La plume à papote



 
GRYFFONDOR : 1168 pts | POUFSOUFFLE : 931 pts | SERDAIGLE : 642 pts | SERPENTARD : 606 pts
Venez découvrir et commenter la Gazette de Mai 1975, ici !

Partagez|

Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Sam 30 Juin - 16:25

Kiara n'appréciait pas particulièrement Dumbledore, mais elle devait reconnaître qu'il savait organiser un camp de vacances. Elle était déjà partie en vacances, avec l'orphelinat ou des colonies moldues, et elle devait reconnaître que cela n'avait rien à voir avec ce qu'elle avait sous ses yeux. Les cabanes, spacieuses et inter-maisons, la cafétéria un peu plus petite que la grande salle mais tout aussi chaleureuse, le décor à la fois sauvage et rassurant, le lac, la clairière .. Tout était tout simplement, parfait, bien encadré. Même le terrain d'entrainement , destiné aux élèves qui voulaient s'entrainer, était bien organisé. Les sorciers de premier cycle s'en donnaient d'ailleurs à cœur joie car ils avaient la possibilité de pratiquer la magie en dehors de Poudlard. Kiara les enviait un peu, car ils étaient totalement privilégiés. Quelle douleur cela avait été de patienter pendant les deux mois de vacances d'été, entre chaque année, pour avoir la possibilité de pratiquer de nouveau la magie .. Ceci dit, le monde magique était tellement perturbé actuellement que Kiara ne pouvait qu'approuver ce choix du directeur de faire s'entrainer des jeunes gens, en cas d'attaque des Mangemorts.

Ce jour là, la chaleur était étouffante et tout le monde s'était rué vers le lac et la clairière, pour profiter du soleil et de l'humidité. Kiara aimait aussi beaucoup l'eau, cependant elle était agoraphobe et détestait la foule. Elle choisi donc ce jour là d'aller se promener dans la forêt sans retour. Elle n'y était jamais encore allée, sans doute parce qu'elle n'était pas rassurée à l'idée de s'y perdre, et que la limite du Protego pouvait si rapidement être franchie .. Elle s'assit donc au pied d'un arbre, à l'ombre et s'amusa pendant un moment à faire voltiger toutes sortes de choses autour d'elles : branches , troncs , feuilles .. Jusqu'au moment où elle entendit quelques pas derrière elle. Elle pointa alors sa baguette vers la source du bruit. Et la branche d'arbre qu'elle faisait léviter s'en alla dans cette direction .. pour frapper au visage un garçon , qui venait d'apparaitre en les arbres !

- Ouuuups. Je suis désolée. Dit elle contrite, en regardant le garçon de plus près pour voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Sam 30 Juin - 16:49

Aujourd'hui, Luiz avait décidé de suivre Kathleen dans le bois sans retour histoire de lui flanquer la frousse de sa vie. Il l'avait suivi depuis le campement jusqu'au beau milieu de la forêt, puis il avait fini par la perdre de vue. Les arbres, ces très chers arbres, en avait alors profité pour tout chambouler et Luiz s'était donc perdu, comme un con.
Ça faisait maintenant une bonne heure qu'il tournait en rond, essayant de retrouver son chemin, poussant des cris parfois pour attirer les curieux ou pour faire fuir les sangliers, bref, il commençait tout juste à paniquer lorsqu'il entendit des pas, pas très loin de là où il se trouvait. Décidé à en finir avec cet après-midi, il choisit de suivre les bruits, priant pour qu'ils le mènent jusqu'à un moniteur ou un gars du genre. Mais de loin, ce fût des cheveux blonds qu'il vit et l'espoir d'avoir retrouvé Kathleen grandit en lui.
Alors qu'il s'apprêtait enfin à voir le visage de celle qu'il avait tenté de retrouver à ses pas, il sentit quelque chose lui foncer dans le pif et aussitôt, ses yeux le piquèrent et il eut l'atroce envie d'éternuer. Effrayé à l'idée que ce fut un insecte ou un lapin tueur, il ne fit pas l'effort de se retenir et tomba à la renverse dans un tas de feuilles et de brindilles.
— Nom d'un chien, ma che, cazzo ?* s'écria-t-il, toujours allongé sur le sol, alors qu'il sentait un affreux goût de sang glisser entre ses lèvres. AH, du sang ! Bordel ! gueula-t-il de nouveau, à deux doigts de la panique totale.

*putain, mais qu'est-ce-qui se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Dim 8 Juil - 17:05

Kiara était la maladresse incarnée et elle se maudissait chaque jour d'être si incompétente de ses mains. Elle renversait sans cesse de l'encre sur ses parchemins ou sur ses livres, et faisait de nombreuses bourdes avec sa baguette magique. Ce n'était pas qu'elle était mauvaise en magie, non, c'était plutôt qu'elle était distraite, dans la lune. Ses pensées vagabondaient tout le temps, et la plus petite idée pouvait se transformer en un monologue intérieur intense, où les idées s'enchainaient sans que personne ne puisse rien y comprendre.
C'est pourquoi elle n'avait pas fait attention lorsqu'elle avait pointé sa baguette sur l'inconnu, qui s'était par conséquent reçu du bois en pleine figure et qui semblait mal en point. Elle l'entendit jurer en italien et sourit intérieurement. Elle avait reconnu cet accent et ces paroles sans la moindre difficulté, elle qui parlait concurremment cette langue, une de ses langues d'origine. Et elle décida de passer outre la vulgarité du jeune étant donné les circonstances.

- Sei bene * ? Demanda-t-elle spontanément, tout en sachant que non, ça n'allait pas bien. Sa lèvre inférieure était en sang. Elle aurait bien prononcé un sortilège qui ferait arrêter l'hémorragie mais elle pensait que ce serait vécu comme une marque d'agression envers cet inconnu. Je suis encore désolée, j'avais la tête en l'air, ajouta-t-elle, vraiment désolée.

*tu vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Lun 9 Juil - 19:36

Luiz, toujours allongé par terre, a fermé un moment les yeux en grimaçant.
Va bene* ! Je saigne, je souffre, je suis allongé par terre mais si, va bene ! s’est-il écrié en essayant tant bien que mal de se relever.
Il a exercé des petits moulinets avec ses bras afin de reprendre une position assise puis, une fois qu’il a eu réussi, il a porté sa main à sa bouche. Ses doigts étaient maculés de sang, sa lèvre était bien amochée mais il allait probablement s’en remettre. Ou alors, il garderait une cicatrice à vie et ça lui donnerait encore plus un petit air de mauvais gars plutôt mignon.
Il a soupiré, puis il a passé sa langue sur sa lèvre pour faire disparaître le sang qui continuait de couler. Puis il s’est accroupi, a posé sa main sur le sol et il s’est relevé avant d’épousseter son jean des saletés qui s’y était posé.
— C’est bon, c’est bon, je n’t’en veux pas… Ça arrive d’être empoté ! il a dit en haussant les sourcils, légèrement exaspéré.

*très bien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Lun 9 Juil - 23:19

Pourquoi le choixpeau m'a-t-il pnvoyé à Serpentard ? Se demanda intérieurement la jolie blonde. Elle était sensible, altruiste, peut être même trop .. gentille ? Décidément, fréquenter des Gryffondor et des Pouffsouffle ne lui réussissait vraiment pas. Bon dieu, elle était une Serpentard, certes pas hautaine ni peste, mais sûre d'elle, ambitieuse et rusée comme un renard.

Elle s'écarta donc du jeune inconnu, soudain gênée par la proximité qui les unissait. Elle le regarda se lever , de manière assez ridicule et réprima un rire moqueur. Il avait piètre allure, tout ébourrifé, la lèvre avec une légère cicatrice et le visage couvert de sang. Il était .. burlesque, c'était le cas de le dire. Et un peu énervé contre elle. En temps normal, elle aurait relevé l'insolence de son interlocuteur, mais comme elle était en tord, elle décida de ne pas s'en formaliser. Et puis elle aimait le ton ironique, marque d'autodérision, qu'il avait pris. Ne sachant quoi répondre, elle haussa donc les épaules à sa provocation. Cependant, elle n'avait pas envie de se faire encore un ennemi et elle tendit une main amicale.

- Hum tu ne voudrais pas que je t'arrange le visage ? Parce que c'est un peu catastrophique, je dois avouer. Dit elle, en pointant son doigt sur sa lèvre enflée.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kiara D. Johanson le Sam 25 Aoû - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Mer 18 Juil - 17:00

— Que tu m'arranges le visage ? T'es sérieuse ? a fait Luiz en avançant son visage vers Kiara, la bouche entrouverte et les yeux ronds comme des billes. Tu crois pas que t'as fait assez de dégâts, là ?
Il a secoué la tête et a tenté de reprendre un peu son calme. Il a soupiré, a baissé le regard sur ses doigts ensanglantés puis il a reporté son attention sur Kiara, sentant bien qu'il avait mis de l'eau dans son vin.
— C'est bon, c'est bon, excuse-moi... T'as un mouchoir ? il a dit en tendant la main dans la direction de sa camarade. J'vais essuyer ça vite fait, ça va aller, j'vais pas trop être défiguré... J'espère ! il a ajouté en pointant du doigt la petite Serpentard en face de lui. Car sinon, tu vas me le payer et ça, j'peux te le promettre !
En attendant, il avait réussi à dégueulasser sa veste et ça, son frère allait le tuer. C'était la veste de football préférée de Raffaele, Luiz pouvait donc être déclaré mort dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Sam 25 Aoû - 21:24

Luiz ne laissa pas à Kiara le temps de réparer son erreur et sa maladresse et il refusa également de se faire soigner par elle. Ce qui était compréhensible, vu comment elle lui avait déjà arrangé le portrait, il ne valait mieux pas qu'elle l'aide plus. Elle se mordi la lèvre, attendant à ce qu'il continu de déverser sa colère sur elle. Elle était capable de rester impassible face à tous types de critiques. Mais il n'en fut rien. A la place, il préféra lui demander un mouchoir. Pendant qu'elle farfouillait dans son sac, elle l'entendit marmonner et elle ne peut s'empêcher de sourire ironiquement. Décidemment, il n'était pas prêt à lui pardonner cette bourde. Elle luit tendit le mouchoir qu'elle venait de trouver.

- tiens, lui dit elle avec un ton un peu plus brusque qu'elle n'aurait voulu, c'est bon, tu ne vas être défiguré. Un simple sortilège qui réparera ton nez cassé et qui t'enlevera le sang de ton visage et tes vêtements .. et hop, ni vu ni connu, tu seras toujours aussi photogénique. Termina-t-elle en levant les yeux au ciel. C'est fou ce que ce garçon pouvait être superficiel. Habituellement, c'était plutôt les filles qui se comportaient aussi mais il faut croire que ce genre de comportement incluent également une part de garçons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone Jeu 13 Sep - 17:22

Luiz attrapa le mouchoir que lui tendit Kiara et se le passa sur le visage. Ça faisait un mal de chien. Pourtant, il avait l'habitude avec ses frères avec qui il se battait tout le temps ! Il sortit sa baguette et mouilla légèrement le bout de papier avant de se le remettre sur le nez.
— Oué, un simple sortilège... Que tu ne vas pas m'administrer, j'suis pas sûr d'avoir confiance en toi pour ce genre de trucs ! dit-il en secouant la tête de droite à gauche.
Fallait pas abuser non plus, elle avait déjà fait assez pour l'italien, il ne voulait pas en apprendre d’avantage sur les autres talents de la Serpentarde.
— Qu'est-ce-que tu faisais toute seule dans la forêt, pas envie d'être avec tout le monde à la plage ? demanda-t-il ensuite en se tamponnant le pif avec le mouchoir humide.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone

Revenir en haut Aller en bas

Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le ridicule tue moins que la prétention. Et il fait rire | Luiz C. Stregone
» Naminé sort son matériel de dessin ('tention ça fait peur!)
» Interdit aux moins de 18 ans
» Ridicule, à se tordre de rire, niais... Qui à votre avis...
» Réglage du PC pour consommer moins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les oubliettes
 :: 
Carte postale de vacances
-