GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Pokémon EB06 : chez quels marchands trouver des coffrets Règne de ...
Voir le deal

Partagez

Au détour des bougies parfumées... (Archie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (likeanewday)/ signature (GeniusPanda)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au détour des bougies parfumées... (Archie) Empty
MessageSujet: Au détour des bougies parfumées... (Archie) Au détour des bougies parfumées... (Archie) EmptyMer 14 Avr 2021 - 9:04

Le cours de gymnastique de Deirdre avait été annulé car une des monitrices était malade. la déception que Carina avait pu lire dans ses traits était telle qu'elle avait décidé de l'emmener à Londres pour visiter des ateliers et acheter quelques produits naturels et faits maison. Elle-même fabriquait sa propre lessive et pratiquait le troc. Elle échangeait donc du lait de chèvre contre des oeufs, des pommes contre des tomates etc. Une femme débrouillarde qui connaissait quelques adresses. Elles avaient commencé leur journée dans des friperies vendant des vêtements pour enfant où Deirdre dénicha de nouvelles chaussures, des gants pour leur voyage prochain en Sibérie et un sac à dos représentant des lapins. Elle rêvait depuis un moment d'en possédait un. Ou un chat. Cela variait selon ses humeurs. Ensuite, elles avaient été déjeuné dans un restaurant espagnol dans lequel elles dévorèrent une paella, enfin Deirdre plutôt que Carina. Et enfin, ce fut à l'adulte de trouver des habits. Elle porta son attention sur deux ou trois foulards, symboles de la décennie précédente. Elle adorait ces objets qu'elle mettait dans ses cheveux, sur son sac et bien évidemment autour de son cou. Le motif importait, mais ne sachant jamais lequel choisir, elle en acheta trois d'un coup. La vendeuse lui conseilla ensuite un beau tailleur pantalon. Le jugeant tout à fait abordable et d'une bonne qualité, elle le prit également. Elle le mettrait sûrement au travail tout en jetant les remarques désobligeantes de son patron aux orties. "Il faut porter des robes, miss Hodgens. Vous êtes une femme, c'est attendu de vous" Qu'il disait souvent. M'enfin sous sa blouse blanche, rares étaient ceux qui regardaient les vêtements qu'elle avait. Elle trouva ensuite quelques bricoles pour Alba, Yelena et même Isaac.

Finalement, elles arrivèrent devant un atelier que Carina avait déjà visité. Beth and Holly's cosmetics. Elle avait déjà acheté chez elles des soins pour la peau dont notamment des baumes. Mais lorsqu'elles y entrèrent, ce qui attira le regard de Deirdre, c'était les bougies de toutes les couleurs. “Tata Rina, tu as vu ? Elles sont jolies.” Elle les regardait avec attention, les unes après les autres, sans les toucher. Elle affichait des grands "O". Carina la suivait du regard et salua les deux femmes d'un mouvement de tête avant de rejoindre sa nièce. Elle attrapa une bougie pour la sentir. Lavande. En voilà une qu'elle prendrait. Après cela, elle se dirigea vers les savons. Deirdre avait suivi le mouvement et observa à présent les produits cosmétiques. Il avait des crèmes pour le visage. Après avoir jeté un coup d'œil à différents produits, Carina nota la présence de quelqu'un qu'elle avait pas vu en rentrant. Elle releva les yeux vers cette présence assez peu familière. Et pourtant, elle le reconnaissait. Après avoir rencontré Stubby Boardman lors d'une consultation, elle s'était intéressée à la musique de son groupe. Elle savait donc que ce sorcier accoudé au mur était le guitariste des Croque Mitaines, Archie Davidson. Bien trop occupée par un autre gentleman, elle avait oublié qu'elle l'avait rencontré à cette soirée de la Saint Valentin. Elle ne s'expliquait donc pas pourquoi il la regardait comme s'il la reconnaissait.  “Bonjour. ” Qu'elle dit pour entamer la conversation. Elle le gratifia d'un sourire cordial. C'était le mot ni poli, ni amical.  “Je ne pensais pas croiser un musicien reconnu ici. ” Avoua-t-elle en toute ignorance. Et elle ne se doutait pas un instant qu'il s'agissait du fils des deux charmantes femmes qui tenaient l'atelier. Deirdre était venue à sa hauteur pour placer plusieurs savons et bougies dans le panier de sa tante. Et timidement, elle salua la star présente ici. “Bonjour monsieur.”  Elle attrapa la main de sa tante en l'attente de la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 91
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au détour des bougies parfumées... (Archie) Empty
MessageSujet: Re: Au détour des bougies parfumées... (Archie) Au détour des bougies parfumées... (Archie) EmptySam 17 Avr 2021 - 19:56

Archie avait passé la matinée à répéter avec les membres du groupe des Croques Mitaines, et il s’était  libéré pour le repas, et le reste de l’après midi, car Beth et Holly avait besoin de lui. La maison où il avait grandi prenait de l’âge, et il y avait de menues réparations à faire. Il les avait retrouvées autour d’un plat végétarien. Le jeune homme en avait l’habitude maintenant, même si lui avait fait le choix de manger de la viande. A la suite de sa rencontre avec son père, fervent amateur. Ce dernier se déroulait dans la joie et les célèbres blagues du fils, qui faisaient rire tout le monde. Parmentier mangeait avec son ami Joplin, puis ils gagnèrent un lieu chaud et douillet, pour entamer une sieste bien méritée.

Le jeune homme s’attaquait maintenant à la partie pratique de la journée. Il y viendrait à bout rapidement, car il connaissait la maison et son fonctionnement, depuis sa venue au monde. Il alternait entre coups de marteau et jurons, quand il se tapait sur les doigts. Il avait la tête ailleurs, par moment. Et avec un tel outil, ça ne faisait pas bon ménage malheureusement. Une nouvelle toile était installée sur le mur du salon, et un porte bougies aux couleurs chatoyantes était redressé. La porte remise dans son axe. Et pour finir, des travaux dans le jardin, non énoncée avant. Qu’est ce qu’il ne ferait par pour elles hein ?

Au terme d’une bonne heure de travail, il se laissait tomber sur un fauteuil, et sirotait un verre de jus de fruits frais, qu’il avait pris au passage. Cette agitation l’avait fatigué. Mais il ne manquerait pas de se rendre derrière la fameuse porte rouge, maintenant droite. Il devait refaire le plein en Pèteuforik. Et il savait la récolte de bonne qualité. Alors qu’il fourrageait dans la pièce à la recherche de la précieuse marchandise, il entendait des voix féminines et inconnues, dans l’atelier voisin. Il tentait de les reconnaître, mais sans succès. Voilà, il en avait assez. Il fermait la porte doucement en sortant, et passait une tête à côté.
Il ne s’attendait pas à y voir cette jeune femme. Il se souvenait l’avoir vue à la soirée de la Saint Valentin, en compagnie d’une très charmante slave, qui lui avait plu, et avec laquelle il avait échangé. Ils s’étaient retrouvés seuls, tandis que son amie était allée discuter avec son joueur de Quidditch favori. Curieux comme il l’était, il lui demanderait bien comment ça c’était terminé, avec le sportif. Peut-être lui poserait-il la question. Il se contentait pour l’instant d’observer le manège qui se jouait devant ses yeux. Une petite fille regardait les articles avec envie, tandis que sa tante tenait un panier, pour leurs achats. Accoudé au mur, il ne disait rien, et ne bougeait pas. Il se demandait si elle savait le pourquoi de sa présence ici ?

La jeune femme le saluait poliment. Il avait sa réponse. Elle ne savait pas. Tant mieux, il se ferait un plaisir de le lui annoncer. Un air amusé s’était emparé de son visage, tandis qu’il jetait un regard fripon à ses deux mères. Reportant ses yeux clairs sur la jeune femme, il prenait la parole.
 -  Beth, Holly, mères, voici une jeune femme que j’ai rencontrée lors de la fameuse soirée de la Saint Valentin, organisée par des étudiants. Classe non ? Comment vas-tu ? C’est ta nièce ? Elle est mignonne. Archie souriait, et la gratifiait d’un clin d’œil complice.

Pendant ce temps, la petite fille déposait des articles dans leur panier. Des savons et des bougies. Voilà qui tombait bien dans le budget de la famille. C’était toujours bon à prendre. Le jeune homme ne s’attendait pas à ça. La petite fille était également venue le saluer, avant de prendre la main de sa tante.  Il trouvait cette gentille attention délicate. Il lui retournait bien évidemment sa salutation.
 -  Bonjour à toi jeune fille. Comment t’appelles-tu ? Tu as aimé les produits on dirait. Quelque chose te ferait plaisir pour toi ? Il s’était laissé emballer, pour une raison qu’il ignorait. Mais il voulait faire plaisir à cette petite fille bien élevée et polie. Il y avait assez de choses ici pour trouver son bonheur.

Il guettait la réaction de la jeune femme, et patientait pour savoir si sa petite interlocutrice, avait jeté son dévolu sur un article en particulier. Du bruit dans les escaliers, et deux boules de poils déboulaient dans la pièce, telles deux tornades à quatre pattes.
Revenir en haut Aller en bas

Au détour des bougies parfumées... (Archie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Le Cinquième élément [DVDRiP] uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre-