C'est la rentrée sur ATDM, tous à bord du Poudlard Express !
La liste des préfets et des capitaines a été affichée, n'hésitez pas à aller la consulter sur le panneau d'affichage !

Partagez|

Juste au coin de la rue [Julianne] END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Juste au coin de la rue [Julianne] END Dim 21 Aoû - 22:07

    Ces vacances étaient tout simplement parfaites. Enfin, du moins, depuis le 3 août. Parce que c'était ce jour là que j'avais enfin dit à Loreena que je l'aimais, des sentiments réciproques qui plus est. Depuis, je me sentais en permanence heureux. Bref, aujourd'hui était une journée plutôt normale mais je n'avais pas prévu de voir Loreena. Je n'allais quand même pas passer ma vie avec elle, comme disait Fabian, même si ça ne m'aurait pas dérangé. Fabian était sorti voir des amis, mon père travaillait et ma mère avait prévu de boire le thé avec son club de sorcières, à se raconter les potins de la semaine, mais moi je n'avais strictement rien à faire. Le permis de transplanage combiné à ma majorité sorcière me permettait maintenant d'aller où bon me semblait et je profitais de cette journée de répit pour faire un tour au Bourg Saint Calmar. Au beau milieu de l'après-midi, le soleil tapait sur tout le village sorcier, et alors que je marchais tranquillement dans la rue piétonne, en profitant simplement du beau temps et de l'instant présent, je croisai une personne que je connaissais très bien.

    « Hey ! Salut Julianne ! »

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »


Dernière édition par Gideon Prewett le Dim 2 Oct - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Juste au coin de la rue [Julianne] END Lun 22 Aoû - 22:58

    Julianne était une ex et malgré que notre relation ne se soit pas finie parfaitement, nous étions à nouveau amis. Il avait fallu un temps d'adaptation loin l'un de l'autre et j'avais préféré me montrer distant pendant quelques semaines après notre rupture mais aujourd'hui, j'avais l'impression que tout allait bien.

    « Oui, je profite d'un moment libre, loin de toute ma famille. Je vais faire une overdose si je continue de les voir sans arrêt. »

    Les derniers jours avaient pourtant été plus que parfaits. Loreena était passée plusieurs fois et s'entendait aussi bien avec mes parents qu'avec ma sœur ou mon frère. Mes deux rouquins de neveux l'adoraient. Elle semblait s'être très bien intégrée mais je n'avais pas l'habitude d'avoir une copine à la maison, si bien qu'entre mon hésitation à l'embrasser et la prendre dans mes bras devant eux et mes parents qui me réquisitionnaient toutes les minutes pour une quelconque tâche, je n'avais pas trop l'occasion de me comporter comme un vrai petit copain. Ma vie semblait tourner pour elle, et voir d'autres personnes, des connaissances appréciées, des amis, ne pourrait que me faire respirer un peu.

    « Alors, tes vacances, tout va bien ? Tu profites à fond ? »

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Juste au coin de la rue [Julianne] END Dim 28 Aoû - 20:05

    A vrai dire, j'étais partagé entre être heureux de retourner en cours et en être déçu, pas pressé... La joie de retourner à Poudlard pour profiter de cette dernière année au maximum était bien là, mais d'un autre côté, j'aurais voulu arrêter ma scolarité pour « passer du côté adulte » comme pour Tybalt. Seulement je n'avais encore aucune idée de quoi faire après mes ASPICS alors si je ne les avais même pas... J'avais vraiment hâte d'être l'été prochain, même si ça signifiait la fin de beaucoup de choses.

    « Oh oui, je te connais ! Moi non plus je n'ai pas trop envie de retourner à Poudlard... Et d'un autre côté si quand même. Enfin bon, on n'a pas vraiment le choix ! »

    La question soudaine de Julianne me surprit un peu. Je n'oubliais pas qu'elle était une ex petite copine mais depuis le temps, je pensais que ses sentiments pour moi n'étaient plus que du passé. J'étais d'ailleurs toujours convaincu de ça. Elle était une grande curieuse et sa curiosité expliquait totalement sa question, dans ma tête. J'étais d'un côté ravi qu'elle me le demande. Depuis que je sortais avec Loreena, depuis qu'on sortait vraiment ensemble et pas pour faire un faux couple, j'avais envie de le crier sur tous les toits. Je n'étais même pas gêné de dire à Julianne que j'aimais Loree.

    « Oui ! Elle m'aime, je l'aime... On est amoureux et je suis vraiment heureux. C'est Loreena ! Tu sais, Loreena Lighton de Poufsouffle... »

    J'avais faillit dire « Je suis plus heureux que jamais » mais elle aurait pu le prendre mal. Après tout, je l'avais surtout laissé tomber parce que je tombais alors amoureux de Loreena.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Juste au coin de la rue [Julianne] END Sam 3 Sep - 1:35

    Les ASPICs en fin d'année... Bizarrement, ce n'était pas ce que je redoutais le plus par rapport à ce que cette année me préparait et au contraire, j'étais plutôt serein. J'étais heureux que Julianne ne pique pas une crise de jalousie et qu'au contraire, elle soit heureuse pour moi. Je ne savais jamais à quoi m'attendre avec elle et c'est surement ce trait de caractère qui m'avait plu entre autres à l'époque.

    « Merci, Ju ! J'espère aussi ! »

    Apprendre qu'elle sortait aussi avec quelqu'un me fit comme un pincement de jalousie. Après tout, j'étais sorti avec elle pendant plusieurs mois, je l'avais aimé et on était aujourd'hui encore de très bons amis. J'étais certain de ne plus l'aimer mais, égoïstement, je ne pouvais pas m'empêcher d'être un peu jaloux de savoir qu'elle en aimait un autre.

    « Oui, je crois savoir de qui il s'agit ! C'est super ça ! Et alors, vous vous aimez ? »

    Je passai un bras complice autour de ses épaules. C'était une question totalement indiscrète mais connaissant le caractère de Julianne, c'était une question qu'elle aurait très bien pu poser alors je ne me faisais pas de soucis.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Juste au coin de la rue [Julianne] END Sam 10 Sep - 23:30

    Les compliments que faisaient Julianne de Finn me rassuraient d'un côté. Elle était mon ex mais elle était avant tout et surtout mon amie et si je l'avais faite souffrir un jour, ce n'était pas avec plaisir et je ne voulais pas qu'elle souffre à nouveau avec un autre garçon, même si je ne pourrais surement jamais empêcher ça.
    Avant même que j'ai pu ajouter quoi que ce soit, quelque chose de froid, de très froid même, toucha sur mon jean. Je m'arrêtai net, plus que surpris, les bras levés à hauteur de ma tête et ma bouche formant un O parfait. Sa glace était à moitié en train de fondre sous la chaleur de ce jour d'été et maintenant, elle dégoulinait sur mon pantalon.

    « Ça fait rien Julianne... C'est juste froid... et collant. »

    Je mis mon doigt sur la grosse tâche pour récupérer un peu de glace et le posait sur le nez de Julianne pour la taquiner. Mais elle avait raison, mon pantalon avait besoin d'être changé. Je n'avais pas envie de rentrer chez moi plus tôt que prévu, à tous les coups, je tomberais sur ma mère et elle me réquisitionnerait pour la fin de l'après-midi, mettant un terme à mon objectif de passer une journée de pure vacance, loin de n'importe quel membre de ma famille. La solution de Julianne paraissait être bonne, mais j'hésitai quand même quelques secondes, pesant le pour et le contre.

    « Ça m'arrangerait bien... Si ça ne dérange pas ton frère ou quelqu'un chez toi... »

    Julianne étant encore mineur dans le monde sorcier, c'était à moi de transplaner en l'escortant. Je connaissais sa maison, étant donné que j'y étais déjà entré l'année passée pendant l'été, alors que nous étions encore ensemble. Ses parents m'avaient déjà croisé et ne se préoccupaient pas vraiment de moi, puisque j'étais un sang-pur, mais Julianne semblait préférée que je les vois le moins possible. Je savais qu'elle ne les aimait pas vraiment. Bref, je tentais de reconstituer le souvenir que j'avais du manoir Morgenstern, présentait mon bras à Julianne pour qu'elle s'y accroche et transplanait juste devant le perron.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Will Higginson ©vava BΔRJΔVEL
| SANG : Pur-Prewett !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses proches démoniaques.
| PATRONUS : Un margay.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Juste au coin de la rue [Julianne] END Dim 2 Oct - 20:34

    Le manoir Morgenstern avait été déserté par ses habitants et seul un elfe de maison vint nous déranger. D'un côté, ça m'arrangeait de ne croiser aucun membre de sa famille mais je n'étais tout de même pas à l'aise de revenir chez elle alors que la dernière fois que c'était arrivé, nous étions encore en couple. Julianne nous fit directement monter au deuxième étage. Je n'étais jamais entré dans la chambre de son frère jumeau, c'était en quelque sorte un territoire interdit et je n'osais pas imaginer la réaction de Stefan s'il trouvait sa sœur en train de fouiller dans ses affaires. J'observai un à un les pantalons qu'elle posait sur le lit sans oser toucher à l'un d'eux et encore moins en prendre un.

    « Celui là fera l'affaire ! »

    Peut-être qu'il ne se rendrait pas compte avant un moment de la disparition d'un de ses pantalons mais je pris le plus simple et passe-partout, un peut-être qui lui servait surement pour son uniforme à Poudlard. J'hésitai à enlever mon pantalon devant Julianne. Pas par gêne de le faire devant quelqu'un mais seulement de le faire devant elle. Finalement, je me tournai dos à elle et enlevai si vite mon jean que je faillis me casser la figure. J'enfilai l'autre pantalon rapidement en ayant bien l'intention de l'enlever dès que je serais rentré chez moi. Il faisait la bonne taille au niveau des jambes mais était un peu large. Il créait un contraste étonnant et loin d'être harmonieux avec ma paire de baskets rouges et mon tee-shirt à l'effigie de The Strangulots. J'aidai Julianne à ranger les pantalons sortis dans un alignement pas assez proche de la perfection puisque la pile paraissait légèrement branlante quand on regardait l'ensemble de la penderie.

    « Une autre glace, ça te dit ? Je t'invite, à condition que tu ne la fasses pas tomber à nouveau sur moi ! »

    Je n'avais toujours pas dans l'idée de rentrer chez moi et sans attendre sa réponse, je lui pris le bras et transplanai depuis l'intérieur de la maison – protection à sens unique visant à interdire les arrivées dans l'intérieur de la maison mais à laisser les départs libres – pour continuer cet après-midi entre amis.

______________________________
Gideon Prewett « Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse... .KICK ASS »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste au coin de la rue [Julianne] END

Revenir en haut Aller en bas

Juste au coin de la rue [Julianne] END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le bon coin
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine-