Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez

Guess who's back - Patty et Thétis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Ven 2 Déc 2016 - 23:44


    Je poussai un dernier soufflement en plaçant le dernier gaillon dans la caisse. Je jetai ensuite furtivement un œil à l'horloge : 00h30. Il était temps de dormir. Je sentais déjà mes paupières s'alourdir et mes jambes n'avaient qu'une seule envie : se reposer. C'est d'ailleurs cette dernière envie que j'avais décidé d'assouvir en premier. La première chaise en vue fut la bienvenue, le plaisir d'étendre mes jambes quelques secondes étaient une des meilleures sensations de la journée. Mais je n'allais pas rester ici très longtemps. Le bar vide était angoissant, monter à l'étage l'était aussi cela dit. La transition brutale entre l'avant et l'après fermeture du bar était encore difficile à apprivoiser. Ce calme, cette sensation de solitude absolue, j'avais beaucoup de mal à la supporter. Pour éviter mes maux, je préférais ne pas m'attarder, après chaque journée de boulot, je faisais les compte et filais me coucher. Je ne prenais même plus la peine de manger, n'en voyant pas forcément l'intêret. Mon seul et unique objectif était d'avoir la force de me lever le lendemain.

    Toujours assise sur ma chaise, je faisais passer entre mes doigts un gaillon resté sur la table. Certainement Cooper ayant oublié un de ses pourboires. J'esquissai un rire en pensant à lui, un rayon de soleil dans une vie triste à mourir. Soudainement je perds le sourire qui me collait aux lèvres. J'avais entendu un bruit, or j'étais face à la porte et personne n'avait pu entrer sans que je le vois. Je venais aussi de clore celle des toilettes, vérifiant au passage que personne ne s'était endormi à l'intérieur.

    Nouveau craquement. Festival de sensation dans mon ventre. Je sentai le sang me monter au visage.  Je tentai de me persuader que ce n'était que le fruit de mon imagination quand distinctement, le bruit de la porte de derrière résonna jusqu'ici. Mon rythme cardiaque avait des allures de montagnes russes. Je voulais bouger, mais aucun de mes muscles ne répondait. Avec toutes les histoires de meurtres et de magie noire que j'entendais au pub, mon esprit ne mit pas de temps à imaginer le pire. Je trouvai la force de me lever quand toutes mes peurs furent réduites à néant devant une petite boule blanche, je l'attrapai d'un geste vif et elle la plaça sur mon épaule. « Je te connais toi » murmurai-je doucement. Je relevai les yeux, m'attendant à entrevoir sa propriétaire.

    « Bonjour Patty. »


    Si sa souris n'était pas intervenu, je ne l'aurais certainement pas reconnue. Tapie dans l'ombre, une silhouette fine et fragile se dessinait. Je m'avançai pour la voir sous un léger rayon de lumière. La vision de son visage creusé et de sa mine sombre m'arracha un frisson. Que s'était-il passé ? Je n'avais pas vu Patty depuis la fin de ses études, à ce moment précis, il semblait s'être écoulé près de cent ans depuis notre dernière rencontre.

    « Tu m'as fait peur. La moindre des choses c'est de frapper. »

    Je ne lui avais jamais vraiment pardonné son départ du pub. D'autant plus que peu à peu nos divergences d'opinions nous avaient éloignées. Je ne savais pas comment me comporter en sa présence, étions nous toujours seulement amies ? Et que faisait-elle ici, à 00h30. Savait-elle seulement que maman était morte ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Mar 6 Déc 2016 - 17:20

Thétis Rosmerta ∞ Patty Mapplethorpe

La nuit était tombée depuis un moment sur Pré-au-lard. Plongé dans la pénombre le village avait des airs hantés. Quelques rares personnes marchaient d'un pas rapide et longeaient les bâtiments pour capter les quelques lumières restée allumées. Deux lampadaires étaient postés à chaque extrémité de la rue, laissant le milieu dans l'obscurité. Une seule personne marchait au milieu de la rue. Silhouette sombre qui défilait devant les maisons et faisait voler sa cape derrière elle. Elle marchait d'un pas sûr, ignorant l'homme qui s'était arrêté au coin de la rue pour lui lancer un regard inquiet.
Patty n'était pas venu à Pré-au-Lard depuis un moment mais elle savait exactement où se rendre. Comme une marche mécanique, elle avait fait ce chemin un nombre incalculable de fois. Le village était clairement représenté dans sa tête et elle savait par où passer pour se rendre discrète. Elle tourna entre deux maisons pour quitter la rue principale. Ne voulant pas attirer trop l'attention, elle avait délibérément choisie de venir après la fermeture de tous les magasins pour faire sa petite visite. Étrangement elle ne pensait à rien, elle se sentait vide, comme si elle marchait dans un rêve. La décision de venir à Pré-au-lard c'était faite dans la journée, elle ressentait le besoin de venir, pas parce qu'elle se sentait triste ou mélancolique mais parce qu'elle en avait eu l'envie.

Elle arriva enfin à destination. Rien n'avait changé. La pancarte des Trois Balais vieillit par le temps et la pluie s'affichait devant ses yeux et c'est seulement à ce moment que Patty hésita. Elle savait que Thétis était à l’intérieur, à cette heure elle n'était pas encore montée se coucher. Mais comment allait-elle réagir ? Peut-être n'avait-elle même pas envie de la voir. Comme pour couper son hésitation Mice sortit de sa poche et grimpa jusqu'à son épaule. Lui était près et voulait absolument rentrer. Patty fit le tour du bâtiment, la souris toujours lovée dans son cou, et marcha jusqu'à la porte arrière réservée au personnel. Plantée devant, elle sortit la clé qu'elle avait toujours gardé et l’inséra dans la vieille serrure. En entendant le cliquetis son cœur se serra. Elle ouvrit.

L'intérieur était encore plus sombre qu'au dehors et Patty resta plantée derrière la porte quelque secondes. Mais elle était rentrée et il était trop tard pour faire demi-tour. D'un coup Mice sauta de son épaule et galopa en direction de la salle principale, ses petites griffes résonant sur son passage. Patty fit quelque pas et s'immobilisa.

"Bonjour Patty"

Le coeur de Patty se serra et son visage s'assombrit, c'était étrange de se retrouver là. Thétis affichait un regard à la fois surpris et apeuré. Sa chevelure blonde n'avait pas changée, son visage paraissait toujours aussi chaleureux quoi qu'un peu plus marqué. Elle devait sûrement être épuisée de sa journée pensa Patty.

" Bonsoir Thétis."

La froideur de sa voix la surpris, elle ne la voulait pas si distante pourtant elle n'osait pas bouger. Elle fit quelques pas et un sentiment de sécurité l'envahit, c'était comme si elle venait de rentrer chez elle. Le bois des tables, le parquet légèrement grinçant, le comptoir massif et la charpente, l'ensemble lui disait qu'elle pouvait enfin se détendre. Néanmoins son corps restait rigide.

" Tu m'as fait peur. La moindre des choses c'est de frapper. "

La petite souris était postée sur l'épaule de Thétis et Patty entra entièrement dans la pièce. Sans lui répondre elle jetta un regard alentour et finit par s'assoir à une table. Elle regarda Thétis et lui dit :

"Je voulais faire la surprise, j'aurai eu moins d'impact si je m'étais annoncée, non ?" Elle marqua une courte pause et continua, "J'ai froid."

Assise d'une manière nonchalante sur sa chaise elle sortit sa baguette et la pointa vers la cheminée.

"Incendio"

Une lumière envahit la pièce la rendant plus chaleureuse. Patty avait envie de lui parler, de se rattraper de lui avoir fait peur ou même lui demander comment elle allait. Mais d'une manière maladroite elle lui dit :

"Tu aurais pu me dire que ta mère était morte... Je l'ai su par un inconnu au Chaudron Baveur, tu sais tout se sait à Londres."

code by Silver Lungs


▬ Dragées:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Ven 9 Déc 2016 - 13:53

  • Moins d'impact. C'était peu dire. Et si elle s'était annoncée, je ne sais pas si je l'aurais laisser entrer. Je n'avais eu aucune nouvelle depuis 4 ans, je savais qu'elle partirai à la fin de ses études, mais je ne pensais pas qu'elle me rayerait de sa vie pour autant. Elle m'annonca qu'elle avait froid, je venais tout juste d'éteindre le feu qu'elle le rallumai d'un coup de baguette. Un léger blanc s'installai. Une partie de moi mourrait d'envie de lui poser mille questions, d'où elle venait, qu'est-ce qu'elle avait fait et qui avait-elle pu rencontrer. Patty et moi avions été proche si longtemps, j'avais l'impression de la connaître aussi bien que je me connaissais. Pourtant, à ce moment précis, elle m'était étrangère.

    Tout se sait à Londres. C'était comme un coup de poignard. J'avais surmonter la mort de ma mère seule, elle savait à quel point j'étais proche d'elle, à quel point nous étions liées, comment pouvait-elle me balancer ça comme ça. J'étais sciée. Si je ne l'avais pas prévenue, c'est parce que je ne savais pas où la joindre et que je ne suis pas assez bonne sorcière pour ensorceler une lettre. Je ne saurais même pas comment m'y prendre. Et elle ne m'avait pas prévenue pour son père, nous étions quitte.

    «Elle est morte il y a un an. Elle est tombée malade. »

    Mon deuil n'était pas fait. Et Patty ne pouvait pas le comprendre. Sa mère était son fardeau alors que la mienne était mon pilier. Je nous revoyais petites, jouant dans le grenier du bar. Elle me racontait des histoires terrifiantes avec, pour la plupart du temps, sa mère en personnage principal. Longtemps j'ai cru que ce n'était que des fabulations. En grandissant, j'ai compris. J'ai compris que Morgana Mapplethorpe était le diable et que les inventions de Patty étaient finalement sa propre réalité. Cest ici que notre amitié est née, je connaissais Patty dans sa fragilité comme dans sa force. Et sa sensibilité, peu était capable de la perçevoir. Face à moi, affalée sur sa chaise, je cherchai cette Patty de verre et béton mais n'y trouvai finalement que la froideur de l'acier. J'aurais pourtant pensé que l'enfermement de son père l'aurait achevée, qu'elle aurait sombré dans la folie. Mais ellle me semblait ailleurs, vacant à des activités particulières.

    Je me relevai et passai derrière le comptoir, attrapant un vieux paquet de cigarette à l'abandon, qu'un de mes clients avait laissé là il y a quelques semaines. Je ne fumais pas, mais il m'arrivait de succomber à l'appel d'une cigarette dans ce genre d'instant. J'en sortai deux de leur étui et en envoyai une à Patty, par reflexe. J'allumai la chose tout en  m'assayant à nouveau face à elle.

    « Et je pense que nous sommes quitte. Tu ne m'as pas dit pour l'enfermement de ton père à Azkaban »

    Je prenai un ton accusateur, un client m'avait appris la nouvelle il y a quelques semaines. J'avoue n'avoir pas été surprise, il aurait été pris en train de torturer ou de tuer un cracmol, l'affaire n'est pas claire et j'ai du mal à faire le tri dans les nombreuses rumeurs qui circulent ici.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Jeu 15 Déc 2016 - 15:39

Thétis Rosmerta ∞ Patty Mapplethorpe

La phrase de Thétis fit retomber Patty sur terre. «Elle est morte il y a un an. Elle est tombée malade. »
Un an… Patty ne put se retenir de penser que c’était  extrêmement loin, comment n’avait-elle pas pu lui annoncer la mort d’une des personne qu’elle avait le plus fréquenté. Elle n’avait jamais été extrêmement proche d’elle mais elle la connaissait, elle connaissait ses gestes sa démarche, elle la revoyait encore très clairement dans sa tête. En regardant Thétis devant elle, Patty se rendit compte à quel point elle lui ressemblait. Elle avait ses traits ses formes, ses cheveux… Tout lui rappelait la mère de Thétis et Patty se sentit triste. Elle savait qu’elle était morte, mais elle ne le réalisa qu’en l’entendant de la voix de Thétis. Ne voulant pas dévoilé trop ce qu’elle ressentait elle remua légèrement sur sa chaise et répondit un simple « ah… Désolé... ». Patty se dit alors qu’elle avait due se sentir seule dans ce vieux bar, ne sachant avec qui partager sa peine. Elle avait dû tout garder en elle, rester debout et tenir bon pour le bar peut-être même pour sa mère,Thétis aimait ce bar. Patty regretta de ne pas l’avoir appris plus tôt, de ne pas être allée à son enterrement, même de loin elle aurait aimé lui dire au revoir. Lever sa baguette et disparaître. Elle regrettait de ne pas avoir été avec Thétis mais qu’aurait-elle fait de toute manière. Perdre sa mère devait être une sensation étrange qu’elle ne pourrait jamais ressentir, jamais comme Thétis avait pu le sentir car c’est ce que Patty attendait depuis longtemps, voir disparaître la femme qui lui faisait office de mère.

Thétis se leva, Patty resta assise et ne bougea pas. Elle chercha sa souris du regard, Mice avait trouvé un bout de pain sec qu’il grignotait dans un coin. Thétis lança une cigarette que Patty rattrapa agilement. Ce mouvement était comme un rituel. Quand elles travaillaient ensemble aux Trois Balais elles récupéraient souvent les paquets oubliés, et Patty eu un léger sourire en revivant cette scène. Thétis n’avait pas perdu le coup de main, mais cette fois elle en prit une pour elle également, phénomène rare. Patty se sentait bien elle avait l’impression d’avoir retrouvé une amie. Elle alluma sa cigarette et commença à jouer avec sa fumée. Elle l’a fit glisser entre ses doigts, serpent agile et lent. Elle commençait seulement à se détendre quand Thétis dit :

« Et je pense que nous sommes quitte. Tu ne m'as pas dit pour l'enfermement de ton père à Azkaban »

D’un seul coup, l’aura de Patty s’assombrit. Elle se redressa sur sa chaise et pris une posture légèrement menaçante. Elle n'avait plus de nouvelles de son père depuis un moment, elle ne savait pas ce qu'il faisait, ce qu'il devenait. Pour elle il était toujours dans ses serres entouré de toutes ses plantes. Elle le revoyait encore marcher jusqu'aux écuries et faire nettoyer l'entièreté, du sol jusqu'au plafond par les elfes de maisons. L'image de son père lui était tellement positive que quand la scène de cet homme enfermé dans une prison froide et lugubre lui apparue elle eu un frisson. Elle eut envie de vomir, comme quand elle transplanait.
Elle regarda Thétis dans les yeux se rapprochant légèrement. Elle prit une bouffée de fumée qu’elle recracha sur le visage de son amie. Avant que le nuage ne se dissipe elle avait changé d’expression. Un léger sourire se dessinait sur ses lèvres.

« Qu’est-ce que tu me raconte Thétis ? T’es d’une humeur blagueuse ? »

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Mer 21 Déc 2016 - 11:21

    Elle se redressait sur sa chaise et un frisson me parcourait le corps, elle était devenue terrifiante. La proximité de nos deux visages était troublante, je n'osais presque pas respirer. Quelques secondes avant, elle jouait encore avec la fumée de sa cigarette, avec habilité et legerté. Elle changeait d'humeur et de personnalité en une demie seconde. Mon ventre se nouait, un sourire se présenta sur ses lèvres, un sourire crispé, nerveux. Deux expressions en l'espace de dix secondes.

    Ce que je lui raconte ? Non, non, c'était loin d'être une blague. Pourquoi n'était-elle pas au courant ? De plus je n'aurais jamais fait une plaisanterie de ce genre. Je savais à quel point Patty avait de l'affection pour son père, elle l'admirait. Peut-être parce qu'en comparaison à sa mère, c'était un enfant de choeur. Mais il restait un Mapplethorpe, un sang pur puriste. Et certains crimes ne restent pas impuni.

    « Patty tu... »

    J'hésitai, tremblante devant son humeur lunatique. Je ne voulais pas être celle qui lui apprendrai l'enfermement de son père. Je ne voulais encore moins être celle qui s'apprêtai à lui briser le coeur. Alors je me reculai légèrement, j'inspirai un grand coup puis tirai nerveusement sur ma cigarette. Son goût amer m'arracha un léger degluti, je n'avais pas fumé depuis quelques mois et avec toutes ces surprises ce soir, je semblais mal supporter la chose.

    De toute évidence c'était trop tard, il allait falloir que je lui dise, j'en avais déjà trop dit. Mais ma seule envie était de transplaner très loin, très loin d'ici. Pour la première fois depuis des années, je ne me sentais pas en sécurité Aux Trois Balais. Eloignée d'elle à présent, je posai mes mains sur mes genoux pour cacher mes tremblements. Puis je relevai les yeux pour plonger dans les siens, je pris une voix douce, presque mieleuse. J'utilisai mon charme sur Patty, sachant pourtant qu'il me serait inutile en de telle circonstance. Peut-être me disais-je que ça me rendrait attrendissante ou que le choc serait moins grand.

    « Tu n'es pas rentré chez toi depuis combien de temps ? »


    Poser ma voix me calmait, je gardai mon regard plongé dans le sien, ainsi elle lisait en moi, voyait ma sincérité et la gravité de la situation sans que j'ai à approfondir mon propos. Mais j'y étais obligée, elle devait savoir.

    « Ton père est à Azkaban. C'était même dans la Gazette. Je.. Je suis désolée Patty. Ta mère est encore chez vous, mais on ne la voit pratiquement plus depuis. »

    Je ne savais pas quoi lui dire d'autre. Ses parents étaient loin d'être des modèles de bonne conduite. Et il n'était pas étonnant que leurs actes soient un jour révélés. Sa mère a toujours été plus maline que son père, elle ne pourra jamais se faire prendre. D'autant plus qu'il devait s'agir d'un crime horrible, de toutes les versions que j'avais entendu ici, la plus soft était qu'il avait torturer un cracmol. Certaines histoires parlaient de sortilèges impardonnables menant à une mort dans l'agonie. De toutes ces rumeurs je n'avais pu faire le tri, ou du moins je ne l'avais pas voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Jeu 22 Déc 2016 - 1:48


Thétis Rosmerta ∞ Patty Mapplethorpe

Le sourire de Patty resta crispé, elle ne le retira pas jusqu'à voir le visage de son amie se décomposer. Elle paraissait effrayée et en proie à des pensées que Patty ne pouvait saisir. Mais l'attente de la réponse était trop longue, c'est elle qui commençait à avoir peur à présent. Thétis hésita, commença une phrase sans la finir. C'était devenu insoutenable. Trop de scénarios avaient eu le temps de se former dans la tête de Patty. Elle s'était imaginé son père enchaîné, se faisant aspirer son être de la bouche macabre d'un détraqueur. Elle avait eu la vision de son arrestation, ses mains liées, il était sans défense, humilié devant tous ces sorciers qui n'étaient pourtant rien que des traîtres à leur sang. Son nom souillé, son honneur bafoué.

« Tu n'es pas rentré chez toi depuis combien de temps ? »

Pourquoi demandait-elle ça maintenant ? Que cherchait-elle à dire ? Elle n'avait pas répondu à sa question et Patty n'en pouvait plus, il lui fallait absolument une réponse. Le ton mielleux de Thétis l'agaçait, elle savait très bien que c'était forcé, elle la connaissait trop bien pour que cette comédie fonctionne. Mais son regard, ses yeux qui transmettaient de la tendresse auraient fonctionné en temps normal.

« Je ne sais pas, je ne sais plus. Longtemps, plusieurs mois, peut-être six ou sept. Oh et puis je ne sais pas ! Pourquoi je retournerai là-bas d'ailleurs, hein ?! Réponds moi à la fin qu'est-ce que tu raconte sur mon père ? »

Elle se leva, ne pouvant plus rester en place. Depuis combien de temps ? Combien de temps ? Elle se répéta les derniers mots de Thétis pour combler son esprit. Elle ne voulait plus remettre les pieds là-bas. Elle ne pouvait pas, elle se ferait peut-être même jeté dehors. Elle n'avait rien à y faire, la seule chose qui l’intéressait c'était son père mais il ne répondait plus à ses hiboux depuis un moment. Patty ne s'était pas inquiétée car cela lui arrivait de quitter le manoir pendant un temps pour ses recherches.
Patty se dirigea vers la table ou Thétis était toujours assise elle se planta devant elle et droit dans les yeux Rosmerta dit :

« Ton père est à Azkaban. C'était même dans la Gazette. Je.. Je suis désolée Patty. Ta mère est encore chez vous, mais on ne la voit pratiquement plus depuis. »

Patty se laissa tombée lourdement sur sa chaise. Ses bras ballants et son cou lâché. La cigarette tomba au sol et il n'y eu plus un bruit. Elle resta peut-être une minute entière sans rien dire ni bouger. Une partie de son âme s'était détaché du reste de son corps. Ses forces l'abandonnaient et une larme presque imperceptible tomba sur ses cuisses. Puis, de sous ses cheveux s’éleva un rire cassé et effrayant. Elle releva la tête et regarda Thétis, riant toujours plus fort.

« Hahaha, tu es... désolée ? Comme c'est touchant. »

Elle se leva, elle avait cessé de rire. Mice couina de peur dans un coin et vint en courant vers sa maîtresse, escalada à toute vitesse sa longue silhouette. Elle se dirigea vers le bar, sauta par dessus et pris une bouteille de Whisky pur feu. Elle bue trois goulée. Le liquide se rependit dans son corps comme un feu violent. Son esprit était flou, elle ne se rappelait même plus pourquoi elle avait voulu rendre visite à Thétis. Elle regrettait d'être venue. Elle aurait préféré ne rien savoir et surtout, ne pas l'entendre de sa bouche. la rage lui montait à la tête.
Pourquoi lui parlait-elle de sa mère, elle n'en avait rien à faire. Rien qu'à la mentionner, Patty sentit la rage lui monter au ventre. Comment cette femme avait-elle pu laisser son mari se faire arrêter. Elle l'avait abandonné.

« Je devrais lire le journal plus souvent. Mais tu sais ce qu'il y a de plus drôle ? Tu me dis que ta mère est mort, grand bien lui fasse. J'aurais préféré que mon père le soi plutôt que de se retrouver là-bas. Et c'est toi qui me l'annonce! Quelle soirée, quelle ambiance !! »

Elle avait crié la fin de sa phrase et elle se dirigeait vers Rosmerta avec un verre et la bouteille. Elle le tendit à Rosmerta. Elle n'avait aucune idée des circonstances de l'arrestation de son père ni pourquoi il avait été envoyé à Azkaban. Il y avait trop de choses qu'elle voulait savoir.

« Raconte moi pourquoi mon père a été arrêté ? Tu as l'air pas mal au courant. J'espère que tu as été triste quand tu l'as appris tu n'as pas l'air là. Ou peut-être que tu trouve ça normal ? »

Patty perdait progressivement la tête. Elle avait pourtant toujours conscience de son environnement. Thétis était dans la même pièce, elle se trouvait à Pré-Au-Lard il était tard et un rien pouvait faire déborder sa rage. Elle ne voulait pas lui faire de mal, lui faire peur, elle voulait simplement des explications, malheureusement l'interrogatoire ne tournait pas comme elle l'avait espéré. Elle était pourtant seulement venue rendre visite à son amie, elle voulait se calmer.
 
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351Lun 26 Déc 2016 - 16:36


    Elle était terrifiante, comme possédée, ses longs bras fins reposant de chaque côté de la chaise, les cheveux sur le visage, son esprit semblait s'être échappé de son corps. Un instant de silence, une histoire de quelques secondes avant qu'elle ne relève le cou, plonge les yeux dans les miens. A travers ce regard je ne voyais que folie. La peur saisissait chacun de mes membres. Son rire perçant brisait l'atmosphère, donnant à la tension place maîtresse dans la pièce. Mes sens étaient troublés, si bien que je ne comprenais pas exactement ce qu'elle me disait. Si j'étais désolée, non pas vraiment. Si son père avait effectivement tué un homme, il méritait la prison. On appelle cela la justice. Mais je n'allais pas lui balancer cela alors qu'elle semblait déjà si instable. Elle quitta son air moqueur et se dirigea derrière le comptoir. Comme une habitude et parce que rien n'avait changé depuis son départ, elle attrapa une bouteille de Whisky pur feu et englouti quelques gorgées comme s'il s'agissait d'un simple jus de citrouille. Je voulais me lever et profiter de cette instant pour m'enfuir, mais j'étais incapable de bouger les jambes. Elle quitta sa bouteille pour m'adresser quelques mots. Grand bien lui fasse. Elle n'avait pas pu dire ça. Un premier coup de poignard en plein coeur. Ce n'était pas de la maladresse, Patty était devenue mauvaise. Choquée par cette réplique affable, je brisai notre contact visuel pour le poser sur mes genoux. Je ne réalisai plus rien, je ne l'écoutais plus. Cette méchanceté me rappelait sa mère, comment pouvait-elle reproduire ce shéma. Elle continua en m'informant qu'elle aurait préféré voir son père mort plutôt qu'enfermé. Ce fut à mon tour de laisser s'échapper un rire nerveux. Bien plus discret mais tout aussi tendu. Je portai la main sur mon front tandis que Patty, haussant le ton me sortait un ironique quelle soirée !

    « Tais toi Patty. »

    Je ne savais pas si elle avait entendu ma remarque, la peur avait aussi paralysé ma voix de toute évidence. En voulant parler, l'angoisse avait resséré mes cordes vocales. La courte parole que je lui avais adressé résonnait comme un effort insurmontable.

    « Raconte moi pourquoi mon père a été arrêté ? Tu as l'air pas mal au courant. J'espère que tu as été triste quand tu l'as appris tu n'as pas l'air là. Ou peut-être que tu trouve ça normal ? »

    Elle s'avançai vers moi en me tendant un verre de whisky, je me souviens de la chaleur de la boisson dans mon cou, une gorgée avait suffi pour que j'engloutisse tout le contenu du verre. C'était ma façon de me donner la force de lui répondre. La peur laissa place à la surprise, pourquoi aurais-je été triste ? Je n'avais pas de nouvelle de Patty, son père avait commis un crime. J'aurais du me dire quoi ? Rien de tout cela n'avait de sens, bien sur que c'était normal.

    « Il a tué et tortué un homme, c'est ce que j'ai entendu ici. »

    Je pris la bouteille dans une main et mon verre dans l'autre, une fois la chose rempli, j'en avalai l'intégralité d'une traîte. Je n'avais bien sur pas précisé qu'il s'agissait d'un cracmol. Après tout un homme, quelque soit sa nature, est un homme.

    « Qu'il soit en prison est loin d'être une injustice. »


    Mes paroles s'étaient échappées sans que j'y reflechisse, mon ventre se serra à l'instant même où je baissais la voix, pourtant, un élan de colère, surement du à ses dires précédents me souleva le coeur. Je la revoyais m'accabler d'un Grand bien lui fasse, mes lèvres se retroussèrent et je relevai les yeux vers elle.

    « Après tout c'est un Mapplethorpe, vous n'êtes pas réputés pour être de bonnes âmes. »


    En lui disant ça, je lui envoyais en pleine tête ses ressemblances avec sa mère et dans le même temps, je brisais le mythe qu'elle s'était construit autour de son père. J'allais m'attirer ses foudres, peut-être même pire. Pourtant, la peur m'avait quitté. Après tout, Patty n'allait pas me tuer, je savais qu'au fond d'elle restait une once d'humanité. Le fait est qu'elle s'était effondrée à l'anonce de l'enfermement de son père. Cependant, je la savais dangereuse et face à elle, je ne faisais pas le poid. Je m'étais toujours reposée sur l'idée que je tiendrai le bar toute ma vie, jamais je n'ai essayé d'apprendre à me défendre. En cours, je me suis toujours contentée du strict minimum. A cet instant je le regrettai, je le regrettai amèrement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Guess who's back - Patty et Thétis Empty
MessageSujet: Re: Guess who's back - Patty et Thétis Guess who's back - Patty et Thétis 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Guess who's back - Patty et Thétis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Autour d'un verre... [Raven & Patty]
» Que le temps passe vite... [Thétis]
» Faire l'inventaire c'est super - Cooper et Thétis
» Patty Mapplethorpe (TERMINE)
» Malins génies ~ Patty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1974-1975
-