empoisonnement. Mais il n'en fit rien. Déjà parce qu'il ne voulait pas de mal à Sinistra. Et secondement, il n'avait aucun intérêt à ce que Stubby apprenne pour ses talents dans ce domaine.

Il était donc ravi de changer rapidement de sujet de conversation. Ce fut d'abord l'alcool. Et ensuite, il eut la superbe idée d'aborder la question des dernières mesures ministérielles. Il regretta presque les paroles échangées à propos de Sinistra. Il se rappela rapidement que Stubby avait fait ses études à Poudlard, il comprenait mieux pourquoi. Et pourtant des personnes au fort caractère il en avait connu. Oh Perseus s'était intéressé à la politique. Il entendait parler tous les jours ou presque. Son père ayant tôt fait de lui parler de toutes les choses qui touchaient de près ou de loin au ministère. “ Vraiment ? ” Qu'il dit d'un ton peu convaincu. Beaucoup de gens s'intéressaient à la politique pour "parler", pour se donner un genre, ou tout simplement parce qu'ils avaient une âme pour la politique. Perseus aurait pu rire à la remarque suivante s'il n'avait pas été incendié tantôt. “ En tant qu'ancien journaliste, je peux dire qu'il y a toujours un moyen de contrer la censure. Si on m'empêche de m'exprimer, je saurais quoi faire. ” La mauvaise herbe repoussait toujours, il paraîtrait. Il faudrait l'arracher à la racine pour parvenir à le faire taire. Vraiment. Et de toute façon, il pensait honnêtement que Minchum finirait dehors à un moment ou à un autre. Il ne s'attendait pas à ce que le petit peuple sorte les fourches pour manifester devant le ministère. Mais, il ne serait sans nul doute pas reconduit pour un prochain "mandat". Tout le monde le détestait. Et par tout le monde, il parlait bel et bien de toutes les couches de la société sorcière.

Un bruit leur parvint aux oreilles qui fit réagir Stubby assez rapidement. Celui-ci se leva à nouveau pour se diriger vers la cuisine et farfouiller quelque chose là-bas. Est-ce que Stubby savait cuisiner ? Il avait un doute là-dessus. Il voyait plutôt Pomelo le faire. Mais il imagina que son hôte avait sûrement préparé quelque chose. Mais la question que la chanteur lui posa... eut le don de l'inquiéter. “ Oui. A peu près. ” Répondit-il alors que Stubby revenait vers lui. Il l'observa un instant et haussa un sourcil. Tout intrigué qu'il était, il demanda quand-même : “ Ce ne sont pas des asperges ou des tomates farcies ? ” Pour être honnête, il ne voyait pas son ami lui imposer de tels plats. Mais allez savoir, il n'imaginait pas un seul instant qu'on lui servirait une pizza alors bon...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty
MessageSujet: Re: Alcool et Pizza | Ft. Perseus Alcool et Pizza | Ft. Perseus Empty

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et Pizza | Ft. Perseus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-