GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-79%
Le deal à ne pas rater :
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
6.99 € 32.90 €
Voir le deal

Partagez

La poêle et la baguette | AUGUSTUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 49
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ stolas-rpg ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La poêle et la baguette | AUGUSTUS Empty
MessageSujet: La poêle et la baguette | AUGUSTUS La poêle et la baguette | AUGUSTUS EmptySam 28 Aoû 2021 - 21:00

1er août 1979


Clare s'estimait chanceuse d'avoir un appartement. De façon générale, moins sur le Chemin de Traverse. Mais là par exemple, c'était une sorte de chance dans son malheur. Avoir un appartement alors que le Chemin de Traverse était bloqué était le moyen pour elle de se retirer dans l'intimité. De ne pas trop attirer l'attention, d'avoir la paix... Elle en voyait certains être malmenés, torturés parfois par des mangemorts et cela la désolait. Malheureusement, Clare n'avait pas l'âme d'une Gryffondor. Elle n'avait pas du tout l'âme d'une Gryffondor et ne connaissait personne, aux dernières nouvelles, qui était bloqué ici. Le monde des sorciers était plus vaste qu'elle ne le pensait. Assise à califourchon sur sa chaise, la vue donnait au dehors. Cigarette coincée entre son index et son majeur, c'était sa dernière et diable, elle la savourait. Ce n'était pas foncièrement une addiction mais elle en avait parfois simplement envie... Ou besoin pour évacuer le stress. Et si toute son attitude était présentement très désinvolte, Clare était stressée. Elle avait bien vite compris qu'il ne servait à rien de rester en boule dans un coin de son appartement minuscule et humide. Le temps à passer était long, cela durait depuis trop longtemps. L'anglaise commençait déjà à s'affiner dangereusement. Elle expira une gorgée de fumée dans les airs en regardant le bout de sa cigarette, priant pour que Cosme ne soit pas au courant. Il serait terriblement inquiet de la savoir là et elle ne voulait pas que ça le tourmente. Ses yeux bleus accrochèrent un habit à lui, un haut, qu'elle regarda un moment. Elle s'était considérée longtemps comme indépendante après avoir quitté Anthony. Des années de célibat, pour finir mariée, comme c'est prévisible ! Et toutes ces années seule ne changeaient rien à son insupportable sensation de mal-être qui la rongeait, cette peur panique qu'on lui fasse du mal, qu'on la fasse souffrir et qu'elle ne le revoit jamais. C'était incroyable ce besoin qu'elle ressentait de le voir, de savoir si ça allait, de juste recevoir de ses nouvelles et de lui en donner.
La cigarette s'écrasa au sol alors qu'elle entendait des pas dans son escalier. Sa chaise se renversa. Dépourvue de baguette, elle se précipita pour se saisir stupidement d'une poêle, comme dans les films moldus, comme si ça allait pouvoir empêcher un sortilège de la toucher et comme si un accio ne règlerait pas l'affaire. Acculée derrière sa table, elle regardait la porte d'entrée, les yeux écarquillés. Et elle s'ouvrit brutalement, rejoignit le mur dans un bruit sec. « Qu'est-ce que vous me voulez ?! ». Elle n'avait même pas essayé de se cacher, à quoi bon ? Un revelio dirait tout ce qu'il voulait savoir au propriétaire de la baguette qui jetterait ce sortilège. Là, avec sa poêle, eh bien... Au moins, ses intentions étaient claires.
Revenir en haut Aller en bas
Augustus Rookwood

Augustus Rookwood


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 31
| AVATARS / CRÉDITS : ♦ Benedict Cumberbatch (Shiya)
| SANG : ♦ Mêlé


La poêle et la baguette | AUGUSTUS Empty
MessageSujet: Re: La poêle et la baguette | AUGUSTUS La poêle et la baguette | AUGUSTUS EmptyMer 1 Sep 2021 - 14:54

Quand Augustus revêtait sa cape noire et son masque, il avait le sentiment de devenir un nouveau sorcier. Une autre version de lui-même. Il ressentait un regain de liberté. Le masque lui offrait le pouvoir de l’impunité. Qui pouvait se douter de qui se cachait derrière ? Celui qui détenait le secret détenait le pouvoir.
En ce matin d’août, les mangemorts avaient quelques plans, justifiant le sombre apparat d’Augustus. Ils allaient à chaque porte quérir les otages qui s’y cachaient comme des rats apeurés. On bousculait, on menaçait, on malmenait les plus récalcitrants. Ou, parfois, juste pour le plaisir. Ce qu’Augustus n’approuvait pas nécessairement. Mais il comprenait comme cela participait à imposer le respect. Le langue-de-plomb n’avait qu’à faire usage de beaucoup d’autorité pour se faire obéir. Jusqu’à ce qu’il arrive à cette porte…

Augustus gravissait les escaliers avec énergie pour arriver à cette porte. Elle était verrouillée. Il frappa brutalement. Quelques secondes plus tard, en l’absence de réponse, il la défonça. Elle donnait sur un petit appartement miteux à rendre claustrophobe. Il capta vite l’habitante, poêle à la main, dans une vaine position défensive de ménagère apeurée. Le mangemort ne pouvait pas prendre cette menace au sérieux. Il la connaissait, cette petite dame. Une emmerdeuse de première. Guère dangereuse. Mais fort agaçante quand même. Il ne se prédisait pas beaucoup de patience. Il la regarda comme la petite chose ridicule qu’elle était.
« Lâche ça et descends. Je ne te le dirai qu’une seule fois. » ordonna-t-il.
Pour donner un coup de pression, d’un geste de blaguette, il fit péter un verre qui se trouvait juste en face de la jeune femme. Souvent, cela suffisait à vite les faire obtempérer. Augustus aimait se considérer comme un gentil mangemort car il préférait employer des méthodes douces au lieu de directement montrer les crocs. Les gens ne savaient juste jamais ce qui était bon pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 49
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ stolas-rpg ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La poêle et la baguette | AUGUSTUS Empty
MessageSujet: Re: La poêle et la baguette | AUGUSTUS La poêle et la baguette | AUGUSTUS EmptySam 4 Sep 2021 - 18:47

La peur autant que l’adrénaline lui paralysaient les membres. Comment cela pourrait-il ne pas être le cas ? Un mangemort venait de pénétrer dans son appartement et la jeune femme lui jetait tout de même un regard féroce. Comme s’il pouvait avoir peur d’une petite sorcière dépourvue de la seule chose qui la rendait spéciale : sa baguette. Armée de sa poêle, elle était ridicule, tellement qu’elle même s’en rendait compte. Peut-être Clare aurait-elle dû courber simplement l’échine, acquiesçer timidement et le suivre. Mais elle était un chapeauflou Gryffondor et à cet instant, elle se sentait bien plus fille de Godric que fille de Rowena. Même si bon, le verre qui éclata devant elle lui arracha un cri qu’elle se fustigea silencieusement d’avoir poussé. Du nerf !
"Vous pouvez toujours courir" ronchonna-t-elle, "vous ne croyez pas que vous nous traumatisez assez à nous affâmer, il faut en plus nous parquer maintenant ?". Clare ne savait pas du tout où elle avait trouvé le cran de lâcher ça mais c’était d’une stupidité sans nom. Cynique et stupide, bravo Delarco ! Elle déglutit et ajouta : "Pourquoi faut-il descendre ?". Quitte à devoir obtempérer, elle voulait au moins avoir l’impression qu’elle avait le choix d’accepter ou de refuser. Une chimère de liberté dans un Chemin de Traverse qui ne l’était guère plus. Le coeur battant à tout rompre Clare fixait le moindre de ses mouvements, de sa respiration à sa baguette, menaçante à souhait. Elle allait regretter son sursaut de courage...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La poêle et la baguette | AUGUSTUS Empty
MessageSujet: Re: La poêle et la baguette | AUGUSTUS La poêle et la baguette | AUGUSTUS Empty

Revenir en haut Aller en bas

La poêle et la baguette | AUGUSTUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse-