C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1101
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Dim 26 Juin - 14:26

Manoir Blackstone,
1er Juillet 1976
15 h 40 , chambre de Daisy


Fêter ses 18 ans le jour de son mariage ... ou bien se marier le jour de ses 18 ans.... Les réjouissances étaient les mêmes. Assise devant le miroir de sa coiffeuse, le visage fermé, la future mariée pinçait ses joues de ses doigts fins pour se donner bonne mine. Elle était seule et un silence impatient, presque morbide, enveloppait la pièce. Ses traits étaient inexpressifs mais ses yeux clairs brillaient de résignation. La jeune femme dévisageait son reflet dans le miroir comme si elle regardait une étrangère. Qui était cette femme, prête à renoncer à tout pour des désirs qui ne sont pas les siens ? Qui est cette femme, qui ne ressent plus rien que de l'amertume et subit celle des autres ? Qui es-tu donc Daisy Blackstone ?

Vide..Elle se sentait vide. Une simple coquille creuse, sans vie, posée là pour faire joli. Fixant toujours son image de princesse déchue, le bruit de la porte et la voix de sa mère l'arrachèrent de ses contemplations

- Comment te sens-tu ? Dit Thyme avec un mélange de mièvreries hypocrites et de sincère méchanceté.

Comme si ça l'intéressait ! Daisy se contenta de sourire par complaisance et se retourna pour voir sa mère s'avancer vers elle. Thyme tendit sa main vers elle et l'aida à se mettre debout, un long silence s'installa entre elles tandis qu'elles se fixaient intensément :

- Tu es magnifique ! Brisa-t-elle enfin le silence .. Je suis si excitée !!! Tu vas enfin devenir une femme !! Laisse moi te regarder....

Après tous leurs griefs, Mrs Blackstone agissait comme une mère ordinaire, heureuse de voir sa fille se marier. Elle avait l'air d'avoir tout oublier, elle faisait comme si de rien n'était, comme si elle l'aimait, comme si elle était fière d'elle. Mais on n'efface pas toute une vie de froideur et d'indifférence en une seconde. On n'oublie pas les remarques et le rabaissement incessant, le manque d'attention et le reniement.
Tout doucement, Thyme approcha sa main de la joue de sa fille et la caressa de son pouce. Daisy eut comme un mouvement de recul, plus habituée à recevoir une gifle qu'un geste tendre, puis laissa le douceur fugace de ses doigts l'atteindre au plus profond de son cœur. Ses yeux s'enflammèrent de rage tandis qu'une vague de tristesse et de rancœur la submergea.
Et le naturel reprit le dessus, leur relation conflictuelle était bien trop ancrée pour changer en un instant. Thyme serra l'emprise de sa main sur sa joue et joignit la seconde afin de prendre fermement son visage en coupe :

- Je compte sur toi pour nous faire honneur ! Annonça-t-elle sur le ton de la menace.

Les bonnes vieilles habitudes revenaient et Daisy sentit son corps se raidir. Espérait-elle que sa mère change ? L'espoir d'un tel bouleversement n'était qu'illusion et elle le savait. Au bout de quelques longues secondes, Thyme lâcha le visage de sa fille et fila vers la porte :

- Ton père t'attend en bas..

- Je descends ..
Répondit-elle tandis que sa mère passait le seuil de la porte.

De nouveau seule.. Avant le grand sacrement.. L'ainée des filles se rapprocha de son miroir afin d'y jeter un ultime regard. Était-elle prête ? Serait-il là pour la voir s'éloigner définitivement ?

Robe :
Spoiler:
 


Manoir Blackstone
au même moment, dans le jardin


Le soleil illuminait la grande cour parfaitement décorée pour l'occasion, d'un côté, il y avait les chaises en fer forgé blanc qui s’alignaient à la perfection le long d'une allée parsemée de pétales de roses blanches. Au bout, une tonnelle était dressée pour accueillir les vœux des futurs mariés sur laquelle s’entremêler roses et lilas. Les domestiques accueillaient les invités et les plaçaient avant que la cérémonie ne commence. De l'autre côté, de nombreuses tables étaient dressées autour d'un grand buffet, sur lequel trônait une fontaine de champagne au centre. De nombreux mets et boissons qui montraient ostensiblement la richesse de la famille.





(Vous pouvez commencer à poster.)
(Les demoiselles d'honneur, les trois sœurs Blackstone sont autorisées à venir dans la chambre de Daisy avant qu'elle ne descende)
(Brionan O'Shea est le témoin de Daisy)



______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 863
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mar 28 Juin - 11:55


Maddy avait voulu innover. Alors que toutes les jeunes filles seraient probablement vêtues de longues robes aux prix mirobolants, elle, avait opté pour une jupe noire courte, taille haute, dans laquelle elle avait négligemment rentré un petit haut couleur ivoire. Son collant aux motifs de dentelles noires, et ses petits talons, allongeaient sa silhouette déjà bien élancée (Quoi ?! Cool ).

Jetant un dernier regard dans le miroir, la demoiselle finalisa son maquillage en appliquant une couche de mascara sur ses cils, et en mettant sa frange bien en place. Une frange… c’était bien pratique pour contrôler les changements de couleur intempestifs de sa chevelure qui avait repris depuis peu sa rousseur originelle.

« Maddy ? Tu es prête chérie ?! » Hurla Mrs. Bow, qui attendait au seuil de la porte en compagnie de son tendre époux.
« J’arrive maman ! » Répliqua la Poufsouffle, qui déjà, dévalait les escaliers en attrapant au passage sa petite sacoche.

La petite famille, composée de Peter, Charlotte et leur fille Maddy, avait été conviée au mariage –presque princier- de Daisy Blackstone et de son promis, Damien Donagan. La rouquine n’avait jamais entendu parler de ce jeune homme, bien qu’elle se doutait qu’il s’agissait du frère d’un élève de Serdaigle, qui portait le même nom. Quant à Daisy, elle lui était indifférente, et ne la connaissait pas vraiment, mais se lier d’amitié avec elle, était une chose impensable du fait de l’affection qu’elle et Brionan O’Shea se portaient. D’ailleurs, il n’y avait aucun doute : sa pire ennemie serait présente aux noces. Néanmoins, la préfète des jaunes s’était promis intérieurement de ne pas faire d’histoires, et de se tenir le plus loin possible de cette vipère, afin de ne pas gâcher ce mariage, qui déjà, ne serait visiblement pas des plus joyeux pour la future mariée.

Maddy, qui était issue d’une famille soudée, ne comprenait pas que des parents, quels qu’ils soient, puissent imposer une telle souffrance à leur enfant. Elle avait en quelque sorte pitié de Daisy, et ne souhaitait un tel sort à personne, et ce, peu importe le rang du sang, la richesse, ou même l’orientation de cette personne.

Les Bow arrivèrent main dans la main, après un bref transplanage, quelques mètres en avant du manoir familial des Blackstone.
Des gens, qui semblaient être des domestiques, les accueillirent et les placèrent. La décoration était magnifique, et elle traduisait la richesse de cette famille.

« Je suis vraiment très mal à l’aise… » Murmura-t-elle à l’oreille de ses parents qui ne semblaient pas non plus à leur place dans ce monde noble et strict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 834
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 11:47

Robe de Mrs Moon :
Spoiler:
 

Londres, Maison de Mrs Morgan Moon, 15h 30

- MAMAN JE NE RETROUVE PAS MES ESCARPINS ROUGES! hurla Minerva depuis le premier étage pensant que sa mère se trouvait au rez-de-chaussée. Mrs Moon, vêtue de son élégante robe prune et déjà chaussée de ses propres escarpins leva la tête vers sa fille et lui répondit :

- Demandes à Pumpkin de les retrouver pour toi.

Aussitôt un vieil elfe apparût pour servir Minerva. Rapidement il mit la main sur ces fameux escarpins rouges et laissa sa jeune maîtresse se maquiller et se coiffer. Avec mille précautions la jeune fille attacha en une queue de cheval sa longue chevelure rousse pour mieux se maquiller. Elle nettoya sa peau blanche dans un premier temps avant d'unifier parfaitement son teint. Sa peau de rousse, agrémentée de quelques taches de rousseur rayonnait de fraîcheur. La jeune fille souligna ses yeux d'un trait de khôl puis appliqua assez de mascara pour étirer ses cils roux. Elle appliqua ensuite sur ses paupières une ombre très claire pour un effet nude et finit par déposer un rouge à lèvres rosé sur sa bouche.

- Je crois qu'un chignon sera parfait ma chérie dit Mrs Moon d'une voix cajolant en s'approchant de sa fille. Morgan avait choisit de laisser ses longs et épais cheveux roux retomber sur ses épaules et couleur dans son dos, quant au maquillage il était élégant et parfaitement maîtrisé mais plus accentué. Sa baguette en main, la sorcière exécuta d'un geste délicat une série de petits mouvements et les longs cheveux de Minerva, soyeux et roux se coiffèrent naturellement en un chignon raffiné.

- Est-ce que je dois porter un bijou de famille ?

- Tu porteras le bracelet d'améthystes ma chérie, comprenant le désir de sa fille, elle ajouta de sa voix douce son ongle vernis à la française caressant la joue de Minerva, Nous devons respecter certaines règles et c'est à moi de porter les bijoux qui ont le plus de valeur.

- Oui maman. Partons nous en même temps que les Flint ?

- Non, mais j'ai parlé avec la mère de Demetrius et vous serez tous deux sévèrement punis si vous faîtes une bêtise, est-ce bien clair ?

- Je ne fais que me défendre répliqua la jeune fille d'une voix indignée.

- Toutes les plus grandes familles du pays, et même d'ailleurs seront présentes, tout doit être parfait pour le mariage de Daisy Blackstone!

- Quand dois-je lui donner son cadeau ?

- Ses robes lui seront apportées après la noce, Thyme ne s'étonnera pas de nous voir arriver les mains vides. Je sais que ce ne sera pas simple, mais essaies de t'arranger avec ton amie Orchid.

- Je l'ai rangé dans mon sac à main répliqua Minerva, elle vaporisa un parfum léger aux notes fruitées sur sa peau nue et se levant, elle atteignait le mètre 80 avec ses hauts talons ajouta, Je suis prête.


Manoir des Blackstone, 16h10

- Lucius quel plaisir de te voir ici! Mrs Moon salua son cousin d'un sourire radieux, puis se tournant vers la jolie Narcissa elle s'approcha de la jeune femme et le regard affable, empli de ce mélange de bonté et de bonne humeur commerçante, Narcissa, ma chérie, vous êtes resplendissante! A ce que je vois vos goûts en matière d'élégance font toujours mouche!

Minerva se tenait légèrement en retrait derrière sa mère qui se trouvait ici parfaitement à son aise. Gazouillante, légère mais sans verser dans le vulgaire, Mrs Moon n'avait pas son pareil pour complimenter tout un chacun sans paraître en faire trop. La trentenaire affectionnait tout particulièrement Narcissa Black, la toute jeune épouse de son cousin Lucius Malfoy qu'elle considérait comme une des sorcières les plus élégantes et raffinées de sa génération. Dans sa ravissante robe rouge, subtil mélange de tenue raffinée comme se doivent de l'être tout invités d'un tel mariage et de gaieté estivale, Minerva attirait déjà certains regards. Pour ses camarades il n'y avait rien de nouveau, la rouquine avait toujours été élancée et perchée sur ses talons elle dépassait largement la moitié des filles. Mais pour certains invités c'était une première. Adressant un sourire poli à son cousin et sa femme, la jeune fille attendait qu'on lui adresse la parole pour parler.

- D'ailleurs vous devriez passer à la boutique, dernièrement je suis partie en Italie, se tournant vers Lucius elle lui lança un regard faussement sévère, J'espère que tu as fais visiter à Narcissa cette contrée, et j'en ai rapporté de superbes tissus entièrement manufacturés à la main selon des méthodes ancestrales! J'ai immédiatement pensé à vous ma chère en voyant une soie rouge de la meilleure qualité! Peut-être votre soeur Bellatrix pourrait-elle vous accompagner ? Il y a une robe de dentelle noire, des heures de travail, mais elle est terriblement fade sur toutes mes clientes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1101
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 18:37

Les yeux rivés sur son miroir, elle vit le reflet de la petite dernière dans l’entrebâillement de la porte et sa frimousse illuminant la pièce par sa candeur enfantine lui arracha le premier sourire de la journée.
- Je ne sais pas comment coiffer mes cheveux et elles sont introuvables. Daisy se mit face à elle et comprit qu'elle parlait de Lilac et Orchid qui devaient déjà échanger quelques courbettes révérencieuses aux invités sous les yeux inquisiteurs de Thyme. Elle s'approcha de sa jeune sœur et l'invita à s'assoir d'un geste de main tendre.
-Tu es très belle.... Elle accueillit son compliment avec une certaine tristesse, et son sourire se mua en un visage sinistre.
Crois-tu qu'ils accepteront de me laisser te rendre visite ? Debout derrière Camelia, la jeune femme saisit délicatement ses mèches blondes et les entrelaça machinalement, avec la tendresse que seules ses sœurs lui connaissaient.

- Je ne crois plus rien, ma douce .... Lui répondit-elle avec implacabilité. Mais je suis sûre d'une chose, je ne vous abandonnerai jamais...

C'était un mensonge. Une fois mariée, Daisy quitterait le domicile familial pour vivre dans sa nouvelle famille. Elle abandonnait ses sœurs au couple parental, administrant leur haine féroce et décuplée sur les trois restantes. D'un côté elle se sentait coupable de les laisser, coupable de partir pour un avenir plus heureux (oui enfin.. entre la peste et le choléra, hein...), et d'un autre côté elle sentait une sorte de vague de liberté (illusoire bien sur) l'envahir.
Enfin elle termina ses tresses et les noua en un délicat chignon lorsque ....

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 234
| AVATARS / CRÉDITS : Kevin Flamme
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : tigre blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Dim 3 Juil - 15:45

Bright Star
... et de ma vie fais des cocottes en papier.






14h30 Manoir des Donagan

Il lui semblait avoir tout essayé, mais ce ne devait pas être suffisant puisqu'elle n'était pas à ses côtés en ce moment, mais dans ses derniers préparatifs de mariage. Ce ne devait pas être assez suffisant puisqu'il ne campait pas l'habit noir de l'époux mais celui du témoin, ce ne devait pas être suffisant puisqu'il sentait encore cette rage profonde l'étreindre. Même en entendant le manoir s'activer autour de lui, Bobby n'arrivait pas à se dire que c'était fini, qu'il avait perdu, qu'ils avaient gagné.

- Les rumeurs courent comme quoi je serais le mauvais frère... ça devrait te redonner le sourire?!


Bobby regard à peine son frère ainé, comment pouvait-il tenter de le faire sourire en pareil moment. Il aurait bien aimé abimer sa belle gueule d'ange mais ç'aurait été ruiner un après-midi de peaufinage et 21 ans de survie. Il fixa son attention sur le noir de son costume. Il détestait cette couleur qui n'en était pas une, cette impression d'être absorbé, de n'être absolument plus rien. Mais il la porterait parce qu'après tout c'est ce qu'il était aujourd'hui, rien.

- Si tu fais cette tronche sur les photos personne ne les achètera! Tu vas ruiner le photographe... et mon mariage par la même occasion.
- C'est pas l'envie qui m'en manque.
- Quoi alors?
-silence- Il n'y avait rien à dire, les disputes, la colère, Bobby aurait tout recommencé, si elle avait été de son côté. Mais les choses étant ce qu'elles sont il s'obligeait seulement à ne faire parvenir aucune émotion, et surtout, il chercha un moyen de sortir de la chambre de son frère pour regagner la sienne.

15h

Sa veste noire reposait sur un porte manteau tandis que Bobby s'échinait à faire rentrer les derniers bouquins dans sa valise. Deux malles éventrées reposaient sur son lit. Chacune débordante d'objets hétéroclites seul leur fond semblait contenir des vêtements. Il partait. Ce manoir qui avait assisté à ses rires d'enfants n'était plus qu'un carcan étouffant, une trahison, et pour la première fois Bobby basculait d'un côté. Il n'avait jamais été que l'équilibre entre ses deux frères, mais les récents évènements avaient eu raison de sa neutralité, il ne pouvait pas rester. Il sortit de sa poche la lettre de son deuxième frère Aaron, et relu l'adresse qu'il lui avait donné. C'était comme s'il avait toujours su qu'il viendrait, il lui avait répondu en l'espace d'une journée seulement, ce qui faisait penser à Bobby qu'il ne devait pas se terrer bien loin... peut-être en Angleterre. Il avait tout prévu, sa minorité ne lui permettait pas d'utiliser la magie, or pour l'occasion, les sortilèges de transplanage avaient été autorisés et il lui serait facile de se fondre dans la masse. L'idée de perdre de vue les trois D lui tournait l'estomac mais il n'avait pas le choix. Une fois ses valises bouclées il leur lança un sort de rétrécissement et les glissa dans la poche de sa veste, si c'est pas beau la magie!

15h30

- Descend de ta tour Juliette on décampe!

Pour le romantisme on repassera. Bobby imaginait déjà mal sa vie après le... mariage -quel cruel mot- mais celle de Daisy avec son frère lui donnait des aigreurs d'estomac. Il attrapa sa veste qu'il cala sur son épaule et rejoignit son frère dans le salon. Le moins que l'on puisse dire c'est que Damien faisait honneur aux Donagan. Son costume carrait ses épaules d'un gris perlé et donnait à son visage une maturité et un air sage que peinait à effacer son sourire en coin. Leurs yeux au marron identique se défièrent en silence.

- J'ai entendu pas mal de remue ménage en haut... j'espère que tu t'es pas défoulé sur mon poster des Harpies de Holyhead que j'tais passé, il vaux une petite fortune.

- Sale bouse de troll on y va sinon j'te promets que t'atteindra pas la tonnelle vivant.

Damien ne se départit pas de son sourire amusé et lui tendit son bras que son frère attrapa sans ménagement. Leurs parents étaient déjà sur place, à fignoler les derniers détails de la cérémonie, ils les rejoignirent dans un claquement sec.
Ils transplanèrent directement à l'intérieur du manoir des Blackstone et furent accueilli par Edgar lui-même. Il serra la main de son futur gendre avec une vigueur que lui rendit sans mal Damien. Le regard de Bobby fut immédiatement attiré par le haut des marches, il devina les couloirs, la porte, les boucles blondes, la bouche,... la femme avant la mariée.

- Ah mes garçons, enfin arrivés, vient par là Bobby tu vas m'aider.


Le jeune homme s'arracha à ses rêveries, passa devant les deux hommes qui semblaient désormais copains comme cochons et suivit sa mère dans le corridor richement décoré des Blackstone.

Dix minutes plus tard il s'asseyait sur un petit banc derrière la demeure. La solitude qui l'habitait ne l'avait pas quitté de toute la journée, mais ce ne fut qu'en fermant la porte qu'il goûta enfin au silence. Il ferma les yeux, s'adossa à la pierre brûlante et voulut arrêter le temps. Ralentir chaque minute qui le menait inévitablement vers la fin.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 168
| AVATARS / CRÉDITS : Kaya Scodelario
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son père
| PATRONUS : une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Dim 3 Juil - 16:27

Assise sur son lit, la jeune Juliet faisait glisser entre ses doigts le carton d'invitation. Les yeux dans le vide, ses pensées vagabondaient. Elle connaissait peu cette Daisy mais était très amie avec Bobby, il se confiait parfois, à demi mots, et partageaient ce désir de défiance vis à vis de leur famille. Mais bien trop souvent, ils se résignaient à l'avis du patriarche. Elle pensa à lui, à sa souffrance mais aussi à sa frustration. A sa colère silencieuse qu'elle lisait dans son regard et qui faisait écho en elle. Souvent il lui avait conseillé de se rebeller, mais comme une jeune fille de bonne famille, bien trop préoccupée à ne pas abimer l'image lisse de leur réputation, elle restait silencieuse. Mais un jour viendrait....

Pour l'heure, elle devait finir de se préparer, son père et son frère attendaient en bas de l'escalier, impatients de se montrer à un tel événement. Juliet enfila ses ballerines assorties à se petite robe fleurie et accrocha une fleur à son poignée. Elle jeta un dernier regard vers la photo sur sa table de chevet qui représentait le mariage de ses parents et franchit le seuil de sa chambre pour rejoindre Brutus et Benjamin.

Les deux hommes, élégants, et elle, transplanèrent chez les Blackstone. Au bout de quelques minutes, et de longues poignées de main politiques, ils partirent tout trois s'installer sur les chaises de devant, du côté gauche de la tonnelle. Une place parfaite pour admirer la cérémonie et être vu de tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 6 Juil - 16:39

    Les Prewett :
     

    Les Prewett, comme toutes les familles sang-pur du Royaume, avaient reçu l'invitation au mariage de Daisy Blackstone avec Damien Donnagan. J'avais toujours pensé qu'elle se marierait avec Bobby mais finalement, c'était son grand frère l'élu. Avait-elle vraiment eu le choix ? Tout le monde savait qu'il s'agissait d'un mariage arrangé, comme on en voit souvent dans les familles sang-pur. J'avais la chance que mes parents, pourtant tous les deux sangs-pur, ne vivent pas dans les idéaux que d'autres partageaient. Eux deux s'aimaient et je le voyais tous les jours, jusque dans les lettres qu'ils envoyaient à Fabian et moi à Poudlard.
    Nous étions donc invités. D'abord par respect, nous avions accepté de nous joindre à la cérémonie, puis ma mère avait adoré choisir une robe pour elle et des costumes pour les trois hommes de sa vie. Molly et son ventre gros comme un ballon ne viendrait pas avec Arthur et mes deux neveux. Pas un endroit pour eux, disait-elle. Le bébé était pour dans un peu moins de deux mois et agrandirait la famille d'un garçon encore une fois. Je l'imaginais sans mal rouquin, comme ses parents et ses frères.
    Je n'avais pas vraiment envie d'y aller, mais Maman était enchantée. Je crois d'ailleurs que c'était la seule puisque Papa trainait en pantoufle depuis deux heures alors que Maman lui répétait de se préparer et que Fabian soupirait depuis qu'il s'était levé à 11h. Et si je ne le montrais pas, c'était simplement parce que la voir se pomponner depuis tôt ce matin avait un côté risible, mais l'étincelle d'excitation dans ses yeux valait le coup. Elle avait toujours été friande de grandes occasions comme les mariages.

    « Maman dit qu'on va y aller, elle menace Papa de casser le bala-machin-chose qu'Arthur lui a offert. »

    Je m'escrimais depuis des minutes déjà à faire le nœud papillon autour de mon cou, répondant à Fabian par un grognement sourd. La porte s'ouvrir encore une fois dans un fracas et j'aperçus le reflet de ma mère dans le miroir en face de moi. Baguette levée, elle était prête, élégante dans sa robe, coiffée comme jamais et légèrement maquillée. Fabian leva les mains en l'air, assurant qu'il était parfaitement près. Le regard bleu de ma mère l'analysa des pieds à la tête et elle se contenta de hocher la tête. Quand elle était nerveuse, elle était plutôt froide. Elle me jeta un regard comme celui lancé à mon petit frère, un frisson me parcourut le dos quand elle remarqua que je n'étais pas tout à fait prêt, et j'essayai encore une fois, en vain, de faire ce maudit nœud. D'un coup de baguette magique, il se fit et je crus mourir étranglé. Je me postai à côté de Fabian. Nos costumes étaient presque identiques, si ce n'est que lui avait une cravate, beaucoup plus simple à faire qu'un nœud papillon. Elle retrouva enfin son visage doux et nous regarda en soupirant malheureusement.

    « Mes deux petits garçons sont devenus grands. »

    On dirait presque qu'elle va à notre mariage... C'est quand même fou ! Elle nous prit tous les deux dans ses bras pour une étreinte chaleureuse et nous descendîmes au rez de chaussée, dans le salon où mon père se tortillait dans son costume, mal à l'aise. Un regard noir de ma mère lui fit ravaler ce qu'il s'apprêtait à dire et sans un mot de plus, il prit le bras de Fabian et transplana. Je les suivis ainsi que ma mère. Le jardin des Blackstone était bondé d'invités. Je ne me sentais pas à ma place et vu le regard que me lança Fabian, lui non plus ne se sentait pas très bien ici. Ma main dans ma poche était serrée autour de ma baguette, prêt à faire face à une attaque. J'avais de bonnes raisons d'être méfiant, après tout, la moitié au moins des personnes présentes devait être des mangemorts.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 488
| AVATARS / CRÉDITS : Nicola Peltz © .nephilim.
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un puit
| PATRONUS : Daim
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Ven 8 Juil - 22:13

Il y a quelques jours peu avant la fin des cours, la famille Jolly avait reçu, comme la plupart des familles de ''sang-purs'', une invitation au mariage de la fille aînée des Blackstone, Daisy Blackstone à Damien Donagan. L'idée de ne pas répondre présent aurait été mal vue et impensable à leurs yeux. Mary Elizabeth et son jeune frère, Gabriel, avaient trouvé la nouvelle plus qu'étrange. En effet, les deux enfants savaient que le cadet des Donagan, Benjamin – Bobby, était sorti pendant un bon moment avec Daisy. Mais probablement que les traditions familiales avaient rattrapé leur romance et y avait mis un terme assez brutalement.

Le jour J était arrivé rapidement. Chez les Jolly, seuls les parents, Sophie et Andrew, et leurs deux plus jeunes enfants seraient présents à la cérémonie. Les trois aînés, Arthur, Sarah et Lucas, qui pour des raisons purement professionnels n'avaient hélas pas pu se déplacer pour l'occasion. Etant donné que chacun avait dans son propre secteur d'activité été mutés à l'étranger et ne pourraient pas assister à la cérémonie. Sarah semblait être la plus déçue de ne pas pouvoir être présente... Elle avait par conséquent, la jeune demoiselle avait demandé à sa soeur dès son retour du mariage un compte-rendu détaillé. Mais pour le moment, chacun était dans les préparatifs. Les parents attendaient déjà au rez-de-chaussé de la maison leurs enfants.

« Mary ! Gabe ! Descendez, il est temps qu'on y aille ! » Clamait Mrs Jolly près de l'escalier de marbre lassée d'attendre ses enfants.

Sur ses mots, le dit Gabe descendit rejoindre ses parents et affichant sur son visage un grand sourire. Le jeune garçon tentait d'apaisé ses parents avec son sourire, si bien que l'humeur de sa mère s'apaisa quelque peu.

« Je suis désolé, Man'. Et t'en fais pas, Marou doit avoir des soucis avec ses... » Commença Gabriel, mais fut vite interrompu par sa soeur qui venait d'arriver à leur hauteur.

« Des soucis avec ? Et je t'ai pas déjà dit de ne pas m'appeler “ Marou ” ?! » Non sans frotter la tête de son frère avant, Mary Elizabeth se tourna vers ses parents. « Désolée ! Mais disons qu'il y a quelqu'un – que je ne citerais pas le nom et qui s'en doute se reconnaîtra – n'a pas arrêté de venir m'embêter ! »

Mary Elizabeth lança un regard vers son frère, tandis que ce dernier faisait l'offensé semblant ne pas comprendre ses allusions et ses accusations. Lorsque tout le monde fut enfin prêt, la famille transplana devant le Manoir des Blackstone. La décoration était à coupé le souffle. Dans le jardin, où se déroulerait la cérémonie, les chaises de fer forgé blanc parfaitement alignées de par et d'autre de l'allée parsemée de pétales de roses. Mary Elizabeth, même si elle n'était pas vraiment proche de la mariée et elle l'était du frère du marié. La jeune fille tentait d'imaginer l'état dans lequel devait se trouver Bobby... Perdue dans ses pensées, elle en fut retirée par son frère qui l'appelait pour aller s'asseoir. Suivant son frère, elle rejoint sa famille qui saluait tout ceux qu'ils croisaient. Laissant son regard se baladait sur la foule, Mary aperçut entre autre son cousin, Tybalt, et Maddy. Tous deux étaient accompagnés de leur famille. Lorsqu'elle se concentra sur sa meilleure amie, la jeune fille remarqua sa gêne. Comme elle la comprenait, sa propre famille ne rentrait pas dans le moule. Lorsqu'ils étaient petits, leurs grands-parents avaient néanmoins tenté de les conformer aux règles des grandes familles... Mais parmi les enfants, seulement Sarah et Lucas y étaient attentifs. Les trois autres prenait un malin plaisir à s'amuser et ne pas écouter les conseils. Néanmoins, Arthur, Mary Elizabeth et Gabriel avaient retenu les bases. Heureusement pour les deux cadets Jolly qu'ils avaient écoutés les conseils sur les bases, car ils les mettaient en pratique aujourd'hui. Saluant ici et là, les diverses familles qui étaient venues assister à l'union de Daisy Blackstone et de Damien Donagan.


Spoiler:
 


Dernière édition par Mary Elizabeth Jolly le Dim 10 Juil - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacoholic.tumblr.com/
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 234
| AVATARS / CRÉDITS : Kevin Flamme
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : tigre blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Sam 9 Juil - 17:39

Sur ses paupières le soleil brûlant réchauffait sa peau, se frayant un chemin jusqu'à son âme glacée. Mais même lui ne pouvait rien y faire. Bobby l'avait toujours aimé, depuis tout petit il assistait à chacun de ses éveils comme à ses couchers, tel le valet d'un Roi au royaume céleste. N'était-il pas de son devoir d'aider son sujet alors? Bien sûr c'était ridicule, affreusement ridicule mais Bobby s'apercevait qu'il ne pourrait sans doute jamais éteindre la flamme de l'espoir. Il se raccrochait à tout, n'abandonnait rien, qu'à regret. Il était pitoyable... mais à l'image de ce qu'il ne pouvait changer, lui-même n'était pas capable d'agir autrement. Son esprit qui n'aurait voulu penser à rien s'échappa pour glisser le long des pierres chaudes de la demeure, longer le seuil fleuri d'une fenêtre, en caresser les rideaux puis rester là, à regarder la beauté qui y fanait.

Il sentit plus qu'il ne vit quelqu'un s'assoir à ses côtés. Il avait peut-être eu une mauvaise idée en s'installant ici. Bien sûr les invités pouvaient se balader partout dans l'immense domaine des Blackstone, mais Bobby avait pensé qu'ils resteraient sagement parqué autour du buffet ou assis à attendre avec impatience le spectacle, ou encore à se pavaner tels les paons qu'ils étaient tous. A regret, le serdaigle ouvrit les yeux, attendant quelques secondes qu'ils se réhabituent à la chaude après-midi.
Evan... son visage lui paraissait à des années lumières du drame qui se jouait. Un ami dans la place. A part Tybalt qui devait déjà être arrivé, Bobby ne comptait sur personne. Beaucoup était des serpents qu'il haïssait, les autres le pleurait en silence. Evan était différent, ils s'étaient toujours bien entendus, le silence, le passé, les relations, avaient un poids qu'eux seuls pouvaient comprendre. Ils parlaient peu, mais lorsqu'ils le faisaient les questions étaient sans détour et les réponses sans énigme. Pourtant Bobby aurait voulu qu'Evan n'est jamais parlé. La question était assez simple après tout, même lui qui n'était pas dans sa situation aurait pu le deviner. Il avait mal, hésitait entre se tirer une balle dans la tête parce que les moldus étaient vraiment classe pour ce genre de choses ou bien sauter du haut du Tower Bridge ce qui faisait toujours son petit effet, son cœur était en miettes, bousillé par la fille qu'il aimait toujours, son amour propre n'existait plus au vue des rumeurs qui avaient très vite circulées, sa famille ne le comprenait pas, bref, sa vie était devenue un non-sens complet, un acharnement du destin contre sa petite personne.
Mais entre savoir répondre et répondre il y a une nette différence. La nuance c'est que sa gorge était nouée jusqu'au dernier bouton et qu'aucun son n'en sortit. Il avait beau connaitre sur le bout des doigts sa condition, il était encore pire de l'exprimer. Toute son impuissance se mua en rage silencieuse contre Evan.

- A quoi tu joues? Tu veux savoir quoi de plus Evan? La souffrance tu connais pourtant, qu'est-ce que tu cherches?

Ses interrogations se turent son regard dur toujours fixé sur son ami, ses mâchoires contractées.

- Retourne à ton spectacle tu vas adorer, le rideau va bientôt se lever!

Il se leva raide, mais se rendit compte qu'il regardait le jeune homme sans le voir. A travers lui, c'était à tout ces invités, ces romains venus se délecter des jeux qu'il en voulait. Evan obtempérait lentement, et Bobby le regarda pour la première fois. Alors que toute sa famille n'avait fait que nier ses sentiments, que sa mère même lui disait que Daisy n'était rien qu'un amour volage, Evan reconnaissait la douleur, Evan avait raison.
Il rattrapa d'une main le dos tourné de son ami et rencontra son regard triste, compréhensif:

- C'est juste que j'aurais voulu que les choses... soient différentes. Et le temps...je pensais aussi qu'on aurait plus de temps.

Il retira sa main de l'épaule du serpentard, à lui il ne pouvait mentir. Et lui qui était venu, lui redonnait courage, pas espoir bien sûr, mais la dose suffisante pour continuer un peu. Pour la dernière fois de la journée il fut Bobby Donagan, avant d'enfiler le costume de témoin, de frère de l'époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1101
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 27 Juil - 17:32

(Merci à tous pour vos messages et votre participation, ce sujet me tient vraiment à coeur, il clos la vie d'adolescente de Daisy et une nouvelle page se tourne ainsi. Encore merci)



Réunies devant la porte de sa chambre, les quatre sœurs profitaient de cet instant, Leurs regards clairs, caractéristiques de la famille, s'entremellaient d'une triste nostalgie, celle d'un temps révolu ou les confidences d'adolescentes sont malicieusement dissimulées, ou les sourires cachent le secret d'une complicité morbide. Inutile de prononcer un mot pour savoir qu'il était temps pour les jeunes filles de descendre. Silencieuses, les trois plus jeunes filèrent à l'extérieur, tandis que Daisy progressa jusqu'à son père.

Le sourire d'Edgar illumina dangereusement son visage, signe d'une satisfaction ultime d'accomplir son dessein sans aucune résistance. Il fixa sa fille de son regard méticuleux et inspecta sa tenue et sa coiffure. Rien ne dépassait, elle était parfaite.
D'un geste habile de la main, il saisit le voile de son ainée et l'ajusta devant son visage.

- Es-tu prête ?

Elle se contenta de dire oui des paupières. Alors que les invités s'installaient, ses soeurs et sa mère se positionnèrent au premier rang auprès des parents de son futur époux. Damien était déjà à la place qui lui revenait, debout près du Maire sorcier de Londres.




Enfin la musique entonna ses premières notes et Daisy saisit le bras qu'Edgar lui tendait avec réticence. Ils sortirent tout deux du hall par la grande porte à double battant et commencèrent leur marche silencieuse et solennelle dans l'allée au milieu des invités. Sous son voile, la jeune femme gardait ses yeux fixés droit devant, dans le vide, pour ne pas avoir à affronter le public ou bien le regard de Damien. Elle était incapable de regarder quiconque la connaissait. Son regard la trahirait.
Tout doucement, bercée par la voix de l'irlandaise, son père la menait vers son destin. Dans quelques minutes, elle serait liée à la famille Donagan par le mauvais frère, mettant fin définitivement à ses illusions.


(prochain post ce weekend, le mariage Smile)

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 234
| AVATARS / CRÉDITS : Kevin Flamme
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : tigre blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Jeu 28 Juil - 21:51

— Moi aussi, Bobby. Moi aussi, je pensais qu'on aurait plus de temps. Et j'aurais tellement voulu que les choses soient différentes. Le garçon plongea dans ce regard sincère, en avala les moindres miettes comme un affamé. Il n'avait rien dit qui puisse réellement faire changer les choses, certes, mais ses mots répétés telle une oreille attentive, et bien disons qu'il semblait être le prêtre venue dans sa cellule pour les derniers sacrements! En réalité, il était las de tout cela. La seule personne qu'il aurait voulu voir le fuyait, et à présent il ne désirait qu'une chose, partir. Fuir comme le lâche qu'il était, oublier son nom et son statut qui avait provoqué son malheur et qui lui offrait une place aux premières loges pour le savourer pleinement.
— Mais les choses sont ainsi. Et je comprends ta douleur. Je vais épouser Ella Willis, Bobby, je... ne le dis à personne encore, c'est... Ses yeux s'agrandirent de stupeur et ses sourcils se froncèrent. Evan et Ella? Son étonnement fut caché par l'accolade de son ami, il y mit toute la force qui lui restait, de toute manière ils ne s'appartenaient plus. Ils avaient tord de croire que vivre signifie être maitre de son destin, quand on appartient aux sang purs, le je n'existe plus, on ne fait parti que d'un grand projet que les adultes eux-même ne commandent pas et ne font qu'appliquer. Ce n'était qu'un monstre, battit par les hommes mais qui en avaient perdu le contrôle, personne n'en prendrai la responsabilité, ils n'y peuvent rien, c'est comme ça, c'est écrit.
Mais Bobby en sortait, pour cela il cessait d'être une part de lui-même, il reniait son enfance, son adolescence, son amour même pour Daisy, c'était le prix de sa survie.
- Peu de personnes sont au courant Evan ... mais je pars... et tu... Le garçon se tut, il ne pouvait conseiller à son ami de faire de même, Evan n'était pas lui. Et quelque part, il savait qu'il ne fuirait pas et qu'il suivrait une voie différente de la sienne. A partir d'aujourd'hui plus rien ne serait comme avant, mais pour cela...

— Il faut y retourner.
Bobby ne s'aperçut qu'alors qu'il avait baissé la tête sous le poids de ce qu'il restait à accomplir. Pour Daisy c'était la pleine lumière, son heure, alors que lui s'effaçait. Il ne savait plus rien de ses sentiments et de ses pensées présentes et après son refus, il se sentait trahi. Personne ne le savait bien sûr. Pour tous, même pour Evan, ils restaient les amants maudits, ceux sur qui le sort s'acharne mais qui s'aiment plus que tout. Mais ils ne savaient pas. Hochant lentement de la tête, il regarda son ami rejoindre les invités qui s’asseyaient peu à peu.

- Benjamin tu es là? Mais que faisais-tu, Damien t'attends depuis déjà vingt minutes! Aller lève toi! Le regard courroucé de sa mère glissa sur le fils sans l'atteindre et comme un zombie il la suivit pour se placer aux côtés de son frère, incroyablement silencieux. Le futur marié se tenait droit, le regard fixé sur un point inconnu. Personne ne parla plus. Alors que la foule bruissait dans le lointain, ici tout semblait pesant. Bobby restait absent, il savait que c'était la dernière fois qu'eux quatre, ses parents et les deux frères, seraient réunis avant un long moment. Il les abandonnait. Les Donagan n'avait jamais été une famille très soudée, mais il y avait plus d'amour dans leur manoir que dans beaucoup d'autres familles au sang pur. Leurs parents n'avaient jamais levé la main sur eux, ni pour les frapper, ni pour les câliner, mais ils les aimaient, tous. Une pression sur l'épaule des deux frères les força à avancer et ils quittèrent l'ombre du perron pour avancer sous la lumière des regards.

Son œil aussi rapace que sa maison reconnut chaque personne présente pour assister à cet abattoir en règle. Il y avait Erlina, qui n'oserait jamais pointé son appareil photo ici, Brionan qui était l'autre témoin, et leurs regards douloureux se croisèrent un instant, Camelia la jeune sœur de Daisy qui bien que discrète avait sa place dans le cœur du garçon, Narcissa et Lucius Malefoy, Minerva qui semblait comme un poisson dans l'eau au milieu de ces célébrités de sang purs, Orchid aussi irréprochable que possible, Juliet à gauche de la tonnelle qui siégeait à côté de son père, Mary au sourire disparu, Evan rassit sagement mais n'en pensant pas moins, bien d'autres encore que Poudlard comptait parmi ses élèves et enfin Tybalt, sa clé des champs. A voir son regard il l'avait cherché pas mal de temps et le profond courage qu'il y mettait aida Bobby à se décrocher pour de bon du public et à se concentrer sur la tonnelle. Lorsqu'ils s'arrêtèrent les deux frères virent leurs parents sourirent à l'assemblée avec la dignité des sangs purs et s'assoir au premier rang, leur mère lâchant le bras de Damien pour retrouver celui de son époux.

Le silence gagna le petit comité, Bobby regardant à peine le maire qui sélectionna la page fatidique. Il sentit son cœur ralentir peu à peu, ses pensées se muer en un vide reposant, et il tourna la tête. Elle était là, fantomatique dans sa robe parme qui n'avait d'égal que l'éclat de ses yeux verts. Elle était Daisy Blackstone et pourtant, son regard brumeux était sans âme. Elle ne le regardait pas, pas plus qu'elle croisait le regard de son futur époux. Bobby avait cru jusqu'au dernier moment qu'il bousillerait ce mariage vide d'amour, qu'il ferait une grande déclaration et transplanerait devant tout les invités, enlevant la mariée, jusqu'à cet instant. Cet instant où il su qu'il ne ferait rien, qu'il resterait immobile alors qu'elle parcourrait les derniers mètres, qu'il se tairait... jusqu'à la fin. Parce qu'elle était déjà partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1101
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Sam 30 Juil - 16:17

Il ne restait que quelques mètres à parcourir pour arriver sous la tonnelle lorsque Bobby rentra dans le champ de vision de la jeune femme. Sous son voile, on ne discerna pas réellement le sens de son clignement d'yeux à peine perceptible. Une fraction de seconde qui ne voulait rien dire et tout à la fois. Elle continua sa marche mortuaire, parfaitement guidée par son père intransigeant et arriva enfin devant Damien. Elle lui fit face tandis qu'Edgar la libéra de l'étreinte de sa féroce main.
Un échange de regard mêlé d'émotions profondément contradictoires, puis le Maire sorcier de Londres prit la parole.


- Mes bien-aimés, vous voici réunis devant cette assemblée, afin d'unir cet homme et cette femme dans les liens bénis du mariage.

- Avant de procéder à l'union de ses deux êtres, je me dois de vous poser une question, à vous, l'assemblée : Si l'un d'entre vous connaît une raison valable qui s'oppose à leur union légitime, qu'il parle maintenant, ou qu'il se taise à jamais.

Un lourd silence envahit le jardin. Quelqu'un oserait-il parler ? Quelqu'un oserait-il mettre fin à cette mascarade ?
Peut-être Orchid, consciente du malheur de sa sœur ? Ou bien alors Brionan, pour les mêmes raison ? Erlina, pour saboter le plus beau jour de sa vie ? Crystal ? Evan ? Erin ? Gideon ?Analynn ? Sasha ? Tybalt ? Camélia ? Mary-Elysabeth ? Narcissa ?…. Damien ? …. Bobby ?
Le regard de la future mariée, à demi-dissimulé, vacillait d'une personne à l'autre. En chaque invité, Daisy lisait l'espoir de la libération, comme Edgar, posté derrière elle, craignait la possibilité de rebellion.
Mais rien ne vint briser le profond silence empreint de malaise, d'envie ou de joie, et le Maire se tourna alors vers Damien :

- Voulez-vous prendre cette femme pour épouse légitime, et vivre avec elle dans le saint état du mariage? Jurez-vous de l'aimer, la consoler, l'honorer, dans la maladie comme dans la santé, en renonçant à toute autre union, et lui rester fidèle jusqu'à la mort?


- OUI, je le veux. Répondit-il en plongeant ses yeux noirs, semblables à ceux de son frère, dans ceux de Daisy.

- Consentez-vous à prendre cet homme pour époux légitime, à vivre avec lui dans le saint état du mariage? Jurez-vous de l'aimer, le consoler, l'honorer, le garder, dans la maladie comme dans la santé, en renonçant à toute autre union, et lui rester fidèle jusqu'à la mort ?

Chaque mot était un poignard qui la condamnait. Etait-il possible de dire « non »? Etait-il encore temps de faire marche arrière ? Daisy détenait en un mot un pouvoir sur ses parents et Thyme était suspendu aux lèvres de sa fille, redoutant l’insurrection.

-OUI, j'y consens. Finit-elle par annoncer, doucement comme pour ne pas s'entendre abdiquer tandis que sa mère poussa un soupir de soulagement.

Neutre, le Maire s'approcha de Daisy, et déposa la main droite de celle-ci dans celle du futur époux, et le fit répéter après lui:

- MOI, Damien Kyllian Donagan, déclare te prendre, toi, Daisy Sage Blackstone pour épouse légitime, à partir de ce jour, pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la pauvreté, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer et te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare.

Ils dégagèrent alors leurs mains, puis, la future épouse prit dans sa main droite la main du futur époux, et répéta à son tour après l'officiant :

- MOI, Daisy Sage Blackstone, déclare te prendre, toi Damien Kyllian Donagan pour époux légitime.....

Son regard bleu dévia malgré elle, comme une évidence, sur l'objet de son affection, juste derrière Damien, et elle le fixa avec regret en finissant ses vœux :

- ….à partir de ce jour, pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et dans la pauvreté, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer et te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare.

Sincère, c'est à lui qu'elle s'adressait à travers les mots destinés à l'époux, mais qui le saurait ? C'était son unique chance qu'elle avait de lui dire ce qu'elle ressentait pour lui, secrètement mais publiquement. Devant tout le monde, et à leur insu, elle lui déclarait son profond amour, une lueur fragile et vulnérable dans son regard pour la première fois enflammé. Puis de nouveau, froide et dure, elle reporta son regard sur l’aîné et attendit la suite, passive.

Leurs mains se séparent encore une fois et le Maire demanda à Camélia, porteuse des anneaux, de s'approcher vers eux. La plus jeune Blackstone tendit le petit coussin portant les alliances au Maire qui continua la cérémonie.

- Bénissons cet anneau, afin qu'il soit pour cette assemblée le symbole de leur vœu solennel, et un gage d'amour infini.

Le Maire saisit le premier anneau et le donna au futur époux. Doucement Damien lui enfila en récitant après lui :

- Avec cet anneau, je t'épouse; avec mon corps, je t'honore, et je partage avec toi tous mes biens terrestres.

Daisy répéta l'opération, vide de tendresse et répéta les mêmes mots qui n'avaient aucun sens pour elle. Ils joignirent leurs mains et le Maire conclut le mariage :

- Par ce geste, que cet homme et cette femme puissent, sans défaillance, accomplir et garder le vœu et l'engagement qu'ils viennent d'échanger mutuellement et dont cet anneau, donné et accepté, est le symbole et le gage, qu'ils demeurent toujours ensemble, dans la paix et l'amour, parfaits.

Il s'adressa alors à l'assemblée, toujours aussi silencieuse :

- QUE les hommes ne séparent point ceux que nous avons unis.

- Puisque Damien Kyllian Donagan et Daisy Sage Blackstone ont consenti d'un commun accord à la vie conjugale, et en ont témoigné devant vous, donnant et engageant ainsi leur amour l'un à l'autre; ce qu'ils ont confirmé par le don et l'acceptation de l'anneau, et par l'union de leurs mains, je les déclare époux et épouse.


Avec assurance et douceur, Damien saisit le voile de Daisy et le souleva révélant au monde le visage de la belle mariée. Ses yeux limpides ne pouvaient être plus vides qu'à cet instant. Il approcha ses mains de son visage qu'il prit en coupe, et tout en fermant les yeux emprisonna ses lèvres d'un pieu baiser qu'elle rendit par convenance.
Désormais Daisy ne serait plus la même. Son côté garce glaciale serait la seule image qu'elle montrerait et elle agirait comme telle.


Puis tout s’enchaîna très vite.... Les Registres furent alors signés, selon la loi, par les témoins. Et tandis que l'ultime musique clôtura la cérémonie, les invités vinrent chacun leur tour féliciter les nouveaux époux, ainsi que leurs parents satisfaits.



(Merci encore de votre participation:) Le sujet n'est pas fini, vous pouvez venir féliciter les mariés et leur famille. Le prochain post ouvrira le bal et le repas avec discours des témoins Very Happy )

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Jessica Stroup
| SANG : Vient d'une famille de sang mêlé (pense être de sang pur à cause des mensonges de sa mère)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : perdre sa lumière
| PATRONUS : lynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Sam 6 Aoû - 16:12

Spoiler:
 

    Elle n'avait pas bougé. Prétextant qu'elle devait aller au petit coin, Sue avait abandonné ses parents sur le banc de l'église, allant se cacher dans un coin d'ombre de la pièce. La non-voyante n'était pas présente lors de ce mariage pour Daisy. Elle lui en voulait tant de faire souffrir son meilleur ami. Non, elle n'était pas là pour ça ... elle était là pour soutenir Bobby, parce qu'elle savait qu'il en aurait besoin. Pourquoi n'avait-elle rien dit au moment où elle aurait pu prendre la parole ? Pourquoi ne s'était-elle pas opposée à ce mariage ? Parce que Sue savait que rien ne pourrait empêcher les Blackstone à unir leur fille au frère de Bobby ... Enfin, une chose aurait pu l'empêcher : si Daisy avait dit non. Si pour une fois dans sa vie, elle ne suivait pas les recommandations de son père, si elle arrêtait de jouer au bon vaillant soldat !!

    Maintenant, c'était fait, ils étaient mariés. Et Sue ne put s'empêcher de verser une larme de tristesse pour Bobby. Il fallait qu'elle aille dire deux mots à la mariée en particulier. Ses parents la suivant, elle s'arrêta au près de sa pire ennemie pour lui dire ceci : " Je te souhaite mes plus sincères félicitations. T'as réussi ta vie de A à Z. Sauf que t'es passée à côté de la lettre B. Je te souhaite bien du remord. "
    Sue sentit le regard sombre de ses parents. Son père, déçu, tenta de rectifier le tire : " N'écoute pas ton amie. Elle est triste de te voir partir dans le monde des adultes. Laisse-lui le temps. Quand à nous, ... " dit-il, en désignant sa femme et lui-même, " nous te souhaitons tout le bonheur du monde. " Puis le père Wilson se retourna vers le marié : " Prenez soin de cette merveille. "

    Agacée d'entendre ces inepties, Sue les abandonna et se dirigea droit comme une flèche vers le témoin ... Elle ne savait pas trop où elle se dirigea, mit les mains en avant ... sachant qu'il les prendrait pour la guider. Et c'est ce qu'il fit. Sue serra les mains de son meilleur ami dans les siennes pour lui donner toute la compassion et la force qui lui restait.

    " T'es le plus fort, Bobby. Tu gères. " lui dit-elle simplement. " Acceptes-tu ma compagnie pour le reste de cette festivité pourrie ? " ajouta-t-elle, espérant réussir à lui donner un peu de baume au coeur et à percevoir un sourire sur son visage.

______________________________




SUE       WILSON
Lorsque la nuit est encore noire et profonde, prenez un bandeau et mettez-le sur vos yeux. Ne laissez passer aucune lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, et plongez-vous dans mon monde : Je suis prisonnière de mon corps. Mon seul décor, c'est le rideau noir de mes yeux. Un peu comme si le spectacle était terminé et ne devait jamais recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 196
| AVATARS / CRÉDITS : cora keegan
| SANG : mêlé (mère moldue suédoise, père sorcier anglais)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une flaque d'eau
| PATRONUS : un chien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Sam 6 Aoû - 20:04

Robe :

Spoiler:
 

Le premier mariage auquel Alix allait assister. Et elle ne connaissait ni la mariée, ni son époux. Qu'y avait-elle à faire ? Debout devant le miroir de sa petite chambre, dans la grande demeure de Brading, l'élève de Gryffondor se posait cette question en boucle, depuis son réveil. Elle ne connaissait pas les Blackstone. Ni les Donagan. Elle avait mieux à faire qu’à se retrouver dans une réunion de familles de sang-pur. Mais sa mère avait insisté. Très fortement. Mais Alix savait parfaitement que Cyndrisse Folkhart n’avait aucune envie d’y aller. Tout cela n’était que pure flatterie envers Almée, sa fille aînée. En effet, cette dernière entretenait d’excellentes relations avec les Blackstone et avait, sans étonnement, été confiée au mariage. Et toute sa famille – de sang-pur – avec elle. Même Electre, dont la richesse de l’époux relevait légèrement la condition de Moldu. Cependant, François de la Tour du Bois n’y serait pas. Pas de Moldu chez les sorciers, surtout en un jour pareil.

La porte s’entrebâillât et Galaad entra, vêtu d’un costume noir et d’une cravate couleur or. Fier de son passage à Gryffondor, il n’éviterait pas la possibilité de faire un pied de nez à la belle aristocratie de sang-pur. Le jeune homme de 24 ans, professeur d’Histoire de la Magie à Beauxbâtons, s’allongea sur le lit de sa cadette et, passant ses mains sous sa tête, perdit son regard dans les nuages magiques peints au plafond.

<< Cette mascarade ne sera pas longue, Galaad >> l’assura Alix en remontant le fermoir de sa jolie robe. << S’asseoir à l’église, écouter d’une oreille distraite la cérémonie, féliciter les mariés que nous ne connaissons pas, danser quelques heures, puis retour à la maison. Juste le temps d’une soirée. >>
<< Une soirée, c’est bien trop long, en telle société >> répondit son frère en plongeant son regard couleur encre dans ses yeux. << Heureusement que toi et les garçons venez. J’ai cru que j’allais me retrouver seul avec Almée, Electre, Eve et maman. >>

Ils sourirent à l’évocation d’une telle idée. Du vacarme dans le couloir leur fit relever la tête. La porte, que Galaad n’avait que poussée, s’ouvrit violemment et Samuelle entra en riant, suivie de près par Liam, son jeune oncle de 14 ans. Le garçon attrapa sa nièce par les bras et se mit à la chatouiller, sous les yeux amusés de ses aînés. Alix songea alors au fardeau que portait son plus jeune frère. Naître sans pouvoirs dans une famille de sang-pur eut put être considéré comme une tare insupportable. Il avait eu la chance d’être né chez les Folkhart, qui l’élevèrent sans aucune différence d’avec ses frères et sœurs. Comment seraient-ils perçus, au mariage Blackstone – Donagan, si l’on apprenait que le cadet était un… Cracmol ? Telle était la question qu’Almée ne cessait de se poser depuis qu’elle avait reçut le petit carton d’invitation. Elle avait fini par trancher : Liam resterait à la maison pour garder ses deux nièces de 4 et 5 ans, qui ne pouvaient venir au mariage. Il s’en était accommodé, ne souhaitant aucunement se présenter à un tel mariage. Il avait effrontément répondu à sa sœur qu’il n’avait nul besoin, contrairement à elle, de paraître en public pour vivre et exister.

Alix posa un trait d’eye-liner sur ses paupières et prit sa pochette blanche, dans laquelle elle fourra un livre de poche ainsi que sa baguette. On ne savait jamais comment tout tournerait. Tous descendirent rejoindre le reste de la famille dans le salon. Alix passa ses talons beiges puis s’appuya nonchalamment contre le chambranle de la porte du salon, regardant sa famille. Almée et son époux, Carl ; Matthew et sa fiancée, Ann ; Adyann et son épouse, Sasha, qui avait décidé de rester en compagnie de Liam ; Galaad ; Eve ; Electre et son époux, François qui restait également ; Calyste ; Liam et enfin les deux nièces, Samuelle et Aloysia. Il ne manquait que Joémy qui passait ses vacances à Paris avec son compagnon et… Alix jeta un regard au cadre posé sur le manteau de la cheminée. Souriant dans son costume gris perle, Xérius Folkhart posait un regard protecteur et paternel sur sa famille. Il regarda Alix plus longtemps et lui fit un clin d’œil. La jeune fille crut lire sur ses lèvres << Courage >>. Elle lui sourit, puis embrassa son frère, sa belle-sœur, son beau-frère et ses nièces, avant de suivre sa famille, qui se pressait dans la rue. Ils faisaient une fine équipe, tous vêtus comme des pingouins, se trémoussant jusqu’au sommet de la colline voisine, pour attraper le Portoloin qui les mènerait au mariage.

Ils arrivèrent rapidement et presque en retard. Lorsque la cérémonie commença, Alix changea de place pour être près de Galaad, qui prit sa main, sans pour autant quitter le couple des yeux. La jeune fille regarda autour d’elle, scrutant les visages et cherchant des traits familiers. Ils étaient tous là. Tous les héritiers des familles de sang-pur. Presque aucun ne manquait à l’appel. Certains étaient de ses amis ; d’autres, qu’elle ne pouvait supporter. Quelle étrange réunion d’amour et de haine ce mariage représentait. Il y avait suffisamment de tension dans cette église pour faire sauter l’Angleterre toute entière.
Lorsque le maire demanda si quelqu’un s’opposait à l’union de Daisy et Damien, un lourd silence s’abattit sur l’assemblée. Tous semblèrent perdre leur langue. La colère, la fierté, la tristesse, la peine, se lisaient sur les visages. Toutes ces émotions contradictoires, en parfaite adéquation avec l’éclectique assemblée. Ils venaient de toutes les maisons de Poudlard. Beaucoup d’anciens Serpentard, à en croire la fierté dans le regard d’Almée. Mais dans celui d’Alix, il n’y avait rien. Que de la pitié pour cette jeune femme debout devant l’autel et qui voyait sûrement ses rêves engloutis à jamais, sa vie voler en éclat en quelques mots. Oui, il n’y avait que de la pitié que l’on pouvait ressentir, en voyant son regard chercher du réconfort dans ceux de ses amis, dispersés dans l’assemblée. Mais personne ne parla. L’Amitié se tut.

<< Oui, je le veux >> << Oui, j’y consens >>

Les deux jeunes gens, debout devant un parterre des plus grands noms de la sorcellerie, échangèrent un baiser. Elle, ne paraissait y prendre aucun goût. Alix ne connaissait pas, Daisy Blackstone. Elle n’en avait qu’entendu parler et n’avait jamais prit le temps de s’intéresser à elle. Elle ne savait donc rien des raisons qui la poussaient à épouser, en ce jour, l’héritier Donagan. Mais elle savait cependant que le mariage arrangé avait encore lieu, dans les riches familles. L’image de son propre fiancé lui traversa l’esprit, avant qu’elle ne la chasse d’un battement de cils. Tegan et elle ne seraient jamais mariés, pour la simple et bonne raison qu’elle se battrait pour sa liberté et que sa grand-mère maternelle, qui avait tout organisé depuis ses cinq ans, n’avait aucun droit sur son avenir.

Tous se levèrent et commencèrent les félicitations aux nouveaux époux et à leurs familles. Alix voulut rester en arrière, mais la main froide de sa mère sur son épaule la força à avancer. Almée, enjouée, leur souhaita tous ses meilleurs vœux pour leur bonheur, puis s’avança vers les parents des supposés heureux époux et les félicita pour le faste de la cérémonie. Alix s’avança, droite et sans sourire. Il n’y avait aucune raison pour sourire dans de telles circonstances. Pourquoi cette jeune femme blonde, à la beauté envoutante, avait-elle laissé cet homme détruire son avenir ? Détruire ses chances de faire un vrai mariage ; un mariage d’amour.
Alix serra la main du marié, puis tourna son visage vers Daisy, qui devait s’étonner de voir devant elle quelqu’un d’inconnu. Quoique, au nombre d’invités, elle ne devait pas tous les connaître.

<< Construis ta vie, Daisy >> murmura Alix. << Il n’est qu’un pion sur ton jeu d’échec >> ajouta-t-elle en lançant un regard au marié, trop occupé avec les félicitations ironiques de Galaad et Matthew.

La Gryffondor lança un sourire à Daisy puis se retira, sans dire un mot aux parents. Tout ne devait pas être aussi simple que son esprit romantique et idéaliste l’imaginait. D’immenses causes devaient avoir mené à ce final et nombre d’entre elles devaient entraver Daisy dans les conventions. Fille des Blackstone, mariée à Damien Donagan, pourrait-elle pour autant vivre telle qu’elle le voudrait ? Alix l’espérait de tout cœur pour elle. La vie n’a de sens que lorsqu’on l’écrit soi-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 10 Aoû - 0:48

    Du coin de l'oeil, je voyais ma mère s'accrocher plus qu'elle la serrait, la main de mon père. Je pouvais aisément deviner la cause de son stress. Les Moon étaient forcément sur la liste des invités et si elle n'avait pas encore eu le temps d'apercevoir un des membres de cette famille qui l'avait reniée, elle devait surement guetter discrètement, appréhendant l'inévitable surement. Elle serait surement ignorée par ceux-ci, elle n'avait plus le droit de prétendre être une Moon, elle était seulement une Prewett maintenant. Avoir choisi son amour, mon père, c'était avoir renoncé à son enfance, à sa famille. Choisir c'est renoncer. Elle avait pris la fuite alors qu'on lui annonçait le nom de son futur époux et personne n'avait cherché à comprendre son désir de se marier avec Graham, alors que lui était tout aussi sang-pur. Mais des convictions différentes, les Prewett n'étaient pas assez dignes pour se lier avec une Moon.
    Mais la présence de cette famille qui la considérait maintenant comme une erreur pour les plus bons, comme rien pour les autres, n'était pas la seule chose qui perturbait Merope. Tout le monde savait que Daisy Blackstone allait se marier avec le mauvais frère Donagan. Que c'était un mariage arrangé et que les mariés ne s'aimaient pas. Mais c'était une broutille, l'amour, n'est-ce pas ? Mais personne n'aurait le courage dont ma mère avait fait preuve en fuyant sa famille, pour s'y opposer. C'est pour ça que Merope Prewett semblait froide et insensible... Hautaine, droite comme un i, elle semblait si forte mais en la connaissant on pouvait s'imaginer sans mal toute la fragilité sous sa carapace.

    « On va chercher nos places ? La cérémonie va bientôt commencer. » prévenais-je.

    Silencieusement, mon père, ma mère et mon frère hochèrent la tête. Graham accentua un peu plus – si c'était possible – son emprise sur la main de ma mère, pour lui montrer qu'il était là, qu'elle n'avait pas à se replonger dans des souvenirs qu'elle avait enfouis au plus profond d'elle même. Coude contre coude, Fabian et moi nous regardions et les mots n'avaient pas besoin d'être dit pour faire passer le message. Cherchant nos places, j'espérais que les organisateurs avaient eu la présence d'esprit de ne pas mettre les Moon et les Prewett à côté, mais de toute façon, je me doutais bien que ces premiers auraient une place de choix par rapport à ma famille sang-pur mais à part. J'aperçus ma mère baisser imperceptiblement la tête et quand je regardais là où son regard s'était posé une seconde auparavant, je tombais sans surprise sur Morgan et Minerva Moon, en discussion avec le couple Malfoy. Finalement, Fabian trouva nos places et je constatais, rassuré, que nos voisins n'étaient autre que les Connell. Je fis mon plus beau sourire aux parents de mon meilleur ami alors qu'il nous présentait.

    « Maman, Papa, je vous présente Tybalt, mon meilleur ami, et ses parents. Bonjour Monsieur, bonjour Madame. »

    Mon père serra chaleureusement la main des trois Connell avant de reporter son attention sur sa femme. Il pria à mon frère de s'asseoir à ma droite, de façon à ce que Merope se retrouve entourée de ses fils à gauche et de son mari de l'autre côté. Je me tournai vers Tybalt avant que la cérémonie ne commence.

    « Ça va ? » Demandai-je tout simplement avant de reprendre plus bas. « Tu sais quoi, tu vas me prendre pour un parano mais je n'aime pas du tout être ici... Je regarde les gens et je les vois tous avec un écriteau « Je suis Mangemort. » Tu vois ce que je veux dire ? »

    C'était peut-être une mauvaise idée finalement d'être venu à ce mariage, entre ma mère triste et désarmée et moi tendu et suspicieux. Mais je comprenais aussi que la journée était beaucoup plus horrible pour d'autres personnes et je n'aurais peut-être pas du parler de mes inquiétudes avec Tybalt alors que Bobby était un de ses amis. Je ne le connaissais pas aussi bien que Tybalt le connaissait mais il ne fallait pas être un génie pour se rendre compte de l'horreur de la situation dans laquelle il se trouvait. La cérémonie débuta et j'aperçus ma mère ne plus réussir à retenir une larme alors que les mariés échangeaient leurs vœux. Quelques fausses promesses plus tard, ils étaient mariés, personne n'avait osé réagir, mais en y pensant, même moi dans une situation pareille, je n'aurais peut-être pas eu le courage de me rebeller contre ma famille, de dire non à la vie qu'on m'aurait construite sans me demander mon avis. Les invités passèrent, un à un devant le nouveau couple que formait Damien et Daisy, mais quelques félicitations avaient un arrière goût amer. Ce fut notre tour. Ma mère avait gardé la tête haute et ses yeux quelques minutes auparavant légèrement rouges n'avaient plus aucune trace de l'unique larme qui avait coulé. Graham, mon père, parla en notre nom à tous les cinq en lâchant un unique mot, d'une voix neutre.

    « Félicitations. »

    Un léger mouvement de ma tête, négatif et presque imperceptible, accompagna sa déclaration vide de sens et comme un seul homme, nous nous éloignâmes. La « fête » (quelle ironie) n'était pas finie mais j'avais hâte de retrouver mon chez moi.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)

Revenir en haut Aller en bas

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)
» Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... Oupah.
» Et ils vécurent malheureux et n'eurent jamais d'enfants !
» Meggie ♥ Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants [TERMINER]
» (m) Michael Fassbender ⍢ et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...mon oeil !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les mémoires de Pré-au-Lard et de Londres
-