Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-47%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Fan 2 Lite – Ventilateur sur pied intelligent à 38,35€
38.35 € 72.74 €
Voir le deal

Partagez

La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 129196351Jeu 4 Fév 2021 - 16:49

La bouche d’Athos était aussi habituée à s’abreuver de boissons alcoolisées qu’à asséner des coups bas, c’était dire. Pourtant, de son propre avis - absolument objectif bien sûr - il avait pourtant été assez gentil sur celui-ci. Le sous-entendu était là, mais pouvait se retrouver balayé en une réplique bien sentie. Sauf qu’en face, il y avait Shannon et que Shannon avait une option bien particulière face à ce genre de situations, la bien-nommée fuite. Toutefois, le voir s’étrangler pour si peu fit lever les yeux du jeune sang-pur au plafond. Bon sang, Shannon ! Mais qu’il réplique, par Merlin ! Lorsqu’ils n’étaient qu’à deux, l’irlandais n’était pourtant pas timide quand il s’agissait de répondre à ses vacheries par une autre. Mais voilà, l’individu féminin à côté de lui semblait avoir à nouveau éteint son tempérament de feu, et il quitta si vite la table qu’il n’en termina pas sa phrase. Soit. Ca n’était pas comme si Athos ne s’y était pas attendu.

Ce qui fut plus surprenant, toutefois, c’était l’attitude de la demoiselle. À jouer les fausses naïves, elle apportait un peu de piquant à cette conversation et mieux valait, car un Athos en roue libre n’était pas toujours une bonne chose pour les âmes sensibles. Mais loin de faire faner son insupportable sourire, cela ne fit que l’accentuer. La jeune femme n’était pas très difficile à décoder, au-delà de son béguin évident pour Shannon. Elle avait tout du petit bout de femme indépendant qui n’avait besoin de rien ni personne pour se faire dicter sa conduite, et suivait son propre chemin quitte à faire quelques erreurs au passage… Il aurait été facile de classer O’Mahony dans cette catégorie mais enfin, n’allons pas à de tels raccourcis. « Je n’ai jamais dit qu’ils avaient à être informés. » Sa phrase initiale avait pour unique but de faire un trait d’esprit, et se classait plus du côté de la rhétorique qu’autre chose. Elle essayait de le piéger à son propre jeu ? Athos aussi savait jouer avec les mots, c’était même une certaine spécialité que l’alcool n’avait ce soir pas encore atténuée.

Athos savait bien qu’elle le jugeait. De toute manière, tout le monde jugeait tout le monde, et dire l’inverse était un peu trop idéaliste. Elle le prenait très certainement pour le sombre connard qu’il était bien souvent de façade alors qu’au fond, tout au fond, il avait un coeur. Et il allait peut-être même le montrer, mais pas tout de suite. Miss indépendante avait besoin d’une réponse. « Nous sommes tous plus ou moins influencés, non ? Après, c’est comme la bière, tout est une histoire de degré. » Disant cela, il but une nouvelle gorgée et acheva sa pinte avec plus d’élégance que la grosse majorité des soulards de l’établissement. « Et ce n’est pas le jeune Athos qui me contredirait. J’étais bien plus sage avant de rencontrer notre ami commun. Je l’en remercie d’ailleurs. J’ai largement plus apprécié nos heures de colle que nos heures de cours. » C’était vrai. Aussi pénible que puisse être Shannon, il n’avait pas eu qu’une mauvaise influence sur lui. Peut-être même y était-il pour quelque chose dans l’éveil de la conscience du jeune Athos White. En tout cas, il y avait forcément joué un rôle, c’était indéniable. Dommage qu’il ne soit pas présent pour entendre ce compliment.

L’heure était donc à une nouvelle dose d’alcool et, puisqu’il fallait honorer la personne qui payait, Athos n’allait pas se faire prier. Et puis, la conversation l’amusait follement. Voilà qui le changeait des piliers de comptoir avec qui il avait l’habitude de faire affaire en temps normal. C’était autrement plus divertissant. Rafraîchissant, même. Mais la demoiselle n’était sûrement pas du même avis que lui, et semblait s’être fait une piètre opinion de lui. Comme si cela importait… Mais cela n’empêchait pas sa curiosité maladive de se manifester. Plutôt que le braquer, cela ne fit que l’amuser plus encore. « Je travaille à la résolution de mystères autrement plus compliqués à percer que celui de ton admiration pour Shannon. » Donner la réponse tout en déviant le sujet, une autre de ses spécialités. Son activité en elle-même n’était pas un vrai secret, après tout, mais il n’avait pas tellement envie de s’étendre avec quelqu’un qui ne ferait certainement jamais affaire avec lui.« Je ne juge pas, je constate. » enchaîna-t’il avec un sourire et un ton moins moqueur. « Juste un conseil : si tu veux que quoi que ce soit se passe avec lui, il va falloir payer quelques pintes et te jeter à l’eau, j’en ai peur. » Car s’il ne fallait pas un niveau de perspicacité aussi élevé que celui d’Athos pour comprendre, Shannon, lui, ne verrait rien. Aussi s’était-il permis d’être franc, même si se mêler des affaires des autres quand on ne lui avait rien demandé n‘était pas tant dans ses habitudes. Mais Marlene était sympathique, Shannon était aussi un bon gars alors après tout, pourquoi pas ? Comme quoi, Athos n’était pas toujours un connard, finalement…

Spoiler:

______________________________


I should have known
I'd leave alone.

@Renegade
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon*

Marlene McKinnon*


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 1201
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 129196351Mer 24 Fév 2021 - 10:19

Le regard que Marlene fixait sur Athos restait farouche, mais elle l’écoutait plus que ce qu’il laissait deviner. Le sorcier était plus âgé et plus cynique, il avait arrêté de se creuser les méninges avec des questions, résolvant certaines d’entre elles par simplification, pour libérer de l’espace mental à d’autres peut-être. La panoplie complète du beau parleur en somme et quelque chose disait à la sorcière qu’il était plus à l’aise pour ramasser les femmes au comptoir que leur ami commun. Pour autant, il ne débitait pas d’idiotie et ce n’était pas faux de résoudre des individus à la somme des influences qui les composaient. Mais il était plus indiqué d’être le brasseur dans l’opération que la pinte, ce bête réceptacle vide, qui recevait l’ambre sans pouvoir choisir entre celle mal ou bien frelatée. La sorcière apprenait au moins de son interlocuteur par imitation, elle le laissa parler un peu à son tour, le croyant près de l’informer sur ses activités, l’appuya même sans mentir. « C’est plus juste que de te comparer à la coupe de thé qui va bien à tout le monde ». Le caractère de l’individu paraissait même plus proche d’un trait de whisky fumé qui ferait tressauter la lèvre du grand public pour n’enchanter le palais que des plus rares amateurs.

Les garçons de l’école qui appréciaient plus les heures de colle que les heures en classe, l’ancienne griffonne en avait croisé d’autres au sein de sa maison et il n’était pas difficile de se figurer Athos et Shannon comme les maraudeurs d’une autre époque. Mais après tout, parmi les meilleurs moments qu’elle avait passé à l’école, elle comptait ceux qu’elle avait passé en compagnie de l’un d'eux après le couvre-feu. « Un enquêteur qui a licencié sa bonne conscience dès l’école hein - tenta-t-elle de résumer avant de compléter avec un sourire sincèrement amusé cette fois-ci - et le Ministère t’autorise à donner des conseils ? ». Une chose qu’elle avait bien compris, à l’instant même où le latin lui avait présenté son interlocuteur comme un ami, c’est que lui non plus ne devait pas faire grand cas des règles de leur Ministère.

La pauvre blonde crut qu’elle pourrait être descendue sans incident mais se trouva recrachée aussi élégamment que par l’évent d’un kelpy dès que sa buveuse leva de nouveau le coude. « PFFFFF ! ». Voilà l’effet que lui fit le conseil de l’autre et la sorcière aurait bien pu filer à son tour aux toilettes si elle n’avait pas eu peur d’y croiser le sujet de leur conversation en chemin. « Shannon ? - le stress ressenti lui fit éponger comme une moldue le contenu de sa bière sur le bois de la table, ce n’était de toute façon plus comme si elle disposait de sa baguette. - Mon salaire d’esthétimage ne suffirait pas à payer toutes les biéraubeurres nécessaires, il faudrait que je double la mise pour moi aussi ». Le petit atelier manuel permit heureusement à la sorcière de reprendre son souffle et elle finit de s’essuyer la bouche sur le dos de sa main. Son interlocuteur n’avait pas été touché par l'esprit de Merlin pour faire apparaître un mouchoir tout propre au bout de sa baguette.

La réalisation matérielle de la manœuvre, comme on peut s’en douter, n’était rien d’autre qu’une excuse.  « Il est génial mais ce n’est pour ça que je souhaite qu'il se passe quoi que ce soit entre nous ... et surtout pas comme ça ! ». C’était un choix que la jeune femme avait tôt fait, celui de ne pas coucher avec le premier venu. Et il y avait au moins trois garçons à l’école qui pouvaient attester à forts soupirs que la blonde ne descendait pas en-dessous de la ceinture. Il y en avait d’autres, des filles moins farouches qu’elle, aucun mal à croire qu’elles présentaient des rencontres plus intéressantes du point de vue des hommes pressés. Athos devait bien en fréquenter quelques unes pour supposer que la présente sorcière veuille se jeter à l’eau plutôt que de garder l’eau à la bouche. Il faut dire que aucune de ses expériences amoureuses ne s’était terminée par une franche réussite. Encore amoureuse de Matthew, à qui elle avait cru pouvoir parler de l’Ordre du Phénix, c’était un oubliette qui avait achevé leur relation. Cela était récent et encore douloureux, surtout depuis qu’elle le voyait filer le parfait amour avec une autre fille, de l’autre côté de la vitrine du salon. En cela, la désastreuse expérience confirmait la conclusion tirée des précédentes même plus chastes. « Les relations perdent souvent leur caractère idéal au moment où on les concrétise. Je crois qu'il n'y a que les amitiés qui ne m’ont jamais déçue mais la valeur d'un vrai ami, ça te parle déjà non ? ».

______________________________
Ordre du Phénix
La jeunesse conférait l'invulnérabilité, l'immortalité, cette conviction inébranlable que pour vous les choses seraient différentes. Un sortilège ne s'échapperait jamais en sifflant pour ne laisser que le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 129196351Jeu 18 Mar 2021 - 0:09

La gamine avait de l’esprit, on ne pouvait lui retirer ça. Le perspicace sang-pur n’avait pas mis bien longtemps à cerner la plutôt belle personnalité de la jeunette qui était, on pouvait le dire, un paradoxe sur pattes. Mais c’était là ce qui rendait certaines personnes plus intéressantes que d’autres à qui la nature avait donné un tempérament ennuyeux et incroyablement prévisible. Et sans dire que la blonde était un monstre de surprise, elle avait au moins le mérite de balancer quelques réparties bien senties qui contrastaient avec sa naïveté apparente. Et quand on était homme à aimer les longs débats et les conversations à rebond, on ne pouvait qu’apprécier, évidemment, à défaut de son physique qu’Athos se forçait à ne pas trop détailler car tout de même, il avait quelques principes malgré les apparences. « Touché… » lui concéda-t-il, avec toutefois une pointe de fierté dans la voix qui prouvait bien qu’il prenait ça pour un compliment. Plaire à tout le monde n’avait jamais été dans ses intentions, et seuls les caractères les plus trempés pouvaient se targuer d’apprécier le sien. Voilà qui permettait au moins de faire le tri dans les relations amicales qu’Athos collectionnait moins que les conquêtes.

Le mot choisi par la jeune femme pour le qualifier lui arracha un sourire plaisant. Enfin quelqu’un qui ne se laissait pas aller aux raccourcis vaseux, quoique la mention du Ministère aurait pu le faire grincer des dents s’il n’avait pas été d’aussi excellente humeur. D’un geste habile, il sortit une cigarette de sa poche et l’alluma du bout de sa baguette, crachant la fumée de sa première bouffée loin du visage angélique de son interlocutrice. « Ne parlons pas des choses qui fâchent, tu veux ? » Son rire vint dédramatiser instantanément le sérieux de sa phrase. « Ma conscience et moi sommes en parfait accord en tout cas, n’en déplaise au sacro-saint Ministère. » ironisa-t-il alors qu’il tirait une nouvelle fois sur sa dose de nicotine avant d’asséner son petit coup de grâce. L’effet fut immédiat, mais avait un étrange goût de déjà-vu alors que la demoiselle était aussi prompte à gâcher sa bière en la répandant sur la table que son petit béguin toujours aux abonnés absents. Les yeux de l’indécent se levèrent vers le plafond plutôt que d’admirer ses gestes vains pour réparer les dégâts, mais son sourire était intact. Il recracha la fumée par saccades, réellement amusé, quoique consterné de remarquer que ces deux-là étaient fait du même matériel timide. Par Merlin, quels cas désespérés… Athos n’avait jamais compris en quoi séduire quelqu’un était compliqué, lui qui n’avait jamais connu la moindre difficulté sur ce terrain de par sa confiance en lui et son physique qui faisait des ravages sans même qu’il n’ait à faire le moindre effort. Il écouta la maladroite se confondre en excuses bidons et secoua doucement la tête, un peu réprobateur. « C’est que vous vous êtes bien trouvés tous les deux… » ne put-il s’empêcher d’ajouter pour enfoncer le clou car oui, c’était la vérité. Shannon était mortifié en présence des femmes trop sûres d’elle, aussi une fille comme Marlene avait tout à fait ses chances de ne pas faire fuir la bête.

Evidemment, Athos n’avait pas bougé le petit doigt pour aider la demoiselle qui noyait autant sa manche que les quelques serviettes à disposition tout en sortant les banalités d’usage. Voilà même qu’elle se fendait d’une jolie phrase philosophico-ridicule qui ne fit qu’agrandir son rictus. Malgré les apparences et son attitude moqueuse, Athos pensait sincèrement que ces deux-là pourraient donner quelque chose, ne serait-ce que pour une nuit, histoire d’apaiser le début de tension sexuelle qu’il avait décelée. Et voilà qu’elle lui renvoyait la balle, habile. Si elle pensait s’en sortir comme ça. « C’est vrai. Idéaliser les choses ne donne pas envie de les concrétiser, et c’est triste. » Ca faisait longtemps qu’Athos avait arrêté avec les rêves, depuis qu’on lui avait brisé le sien précisément. « Je ne vais pas te sortir le couplet du pilier de comptoir qui croit tout savoir sur le monde et la vie mais à force de ne vouloir pas être déçu, on finit par ne plus croire en rien ni personne. » Oh ça, il était bien placé pour le dire. Et contrairement à Marlene, Athos croyait beaucoup plus aux relations éphémères et charnelles qu’aux amitiés qui lui avaient trop souvent brisé le coeur.

Et voilà que justement, leur ami commun revenait tout penaud de sa cachette. Athos tira une dernière fois sur sa cigarette bien entamée, et l’écrasa dans la foulée en terminant sa bière d’une traite - sacrée descente, mais il avait de l’entraînement. « Allez, vous avez une victoire à célébrer, et moi d’autres mystères à résoudre. » Il lança un regard appuyé à Marlene avant de héler un serveur. « Mike ? 4 pintes s’il te plait. » commanda-t-il en posant la somme nécessaire sur la table alors qu’il se levait de table. « Ton salaire d’esthétimage me remerciera… » souffla-t-il à Marlene pour qu’elle soit la seule à l’entendre avant de parler plus fort. « Eh bien ce fut un plaisir. Marlene, Shannon, passez une agréable soirée. » Avait-il honteusement appuyé sur cette fin de phrase ? Bien sûr. Et alors qu’il passait tout à côté de Shannon, sa main se posa sur son épaule et il hésita à lui glisser un encouragement à l’oreille avant de se raviser. Que Marlene pense qu’il ne trahirait pas son petit secret… au moins pour la soirée.

Spoiler:

______________________________


I should have known
I'd leave alone.

@Renegade
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 129196351Ven 26 Mar 2021 - 20:26

Quand il s'agissait de fuir une situation gênante, Shannon était généralement plutôt bon. En fait, sa tendance était de ne jamais revenir, parce que bon, se ridiculiser ça a ses limites quand même. L'irlandais était foutrement doué pour se retrouver dans des situations incongrues, et lui qui avait été si content de retrouver son meilleur ami en compagnie de Marlene, regrettait maintenant amèrement de l'avoir retrouvé. C'est qu'Athos pouvait s'avérer un peu cruel dans son genre de temps à autre - tout le temps - et il ne lui avait encore jamais dit. Un jour, peut-être qu'il oserait réclamer davantage de clémence. Quoiqu'il en soit, c'est après s'être fait engueulé par un gobelin qui voulait utiliser la pissotière parce qu'il était trop long dans le toilette, que Shannon en sortit, l'air d'un chien qui avait sa queue entre ses jambes. Il hésita à se tirer, comme ça, comme un malpropre mais enfin, Marlene méritait mieux que cela. Alors, avec tout son courage de Gryffondor, le jeune homme revint. L'Américain en profita pour se défiler en appuyant honteusement sur la dernière syllabe ET en commandant quatre pintes supplémentaires - il allait devoir ouvrir une tente dans le toilette. « A plus mec » fit Shannon d'un ton prétendument détaché avant de se glisser à la place qu'occupait quelques secondes avant son meilleur ami. Il posa son regard dans son dos alors qu'il quittait le pub, avant de reposer ses yeux noisettes sur la jeune recrue de l'Ordre du Phénix : « J'espère qu'il ne t'a pas trop ennuyé ». Shannon lui offrit un sourire un peu gentil avant de reprendre une gorgée pour finir la soirée, la fierté dans son slip.

Spoiler:

______________________________
Mad dog

and sometimes the mad dog bites

@okinnel.
@renegade
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon - Page 2 129196351

Revenir en haut Aller en bas

La pluie, le beau temps et le reste w/Marlene et Shannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Pod' ☀ après la pluie y'a toujours le beau temps
» Quand il est temps de faire ses preuves | Marlene & Remus
» FINALE 3 | GALAAD & SHANNON vs. GAUWAIN & GRAHAM | CLOS Galaad & Shannon grands vainqueurs !
» TAL&REG ♥ C'est le temps de l'amour, le temps des copains, et de l'aventure
» Le claquement de la pluie contre les vitres - Marcus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-