La plume à papote



 
GRYFFONDOR : 1168 pts | POUFSOUFFLE : 931 pts | SERDAIGLE : 642 pts | SERPENTARD : 606 pts
Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !

Partagez|

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1163
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Dim 26 Juin - 14:26

Manoir Blackstone,
1er Juillet 1976
15 h 40 , chambre de Daisy


Fêter ses 18 ans le jour de son mariage ... ou bien se marier le jour de ses 18 ans.... Les réjouissances étaient les mêmes. Assise devant le miroir de sa coiffeuse, le visage fermé, la future mariée pinçait ses joues de ses doigts fins pour se donner bonne mine. Elle était seule et un silence impatient, presque morbide, enveloppait la pièce. Ses traits étaient inexpressifs mais ses yeux clairs brillaient de résignation. La jeune femme dévisageait son reflet dans le miroir comme si elle regardait une étrangère. Qui était cette femme, prête à renoncer à tout pour des désirs qui ne sont pas les siens ? Qui est cette femme, qui ne ressent plus rien que de l'amertume et subit celle des autres ? Qui es-tu donc Daisy Blackstone ?

Vide..Elle se sentait vide. Une simple coquille creuse, sans vie, posée là pour faire joli. Fixant toujours son image de princesse déchue, le bruit de la porte et la voix de sa mère l'arrachèrent de ses contemplations

- Comment te sens-tu ? Dit Thyme avec un mélange de mièvreries hypocrites et de sincère méchanceté.

Comme si ça l'intéressait ! Daisy se contenta de sourire par complaisance et se retourna pour voir sa mère s'avancer vers elle. Thyme tendit sa main vers elle et l'aida à se mettre debout, un long silence s'installa entre elles tandis qu'elles se fixaient intensément :

- Tu es magnifique ! Brisa-t-elle enfin le silence .. Je suis si excitée !!! Tu vas enfin devenir une femme !! Laisse moi te regarder....

Après tous leurs griefs, Mrs Blackstone agissait comme une mère ordinaire, heureuse de voir sa fille se marier. Elle avait l'air d'avoir tout oublier, elle faisait comme si de rien n'était, comme si elle l'aimait, comme si elle était fière d'elle. Mais on n'efface pas toute une vie de froideur et d'indifférence en une seconde. On n'oublie pas les remarques et le rabaissement incessant, le manque d'attention et le reniement.
Tout doucement, Thyme approcha sa main de la joue de sa fille et la caressa de son pouce. Daisy eut comme un mouvement de recul, plus habituée à recevoir une gifle qu'un geste tendre, puis laissa le douceur fugace de ses doigts l'atteindre au plus profond de son cœur. Ses yeux s'enflammèrent de rage tandis qu'une vague de tristesse et de rancœur la submergea.
Et le naturel reprit le dessus, leur relation conflictuelle était bien trop ancrée pour changer en un instant. Thyme serra l'emprise de sa main sur sa joue et joignit la seconde afin de prendre fermement son visage en coupe :

- Je compte sur toi pour nous faire honneur ! Annonça-t-elle sur le ton de la menace.

Les bonnes vieilles habitudes revenaient et Daisy sentit son corps se raidir. Espérait-elle que sa mère change ? L'espoir d'un tel bouleversement n'était qu'illusion et elle le savait. Au bout de quelques longues secondes, Thyme lâcha le visage de sa fille et fila vers la porte :

- Ton père t'attend en bas..

- Je descends ..
Répondit-elle tandis que sa mère passait le seuil de la porte.

De nouveau seule.. Avant le grand sacrement.. L'ainée des filles se rapprocha de son miroir afin d'y jeter un ultime regard. Était-elle prête ? Serait-il là pour la voir s'éloigner définitivement ?

Robe :
Spoiler:
 


Manoir Blackstone
au même moment, dans le jardin


Le soleil illuminait la grande cour parfaitement décorée pour l'occasion, d'un côté, il y avait les chaises en fer forgé blanc qui s’alignaient à la perfection le long d'une allée parsemée de pétales de roses blanches. Au bout, une tonnelle était dressée pour accueillir les vœux des futurs mariés sur laquelle s’entremêler roses et lilas. Les domestiques accueillaient les invités et les plaçaient avant que la cérémonie ne commence. De l'autre côté, de nombreuses tables étaient dressées autour d'un grand buffet, sur lequel trônait une fontaine de champagne au centre. De nombreux mets et boissons qui montraient ostensiblement la richesse de la famille.





(Vous pouvez commencer à poster.)
(Les demoiselles d'honneur, les trois sœurs Blackstone sont autorisées à venir dans la chambre de Daisy avant qu'elle ne descende)
(Brionan O'Shea est le témoin de Daisy)



______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Dim 26 Juin - 19:23



Aller au mariage de sa pire ennemie aurait dû être un met savoureux pour la jeune Serpy, cela aurait dû. Mais malheureusement, elle avait sur les bras son père et son frère qui avait bien sûr était invité. Normal dans un sens, ils faisaient partis de l'une des plus grande famille de Sang Pur d'Irlande, c'était donc logique qu'elle soit obligé de se les traîner ou même tout simplement de devoir assister au mariage d'une personne qu'elle détestait tout simplement. Elle n'avait pas le choix de toute manière, la convenance le voulait comme lui avait expliqué son père. Par contre, son idiote de mère avait gentiment décliné l'invitation en prétextant une excuse fade et sans aucune consistance. Enfin, elle en avait quand même deux sur les trois, ce qui n'était pas vraiment pour la réjouir.
De plus, elle venait de s'éloigner d'Alec suite au bal et malheureusement, elle le savait invité.. C'est pour cette raison qu'elle ne pénétra pas directement sur le lieu du mariage, laissant son dragueur de frère courir faire la cour aux jeunes filles, et son espèce de père se lancer dans la distribution excessives de ses sourires en plastiques, les jetant à la ronde.

Elle, elle alla se poster à l'entrée du lieu, pour ne pas être forcé par l'un des domestiques de rejoindre sa place. Elle voulait juste voir si Alec serait seul, ou accompagné.. Ou même si il viendrait tout simplement..
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Dim 26 Juin - 19:42


La robe =) ♥


Bree aurait dut se réjouir en ce jour où sa meilleure amie se mariait. Seulement, cela aurait été se voiler la face et nier l'évidence : ce mariage n'était que pure foutaise, un simple arrangement. Daisy se mariait aujourd'hui au mauvais frère de la famille.
Pourtant, et à la manière dont le faisaient les vrais amis, la jolie Irlandaise serait aux côtés de sa blonde vipère, afin de la soutenir et de l'épauler, jusqu'au bout.
Invitée bien évidemment - les O'Shea étaient une des plus influentes familles d'Irlande -, elle avait pourtant eu la joie de découvrir que Daisy l'avait choisie comme témoin. Ironie du sort. Elle serait témoin de la déchéance, de la tristesse et du malheur de sa plus proche complice.

Ajustant les bretelles de sa robe - qu'elle avait choisie noire, clin d'œil au « deuil » que vivrait son amie, Bree était sûre que Daisy saisirait l'allusion -, elle coinça une de ses mèches brunes derrière son oreille, attrapa sa minaudière et un châle et rejoignit dans le grand living room du Manoir familial, ses parents, sa sœur Moïra et son frère Ryann qui l'attendaient, prêts à transplaner.

Quelques minutes plus tard, et la petite famille arrivait directement dans le jardin du Manoir Blackstone, parfaitement décoré pour l'occasion. Le cœur morne, Brionan ne put s'empêcher d'agrandir les yeux devant la somptueuse organisation de la grande cour. Digne d'un mariage princier. Mais il en était tout autre. N'osant aller trouver Daisy dans sa chambre, la jolie brune resta près de sa famille, sage et docile, saluant Mrs et Mr Blackstone, et les quelques invités déjà présents.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Lun 27 Juin - 0:14

Il avait reçu le carton d'invitation comme tout les sang purs de la région. Personne ne savait que devant lui, était vautré un quinquagénaire plus mort que vif avec zéro gramme de magie dans le sang. Personne ne savait que le grand, le célèbre Seth Anderson, avait pour paternel un minable moldu. Enfin... bien sûr pour son monde, c'était un richissime entrepreneur qui avait fait fortune dans l'automobile, mais ça... c'était rien comparé à un simple sortilège. Seth vomissait son père, et ce frère à peine plus gros qu'un poireaux qui venait de lui choper la lettre des mains.

- Alors Seth on est invité au mariage de...
- Rends moi ça crétin!

Depuis qu'Esteban avait fait ses débuts dans l'entreprise familiale, il ne touchait plus sol. D'habitude craintif à l'égard de son ainé, il prenait de l'assurance. Après la rude taloche que lui administra Seth pile à l'arrière du crâne, il partit en maugréant. Le jeune homme parcourut la lettre des yeux. Daisy avait réussi à lui cacher pendant longtemps son histoire avec le studieux petit Donagan de chez Rowena, en même temps, il aurait tout fait pour l'en dissuader. Mais savoir que ce n'était pas avec lui qu'elle allait se marier le laissait songeur. Seth avait beau détester sa famille, il n'empêchait qu'il avait toujours été libre. Et s'il n'avait pas le poids de son nom, sa propre renommée avait fait mieux que dix siècles de sang pur.

Même après avoir enfilé son costume, même après avoir transplané, même après avoir vu les sourires environnants, Seth ne parvenait à se dire que sa meilleure amie se mariait. Le mariage c'était pour lui un délire entre adultes, un moyen de s'assurer qu'on a bien ligoté l'autre à son poignet. N'empêche, l'image était assez bien trouvée pour sa pauvre amie. Personne ne faisait rien, même lui ne s'opposerait pas à son union lorsque la célèbre phrase retentirait.
Il se disait que ça n'arrêterait pas sa vie, qu'elle n'était pas morte en se donnant à un autre que celui qu'elle aimait, qu'elle resterait la Daisy qu'il avait toujours connu. Mais au fond de lui il se trouvait lâche, terriblement lâche.

Son sombre regard chercha une silhouette qu'il ne trouva pas. Elle devait être avec sa sœur. Les soeurs Blackstone... tout compte fait, Seth avait aussi bien réussi à lui cacher son aventure avec la belle Orchid, qu'elle avec son érudit casanier.
Il fit deux pas sur la pelouse d'un vert émeraude, passa en solitaire sous la tonnelle fleurie. Il aperçut Brionan, mais si bien entourée par sa famille qu'il jeta son dévolu sur une bande de jeunes filles isolées. Et oui, le vautour est un rapace qui ne s'attaque qu'aux proies faciles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Lun 27 Juin - 14:47

- Tenues des demoiselles d'honneur - ( gauche à droite : Camelia, Orchid, Lilac )


La plus jeune des demoiselles d'honneur brossait sa longue et épaisse chevelure d'un blond très pur afin de la rendre plus éclatante encore de beauté et d'innocence. Elle aurait du se réjouir, sa petite bouche s'étirer en un sourire béat et ses yeux clairs pétiller d'impatience mais les trois soeurs, complices de toujours, partageaient le deuil des espoirs perdus de leur aînée Daisy.

Dans les contes de fées la belle jeune fille, fraîche et encore pleine d'innocence rencontre le prince charmant. Au premier regard leurs coeurs battent à l'unisson et c'est après des péripéties et de la ténacité qu'ils voient leur amour éternel récompensé par l'union sacrée. Et dans cette version idyllique telle qu'aimait à s'imaginer Camelia, sa soeur Daisy serait cette princesse et son prince, le futur beau-frère Bobby, un charmant jeune homme qu'elle connaissait peu mais appréciait sincèrement. Mais seuls les contes de fées naissent du pays merveilleux de l'imagination, ruissellent gaiement d'une vie à une autre pour l'enchanter, y ajouter le bonheur d'une vie paisible et heureuse.

La fête promettait d'être belle, riche d'une simplicité hypocrite et d'un bonheur feint. Les parents Blackstone avaient gagné. Par leur froideur, leur indifférence, la violence perfide et quotidienne de leurs actes et de leurs paroles Thyme et Edgar Blackstone étaient parvenus à réduire Daisy au silence. La fratrie enterrait ce jour là tous ses espoirs les plus fous, mais Camelia, la plus jeune, la plus innocente ne comprenait pas encore tout cela, préservée qu'elle l'était par sa fragile candeur. Son corps trahissait son âge réelle, mais son regard d'ingénue trahissait cette enfance où elle s'attardait.

Camelia ne parvenait pas à attacher ses cheveux. Tous ses efforts retombaient à plat et elle commençait à paniquer. Toute cette pression lui donnait envie de pleurer. Dans sa jolie robe bleue pale la plus jeune des Blacstone laissait deviner aux invités ses charmes candides et frais, jolie fleur prête à s'épanouir et resplendir de rosée. La taille marquée par une fine ceinture noire, sa poitrine menue s'en trouvait valorisée et pour ne pas choquer elle portait à ses pieds une adorable paire de ballerines compensées dont la teinte était proche de celle de la robe et le style sobre mais élégant. Sa chambre étant proche de celle de sa soeur Lilac, Camelia toqua à sa porte avant d'entrer mais dans le grand manoir il était si aisé de se cacher...

Pourtant l'heure n'était pas aux parties de cache-cache, et telle une jolie petite Alice courant après son lapin blanc, Camelia osa appeler de sa voix au timbre cristallin ses soeurs.


- Camelia! tonna soudain une voix. L'adolescente sursauta vivement, elle se raidit, prise en faute, le regard fuyant de peur. Edgar Blackstone, sorcier imposant, toisait avec mépris la petite dernière qui n'osait chercher du regard la silhouette d'une de ses soeurs. Que fais-tu ici ?! Occupes toi de tes cheveux, tu as l'air d'une souillon!

Les joues très pâles, la blonde marcha aussi vite que possible vers sa chambre dès que le père eût le dos tourné mais ne trouvant aucune de ses soeurs et Thyme, leur mère étant aussi peu chaleureuse qu'Edgar, Camelia se résolut à frapper quelques coups à la porte de Daisy mais à cet instant elle vit sa mère sortir de la pièce et eût à peine le temps de sa cacher derrière une tapisserie. Cachée ainsi, elle patienta une ou deux minutes avant de juger le couloir sur. Toquant pour de bon contre la porte, elle n'attendit pas de réponse et l'ouvrit à sa manière, très lentement, puis tout aussi prudemment, elle avança sa jolie petite tête encore affolée jusqu'à entrer complètement dans la pièce.

- Je ne sais pas comment coiffer mes cheveux et elles sont introuvables dit plaintivement Camelia avant d'ajouter dans un soupir mélancolique, Tu es très belle... Puis, comme si ce jour n'était pas différent de ceux de ses plus heureux souvenirs, l'adolescente prit place face au miroir, ses petites mains jouant délicatement avec les affaires de sa soeur aînée qu'elle chérissait comme autant de reliques précieuses. Crois-tu qu'ils accepteront de me laisser te rendre visite ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Lun 27 Juin - 19:28

Même si nous avions des amis communs et que nous partagions le même blason, je n'étais pas, pour ainsi dire, une amie de Daisy, du moins je ne faisais pas partie du cercle de ses intimes.
Pourtant, comme la plupart des élèves de Serpentard, j'avais reçu le carton d'invitation à son mariage. J'en avais été très étonnée, d'autant plus qu'elle me conviait moi, ma soeur et ma mère. Lavender avait été folle de joie, Skye comme à son habitude, avait esquissé un sourire diabolique, et moi j'avais écarquillé grands les yeux.

Pourtant, loin de moi l'idée de refuser ! Une réception d'une telle ampleur avec autant de personnes et toute de rang noble et de sang pur ne pouvait que me réjouir. J'entretenais également de bons rapports avec la cadette des soeurs Blackstone, Camelia, avec qui je partageais mon dortoir et quelques secrets, et j'étais de fait très heureuse de pouvoir la voir en dehors de Poudlard. Malgré son jeune âge, je l'appréciais beaucoup et aimais passer du temps avec elle.

Nous étions donc, ma mère, ma soeur et moi, fin prêtes, dans notre maison à Londres. Et sur notre trente et un, il en allait de soi. J'avais revêtu pour l'occasion, un très jolie robe couleur framboise, achetée sur le Chemin de Traverse dans une boutique de vêtements très luxueuse, appartenant, j'avais cru comprendre, à la mère d'une élève de ma maison. Mes cheveux bruns, hostiles à la brosse et la baguette, s'étalaient comme une corolle sur mes épaules, pourtant disciplinés et souples. Lavender et Skye étaient toutes deux sublimes également, et j'eus une pincée au coeur en pensant à mon père, et combien il aurait été beau lui aussi, dans un élégant costume.
Main dans la main, nous transplanâmes toutes trois jusqu'à la résidence de nos hôtes, pour y découvrir une décoration somptueuse et tout un panel d'invités déjà présents. Après avoir salué les "heureux parents", ma mère nous laissa, ma soeur et moi, et partit en quête du jardin, de ses plantes et ses secrets. Telle était ma mère. Je me retrouvais donc seule, en compagnie de mon quasi double miniature, en pâture à ce monde guindé et pressée de voir la jeune mariée ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 909
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone ▬ lallybroch
| SANG : Lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Chauve-Souris
| PATRONUS : Une Grenouille
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mar 28 Juin - 11:55


Maddy avait voulu innover. Alors que toutes les jeunes filles seraient probablement vêtues de longues robes aux prix mirobolants, elle, avait opté pour une jupe noire courte, taille haute, dans laquelle elle avait négligemment rentré un petit haut couleur ivoire. Son collant aux motifs de dentelles noires, et ses petits talons, allongeaient sa silhouette déjà bien élancée (Quoi ?! Cool ).

Jetant un dernier regard dans le miroir, la demoiselle finalisa son maquillage en appliquant une couche de mascara sur ses cils, et en mettant sa frange bien en place. Une frange… c’était bien pratique pour contrôler les changements de couleur intempestifs de sa chevelure qui avait repris depuis peu sa rousseur originelle.

« Maddy ? Tu es prête chérie ?! » Hurla Mrs. Bow, qui attendait au seuil de la porte en compagnie de son tendre époux.
« J’arrive maman ! » Répliqua la Poufsouffle, qui déjà, dévalait les escaliers en attrapant au passage sa petite sacoche.

La petite famille, composée de Peter, Charlotte et leur fille Maddy, avait été conviée au mariage –presque princier- de Daisy Blackstone et de son promis, Damien Donagan. La rouquine n’avait jamais entendu parler de ce jeune homme, bien qu’elle se doutait qu’il s’agissait du frère d’un élève de Serdaigle, qui portait le même nom. Quant à Daisy, elle lui était indifférente, et ne la connaissait pas vraiment, mais se lier d’amitié avec elle, était une chose impensable du fait de l’affection qu’elle et Brionan O’Shea se portaient. D’ailleurs, il n’y avait aucun doute : sa pire ennemie serait présente aux noces. Néanmoins, la préfète des jaunes s’était promis intérieurement de ne pas faire d’histoires, et de se tenir le plus loin possible de cette vipère, afin de ne pas gâcher ce mariage, qui déjà, ne serait visiblement pas des plus joyeux pour la future mariée.

Maddy, qui était issue d’une famille soudée, ne comprenait pas que des parents, quels qu’ils soient, puissent imposer une telle souffrance à leur enfant. Elle avait en quelque sorte pitié de Daisy, et ne souhaitait un tel sort à personne, et ce, peu importe le rang du sang, la richesse, ou même l’orientation de cette personne.

Les Bow arrivèrent main dans la main, après un bref transplanage, quelques mètres en avant du manoir familial des Blackstone.
Des gens, qui semblaient être des domestiques, les accueillirent et les placèrent. La décoration était magnifique, et elle traduisait la richesse de cette famille.

« Je suis vraiment très mal à l’aise… » Murmura-t-elle à l’oreille de ses parents qui ne semblaient pas non plus à leur place dans ce monde noble et strict.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://udavnavremena.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mar 28 Juin - 19:06

Spoiler:
 

Il était près de 5 heures lorsque je me levai ce matin-là. Dans la journée avait lieu le mariage tant attendu de Daisy, aînée de la fratrie Blackstone. Les noces se déroulaient dans le manoir de la famille qui était l’une des plus riches et des plus célèbres du monde magique. C’est pourquoi, ma famille et moi devions être parfaits.
Après avoir déjeuné légèrement, je regagnais d’un pas vif ma salle de bain personnelle où je commençais mes exercices de yoga pour détendre mon visage, avant d’y appliquer une poudre de riz haut de gamme. Etant pour le moment vêtue uniquement de mes dessous de soie, je dessinais avec une précision infinie le contour de mes yeux à l’aide d’un eye-liner noir, puis relevais mes cheveux auburn en un chignon strict et serré.
Lorsque je fus enfin prête, j’enfilais ma robe que j’avais soigneusement emballée dans un drap en lin afin de ne pas l’abîmer. Elle était sublime d’une teinte rose et drapée, et elle m’allais à merveille (oui Xia est prétentieuse…)

Je regagnais par la suite le salon familial, où mes frères et sœurs se trouvaient déjà en compagnie de ma mère. Tous étaient formidablement bien habillés et coiffés, se tenant droits, tels des petits êtres dont l’avenir se jouerait dès lors que nous aurions tous franchis le seuil du manoir.
Mon petit sac luxueux dans ma main gauche, je rejoignis le reste de la famille en direction du porte-au-loin qui nous « déposerait » directement à l’entrée de la grande maison familiale.

Lorsque nous arrivâmes au manoir, des domestiques, nous accueillirent et nous placèrent. Je remarquais déjà certaines personnes de ma connaissance que je saluais poliment pour donner bonne impression…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mar 28 Juin - 19:10


~ Manoir Malefoy,
16h02.

Dans sa chambre nuptiale, assise devant sa coiffeuse, Narcissa, cadette des réputées soeurs Black, mettait la dernière touche à sa toilette.
Fidèle à sa réputation, l'élégante jeune femme voulait être irréprochable dans son apparence. Ses longs cheveux blonds platine étaient lâchés sur ses épaules, parfaitement disciplinés, et attachés en arrière par une épingle d'argent ornée de cristaux. Sa longue robe brodée de sequin tombait parfaitement sur sa fine taille longiligne et pour parfaire sa tenue, elle glissa ses pieds menus dans de discrets escarpins couleur chair. Aspergeant son cou et le petit endroit capiteux derrière ses oreilles d'un jet de parfum français, Cissy jeta un dernier regard à son miroir et, satisfaite de l'image sophistiquée et distinguée que son reflet souriant lui renvoyait, elle se leva doucement, caressante silhouette à l'allure frêle, et se glissa hors de son antre, dévalant le plus vite possible que ses escarpins le lui permettaient, les grands escaliers de la demeure de son époux.

Son époux qui l'attendait, nonchalamment assis dans un fauteuil du grand salon, une édition de la gazette du sorcier ouverte sur les genoux et un verre de brandy à la main. Une bouffée de fierté envahit la belle jeune femme à la vue de cet homme si noblement racé et si raffiné, et elle se faufila telle une ombre furtive derrière le fauteuil de Lucius, passant un bras cajolant sur ses épaules et caressa sa nuque du bout de son ongle laqué de corail.
Il était temps pour eux de se rendre à la cérémonie à laquelle ils étaient conviés. Et autant dire que pour Narcissa, le jeune fille que l'on mariait aujourd'hui occupait une grande place dans son estime, et quelque part aussi, dans son coeur. Elle se revoyait en elle, au même âge, et dans la même situation : ses parents lui avaient choisi un mari, qu'elle devrait épouser, quels que soient les sentiments qu'elle ressentait à son égard. Par chance, son promis à elle l'avait immédiatement charmée et séduite, et ses sentiments étaient on ne peut plus sincères et forts. Mais dans le cas de la jeune Blackstone, il en était tout autre. Narcissa se souvenait de ces après-midi passés en sa compagnie, à tenter de la convaincre des bienfaits que ce genre d'union pouvait avoir. Que ses parents avait fait ce choix pour son bien. Mais peine perdue : Daisy était diligente et extrêmement polie, mais la réponse restait toujours la même. Elle ne pouvait épouser un homme qu'elle n'aimait pas.

Sa fine main dans celle bien plus grande et forte de son époux, Narcissa transplana jusqu'au Manoir Blackstone, où la réception avait déjà commencé. Daisy n'était bien sûr pas visible, mais ses trois adorables soeurs faisaient la fierté de leurs parents en s'affichant impeccables et irréprochables. Les époux Malefoy partirent donc en quêtes de connaissances à saluer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 865
| AVATARS / CRÉDITS : Ailera Stone Photography
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Minerva seule, abandonnée.
| PATRONUS : Un lapin blanc, pas si nain que ça...
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 11:47

Robe de Mrs Moon :
Spoiler:
 

Londres, Maison de Mrs Morgan Moon, 15h 30

- MAMAN JE NE RETROUVE PAS MES ESCARPINS ROUGES! hurla Minerva depuis le premier étage pensant que sa mère se trouvait au rez-de-chaussée. Mrs Moon, vêtue de son élégante robe prune et déjà chaussée de ses propres escarpins leva la tête vers sa fille et lui répondit :

- Demandes à Pumpkin de les retrouver pour toi.

Aussitôt un vieil elfe apparût pour servir Minerva. Rapidement il mit la main sur ces fameux escarpins rouges et laissa sa jeune maîtresse se maquiller et se coiffer. Avec mille précautions la jeune fille attacha en une queue de cheval sa longue chevelure rousse pour mieux se maquiller. Elle nettoya sa peau blanche dans un premier temps avant d'unifier parfaitement son teint. Sa peau de rousse, agrémentée de quelques taches de rousseur rayonnait de fraîcheur. La jeune fille souligna ses yeux d'un trait de khôl puis appliqua assez de mascara pour étirer ses cils roux. Elle appliqua ensuite sur ses paupières une ombre très claire pour un effet nude et finit par déposer un rouge à lèvres rosé sur sa bouche.

- Je crois qu'un chignon sera parfait ma chérie dit Mrs Moon d'une voix cajolant en s'approchant de sa fille. Morgan avait choisit de laisser ses longs et épais cheveux roux retomber sur ses épaules et couleur dans son dos, quant au maquillage il était élégant et parfaitement maîtrisé mais plus accentué. Sa baguette en main, la sorcière exécuta d'un geste délicat une série de petits mouvements et les longs cheveux de Minerva, soyeux et roux se coiffèrent naturellement en un chignon raffiné.

- Est-ce que je dois porter un bijou de famille ?

- Tu porteras le bracelet d'améthystes ma chérie, comprenant le désir de sa fille, elle ajouta de sa voix douce son ongle vernis à la française caressant la joue de Minerva, Nous devons respecter certaines règles et c'est à moi de porter les bijoux qui ont le plus de valeur.

- Oui maman. Partons nous en même temps que les Flint ?

- Non, mais j'ai parlé avec la mère de Demetrius et vous serez tous deux sévèrement punis si vous faîtes une bêtise, est-ce bien clair ?

- Je ne fais que me défendre répliqua la jeune fille d'une voix indignée.

- Toutes les plus grandes familles du pays, et même d'ailleurs seront présentes, tout doit être parfait pour le mariage de Daisy Blackstone!

- Quand dois-je lui donner son cadeau ?

- Ses robes lui seront apportées après la noce, Thyme ne s'étonnera pas de nous voir arriver les mains vides. Je sais que ce ne sera pas simple, mais essaies de t'arranger avec ton amie Orchid.

- Je l'ai rangé dans mon sac à main répliqua Minerva, elle vaporisa un parfum léger aux notes fruitées sur sa peau nue et se levant, elle atteignait le mètre 80 avec ses hauts talons ajouta, Je suis prête.


Manoir des Blackstone, 16h10

- Lucius quel plaisir de te voir ici! Mrs Moon salua son cousin d'un sourire radieux, puis se tournant vers la jolie Narcissa elle s'approcha de la jeune femme et le regard affable, empli de ce mélange de bonté et de bonne humeur commerçante, Narcissa, ma chérie, vous êtes resplendissante! A ce que je vois vos goûts en matière d'élégance font toujours mouche!

Minerva se tenait légèrement en retrait derrière sa mère qui se trouvait ici parfaitement à son aise. Gazouillante, légère mais sans verser dans le vulgaire, Mrs Moon n'avait pas son pareil pour complimenter tout un chacun sans paraître en faire trop. La trentenaire affectionnait tout particulièrement Narcissa Black, la toute jeune épouse de son cousin Lucius Malfoy qu'elle considérait comme une des sorcières les plus élégantes et raffinées de sa génération. Dans sa ravissante robe rouge, subtil mélange de tenue raffinée comme se doivent de l'être tout invités d'un tel mariage et de gaieté estivale, Minerva attirait déjà certains regards. Pour ses camarades il n'y avait rien de nouveau, la rouquine avait toujours été élancée et perchée sur ses talons elle dépassait largement la moitié des filles. Mais pour certains invités c'était une première. Adressant un sourire poli à son cousin et sa femme, la jeune fille attendait qu'on lui adresse la parole pour parler.

- D'ailleurs vous devriez passer à la boutique, dernièrement je suis partie en Italie, se tournant vers Lucius elle lui lança un regard faussement sévère, J'espère que tu as fais visiter à Narcissa cette contrée, et j'en ai rapporté de superbes tissus entièrement manufacturés à la main selon des méthodes ancestrales! J'ai immédiatement pensé à vous ma chère en voyant une soie rouge de la meilleure qualité! Peut-être votre soeur Bellatrix pourrait-elle vous accompagner ? Il y a une robe de dentelle noire, des heures de travail, mais elle est terriblement fade sur toutes mes clientes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 1163
| AVATARS / CRÉDITS : Mélanie Laurent
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père
| PATRONUS : une nuée de sauterelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 18:37

Les yeux rivés sur son miroir, elle vit le reflet de la petite dernière dans l’entrebâillement de la porte et sa frimousse illuminant la pièce par sa candeur enfantine lui arracha le premier sourire de la journée.
- Je ne sais pas comment coiffer mes cheveux et elles sont introuvables. Daisy se mit face à elle et comprit qu'elle parlait de Lilac et Orchid qui devaient déjà échanger quelques courbettes révérencieuses aux invités sous les yeux inquisiteurs de Thyme. Elle s'approcha de sa jeune sœur et l'invita à s'assoir d'un geste de main tendre.
-Tu es très belle.... Elle accueillit son compliment avec une certaine tristesse, et son sourire se mua en un visage sinistre.
Crois-tu qu'ils accepteront de me laisser te rendre visite ? Debout derrière Camelia, la jeune femme saisit délicatement ses mèches blondes et les entrelaça machinalement, avec la tendresse que seules ses sœurs lui connaissaient.

- Je ne crois plus rien, ma douce .... Lui répondit-elle avec implacabilité. Mais je suis sûre d'une chose, je ne vous abandonnerai jamais...

C'était un mensonge. Une fois mariée, Daisy quitterait le domicile familial pour vivre dans sa nouvelle famille. Elle abandonnait ses sœurs au couple parental, administrant leur haine féroce et décuplée sur les trois restantes. D'un côté elle se sentait coupable de les laisser, coupable de partir pour un avenir plus heureux (oui enfin.. entre la peste et le choléra, hein...), et d'un autre côté elle sentait une sorte de vague de liberté (illusoire bien sur) l'envahir.
Enfin elle termina ses tresses et les noua en un délicat chignon lorsque ....

______________________________

Daisy Blackstone
16 ans - Sixième année - poursuiveuse
Choisir c' est renoncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 19:48



Orchid était devant son miroir, la respiration presque coupée, le cœur battant à tout rompre. Pourtant aujourd’hui, ce n’était pas elle qui se mariait, mais la jeune femme de 17 ans connaissait les enjeux de cette journée.
Après être passée dans la chambre de son aînée, Thyme était venue dans la sienne et lui avait redit les mêmes mots que la veille, que la semaine précédente, que la centaine de fois où elle avait du lui repeter.
Certes, c’était Daisy qui se mariait, mais il fallait qu’elle soit parfaite, qu’elle montre toute la grandeur de la famille Blackstone, car contrairement à sa sœur, Orchid n’avait pas été promise dès la naissance à un mâle d’une autre famille. Et il approchait à grand pas, le jour où elle aussi il faudrait la marier, gagner le prestige par le lien d’un héritier pur et digne.
Si la Serpentard était demoiselle d’honneur de sa sœur, elle n’était plus son témoin comme cela avait été prévu. En effet, la belle avait réussi, par quelconque miracle, à convaincre sa mère, organisatrice du mariage, de laisser Daisy la personne qui serait à ses côtés durant le mariage. Cela lui avait été accordé. Ainsi sa sœur aurait au moins eut ce plaisir. Si il pouvait en avoir dans cette grande mascarade.
La blonde vipère attacha sa dernière bloucle d’oreille, d’or blanc et de diamants avant de se lever.
Son maquillage était parfait, elle avait avec le temps perfectionner le plus possible ses méthodes et pouvait d’un simple coup de baguette rendre superbe un laideron.
Ses cheveux n’étaient pas encore coiffés. Elle ne se décidait pas sur la coupe. Pas qu’elle désirait être extrêmement coquette aujourd’hui, elle n’avait pas le cœur à ça, mais plutôt que l’émotion l’empêchait de choisir correctement.
Elle se décida finalement pour un complexe chignon mi-haut, tout en laissant quelques mèches de libres.
Le rouge de ses lèvres ressortait sur la peau pâle comme du sang.
Elle ressemblait à une poupée de porcelaine, docile, gracieuse et fragile.
La demoiselle d’honneur se redressa doucement pour le pas froissé sa robe et se regarda une dernière fois dans le miroir avant de sortir rejoindre sa sœur.
Ce n’était plus l’image d’une enfant qui se refléta, mais celle d’une femme trop vite grandit. Le devoir d’une fille de grande famille.

D’un pas léger pour un esprit lourd, elle traversa les quelques mètres qui la séparait de la chambre voisine et pensa à la séparation qu’elle allait subir.
Certes elle et Daisy s’étaient éloignées avec cette dernière année, mais elles avaient toujours été extrêmement proche, complices, et ce malgré ce qu’elles subissaient.
Et là, là sa sœur, presque sa jumelle, allait partir, pour de bon, partager la couche d’un homme qu’elle n’aimait pas, n’aimerait jamais, se transformer, sans doute à l’image de leur mère.
C’est d’ailleurs là-dessus qu’Orchid avait joué pour convaincre Thyme de laisser l’aînée choisir son témoin. Elle lui avait rappelé qu’elle avait été à sa place il y a des années de cela, suivant ces traditions centenaires qui n’avaient plus leur place aujourd’hui, et lui avait demandé si, elle n’aurait pas aimé pouvoir au moins choisir quelque chose, à défaut de l’époux qu’elle désirait.
Cela avait eu son petit effet, car au fond, leur mère n’était pas très différente d’elles, elle avait juste du perdre toute notion de pitié et d’amour avec le temps et un époux comme Edgard.
D’ailleurs, au fond d’elle, Orchid était certaine qu’elle éprouvait pour ses filles la tendresse que tout mère se doit d’avoir.
Mais il fallait aller chercher loin.

La jeune femme toqua à la porte de sa sœur, ces coups habituels qu’elle faisait sans doute pour la dernière fois, puis elle entra.
Il y avait déjà Camélia déjà coiffée, et Daisy venait de terminer sa propre coupe.
Au début, la cadette ne s’adressa pas à son aîné, elle s’accroupit auprès de sa petite sœur qui prenait de plus en plus d’importance à ses yeux au fil du temps, surtout quand elle prenait en considération qu’elle devrait bientôt elle aussi partir et abandonner la fragile petite dernière.
La jeune demoiselle se tourna enfin vers celle qui avait été autant une protectrice, une confidente, une compagne de jeux, une mère et une sœur pour elle, les yeux, le cœur et le corps tremblant d’émotion.
Orchid se voulait forte, mais elle était plus fragile que jamais, surtout en ce moment, surtout qua nd cela concernait ses sœurs.
Elle prit la main de la future mariée. En 17 ans de vie commune, elles arrivaient désormais à se passer de mots pour certains messages, certaines émotions.
Ce moment fut brisé par l’arrivée de Lilac.
Les quatre sœurs réunies parlèrent peu, partagèrent quelques phrases, quelques tristes sourires, des regards, puis Orchid fini par faire sortir les deux dernières, pour partager en solitaire, en égoïste, seule avec Daisy les dernières secondes qui leur restait.
Les petites dehors, elle put se lâcher et se jeta, en faisant attention aux apparats, au cou de son aînée.
Rarement elle s’était permit une telle chose, mais voilà, elle ne croyait plus aux rêves et aux mensonges, elle avait perdu sa candeur depuis ce qui lui semblait des années.
Après quelques longues, mais douces secondes, de cette embrassade, elle prit la parole, s’adressant pour la première fois directement à Daisy ;

-Je t’aime Day…Tu vas me manquer.
Puis elle rompit le contact sur ces paroles qui auraient put être utilisées devant une mourante.
Mais au fond, c’était ça. Sa sœur telle qu’elle l’avait connue, même avec ses changements, ne serait plus jamais comme avant, et ce qu’Orchid craignait le plus allait sans aucun doute se dérouler. Elle leur deviendrait étrangère, elle deviendrait comme Thyme, pas par choix, mais encore une fois, pour l’honneur.
Puisqu’il n’y avait que cela qui comptait.
La Verte sortit de la chambre de la mariée pour la laisser finir de se préparer en paix.
Elle y retrouva ses sœurs, abordant, à son instar, et malgré la tristesse, un air digne et noble, comme on leur avait appris dès le premier jour.
Oui, elles avaient toutes grandit trop vite
.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 20:04

Spoiler:
 

Un mariage. Par définition, la chose la plus déprimante, barbante, gonflante et ennuyante pour Demetrius Marcus Flint, deuxième du nom.
Dans sa chambre, devant son miroir sur pied (ben oui, la classe 8D), la jeune homme s'observait, sourcils froncés et bouche tordue en une grimace contrariée qui lui donnait l'air d'une vieille gargouille édentée et constipée.
Contrarié, oh oui il l'était nom d'un grillon ! Ce n'était pas qu'il n'aimait pas Daisy, à vrai dire, même s'il ne le lui avait jamais dit, il l'appréciait plutôt bien. Pourquoi ? Parce qu'elle ne venait jamais l'embêter, pardi ! Elle ne venait pas lui jacasser dans les oreilles et lui parler de choses qui ne l'intéressait pas le moins du monde, ou lui parler de sa famille, de son nom, ou d'autres choses dans le même genre (comme s'il connaissait pas sa famille...). Non Daisy était juste une camarade, qui lui disait " bonjour " quand elle le croisait, et c'était tout.
Non ce n'était pas Daisy qui le contrariait, mais la cérémonie en elle-même. Etre assis, et écouter le prêtre parler. Assis, debout, assis, debout. Couché. Couché dans son lit, sous la couette, dans le noir et le silence, avec un bon magasine de Quidditch (pour les révisions ...), et la paix, voilà ce qu'il voulait !
Tous les invités présentes se pavaneraient, dans des vêtements plus que luxueux (ils en feraient d'ailleurs remarquer le prix à qui voulait bien l'entendre), parleraient de travail, de leurs marmailles respectives, de leurs excellents résultats à Poudlard ( foutaise, il était sûr d'avoir les meilleurs résultats de Poudlard, toutes matières confondues), de leur grand et brillant avenir ... Toutes ces singeries et cette hypocrisie le fatiguait d'avance. Heureusement que quelques uns de ses bons amis, dont Minerva, la seule, l'unique, seraient présents !

Debout devant son miroir sur pied, il s'observait donc. N'empêche que ... N'empêche que bon, dans son costume noir avec sa chemise d'un blanc immaculé qui faisait ressortir le gris de ses yeux, il n'était pas si moche à regarder. Pas qu'il voulait attirer l'attention sur lui (oula, oh que non, qu'on lui fiche la paix surtout !), mais Mrs Flint avait insisté pour que son " Dimie chéri " ( et re-grimace ) soit le plus beau pour cette grande réception. Car, comme elle l'avait dit, tous le gratin du monde sorcier serait là. Pas une once de sang moldu parmi les invités, tous des " notables ". Pas de blaireaux, pas de griffons. Il fallait donc briller par sa prestance, son maintien, et son éducation. Autant de mots qui ennuyaient profondément le jeune homme. Soupirant, il passa devant lui deux cravate, une grise et une verte, les alternant tour à tour, n'arrivant pas à choisir. Jetant un oeil derrière lui par dessus son épaule, vers la porte fermée de sa chambre, et s'avisant qu'il n'y avait personne, il roula en boule les deux cravates, les fourra, grincheux, dans une chaussure, qu'il planqua sous son lit. Hop, ni vu ni connu, on se passera de cravate. Oui c'était tricher, et alors ?
Saisissant sur sa commode un petit peigne, il se mit en tête de discipliner sa tignasse brune, la peignant sur le côté, comme sa mère l'affectionnait. Sa mère ... En voilà bien une qui occupait une grande place dans le coeur du garçon. * Coupe le cordon, mon gars ! * se morigéna-t-il intérieurement, un petit sourire ironique sur le coin de ses lèvres. On aurait put en douter, tout simplement parce que Demetrius était un râleur invétéré, mais le garçon avait un grand coeur, et désirait plus que tout faire plaisir et emplir de fierté ceux qu'il aimait.
Trois petits coups discrets furent frappés à sa porte, et avant qu'il ai put dire " entrez ", le fin et délicat visage de griotte de sa mère apparaissait à travers l'entrebâillement de la porte. Quand on parlait du loup ...

" Dimie, tu es prêt ? "

Grimace. Ce surnom, il le détestait, voire le maudissait plus que tout au monde. Dépité, il baissa la tête vers son pantalon.

" Mon pantalon est un peu trop long, on dirait " dit-il d'une voix morne, et l'oeil tout aussi morne et torve à la fois. Mais Mrs Flint n'était pas du genre à se laisser avoir facilement :

" Je vais arranger ça, dit-elle. Sortant sa baguette, elle fit trois moulinets de poignet, et le bas de son pantalon fit un ourlé, pour acquérir la bonne longueur. Et voilà ! "

Encore plus maussade, il laissa filer entre ses dents un bref et agacé " merci ", et s'assit sur le bord de son lit, près de sa rangée de grimoires, et non loin de l'étui de sa guitare adorée, tête bêche. Peut-être que les yeux de cocker marcheraient ? Même pas.

" Descends-vite, nous sommes déjà en retard et ton père trépigne dans le hall. "

" Nous rejoignons les Moon, j'imagine ? "

" Non, nous les retrouveront sur place "

Encore plus démotivé à partir, Demetrius croisa les bras sur le buste, boudant presque. Avec cette tête là, et s'il aurait été plus jeune, il aurait à coup sûr écopé d'une correction ! Maudit mariage ! Flint se montait déjà le bourrichon et une chose était sûr : il allait certainement faire la tronche tous le long du mariage. Pauvre Daisy, pauvre gazelle, elle n'avait rien demandé, elle !

Enfin prêt, Demetrius descendit jusqu'au hall d'entrée, où Flint sénior les attendait, élégant comme pas deux dans sons costume trois pièce, et moustache lustrée. Quel exemple pour son fils ! Bombant le torse du haut de sa taille (très moyenne pour un garçon, Flint n'était vraiment pas un géant), il tâcha de voir briller une quelconque étincelle de fierté dans le regard de son père, comme le jour de son admission à Poudlard, avant qu'ils ne transplanent tous jusqu'à la résidence des Blackstone. Là, il y avait foule. Il alla saluer avec ses parents les parents de Daisy, ainsi que ses soeurs présentes, et, dès qu'il l'aperçu, fonça sur Minerva et sa mère.

" Bonjour Mrs Moon, quelle élégance ! Puis, empoignant son amie par le bras et la taille, il fonça avec elle à travers la foule en s'éloignant de la surveillance parentale, et lui glissant à l'oreille, Sors-moi de ce calvaire par pitié ... "

_______________________________

C'est la troisième fois que je refais ce post, mon ordi plante ><
• Faire un post de 1000 mots ▬ 2 dragées
• Pack G grillon - griotte - griffon - grincheux - grimace - grimoire- guitare - gazelle -gargouille -géant
• Pack Examen : Surveillance - Correction - Tricher - Révision - Admission
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Mer 29 Juin - 23:08

Coiffure
Spoiler:
 

Entre ses doigts fins le rouge à lèvres de Daisy semblait hors du temps, étrange objet qui n'aurait pas sa place auprès de Camelia. L'adolescente l'ouvrit, joua avec quelques secondes par habitude avant de passer à un autre, répétant des gestes identiques dans l'espoir dérisoire que rien ne changerait après son départ. Mais elle se leurrait, Daisy quittait le manoir et avec elle une alliée car de toutes, Camelia, la plus jeune ne faisait pas le poids face à des parents qui terrorisaient la blond
e.

- Je ne crois plus rien, ma douce ... La petite Camelia, rêveuse, se laissait bercer par la sensation légère, presque irréelle des mains de sa soeur dans ses cheveux blonds et entre ses mains elle tenait un flacon de parfum vide. L'approchant de son nez, elle huma l'effluve passée qui subsistait encore faiblement. Mais je suis sûre d'une chose, je ne vous abandonnerai jamais...

Crédule, Camelia acquiesça d'un sourire, toute confiante en son aînée Daisy. Pas une seconde elle ne pouvait s'imaginer vivre sans ses soeurs, le mariage n'était qu'une formalité, il lui suffirait de prendre de la poudre de cheminette.... Oui, tout était si simple dans son esprit, si simple et si faux! Terriblement faux! La triste mariée apportait la touche finale à la coiffure de sa jolie soeur lorsque l'on frappa à la porte. Camelia reposa vivement le flacon vide craignant de voir apparaître le visage détesté de l'un des parents, mais elle se rassura bien vite car elle reconnut bien vite Orchid. Sans un mot, le regard lourd d'émotion, elle vint s'accroupir près d'elle.

- Oh merci Day c'est exactement ce que j'imaginais! s'exclama la cadette, puis tournant son joli visage vers Orchid, elle esquissa un sourire qui se voulait réconfortant, tendit la main et d'un geste tendre, fort de tout son amour, elle laissa son index glisser jusqu'au bout de l'adorable nez de sa soeur. Le silence s'installa, chargé d'émotion.

Camelia sentait son coeur couler, couler et couler jusqu'à se mêler à son estomac noué, les larmes menaçaient de se répandre mais par chance Lilac rejoignit le petit comité, complétant ainsi la fratrie. Réunies une dernière fois, leurs regards rendaient toutes paroles futiles. L'instant tant redouté approchait à grands pas. Tandis qu'Orchid partageait les derniers instants, Lilac et Camelia restées seules attendaient dans le couloir.


- Non, non je ne veux pas qu'elle parte gémit soudain Camelia en se jetant dans les bras de Lilac. Ses frêles épaules tremblaient ainsi que ses mains et de grosses larmes roulaient sur ses joues, elle sanglotait, éperdue de tristesse et comprenant subitement que Daisy partait pour de bon.

- Camelia je t'en prie calmes toi commença Lilac d'une voix apaisante mais la jeune fille pleurait toujours, le visage enfoui dans la poitrine généreuse de sa soeur, alors, prise de panique à l'idée que Thyme ou Edgar assiste à cette scène, la jeune fille força Camelia à se détacher d'elle. Ses mains se refermèrent avec détermination sur les joues blanches et humides, et son regard d'un bleu limpide traversé d'une émotion à fleur de peau, partagée entre la peine que lui causait une Camelia si faible et la peur du courroux parental, Lilac essuya de ses pouces les larmes: Ressaisis toi! Pour Daisy, pour nous! Je sais que c'est dur pour toi, mais tout doit être parfait! Je sais que tu en es capable!

L'oeil éperdu de tristesse, elle renifla bruyamment tout en battant de ses longs cils blonds. Ses yeux verts, humides et résignés, fixaient la voluptueuse Lilac avec cet air fataliste et vaincu qui caractérisait la plus faible des quatre. Essuyant ses larmes d'un revers de main, elle se laissa faire lorsque Lilac ramassa le rouge à lèvres de Daisy pour en appliquer une petite touche sur ses lèvres.

- Voilà, c'est mieux souffla tendrement Lilac en effaçant les traces de ces larmes périlleuses. Orchid et Daisy choisirent cet instant pour sortir. Camelia se retourna pou faire face à ses soeurs, son regard allant de l'une à l'autre. Aucune ne serait dupe, mais par fierté, et par amour, elle se tint bien droite, le regard étincelant de tristesse et de compassion.

Les soeurs, ces beautés blondes et glacées n'étaient plus Daisy, Orchid, Lilac et Camelia mais les soeurs Blackstone, ces poupées froides et soumises à des parents cruels qui voyaient dix-sept ans de dictature couronnés d'un sinistre succès.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités) Jeu 30 Juin - 14:15


Costume, gris clair, cravate, mocassins cirés. Sasha Demson était fin prêt pour se rendre au mariage de son amie Daisy Blackstone. Et même s'il n'avait pas été ami avec les soeurs, il aurait quand même été obligé de venir. Entre familles sang purs, on ne pouvait pas manquer ça. Vieille tradition. Le jeune Serpentard vérifier d'un coup d'oeil dans le miroir de sa chambre qu'il était impeccable, et ferma la porte derrière lui, pour aller attendre dans le hall de leur manoir. Ses parents étaient déjà là. Son père, en costume noir et chemise blanche, était aussi réfrigérant qu'un glaçon avec son air sévère. Sa mère, elle, avait revêtu une robe blanche légère pour l'occasion, et des escarpins, et s'était même fait un chignon. très chic, et très superficiel surtout. Elle aussi était aussi aimable qu'un mur. il se joignit à eux sans rien dire. Comme toujours, le dernier était son frère cadet, qui mettait des lustres à se préparer. ce que Sasha pouvait haïr son idiot de petit frère. Ils étaient toujours en conflit. Sasha ne supportait pas la prétention, l'égoïsme qui caractérisait son frère. Il se croyait au dessus de tout, au dessus de tout le monde, et il était comme ses parents. Pour lui, tous les non sang purs n'étaient que des gens à exterminer. Alors que lui, s'il faisait certes semblant de le penser aussi en présence d'autres sang purs, quand il était seul, il ne se privait pas de fréquenter des sangs mêlés ou des nés moldus. Il jouait double jeu, en quelque sorte. Mais il finirait toujours par obéir à son père. Son plus grand défaut. Faisant comme si de rien n'était et restant de marbre, il attendit, sans dire un mot. Enfin, son cadet descendit l'escalier principal et les rejoignit. Il se fit rapidement réprimander par leur père, et ils partirent aussi sec pour le manoir des Blacktone. Si le frère de Sasha avait eu son permis de transplanage, ils auraient pu transplaner, mais ce n'était pas le cas. A cause de lui, ils avaient du utiliser des moyens de transports bien plus longs et moins pratiques. Encore un inconvénient de ce petit insolent. Au moins, Sasha se disait qu'une fois sur place, il pourrait un peu s'éloigner de sa famille, et retrouver Analynn par exemple. C'était le seul avantage qu'il y voyait. Si son frère ne lui collait pas aux basques pour l'embêter. Et si ses parents ne lui ordonnaient pas de rester avec eux.

A propos du mariage en lui même, Sasha savait comme tout le monde que c'était quelque chose d'arrangé. Il aurait pu se poser plus de questions, sur les sentiments de Daisy par exemple, mais il n'en était rien. Il savait que peut être, un mariage exactement comme celui ci l'attendait un jour. Et il s'efforçait de ne pas y penser et de ne pas se poser de questions. Pour profiter un maximum du peu de liberté qu'il lui restait, sereinement. Mais quoiqu'elle puisse ressentir, et ce n'était surement pas de la joie, d'épouser quelqu'un que l'on n'aime pas, il la comprenait. Sur place, il aperçut Erlina, River, et Xia. Il vint les saluer toutes les trois, en bon gentleman. Les Demson évitèrent soigneusement les Moon, eux aussi présents. La hache de guerre n'était toujours pas enterrée. Les soeurs Blackstone n'étaient pas encore là. En tout cas, pas dans le coin des invités. Pour le moment, Sasha décida de rester auprès de ses parents et de son frère. Au cas où une présentation de la famille s'avèrerait nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)

Revenir en haut Aller en bas

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants .... (invités)
» Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... Oupah.
» Et ils vécurent malheureux et n'eurent jamais d'enfants !
» Meggie ♥ Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants [TERMINER]
» « Et ils se marièrent et eurent plein d'emmerdes. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Les mémoires de Pré-au-Lard et de Londres
-