GRYFFONDOR : 1040 pts | POUFSOUFFLE : 390 pts | SERDAIGLE : 735 pts | SERPENTARD : 880 pts

Partagez|

Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 531
| AVATARS / CRÉDITS : Nicola Peltz © killer from a gang.
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un puit
| PATRONUS : Daim
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's : Ven 26 Aoû - 1:31

    Les vacances touchaient à leur fin... au grand désespoir de la jeune Mary Elizabeth ! Mais assez blablater sur une fin proche et se mettre le moral à sec et au niveau le plus. STOP ! Ce soir, le dernier concert du Festi'Witch avait lieu et pas question de le louper ! Elle s'était amusée pendant ces vacances, elle avait fait nouvelles rencontres dont Elliot. Tout s'était bien passé ! Cependant les cours étaient pour bientôt... Les gens commençaient déjà à se préparer pour la rentrée. Elle n'était pas contre de reprendre le chemin de Poudlard ; elle allait revoir ses potos. Néanmoins, cela signifiait aussi : reprise des cours et heures de colles... 'Fin bon. Aujourd'hui, il y avait un concert et Mary tenait à y aller. Elle voulait profiter de chaque jour, chaque heure de ses vacances. Et aller à ce concert en faisait partie.

    Le concert venait juste de commencer et il y avait foule ! L'affiche du Jour : Francina Duke, en première partie, et puis, en seconde partie, The Strangulot's. Mary Elizaebth chercha une place dans l'assistance, une bonne place. Elle fouina quelques instants et tomba sur Roly un peu plus loin. Rolanda Bibine était une bonne amie de la gryffondor, elle était de la même année dans la même maison et elle faisait partie de l'équipe de Quidditch. Mary Elizabeth se dirigea alors vers elle. Arrivée à son hauteur, elle posa une main sur son épaule pour ne pas l'effrayer.

    “ ─ Hello Roly ! Coule ce concert, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacoholic.tumblr.com/
avatar



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 878
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's : Jeu 1 Sep - 17:37

Il avait fini par céder... Enfin plus exactement, il avait été vaincu par la tenacité de Sirius, à qui James finit par prêter main forte. Deux contre un, c'était un combat inégal, il n'avait eu d'autre choix que de rendre les armes. Aller au Festi'WItch, pour Rémus, n'avait rien d'attirant. Non pas qu'il n'aimait pas la musique, mais ce qui le dérangeait c'était la foule, compacte, hurlante et gigotante. Se faire bousculer, crier dans les oreilles, etc., tout ça gâchait le plaisir de voir "en live" ses artistes préférés. Et quand on parlait de The Strangulot's, on pouvait être sûr que l'hystérie collective serait au rendez-vous. C'est donc en traînant les pieds qu'il suivit ses amis à Bourg St Calmar, ignorant l'excitation des deux autres qui n'arrêtaient pas de lui assurer qu'on ne pouvait pas prêtendre à la "coolitude" si on refusait d'aller voir The Strangulot's.

- Je n'ai jamais dit que je prétendais être cool...

C'est ce moment là que Sirius choisit pour l'attraper par le cou, malgré ses grognements. Arrivés près de la scène, Rémus ouvrit de large yeux à la vue de l'immense foule réunie. Il n'eut pas le temps de plus s'ébahir que, va savoir comment, ils se retrouvèrent au premier rang, alors que The Strangulot's rentraient en scène. Les hurlements de la foule étaient assourdissants, mais plus impressionnant que vraiment désagréables, finalement. Ce groupe était peut-être un des plus grands succès de la musique sorcière contemporaine, et Rémus devait avouer qu'à les voir qu'aussi prêt, c'est vrai qu'ils avaient une sacrée classe. Certaines filles criaient le nom du chanteur, Robertson Fielburg, mais dès qu'il commença à chanter, le rythme fut souligné par les battements de mains du public. Absorbé par l'ambiance si particulière, Rémus applaudit franchement à la fin de la première chanson. Il avait bien fait de céder finalement...

______________________________

- Remus J. Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's : Jeu 1 Sep - 18:15


De tous c'était celui qu'elle attendait avec le plus d'impatience. Minerva trépignait d'impatience face à son miroir. Comme toujours l'adolescente accordait la plus grande attention à son apparence. Ce soir ne dérogerait pas à sa règle. Mais cette fois pas question d'être perchée sur de hauts talons. La foule serait dense, l'ambiance électrique, la tension vibrante d'émotion et chaque corps un réceptacle prêt à se déchaîner. Moon ne se ferait pas piétiner. Se maquillant pour être la plus belle, et aussi dans l'espoir futile de séduire le chanteur des Strangulot's dont la voix l'emportait dans une transe d'adolescente, Minerva chantonnait tout en étirant ses cils roux de mascara. La jeune fille n'arriverait pas à temps pour assister au concert de Francina Duke, ce qui au fond ne la dérangeait absolument pas, mais si tout se passait comme prévu elle pourrait se débarrasser de son cousin Cadmus chargé de la chaperonner pour assister au concert de ses idoles en toutes quiétude. Pour l'occasion vêtue comme une moldue, elle avait sélectionné avec soin et goût sa tenue. Tenue qui par ailleurs se révélait assez courte. Ajoutez à cela une charmante paire de bottines au talon plat et voilà notre Minerva fin prête.

Cadmus l'attendait en bas. Le cheveu blond, désinvolte, le sourire malicieux et l'oeil pétillant il siffla sa cousine qui apparut au bas de l'escalier.


- Rappelles moi de ne jamais te présenter à mes amis dit-il en guise de bonjour avant de lui tendre le bras tel un parfait gentleman. Ensemble ils quittèrent la demeure, Mrs Moon absente pour l'occasion, et marchèrent tous deux dans les rues de Londres. Cadmus s'amusait beaucoup de leur sortie incognito, ça l'avait toujours fait marrer de duper les moldus. Il les détestait, les méprisait et n'avait pour eux aucun sentiment bienveillant mais jamais le sorcier ne se lassait d'observer ces êtres évoluer sous ses yeux. Ils finirent par s'enfoncer dans une impasse sombre où ils transplanèrent.

- Tante Morgan est vraiment sympa commença-t-il en embrassant de son oeil clair la foule face à eux, Ici ça pue les sang-de-bourbe et elle te laisse quand même aller voir ton groupe... Bon allez assez traîner! Dégages toi disait-il tout en entraînant sa cousine qu'il tenait par la main. Fendant la foule à grands renforts de coups de coude, Cadmus n'hésitait pas à imposer sa force physique et son mètre 90 qui faisaient le reste.

Les deux cousins finirent par arriver au premier rang, là où la foule se massait avec toute la ferveur des fans. Cadmus était parvenu à ses fins mais maintenant qu'il mesurait avec quelle joie ces jeunes gens laissaient éclater leur joie d'assister à un tel spectacle il comprit qu'il aurait peut-être mieux valu rester en arrière.


- ACCROCHES TOI hurla-t-il dans le dos de Minerva alors que des hurlements et des applaudissements accueillaient le célèbre groupe. S’agrippant à la barrière de toutes ses forces, Minerva sentit le corps de Cadmus contre le sien. Sans le savoir c'était son cousin Marcus Shipton que Minerva acclamait avec une ferveur de groupie. Imprimé sur son t-shirt blanc apparaissaient les membres du groupe. Soudain il eût une vague seconde de silence puis ce fût un déchaînement, une tempête de hurlements, de cris stridents, d'applaudissements de toute une horde d'adolescents et de jeunes adultes déchaînés. Cadmus prenait tous les coups pour protéger sa cousine qui ne se souciait même plus du grand blond.

La première chanson terminée Minerva en profita pour jeter un regard autour d'elle, le corps encore vibrant de décibels et fascinée par cette foule compacte autour d'elle. Mais ô malheur! A peine séparés par deux spectateurs elle aperçut Remus Lupin en bonne compagnie. Tournant vivement la tête elle espéra que celui-ci ne l'avait pas vu. Certes Remus Lupin n'avait aucune chance de connaître Cadmus Moon mais elle n'en n'avait pas moins envie de voir par la même occasion la sale tronche de ce troll nain de Sirius Black. Cadmus quant à lui profita de cet instant pour hurler à sa cousine quelque chose comme:


- J’ESPÈRE QUE TU AS BIEN CONSCIENCE QUE JE ME FAIS BOUSCULER PAR CES ABRUTIS DE SANG DE BOURBE UNIQUEMENT PARCE QU'ON EST DE LA MÊME FAMILLE!!
- Ferme la! répliqua sèchement Minerva avec une telle hargne qui eût le mérite de faire taire Cadmus dont la bouche s'ouvrait déjà pour répliquer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 531
| AVATARS / CRÉDITS : Nicola Peltz © killer from a gang.
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un puit
| PATRONUS : Daim
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's : Ven 2 Sep - 0:35


    Mary ne put s'empêcher de sourire en voyant la réaction son amie. Il fallait l'avouer, sentir une main se poser sur son épaule alors que l'on attend personne... ça surprend ! Elle était contente de la revoir avant la rentrée, Rolanda avait bonne mine.

    “ – Dis dont, tu as pris des couleurs ! Et je ne peux être que d'accord avec toi... VIVE LES STRANGULOT'S !!

    Et sur ses mots, le maire du Village venait de faire son apparition remerciant au passage Francina Duke qui quittait la scène sous les ovations et annonçait sur la voie, l'arrivée de The Strangulot's. Mary Elizabeth était impatiente de les écouter jouer ! Elle n'avait pas pu assister à leur dernier concert à cause des exams de fin d'année... Et de plus, elle avait attendu pratiquement tout l'été le dernier concert du Festi'Witch pour les écouter jouer.

    “ – OH OUUUUI ! ” cria-t-elle afin que Roly l'entende malgré le bruit ambiant.

    Lorsque le groupe entamait une nouvelle chanson, soudain à la surprise de tous, le chanteur, Robertson Fielburg, se retourna vers le bassiste et dans un éclair ce dernier tomba sur la scène. Les yeux de la Gryffondor s'ouvrirent aussi grands qu'ils le purent tels des soucoupes. Miss Jolly n'en revenait pas... Un banal concert d'été venait de changer du tout au tout ! La Gryffondor observa la foule dans son ensemble et observa les réactions de chacun. Mais le pire restait encore à venir, la batteur du groupe fut le premier à briser le silence qui s'était installé. Tandis que le chanteur se dirigea vers le devant de la scène tel un robot et fit apparaître la “ Marque des Ténèbres ” comme l'avait appelée la Gazette. Une tête de morte aussi effrayante qu'horrible avec un serpent qui lui sortait de la bouche flottait dans le ciel. C'est à ce moment que la panique envahit les esprits. Les uns courraient et fuyaient, d'autres se précipitaient sur le chanteur qui semblait ne pas comprendre ce qui se passait et se retrouver assaillit et désarmé. Mary jeta un coup d’œil à Roly, juste à côté d'elle, et lui prit la main. Mais elle ne put rien dire et resta là les yeux rivés vers la scène...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacoholic.tumblr.com/
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's : Sam 3 Sep - 22:07


Cadmus

En une fraction de seconde ce qui s'annonçait comme l'une des soirées les plus en vues de la saison estivale sorcière se transformait en véritable cauchemar. Aux premiers rangs, Cadmus et Minerva virent la scène se jouer sous les yeux. Cadmus ne comprit pas immédiatement ce qui se passait, en revanche sa jeune cousine fut prise d'un effroyable malaise, un sentiment terrible de savoir à l'instant précis où le sorcier sortit sa baguette ce qui se passerait. Et puis soudain ce fût la panique, une peur panique relayée par toute une foule animée par le besoin vital de fuir. Seuls les plus courageux s'étaient précipités sur la scène pour désarmer le meurtrier. La foule illuminée d'un morbide éclair vert, Minerva poussa un hurlement de terreur qui resta bloqué au fond de sa gorge, prisonnier de ses cordes vocales nouées par l'horreur.

Cadmus s'était étrangement fixé, son visage nonchalant, presque désinvolte s'animait. Immobile alors qu'autour de lui ce n'était que panique, chaos et terreur il bloquait sa cousine qui pétrifiée écarquilla ses yeux humides d'une terreur monstrueuse lorsque le ciel fut souillé par la marque des ténèbres. La lumière verdâtre, hideuse de la marque se déversa sur le visage de Cadmus. A la fois écoeurée et apeurée, Minerva se figea en voyant le sourire d'intense satisfaction qui déformait le visage souriant du garçon. Cadmus Moon avait sorti sa baguette, il ne bougeait toujours pas, la tête dans les nuages, contemplatif d'une oeuvre funeste. Contre lui sa cousine s'agitait en proie au besoin vital de fuir. L'adolescente sans en avoir conscience eût pour premier réflexe de sortir sa baguette. A cet instant les règles du ministère de la magie lui importaient peu. Il en allait de sa vie.


- Regardes Minerva! REGARDES exultait fièrement Cadmus comme s'il était responsable de tout ce merdier, heureux même du drame.
- Cadmus j'ai peur implora la rouquine. Livide, elle eut soudain peur de son cousin, peur qu'il soit mêlé à ce sordide coup de force et dans une tentative désespérée Minerva essaya de se laisser emporter par le mouvement affolé de la foule tout autour d'eux.
- Allez viens, il faut maintenant partir d'ici cria-t-il en ignorant la détresse de la jeune fille. Attrapant la main de sa jeune cousine à lui en briser les phalanges, Cadmus joua des coudes pour leur frayer un passage.
- Attends! cria soudain Moon qui manqua de trébucher en butant contre la cheville d'une fille au sol, On ne peut pas la laisser ici! poursuivit-elle en hurlant lorsqu'elle reconnut une camarade de serpentard.
- ON A PAS LE TEMPS!répondit le jeune adulte sans même se retourner.

Mais Minerva, guidée avant tout par sa bonne nature freina des deux pieds et donna un grand coup de poing sur le poignet de son cousin. Il lui suffit d'une seconde de surprise pour profiter de cet instant et n'écouter que son coeur compatissant et courageux. Une jeune femme inconnue se penchait déjà au-dessus de Miss Forbes.


- Vite! Il faut partir d'ici tout de suite s'écria la rouquine d'une voix tremblante, blanchie par la peur. Le cadavre de Sybil Vane semblait se déplacer à ses côtés, ange gardien ou pâle corbeau de mauvais augure, Minerva n'était plus aussi paralysée et sans défense.
- DEBOUT! s'époumona brutalement Cadmus qui avait bousculé et envoyé au sol quelques sorciers pour arriver à hauteur des trois femmes. Après avoir lancé un regard noir à sa la rouquine il saisit brutalement le poignet de River pour l'obliger à se relever. Fébrile, Cadmus qui était dans un premier fasciné, même heureux de voir apparaître la marque funèbre dans le ciel étoilé semblait désormais en proie à une nervosité mal venue.

HJ = Sara & River je vous laisse décider de la suite. P.S : Cadmus est grosso modo est un gros crétin, alors n'hésitez pas à le pourrir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's : Dim 4 Sep - 18:50

L'attitude de Cadmus rendait Minerva on ne peut plus mal à l'aise. Le garçon d'habitude si sur de lui commençait à prendre conscience de la dangerosité de la situation. La foule les charriait tel un torrent affolé avec toute la puissance désespérée de la survie. Tandis que les nerfs de Cadmus s'échauffaient en proie à un mélange malsain d'excitation et de nervosité, sa jeune cousine s'efforçait de conserver son calme. Autant dire que l'exercice n'avait rien d'une partie de plaisir, courir en hurlant et déversant des torrents de larmes n'aurait rien de surprenant, mais une petite voix lui soufflait quoi faire. L'adolescente tremblait, tout son corps vibrait des battements effrénés de son coeur.

Cadmus les emporta toutes deux sans une once de délicatesse. Sa baguette tirée, une fraction de seconde seulement elle envisagea la possibilité de lancer un sortilège à cet idiot. A ce rythme là il aurait traversé toute l’Angleterre avec la main de cette pauvre Forbes! Ce plan lui sortit presque aussitôt de la tête, il y avait trop de choses qui se bousculaient, la tension trop importante. Elle se retourna une dernière fois avant d'être brutalement entraînée par le grand blond. Moon lança un regard apeuré à la jeune femme rousse. Elle ne reconnaissait plus Cadmus, celui qu'elle pensait le plus insouciant, le plus drôle de tous se révélait une pourriture dans l'âme.


« Lâchez-moi, vous me faites mal ! Lâchez-moi où j'hurle ! Je vous préviens j'ai ma baguette sur moi, et je peux faire très mal avec ! » En dépit du vacarme Minerva entendit distinctement ce que hurla sa camarade mais Cadmus, empêtré dans sa folie furieuse ignora. La peur lui broyait les tripes mais quelque chose en elle se révoltait. Était-ce du courage ? De la compassion ? L'envie d'être une morveuse au mauvais moment ?

- CADMUS ARRÊTES TOI! Haletante, Minerva se figea une brève seconde, surprise par sa propre détermination, elle sentit sa volonté vaciller lorsque le garçon lui lança un regard fou. Forbes qu'elle sentait déterminée à ses côtés lui donna le courage de poursuivre, Il faut transplaner immédiatement! Ils sont peut-être parmi nous!

Ils... Oh bien sur ils avaient un nom. Un nom affreux à vrai dire. Le prononcer même l'écoeurait mais ce qui la dégoûtait encore plus c'était bel et bien l'intense satisfaction de son cousin, cette jouissance morbide à voir le crâne vomissant un serpent souiller le ciel. A cet instant la rouquine aurait donné beaucoup pour avoir son permis de transplanage mais ce n'était pas le cas et seul Cadmus pouvait les tirer de ce mauvais pas aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's :

Revenir en haut Aller en bas

Concert du 20 Aout 1976 : Francina Duke + The Strangulot's :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Duvalier: Je vous donne la garantie formelle ...(1976)
» 25. Meilleur Topic Depuis Aout
» Monday Nigh RAW - 9 aout 2010 (Résultats)
» Galerie dédiée au corps d'Alex Turner et aux dessins d'un strangulot ( mais surtout sur le corps d'Alex :D)
» Mousquet et Tomahawk : 27 aout 1776 - Bataille de Long Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine-