GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !

Partagez

DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 49
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ stolas-rpg ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) Empty
MessageSujet: DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) EmptyLun 16 Aoû 2021 - 17:38

1968


Oh, mother, tell your children

Not to do what I have done

Spend your lives in sin and misery

In the House of the Rising Sun



Clare était lancée dans un karaoké digne des grandes scènes américaines, la musique défilant dans sa tête et seulement dans sa tête. Heureusement pour elle, la nature l'avait gratifié d'une très jolie voix et d'une oreille portée sur la musique tout à fait naturellement. Pour le rythme cela dit, il faudrait repasser, mais il paraît que la perfection n'existe pas de toute façon. Armée d'un pilon au bout teinté de vert, qu'elle avait utilisé quelques minutes auparavant pour écraser des fleurs écossaises très prisées pour les potions anti-douleurs, Clare donnait un peu l'impression d'être la chanteuse star à Hollywood. Mais non, elle était bien dans une boutique minuscule du Chemin de Traverse, boutique qu'elle ne contrôlait même pas puisqu'elle n'en était pas du tout la gérante. La jeune femme, au contraire, était employée au salaire minimum par le propriétaire qu'elle n'avait vu que pour son entretien d'embauche. Du reste, elle faisait tout, les stocks, les mises en rayon, les préparations, dispensait les conseils à ses clients et partait parfois directement à la recherche des plantes dont elle avait désespérément besoin.

Le soleil se levait à peine d'ailleurs sur l'Angleterre, mais la boutique était déjà ouverte et elle, foutrement en forme. Il fallait bien dire qu'elle était toujours contente de sortir de chez elle pour travailler, surtout quand on considérait combien elle avait eu du mal à convaincre Anthony qu'elle pouvait travailler et maintenir la maison en bon ordre. La joie candide de Clare se traduisait par son innocent sourire alors qu'elle continuait sa chanson en claquant le battant de la porte qui affichait désormais au public un magnifique : "OPEN!". Presque aussi enthousiaste qu'elle.
L'anglaise était de retour derrière son comptoir, occupée à chanter le dernier couplet lorsque le tintement de la clochette de la boutique se fit entendre et la coupa en pleine phrase. Comme prise sur le fait, avec son pilon tâché d'herbes, elle ferma la bouche qu'elle avait gardée grande ouverte sous le coup de la surprise pour afficher un sourire plus large que prévu à son client : « Bonjour ! ». Elle continua de piler ses herbes puisqu'elle s'était arrêtée en plein milieu pour se prendre pour la nouvelle Diana Ross, non sans laisser ses yeux bleus se perdre un peu sur l'homme tiré à quatre épingles qui avait passé le pas de la boutique d'apothicaire. « C'est bien rare les clients si matinaux ! N'hésitez pas si vous avez besoin de quoique ce soit » l'informa-t-elle gentiment, « la maison fait autant dans la préparation de potions que la vente d'herbes ou dans les conseils d'utilisation ». Elle s'arrêta de pilonner ses herbes pour les mettre dans un récipient et ajouta : « Attention au surdosage ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Dexter Walsh

Dexter Walsh


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Adam Levine by Law-avatar || Sig by sirencharms | icons by ethereal & renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort d'un de ses proches
| PATRONUS : Border Collie (forme animagus également)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) Empty
MessageSujet: Re: DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) EmptyLun 30 Aoû 2021 - 20:29

Il était tôt. 5h42 pour être précis. Déjà une heure que Dexter frôlait de ses baskets l’herbe imbibé de rosée, et ses poumons lui semblaient enfin sur le point d’exploser. Remplacer une douleur par une autre, c’était comme ça qu’il faisait. Un mois déjà, un mois qu’il était sobre par le fait de sa propre volonté, huit si l’on comptait le temps où il avait été surveillé. Huit mois sans prendre le moindre excitant magique, huit mois à compter les heures car même sans ça, la nuit ne voulait pas de lui. Les médicomages disaient que cela prendrait un certain temps à revenir à la normale. Après tout, ne s’aiguisait-il pas les sens depuis plus de dix ans maintenant ? Quatorze ans, très exactement. Se maintenir éveillé pour apprendre, pour tenir. Pour devenir le meilleur ou tout du moins, obtenir les notes requises pour prouver qu’il l’était. Seize ans et toxicomane, sans même savoir que ce mot là existait. Seize ans et totalement détraqué. Presque une moitié de vie à fonctionner avec son sang brouillé par toutes sortes de poisons qui donnaient l’impression de lui faire du bien.

6h, prendre une douche. Il était bien trop tôt pour débarquer au Ministère, qui plus est parce qu’il l’avait quitté il y avait de ça moins de 7h. Prendre une année sabbatique pour revenir si zélé, cela semblait bien naturel à l’Auror. Rattraper le temps perdu, montrer qu’il avait toujours sa place. Hélas, des âmes trop bien intentionnées l’empêchaient de faire ses preuves à nouveau, du moins comme il l'entendait. S’il venait avant midi, il se prendrait un sermon par son chef, et c’était là une chose qu’il voulait éviter. L’eau chaude coulait le long de ses muscles dessinés par le sport intense qui avait comblé la vacuité de sa désintoxication. Enfermé dans un bâtiment sept mois durant, voilà qu’il avait failli devenir aussi fou que ses comparses des autres unités. Alors Dexter avait compensé par le sport. Courir. Soulever. Frapper - dans une balle, évidemment. Ses sens étaient à apprivoiser de nouveau, maintenant qu’il sortait de sa bulle de coton. Il avait cette impression terrible de marcher au ralenti, d’être d’une inefficacité incroyable. C’était juste qu’avant, il allait plus vite que le reste du monde. Et le monde aurait pu s'en apercevoir.

7h, trois cafés plus tard, il restait encore une matinée à tuer. Accoudé à sa fenêtre, Dexter sentait les effluves de nicotine de sa voisine du-dessous, profitait de la sensation. De son propre chef, il avait décidé d’arrêter tout ce qui s’apparentait de près ou de loin à une drogue. Sauf le café. Le café, c’était sacré. Mais fumer lui manquait, et pour rien au monde il ne manquait une occasion d’aspirer à plein poumons la vapeur nocive s’échappant d’une autre bouche que la sienne. La cigarette donc, mais aussi l’alcool. Les anciens petits plaisirs de sa vie, en quelque sorte. Mais l’alcool lui manquait bien moins, même si toutefois cela lui posait un petit problème. Quelques jours plus tôt, alors qu’il avait docilement suivi quelques collègues pour un petit afterwork, Dexter avait commandé une eau gazeuse. Les commentaires ne s’étaient pas fait attendre, et si l’Auror se moquait bien des jugements qui pouvaient être faits à son égard, le fait était qu’il avait un secret à protéger. Une année de mystères qu’aucun des plus fieffés enquêteurs ne saurait résoudre, il se l’était assuré. Mais le fait était que sa soudaine bonne conduite alcoolémique semblait éveiller bien des soupçons, et plus que jamais, Dexter détesta être au centre de toutes les conversations. Il lui fallait trouver une solution, et vite.

7h30. Un peu tôt pour une virée en ville, mais Dexter supportait désormais mal de vivre enfermé. Cette fois, pas de tenue ministérielle : l’Auror cherchait une forme d’anonymat dans la banalité de sa tenue, bien que sa chemise soit impeccablement et magiquement repassée, et son jean si propre qu’on l’aurait cru sorti de l’usine qui l’avait fabriqué. Il avait eu une idée. Une idée qu’il lui faudrait cogiter. Mais devant la vitrine qui l’intéressait, quelle ne fut pas sa surprise de croiser le regard d’une petite femme qui ouvrait boutique. Gênant. Et tout à la fois parfait, car il était bien tôt et que des oreilles suspectes ne seraient pas à même d’écouter. Poussant la porte donc, Dexter fut accueilli par une voix qui chantait il ne savait quelles inepties. C’était assez peu professionnel, mais elle ne devait sans doute pas attendre de clients. « Bonjour. » lâcha-t-il d’un ton bien taciturne qui contrastait avec la joie de l’apothicaire. « Peut-être aimeriez-vous que je rep… » Mais la demoiselle lui coupa la chique, et lui apporta une réponse. Soit.

Dexter n’aimait pas être là. Toutes ces fioles alentours ne faisaient que lui rappeler ses démons. C’était un calvaire, et le stoïque Auror sentit très nettement une goutte de sueur couler le long de sa nuque. C’était une mauvaise idée. Une terrible idée. Et la remarque de la jeune femme ne le mit pas tellement plus à l’aise. Comme transpercé par un poignard chauffé à blanc, Dexter se figea. Elle ne pouvait pas savoir. Elle ne savait pas. Pourquoi avait-elle dit ça ? Les affres de la paranoïa le dévorèrent tout entier, et Dexter attrapa littéralement la première fiole à sa portée pour la poser sur le comptoir, la main déjà à la bourse pour arrêter ce cauchemar. Partir ne ferait qu’éveiller les soupçons. Acheter ça ne ferait que le soumettre à une torture intense, mais à choisir, tant pis. « Combien ? » demanda-t-il froidement sans même savoir ce qu’il comptait acheter. Ce n’était pas une potion d’insomnie, ses yeux ne le trompaient pas. Mais peut-être était-ce pire que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 49
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ stolas-rpg ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) Empty
MessageSujet: Re: DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) EmptySam 4 Sep 2021 - 20:34

Le joie de vivre, c’était bien quelque chose qu’Anthony n’avait pas encore rongé. Siphonné. C’était peut-être la dernière chose qui était aspirée. Comme pour les détraqueurs, c’était la seule chose qui séparait de l’âme et ça, son monstre ne l’avait pas encore atteint. Sans doute parce que malgré son attitude dominante et destructrice, elle l’aimait. D’un amour cassé qui ne lui ferait guère du bien à terme, elle le savait. C’était malsain, puis stupidement probablement, elle espérait que ça s’arrange. Que ses semaines où il était gentil et merveilleux ne soient pas que quelques semaines au milieu d’une dizaine d’autres où il était épouvantable. Et cette semaine, ça n’allait pas. Anthony était dans sa mauvaise phase et pour ne pas pourrir ses journées chez Sage & Fern Apothecary, Clare essayait de ne pas y songer. Elle chantait son tube avec passion parce qu’elle aimait ça, chanter - et lui, forcément n’aimait pas qu’elle le fasse - et parce qu’il ne s’invitait pas dans sa tête. Parce qu’habituellement à cette heure, personne ne faisait teinter le carillon de la boutique. Les gens étaient bien peu matinaux, et à force de rester seule pendant deux bonnes heures, la jeune anglaise avait appris à prendre ses aises. Ce laps de temps lui permettait de faire ses préparations, de remettre de l’ordre dans la boutique pour qu’elle ne paraisse pas trop lugubre avec toutes fioles et plantes, mais aussi de faire l’inventaire de ce qu’elle avait en stock. Monsieur Wright ne pourrait ainsi qu’être satisfait de son travail. Elle s’attendit d’ailleurs à ce que ce soit lui qui passe si tôt à la boutique, mais non !

Son accueil semblait totalement déplacé pour cet étranger. Il paraissait si rigide qu’elle ne doutait pas d’avoir quelques mélanges pour lui débloquer un peu le dos.
Malgré son sourire vendeur et avenant, l’homme avait bien vite pris quelque chose pour lui demander le prix. La jeune femme plissa les yeux pour y voir une solution Lissenplis, révolutionnaire sur le marché cosmétique. Monsieur voulait donc dompter ses boucles brunes - ou celle de Madame, elle ne sautait jamais rapidement aux conclusions de toute façon. "Madame sera ravie de la qualité de cette préparation" assura-t-elle gentimment, "15 mornilles et deux noises, s’il-vous-plaît !". Elle lui sourit sans montrer ses dents et ajouta : "Vous faut-il quoique ce soit d’autre ?" Demanda-t-elle tranquillement, "on a -50% sur notre sélection de dictame". Et d’aucun savait combien le dictame était une base dans toute bonne pharmacie sorcière. Mais ma foi, peut-être que ce bon Monsieur n’en avait pas besoin après tout. Certains se content du Lissenplis...
Revenir en haut Aller en bas
Dexter Walsh

Dexter Walsh


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 63
| AVATARS / CRÉDITS : Adam Levine by Law-avatar || Sig by sirencharms | icons by ethereal & renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort d'un de ses proches
| PATRONUS : Border Collie (forme animagus également)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) Empty
MessageSujet: Re: DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) EmptyHier à 19:16

Dexter n’avait jamais aimé les gens trop enthousiastes, moins encore depuis qu’il était devenu si facilement irritable, en sortant de désintoxication. La seule personne toujours souriante qu’il supportait était sa mère, parce qu’il aimait tout en elle, jusqu’à parfois son insupportable immaturité. Mais pour les autres, son jugement était bien plus terrible. Certains auraient pu croire qu’il leur enviait leur optimisme, lui qui paraissait toujours si dur et fataliste. Mais ça n’était pas ça. Dexter trouvait juste que cette débauche d’énergie était employée à de mauvaises fins, là où il aurait été plus utile d’en faire autre chose. C’était ainsi qu’il voyait la vie, l’utilité avant tout. Et puis, y’avait-il seulement de quoi être heureux dans ce monde ? Toujours était-il que le comportement de la jeune femme l’avait perturbé, lui qui l’était déjà de se trouver dans un endroit où il aurait aimé ne plus jamais mettre les pieds. C’était décidément une bien piètre idée, et l’Auror n’aspirait qu’à une chose et une seule : terminer au plus vite cette visite et envisager un autre plan, ou tout du moins une boutique un peu plus sérieuse pour ce qu’il avait en tête.

Voilà autre chose qu’il n’aimait pas : qu’on spécule sur sa vie. Lorsque la jeune femme évoqua une potentielle femme dans sa vie, Dexter déglutit sans même essayer de le cacher. En quoi cela la regardait-elle ? Et surtout, qu’avait-il bien pu acheter pour qu'elle en arrive à pareille conjecture ? Jetant un oeil à la fiole, il remarqua un dessin relativement féminin en effet, jugea que c’était sûrement un produit futile et cosmétique et se fustigea de son empressement. Qui plus était, la préparation coûtait cher - même si l’argent n’était pas un problème - surtout pour quelque chose dont il n’aurait pas l’usage. Toutefois, il sortit de sa bourse la somme demandée, à la noise près, et s’apprêtait à payer quand la vendeuse fit sans doute enfin ce qu’on lui demandait, à savoir essayer de grossir le panier de son client. Dexter faillit couper court à tout ça avant de se rendre compte qu’elle lui proposait enfin de l’utile. Le dictame, c’était une potion utile, un basique de la pharmacie de tout à chacun, un indispensable quand on faisait un métier comme le sien. Acheter cela permettrait sans doute de rehausser un peu l’image qu’elle pouvait se faire de lui, même si cela n’avait pas une grande importance. Enfin, les rumeurs allaient toujours bon train, et si d’aventure il lui prenait l’envie d’aller parler de son étrange client à quelqu’un, au moins ne dirait-elle pas qu’elle était tombée sur un saugrenu venu acheter une broutille pour sa copine. Parce que certains savaient bien que Dexter Walsh était un indécrottable célibataire, et il n’avait pas envie de passer pour le précieux de Pré-Au-Lard. « Mettez-moi donc deux flacons dans ce cas. » dit-il de sa voix inflexible, son regard s’efforçant de ne pas se balader sur les rayonnages de peur de sombrer dans ses vieux démons.

Toutefois, la raison de sa venue lui revint tout à coup alors que la jeune femme s’affairait à répondre à sa demande. Il ne coutait rien de poser une innocente question, ne serait-ce que pour éviter d’avoir à revenir si la réponse était non. « J’aimerais savoir… » commença-t-il en sentant sa gorge se serrer un peu, lui qui pourtant faisait toujours preuve d’un grand stoïcisme. « Vous arrive-t-il de créer des potions sur-mesure ? » Elle allait très certainement lui demander de quoi il s’agissait, aussi s’empressa-t-il de compléter sa demande histoire d’anticiper. « Rien d’illégal, rassurez-vous. » Mais pourquoi se justifiait-il de la sorte ? « J’ai juste des exigences qui ne se trouvent pas, je pense, sur vos étagères. » Peut-être parce que c’était une demande tout à fait floue, mystérieuse et intriguante. Il n’était pourtant pas comme ça. Par Godric, ce qu’il regrettait d’avoir demandé ! Mais le mal était fait… Flanquant ses mains dans ses poches, il attendit donc la réponse, serrant la bourse dont il devrait ôter à nouveau quelques mornilles pour le dictame. Mais pas pour autre chose. Pas aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) Empty
MessageSujet: Re: DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback) Empty

Revenir en haut Aller en bas

DEXTER ~ The house of the rising sun (flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UploadHero] House of the Rising Sun [DVDRiP]
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse-