GRYFFONDOR : 815 pts | POUFSOUFFLE : 370 pts | SERDAIGLE : 500 pts | SERPENTARD : 760 pts

Partagez|

VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 675
| AVATARS / CRÉDITS : Dove Cameron by angie
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum ! Dim 18 Aoû - 22:51

Depuis quelques jours Lyleïa se trouvait en France. Elle avait été emmenée limite de force par sa jumelle de coeur Emmeline pour lui changer les idées. La jeune fille n'avait pas beaucoup résisté, elle était d'accord. Ca lui ferait du bien de partir un peu, de s'éloigner de Londres, de son ciel orageux, de ses problèmes, de ses mensonges, de ses non-dits. Ici, sous le soleil de France elle avait l'impression de revivre, d'être entière. Et puis ici, il y a Emmeline, il y a Vitali et surtout il y a Swann même si elle ne l'avouerait pas comme ça. Enfin si à lui elle lui avait avoué. Mais il était bien le seul.

Quand elle se réveilla ce matin là, la jeune fille remarqua de suite que le soleil était déjà haut dans le ciel. La russe se leva et alla se doucher puis passa un bikini noir, simple et une robe de soleil bleu ciel. Elle releva ses cheveux blonds et bouclés en une couette haute et rejoignit Emmeline pour le petit déjeuner. Déposant un baiser sur la joue de sa jumelle elle piqua un croissant dans la panière et s'assit près d'elle en se servant un café alors que Méline buvait un thé comme à son habitude. Les deux amies discutèrent gaiement, rayonnantes sous les rayons du soleil puis Lyleïa l'aida à ranger. Elle lui signala ensuite qu'elle allait faire un tour en ville, prit son sac, passa ses espadrilles et sorti. Elle marcha tranquillement jusqu'au centre ville, regardant les paysages autour d'elle, profitant du soleil qui caressait sa peau. Elle visita un peu la ville puis s'approcha du centre et aperçut une silhouette bien connue qui la fit sourire. Elle marcha jusqu'au banc et s'assit à côté de la personne. - Bonjour cousin de mon coeur, fit-elle avec une pointe de malice. Elle déposa un baiser sur la joue de Vitali puis sorti de son sac un joli carnet qu'elle tendit au Serpentard. - Tiens c'est le journal de maman. Si Emmeline voit que je l'ai pris elle va m'arracher les yeux, confia la jeune fille. Et puis peut-être que tu trouveras quelque chose que je n'ai pas vu. Ce serait bien, soupira t-elle. Puis elle haussa les épaules comme si elle s'était résignée et sourit à son cousin. - Tu as pu visiter ? C'est super joli ici ! Tu es venu seul ou oncle Dragomir et Lena sont venus ? demanda la russe d'un ton léger comme si elle voulait oublier et juste passer une journée heureuse. Et c'était ce qu'elle désirait. Passer le plus de temps possible avec ceux qu'elle aimait, accumuler le plus de beaux souvenirs possible pour ne rien regretter si jamais elle devait mourir. - On bouge ? proposa t-elle.  

Spoiler:
 


Dernière édition par Lyleïa D. Romansky le Sam 24 Aoû - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum ! Mar 20 Aoû - 20:08

Cet été, Dragomir Vassiliev avait fait fort : il avait décidé d'emmener son fils et sa fille passer quelques jours en France, sous le soleil de l'île de Sainte-Boullu. Ayant réservé une chambre dans l'auberge de la place du village, il espérait ainsi renouer les liens familiaux qui, s'ils n'étaient pas vraiment entachés avec Ielena, s'effilochaient à vue d'œil avec son aîné. Et en parlant de ce dernier, il avait décidé de fausser compagnie au paternel et à la petite princesse cette après-midi. Directement après le petit-déjeuner - Merlin qu'il aimait les tartines beurrées et le café noir que l'on servait ici ! - il s'était douché, avait enfilé un bermuda en jean, une marinière et des espadrilles, sans oublier ses lunettes de soleil et était sorti le nez au vent. Sa peau translucide de slave avait quelque peu souffert de la chaleur de l'astre incandescent, mais arborait désormais un joli hâle, « pain d'épice » comme l'appelait depuis quelques jours Ielena, se moquant affectueusement de lui, ce qui avait le don de l'agacer. Au hasard, il s'assit sur le premier banc, se tâtant entre une glace et un tour sur le port aux sirènes. Son hésitation fut de courte durée lorsqu'il entendit près de lui quelqu'un s'exclamer ;
- Bonjour cousin de mon coeur, dit Lyleïa en lui plaquant un baiser sur la joue.
« — Bonjour, cousine adorée, lui répondit-il, mince sourire aux lèvres.
- Tiens c'est le journal de maman. Si Emmeline voit que je l'ai pris elle va m'arracher les yeux. Et puis peut-être que tu trouveras quelque chose que je n'ai pas vu. Ce serait bien, dit-elle, et bizarrement, elle avait l'air d'aller très bien. La dernière fois qu'il l'avait vue, Vitali aurait juré qu'elle était au bord de la dépression.
« — J'y jetterai un œil ce soir avant de me coucher ma douce, lui répondit-il en prenant précieusement le calepin de sa tante.
Tu as pu visiter ? C'est super joli ici ! Tu es venu seul ou oncle Dragomir et Lena sont venus ?, demanda-t-elle à nouveau de sa voix chantonnante.
« — Pas encore, je t'attendais pour ça. Papa et Ielena sont partis faire un tour sur les falaises.
- On bouge ? proposa-t-elle alors.
« — Volontiers ! Une glace et une balade sur le port, ça te tente ? proposa-t-il à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 675
| AVATARS / CRÉDITS : Dove Cameron by angie
| SANG : Pur et alors quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir comme son père/
| PATRONUS : Aigle Royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum ! Sam 24 Aoû - 18:13

- Bonjour, cousine adorée, répondit Vitali alors que sa cousine déposait un baiser sur sa joue. Lyleïa se sentait toujours bien en compagnie de son cousin. Il était comme son frère, son binôme, lui plus que tout autre représentait sa famille. La seule qu'il lui restait encore. Bien sûr, son oncle Dragomir, sa cousine Ielena et ses cousins Selwyn en faisaient aussi parti et elle les aimait aussi mais il y avait toujours eu un lien particulier entre Vitali et Lyleïa depuis qu'ils s'étaient retrouvés enfants ils avaient grandis ensembles, s'étaient forgés dans le même acier - la même glace pourrait-on dire pour eux deux - et étaient très fusionnels. Quand elle avait reprit un peu le dessus après le choc passé, Lyleïa avait remercié les aigles pour leur hospitalité et s'était enfuie, courant sans s'arrêter jusqu'à trouver Vitali. Et c'était chez lui qu'elle était allée avant d'emménager dans un appartement à Londres avec Emmeline. Elle avait décidé de se reprendre parce que tout le monde la traitait comme une petite poupée brisée et que si ça continuait elle ne relèverait jamais et finirait par en crever. Elle devait se battre. Elle le savait. Mais il s'agissait de son père. Et la malédiction touchait sa famille. Elle la touchait elle. Elle devait se battre. Elle n'avait aucune autre option.

- J'y jetterai un œil ce soir avant de me coucher ma douce, fit Vitali en prenant doucement le journal de sa tante, Iryn. Ce même journal qui les avaient prévenus de la malédiction. C'était pour le moment la seule chose qu'il leur avait dévoilé mais la russe avait retrouvé espoir, elle avait retrouvé la force de se battre grâce à une chose aussi improbable, aussi étonnante et aussi dangereuse que l'Amour. Avec un grand A. Mais pour le moment, Lyleïa avait juste envie de passer du temps avec ceux qu'elle aimait et d'accumuler les souvenirs pour le coup où justement, ils ne briseraient pas cette malédiction à temps. - Pas encore, je t'attendais pour ça. Papa et Ielena sont partis faire un tour sur les falaises, répondit son cousin après sa question. La Serpentard sourit. - Lena va adorer les falaises c'est magnifique. Mais si tu m'attendais pour visiter on va arranger ça, s'exclama t-elle avant de proposer à son cousin de bouger. - Volontiers ! Une glace et une balade sur le port, ça te tente ? proposa Vitali. Sa cousine acquiesça vivement. - Oh oui c'est une excellente idée ! J'adopte ! accepta la belle blonde. Elle se leva et avec son cousin se dirigea vers le glacier où elle prit une glace framboise/mangue aux pépites de chocolat. Puis elle se mit à marcher, les rayons de soleil se reflétant dans ses cheveux blonds. Se tournant vers son cousin elle sourit. - Alors pour quelle équipe es-tu dis moi ? demanda t-elle. Personnellement elle préférait regarder les équipes jouer les unes contre les autres sans préférence mais elle aimait le Quidditch, c'était un sport qu'elle trouvait magnifique et elle voulait le voir dans toute sa splendeur sans se mettre d'oeillère parce que son équipe n'aurait pas gagné contre une autre. Tranquillement ils marchèrent le long des rues jusqu'au port, mangeant leur glace en parlant de banalités quelconques. Et puis arrivés, face à la mer, ils se turent et fixèrent l'horizon un long moment avant que la jeune fille ose poser la question qui la taraudait. - Vita' ? Tu crois qu'on arrivera à briser la malédiction avant que ... avant que ... commença t-elle sans arriver à finir sa question, les mots se bloquant dans sa gorge. Le regard fixé sur les bateaux de pêche à l'horizon elle n'osait pas regarder son cousin, elle avait trop peur de ce qu'elle pourrait lire dans ses yeux.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum ! Lun 16 Sep - 19:29

- Lena va adorer les falaises c'est magnifique, déclara Lyleïa, et Vitali se gratta l'arrière du crâne en riant doucement,
« — Lena... Sainte Lena est en train d'en faire voir de toutes les couleurs à papa ! Ce qu'elle adore vraiment, c'est écumer les boutiques françaises et faire cramer tout son pognon à mon père pour avoir les dernières fringues à la mode que ses copines n'auront pas chez nous ! » répondit-il, un peu amèrement, mais plus amusé qu'autre chose. Lui seul savait à quel point sa petite sœur pouvait être une teigne, alors que son père, éperdu d'admiration, n'y voyait que du feu. La peste était maligne et savait y faire, mais elle ne bernait pas complètement son grand frère.
Lyleïa fut séduite par l'idée de la glace, et les deux cousins prirent le chemin du glacier le plus proche. Lorsqu'ils y furent, Lyl choisi une glace framboise/mangue aux pépites de chocolat, et son cousin tapa dans le classique : chocolat / citrouille, coulis bièreaubeurre. Réglant le tout, il repartit avec elle, tout sourire. Sérieux ; il ne l'avait jamais vue comme ça, ça faisait chaud au cœur. Son palpitant en eu un bon dans sa poitrine, et prit d'une bouffée d'amour, il se retint au dernier moment de prendre sa cousine dans ses bras. Chacun savait ce que l'autre éprouvait vis à vis de l'autre, seulement les vieilles habitudes avaient la vie dure, et les effusions en public n'étaient pas le genre de la maison.
- Alors pour quelle équipe es-tu dis moi ? demanda t-elle alors qu'ils dégustaient leurs glaces en marchant.
« — Tu demandes vraiment ? L'équipe Bulgare, les Vautours du Danube. Dylhan ne me pardonnerait pas de supporter une autre équipe ! ria-t-il en pensant à la tête que ferait son meilleur ami s'il décidait d'en supporter une autre. Et toi ma douce ? T'es pour qui ? »
Discutant de la coupe du monde de quidd', de l'ambiance et des matchs, ils arrivèrent enfin face à la mer, et devant l'étendue de la beauté du paysage, ne dirent rien pendant un moment. Les yeux rivés sur l'horizon, la glace de Vitali coulait sur sa main, mais il ne s'en souciait même pas. La vue était beaucoup plus intéressante.
- Vita' ? Tu crois qu'on arrivera à briser la malédiction avant que ... avant que ... commença Lyl au bout d'un moment, et Vitali se tourna vite vers elle ;
« — Hey, hey... dit-il en léchant la glace sur sa main, avant de l'essuyer rapidement sur son bermuda, et de passer un bras protecteur autour des épaules de sa cousine et de l'attirer à lui dans une étreinte réconfortante. Ça va aller, ça va bien s'passer, tout va s'arranger. T'as pas confiance en moi ? On va trouver une solution. J'trouve que nos recherches avancent plutôt bien même. Et on a le journal de tante Iryn. J'suis sûre que de là où elle est, elle va nous aider à trouver un remède », tenta-t-il de la rassurer d'un ton doux.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum !

Revenir en haut Aller en bas

VITA&LYL ♣ La vie est trop éphémère pour qu'on n'en profite pas un maximum !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'atelier du pantouflard !
» Trop un gros Chest pour jouer au tennis
» Il y a un galinacée de trop sur ce forum (Pour Cirse)
» Un bien trop sombre Désert pour un débutant...
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
-