Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-61%
Le deal à ne pas rater :
SEB Yaourtière multifonction : yaourtière, fromagère, desserts ...
39.49 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez

...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Ven 14 Déc 2018 - 10:50

« Si tu plonges longtemps ton regard dans l’abîme, l’abîme te regarde aussi. »



Occasionnellement, notamment lors des dimanches nimbées dans la grisaille comme celui-ci, Nkiru ressentait un besoin presque irrépressible de s’isoler autant que possible du château. L’humidité de l’air, la rosée mêlée au brouillard embaumait l’air d’une odeur et de sensations qui la poussait à quitter les murs protecteurs du château pour se perdre dans une nature bien trop peu présente, trop limité et par trop étriquée. Dans ces moments là, elle se sentait reclue, captive, comme ces lions dans les zoos, déambulant encore et encore entre les rochers artificiels et les herbes factices. A l’instar du félin qui ne pouvait satisfaire ses besoins d’exploration, elle vagabondait aux abords de la forêts interdite et finissait par se rendre sur la petite plage de galets qui bordait le lac noir. Un jour peut être, elle finirait par sauter le pas et braver les dangers de la forêt interdite pour assouvir ses envies d’errance et de vagabondage comprimé dans son thorax depuis trop longtemps.
Les yeux rivés sur la brume, comme si elle tentait d’en percer l’opacité, elle demeurait immobile cherchant en elle le courage de faire le premier pas vers les ténèbres qui l’appelaient.

Elle se détourna.
Ce ne serait pas pour aujourd’hui. L’attirance n’était pas assez forte, bien que sa source, elle, soit viscérale.
Le bas de sa robe de sorcière était totalement détrempé par les hautes herbes humides qui ceignaient la forêt, mais malgré le froid qui commençait à transpercer ses vêtements elle se dirigea vers le lac en contrebas.  
Bien que le la plage soit majoritairement recouverte d’énormes galets, bien plus gros que sa main, certains endroits épars étaient suffisamment clairsemés pour laisser apparaître quelques lambeaux de sable. Les cailloux qui cerclaient ces  fragments de plage sablonneuse étaient généralement plus petits, idéals pour s’entraîner aux ricochets. Nkiru n’était pas particulièrement douée, mais il s’agit d’une des rares activités moldues qu’elle pratiquait encore depuis qu’elle était au château. La plupart du temps elle prenait bien soin d’éloigner le plus possible tout ce qui lui rappelait les premières années de sa vie tentant par la même d’anéantir tous les souvenirs qui y étaient affiliés. Seulement, ce n’était pas aussi simple. Ce n’était même jamais simple.

Et puis, parfois, certaines activités lui manquaient, tout simplement et malgré tous ses efforts pour s’en détacher. L’awalé étaient de celles-ci. Il s’agissait d’un jeu typiquement africain extrêmement classique, mais auquel elle aimait beaucoup jouer avec ses sœurs. Comme les échecs, il se jouait à deux mais puisqu’elle était seule elle jouerait les deux adversaires alternativement. Elle creusa les douze petits trous dans le sable et y plaça des petits cailloux. L’avantage de ce jeu, contrairement aux échecs, c’est qu’il suffisait d’un rien pour pouvoir y jouer. Alors qu’elle déplaçait les petits pions dans chaque trous, chacun de ses gestes calmaient progressivement l’instinct qui grognait en elle, son envie de fuite, son besoin d’espace.
Cependant, ce n’était que partie remise.
Ce petit stratagème fonctionnait, pour le moment, mais à chaque fois, cette envie refaisait surface, de plus en plus gourmande mais aussi plus en plus insatiable.
« ...L’Abîme te regarde aussi. »

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Dim 23 Déc 2018 - 23:18


De la fenêtre de la bibliothèque de Poudlard, Bartemius regardait pensivement le ciel. Le ciel était gris. Il allait pleuvoir. Sa plume à la main, un morceau de parchemin vierge posé face à lui. Il n'avait rien écrit. La pièce était silencieuse. On entendait seulement la pointe des plumes grattant les parchemins et des pages se tournant. Au moindre chuchotement, Mrs. Pince assénait aux élèves un strict « Chut » dont elle seule avait le secret de l'intonation. Malgré cette atmosphère studieuse, le jeune homme se retrouvait incapable d'écrire la moindre ligne. Pouvait-on rêver parfois d'une autre vie ? Il y avait des jours où l'on remettait totalement sa vie en question avant de reprendre le cours de notre vie le lendemain. La lassitude hivernale frappait le Serpentard de plein fouet. Il avait envie de tout balancer. Et si un jour il ne voulait plus être l'élève studieux qu'il avait toujours été ?
Lentement, il posa sa plume sur son parchemin. Il prit le livre qu'il avait pris et le reposa là où il l'avait trouvé. Puis il revint pour ranger toutes ses affaires dans son sac avant de quitter la bibliothèque. Il avait besoin de prendre l'air. Il descendit les escaliers en enroulant son écharpe vert et argent autour de son cou. Il sortit du château.
L'air frais et humide. Quoi de plus vivifiant ?
Bartemius sentait que le sol était mouillé. Des gouttes perlaient sur les brins d'herbe. Il se laissa guider par ses pas. Ceux-ci le menèrent jusqu'aux rives du Lac Noir. Le silence. Le vrai silence. Il n'y avait que le vent qui soufflait. Il était trop loin pour entendre le bruissement des arbres. Le lac ne produisait aucune vague. Il marcha le long du bord jusqu'à apercevoir une fille, accroupie sur une petite parcelle de sable isolée. Intrigué, il l'observa quelques secondes. Il identifia les couleurs de son uniforme. Une Serpentarde. Il vint alors jusqu'à elle. Une fois près de la jeune fille, curieux, il regarda ce qu'elle faisait.
« Tu fais quoi ? » demanda-t-il alors qu'il n'arrivait pas à identifier cette activité.
Il la reconnaissait. Nkiru Nkechinyere. C'était facile. Peu d'élèves à Poudlard avaient la peau noire. Et encore moins à Serpentard. Bien qu'il avait eu du mal à retenir son prénom. Mais paradoxalement, ce qui avait surtout marquer Junior chez cette jeune fille, c'était sa discrétion. Elle lui semblait assez solitaire, mine de rien. Il aimait bien ce genre de personnalité. Les humains en troupeau avaient tendance à devenir bêtes. Certains plus que d'autres. Certains devenaient presque aussi idiot que des trolls des montagnes ! En général, on pouvait identifier les leaders et les suiveurs. Mais ces premiers n'étaient pas nécessairement les plus intelligents. Certains individus de la seconde catégorie se montraient parfois très fins. Nkiru, d'après les observations de Junior, faisait parti de cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Ven 28 Déc 2018 - 12:11

« Tu fais quoi ? »

Nkiru ne sursauta pas, malgré sa surprise, elle releva lentement la tête et l’inclina en direction du nouvel arrivant. Bartemius.
Et dire qu’elle pensait être la seule dégénérée que ce temps de chien attirait à l’extérieur… Peut être que c’était un truc de Serpentard, au final ? Un chouïa cliché, tout de même comme tableau. Les méchants qui se retrouvaient uniquement sous la pluie pour préparer leur plan, il ne manquait plus que des éclairs et ce serait parfait. Enfin, si on considérait que tous les Serpents étaient les fameux méchants… Mais il fallait avouer que cette image leur collait à la peau, qu’ils le veuillent ou non.

Nkiru n'avait jamais rellement parlé avec Bartemius et tout ce qu’elle connaissait de lui, c’était la couleur de son sang… Pur. Devrait-elle réellement lui répondre qu’elle jouait à un jeu tout ce qu’il y avait de plus moldu ? Et africain, qui plus est. Comme elle n’avait jamais eu directement à faire avec lui, elle préférait tout d’abord rester évasive, pour tester ses réactions et ajuster les siennes en conséquences. Et même si ce petit stratagème semblait conscient et réfléchis, avec le temps il était devenu totalement naturel et spontané.

« Rien rien, c’est… C’est juste un jeu de stratégie africain. Et toi, qu’est ce qui t’amène par ici ? »

Tout en lui répondant, elle se redressa en recouvrant ses trous de sable et les petits cailloux avec le bout de sa chaussure.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Lun 31 Déc 2018 - 15:59


Bartemius observait attentivement Nkiru. Ses gestes, la moindre de ses micro-expressions. Elle n'avait pas sursauté. Mais elle avait été surprise. Ce n'était pas l'intention du jeune garçon. Curieux, il lui demanda ce qu'elle faisait. Un jeu de stratégie africain. Il n'en connaissait aucun. Il n'avait jamais été initié à la culture africaine. Son éducation avait été très cantonnée à la culture occidentale, plus british qu'autre le chose. Dans l'austérité et la froideur de la demeure familiale des Croupton. La seule source de chaleur venait de la cheminée et de sa mère.
« Je voulais juste prendre l'air avant qu'il pleuve. » répondit-il simplement.
Le ciel était de plus en plus menaçant. Mais c'était un temps normal et très courant au Royaume Uni et en Ecosse. Bartemius y était habitué depuis sa plus tendre enfance.
« Mais tu ne m'as pas dit pourquoi tu es ici. »
Elle lui avait dit ce qu'elle faisait, pas pourquoi elle était dehors. Cherchait-elle comme lui à fuir un peu les murs du château ? Avec un temps comme celui-ci. Le vent commençait à se lever, faisant flotter les extrémités de l'écharpe du jeune homme. Il la tint contre lui pour qu'elle reste en place et ne pas sentir la piqûre du froid sur sa peau. Il avait beau être habitué à la fraîcheur, il n'en était pas immuniser. Et même, plus le temps passer, plus il appréciait la chaleur d'un feu de cheminée et moins il supportait le froid.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Mar 1 Jan 2019 - 11:05

Nkiru se sentait sondée par le regard du jeune garçon. Tient donc, ainsi elle n’était pas la seule à passer plus de temps à observer son interlocuteur qu’à réellement converser avec lui. Enfin, elle avait déjà remarqué cette tendance qu’il avait à analyser les mimiques des autres, lors des nombreux moments communs que les élèves de cinquième année partageaenit. De ce fait, elle l’avait instinctivement catalogué parmi les personnes à éviter, malgré le fait qu’il soit un sang pur.
Il était malin. Trop malin. Et il risquait de voir clair dans son jeu, c’était une certitude. Ainsi, il fallait qu’elle réfléchisse minutieusement à la réponse qu’elle lui donnerait. Quelque chose de simple, mais pas trop non plus, quelque chose de maîtrié et original à la fois, peut être  quelque chose qui...

-Pour ne pas être ailleurs, j’imagine.

Hein ?
Les mots étaient sortis tous seuls. Allait-il penser qu’elle se foutait de lui ? Pourtant, au fond, sa  réponse signifiait qu’elle était ici pour ne pas être là bas, en train d’errer dans la forêt interdite, à la recherche d’une issue pour fuire ce paysage trop familier devenu une cage. Mais ça, il ne pouvait pas le savoir. Enfin, elle l’espérait. Et priait pour que le jeune homme ne soit pas legilimens.

-Et toi, qu’est ce que tu fais par ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Dim 6 Jan 2019 - 12:47


L'observation était un art que Junior avait appris à maîtriser dès son plus jeune âge. Il se souvenait quand il était petit, il se tapissait derrière le mur pour regarder discrètement ce qu'il se passait dans le salon alors qu'il devait dormir à point fermé, bien emmitouflé sous ses couvertures. Il ne savait pas de qui il tenait ce réflexe. Sa mère peut-être ? L'hypothèse qu'il tienne cela de son père lui était insupportable. Il ne voulait pas ressembler à cet homme. Junior valait mieux que cela.
Probablement, Nkiru aurait voulu être nul part. L'ailleurs où ils se trouvaient était peut-être mieux qu'un autre. Ou elle voulait simplement traverser les murs du château, aller explorer l'Ecosse, le monde. « Je vois... » répondit-il simplement.
Elle lui renvoya encore une fois la question. N'y avait-il pas déjà répondu ? Qu'attendait-elle de plus ? Il n'y avait rien à dire. Malheureusement, il ne pouvait prétendre être legilimens. Il aurait aimé.
« Il doit y avoir une autre raison que celle que j'ai cité ? Je n'avais pas envie de rester à l'intérieur, dans la bibliothèque. C'est barbant. »
L'ambiance studieuse de ce lieu avait commencé à l'oppresser. C'était ce qu'il se passait quand on n'avait envie de tout sauf de travailler. Parfois, Bartemius s'imaginait à ses 17 ans arrêter totalement Poudlard pour faire tout ce qu'il avait envie. Echouer pour rendre dingue de rage son père. Il avait bien le droit de faire ce qu'il veut de sa vie, de sa jeunesse, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Jeu 10 Jan 2019 - 20:18

-Je vois. Lui servit-il simplement. Ah oui ? Voyait-il vraiment ? Bien qu’elle ne remettait pas en doute son esprit acéré, elle se demandait tout de même qu’est ce qu’il prétendait voir. A moins qu’il s’agisse simplement d’une réponse évidente à une affirmation convenue. Le genre de réponse passe partout que l’on donne lorsque l’on ne savait pas trop quoi répondre. Un pensée lui traversa l’esprit. Est-ce qu’elle l’ennuyait ? Ou était-ce simplement l’impression que donnait sa nonchalance naturelle ?

« Il doit y avoir une autre raison que celle que j'ai cité ? Je n'avais pas envie de rester à l'intérieur, dans la bibliothèque. C'est barbant. »

Hum, effectivement, elle n’avait pas réellement pris garde à ce qu’il lui avait dit en arrivant ici, trop surprise par la présence d’une âme autre que la sienne aux abords du lac noir. Mais son impression de l’ennuyer se renforçait par sa réponse qui sonnait comme agacée aux oreilles de la Serpentarde. D’un ton humble, mais toujours sans laisser d’émotion transparaître aussi bien dans sa voix que sur son visage, elle s’excusa :

-En effet, pardon. J’étais… ailleurs.

Ouch elle se répétait, s’enfonçait même. Elle n’était décidément pas dans son assiette aujourd’hui. Mais était-ce de sa faute si cette captivité lui pesait ? Cela faisait des jours qu’elle tournait en rond, non des semaines même. Nourrissant l’impression qu’elle n’était pas à sa pa place, que le Château constituait un havre de paix dont elle se n’avait cure, voir même qui l’enfonçait. Elle avait besoin.. d’action. Mais était-elle la seule à voir cette gigantesque école comme une prison ? Elle ne connaissait guère Bartemius, mais elle aimerait tout de même connaître l’avis du mystérieux sang-pur.

-Dis moi. Comment-ça t-elle sur un ton presque énigmatique, les yeux rivés sur l’horizon. « Qu’est ce que tu penses de Poudlard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Sam 19 Jan 2019 - 23:19


L'ennui. Il s'agissait d'un sentiment que Bartemius Junior ressentait souvent. En classe ou même durant son temps libre. Il avait comme l'impression que ce monde n'avait plus de secret pour lui tout en savant pertinemment qu'il n'avait effleuré que la surface de tout ce qu'il pouvait apprendre. Un esprit pouvait toujours s'élever et ce pendant toute une vie. Bien que parfois, il se trouvait qu'à un âge avancé, on commençait à perdre nos acquis. Mine de rien, Junior redoutait ce moment que de toute façon il n'allait jamais connaître.
Il sentait que Nkiru n'était pas dans sa meilleure humeur. Une telle faute d'inattention pour une fille qui avait l'air assez attentive en temps normal. Ce genre de comportement, selon Junior, pouvait fortement lui porter préjudice un jour. Parfois, une seconde d'inattention suffisait pour être pris au dépourvu. Il détestait tellement les imprévus mais pourtant, ils auraient rendu sa vie beaucoup moins ennuyeuses. Il en était persuadé et convaincu. Tout paraissait si prévisible... Pourtant, Nkiru posa une question à laquelle il ne s'attendait pas. Ce qu'il pensait de Poudlard ? S'était-il déjà posé la question ? Il prit le temps de réfléchir.
« Je ne vois pas pourquoi j'en penserais du bien ou du mal. On dit que c'est une bonne école de magie. Mais quand on y est, on ne s'en rend pas vraiment compte. Je pense que c'est juste un passage nécessaire pour tout sorcier britannique. »
Poudlard était une école. Puis quoi d'autre ? Elle était sensée leur apprendre à maîtriser la magie. Et accessoirement de leur procurer un toit pour l'année scolaire. C'était tout ce qu'on lui demandait et elle répondait à cette demande plutôt bien. Junior savait qu'en sortant de Poudlard, il allait un peu regretter ces années car il allait rentrer dans le monde des adultes qui était bien plus grand et dangereux. Fini l'innocence et la bienveillance.
« Je pense que c'est un endroit sûr. Même si on s'y ennui comme des gobelins morts. »
Une prison dorée ? Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351Lun 21 Jan 2019 - 16:45

Actuellement, et il n’en avait pas toujours été ainsi, Nkiru était de ceux dont l’égo demeurait toujours au stade embryonnaire. Trop immature pour permettre à la jeune élève de s’épanouir aux cotés de ceux qu’elle admirait, trop méphitique également pour la laisser voler de ses propres ailes. Aussi ne se croyait-elle pas capable ou suffisamment digne de discuter voir même de susciter l’intérêt de quelqu’un d’aussi intelligent que son interlocuteur. Pourtant, il lui sembla déceler une once de surprise dans le regard du jeune homme, lorsqu’elle lui demanda son opinion sur l’école. Un frémissement subtile, un battement de trop de sa paupière traduisait son étonnement aux yeux d’Nkiru.
De plus, il ne répondit pas immédiatement.

La réponse qu’il lui offrit néanmoins ne déçue pas la jeune sorcière. Peu d’autres élèves étaient capable de partager ou même de comprendre cette vision non manichéenne du monde. Comme ses parents, par exemple… .
D’un geste lent, Nkiru rabattis une mèche de ses cheveux crépus derrière son oreille, tentant de chasser par la même la vision de ses parents. Elle ne souhaitait pas s’étendre mentalement sur ce sujet, pas aujourd’hui, non.
Désireuse de faire ses preuves ou de ne pas perdre l’attention de Bartemius, elle focalisa plutôt ses pensées sur ce qu’il venait de lui dire. Lui même donc, s’ennuyait à Poudlard malgré tout.

« De l’ennui ? Même pour toi ? »

Il lui semblait au premier abord que livres de la bibliothèque, ainsi que le savoir des professeurs devait être passionnant pour lui. Mais à priori pas tant que ça ? Après tout, le Choixpeau l’avait bien placé à Serpentard, et non à Serdaigle et il y avait sans doute une bonne raison à cela.
Une autre mention attira l’attention de la jeune fille : le fait que Poudlard était un endroit sûre. Peut être… que c’était précisément cela, son problème avec cette école. La monotonie des journées de cours était continuellement rythmé par le fait qu’aucun évènements ne viendrait un jour troubler l’ordre des choses. Évidemment, il s’agissait d’un havre de paix sans pareil pour apprendre et mener à bien sa scolarité, mais Nkiru songeait qu’au sein de ce lieu idyllique rien ni personne ne préparaient réellement les élèves à ce qui les attendait à l'extérieur des murs du château. Et une fois catapulté dans le monde gris et inconnu qu’était la réalité, il lui semblait que leur chute serait bien rude sur le sol rocailleux des désillusions.

Consciente cependant que Bartemius risquait de trouver cela absurde, elle garda pour elle ses pensées, prisonnières en son for intérieur, elle était muselée par son égo immature. Et Comme il n’ajoutait plus rien, elle lui demanda derechef et toujours sans sourciller :

« Et que ferais-tu si pouvais être… ailleurs ? »

Cette fois ci, elle le regardait directement et toute son attention ployait, convergeait en une seule direction. Au travers ses yeux sombres, elle ne laissait transparaître aucun jugement et aucune autre émotion que la curiosité. Elle accordait beaucoup d’importance à son jugement, et peut être même trop d’ailleurs ? Mais actuellement, elle n’était pas encore réellement capable de penser par elle même.




Mots : 515
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. Empty
MessageSujet: Re: ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. ...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr. 129196351

Revenir en haut Aller en bas

...L'abîme te regarde aussi | Bartemius Croupton Jr.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Travailler et jouer ne vont pas toujours ensemble (Ft. Bartemius Croupton Jr)
» My life just start there • Bartemius' rp
» THELMA | regarde-nous le destin n'a pas honte
» Imani | Qui est guidé par une étoile ne regarde jamais en arrière. (terminée)
» Quand je te regarde, j'ai des couinesouris dans l'estomac | SUJET CLOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1976-1977
-