GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !

Partagez

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Dame Desmarais-de-Cheshir

Dame Desmarais-de-Cheshir


| HIBOUX POSTÉS : 1005
| AVATARS / CRÉDITS : Portrait d'une femme du monde (Titien)
| SANG : Noble.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule sans visage, l'inconnu
| PATRONUS : Le coyote
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyDim 18 Avr 2021 - 18:54

La comtesse Desmarais-de-Cheshire affichait son meilleur air hautain tout en faisant la sourde oreille arbitrairement à certains visiteurs capés pour un ci ou pour un ça, tel un accent irlandais, par exemple. Elle s’était fait, jadis, chanter la pomme par l’un d’entre eux, lequel s’était enfui avec son cœur et ses colliers de perles. Voleurs – ne l’étaient-ils pas tous ces irlandais! Très secrètement, la comtesse était ravie qu’un anglais (pur laine) – ou était-ce une anglaise, c’était dur à dire, de ces jours les femmes portaient le pantalon et les hommes osaient les couleurs vives – lui ait fait de beaux yeux pour l’utiliser comme portière d’un évènement des plus secrets qui lui avait décrit d’ « huppé ». Vu l’accoutrement de certains, mêmes les termes de noblesses avaient perdu leur lustre avec les années. Enfin, la salle secrète portait au moins un décor grandiose : des murs drapés de velours pourpre, un plafond magiquement étoilé et des coupettes dorées, possiblement en or, probablement en laiton. La musique était suffisamment forte pour faire vibrer son cadre et si elle avait été une œuvre d’art en chair, elle aurait pu sentir les effluves de gardénias qui se dégageait des arbustes à fleures blanches placés en haies contre deux murs.

La comtesse Desmarais-de-Cheshire soupira dramatiquement, s’imaginant valser dans une longue robe, les côtes comprimées dans un corset, parmi nobles et royaux sous la lueur des chandeliers. Vous l’aurez sans doute compris : la dame n’était plus vivante, réduite à un charmant tableau peint par un artiste qui avait allongé son nez et lui avait donné des traits d’une décade de trop. Elle ornait le mur d’un théâtre moldu qu’elle considérait médiocre depuis que les propriétaires du Château de Doddington qu’elle avait habité de son vivant l’ait vendue aux enchères pour cause d’insolvabilité. Un sorcier roux – un écossait sans aucun doute – lui marmonna « Pirouette cacahuète, c’est la fête » et la noble dame renifla avec dédain avant de pivoter pour lui autoriser entrer à la soirée clandestine qui se déroulait dans l’ancienne salle de spectacle sorcière où avaient d’ailleurs dansé les trolls de Barnabas le Follet. Dame Desmarais-de-Cheshire était certaine que le rouquin se gaverait de petits fours servis sur des plateaux volants ensorcelés. « Par Merlin, ils servent du vrai pur feu Irlandais » s’exclama le fantôme O’Sullivan, un jeune irlandais mort sous la patte d’un troll de Follet et qui hantait depuis la vieille salle de spectacle. La comtesse ne pu s’empêcher de sourire : elle aurait bien dansé avec ce damné d’irlandais au sourire aussi charmant qu’agaçant.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 624
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyLun 19 Avr 2021 - 18:45

Évidemment, Wilda, ancienne fêtarde reconnue, avait été le choix logique de l’Ordre pour assister à la soirée clandestine pour laquelle bien trop de sorciers avaient reçu une invitation, à son avis. Elle n’était pas fan de la gestion de la crise que faisait le Ministère et des décrets restrictifs adoptés, mais une fête rassembleuse sans sécurité officielle était une excellente mauvaise idée. La brunette, trouva sans trop de difficulté l’emplacement et le tableau – dont le large nez la fit grimacer – et elle lui murmura le ridicule mot de passe. « Waoh » s’exclama-t-elle en passant le pied de la porte et en réalisant qu’elle était, Merlin, franchement underdressed avec ses jeans et son grand t-shirt blanc. C’était d’un chic royal, vermeille et or, petits fours et alcool – alcool qu’elle ne toucherait pas cette fois-ci, merci bien, avec une musique entrainante de bon goût. Son côté amusant osa souhaiter qu’ils ne soient pas en temps de guerre, qu’elle ne soit pas en mission, afin qu’elle puisse boire et danser sans se tracasser. Les petits fours sentaient si bons que sa retenue manqua lui arracher une larme : avait-elle déjà dit non à de la nourriture? Non. Foutus Mangemorts. L’indescriptible douleur qui l’avait assaillie lors du vernissage la réveillait encore la nuit : elle ne toucherait certainement pas à quelque chose de soi-disant « comestible » qu’elle n’avait pas elle-même préparé. Inconfortable, elle rentra sans classe son t-shirt dans son jeans histoire de mettre au moins sa taille (et son cul) d’athlète en valeur, puis dénoua son chignon. En bonne soldat, elle attrapa tout de même un verre de Whisky qu’elle ne porterait à ses lèvres que pour feindre la buverie. Quelques gardénias allaient goûter au pur feu ce soir.

Le rythme de la musique la séduisit finalement et un sourire joueur se fraya un chemin sur son visage : elle n’avait jamais vraiment eu besoin d’alcool pour fêter…sociabiliser et parler trop fort était naturel chez elle, l’Ordre avait effectivement visé juste en la désignant pour faire partie de la mission de surveillance de ce soir.

______________________________
HARPIES DE HOLLYHEAD
L'art de lancer des souaffles dans des trous ▬ quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch  quidditch  quidditch  quidditch  quidditch
Revenir en haut Aller en bas
Hermes Nott

Hermes Nott


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 78
| AVATARS / CRÉDITS : Vianney / Ava by Agathe <3 / Icons by Renegade, Code by Drake
| SANG : Pur, de toute évidence


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une péripatéticienne dans sa tenue de Lilith.
| PATRONUS : Ne produit pas de Patronus
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyMar 20 Avr 2021 - 12:38

Ridicule mot de passe, à l’image de cette soirée qui promettait de l'être tout autant.

Pourquoi venir alors ? Pourquoi s'infliger pareil supplice si c’était pour prétendre passer un bon moment, alors que tout ici le répugnait ? Et bien c’était que parfois, la vie nous obligeait à faire des choix, et ceux d’Hermes étaient sans nul doute fort discutables, quel que soit le côté de la balance duquel on penchait. Les aristocrates qui partageaient ses convictions excessives ne pouvaient comprendre qu’il accepte ainsi de se prêter aux vulgaires distractions de la populace. Quant à la fameuse populace, fort heureusement, elle ignorait tout des réelles intentions de celui qui prétendait s’abaisser à leur niveau, mais n’aurait sans doute pu réaliser l’étendue du sacrifice qui était sien en agissant de la sorte. Mais c’était là un double-jeu auquel le sang-pur se prêtait, pour la bonne cause. La seule et l’unique.

Impossible toutefois pour lui de prononcer cette ridicule phrase, et il laissa volontiers cette tâche à sa cavalière pour la soirée. « À vous l’honneur, très chère. » Jolie, comme à son habitude, Hermes avait estimé que Rosmerta Turner serait la meilleure des compagnies possibles pour passer la soirée. Sa beauté rendrait les mâles dans l’assemblée envieux, et éloigneraient sans nul doute de potentielles assaillantes, car qu’il était pénible d’éconduire les femmes ! Plus encore quand il s’agissait de femmes sans manières aux pratiques sans gêne, qui osaient aborder les hommes sans distinction aucune. Quelle vulgarité… Pourtant, il n’avait guère fait d’effort sur sa tenue, jugeant qu’il aurait été tout à fait déplacé de sortir ses tissus les plus raffinés alors qu’il allait côtoyer une plèbe qui lui renverserait sans nul doute du pur-feu sur la manche à un moment ou un autre. Aussi avait-il opté pour un jean bien coupé, une chemise blanche absolument hors de prix - comme l’entièreté de son dressing, si besoin était de préciser - et une veste bleue nuit sur-mesure. Élégant et décontracté donc.

Au moins fut-il agréablement surpris de constater que le lieu était un peu chic - un peu, il ne fallait tout de même rien exagérer. Mais peut-être était-ce la foule bruyante et mal fagotée qui faisait perdre un peu de prestige à l’endroit qui jadis avait dû avoir de la superbe. « Quel endroit charmant ! » Après tout, ça n’était là qu’un demi-mensonge, pour une fois. Entraînant Rosie avec lui, son sourire le plus affable bordant ses lèvres, Hermes attrapa à la volée deux verres de ce qu’il estima être de l’hydromel. « Je doute qu’il soit aussi délicieux que le tien, enfin… Trinquons tout de même ! » Son rire fut vite recouvert par les bavardages alentours, d’une futilité sans nom mais peut-être pas tous. Car la présence d’Hermes ce soir servait trois intérêts. D’abord, continuer à nouer des liens avec la tenancière des Trois Balais qui, en temps voulu, se révélerait être d’une aide précieuse, il le savait. Ensuite, afficher publiquement son opposition à l’ordre qu’il avait pourtant rejoint, et affirmer à qui voulait l’entendre que non, il ne fallait craindre ceux qui cherchaient à régner par la terreur - que lui-même semait à loisir. Et enfin, enfin, prendre le pouls du Londres populaire. D’ailleurs… « Alors, douce Rosie, allons-nous éblouir notre public qui s’ignore sur la piste de danse, ou tu préfères que nous laissions… » D’un geste, il se pencha vers elle, comme partageant la plus essentielle des confidences. « … un peu traîner nos oreilles pour écouter les langues déliées par cette débauche d’alcool ? » Sans doute les informations intéressantes arriveraient-elles plus tard dans la soirée mais le commérage n’était-il pas le loisir préféré de la jeune femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 125
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, jenesaispas
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyMer 21 Avr 2021 - 11:19

Phil ne savait même pas comment le hibou avait trouvé sa boîte mais que voulez-vous. On finit toujours par trouver les invités de marque. Alors, naturellement enveloppé dans un pull de noël (oui alors que le mois d'avril était déjà bien avancé, que voulez-vous...), pantalon marron et chaussures de cuir abîmées par le temps, le vieil homme se pointa comme une fleur à la plus grosse fête clandestine de l'année. Un sacré pied de nez au Ministère, mais notre homme ne venait pas spécialement pour s'amuser non plus. En fait, il pensait, sans doute à raison, que de jolies bourses seraient présentes, de quoi finir de payer une vieille dette qu'il avait du mal à boucler. Trouver de la nourriture n'était pas difficile pour notre homme qui arrivait toujours à se faire inviter au petit-déjeuner des femmes avec qui il couchait. Payer le loyer n'étant pas une préoccupation pour ce squatteur professionnel, ses problèmes se résumaient à ceux qu'il se créait.
Il se pointa devant le portait d'une Marquise, ou d'une Duchesse, il ne savait pas trop et au lieu de lui donner le mot de passe, lui fit tranquillement la conversation : "Alors ma bonne dame, qu'est-ce qui vous amene à faire ce travail de portier ?" lui demanda-t-il avec toute sa bonhomie habituelle, mais vraiment, quel imbécile. "PORTIER ? Mais je suis une Comtesse Monsieur, entendez-vous ? Une COMTESSE ! Grossier personnage avec son pull ridicule, comment osez-vous...". Déjà, des gens s'impatientaient derrière le vieux Crook qui s'amusait bien à taquiner le tableau au lieu de donner le mot de passe.
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 91
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyMer 21 Avr 2021 - 20:09

Archie Davidson avait souri en lisant le parchemin de l'invitation. Une fête, qui plus était clandestine. Il ne lui en fallait pas plus, pour s'y rendre. Dans l'optique bien entendu, de passer un bon moment, et d'oublier l'annulation de leurs concerts, qui était injuste.

Bref, il fouillait dans son dressing, pour choisir sa tenue de la soirée. Élégante mais pas guindée. Une belle chemise pâle, sur un pantalon taille haute bleu foncé, et des chaussures noires. Rasage de près, il était l'heure d'y aller.

A l'approche du lieu des réjouissances, il sifflotait en se joignant à la file des personnes désirant entrer. Un homme faisait la conversation à la Comtesse siégeant sur le tableau, alors qu'il suffisait de lui dire le mot de passe. Il riait comme un imbécile, a la repartie de cette dernière. Pour une femme de son rang, elle n'avait pas la langue dans sa poche. Ce qui plaisait au jeune homme. Il commençait à l'apprécier. Il attendait sagement, les bras croisés, pour la suite de la conversation...

Le mot de passe, c'était quoi déjà ? Ah oui, " Pirouette cacahouète, c'est la fête " La fête, la la la !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Rosmerta Turner

Rosmerta Turner


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ scarlett johansson | squirrel o/, astra (sign)
| SANG : ❀ mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : son propre reflet mais avec le visage de sa mère.
| PATRONUS : fumée d'argent informe, bonheur intouchable
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyJeu 22 Avr 2021 - 10:09

L'époque ou Rosmerta ne manquait aucune occasion de faire la fête était loin derrière elle... alors une piqure de rappel de temps en temps ne pouvait pas faire de mal (histoire d'oublier qu'elle venait d'avoir trente ans...). Rosie était une femme occupée mais, l'appel de l'interdit l'avait séduite. L'invitation était juste assez directe pour réveiller son esprit de contradiction, et ses pulsions rebelles. Ils étaient en guerre, sortir était dangereux, mais s'ils se soumettaient au régime de peur encouragé par le gouvernement, c'était comme s'avouer vaincu ! La politique, dernièrement, l'énervait au plus haut point. Rosmerta avait répondu présent à la double invitation, celle du papier et celle de son bon ami Hermes... Aussi parce qu'en bonne reine des ragots, elle avait fait ses petites recherches sur l'endroit, qui avait un passé de festivités décadentes ! Alors Rosie s'était vendue du rêve, et avait décidé de le vendre aussi autour d'elle... notamment à l'un des professeurs de Poudlard, qu'elle aimerait bien voir dans un autre cadre que celui des Trois Balais...

Accompagnée du toujours galant Hermes, qui l'avait surprise avec une tenue à la coupe décontractée, elle s'amuse à faire un simulacre de révérence à la prétentieuse noble dame-au-tableau. «  Pirouette cacahuète, c’est la fête, Madame. » Ca semble lui plaire, d'où le "enfin une dame avec une robe !" qui les suit lorsque le tableau bascule pour révéler la salle.  

« Nom d'un dragon ! » s'exclame-t-elle, délicieusement surprise en découvrant le décor sortit tout droit d'un conte de fée -effet renforcé par la compagnie d'Hermes qui lui donnait toujours l'impression d'avoir transplané tout en haut de l'échelle sociale. Rosie ne cache pas son admiration devant le décor quasi royal, et regrette de ne pas avoir opté pour une tenue encore plus chic, mais au moins elle avait sa paire de souliers à perles. « Mais qui te dit que les organisateurs ne se sont pas fournis chez moi ? » répond-elle autant amusée que flattée avant de trinquer. Elle fait mine de réfléchir à la proposition du sorcier, tout en regardant tout autour, essayant de reconnaître des visages dans la foule. « Il est un peu trop tôt pour que l'alcool ait fait son effet, je le crains... Je ne dirais pas non à une petite valse pour -oh ! » Rosie aimait danser, et la tentation était forte mais... « C'est une poursuiveuse des Harpies de Hollyhead, la fille de Glynnis Griffiths... Un vrai nid à scandale, viens, c'est une occasion en or gobelin. » Cette fois, c'est elle qui entraîne Hermes vers sa cible. « Bonsoir ! Wilda, c'est bien ça ? » Comme si elle ne le savait pas... Entre la Gazette et le fait que, comme bien des jeunes sorciers, Griffiths passé par la case Pré-au-Lard... Rosie ne pouvait évidemment pas se rappeler de tout le monde, mais certaines personnalités étaient plus marquantes que d'autres. Surtout quand elles devenaient, littéralement, des personnalités. Ce qu'elle donnerait pour des autographes... « Je vous présente mon cavalier, Hermes Nott. » Cavalier, c'était peut-être un peu exagérer, mais cela se prêtait au cadre... Et Rosie aimait se sentir un peu spéciale. « Vous ne vous attendiez pas non plus à ce genre de fête ? » demande-t-elle avec engouement, c'était après tout une joueuse de talent, et si Rosie enviait ceux qui avaient réussis ce rêve de succès, elle aimait assez l'idée de voir la jeune fille livrer quelques secrets croustillants.


Dernière édition par Rosmerta Turner le Ven 7 Mai 2021 - 8:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 301
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptySam 24 Avr 2021 - 8:21

Voilà que les journées passaient plus rapidement, est-ce grâce aux beaux jours du printemps ? Nora ne savait pas vraiment à quoi c'était dû. Elle profitait le plus longtemps possible du silence qui régnait dans les couloirs du Ministère. Où étaient-ils tous passés ? En tout cas le département de la Justice Magique était soit tous cloîtré dans leur bureau respectif soit en vacances, soit à droite à gauche. Nora profitait pour se mettre à jour dans ses dossiers et recevoir les patients qui voulaient la voir. La sorcière avait donné quartier libre à sa secrétaire pour la semaine, la jeune femme ne s'était pas fait prier. La porte de son bureau ouverte, la psychomage pouvait entendre si quelqu'un arrivait ou non ?

Elle fut agréablement surprise de recevoir un message de la part d'un hibou qu'elle ne connaissait pas. Le sien le regarda suspicieux sur la cheminée. Peut être avait-il peur qu'un concurrent ne lui pique son boulot ou pire encore ses gourmandises ? Nora regarda amusé le rapace, secoua la tête et décrocha le parchemin. Aussitôt l'oiseau de nuit s'envola sans demandé son reste. Ce qui intrigua fortement la sorcière, sans pour autant mettre de côté l'invitation.

La sorcière parcouru rapidement les quelques lignes et comprit qu'elle était conviée à une fête clandestine. Elle eut tout juste le temps de finir de mémoriser le mot de passe et le lieu que le parchemin s'enflamma. Surprise elle se leva et contourna son bureau pour se diriger vers l'entrée de son bureau. Instinctivement, elle passa la tête mais personne dans les couloirs.

-Hum...qu'est ce que vous en pensez ? Chuchota Nora en se massant son ventre où les jumeaux étaient calmes eux aussi.
La sorcière resta encore quelques instants debout devant son bureau, sa curiosité avait été éveillé mais que dirait Freya ? Est-ce bien raisonnable dans son état ?  La psychomage afficha un sourire, les jumeaux ne bougeaient pas, elle décida de plier le dernier dossier et de rentrer chez elle pour se préparer à la soirée.

Nora se demanda qui serait invité, devrait-elle se méfier ? Elle resta bien pensive sur le trajet jusqu'au vieux théâtre sorcier. La sorcière était reconnaissable, enceinte ou non, elle serait vite associée à des grabuges s'il la situation dégénérait. Elle n'aimait pas transplaner, mais au besoin, elle en était capable même à 7 mois de grossesse. L'anglaise avait opté pour une tenue à la fois chique et décontractée. Elle arriva et ne vit personne, juste le tableau de la Comtesse Desmarais-de-Cheshire. Elle hésita un moment et fini par donner le mot de passe afin de rentrer à cette fameuse soirée.

Le tableau se referma derrière elle comme si personne n'était passé. La sorcière entendit de la musique au loin, elle tenta de repérer des têtes connues, pour le moment rien à l'horizon. Elle se rapprocha doucement gardant son calme et sa curiosité sous contrôle pour le moment en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Oscar Bishop

Oscar Bishop


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 21
| AVATARS / CRÉDITS : Billy Nighy / @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptySam 24 Avr 2021 - 8:49

Citation :
Oscar  #cc3300


Oscar était très occupé ces derniers temps, il allait et venait en France et en Angleterre. Un vieil ami lui avait suggéré un plan fort intéressant pour investir dans un projet équestre, si on peut dire. Le philanthrope avait tout de suite adoré l'idée de créer une sorte de centre pour Sombrals. Ces créatures majestueuses – quoi que squelettiques – restaient des cheveux vifs et amicaux. Même si la plupart des gens qui les voyaient avaient subi une perte brutale dans leur entourage. Ces créatures resteraient sans doute des êtres à part entière dans l'esprit du vieux Bishop.

Ainsi, il allait et venait depuis trois semaines, cherchant avec son allié le meilleur endroit pour se positionner. Qu'avait Oscar à y gagner ? C'était une autre histoire, mais il était prêt à investir dans ce projet, ainsi il pouvait voir la construction de A à Z du centre équestre. Lorsqu'il revint enfin en Angleterre, il se posa lamentablement dans son fauteuil. A son réveil, un parchemin attendait qu'on le lise. Intrigué il arqua un sourcil et parcouru la missive.

-Une soirée clandestine, intéressant !

Le sorcier y voyait de potentiels projets et cela lui permettrait de reprendre goût aux festivités de la vie. Il fut parcouru d'un élan d'énergie qui le revigora entièrement. Ni une ni deux, il chercha la meilleure tenue pour se rendre à ce genre de rassemblement. Étonnamment dans sa jeunesse bien que sérieuse il lui arrivait de participer à quelques « rébellions  de ce genre ».

Une fois prêt, il se dirigea vers le lieu de rendez-vous, il était presque dix-neuf heures lorsqu'il entra enfin dans le théâtre sorciers afin de donner le mot de passe au portrait.

-Bien le bonsoir, gente Dame vous serez possible de me laisser entrer... Il lui chuchota le mot de passe, au cas où des oreilles indiscrètes seraient dans le parage.

Le portrait inclina la tête et le laissa entrer dans un long couloir sombre. Aussitôt passé, aussitôt le passage se referma. Oscar réajusta sa chemise, son pantalon et son nœud papillon. Les lunettes étaient bien places, le sorcier avait cette taille mannequin qui lui permettait de tout porter et être tout de même gentleman en tout point quoiqu'il fasse. Il espéra croiser de nouvelles têtes et potentiels intéressés.
La musique était de plus en plus présente et finalement Oscar entra dans la pièce où déjà du monde était en train de danser, boire et s'amuser. Il parcouru les visages. Il aperçu avec étonnement sa filleule, ils n'avaient pas encore eu l'occasion de se parler directement.

-Tiens Nora est présente ? La curiosité...Pensa-t-il avec un sourire non caché et tout en gardant son œil de parrain ouvert. Il s'avança vers le bar pour se servir un scotch bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Mayra Alushi

Mayra Alushi


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 21
| AVATARS / CRÉDITS : Dua Lipa / Panda
| SANG : .....ça dépend, qui demande, au juste?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyDim 25 Avr 2021 - 19:21

En toute honnêteté, Mayra Alushi n'avait pas souffert des règles mises en place par le Ministère de la Magie britannique. C'était l'avantage d'une ascendance moldue. Elle avait un pied dans les deux mondes, et prenait les opportunités dans chacun. En l'occurrence, les clubs moldus étaient loin d'être fermés et elle n'avait pas eu de problème à continuer à travailler côté non sorcier.

Et cependant, lorsque cette invitation « clandestine » lui était parvenue entre les mains, elle avait su tout de suite qu'elle irait y montrer sa frimousse. Pas pour apaiser une frustration de n'avoir point fait la fête, mais parce que qui dit clandestin dit intéressant. Il n'y avait que les gens qui avaient des choses à cacher, qui fréquentaient ce genre d'endroits. Et parmi eux... certains avaient forcément des histoires intéressantes à raconter. Plus ou moins directement. Il y aurait forcément à voir et à entendre, surtout si de l'alcool venait délier les langues....

Aussi, la mistinguette avait elle revêtu un jean noir ajusté (et un peu déchiré), un blouson court sous lequel se cachait un t-shirt aux motifs mordorés. Une fois n'était pas coutume, elle avait paré son visage de paillettes et d'un maquillage couleur argenté. Histoire d'être dans le ton, tout de même.

Et elle s'était aventurée au point d'entrée mentionné dans le message.

A petits pas, elle remonta les couloirs, attentive et comptant bien ne pas rater une opportunité, si elle se présentait. Elle eut le temps d'aviser un gentleman d'un certain âge, disparaître derrière une entrée révélée par un tableau . Elle était au bon endroit.

Mains dans les poches de son blouson, elle s'approcha de la femme peinte, qui semblait mélancolique et élégante. Au lieu de prononcer directement le mot de passe, elle offrit à la femme sur le tableau un sourire lumineux.

« Bonsoir, est-ce grâce à vous que Pirouette cacahuète, c’est la fête ? »

Un petit clin d'oeil, et puis, sur un ton léger :

« Est-ce qu'il y a des gens intéressants, là-dedans ? »

Qu'elle obtienne quelques pistes ou non, si le tableau la laissait passer, elle ne tarderait pas à se glisser à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyDim 25 Avr 2021 - 19:44

Il y a quelques jours, j’ai reçu une étrange invitation.
Le parchemin, sur lequel, a été mentionné quelques mots. Sous prétexte d’un Ministère obsédant quant à des mesures drastiques, auxquelles on ne peut que se dérober. En tant que joueur professionnel, cela ne me concerne pas encore. Et, je prie Satan pour que cela reste ainsi. Que je n’en sois pas touché, pas impacté. Pas comme Morticia Morrison et sa musique. Ou encore Stubby Boardman. Bien, que j’évolue dans la même sphère du spectacle, j’y dénote des différences notables. Alors que je suis encore à l’entraînement, je remets la main sur le papier présent dans la poche de mon blouson en cuir, lorsque je viens de le revêtir. Cela va se passer dans quelques heures et j’ai juste le temps de prétendre à endosser une tenue correcte potentielle exigée.

J’ai opté pour quelque chose d’entièrement sobre, une chemise en jean. Un jean sombre et des bottines en cuir couleur camel, avant de mettre mon blouson en cuir noir que je porte nonchalamment à la main. Malgré qu’il reste posé accessoirement sur mon épaule. Avant de partir à cette soirée, qui je l’espère, va être à la hauteur de sa clandestinité, j’envoie un hibou à Carina Hodgens. Si l’envie lui prend de me rejoindre. Avec un sourire sur mes lèvres fines, je déambule jusqu’au lieu présent sur la missive. Lieu gardé par un tableau représentant une grande Dame du monde vêtue dans des atours du siècle passé. En ce qui me concerne, moi, je n’aime pas foncièrement attendre. Et, le fait qu’une demoiselle brune me limite dans l’accès à cette fête grandiose commence à m’hérisser. Lentement, je m’approche et la bouscule.

- On ne va pas rester des siècles à parler avec une Dame de renom. Pas que ce soit emmerdant. Mais un peu quand même. Grogne-je entre mes dents, tout en me penchant vers la jeune femme. Et parce que c’est un mot de passe : pirouette, cacahuète, c’est la fête. La Dame pivote. Moi, je rentre. Non sans avoir salué de la main, un visage qui pourtant ne m’est pas inconnu.

A l’intérieur, il y a déjà du monde. Qui se presse. Non sans porter plus d’attention aux âmes errantes qui s’y trouve, mon regard bleu clair accroche cependant un faciès que je ne connais que trop bien. Rosmerta Turner. On se hait réciproquement et religieusement depuis Poudlard. Et ça n’a jamais changé. Qui plus est, elle se trouve être amie avec O’Mahony. Soupirant, j’attends néanmoins qu’elle croise mon œillade incendiaire. Et lorsque cela se produit, je lui adresse mon plus beau sourire, celui de façade et qui est entièrement faux. Avant de faire ce geste de moulinet avec ma main droite, pour faire sortir mon majeur gauche. Pour lui offrir le plus beau doigt d’honneur qui soit. En ayant strictement rien à foutre de son cavalier.

- Bonne soirée, Turner. Murmure-je entre mes dents serrées. Car, tout comme elle, je sais qu’elle va être honteusement gâchée.

Parce qu’elle est là.
Et que je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyDim 25 Avr 2021 - 20:41

Remus ne savait pas pourquoi c’était tombé sur lui. Sincèrement, il n’avait rien du bon candidat pour cette mission. Il aurait aimé dire non, mais il ne se sentait pas légitime de le faire, et puis, son but était d’être utile, alors il n’avait pas envie de commencer à rechigner, et à faire le difficile. Mais tout de même, il était tout sauf enthousiasme.

Ce genre d’endroit, c’était typiquement le genre d’évènement où il fallait le trainer de force pour qu’il y aille. Il n’était pas grand appréciateur des fêtes, il détestait la foule, et préférait vraiment rester seul dans son coin, ou avec peu de personnes. Mais bon, il allait faire un effort, parce qu’il n’avait pas le choix, et parce que c’était important. L’Ordre l’avait missionné, et il ne voulait pas tout foirer. Au moins, la bonne nouvelle, c’est qu’il n’était pas seul dans son « calvaire » puisqu’il savait que Wilda aussi avait été envoyée à cette stupide soirée clandestine pour faire de la surveillance.

Et dans le fond, cela le rassurait vraiment de ne pas être totalement seul. Il avait besoin de la voir pour qu’ils se mettent un peu d’accord sur la stratégie à tenir, mais évidemment, il était à la bourre. Il n’avait pas vraiment pu faire autrement, mais il espérait tout de même réussir à trouver la jeune femme, et qu’il n’y ait pas trop de monde, mais il était peu confiant. Il donna donc le mot de passe à la femme du tableau, et entra à l’intérieur.

Ah, d’accord. Il ne s’était pas du tout attendu à cela, et avait totalement l’impression de faire tache, dans ce décor, mais peu importe, il n’était pas là pour ça, dans tous les cas. Après un rapide coup d’œil dans la salle, il réussit à apercevoir Wilda, elle semblait en conversation avec la femme qui servait aux Trois Balais, et il ne savait pas qui était l’homme avec elle, mais peu importe. Il progressa parmi les personnes déjà là jusqu’à arriver à son amie. Il offrit un sourire un peu gêné aux deux adultes et regarda Wilda.

« Bonsoir, désolé de vous interrompre, Wilda, est-ce que je pourrai te parler quelques minutes ? »

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 91
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyLun 26 Avr 2021 - 22:27

Archie se trouvait maintenant devant la Comtesse, sur le tableau. Il lui souriait gentiment pendant quelques secondes, et lui donnait le mot de passe, en riant comme un idiot.

- Pirouette Cacahouète, c'est la fête, chouette !!! Il y a du monde ? Il n'attendait pas spécialement de réponse de sa part, mais il voulait être poli. Il s'était bien marré dans la file, et maintenant il voulait s'amuser.

Le tableau bougeait, libérant le passage. De la musique lui parvenait, et il se mettait aussitôt dans cette ambiance festive. Allait-il voir des visages connus ? Il espérait néanmoins que cette soirée se passe sans encombres, rapport au vernissage de l'artiste qui partage le bâtiment, où le groupe avait leur local. Cette dernière s'était terminée de façon tragique.

Il balayait la foule d'un coup d'œil, et s'avancait malgré tout vers le buffet, en prenant ce qui lui semblait être une valeur sûre. Il apercevait au loin une silhouette et une chevelure qui lui était familière. Il irait saluer la tenancière des Trois Balais plus tard. En attendant, le jeune homme avait repéré une autre tête : celle de son idole de Quidditch : Isaac Wellington.

Après leur petite sauterie dans un pub moldu, il se permettait d'aller lui parler. Ca démarrait fort.

- Salut l'ami, comment ça va ? Alors tu en dis quoi ? Une bonne soirée, il y a rien de mieux ! Il souriait bêtement, mais ce soir, il était d'humeur taquine et enjouée. Tant pis pour les personnes qu'il allait approcher, elles en feraient les frais.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 633
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyMer 28 Avr 2021 - 22:59

La soirée était bien animée lorsque Stubby Boardman pointa le bout de son nez. C’était ça, être une star : se faire désirer et ne jamais s’attarder à une fête ennuyeuse. Celle-ci ne pouvait pas l’être. Dites-moi ce qu’il y a de plus excitant qu’une fête clandestine ? Voilà : rien. Le chanteur avait pris le temps pour arranger ses boucles brunes et choisir le jean tendance qui allait l’avantager au mieux. Même si, qu’on se le dise, il fallait vraiment qu’un vêtement soit très mal taillé pour jurer avec sa silhouette. Il aurait su avoir l’air fantastique même en portant une vieille bâche verte.
Quand il arriva sur le lieu de la soirée, il prit avec désinvolture et à l’envolée un verre de (virgin) mojito qui traînait sur le comptoir d’un des bars n’attendant que lui. En sirotant une première gorgée, il sondait la salle du regard avant de s’aventurer entre la foule d’un pas confiant comme s’il était le maître des lieux. Il avait repéré à quelques mètres Archie qui semblait faire la conversation à Isaac Wellington. Il s’approcha alors d’eux avec un grand sourire dont il avait le secret.
« Messieurs, » les salua-t-il chaleureusement en adressant un regard à chacun d’eux, et donnant une tape sur l’épaule d’Archie, avant de s’attarder sur Isaac. « Je ne sais pas pourquoi, mais je m’attendais bien à te trouver là. J’aurais été déçu du contraire, cela étant. » Et il allait sans dire qu’il aurait pris l’absence d’Archie à cette fête comme la plus odieuse des trahisons.
Malheureusement, les circonstances avaient fait qu’Isaac n’avait pas encore pu assister à un concert des Croques-Mitaines, ce qui était vraiment fort dommage.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 51
| AVATARS / CRÉDITS : finneas
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyVen 30 Avr 2021 - 23:09

Cecil ne s'imaginait pas que beaucoup de monde avait reçu la même invitation que lui. En fait, il avait lu l'invitation à la va-vite, s'attardant juste sur le lieu et ce qu'il fallait faire pour y pénétrer. Avec toute la classe qu'il n'avait donc pas, l'irlandais avait donc sur les épaules une espèce de veste de costume. Enfin, oui, une espèce de veste, parce qu'un trou sur son bras avait été réparé par ses soins grâce à un patch en forme de kiwi. Les cheveux un peu de traviole quand même, il se pensait sincèrement bien habillé, avec son pantalon un peu trop court. C'est qu'il mesurait presque deux mètres et le pauvre gérant de Scribenpenne peinait toujours un peu à trouver des vêtements à sa taille. Et pour ce qui était de les agrandir avec la magie, eh bien... Il était un trop piètre sorcier pour cela. Enfin bref, Cecil se pointa devant le tableau, notifia un vieillard qui papotait avec, sans doute avait-il oublié le mot de passe et puis de toute façon, ça ne le dérangeait pas d'attendre. Levant les yeux en l'air comme si rien n'était, le jeune homme se dandina un peu. Deux minutes. Trois minutes. Puis s'engouffra finalement à la suite d'un gobelin en faisant un sourire un peu timide au pépé qui parlait avec la comtesse dont il avait oublié le nom.
La décoration n'était pas vraiment ce qu'il attendait, cela va sans dire. A quoi s'attendait-il ? Il n'avait même pas compris qu'ils seraient si nombreux, c'était qu'il y avait foule. Le regard complètement à l'ouest, les yeux verts de Cecil se posèrent sur Rosie, resplendissante comme toujours. Il allait s'approcher d'elle pour la saluer en bonne et due forme, mais remarqua vite qu'elle était accompagnée d'un homme et il se rembruma avant de s'approcher plutôt des tables où il y avait à manger. Consoler son chagrin dans la nourriture, recommandé par Cecil Walsh.
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 624
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES EmptyDim 2 Mai 2021 - 17:43

Ses doigts pianotaient sur le verre de pûr feu qui n’était, au nez, pas de la plus basse gamme. Une bien triste perte pour ses papilles. Foutus mangemorts. Elle s’autorisa à le porter sous son nez et l’humer avec appréciation, les yeux fermés. Quand elle les rouvrit elle fut éblouie par l’une des plus belles femmes du monde sorcier : Madame Rosmerta. La tenancière des Trois-balais avait marqué ses années de scolarité à Poudlard et certaines de ses escapades plus ou moins autorisées par l’école. « Oh! Madame Rosmerta » surprise qu’elle s’adresse directement à elle, juste avant de se rappeler qu’elle n’était plus qu’une simple serdaigle pimpante, mais une joueuse de Quidditch de plus en plus connue, pour ses bons coups comme pour ses coups d’un soir (qui selon la presse à scandales étaient très nombreux). « C’est bien ça, vous allez bien? » il lui était particulier de papoter avec cette femme légendaire qu’elle avait si souvent rencontrée, mais qu’elle ne connaissait pas. Intéressant…mais pas autant que l’homme qui était à son bras et qu’elle présenta comme Hermes Nott. Nott. Le visage de la brunette tourna trop vite vers l’homme et ses sourcils sursautèrent sous la surprise; impossible de masquer sa réaction, expressive qu’elle était.

Ses prunelles marrons détaillèrent le visage de l’homme sans se gêner et elle nota les teintes foncées de ses cheveux et de ses yeux, un nez droit et un air froid, bien que familier. Elle regretta aussitôt son habit ‘jeans-T-shirt’, se sentant étrangement médiocre. Elle qui était habituée aux soirées mondaines, pourtant, aurait souhaité avoir l’air un peu plus distinguée pour cette nouvelle introduction à la famille. Car oui, Wilda venait probablement de rencontrer un autre de ses cousins – c’était à se demander combien de gamins les Nott avaient produits.

L’Harpie lui tendit la main pour serrer la sienne avec force et une certaine méfiance « Wilda Griffiths, enchantée ». Prudente, la jeune femme n’osa pas révéler le nom de famille que les coutumes patriarcales lui auraient donné : avec les Nott c’était tout ou rien et elle n’avait vraiment pas envie de se faire trucider sur place. Alors qu’elle ouvrit la bouche pour répondre à Rosmerta, Remus s’interposa en demanda de lui parler. Y avait-il un souci? Un éclair inquiet passa sur le jeune visage de la sorcière, aussitôt remplacé par un sourire des plus agréables. « J’espère que nous pourrons continuer notre conversation plus tard, profitez bien de la soirée » elle s’excusa – son regard s’attarda un peu trop longtemps dans celui d’Hermes Nott -- puis passa son bras sous celui de Lupin, entrant dans sa bulle sans s’en soucier le moins du monde.

« Tout vas bien Rem? » lui demanda-t-elle en scannant discrètement les convives du regard. Nerveusement, Wilda tapota son chandail et par le fait même sa baguette coincée sous celui-ci. « Il aurait franchement pu nous donner une idée du code vestimentaire… » ils avaient l’air de deux gamins perdus au milieu de nobles gens. À vrai dire, à ce moment, elle se sentait bien plus comme une gamine qu’une soldat en mission.

______________________________
HARPIES DE HOLLYHEAD
L'art de lancer des souaffles dans des trous ▬ quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch  quidditch  quidditch  quidditch  quidditch
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty
MessageSujet: Re: Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES Empty

Revenir en haut Aller en bas

Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Sahara [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre-