GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le Vélo électrique Xiaomi Mi Smart Pliable 250 W
499.99 € 999.99 €
Voir le deal

Partagez

Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Empty
MessageSujet: Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] EmptyDim 2 Mai 2021 - 11:14


I like the night. Without the dark, we'd never see the stars.

C'était un matin pluvieux comme je les apprécié, nous étions un mardi et je regarde avec fierté ma boutique, il est dix heures du matin. J'avais fait des travaux d'agrandissement bien avant d'ouvrir pour tout repensé à mes sombres inclinations. La librairie était décorée de têtes de poupées réduites selon une recette que j'avais trouvé dans un livre. Des araignées de taille variable en bocal traîne ça et là. Elle était un petit peu dans la pénombre pour instiller une ambiance angoissante, inquiétante. Du faux sang coule le long des flancs des étagères en bois, si réaliste qu'on dirait du vrai sang, des personnages horrifiques decore le plafond, tenu par des cordes et ricane de façon malveillante ou hurle selon leurs envies et occupe également mon comptoir, ils ont tous des petits noms. Mon arrière boutique, quand à elle, est un estarz d'un laboratoire. Elle est flanquée d'une petite table de dissection et d'un bureau ou s'entasse des flacons, des pinces, des ciseaux et de produits chimiques divers, avec des sujets d'études en bocaux rangés dans les rayons (baguettes cassées, cheveux de sorciers - sorcière trouvé dans les étagères).  J'étais vêtu d'un haut de forme noir, d'un gilet couleur grenadine, d'une redingote noire et je tenais à ma main une canne à pommeau représentant un crâne. Je m'avance pour ouvrir la librairie, elle a ouverte du mardi au samedi de neuf  heures à a midi et de quatorze heures à dix neuf heures. Je profite de ne pas encore avoir de clients pour m'occuper des comptes, après tout c'est un passage obligatoire. Bien des rumeurs courent sur moi , dont celle que je ne suis pas un cracmol mais en réalité un mage noir déchu, ou encore que je suis possédé par un croquemitaine. Des rumeurs qui m'arrange fort bien, cela m'amène des gens à effrayer a loisir.  J'entends des pas et je lève la tête de mes chiffres pour apercevoir Zephyr, un jeune serdaigle. Cela devait être la sortie scolaire de Poudlard. Je me lève et m'incline devant lui.

- Bonjour Zephyr, comment allez vous ce matin ? Vous semblez avoir un teint éblouissant .

Alias Zephyr
Ambroise
De petites notes ici
Revenir en haut Aller en bas
Zéphyr Bloom

Zéphyr Bloom


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : Austin Abrams @Squirrel
| SANG : 5,6L et quelques


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un autodafé
| PATRONUS : Une cigogne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Empty
MessageSujet: Re: Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] EmptyMer 5 Mai 2021 - 21:12

Là où il y avait une librairie, il y avait Zéphyr, c’était comme ça. Alors forcément, lorsque le Serdaigle avait exploré Pré-Au-Lard, c’était bien plus pour dénicher un endroit où dépenser son argent de poches en bouquins - alors que la bibliothèque de Poudlard en était remplie, mais que voulez-vous… - qu’autour d’une Biéraubeurre avec des amis qu’il n’avait pas. Aussi, malgré les quelques avertissements de ses camarades, Zéphyr avait poussé la porte de la boutique du cracmol inquiétant qui faisait jaser toute l’école et le village. Certains disaient qu’il était le fils illégitime de Rusard, ou qu’il séquestrait des élèves pour se venger de ne pas avoir de pouvoirs, ou encore qu’il faisait du vaudou. Balivernes ! C’était qu’il n’avait jamais été vraiment du genre à accorder du crédit aux bruits de couloir, aussi y était-il allé en s’attendant au pire et en fait… Alors oui, l’ambiance était un peu particulière, c’était le moins qu’on puisse dire. Mais tout ça était un décorum, une façon d’entretenir une sorte de mythe et en vérité, c’était à peine s’il s’en était rendu compte les première fois tant il aimait les livres, et il avait donc été mettre son nez dedans sans trop regarder autour de lui - classique Zéphyr, en somme.

Et puis, de manière générale, Zéphyr n’avait pas peur de grand chose - à part de son propre avenir, mais ça, c’était un autre sujet. Merci le cartésianisme, qui lui faisait rationnaliser beaucoup de choses. Le sang sur les étagères était forcément faux, le reste aussi. Non, ce qui l’intriguait plus, en vérité, c’était la personnalité du gérant des lieux. Ambroise Wilson semblait appartenir au siècle dernier, espèce de vestige vivant de l’époque victorienne, à la fois inquiétant et cultivé, profondément gothique, à l’image de sa boutique. À force de venir, Zéphyr avait fini par engager quelques conversations avec lui et franchement, des bien plus intéressantes que celles qui se nouaient dans les couloirs de Poudlard, ou en cours. Très vite, le Serdaigle avait exprimé sa curiosité sur bien des sujets et finalement, sans trop s’en rendre compte, il était devenu l’assistant occasionnel du cracmol qui l’avait entraîné dans son arrière-boutique, et mit dans la confidence de plusieurs de ses expériences sur le flux magique et compagnie. Bon, Zéphyr était quand même toujours un peu méfiant, et priait pour qu’il ne lui demande jamais un peu de sang ou des trucs du genre mais jusqu’à présent, ça allait. Mieux, ça l’intéressait ! Et c’était suffisamment rare pour être souligné.

Aussi, ce matin là, Zéphyr avait délaissé la foule des Veaudelunes qui allaient tous au Trois-Balais voir Miss Rosie et ses charmants attributs pour aller trouver refuge dans la sombre librairie. Baissant sa capuche à peine le seuil franchi, le Serdaigle passa une main négligée dans ses cheveux en bataille, pour replacer sa mèche qui avait subi quelque peu les affres de l’averse. « Bonjour Monsieur Wilson. » répondit-il à l’accueil un peu ampoulé de son… quoi, patron ? Non, pas vraiment. Mentor ? Bah, Zéphyr n’aimait pas les étiquettes ni les conventions, alors oublions les termes trop connotés. Ambroise, comme toujours, était très théâtral, et ça le faisait rire - intérieurement, bien sûr. Au moins n’était-il pas le seul à ne pas être super adapté aux codes sociaux, c’était rassurant. « Je vais bien, merci de votre sollicitude. » En plus, il prenait un malin plaisir à rentrer dans son jeu. Aussi dénoua-t-il son écharpe aux couleurs des aigles pour n’être plus vêtu que de sa robe sombre et un peu trempée. Toujours un peu mal à l’aise d’utiliser la magie devant son interlocuteur, Zéphyr ne se sécha pas, donc, et le poids de sa robe sur ses épaules se faisait un peu sentir. « Et vous ? Avez-vous fait une découverte depuis la dernière fois ? » Dans son regard acier luisait l’étincelle de la curiosité. « Je ne pourrais vous aider que ce matin, par contre. On nous a collé un cours de soins aux créatures magiques cet après-midi, et… » Ne finissant pas sa phrase, Zéphyr leva les yeux au ciel pour manifester son agacement. Il aurait préféré passer sa journée ici plutôt que de nourrir des véracrasses, franchement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Empty
MessageSujet: Re: Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] EmptyMer 5 Mai 2021 - 22:47


I like the night. Without the dark, we'd never see the stars.

Le petit Zephyr était a part parmi les élèves de Poudlard, c'était un jeune homme cultivé, avide de lecture et a l'adolescence c'est une qualité. Je le regardais avec une pointe d'amusement dans le regard alors qu'il denouait son écharpe au couleur de sa maison. Serdaigle. La maison des érudits et des génies. Il me demanda alors si j'avais découvert de nouvelles choses depuis la dernière fois que nous nous sommes vu. Je hoche lentement la tête. Oui j'avais une théorie sur les chats et les cracmols que je devais tester avec mon matériel. J'avais récupéré un poil de chat dans une animalerie magique en effrayant au passage le gérant avec l'aide de Rosier un de mes personnages que j'avais décroché du plafond pour cette occasion. C'était une créature dotée d'ailes de chauve souris, de sabots, de cornes de bouc, au visage émacié qui était pris de fous rires hystériques particulièrement impressionnant. La pauvre âme à cru voir débarquer un démon dans son humble boutique et a pris la fuite en laissant ses employés s'occuper des animaux. C'était peu amène de ma part, mais c'était ma nature et cette terreur indicible m'a revigoré.

- Mon jeune ami, figurez-vous qu'une théorie m'est venue à l'esprit : je ne sais si vous l'avez remarqué mais les cracmols semble tisser des liens particuliers avec les membres de la gente féline que sont nos amis les chats. Et ma très humble cervelle a fonctionné ainsi : peut être que si mes camarades nons magique ont cette relation si particulière avec les chats c'est que, peu être, une sorte de flux magique coule dans leurs veines, différents du vôtre.  

Il m'annonce alors un cours de soin au créatures magique dans l'après-midi qui, au vu de sa réaction, ne semble pas l'enchanté, un large sourire malicieux se dessine sur mes lèvres.

- Allons, très cher Zephyr, il y a des créatures fort intéressante tel les Augurey par exemple, ils sont un présage de mort n'est ce pas charmant ? "Froid dans la terre et un lourd amas de neige posé sur toi, loin, loin emporté, froid dans la lugubre tombe."  Mais trêve de bavardage mon petit, avant de passer aux expériences et vu le peu de temps que vous demeurerez a mes côtés, sachez que j'ai reçu samedi avant de fermer boutique trois cartons de livres moldus que je dois ouvrir et ranger. Desirez vous, si vous le souhaitez, m'aider  ?  

En effet, la librairie fonctionnait également sur les bénéfices de dons. Je vendais des livres neufs que je commandait par hibou mais également de l'occasion que les gens ne lisaient plus et m'apportaient, il y avait donc chez moi de la littérature moldue mélangé avec de la littérature sorcière. C'était ainsi que cela fonctionnait quand mon père et ma mère était propriétaire. En attendant sa réponse, j'allais chercher les fameux cartons recouvert de scotch marron et m'empare d'un cutter pour pouvoir les ouvrir. A cet instant, Rosier est pris d'un fou rire hystérique qui fait sursauter une bande de jeunes gryffondor, au vu des écharpes, qui passait devant ma boutique. Toute terreur est bonne à prendre et c'est en mon for intérieur que je me délecte de ces jeunes personnes terrorisées, un vrai plaisir au goût exquis.

Alias Zephyr
Ambroise
De petites notes ici
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Empty
MessageSujet: Re: Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le cracmol et le serdaigle ft Zephyr [librairie Wilson et cie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: La rue commerçante-