Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Partagez

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Ven 10 Juil 2020 - 22:14

Gauwain naviguait un peu au hasard, entre les stands, attendant 14h pour aller retrouver Amelia. Elle avait été vraiment en mauvaise forme, même après avoir bu diligemment la potion qu'il avait ramenée du stand médical. Combien de temps ça pouvait mettre à agir, ce genre de trucs? En tout cas, il l'avait laissée se reposer, et elle avait promis d'être à la buvette pour partager un déjeuner. Il espérait qu'elle ne forcerait pas sur la corde pour le retrouver, par fierté, pour montrer qu'elle était plus forte qu'une gueule de bois.

Il sourit, secouant la tête pour lui-même. Ah, Amelia...

En attendant, il se baladait en suivant son instinct, et se retrouva dans des parties qu'il avait aperçues le matin, en cherchant le stand de premier secours. Ici, l'ambiance était plus technique, moins festive. On voyait passer ici et là des membres de l'équipe technique, transportant de l'équipement qui, il le supposait, partait pour la scène et servirait aux concerts du soir. Il observa le ballet des équipes un moment, avant de repartir, s'approchant d'une des scènes. L'endroit était désert, en ce milieu de journée, hormis les techniciens qui ajustaient les sorts pyrotechniques et testaient les Sonorus. Quelques paquets de filles portant des pancartes en hommage à leur chanteur favori (il lui semblait connaitre ce nom) étaient assises dans l'herbe, proches de la scène, aux premières loges, malgré l'absence actuelle de show. Les fêtards arriveraient plus tard, supposa-t-il.

Il s'éloigna, passant derrière la scène, explorant tant qu'on ne l'arrêtait pas.

Il faillit ne pas les remarquer, mais se figea en reconnaissant le visage peu avenant du grand musclé.

Le mec d'hier. Celui qui était censé raccompagner Kalia sans profiter de la situation.

Gauwain resta dans l'ombre d'une tente, observant. Il espérait vraiment que le type n'avait pas touché la Gryffondor. Il était censé être bougre, avait dit la médicomage, mais est-ce qu'il pouvait vraiment croire quelqu'un qu'il connaissait à peine?

Le gars était en grande conversation avec l'homme d'hier soir. Celui du Beer Quidditch, celui qui intéressait "a priori" le malabar. Si l'autre était vraiment bougre. Le mec était-il en train de tenter une approche?

Les deux hommes paraissaient détendus, échangeaient une conversation où intervenaient régulièrement des rires.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Sam 11 Juil 2020 - 21:13

Cheers prenait profit de la pause accordée par Gina. Sa première idée fut d’aller tenir compagnie à Stubby, qui, avait-il entendu du staff du festival, essayait sa tenue de scène pour le prochain concert. Malheureusement, la session d’essayage venait de s’achever quand il arriva. Pas grave, cela allait être pour une prochaine fois.
Cela ne les avait pas empêchés de se poser quelque part pour discuter. Stubby s’était assis en tailleur sur une grosse caisse noire, vêtu d’une tenue étonnamment sobre et décontractée (un pantalon en toile beige et un sweat à capuche noir avec des chaussures en tissus). Cheers, quant à lui, était accoudé à un arbre. Leur façon de se présenter faisait comprendre qu’ils n’étaient plus dans un cadre professionnel pour eux.

Les deux hommes parlaient déjà depuis un bon quart d’heure. Si le sujet initial de leur conversation avait été, de façon logique, les vêtements, il avait dérivé pour parler de musculation. Le chanteur s’intéressait à l’entraînement de Cheers qui avait de sacrés muscles qui l’impressionnaient un peu. Ils avaient comparé côte à côté, non sans rire, la circonférence de leur bras. L’avant-bras du garde du corps faisait presque l’épaisseur de la cuisse de Stubby !
Il n’y avait pas à dire, ils s’entendaient plutôt bien. Mais les choses étaient telles qu’une sorte de jeu de séduction s’était installé entre eux dès le premier soir de leur rencontre, une semaine auparavant. Stubby ne savait pas néanmoins comment il voulait que ce jeu aboutisse. Il se laissait le temps de la réflexion… disait-il à Cheers.
L’heure avançant, ce dernier devait retourner au travail et donc laisser le chanteur à son temps libre. Stubby minauda en essayant de l’en empêcher. Le garde-du-corps ne céda pas à cette chimère et le salua en posant une main sobre sur sa cuisse en souriant avant de partir.
Ainsi, Stubby se retrouvait seul. Mais tandis qu’il descendait de sa caisse pour retourner vaquer à ses occupations, on l’interpella…
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Dim 12 Juil 2020 - 14:08

Honnêtement, si Gauwain n'avait pas eu des éléments supplémentaires pour décrypter cette scène, il n'en aurait sans doute pas pensé grand mal. Après tout, la plupart des gars avaient comparé au moins une fois leurs anatomies respectives, non? Et le type était costaud. Gauwain avait veillé à se maintenir en forme pendant toutes ces dernières années, et il se passait rarement de journées sans qu'il s'entraine. Le jogging était son mode d'entrainement de prédilection, mais bien sûr, sa routine s'accompagnait d'abdos et de pompes en quantités non négligeables.

Pour autant, l'autre aurait eu deux trois choses à lui apprendre en matière de musculature. Le gars avait la puissance physique qu'aucune fille ne pouvait repousser, si elle n'était pas en mesure d'utiliser sa baguette. Il essaya de ne pas se focaliser là-dessus (il enverrait un message à Kalia, quand il pourrait avoir accès à Canu, et tout irait bien. Sans doute).

Voir les deux hommes comparer leurs corps était anodin, ils semblaient s'amuser de l'écart de carrure, sans que ce soit un motif d'inquiétude.

Ce qui fut moins anodin, fut la main de l'un qui s'égara sur la cuisse de l'autre.

Bon, ça répondait à la question. Le type était vraiment bougre. Et il était vraiment en train de tenter un truc.

Le brun ne sembla pas s'en émouvoir. Avait-il conscience de ce qui venait de se passer, ou, comme Amelia, avait-il une capacité à occulter les approches fussent-elles directes?

Ca n'était pas les affaires de Gauwain.

Ca ne le regardait pas. L'homme était adulte, majeur, plus âgé que Gauwain, sans doute compétent avec une baguette en main. Sauf que...

Sauf qu'il s'avança, sans prendre le temps de bien réfléchir, dévoilant sa présence.

"...bravo pour votre victoire, hier."

C'était une entrée en matière comme une autre. Et ça resituait le contexte, au cas où. Mais l'homme ne semblait pas souffrir des mêmes symptômes qu'Amelia : son regard était clair, il ne paraissait pas souffrir de migraine. Avait-il mieux géré la soirée ou pris une potion contre la gueule de bois plus tôt qu'Amelia?

Il décida d'avancer prudemment. Désignant d'un regard la direction qu'avait pris le costaud, il commenta, de façon trop neutre pour qu'il s'agisse d'un compliment :

"Impressionnant gabarit, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Dim 12 Juil 2020 - 22:40

Si Stubby avait été très tôt plus grand que la plupart des garçons de son âge voire même plus vieux, il avait toujours eu un petit gabarit. Si Cheers l’avait voulu, il aurait pu le casser comme une brindille avec ses plus de cent kilos de muscle. Mais cela ne l’intimidait pas du tout, il était juste impressionné. L’homme semblait être un bon gars. Et cela avait quelque chose d’un peu attirant, quelque part, cette silhouette ultra-virile.
Le grand musclé dut partir, appelé par le devoir. Il laissa ainsi Stubby seul. Tandis qu’il s’apprêtait à s’en aller, les mains dans les poches, on vint l’interpeller.
« … bravo pour votre victoire, hier. »
Le chanteur releva le regard – mais pas trop, son interlocuteur ne s’élevait pas si haut du sol que ça. Ah, c’était le gamin de la veille. Il le détailla rapidement, un sourire peu convaincu qui n’en était même pas vraiment un. « Merci. » répondit-il laconiquement. Que lui voulait-il ? Que faisait-il ici ? Pouvait-il ressentir la sèche froideur qui émanait du chanteur à son égard ?
D’un ton trop neutre pour ne rien dissimuler, le jeune homme fit un commentaire sur le gabarit de la personne venant de partir, désignant la direction vers laquelle elle s’en était allée. C’était quoi ça, ces manières ?
« C’est le moins que l’on puisse dire. C’est rare chez les sorciers. »
L’adolescent ne venait pas lui parler seulement pour lui faire cette remarque d’une perspicacité à couper le souffle, n’est-ce pas ? Stubby connaissait ce genre de gars. Qu’est-ce que, du haut de ses dix-huit ans, ce garçon allait-il vouloir lui apprendre ? Non, le chanteur n’avait pas oublié son comportement de la veille malgré l’alcool.
« Ce bonhomme pourrait faire prendre à mon coude un angle improbable en un tour de main. » rajouta-t-il d’un air acerbement convaincu.
Stubby était convaincu que Cheers n’aurait jamais fait ça et ce pour plusieurs raisons. La première et la principale, parce qu’il était un bon gars. Et la seconde, cela lui aurait apporté beaucoup trop de problèmes et il n’avait clairement pas besoin de cela. Il fallait dire que les préjugés ne jouaient pas en la faveur du monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Mar 14 Juil 2020 - 12:58

Gauwain ne s'était pas vraiment attendu à être accueilli avec des fleurs ; pour autant, le chanteur ne le traita qu'avec une politesse distante, rien de plus. Le jeune homme resta un peu à distance, comme s'il percevait un cercle de protection invisible autour de son interlocuteur.

La réponse de l'homme le désarçonna. Pas son premier commentaire, non, d'autant que c'était la vérité : rares étaient les sorciers qui se préoccupaient de développer une puissance physique en plus de leur force magique ; on ne trouvait ça que dans certaines professions bien spéciales, dans la sûreté ou les carrières sportives. Non, vraiment, ce n'est pas ce qui interpella Gauwain. Il fronça les sourcils ; ce qui avait commencé comme un compliment à l'égard de Monsieur Muscle s'était fini de façon un peu différente ; peut-être à tort, il ne perçut pas ça comme un avertissement mais plus comme... ….est-ce que l'artiste avait bien conscience de ce qui se produisait, mais laissait faire par crainte de se faire déboîter (le coude ou autre chose) ?

Si ce n'était pas ça, le type se sentirait doublement insulté. Tant pis.

« Ecoutez, ça me regarde pas. Mais.... vous devriez peut-être faire attention. »

Ce n'était pas évident de donner ce type d'avertissements à un autre homme, bien plus âgé de surcroît. C'était gênant et potentiellement outrageant. Mais pas plus qu'il n'aurait voulu qu'une fille un peu saoûle se fasse agresser, il ne souhaitait à un mec d'avoir des problèmes.

« Quelle que soit la puissance physique, un Stupéfix a le même effet sur sa cible. »


Même si le chanteur n'était pas doué en sorts offensifs, même s'il n'avait aucune chance sans baguette, il restait des sorts simples mais efficaces.

Il en avait fait l'expérience au cours de l'année passée, et ce n'était pas son souvenir le plus glorieux de sa scolarité. Mais peut-être l'hercule était-il redoutable en duels, avec de meilleurs réflexes que ceux de Gauwain ? Il ne se rappelait pas avoir jamais entendu quelqu'un vanter les mérites des bougres en combat, mais le type était clairement un genre d'agent de sécurité, il en avait la mine en plus de la carrure. Rien ne disait qu'il avait été recruté uniquement pour les apparences et pas pour de réels talents combatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Mar 14 Juil 2020 - 17:07

Stubby ne se méfiait pas de Cheers. Vous savez, c’était un homme instinctif. Il écoutait beaucoup son instinct quand il s’agissait de jauger les gens qu’il rencontrait. S’il n’était pas infaillible, il demeurait fiable. Clairement, ce garçon en face de lui ne voyait pas les choses de la même façon. Il semblait bien plus méfiant à l’égard du garde-du-corps que le chanteur.
La scène qui suivit fut risible. Stubby lui-même en prit conscience directement. Il haussa les sourcils alors que ce jeune homme lui disait de « peut-être faire attention ». Est-ce qu’il avait la moindre idée d’à qui il s’adressait et de l’absurdité de la chose ? Le trentenaire voulait bien le savoir ! Mais il resta silencieux, attendait la suite. Il voulait également savoir à quoi il devait faire attention concrètement. Peut-être aurait-il sa réponse ?
C’était mal. Mais Stubby ne put s’empêcher de rire jaune à la réponse de ce chevalier blanc tellement il la trouvait ridicule. « Merci bien mais je crois que j’aurais pu le deviner tout seul. » le remercia-t-il sèchement. Etait-ce un gamin qui essayait de lui apprendre à se défendre avec sa baguette ? Cela aurait été humiliant dans d’autres circonstances.
« Par contre, j’aimerais bien savoir pourquoi je devrais me méfier de lui. Dis-moi, instruis-moi parce que je suis très curieux et ignorant. » demanda-t-il en croisant les bras.
Il attendait véritablement une réponse. Une réponse en particulier. Il ne voulait pas qu’il lui serve quelconque discours type « C’est la guerre, il faut se méfier de tout le monde ». Stubby connaissait le genre de gars qu’était ce garçon. Il le visualisait très clairement. Ces gars-là n’étaient jamais profondément méchants.  Mais le chanteur les trouvait exaspérant. Ils se disaient toujours gentils et ouvert d’esprit tout en incarnant le fait que la société n’avait pas changé de mentalité envers certaines personnes. Il demeurait toujours dans leurs têtes des préjugés que Stubby entendaient et subissaient en silence tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Mer 15 Juil 2020 - 0:06

Ouais, bon, vu la réaction de l'autre homme, Gauwain l'avait effectivement vexé. Essayez de faire le bien, tiens ! La récompense ne valait pas mieux que de l'or de farfadet.

Il sentit ressurgir en lui un écho de la frustration, la honte et la colère qu'il avait ressentie la veille en tentant de protéger Kalia, avant de se faire rabrouer par la Médicomage. Ca n'aida pas. Agacé, il répondit avec franchise.

« Je trouve juste que c'est pas particulièrement prudent de laisser un mec bougre faire certains trucs. »


Il resta évasif, incapable de décrire le geste qu'il avait surpris, mais savait que l'autre verrait de quoi il parlait. La montagne de muscle avait eu un geste qui relevait clairement du pelotage conscient, et pas de la simple main qui glisse et s'égare. Et à moins que les mœurs en backstage soient résolument différentes du reste de la société sorcière, c'était une avance. Et une avance non désirée, si on ne voulait pas avoir des problèmes par la suite, on la repoussait, au lieu de se comporter comme si la dite main s'était posée sur un endroit plus neutre de son anatomie.

« Mais vous faites bien comme vous voulez. »

Il avait balancé ça en levant les mains, sourcils froncés. Mais Mère de Merlin à la fin ! Il commençait vraiment à se demander qui avait un problème dans cette histoire.

Est-ce que c'était à ça que ressemblait une action de terrain pour certains Aurors ? Avoir à convaincre des civils de ne pas aller faire de pique-nique à trois mètres d'un nid de dragons, juste pour s'entendre dire qu'enfin monsieur, l'endroit était idéal, regardez le rayon de soleil, on ne prend aucun risque ?
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Mer 15 Juil 2020 - 19:09

Stubby voulait entendre quelque chose de la bouche de ce jeune homme et n’attendit vraiment pas longtemps. C’était presque trop facile. Voilà le terme qu’il attendait. Bougre. Bougre associé à l’idée de méfiance. Le pauvre garçon ne savait même pas de quoi il parlait, réellement. Mais le chanteur trouvait presque cela choquant qu’il puisse dire cela avec tant de facilités. Le jeune homme semblait exaspéré. Il ne voyait vraiment pas où était le problème.
« Désolé d’être aussi lent d’esprit, c’est l’âge, mais je ne te suis pas… C’est quoi le problème d’être "bougre" ? Pourtant, ça avait eu l'air de te rassurer de savoir que Cheers était "bougre" hier quand il devait raccompagner ton amie à sa tente. »
Pourquoi la société s’acharnait-elle autant sur les gays depuis des milliers d’année ? Qu’avaient-ils fait de mal ? Ils n’étaient pas si différents du reste du monde. Ils avaient les mêmes besoins. Besoin de nourriture, d’eau, de sécurité et d’amour. Ils ne ruinaient pas le royaume plus que d’autres – pas plus que Marie-Antoinette.
« Pourquoi ce serait à moi de me méfier de lui et pas l’inverse ? »
Les homosexuels avaient beaucoup plus à craindre des hétérosexuels que l’inverse. A travers ses propos secs, Stubby espérait un peu que le jeune homme comprenne que ce qu’il disait était très problématique. Sinon il allait continuer sa vie comme avant. Sa vie n’allait pas changer du jour au lendemain. Il allait toujours de prendre certaines remarques désobligeantes ou mal parler autour de lui. Un de plus ou un de moins, il n’allait pas le remarquer. Mais s’il pouvait éclairer les idées obscures d’un homme alors que l’occasion se présentait, c’était déjà ça de pris. Cependant, il n'était pas très doué pour ce genre de chose. Trop brute, peut-être. Il incarnait peut-être aussi une mauvaise image des homosexuels selon la société traditionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Mer 15 Juil 2020 - 23:06

« Honnêtement, ce qui m'aurait vraiment rassuré, ça aurait été de la ramener moi-même. »

Cependant, il savait bien que ça n'aurait pas été possible, pas en ayant les deux filles gentiment ivres à gérer seul. A nouveau, il se demanda si Kalia était arrivée indemne à sa tente. Si l'autre avait été correct. S'il s'était assuré que personne ne rentrerait dans la tante tant que la rouquine était dans les vapes. Il repensa à la façon dont Amelia avait été alanguie et réceptive aux caresses, dans la nuit.

Le froncement de sourcils de Gauwain s'accentua. Pourquoi avait-il l'impression que quelque chose dans cette conversation lui échappait ? Il flottait dans l'air, de part et d'autre, une tension ; il avait l'impression de progresser sur un lac gelé, une surface qui à chaque pas pouvait constituer un piège fatal. L'ironie et l'agacement clairement perceptibles derrière les mots de l'autre homme étaient-ils seulement dûs au fait qu'il avait été vexé des implications de Gauwain.... ? Ou.... « Cheers ». Donc le nom ou le surnom de l'autre homme... Le chanteur essayait-il en plus de défendre l'honneur d'un ami ?

« Je- J'ai pas dit que c'était un problème d'être bougre. Tant que je suis pas impliqué. »

Il le pensait. Il ne comprenait pas nécessairement comment on pouvait ne pas être attiré par les courbes des filles. Et il savait que son père l'aurait déshérité s'il avait été surpris faisant quoi que ce soit avec un homme. Mais tant qu'il ne se trouvait pas objet de désir d'un mec, en réalité, Gauwain se fichait un peu de ce que les uns faisaient dans l'intimité de leur chambre.

« C'est juste que si une fille me laissait la toucher comme ça, je me dirais qu'elle est intéressée. Qu'elle est pas contre aller plus loin. »

A l'inverse... il repensa à la façon dont Amelia s'était dérobée à son contact. Au message très net que cela avait envoyé, sans un mot. Si elle n'avait pas fait ça, quand aurait-il soupçonné qu'ils n'étaient pas alors sur la même longueur d'ondes ?

« .... vous donnez pas l'impression de pouvoir tenir face à ce mec. Sans vouloir vous vexer. Il est peut-être bougre, mais c'est pas écrit sur sa tête. »

Peut-être l'artiste était-il réellement un duelliste hors pair. Il était très grand, certes, mais sans que cette stature s'accompagne de puissance physique ou d'une aura brute, agressive. Il rappelait le Botruc plus que le dragon. A l'inverse, le dénommé Cheers avait dû faire sa scolarité à Durmstrang et avoir pris un verre de lait de trolle à chaque petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Ven 17 Juil 2020 - 12:34

Être attiré par un certain sexe plutôt qu’un autre, ce n’était pas un choix. Tout comme la couleur de sa peau. Sinon, qui de sensé choisirait une vie faite d’oppression, de honte et de secrets ? Personne. A entendre certaines personnes, comme ce jeune homme, Stubby avait l’impression que pour eux, les personnes attirées par le même sexe qu’elles devaient rester uniquement entre elles pour ne pas importuner les autres avec leurs sentiments dérangeants.
« Quoi ? Qu’est-ce que ça fait si un mec te fait des avances ? Pourquoi ça te dérangerait ? En quoi ce serait différent d’une fille qui ne t’attirerait juste pas ? Tu pourrais juste repousser ses avances. En évitant de lui lancer un stupéfix, si possible. Parce que ça, c’est très malpoli. »
Être homosexuel ne voulait pas dire forcer les gens. Le concept de « non » ne leur était pas inconnu. Et ils n’étaient pas plus bêtes que d’autres. Stubby écoutait le jeune homme s’enfoncer dans ses bêtises. Maintenant, on partait sur du délit de sale gueule. Et encore de force physique. Oh la la ! Ce garçon faisait une fixette sur les muscles et le corps bodybuildé.
« Et sur la mienne, c’est écrit ? »
Stubby l’attendait au tournant sur celle-là. Enfin ! Si on suivait sa logique, il n’était pas musclé donc il était gay. Parce que c’était bien connu que les gays n’allaient jamais en salle de musculation et ne fréquentaient que les cours de stretching, d’aérobic et de danse. Pourtant, il semblait persuadé, il aurait peut-être même parié sa mère, que le trentenaire était attiré par les femmes.
Le chanteur avait parfaitement conscience que sa prétendue hétérosexualité était régulièrement remise en cause. La faute au fait que l'on ne le voyait pratiquement jamais avec une petite-amie. Pourtant Sorcière Hebdo arrivait à lui trouver mille et une conquêtes féminines, allez savoir comment. Et il y avait également beaucoup de sorciers jugeant sur son physique et son attitude que certains estimaient "efféminés". Il aurait bien été tenté de dire qu'ils sont mauvaises langues et qu'il n'en était pas moins hétéro. Mais ils avaient raison ! Cela faisait mal à son égo de l'admettre en son lui intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Sam 18 Juil 2020 - 11:28

La question le prit par surprise ; il n'avait pas réfléchi à ce genre de questions, jamais. Maintenant que quelqu'un les verbalisait à voix haute, d'une façon qui ressemblait fort à un reproche, il se sentait mal à l'aise. Instinctivement, il fit un pas en arrière, alors même que l'autre n'avait pas bougé, et ce sans le réaliser.

"J'ai-"


Une fille qui lui ferait des avances, même si elle ne l'avait pas attiré, ça aurait été flatteur. Il ne voyait pas une situation dans laquelle il n'aurait pas reçu ça comme un compliment. ....Si ça avait été sa grand-mère, sa grand-tante, ou autres situations purement malaisante, d'accord, mais sorti de ça... Il n'avait aucun mal à imaginer la réaction qu'il aurait eue.

Un homme... non. Non, Merlin, il n'aurait pas été flatté. Bon, d'accord, l'autre fois, au Chaudron Baveur, quand l'inconnu s'était amusé que Gauwain ait pu croire à des avances, une part de son esprit s'était sentie insultée. Mais.... C'était une fois qu'il avait su que c'était sans risque, et c'était préférable à- l'autre solution.

Il fronça les sourcils, et répondit seulement, avec une forme de défiance (et peut-être, sans le réaliser, une sorte de peur, cachée derrière la tension).

"Je ne suis pas bougre."

Il ne savait pas pourquoi c'était important de l'exprimer. C'était suffisamment clair quand on le voyait, non? Il n'avait pas besoin de réfléchir à ce qui le dérangerait dans le fait qu'un mec le tripote dans les coulisses d'un festival, parce qu'il n'était pas bougre. Il n'avait pas l'air bougre. Il ne comprenait même pas pourquoi l'autre lui demandait d'y réfléchir.

Quant à l'autre question, elle était épineuse. Le chanteur n'était pas exactement un monument de virilité. En lui posant cette question, l'autre homme savait ce qu'il faisait, c'était indéniable, et consentait à souligner ses propres lacunes pour porter un point d'argumentation recevable. Les apparences pouvaient être trompeuses. A juger sur les stéréotypes liés aux bougres, l'artiste collait beaucoup plus à l'image qu'on pouvait s'en faire, bien que Gauwain ne s'en soit pas fait la remarque de prime abord, ni la veille, ni en le voyant avec le malabar.

Pour autant, l'homme était grand, indubitablement masculin, tant dans ses postures que ses vêtements. Il n'était pas maquillé, ni outrancier, et, à en juger par la foule de ses supportrices la veille au soir, plaisait à la gente féminine. Autant de jeunes femmes se seraient-elles attachées à un homme qui n'aurait jamais apprécié réellement leur charme? Gauwain n'était néanmoins pas totalement certain de la réponse à cette dernière question ; il ne prétendait pas comprendre le cerveau féminin, et n'aurait pas cherché à se lancer dans cette tâche (préférant se consacrer à une seule d'entre elles, la plus intéressante).

"....non."

Gauwain avait eu l'intention de répondre avec aplomb ; néanmoins, le doute s'était insinué dans son processus de pensée, et était en partie perceptible dans sa voix.

Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Dim 19 Juil 2020 - 11:27

Stubby, il disait les choses franchement, parfois brutalement. Il avait la nette volonté de descendre les opinions de Gauwain plus bas que terre. Il allait le faire regretter de ne pas avoir fermé sa bouche. A à la question du chanteur, que ce dernier avait trouvé fort pertinente sans s’en vanter, le jeune homme ne sut quoi répondre. Il eut comme une réaction de rejet. Même si Stubby s’était attendu à cette réaction, il s’en sentit offensé. C’était formulé si clairement !
« Comment on est sensé le deviner ? Et tu réponds pas à ma question. J’avais remarqué que t’étais pas gay. Ou que t’étais un gay enfermé à double tour dans son placard. »
Le trentenaire avait rencontré de belles paires d’homosexuel dans le placard. Certains, dégoûtés d’eux-mêmes, avaient la même réaction de rejet que Gauwain. Ces gars-là soutenaient mordicus aimer les femmes alors qu’ils avaient été pris en flagrant délit en train de déshabiller littéralement un autre homme du regard, Stubby en l’occurrence. C’était de la provocation de sa part de supposer que le jeune homme en était un.
Et la provocation, il allait continuer. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin. Il sentait que Gauwain le jaugeait du regard, le doute dans ses yeux. Pourtant, la réponse paraissait évidente. Quoi ? C'était les ragots qui traînaient sans cesse sur lui dans Sorcière Hebdo qui le faisaient douter ? Parce qu'il y avait quand même pas mal de gens pour y croire.
« Sérieusement ? » fit Stubby en entendant la réponse en levant légèrement les bras. « Ta réflexion n’a aucune cohérence. Même toi t’es pas sûr ! Ou alors tu dis ça pour ne pas me vexer parce qu’apparemment, avoir l’air gay, c’est pas bien. »
Cette conversation allait lui faire avoir des cheveux blancs de façon prématurée.
« Pourtant les femmes désespérées se lamentent du fait que les plus beaux mecs sont toujours en couple ou gays. »
Il fallait bien qu’au moins une fois dans cette conversation Stubby fasse preuve d’un peu de vanité. Il se passa la main dans les cheveux en regardant Gauwain de haut. Bon, dans son cas à lui, il se plaignait que les plus beaux gars étaient toujours hétéros. La fâcheuse tendance à avoir le béguin pour des connards froids hétéros le suivait depuis l’adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Dim 19 Juil 2020 - 20:11

Le chanteur s'exprimait à la moldue, avec ce nouveau mot qu'on avait commencé à entendre plus ou moins à mi-voix, dans des chuchotements amusés, au gré des couloirs de l'école. L'homme, lui, le prononçait sans gêne ni embarras, presque crânement. Le jeune homme ne comprenait pas où l'artiste venait en venir, avec ses questions, ses provocations ; Gauwain se sentait sur la défensive, sans avoir prévu qu'il serait acculé à ce point. Il n'entendait pas fuir, parce que ça aurait été peu glorieux ; il sentait confusément que l'autre essayait de lui faire dire quelque chose, et il n'était pas sûr d'apprécier ça. Il secoua la tête, sa crispation ne faisant qu'augmenter à mesure que s'amplifiait son froncement de sourcils.

« Je vais pas vous expliquer comment on reconnaît des bougres, vous avez l'air d'en avoir une bonne idée, vu que vous l'avez dit vous-même : vous avez remarqué que je l'étais pas. »

Ce qui était tout de même un point rassurant, au milieu de tout ça.

« Ni ouvertement, ni dans le secret d'une chambre ou- ou d'un placard. Si un mec venait essayer un truc, c'est soit qu'il n'a pas les yeux en face des trous, soit qu'il se fout de me mettre mal à l'aise. »

Selon l'hypothèse à retenir, il ne voyait pas ce qui interdisait un Stupefix. Il avait été la cible de ce sort pour moins que ça.

Là où l'artiste touchait néanmoins du doigt une chose particulière : «avoir l'air gay, c'est pas bien ». Gauwain n'aurait sans doute pas verbalisé ça comme cela, il n'aurait pas utilisé ces mots. Mais... Il voyait très certainement en quoi ce n'était « pas bien ». Il savait les regards que s'attiraient les bougres, savait la réprobation, savait les moqueries. Il n'aurait pas voulu vivre ça au quotidien. Pas plus qu'il n'aurait voulu avoir à confesser ce genre de trucs à son père. Voir dans le regard de son père qu'à ses yeux, son fils n'était pas un homme.

De fait, oui, dire à l'autre homme qu'il correspondait en partie à cette idée qu'on se faisait de ceux qui avaient cette attirance... Il y avait de quoi se sentir vexé, remis en cause. Or, l'artiste sous-entendait que c'était ridicule, non?

« Ca vous ferait vraiment rien ? Qu'on vous pense bougre dès qu'on vous voit ? Même si ça vous pourrit la vie ? »

Il resta un peu interdit devant la démonstration qui suivit ; il lui semblait qu'il y avait une insulte cachée quelque part entre les mots, vu la morgue avec laquelle le considérait à présent l'autre homme, mais elle était trop subtile pour qu'il l'identifie clairement. Il haussa les épaules, un peu perdu quant à l'attitude à adopter.

« Euh.... Je dois pas fréquenter assez de femmes désespérées, faut croire. »

Contrairement à l'artiste, apparemment, mais il ne voyait pas bien en quoi c'était source de fierté, si toutes ses groupies ne le désiraient que faute de mieux. Bon, enfin, si ça lui faisait plaisir, c'était le principal, sans doute. Tant que tout le monde y trouvait son compte, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Lun 20 Juil 2020 - 20:40

Le jeune homme s’entendait-il parler ? Quelle était cette manie de voir le mal partout ? Lui-même n’avait pas l’air de trouver de trouver beaucoup de cohérence dans son propre raisonnement. Cela prouvait bien qu’il n’y a avait aucune fondation logique autre que la crainte.
« Ou plus probablement parce qu’il n’y a rien d’écrit sur ton front. Désolé de te décevoir, mais y’a pas écrit « hétéro » ni même « gay » sur ton front. »
Si Cheers était homosexuel alors que physiquement il avait tous les attributs du parfait hétérosexuel selon ce jeune homme… Pourquoi n’aurait-ce pas été le cas pour d’autres personnes attirées par des individus du même sexe ?
Stubby était beaucoup trop vaniteux et fier pour complexer sur son apparence (à part quand il était adolescent). Mais cela ne voulait pas dire que certaines critiques ne l’atteignaient pas. Il s’était senti révolté la première fois qu’on lui avait dit qu’il avait « l’air gay » car il avait vécu cela comme une insulte odieuse à son égard. A l’heure où il tenait cette conversation, cela lui passait totalement au-dessus des bouclettes et il trouvait cela absurde. Car, au fond, cela ne définissait pas l’être humain qu’il était, ou pas entièrement. Il haussa les épaules à la question du jeune homme.
« Non. Mais si c’était le cas, ce serait ta faute. Et celle des autres personnes pensant de la même manière. Je sais pas. Ca t'arrive de te poser cinq minutes et de réfléchir ? Penserais-tu qu'avoir l'air "bougre" serait si négatif si tu ne pensais pas que tous les gays méritent de se prendre un stupefix dès qu'ils ont le malheur d'aborder un hétéro ? Ne penses-tu pas qu'ils subissent déjà suffisamment comme ça ? »
Les paroles du jeune homme sur le stupefix restaient gravés dans sa tête. C'était à ça qu'allait ressembler la vie d'encore une génération d'homosexuel ? Et puis, il fallait être réaliste. Peu d'hommes abordaient d'autres hommes justement à cause de cela. Parfois, c'était difficile de trouver des hommes du même bord. Stubby n'avait commencé à flirter avec des hommes partageant ses mêmes inclinations qu'après Poudlard alors qu'il avait toujours su qu'il aimait les hommes. Cela lui avait donné le sentiment d'avoir raté quelque chose dans son adolescence, d'être complètement à la ramasse. Alors, il ne voulait plus se cacher, prétendre qu'il était un autre. Mais ce n'était pas si simple. La célébrité rendait la chose d'autant plus compliquée.
« Tu ne dois pas fréquenter assez de femmes tout court. Rien d’étonnant, j’ai envie de dire. »
Ah ça c’était méchant, Stubby ! Mais il l’avait mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351Mar 21 Juil 2020 - 21:26

Il croisa les bras, dans une attitude défensive et solide, sans comprendre où le chanteur voulait en venir à présent. Après lui avoir dit qu'il avait bien remarqué que Gauwain n'était pas bougre, il revenait sur ses propos? .....est-ce que c'était à cause du T-shirt que Gauwain avait choisi de porter aujourd'hui?

"Quand bien même ce serait pas clair. C'est pas une raison."

Il fixa l'autre homme, sourcils froncés, tandis que celui-ci enchaînait avec une tirade. Plus cela allait, et plus Gauwain avait le sentiment qu'il y avait autre chose derrière l'animosité de l'homme homme, autre chose que de l'honneur bafoué ou de la loyauté à un ami, il en aurait mis ses chaussures de footing au feu. Il avait l'impression que l'artiste réglait d'autres comptes, sans qu'il sache trop ce quoi.

Il secoua la tête, cherchant à remettre tout ça dans le bon ordre et décida de se forcer à essayer de verbaliser ce qu'il ressentait, quitte à dire des choses qui le crispaient, quitte à forcer les mots à sortir de sa gorge. Commencer par faire preuve d'un peu de courage, commencer par assumer au lieu d'éviter.

"J'ai pas dit que tous les bougres méritaient de se prendre un Stupéfix. Vous m'avez demandé la différence que ça ferait, si un mec me faisait des avances. Si n'importe quel gars se comportait comme votre pote tout à l'heure, ça me mettrait mal à l'aise. Je voudrais pas qu'un gars me touche comme ça : vous êtes content? Je- Je vois pas pourquoi je devrais prendre sur moi, si le type est bougre, pour faire semblant que ça me gêne pas. Vous y arrivez, apparemment. Je pensais que vous osiez pas lui dire non, je me suis planté, j'aurais dû vous laisser gérer. Vous avez plus de contrôle que moi, ou... ou vous êtes vraiment très pote avec ce type, j'en sais rien. Mais en tout cas, je suis désolé de m'en être mêlé. Désolé si c'était insultant. Je vous demande pardon, d'accord?"


Gauwain Robards ne parlait JAMAIS autant. Mais il prit une inspiration, et poursuivit, se forçant à aligner un mot après l'autre, sans détourner les yeux de ceux du chanteur, même s'il avait juste envie de partir et d'en rester là.

"Maintenant, c'est pas parce que j'ai pas envie qu'un mec me coince entre deux tentes que je préconise de passer tous les bougres au Doloris jusqu'à ce qu'ils prennent une copine. Je me fiche de ce que votre pote fait avec son copain le soir. Et non, j'aimerais pas avoir à vivre une seule journée dans la peau d'un bougre. Mais vous savez quoi? Si j'allais mettre une main sur la cuisse d'une fille qu'a rien demandé, ou... que j'allais lui toucher les seins, et qu'elle me stupefixait, j'aurais rien à dire, je crois. Et si je- je vous faisais des trucs pas nets, et que vous me colliez votre poing dans la gueule, j'aurais rien à dire non plus. Bougre ou pas."


Il s'arrêta là, abruptement, étonné lui-même d'avoir parlé tant et de tout ça. Il eut une expiration courte, comme s'il avait courru.

A nouveau, une réplique du chanteur, prononcée sur un ton cinglant, l'interpela : comment ça, ce n'était pas étonnant que Gauwain ne fréquente pas vraiment de femmes? Il tilta avec un temps de retard ; forcément, hier soir. Bien sûr. Il avait dû se méprendre, avait du mal interpréter le ton de l'autre homme. Sans le réaliser, son visage se détendit, et une ombre de sourire vint se poser sur sa bouche.

"Ouais, je sais. J'ai de la chance. Une fille comme elle- j'ai besoin de personne d'autre."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[Stubby] Le moi qui n'est pas moi Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi 129196351

Revenir en haut Aller en bas

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» photomaton (stubby)
» L'invité est roi (Stubby)
» We are chained to the rhythm (but not only) ♫ STUBBY
» Five, four, three, two, one... No curtain call w/ Stubby
» Staring at the smoke w/Stubby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
 :: 
Été 1978
-