Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez

Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Sam 11 Avr 2020 - 11:01

Ma première nuit à Poudlard. C’était particulier, le début d’une conquête… celle du monde des sorciers. J’étais prêt à me dépasser et à tout donner pour devenir un grand sorcier. Je le faisais pour moi, mais aussi pour mon père et pour le nom de ma famille. C’était un poids, mais aussi une motivation. Un poids qui était compliqué à porter pour un jeune enfant lâché comme un Boullu dans l’eau. Mais c’était comme une flamme qui illuminait ma destinée.

Après la traditionnelle et grande cérémonie des répartitions, je suis allé trouver la chambre que j’allais occuper lors des sept prochaines années. Le grand choixpeau avait vu clair dans mon esprit et m’avait attribué la grande maison Serdaigle. Mes doutes envolés à propos des maisons, j’étais enfin prêt à faire mes débuts.

La visite du château fut rapide, mais les préfets Serdaigle mettait l’accent sur les pièces à vocation éducative telle que la bibliothèque qui à mon plus grand bonheur était gigantesque.
Ce fut le tours de découvrir notre salle commune. Il nous a été expliqué que contrairement aux autres maisons qui demandaient un mot de passe, nous devions répondre à une énigme pour entrer. Un moyen particulier d’éveiller notre curiosité si nous ne voulions pas attendre qu’un autre aigle vienne nous faire entrer.
La salle commune était intrigante, elle regorgeait de livres, d’objets magiques et de trophées. J’étais tellement soulagés d’être un Serdaigle ! J’étais motivé plus que jamais pour emmener notre maison au sommet.

Ce soir là, j’allais faire la connaissance de l’un de mes plus fidèle ami. Mon compagnon de chambre. Son nom était inscrit sur la porte avec le miens. Barty Croupton Jr. Je connaissais bien ce nom. Croupton. Mon père en parlait souvent. Un nom que tous les sorciers du Royaume-Uni connaissaient.
Il était déjà en train de déballer ses affaires quand je suis arrivé.
« Bonsoir, je suis Alexander Sinclair. Mon nom n’est pas aussi connu que le tien, mais je viens d’un clan écossais très ancien. Un clan de sorcier au sang pur, expliquai-je. » Mon entrée était un peu prétentieuse et me réduisait à mon nom. Sûrement une habitude que m’avait inculqué mon père.
« Nous sommes des Serdaigle désormais ! Je suis enchanté de faire ta connaissance Barty. »
Revenir en haut Aller en bas
Barty Croupton Jr

Barty Croupton Jr


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland - Crédit: Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Echec
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Sam 11 Avr 2020 - 18:14

1er septembre 1973

Le jour que j’avais tant attendu était enfin arrivé. Enfin, j’étais dans ce château dont, sans en avoir foulé le sol avant ce jour, je connaissais déjà les moindres recoins et secrets.  Combien de fois avais-je parcouru les couloirs de ce château. Combien de fois m’étais-je énervé après ces escaliers aussi têtus que des hippogriffes. Combien de fois avais-je admiré ce plafond étoilé en parcourant l’histoire de Poudlard. Ce livre que j’avais reçu après avoir découvert mes pouvoirs était pour moi la boite de pandore.  C’est lui qui m’avait fait voyager tant de fois dans ce château. Ce château qui me libérait de ma cellule d’Azkaban gardée par mon détraqueur de père. Aujourd’hui, j’étais à Poudlard. A partir d’aujourd’hui, je pourrais jeter tous les sortilèges que je voulais sans me soucier de la restriction de l’usage de la magie chez les sorciers de premier cycle, si chère à mon père. Alors que le préfet nous faisait une visite guidée aussi mauvaise que celle qu’aurait pu nous offrir mon paternel, et que tout le monde écoutait avec passion sa présentation de la bibliothèque, je m’échappai tel un niffleur attiré par un objet en or, jusqu’à la plus haute tour de l’aile Ouest où se trouvait la salle commune de Serdaigle. Je préférais  aller pratiquer  des sortilèges dans ma chambre que faire une visite d’un château que j’aurais le loisir d’explorer tous les jours pendant 7 ans.

Impatient de connaître l’énigme que l’aigle allait me poser, je frappais au heurtoir avec fermeté avant de le voir ouvrir l’œil puis le bec. « Qui est apparu en premier, le phénix ou la flamme ? ».

La question pouvait diviser mais la réponse était facile. « J’aimerais dire, celui qui n’est pas apparu en dernier !? Mais j’ajouterai que l’un et l’autre ne sont qu’un cercle et qu’un cercle n’a ni début, ni fin  » dis-je avec un sourire malicieux. « Tu m’as l’air aussi intelligent que surnois mon garçon. Entre donc ! » dit-il avant de me lancer entrer et m’émerveiller de cette grande pièce avec une magnifique bibliothèque et une statut de rowena serdaigle.  

Quelques minutes plus tard, j’avais pris connaissance de mon dortoir.  J’allais le partager avec un certain Alexander Sinclair.  J’avais entendu son nom lors de la cérémonie de la répartition mais ne serait pas capable de le reconnaître. Ma malle était posée au pied de mon lit « Alhomorah » dis-je en pointant le cadenas.  Clac, le cadenas s’ouvrir avec autant de rapidité. J’avais enfin jeté mon premier sortilèges  « Accio livre des sortilèges et enchantements niveau 1 » dis-je en pointant ma malle ouverte pour faire venir le livre à moi avant de m’asseoir sur le lit et de tester une vingtaine de sortilèges avant de retrouver dans la poche de ma robe la lettre de mon père. Celle où il m’avait dit, qu’il ne pouvait pas venir m’accompagner sur la voie 9 ¾ car il avait une réunion très importante.  Une larme perla le long de ma joue.  Il avait encore raté l’un des plus beaux jours de ma vie et ça je ne lui pardonnerai jamais.

Entendant des bruits de pas s’approcher, je séchais mes larmes et m’efforçais de sourire.  Peut-être aurais-je du me lancer un sortilège d’allégresse. Un jeune homme à la chevelure sombre fit irruption dans le dortoir qui ne comportait que deux lits. Il devait donc être Alexander.  Oui, je suis perspicace comme tout serdaigle : « Bonsoir, je suis Alexander Sinclair. Mon nom n’est pas aussi connu que le tien, mais je viens d’un clan écossais très ancien. Un clan de sorcier au sang pur. Nous sommes des Serdaigle désormais ! Je suis enchanté de faire ta connaissance Barty. » Visiblement, je n’avais pas besoin de me présenter.  Il connaissait bien mon nom. Mon père aimait se montrer dans la gazette du sorcier. Je lui tendis ma main pour serrer la sienne. «  Enchanté Alexander. Si tu veux qu’on soit amis, évite de me parler de mon père. Cet homme, ne mérite pas ce nom ! Il n’a qu’un seul fils, son stupide ministère. »  Le décor était posé.


Dernière édition par Barty Croupton Jr le Jeu 5 Aoû 2021 - 11:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Sam 11 Avr 2020 - 19:26

«  Enchanté Alexander. Si tu veux qu’on soit amis, évite de me parler de mon père. Cet homme, ne mérite pas ce nom ! Il n’a qu’un seul fils, son stupide ministère. »

Barty m’a plus directement. Il avait été ferme quant à son père. Je ne savais pas ce qu’il se tramait dans sa famille mais il était autonome et ne voulait pas dépendre de son nom pour accomplir sa destiné de sorcier. Comme moi.
Effectivement, j’étais fier de ma famille et de son histoire mais, je suis Alexander Sinclair, et je ne laisserai pas mon nom faire ma réputation à ma place!
« Tu me plais déjà Barty. Ça se voit, tu veux tracer ta voie sans le nom de ton père. »

En revanche, il jouait assez mal son air enchanté. Je devinais facilement à ses yeux qu’il n’allait pas vraiment bien avant mon arrivée. Mais passons, je n’allais pas non plus le réconforter comme si nous nous connaissions depuis des années, de surcroît, je ne savais ce qui l’avait atteint.
« Je ne te jugerai que par tes actes, non pas par ton nom. »

Je profitais de ma première soirée pour enfin procéder à quelques sortilèges basiques. Ceux que j’avais tant répéter depuis que le Grimoire des Sinclair m’était apparu.
« Alhomorah » et hop, ma cantine était ouverte.
Ne voulant pas abuser des bonnes choses, je décida de ranger mes affaires à l’aide de mes mains.
« Dis moi, je ne t’ai pas aperçu dans le groupe pour la visite avec les préfets ? »
Il était peut-être rentré seul ? Enfin, il avait l'air doué, et les énigmes posées par l'aigle de l'heurtoir n'était pas compliquées pour les premiers année. J'avais répondu facilement pour le groupe d'ailleurs:
"Je suis mieux que dieu, Je suis pire que le diable, Les moldus n'en n'ont pas l'utilité, Les sorciers ont besoin de moi."
"Facile! La Magie!"
L'aigle me complimenta: "Vous avez là, un camarade vif d'esprit. Un Serdaigle prometteur."

Ce sorcier m’intriguait, il avait l’air solitaire, comme si un mal le rongeait. Mais à côté de ça, je savais qu’il avait un grand potentiel. Je devais m’en faire un allier.
Revenir en haut Aller en bas
Barty Croupton Jr

Barty Croupton Jr


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland - Crédit: Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Echec
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Dim 26 Avr 2020 - 14:27

« Tu me plais déjà Barty. Ça se voit, tu veux tracer ta voie sans le nom de ton père. » Je ne pouvais pas en dire autant. Je devais bien avouer que le jour où j’avais rencontré Alexander, il ne m’avait pas fait la meilleure impression. Il fallait être suicidaire pour vouloir être mon ami et m’aborder en me parlant de l’adjoint à la cheffe du service des usages abusifs de la magie.  Jamais je n’aurais pu deviner à cet instant là que je venais de rencontrer non pas un colocataire, non pas un ami,  non pas un meilleur ami mais un véritable frère. « Un homme qui ne vous accompagne pas à votre première rentrée à Poudlard mérite-t-il vraiment ce nom ? » lui demandais-je sur un ton glacial pour lui faire comprendre qu’il devait arrêter  de dire « ton père ».  Cet homme était au mieux mon géniteur, au pire mon bourreau.  Tout ce qu’on partageait c’était un prénom et des engeulades et ça n’allait pas aller en s’arrangeant. « Je ne te jugerai que par tes actes, non pas par ton nom. »  Oui, c’est ce qui fait la grandeur d’un sorcier ses actes. J’étais d’ailleurs émerveillé de pouvoir apprendre sous la direction de celui qui avait découvert les 12 propriétés du sang de dragon et avait vaincu Grindelwald. Probablement le plus grand sorcier des temps modernes. « C’est à ça qu’on reconnaît un grand sorcier non.  J’en serai un, je  te le promets, j’aurais même ma carte de chocogrenouille » dis-je en montrant mon paquet de chocogrenouilles.  « Tu en veux une  d’ailleurs? » . Tout en lui en tendant une, j’ouvris la mienne. Alors qu’elle sauta sur le lit je pointai ma baguette sur elle : « Immobilus » dis-je en regardant la grenouille se bloquer dans les airs. « Trop bien ! »

Alors que le jeune sinclair commençait à ranger ses affaires, il m’interrogea sur la visite des préfets « Dis moi, je ne t’ai pas aperçu dans le groupe pour la visite avec les préfets ? » Il était perspicace. Pas pour rien qu’il avait été réparti chez les aigles.  « J’ai préféré rentrer directement dans la tour pour pratiquer mes sortilèges.  Je connais déjà bien le château grâce à l’histoire de Poudlard »  dis-je en sortant le gros livre de mes bagages pour le poser sur la table de nuit situé entre nos deux lits. Un pavé de plus de 3 000 pages, 5 000 même peut-être. Le livre avait cette propriété magique de s’actualiser tout seul. « Tu veux lire d’histoire de Serdaigle et de notre fondatrice ? » lui demaindais-je en tournant les pages pour trouver la page idoine.


Dernière édition par Barty Croupton Jr le Mar 20 Oct 2020 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Dim 24 Mai 2020 - 20:26

Au final, Barty et moi on voulait la même chose. Et ça, c’était plaisant. Nous étions des petits premières années, mais nous allions tous faire pour devenir les meilleurs. A la seul différence que nous avions pas les mêmes pères. Le mien attendait de moi que je prenne le chemin de mes ancêtres et qu’un jour je dirige notre clan. « Et bien écoute j’ai déjà oublié qui était cet homme ! De qui on parlait déjà ? » lui répondais-je avec une pointe d’humour.

Nous avions la chance d’avoir intégrer un lieu mythique, rempli d’histoire, où nous avions qu’une seule chose à faire: apprendre la magie. Et c’était bien l’intention que j’avais, me surpasser et absorber un maximum de connaissance. Et Barty parlait d’un objectif qui m’était cher, un objectif qui avait vu le jour pendant mon enfance: avoir une carte de chocogrenouille. En y réfléchissant c’était assez enfantin, mais finalement, si un jour j’avais une carte à mon nom, c’est que mon objectif serait atteint. « Après ton Immobilus rondement mené j’en veux bien une pour te montrer ce que je sais faire. » Il me donna une carte, d’une main j’ai réussi à l’ouvrir et de l’autre je dégainais ma baguette de ma poche en lançant un prodigieux « Immobilus » ! J’avais réussi, c’était simple mais je me disais que j’étais bien tombé dans ce dortoire. Avec Barty on se tirerait vers le haut. « T’as vu ça Barty ? Joli coup de baguette hein ! ».

Barty était intéressant et plein de ressource. Il avait avec lui un livre qui s’actualisait tout seul ! Il faisait plus de 3000 pages ! Il avait une longueur d’avance sur moi, il avait vécu avec beaucoup d’avantage magique. Moi, en Écosse, j’avais aussi l’héritage de ma famille et l’histoire de mon pays. Ma culture. C’était des choses qui comptaient beaucoup pour moi, à côté de la magie. Ainsi, je me devais de suivre de près Barty. C’était mon ami, et il allait devenir un frère de coeur. « Il est énorme ! Tu as déjà tout lu ? Je veux bien te le piquer pour m’instruire. Je connais déjà l’histoire de Poudlard et de notre maison, mais je suis certain qu’il regorge de détails qui me sont encore inconnus. »
Revenir en haut Aller en bas
Barty Croupton Jr

Barty Croupton Jr


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland - Crédit: Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Echec
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Mer 21 Oct 2020 - 0:02

« Et bien écoute j’ai déjà oublié qui était cet homme ! De qui on parlait déjà ? » Voilà qui me plaisait. Quand il parlait comme ça, je l’aimais bien et je voulais être son ami. « Je crois qu’on parlait d’un troll qui aimerait faire sa place au Ministère, mais j’ai oublié son nom » répondis-je avant de laisser échapper un petit rire. Me moquer de mon père me faisait du bien.  Il fallait que je rigole de lui pour ne pas en pleurer. Il fallait que je l’insulte pour oublier le mal qu’il me faisait. Cela pourrait peut être paraître étranger à Alexander qui semblait proche de son père mais pour moi, c’était le plus doux des antidotes. Si seulement vous pouviez comprendre à quel point, j’aimerais pouvoir lui dire en face, ce que je ressens. Lui dire comme je souffre de son absence. Lui dire que tout ce que je voulais c’est qu’il soit un peu plus là pour moi. Lui dire que j’ai l’impression de ne pas compter pour lui et que ça me fait mal à en crever. Heureusement, maintenant j’étais à Poudlard, loin de lui. Je n’avais plus à souffrir de son absence. Je n’avais plus à attendre son attention. Je pouvais chercher celle de mes professeurs et m’illustrer en étant le meilleur des étudiants. Oui, tel était la promesse que je m’étais faite. Avoir la reconnaissance de Dumbledore, à défaut de celle de mon père, cela serait le plus beau des cadeaux.

J’étais particulièrement fier de mon sortilège d’immobilisation. Vous vous doutiez bien que c’était le premier que je jetais. Comment, aurais-je pu tenter de le lancer avant alors que mon père n’a qu’une phrase à la bouche « restriction de l’usage de la magie chez les sorciers de premier cycle », et puis, de toute façon, il m’avait confisqué ma baguette jusqu’à ce matin. Cela ne m’avait pas empêché de parcourir le livre de sortilèges et de m’entrainer à prononcer les incantations en mimant d’un geste du poignet le geste à effectuer avec la baguette.  Lorsque j’avais réussi mon sortilège d’immobilisation, je m’étais senti particulièrement fier, car ce n’était pas le plus facile. En effet, le manuel disait explicitement qu’il était beaucoup plus difficile d’ensorceler une chose en mouvement qu’une chose inerte.  Quelques secondes après moi, Alexander, lança à son tour le sortilège. Lui aussi, il avait l’air doué pour les sortilèges.

Tandis-je que je tournais les pages de l’histoire de Poudlard, pour chercher la partie relative à l’histoire de Rowena Serdaigle,  Alexander semblait impressionné par la taille du livre. Mais cela ne le décourageait pas. Bien au contraire. Il voulait d’ailleurs me l’emprunter. « Il est énorme ! Tu as déjà tout lu ? Je veux bien te le piquer pour m’instruire. Je connais déjà l’histoire de Poudlard et de notre maison, mais je suis certain qu’il regorge de détails qui me sont encore inconnus. » C’était évident. Ce livre était une véritable mine d’or. On trouvait chaque jour de nouvelles informations. « Oui, tu pourras me l’emprunter. Je ne crois pas l’avoir lu entièrement.... c’est difficile à savoir car il s’actualise tout le temps » dis-je calmement en  continuant de tourner les pages, alors que j’étais arrivé à la page sur Serdaigle, j’eu l’occasion de lui monter ce que je disais « tiens regarde ça !!! » lui dis-je en lui montrant la liste des élèves de notre maison qui était en train de s’actualiser toute seule pour indiquer tous les élèves qui venait d’être répartis à Serdaigle ce soir. « Je suis là !!! » dis-je, plein d’excitation en lui montrant mon nom. Le sien ne semblait pas encore inscrit, étant donné que le livre était en train d’inscrire le nom de Félicia Flemings. « Le tien ne devrait pas tarder à apparaître !!! » finis-je par dire en le voyant chercher du regard son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Jeu 19 Nov 2020 - 10:54

C’était une rentrée parfaite. Mon entrée chez les Serdaigles. Une chambre digne des plus grands noms de la magie, avec une vue dégagée sur les montagnes de Poudlard. Et un camarade haut en couleur.
Je me voyais déjà en dernière année, accompagné de Barty, à la table des meilleurs sorciers de l’école. Nous allions créer quelque chose de grand, lui et moi. Nous ne pouvions que nous tirer par le haut. Avec nos connaissances et nos talents pour la magie. Cela s’annonçait grandiose.
Son sortilège d’immobilisation en disait long sur ses pouvoirs. Père m’avait dit que la plupart des premières années n’avait quasiment jamais pratiqué la magie. Barty et moi savions que nous avions une longueur d’avance sur nos camarades.

J’essayais déjà de plaire à Barty en lançant des sortilèges et en l’aidant à ne plus penser à son paternel. Il souffrait beaucoup et c’était mon devoir de l’aider.
« Toi aussi tu t’entrainais à la magie avant la rentrée ? Au château, j’ai une salle exprès pour ça. Là-bas je pouvais manier la baguette à ma guise. Mère appelle ça la liberté d’expression, lui racontais-je en ricanant. »

Ce livre était impressionnant. Alexander n’avait jamais rein vu de tel. Le monde magique était incroyable. Pendant ce temps là les moldus devaient perdre un temps fou à actualiser leurs bibliothèques.
Au moment où on feuilletait son livre, la liste des élèves Serdaigles s’actualisaient. Nos noms apparaissaient devant nos yeux! On y voyait tous le monde. Barty me montrait son nom avec excitation, puis je lui montrai le mien quelques secondes après. « Regarde bien Barty! Ce n’est pas la dernière fois que tu verras nos noms s’afficher sur ces pages! » D’une gestuelle théâtrale, je montais sur ma chaise de bureau en levant les bras «  Barty et Alexander à la conquête de Poudlard! Criai-je en regardant mon camarade d’un air complice. »
Revenir en haut Aller en bas
Barty Croupton Jr

Barty Croupton Jr


PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland - Crédit: Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Echec
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351Mar 27 Juil 2021 - 18:11

« Toi aussi tu t’entrainais à la magie avant la rentrée ? Au château, j’ai une salle exprès pour ça. Là-bas je pouvais manier la baguette à ma guise. Mère appelle ça la liberté d’expression, lui racontais-je en ricanant. »  Les mots de mon camarade résonnaient dans mon esprit. Comment était-ce donc possible ? Un sorcier de premier cycle ne pouvait pas utiliser la magie. Mon père me l’avait assez répété. Alexander était-il un menteur ou mon paternel était-il un menteur ? Avait-il invité cette histoire de restriction de l’usage de la magie chez les sorciers de premier cycle pour m’empêcher de devenir meilleur que lui ? Mais dans ce cas à quoi consistait donc son travail au service des usages abusifs de la magie ? « «  Mais, comment tu as fait ?  Et la trace ? La restriction de l’usage de la magie chez les sorciers de premiers cycle ? » lui demandais-je, ignorant que lorsqu’il y avait plusieurs sorciers dans une demeure, il était impossible de déceler qui avait jeté le sortilège. « « J’aimerais avoir tes parents. Mon père m’a confisqué ma baguette immédiatement sur le chemin de traverse et ne me l’a rendue que devant le Poudlard Express. Quand à ma mère.... la liberté d’expression, elle ne semble pas connaître puisqu’elle se tait et donne toujours raison à mon paternel ».  Même si j’avais pour elle beaucoup plus d’amour que pour mon père, je ne pouvais m’empêcher de reprocher à ma mère de donner raison à mon père et de céder à ses caprices.

Heureusement, l’histoire de Poudlard avait su nous changer les idées. Voir mon nom apparaître dans ce grimoire ne faisait que flatter mon égo, sûrement aussi démesuré que celui de mon géniteur et me permettait d’oublier ce dernier.  Le nom de mon nouvel ami venait d’apparaître à son tour.  « Regarde bien Barty! Ce n’est pas la dernière fois que tu verras nos noms s’afficher sur ces pages! »  Je souriais car je savais qu’il avait raison. Je comptais bien que le mien apparaisse dans plusieurs pages : celle des préfets, celle des préfets en chef, celle des élèves ayant obtenu le plus de BUSES, celle des élève ayant rendu des services à l’école, etc....  Puis en regardant mon ami jouer les acteurs, je pouffais de rire « Barty et Alexander à la conquête de Poudlard! » commença-t-il .
« « Troll, et autres créatures cachées dans le château n’ont qu’à bien se tenir » poursuivis-je avant de reposer mon attention sur le livre et l’histoire de Rowena Serdaigle.   Rowena Serdaigle était la plus brillante sorcière de son époque pouvait-on lire. Pas étonnant qu’elle m’ait choisi comme disciple.  C’est elle qui a enchanté le château pour qu’il change toujours de disposition et notamment créé les escaliers magiques.  Puis, mon regard se posa sur une histoire d’un diadème. Un diadème qui avait la faculté de rendre plus intelligent qu’il ne l’était déjà la personne qui le portait et sur lequel il était écrit "Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit ".  Un diadème disparu « « Notre première mission, mon cher ami, sera de retrouvé le diadème perdu de Rowena Serdaigle » dis-je en pointant mon doigt sur l’histoire du diadème que je venais de lire. J’étais particulièrement excité à cette idée.  Son pouvoir me fascinait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Empty
MessageSujet: Re: Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander] 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Flashback - Mon premier ami, mon camarade de chambre. [Barty et Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une inauguration qui n'en n'augurait pas tant ! ☽ ASTO+BARTY+ARTE+BALDR ϟ Flashback
» Flashback - Les opposés s'attirent ? || Alexander || TERMINE
» Flashback - Notre rencontre en haut du château [Hestia et Alexander]
» Le regard de braise d'Eduardo le Grand Duc | ALEXANDER | FLASHBACK 1976
» FLASHBACK – Depuis le premier jour — ADAM (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-