Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



ADMINISTRATEUR
L'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.

ADMINISTRATEURL'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.
| HIBOUX POSTÉS : 180
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Dim 19 Déc - 21:16

Noël. Une période qu'Albus Dumbledore appréciait tout particulièrement, tout comme la majorité des élèves et professeurs de Poudlard. Chaque année, Albus attendait avec impatience l'ouverture du fameux bal de noël, surtout après les récents évènements et le climat d'insécurité qui régnait sur toute l'Angleterre. Ce bal, comme une réelle bouffée d'air frais, serait sans aucun doute l'occasion de laisser ressortir l'esprit de noël et les âmes d'enfants que tous ont été.
Après de nombreuses heures de préparation, la salle de bal était fin prête à accueillir les nombreux convives, souriant, dansant, innocents, insouciants. Les colonnes et les murs étaient entièrement recouverts de givres et le plafond magique, d'un blanc immaculé, laissait flotter des milliers de flocons avec une légèreté déconcertante.
Des statues de glace trônaient au centre de chaque table comportant une dizaine de couverts, le buffet, contre le mur entre deux arches offrait une multitude de boissons et d'amuse-gueules colorés disposés symétriquement dans de grands plateaux d'argent. Pour parfaire la décoration sur le thème de noël, un magnifique sapin dominait la salle de ses 3 m 50 de hauteur, tous de blanc et argent vêtu.

A mesure que les jeunes gens pénétraient dans la salle, le directeur se délectait de leurs visages réjouis et de leur sourire rayonnant, se remémorant tous les bons souvenirs passés. Lorsque la salle de bal fut enfin pleine, le vieil homme prit place sur l'estrade au pied du sapin et commença son discours devant son pupitre dont la chouette déploya ses ailes :


"Mes chers élèves, collègues professeurs, fantômes, bonsoir !"

"Tout d'abord, bienvenue."

"Bienvenue à tous pour ce soir de noël 1975. Avant que les festivités ne commencent, je souhaiterais vous dire quelques mots...
Marquons quelques instants de silence à la mémoire de la famille Williams, et plus précisément de leurs trois enfants : Avalon, Caleb et Molly scolarisés dans notre école depuis plusieurs années. Ils ont tous les trois étaient victimes, comme leurs parents, d'un crime odieux au nom d'une idéologie aussi terrifiante qu'insensée."

Albus scruta l'assemblée médusée par l'atmosphère glaciale qui régnait dans la salle de bal à cet instant précis.

"Une force malfaisante est aujourd'hui à l'œuvre, une force qui dépasse de loin ce que nous pouvons imaginer, mais comme l'homme peut laisser l'instinct le dominer, l'homme est aussi capable de choses fabuleuses. La magie de l'amour est plus forte que tout et l'avenir nous le montrera. Je ne saurais donc plus vous conseiller de rester ensemble, unis, soudés, proches de vos familles et de vos amis. Car la puissance de cette magie dépasse de loin tous les sorts maléfiques que nous connaissons."

"Bien, laissons-nous à présent envahir par l'esprit et la gaité de noël. Avant de donner le coup d'envoi, je tiens à vous rappeler le programme de cette soirée. Au premier coup de baguette, invitez votre cavalière sur la piste pour la première valse. Au second coup de baguette, servez vous les délicieux apéritifs, au troisième coup de baguette, délectez-vous du fabuleux buffet, au quatrième coup de baguette, le roi et la reine seront couronnés, au cinquième et dernier coup de baguette, offrez-vous la dernière danse et souhaitez vous bonne nuit !"

Un léger sourire en coin, malgré une lueur inquiète dans son regard bleu azur, Dumbledore annonça :

"Je déclare le 1000...hmm...je déclare CE bal de Noël ouvert !"

Il offrit le premier coup de baguette, annonçant ainsi le début du bal de noël, clôturant ainsi cette année 1975.



Muzicons.com

______________________________
Dumbledore, Albus Perceval Wulfric Brian
Directeur de Poudlard
- Là ou est ton trésor sera aussi ton cœur -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Dim 19 Déc - 21:43

kris écoutait le discours du directeur mais lui n'était pas inquiet .... Son père lui avait assuré qu'il n'avait rien a craindre , que sa famille était indispensable car elle seul connaissait la fabrication de la poudre de cheminette et que personne n'oserait s'en prendre a eux ...les serpents pour la plupart affichait des sourires narquois et chuchotaient entre eux ....

Kris écoutait donc distraitement en piochant des petits fours sur le buffet près de lui promenant son regard essayant de retrouver Bree qui comme toujours allait être divine dans sa robe du soir ....
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 861
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Dim 19 Déc - 22:44

Maddy était toute excitée. Le bal de Noël avait lieu dans quelques heures à peine, et elle s’y rendrait pour la première fois au bras d’un magnifique jeune homme. Elle avait hâte d’y être, s’imaginant déjà danser avec Lory, le serrant fort contre elle. La demoiselle reprit ses esprits, et se surpris en train de tourner gracieusement dans son dortoir provisoire chez les Gryffondor. Elle réalisa que l’heure du rendez-vous approchait et qu’elle n’était toujours pas prête. Elle se rendit donc dans la salle de bain afin de passer sa robe, ainsi que de maquiller ses yeux, et coiffer ses cheveux roux. La Poufsouffle espérait d’ailleurs que sa chevelure garderait sa couleur d’origine, bien qu’elle pressentait qu’ils vireraient au rose dans la soirée.

Maddy enfila rapidement sa robe, qu’elle avait choisi simple, mais élégante, d’un noir profond avec de fines bretelles, mettant en valeur la blancheur de sa peau. Elle dessina le contour de ses yeux avec un eye-liner, puis déposa sur sa bouche une touche de rouge à lèvre. Elle releva ses cheveux, à l’aide d’un coup de baguette, en un chignon faussement décoiffé, laissant libres une ou deux mèches ondulées. Après avoir appliqué un peu de blush sur ses pommettes et déposé des faux cils pour mettre ses yeux en valeur, elle se dirigea vers la salle commune qu’elle quitta un peu angoissée.

La demoiselle arriva dans la salle de bal d’un pas lent, afin de ne pas trébucher avec ses talons, puis descendit gracieusement les marches, cherchant son cavalier du regard…

Spoiler:
 


Dernière édition par Maddy Bow le Lun 20 Déc - 17:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 36
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holbrook


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : la foule
| PATRONUS : une corneille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 12:21

Noël, une période magique, surtout à Poudlard. Jared avait été contraint de rester au château pour les fêtes et était plutôt déçu, malgré tout, le lieu en ce moment de l'année respirait la gaité et la joie de vivre qui ne laissait pas le jeune homme indifférent. Accompagné de Sue, sa meilleure amie, le serdaigle se sentait plutôt rassuré à l'idée de passer cette soirée. Très introverti, il n'aimait pas ce type d'événement mais il s'était forcé à sortir pour lui aire plaisir, et puis elle lui avait servi des arguments qu'il n'avait pas réussi à réfuter.
Au final il ne regretterait pas d'être venu, soyons en sûr ! De son regard clair, il scruta la salle, à la recherche de connaissances, observant les convives, scrutant les tenues des élèves et aperçut Minerva. Cette jeune serpentard à la chevelure rousse, aussi intrigante que renversante. Il ne put réprimer un sourire un peu niais l'espace d'un dixième de seconde, puis détourna le regard aussitôt de crainte d'avoir été découvert.
Puis le directeur prit la parole et leur servit un discours particulièrement émouvant. Il n'avait pas connu les membres de cette famille, mais la mort d'enfants est toujours déplorables. Il applaudit enfin lorsque Dumbledore clôtura son discours et se tourna vers son amie, presque prêt à entamer la conversation puis se ravisa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 15:40

Blanc... le blanc de noël, le blanc de l'espoir, de l'innocence, de la pureté. Bobby laissa son regard trainer sur le miroir qui lui faisait face. Il avait revêtu un smoking couleur ivoire qui faisait admirablement ressortir ses yeux sombres et sa tignasse brune. Son visage avait changé, il était devenu plus homme qu'adolescent. Ses traits s'étaient durcis, sa mâchoire était plus carrée, ses épaules et ses muscles plus développés, pourtant il y avait quelque chose de nouveau dans ce regard ambré. Une sourde détermination, une révolte qui ne demandait qu'à sortir. Toute sa vie, le serdaigle avait été respectueux des règles, des gens, du monde en général, il avait appris à se taire, à garder pour lui ses opinions, et tout ce qu'il avait reçu en échange, c'était de la solitude, et de la souffrance.
Il se rappela qu'il tenait toujours la lettre dans sa main tétanisée. Il la releva consciencieusement à hauteur d'œil et avec une lenteur délibérée, la déchira sur toute sa longueur. Coupant la phrase "vous revoir" en deux, le mot "délicieuse soirée" et le "je vous embrasse Daisy". Ses yeux n'avaient pas quitté son reflet qui détruisait à un rythme méthodique la lettre de son frère. Damien... comment avait-il pu lui cacher cela? Comment avait-il pu seulement imaginé qu'il allait s'en tirer ainsi? Et Daisy, sa Daisy, celle qu'il avait tenu dans ses bras des milliers de fois, celle qu'il avait embrassé. Attrapant subitement sa baguette il la pointa sur la feuille qu'il avait laissé tomber au sol:

- Flambois!

Dans un craquement brusque, une flamme vint lécher le parchemin, le réduisant en cendres. Il avait maintenu son engagement auprès de Daisy. Chacun de ses regards, de ses sourires lui seraient plus douloureux que jamais, mais il voulait l'entendre dire. Lui faire avouer qu'il n'était rien pour elle, rien qu'un amusement avant son grand dessein, ce grand futur qu'elle avait déjà planifié dans son dos. La trahison de ses parents, de son frère n'était rien à côté de la sienne. On ne choisit pas sa famille, elle, il l'avait aimé.
Descendant les marches avec souplesse, il prit la direction de la salle de bal. Il avait dit à la serpentard qu'ils se retrouveraient là-bas. Ils faisaient pourtant parti du même dortoir mais c'était sa façon à lui de donner le ton de la soirée. Il ne voulait plus être ce garçon tendre et attentif, un vrai naïf au cœur de guimauve.
Lorsqu'il passa le seuil de la salle, il ne put s'empêcher d'admirer la décoration. Poudlard restait Poudlard, après toutes ces années, l'école réussissait toujours à l'impressionner. Le sapin gigantesque frôlait un ciel de neige et de nombreux élèves se trouvaient déjà là. Il repéra Sue en charmante compagnie ainsi que Brionan. Les couples affluaient et Bobby grimaça à l'idée de devoir jouer à nouveau un rôle qu'il ne supportait plus. Il écouta d'une voix distraite l'appel de Slughorn et ne remarqua pas sa meilleure amie inscrire son nom et celui de sa cavalière. Il s'éloigna de l'affiche et du professeur de potions et se laissa porter d'un pas lent entre les élèves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 16:44

Tenue :
Spoiler:
 

Lorsque l'on a une mère dont le métier est de créer et vendre à des clients aisés des tenues de rêve, d'une élégance certaine il est des soucis qui ne vous effleurent jamais l'idée. Trouver la robe parfaite, celle qui mettra en lumière la beauté naturelle d'une adolescente tout en respectant sa jeunesse et son honneur est un exercice difficile, or Morgan Moon savait par cœur les goûts de sa fille. La mère était aussi coquette que la fille, toutes deux aimaient à observer leur corps harmonieux, leur chevelure rousse couler dans leur dos blanc. Le soir du bal la jeune Serpentarde observait le regard pétillant de délice le tissu léger s'étendre, s'allonger merveilleusement jusqu'à recouvrir ses ongles peints de nacre, la fluidité quasi liquide, aérienne même de la robe et le chatoiement, le scintillement féérique des fils d'argent brodés dont l'éclat la paraît d'une lumière lunaire. La création, unique, mettait sagement en valeur la poitrine de l'adolescente par un décolleté décent ainsi que sa taille de guêpe, sa peau blanche, pâle et neigeuse. Lorsqu'elle chaussa ses escarpins Minerva grandit de 5 cm, le dos légèrement cambré, le port plus altier et plus que jamais au-dessus de la foule car elle mesurait désormais 1m77.

Miss Moon appliqua une dernière fois un peu de rouge à lèvres sur sa bouche puis observa d'un œil particulièrement satisfait la toute dernière intervention de sa copine Orchid Blacstone, ses cheveux semblaient naturellement bouclés, soyeux à souhait d'un roux plein de douceur et de lumière. Minerva vérifia une dernière fois qu'il ne manquait rien dans sa petite pochette, un joli accessoire brodé comme sa robe de fils argentés qui brillaient. Tant pis pour tous ces idiots pensa-t-elle en rejoignant la Grande Salle vexée de ne pas avoir été invitée.


- Comme c'est joli dit-elle d'une toute petite voix, à peine audible tant la féérie ambiante la ravissait. Un sourire d'émerveillement, un sourire d'enfant, pétillant et malicieux sur les lèvres elle trouva aisément son amie Brionan O'Shea et se glissa discrètement à ses côtés tandis qu'Albus Dumbledore commençait son discours.

- Je suis prête souffla-t-elle à son oreille en toute discrétion puis reporta son attention sur le grand sorcier. Les paroles d'Albus Dumbledore assombrirent les pensées de la jeune sorcière, tous ces évènements, quelle horreur pensa-t-elle mais le plus dur, le plus marquant pour Minerva fût ce terrible silence autour d'elle lorsqu'il rappela à tous la mort injustifiée de ces trois jeunes gens. Merlin merci Orchid Blackstone était assez douée pour inventer un maquillage qui résistait à l'eau, elle sortit discrètement un petit mouchoir et essuya ses yeux humides. Personne n'avait remarqué ce geste, l'adolescente s'en félicita d'autant plus que nulle tâche de maquillage ne salissait le mouchoir.

Le discours terminé les réjouissances commencèrent. Bree accompagnée de son cavalier fila s'inscrire au concours de roi et reine de la soirée laissant Minerva seule. Les jolis minois de son cercle d'amies n'apparaissaient nulle part dans cette foule élégante pas plus qu'elle n'aperçut le visage adoré de Sura. Dépitée, Miss Moon se dirigea vers le buffet, son regard bleu s'arrêta un instant sur les boissons alcoolisées et aussitôt le souvenir désagréable d'une soirée trop arrosée lui revint en mémoire. Elle reporta son attention sur des rafraîchissements plus sages, le regard brillant d'une lueur étrange, rusée, presque enfantine tandis qu'un sourire malicieux s'étirait sur son visage. L'adolescente laissa échapper un petit rire amusé en songeant à la surprise qui attendrait certains élèves! Impatiente, elle fixait de ses yeux clairs les boissons en caressant de ses ongles parfaitement manucurés son bracelet argenté.

Minerva ne prit aucune boisson et s'éloigna à regret de tous ces liquides car la tentation se faisait trop forte. La jeune sorcière espérait rencontrer une de ses amies mais tomba sur un Serdaigle, un certain Jared Carpenter. Officiellement elle lui avait pardonné sa terrible offense et c'était sincère car elle n'était sorcière à vous garder rancune, mais officieusement sa méfiance lui soufflait de toujours se méfier du dragon qui dort. Elle passa naturellement la main dans sa longue et soyeuse chevelure rousse dont se dégageait un léger parfum de fleurs comme pour s'assurer qu'elle étaient bien là, bouclée à souhait et rassurante.


- Bonsoir Jared dit-elle de sa voix polie et douce. Bree passa quelques mètres derrière Carpenter, un éclat de malice voila une infime seconde le regard pétillant de satisfaction de la Serpentarde dont les pensées prirent aussitôt des couleurs peu avouables, pas vraiment honnêtes et pas tout à fait criminelles. Après tout, quel mal y avait-il à faire une farce ?! Brionan et Minerva conservaient une part d'enfant en elles, une âme joueuse et espiègle. Joyeux Noël pensa-t-elle en croisant le regard rusé de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 1182
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 17:40

Le moral de la jolie blonde n'avait cessé de décroitre depuis ce mois d'aout. Punie, elle avait dû se résoudre à se plier aux exigences paternelles et accepter cette union forcée. Depuis trois mois, Daisy n'était plus que l'ombre d'elle-même, errant dans les innombrables couloirs du château, se repliant sur elle-même, se plongeant à corps perdu dans l'obtention de ses ASPICS, martyrisant quelques premières années pour noyer son chagrin, évitant tout contact humain avec Orchid sa sœur, Brionan sa meilleure amie, bien occupée avec son amoureux pour la voir sombrer, ou Bobby, l'objet de son affection. Ils avaient sans doute tous les trois remarqué, malgré le masque impénétrable qu'elle affichait sur son visage, son regard éteint et son attitude glaciale et évitante.

Malgré tout, Bobby l'avait invité au bal et ils devaient s'y rendre séparément, comme le couple clandestin qu'ils étaient depuis plusieurs mois. Elle aurait voulu être à son bras pour descendre des escaliers de la tour des serdaigles, pour franchir la lourde porte de bois, pour danser la première valse.... Mais rien de tout cela n'attendait les amoureux secrets. Non, rien de tout cela.

Depuis quelques jours, Bobby était distant, devinait-il que quelques complots se déroulaient dans son dos ? Devinait-il que son amour s'éteindrait aussi vite que l'étincelle qui l'avait fait naître ? Leur amour si parfait avait toujours était destiné à l'échec, avant même de le commencer, Daisy, en fataliste qu'elle était, l'avait su. Avait-elle songé une seconde où cela les mènerait ? Avait-elle mis toutes les chances de leurs côtés ? Était-elle assez inconsciente pour imaginer pouvoir vivre cette jolie histoire ? L'avait-elle deviné à la seconde où leurs regards s'étaient croisé lors de cette soirée du 22 Février...?

Troublée, résignée, Daisy s'était donc rendue seule dans la salle de bal, sa tenue aussi claire que ses idées étaient sombres. Elle se faufila entre les convives et laissa les paroles du directeur glisser sur elle. Après avoir applaudit malgré sa totale inattention, elle repéra le serdaigle et se dirigea vers lui. Hésitante, la jolie blonde rejoint son amour et lui offrit un baiser timide. Sa main emprisonna la sienne, et elle serra aussi fort qu'elle le put, aussi fort que son amour pour lui, aussi fort que serait sa déception d'apprendre leur triste sort....

______________________________

Daisy Blackstone
18 ans - violoniste - pianiste
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 626
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 18:11

C'était effrayant ... le monde devenait un vrai scénario d'horreur. Les élèves passaient leur petit déjeuner à scruter l'arrivée des hiboux afin de recevoir la gazette des sorciers qui leur indiqueraient les décès, ainsi que les disparus. Un stress qu'ils partageaient tous ... et ces expériences permettaient de les unir un peu plus chaque jour. Enfin, pas avec tout le monde, malheureusement !

Mais assez parler d'horreurs, place à la soirée qu'ils attendaient tous avec impatience chaque année. Tous ? Sauf Jared ! Il était à ses côtés. C'était bien la première année qu'elle allait au bal accompagnée d'un ami ! Un cas de force majeur pour faire sortir un peu ce Jared trop introverti. Puis Chuck n'était plus là pour la conduire au bal. Les intentions que ce dernier avait lui revint en mémoire, et Sue chassa ces pensées de sa tête rapidement, voulant absolument passer une soirée agréable.

Le discours de Dumbledore prit fin, et Jared fit mine de vouloir lancer une conversation, mais se retint finalement. Sue sourit, pensant qu'il devait être suffisamment mal à l'aise au milieu de cette foule que pour ne pas se montrer un peu plus loquace, comme il avait pris l'habitude de l'être avec la préfète. Cette dernière allait lui faire remarquer que le coup de baguette signifiait qu'il fallait qu'il l'emmène danser sur la piste ... mais une jeune fille vint se poster devant le garçon, le saluant. Mise complètement à l'écart tout d'un coup, la jeune Serdaigle se sentit de trop. Pourtant, elle était à la bonne place, non ? Elle avait invité Jared en tant que cavalier ...

Sue fit un signe de main, comme pour se faire remarquer par la jeune inconnue ... n'ayant pas l'impression d'avoir été vue, et ajouta sur un ton un peu ironique :
    " Coucou. Je suis là, hein ? "
Mais elle se voulut déjà d'avoir laissé échapper ces quelques mots de façon si brusque et si peu polie. C'était surprenant de remarquer que Jared puisse connaître des personnes, et Sue venait détruire ses quelques -trop peu- relations sociales qu'il pouvait entretenir à Poudlard ....

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 18:44

Il n'est pas toujours aisé d'être parfaite en tous points et Minerva, comme toute jeune sorcière avait ses défauts comme ses qualités. Aussi imparfaite soit-elle sa vue était excellente, parfaite même mais il en allait différemment pour son esprit en ce soir de festivités. Son regard perçant avait bien saisit toute la ruse dissimulée sous le velours des lèvres charnues de Brionan O'Shea. Il y avait bien une demoiselle à côté de Jared mais elle y prêta guère attention, le regard de cette dernière semblait fixer un point, son cavalier probablement. Le Serdaigle lui même ne respirait pas la joie de vivre, mais enfin, il est égal à lui même, réservé et simplement présent songea Minerva lorsqu'elle se dirigea vers lui.

Son sourire n'était pas tout à fait radieux, un mélange de bienveillance et de réserve sous couvert de politesse, mais comment lui en vouloir, après tout c'était aussi dans sa nature d'être calme et discrète. Que cette fille, Sue Wilson, Serdaigle et Préfète de son état, soit la cavalière de Jared Carpenter n'effleurait toujours pas son esprit car ses pensées se délectaient d'avance de la surprise qu'elles réservaient pour cette fin d'année 1975.


" Coucou. Je suis là, hein ? " dit la sorcière après lui avoir adressé un geste de la main. Surprise qu'elle parle, mieux encore, qu'elle lui adresse la parole, Minerva prit enfin la peine d'observer le visage de cette harpie enragée qui se permettait d'être désagréable. Ses yeux s'écarquillèrent de surprise en reconnaissant la Préfète et lorsqu'elle comprit enfin la raison de cette entorse à la présomption d'innocence elle se permit un sourire froid mais courtois qu'elle ne pouvait voir.

- Oh mille excuses, tu semblais regarder ailleurs...
Sue Wilson ne pouvait peut-être pas voir mais elle n'était pas encore sourde, Minerva le savait et avait volontairement accompagné ces mots d'un ton doucereux, trop poli pour être sincère.

Ce n'était certes pas fairplay mais elle n'avait pas apprécié d'être traitée de la sorte, vexée qu'une aveugle la ridiculise, elle se promit de lui offrir une coupe de champagne un peu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 160
| AVATARS / CRÉDITS : C.Monaghan (skywalkers)
| SANG : Poses des questions pertinentes !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Crocodile
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 19:30

Le Bal de Noël, quelle fête charmante...
Les fêtes de fin d'année approchant, le bal tombait à point nommé et avait crée dans le Château une telle effervescence. Enfin, je n'y allais pas seul, ma chère et tendre m'y accompagnait. Je l'avais attendu en bas de marches du dortoir et quand je l'aperçus, un sourire angélique illumina mes traits. Ravissante, voilà ce qu'elle était ! Heureusement qu'il n'avait pas mis son ensemble " Rouge & Blanc ~ Spécial Noël ", sinon il aurait fait tâche à ses côtés.
On prit ensuite la direction de la Salle de Bal. Il y avait du monde et le discours de notre cher Directeur avait été émouvant... Je me perdis dans ma contemplation de la décoration de la Salle puis celle de Kathleen, blottis contre moi.

« Je suis heureux d'être là, que nous soyons là. »

Accompagnant ses paroles, il dépose tendrement un baiser sur sa joue. Puis l'invitai à se joindre à moi et m'offrir cette première danse.


Spoiler:
 


Dernière édition par Enzo Fitzgerald le Mer 22 Déc - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Lun 20 Déc - 22:02

Un, deux, trois, un, deux trois... allez mec tu vas t'en sortir. Ouch en fait non, marcher sur le pied de sa cavalière c'est le truc qu'elle déteste. D'abord ça lui prouve que t'es vraiment nul en danse, ce qui toute façon devait déjà se lire sur tes lèvres qui comptait avec minutie les pas, deuxio ça lui bousille les pieds parce que techniquement, un mec pèse plus lourd qu'une fille. Bobby continua son cheminement en regardant le couple qui, à la façon dont la fille le regardait, n'était certainement pas un vrai couple. Mais qu'est-ce qu'un vrai couple? L'amour n'était-il pas censé être basé sur la confiance?
Il commençait déjà à ruminer, mauvais. Se reconcentrant sur la musique il s'obligea à en analyser le rythme, les différentes notes et la valse qui tenait dessus. Sa mère était une grande mélomane, tout petit Bobby avait entendu de ces grands Chopin et Vivaldi. La musique l'avait tout de suite envoûté et très vite il avait appris, apprendre toujours apprendre. Il s'agaçait lui-même.
Il décida de ne penser... à rien. Faire le vide, imaginez le néant, c'était ce que sa vie devenait après tout. Un trou noir qui aspirait joie, souvenirs. Son frère, Aaron, avait peut-être eu raison finalement. Abandonné toute cette famille de serpentards à qui l'ont ne pouvait faire confiance. Vide... fais le vide...
Un froissement de tissu lui parvint, proche de lui. Il se retourna et tomba prisonnier de son regard bleu glacier. Les souvenirs lui revinrent en vrac et il se focalisa sur la lettre, sur ces mots qui prouvaient qu'ils se connaissaient, et bien plus encore. Il réussi à rendre son visage sans émotion aucune, oublia même qu'il était censé montrer l'image d'un cavalier aimant. Elle était là, devant lui, parfaite dans sa robe d'un rose chair qui épousait ses courbes et renforçait la pâleur de son teint. Daisy l'embrassa et il se surpris à ne plus rien ressentir. Ni fougue, ni envie, rien. Il eut un léger sourire que la jeune femme pouvait aisément interprété comme un salut, mais qui pour lui, signifiait une victoire sur son cœur.
Il était prêt, il lui ferait cracher la vérité. Il sentait déjà les mots venir d'eux même, ceux qui sonneraient justes, ceux qui toucheraient leur cible... en plein cœur. C'est alors que sa main se glissa dans la sienne. Si rapide qu'il n'eut pas le temps de réagir, déjà il sentait la pression s'accentué. Et ce fut ce geste là, plus que ses lèvres douces sur les siennes qui affola son cœur. Il y avait comme du désespoir, comme s'il était une bouée et elle sa naufragée.
Sa machoire se carra subitement, il inspira longuement, chassa les derniers restes d'émotions. Elle était habile, Daisy savait ce qui faisait chavirer les cœurs, n'en avait-elle pas user pour sortir à son frère ses mots tendres qu'il lui avait envoyé? Lui d'habitude si froid, si méprisant? Il la prit par la taille fermement, gardant sa main dans la sienne, et l'attira jusqu'à la piste de danse. Là au moins, elle ne pourrait pas se défiler. Bobby était bon danseur, ce qui l'aidait c'était surtout son sens du rythme, et sa relativement bonne motricité =D! Il guidait leur danse avec maitrise, mais la douceur avait quitté ses gestes. Il y avait quelque chose d'impérieux, de nouveau dans son corps. L'homme qu'il était devenu ne voulait plus être dominé mais dominant.
Décidé à rentrer dans le vif du sujet tout de suite, il forma les mots dans sa tête. S'il n'agissait pas rapidement, Day' aurait ravagé ses sens un à un, rien que leur proximité lui rappelait nombre de souvenirs heureux.

- Tu n'attendais pas du courrier par hasard? On dit que les hiboux n'en font qu'à leur tête ces temps-ci ... et que parfois, leurs lettres s'égarent...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 36
| AVATARS / CRÉDITS : Boyd Holbrook


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : la foule
| PATRONUS : une corneille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Mar 21 Déc - 17:23

Alors que la préfète entrouvrit les lèvres pour parler, une invitée surprise vint le saluer. L'entendre prononcer son nom fut comme une décharge, il détailla son visage comme on contemple la plus belle pièce exposée à la meilleure place d'un musée et inspira profondément.

- Bonsoir Min.... Tenta-t-il à dire lorsque Sue le coupa dans son élan.

Pour une fois qu'il allait dire deux mots, la brunette le coupait. Bon il avait l'habitude de ses interruptions incessantes (Wink), mais le moment était mal choisi. Il lâcha un soupir assez audible pour la faire taire et avant de pouvoir replonger son regard sur la jolie serpentard, celle-ci répondit avec sarcasme. Et bien, la soirée commençait parfaitement, allaient-elles entamer une guerre ouverte ou se lanceraient-elles juste des piques judicieusement choisis pour toucher l'autre avec finesse. Malgré sa lassitude, il n'ajouta rien. Rester spectateur était toujours la meilleure option lorsque deux filles décidaient d'en découdre.




(hj: Désolé pour l'attente et la longueur du message :/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 626
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Mar 21 Déc - 18:51

Elle semblait regarder ailleurs ? Non mais elle la provoquait là ? C'était quoi ce cinéma ?! "J'suis aveugle, pauvre tâche ! " aurait aimé répondre Sue, sans la moindre retenue et manquant totalement de politesse. Mais elle se retint, prouvant encore une fois qu'elle faisait bel et bien partie des Serdaigles ! La sagesse, la sagesse ! Rester zen et repenser à ses cours de yoga. Se concentrer sur sa respiration et s'effacer de la conversation.

Calme ... et mise à part. Juste pour mettre en avant Jared. Mise à part ? Oh mais il était hors de question qu'elle soit mise à part ! Et puis quoi ? Elle devait s'effacer ? Ne pas répliquer à ces piques et jouer la muette ? Et puis zut, fallait pas exagérer. C'était elle qui était accompagnée de Jared, pas cette petite peste qui faisait sa maligne.
    " Ailleurs ! C'est toi qui va aller ailleurs ... parce que Jared s'apprêtait à m'inviter à danser. "
répondit-elle, ne pouvant pas garder sa langue dans sa poche (tiens donc!).
    " Oh, et puis non ... surtout ne bouge pas. C'est nous qui allons aller ailleurs, vu que la piste de danse est un peu plus loin. "
ajouta-t-elle rapidement. Elle la provoquait ? Carrément ! De toute façon, vu son arrogance et cette voix de pimbêche, elle ne valait certainement pas la peine d'être connue par Jared, et encore moins par Sue.
Elle venait de faire un pas en avant vers la piste, se retournant, elle s'exclama :
    " Tu viens Jared ? "


______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Mar 21 Déc - 22:35

Ce doux échange, amical, courtois, léger et drôle n'était pas prévu et ce qui l'était encore moins c'était la rudesse de cette affreuse Serdaigle qui osait être si insultante pour un malheureux malentendu. Mais cela Minerva l'ignorait pour l'instant, elle se contentait d'observer la préfète Sue Wilson, ou plutôt de poser un regard neutre et déjà débarrassé de rancune.

Le Serdaigle Jared Carpenter n'était pas un grand bavard, sa présence même en ce bal de l'année 1975 étonnait Minerva qui pourtant masquait sa surprise derrière un masque de politesse. Les deux adolescents n'étaient pas à proprement parler des amis, mais les intempéries d'octobre avaient permis à Minerva et Jared de mieux s'apprécier, ou en tout cas pour la Serpentarde de découvrir derrière le mutisme du Serdaigle un garçon sympathique. Ils bavardaient, c'est un grand mot, échangeaient quelques paroles, un sourire, un regard bienveillant et cela suffisait à la jeune Serpentarde pour avoir une bonne opinion du jeune homme. Jared parlait peu mais il émanait de lui une tranquillité apaisante, un sentiment de sérénité et de bien-être plaisant.


- Tu... A peine ouvrit-elle la bouche que l'autre fille revint à la charge avec une rudesse dont la jeune Minerva ne se doutait certainement pas.

" Ailleurs ! C'est toi qui va aller ailleurs ... parce que Jared s'apprêtait à m'inviter à danser. " Miss Moon se pétrifia, raide comme un i en entendant les paroles de Sue Wilson qui claquaient comme un fouet terrible aux oreilles de l'adolescente qui palissait à vue d'oeil, les yeux écarquillés d'une surprise grandissante. Vexée, prise d'une terrible colère elle aurait voulu la transpercer de son regard colérique et ses joues s'empourprèrent d'humiliation. Elle n'accorda pas un regard au Serdaigle terriblement gênée.

- Comment oses tu... parvint-elle à peine à formuler d'une voix blanche, d'une froideur rare tandis que l'autre lui portait un autre coup.

" Oh, et puis non ... surtout ne bouge pas. C'est nous qui allons aller ailleurs, vu que la piste de danse est un peu plus loin. "

Ses joues prirent une teinte cramoisie, le lobe de l'oreille rougissant et ses yeux bleus lançaient de terribles éclairs à la préfète. Minerva enfonçait ses ongles longs et nacrés d'un rose tendre dans la pochette de fils argentés brodée, une envie terrible de gifler cette infâme sorcière malfaisante, ce ramassis de fond de chaudron mal nettoyé au bout de ses doigts frémissants de rage. Pourtant elle n'en fit rien car elle n'était pas du genre à implose sur l'instant et tout ravager, oh non, elle lui réservait un meilleur sort.

- Profites bien de la soirée répondit-elle en direction de la Serdaigle, un rictus mauvais s'étirait au coin de ses lèvres et le ton de sa voix frémissait d'une vengeance imminente.

" Tu viens Jared ? " L'instant crucial, le plus gênant peut-être, celui où le silence est roi et sème son trouble. Le pauvre Jared se trouvait emporté dans un nuage dont il se tenait soigneusement à l'écart, détenteur d'un pouvoir immense dont il ne soupçonnait peut-être pas toute la puissance. Il suffisait d'un mot, d'un geste de sa part pour sauver sa soirée et celle de quelques élèves de la fureur de deux harpies car deux filles qui se jettent des horreurs comme les amies s'envoient des mots doux sont infernales.

Minerva destitua Jared de ce pouvoir, elle ne lui accorda pas même un regard, furieuse et vexée d'avoir été si rudement traitée et c'était de sa faute. Sura, oui, il lui fallait trouver Sura au plus vite pour tout lui raconter, tout lui dire et concocter à elles deux une vengeance terrible. Sa haute silhouette disparaissait dans la foule au son de ses talons, les doigts crispés sur sa pochette, là où se trouvait le malheur de Poudlard et le bonheur de Brionan et Minerva.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 540
| AVATARS / CRÉDITS : Nicola Peltz © sarasvati.
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un puit
| PATRONUS : Daim
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard) Mar 21 Déc - 23:13

Voilà, le grand soir était arrivé ! Ce soir avait lieu le bal de Noël, une chouette soirée.
Même si au départ, la jeune Gryffondor avait décidé de ne pas y mettre les pieds, elle avait finalement décidé d'y aller coute que coute et même sans cavalier. Qu'est-ce que cela changerait ? Rien, elle pourra tout de même s'y amuser à sa façon.
Par ailleurs, Mary Elizabeth avait pris tout son temps pour se préparer. Une robe bustier pailletée couleur argent, une tenue de fête, quoi. Enfin finie, elle marchait seule dans les couloirs et entendait déjà les échos de musiques qui provenait de la salle. Ce n'est pas pour autant qu'elle pressait le pas. La Rouge et Or n'avait pas de contrainte de temps alors pourquoi ne pas en profiter ?...
Lorsqu'elle franchit les portes de chêne, le Professeur Dumbledore venait de terminer son discours sur la disparition et le meurtre de la famille Williams. Ce fut d'ailleurs une surprise quand elle l'avait appris dans la Gazette... La jeune Jolly jeta un rapide coup d'oeil dans la salle et remarqua qu'elle n'était pas la seule sans cavalier. Gardant toujours son sourire, elle arpenta la salle à la recherche d'un coin tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacoholic.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard)

Revenir en haut Aller en bas

~ Bal de noël 1975 ~ (Tout Poudlard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine-