Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Partagez

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Jeu 23 Juil 2020 - 22:29

Le stand de tatouages. Le stand de fucking tatouages, oui. Maintenant qu’il en parlait, il se souvenait d’un mec qui n’avait plus beaucoup de place libre sur la peau, penché au-dessus de Shannon. Ça expliquait donc la grosse bête et le coeur, ohlala. En parlant de coeur, le sien avait violemment envie de passer par dessus bord et de le délester du trop plein alcoolisé qu’il avait encore dans le bide. « J’aurais jamais réussi à remettre mon pantalon vu mon état, alors à ce niveau-là, on s’inquiète pas. » Pour le reste par contre, il était un peu en panique. Son poignet lui faisait un mal de chien, surtout lorsqu’il passa ses mains humides dans ses mèches emmêlées par ses noeuds inextricables, histoire de ressembler un peu à quelque chose. C’est vrai que c’était l’urgence hein. Et non pas essayer de se mettre debout, et de trouver de quoi se rassasier un peu avant de transplaner chez lui, puis aller voir son fils, et sa Magda. Shannon remarqua d’ailleurs qu’il était bien occupé à s’observer, et lui balança une pique qu’il n’avait pas envie d’entendre. « Oh, silence, j’évalue les dégâts, ok ? » Et il y en avait. Athos détestait se battre pour plusieurs raisons, mais l’une des principales était le fait qu’il ne supportait pas de voir son physique dégradé. Surtout pas son visage, oh ça non. Il frotta le sang séché sous son nez heureusement intact, et toucha l’hématome douloureux. Ca disparaitrait quand ça ?

Shannon le ramena donc, comme prévu, à la réalité. Sa tête se tourna avec violence vers lui, comme s’il avait proféré la plus grande des insultes. « QUOI ? » La douleur qui accompagna le mouvement lui vrilla les tempes, surtout celle endommagée. Non, ça n’était pas possible. Ignorant son poignet cassé, il attrapa son bras droit et l’inspecta. Intact. Un éclair de soulagement passa avant qu’il ne se rappelle qu’il en avait un second. Lorsque son regard tomba sur son biceps gauche, ses yeux s’écarquillèrent. Comme s’il avait vu un mort. « PU-TAIN ! » Le coeur était bien là, bien rouge, le nom de Shannon parfaitement orthographié en lettrines d’un goût absolument incertain. Il frotta avec violence le dessin, comme si c’était fait à la craie, mais non. « Mais tu vas partir, saleté ! » Les dents serrées, il enrageait vraiment, convaincu que c’était une idée de con de Shannon. Quelques secondes après s’être épuisé pour rien, il arrêta son manège ridicule et s’affala dans l’herbe encore humide de rosée, la tête dans les mains. C’était un cauchemar. Heureusement une information percuta dans son cerveau, une petite consolation. « C’est bien des tatouages éphémères dans cette foutue tente, hein ? HEIN SHANNON ? » Son coeur tapait contre sa poitrine, il avait encore plus envie de vomir. Mais s’il fallait compter sur Shannon pour le rassurer, c’était mal barré, aussi se lança-t-il dans une tirade adressée à lui-même. « Mais oui, c’est forcément éphémère. Qui laisserait deux mecs bourrés se faire vraiment tatouer, franchement ? » Pauvre, pauvre Athos qui se voilait la face, incapable de réaliser que si son bras lui piquait, c’était parce que l’encre qui était en-dessous était encore fraîche, et permanente. Une autre info retenut toutefois son attention, un peu tardivement : un autre tatouage ? Pitié, pitié, pas l’affreuse libellule ! Horrifié, il se redressa à toute vitesse, son crâne manquant d’imploser. « J’ai rien dans le dos, hein ? Hein ? » Avec de grands gestes brusques, il retira son pantalon, se moquant bien de la pudeur ou quoi que ce soit. Deuxième horreur, deuxième haut-le-coeur. Le clin d’oeil de son ancien directeur ajoutait au fait qu’il avait l’impression qu’il se foutait de sa gueule. Il y avait de quoi. Mais ça allait aller jusqu’où comme ça ? « Merde Shannon merde, si c’est une idée de toi, je te déteste ! » Il inspecta tout, le reste, retira ses chaussures pour checker jusqu’à sa plante de pied. Et, évidemment, tira sur l’élastique de son caleçon pour vérifier aussi que tout était niquel à cet endroit. La classe, Athos style. Deux tatouages donc, hein ? C’était deux de trop. Frappant inutilement la surface de l’eau, tout ce qu’il réussit à faire fut d’éclabousser son Dumbledore défoncé.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Jeu 23 Juil 2020 - 23:30

Ouais, Shannon préférait rester sur l'idée qu'il entretenait avec Athos une relation purement platonique plutôt qu'un dérapage intempestif. Et puis, comment voulez-vous déraper avec un type qui, à peine réveillé avec une gueule de bois épouvantable, ne trouvait comme bonne idée que celle de s'admirer ? Ah non mais c'était trop, l'irlandais était peut-être trop brut c'était possible, mais vraiment. Et il se recoiffait en plus. Shannon leva les yeux vers le ciel. Son meilleur pote était un vrai petit précieux, c'était fatigant. Et il le fatiguait encore plus à gigoter, à parler fort... Il avait mal au crâne rien que de le regarder. Et il s'agitait, il frottait son bras. Pendant que l'autre le fixait d'un air complètement déphasé. Et maintenant, il l'alpaguait, en gueulant à lui vriller le crâne en deux. « Mais oui c'était éphémère mec, ils vont pas mettre un tatou... » ; «  Mais oui, c’est forcément éphémère. Qui laisserait deux mecs bourrés se faire vraiment tatouer, franchement ? ». Shannon soupira. Oh il le gonflait furieusement, à prendre son corps pour un temple celui-là. Mais ça ne suffisait pas, il continuait, à regarder partout et finalement, l'irlandais ne pu retenir de dire ce qu'il pensait: « Oh ferme ta gueule Athos putain » - il se passa difficilement une main sur le visage parce qu'il avait tellement mais alors tellement mal à la joue - « tu me donnes envie de... ». Nan. Autocensure Shannon. On ne dit pas en anglais "Tu me donnes envie de te noyer" mais "tu me fais chier" et c'est très bien comme cela. Il essaya de se lever difficilement sur ses deux jambes, il avait la terrible impression qu'il allait se manger le sol en deux temps trois mouvements. Le presque trentenaire s'approcha de son pantalon pour se l'enfiler, l'air de rien. Athos en était arrivé au stade de craquage où il frappait l'eau comme si ça allait changer quelque chose. « C'est bon, t'as fini ? Y'a pas mort d'homme, t'auras plus rien dans trois semaines » lui lança-t-il alors qu'il prenait son haut pour se l'enfiler : « En plus toi au moins t'as pas un truc vulgaire... »
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 0:37

Athos et son corps, c’était quelque chose. Les gens ne comprenaient pas bien, les gens ne savaient pas trop d’ailleurs à quel point il était attaché à son apparence, même si on se moquait régulièrement du fait qu’il soit bien trop habillé pour un voyou de son espèce. Mais c’était comme ça, le jeune anglais n’avait jamais su se détacher de ça, lui qui avait été élevé comme s’il était la 8e merveille du monde. À peine si son père ne lui demandait pas d’ouvrir le bec devant les invités pour qu’ils puissent admirer ses splendides dents, vous voyez le genre. Athos avait toujours détesté ça, détesté être mis sur ce piédestal où il n’avait jamais la paix, où il devait toujours sourire, être poli, être le meilleur, comme une putain de bête de foire. Mais hélas, l’éducation avait laissé des traces, et la plus permanente était son amour de lui-même, de son apparence, de sa belle gueule, et la vanité était un défaut avec lequel il composait sans problème. Ca avait l’air d’agacer Shannon, et qui pouvait le blâmer ? Athos, en réalité. Comment Shannon pouvait-il comprendre, lui qui mettait des chaussettes dépareillées, se laissait pousser les cheveux plus par flemmardise qu’autre chose ? Les deux à côté, c’était vraiment une paire bien mal assortie quand on les voyait. Comme les chaussettes de l’irlandais.

Athos était donc horrifié de voir des tatouages parsemer son corps. Ils auraient pu être du meilleur goût que ça n’aurait rien changé : sa peau était marquée, entâchée, et il détestait ça. Il détestait savoir qu’il allait se trimballer ces horreurs pendant 3 semaines, et les camoufler à coup de sortilèges pour éviter l’embarras de les montrer à qui que ce soit, si l’occasion se présentait. Il détestait le fait de savoir qu’il allait devoir fuir les miroirs. Il détestait Shannon, un peu aussi, et sa vulgarité de marin. « Oh, sois poli putain ! » Alors celle-là, elle était belle. Sa panique retomba légèrement quand même quand il réalisa que 3 semaines, ça n’était pas si long. Peut-être que demain, il en rirait même. Qu’ils étaient cons quand même. En réalité, c’était une belle aventure qu’ils avaient du vivre, ça lui faisait plaisir d’avoir lâcher prise avec cet imbécile latino qu’il aimait tant. Preuve en était, le coeur. Erk, mieux valait ne pas y penser. Par déni, il enfila ses fringues froissées - quelle horreur - pour couvrir les dessins, se levant péniblement tandis que le tambour dans sa tête ne se taisait pas. Au final, Shannon avait raison : il était peut-être le mieux loti des deux. Avant qu’il n’enfile son t-shirt, il lança un regard à la bestiole qui battait des ailes. Merlin, Merlin, c’était d’un goût ! Sans qu’il ne puisse se l’expliquer, sûrement le contre-coup, il rit, d’un rire franc et douloureux pour ses côtés endolories sous les ecchymoses. « Si c’est mon moi bourré qui a choisi, je le félicite ! » Voilà, Narcisse s’était un peu déridé, merci, oh merci ! « On fait vraiment une belle paire de branques, toi et moi. Ça m'avait manqué. » Proche de Shannon, qui empestait l’alcool autant que lui, il lui attrapa la nuque, réveillant ainsi un souvenir d’un coup. « WOW ! » Son regard se fit légèrement taquin, un peu allumeur malgré le fait qu’il voyait encore un peu flou. « Shann’, toi et moi, on était vraiment très amoureux hier soir. » Titubant légèrement car son oreille interne avait du mal à s’en remettre, il ricana bêtement. « Tu sais que tu piques mon pote ? » Voilà donc qu’il se souvenait de l'avoir embrassé. Et ça le faisait franchement marrer.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 13:31

Lorsqu'Athos le reprit sur sa vulgarité, Shannon leva les yeux au ciel. C'était l'hôpital qui se foutait de la charité, parce qu'il était quasiment certain que c'était ATHOS et non pas lui qui avait décidé du tatouage qu'il avait désormais sur le torse. C'était horriblement moche, certains traits n'étaient pas droits en plus, à tout les coups parce qu'il se poêlait de rire la veille.  Oh, ils avaient dû être tellement ridicules. Oh non Shannon n'avait pas particulièrement honte pour le coup. Les bêtises de deux hommes ivres, ça faisait rire tout le monde, au moins, on se souviendra d'eux en bien. Et il avait tellement mal au crâne... Mais visiblement, sa perte de patience avait su calmer un peu son meilleur ami puisque celui-ci se détendit. Non ce n'était pas un drame. Oui, ça allait partir. Oui, trois semaines, ce n'était rien. « Tu vois, comme quoi il vaut mieux une cuite de temps en temps mais faite dans les règles de l'art, plutôt qu'une cuite ratée par semaine » lança-t-il en enfilant son haut pour cacher le volatile vulgaire.
Athos n'avait vraisemblablement pas totalement décuvé, puisqu'en lui attrapa la nuque il se rappela de souvenirs que Shannon aurait préféré ignorer... « C'était pas un rêve alors ? » s'épouvanta-t-il faussement, sans savoir comment il pouvait encore avoir la force de rire alors qu'il avait le crâne vrillé en deux, « on m'appelle le cactus dans le métier ». Non mais vraiment. Il avait encore des décharges d'alcooliques dans le corps. L'irlandais affichait un grand sourire en se marrant, parce que vraiment, c'était drôle quand même. Loin de se sentir diminué dans sa pseudo masculinité, cet épisode montrait bien au fond, qu'ils pouvaient s'engueuler autant de fois que possible, ça ne changeait rien de particulier à leur amitié. Et ça, c'était bon.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 14:29

Ce matin-là, Athos se réveilla de bonne heure, et de bonne humeur. Les deux éléments étaient suffisamment rares pour êtres soulignés. Depuis son emménagement avec Magda, il avait attrapé un autre rythme, se levant presque aux aurores pour anticiper les hurlements de Tobias qui le réveillait trop souvent de cette façon brute. Toutefois, sa bonne humeur n’était pas uniquement due au fait que sa cohabitation avec la belle néerlandaise se passait bien - même si ça ne faisait que quelques jours, alors heureusement. Non, aujourd’hui, ça faisait 3 semaines. Pile. Athos comptait mentalement les jours depuis sa beuverie avec Shannon, qui avait laissé quelques marques. Aussi, son première réflexe fut de balancer sa couette et d’admirer sa cuisse. Cuisse désormais vierge de la silhouette de son ancien directeur, pét aux doigts. OUF. Quelle belle, belle, belle journée. Voilà qu’il n’aurait plus à camoufler quoi que ce soit aux yeux de Magda, car il ne lui avait rien dit. Ce qui s’était passé ce soir-là était entre Shannon et lui, l’aventure de deux amis finement soûls, et toujours prêts à faire n’importe quoi, était restée entre eux. Pinky winky, secret d'amis.

Hélas, Athos avait eu une conclusion due à son cerveau matinal embrouillé, et n’avait même pas pris la peine de vérifier son bras. Héhé, ouh la mauvaise idée. Aussi se leva-t-il, appréciant le silence de l’appartement, le calme avant la tempête bouclée qui allait bientôt se réveiller. L’appartement avait un petit balcon, minuscule, à peine si ses grands pieds tenaient dessus mais voilà, pour la clope matinale, c’était pratique. Voilà donc un Athos bien guilleret qui fit un crochet par la cuisine pour démarrer la cafetière, attrapant son paquet qui trainait en hauteur pour éviter que le petit ne l’attrape, prêt à ouvrir en grand la baie vitrée qui menait au balcon. Il y croisa son reflet, son très agréable reflet, et son sourire s’évanouit aussi vite qu’il était apparu. « Bordel de m… » Athos ne jurait pas chez lui, ne jurait pas tout court en général, mais encore moins quand son fils pouvait entendre. Mais là, il y avait prescription. Son bras. Son bras, merde. Réalisant à une extrême vitesse l’horreur de la situation, il cavala jusqu’à sa baguette restée sur sa table de chevet et transplana sans prendre la peine d’enfiler quoi que ce soit d’autre par dessus son boxer.

L’atterrissage fut discret, mais pour le reste... Il était encore tôt, Shannon devait pioncer, si tant était qu’il était chez lui. Athos n’avait même pas pris la peine de transplaner devant la porte et de toquer - ce qu’il ne faisait jamais chez son meilleur ami de toute façon - et ne s’encombra pas non plus de la porte de sa chambre. Avec une brusquerie qui était plutôt l’apanage de Shannon d’habitude, Athos ouvrit la porte sans ménagement, et bondit sur le lit où son meilleur ami dormait comme un bienheureux. Pas pour longtemps. Deux secondes plus tard, la couette était au sol tandis que le précieux sorcier gratifiait Shannon de sa douce voix paniquée. « Shannon, SHANNON, putain ! » Vu qu’il dormait sur le flanc, imbécile heureux encore ignorant de leur condition, Athos ne pouvait avoir sa réponse, et il le tourna sans aucun ménagement de l’autre côté. Merde. Merde, merde, merde, merde (…) merde ! Alerte gros coeur rouge indélébile. « CA PART PAS SHANN’ ! » Loin de se calmer, Athos le secoua d’une force que leurs eux alcoolisés n’auraient pas supporté. « Tu vas te réveiller oui ? » Si qui que ce soit s’était comporté de la sorte avec lui, ses yeux auraient lancé un Avada Kadavra. Mais l’égoïsme fonctionnait ainsi, n’est-ce pas ? Moque-toi bien de faire aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 16:45

Depuis que Shannon s'était laissé aller à quelques confidences à Magdaleentje concernant ses troubles du sommeil liés à l'attentat d'avril dernier, le jeune homme dormait mieux, mais tout n'était pas passé. Il lui était arrivé de faire quelques nuits complètes. Quelques unes. Mais cette semaine, il avait du mal. Aussi avait-il reprit ses vieilles habitudes mises en place depuis le mois d'avril, consistant à prendre une douche glaciale vers deux heures du matin afin d'évacuer le stress et la transpiration avant de sortir pour une promenade nocturne. Se changer les idées pour oublier qu'on avait une vie de merde, donc. Cela faisait quelques heures à peine qu'il était rentré de sa nuit blanche, et Shannon avait enfin réussi à trouver le sommeil. Il dormait bien, torse nu dans son lit, c'en était presque miraculeux à vrai dire. Affalé sur le ventre tout était merveilleux jusqu'à ce que sa couette disparaisse. Non, c'était un rêve. Et il était bousculé dans son rêve aussi. Mais finalement, les bousculades eurent raison du jeune homme qui ouvrit finalement les yeux pour faire face à un Athos scandalisé. Ça le fit brusquement sursauter et reculer d'un coup au point qu'il tomba du lit. Son rêve n'avait pas tout à fait disparu de ses yeux mais la surprise autant que la fatigue lui donnait une furieuse envie de l'étrangler : « Quoi ? ». Pourquoi il le réveillait ALORS QU'IL AVAIT ENFIN REUSSI A DORMIR MERDE ? Non mais il allait vraiment devoir mettre un sortilège anti-transplanage pour ne plus se faire réveiller de façon intempestive ? Vraiment ? « Tu saoules Athos » soupira Shannon d'un ton fatigué en se relevant tant bien que mal pour faire face à son abruti de meilleur pote qui n'avait rien trouvé de mieux que de venir le réveiller de bon matin pour lui parler de ... ? De quoi ? « Pourquoi t'es là ? Qu'est-ce qui a ? » demanda-t-il d'un ton froid en remontant quand même un peu son boxer. Quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 20:50

Mais c’était qu’il avait le sommeil lourd, cet irlandais ! Pourtant, un Athos en roue libre comme ça, ça avait de quoi mettre la puce à l’oreille non, sachant qu’il était quand même le plus calme des deux en règle générale. Mais là, c’était une affaire de la plus haute importance et quoi ? Il dormait ? Quelle insolence ! Son bond de fléreur en dehors du lit ne l’émut même pas, ne le fit même pas rire. C’est qu’il n’avait de recul sur rien, pas même sur le ridicule de la situation possiblement homo-érotique avec les deux en boxers, là, leur coeur sur le bras, non mais franchement. Shannon était par terre, lui sur les genoux sur son lit aux draps moites et froissés - oh, il préférait ne pas penser à la raison de cette humidité. Shannon était à peine debout qu’Athos, surexcité, l’attrapa par le bras et le colla contre le sien, histoire que les 2 dessins côte à côte lui fasse une forme d’électro-choc. « Éphémères ? É-PHÉ-MÈRES ? Ca fait 3 semaines Shannon, je sais, j’ai compté ! » Se jetant en arrière avec une bien gros grande confiance en lui, son dos trouva le matelas mais sa tête tomba dans le vide. Autant dire que le cou n’apprécia pas trop, mais il s’en foutait. Manquerait plus qu’il devienne tétraplégique tiens, ça achèverait le tableau.

La tête à l’envers, dans tous les sens du terme, il l’attrapa de ses grandes mains et y poussa une sorte de cri demi-contenu de rage, étouffé par ses doigts. Le plus ironique, c’est que dans cette posture, ses bras étaient tout contractés, et le coeur n’en était que plus gros. Finalement, il se redressa comme une pile. « Des conneries, on en a faites, mais celle-là, je pense qu’elle est dans le top du palmarès ! » Oh, il ne disait pas ça pour rire, non. À cet instant, la seule chose qui aurait pu le faire rire, c’était que Shannon sorte une gomme magique de son froc et lui efface l’horreur en deux secondes. Ca, ça aurait été marrant, même si pas de super bon goût, mais peu importait. « Enfile quelque chose, allez. On va au festival, on retourne dans cette tente, et on exige de nous faire retirer ces trucs. Hors de question que je me trimballe ça ad vitam aeternam. » Voyant la tête de son pote encore à demi-endormi - et surtout, carrément énervé - Athos se calma très, très légèrement. « Enfin, pas d’offense hein, c’était marrant sur le moment mais… » Il jeta un coup d’oeil las et agacé à ce tatouage qui venait gâcher la vue quand on le regardait désormais. « Y’a des trucs avec lesquels on ne rigole pas. » Et clairement, le physique d’Athos était aussi dans le top du palmarès. Enfin, de son palmarès.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 21:43

Shannon ne savait même pas comment il était humainement possible qu'il se retienne de lui en mettre une. Il l'avait réveillé. Pour. Un. Tatouage. Seigneur, il avait envie de l'étrangler. Ses nuits sans sommeil s'étaient enfin à peu près stabilisées. Et depuis leur beuverie, il avait cependant quelques rechutes qu'il ne s'expliquait pas. Des rechutes de plus en plus fréquentes à mesure que le temps passait. Et désormais en vacances puisque la Ligue faisait une pause, le jeune homme ne pouvait même plus s'aérer l'esprit pendant les réunions d'arbitres pendant la semaine, ni pendant les matchs qu'il avait à arbitrer. Aussi se retrouvait-il beaucoup plus souvent seul avec ses pensées, pour son grand désespoir. Les emphases d'Athos ne faisaient pas rire Shannon. Complètement déphasé, son meilleur ami se saisit de son bras pour rappeler encore une fois que son saint sacré temple était violé par les pouvoirs mystérieux de l'encre. Il se défit de son emprise alors qu'il tombait sur son matelas. Le souffle coupant parce qu'il était épuisé, l'irlandais le regardait, les bras ballants. Une colère monstre lui monta à la gorge.

Athos being Athos.

Athos ne regardant encore la vie que sous son petit prisme et ses petits problèmes à lui. Athos le faisant chier, de bon matin, pour un tatouage débile. Shannon n'avait même pas la force de lui faire un discours complet sur pourquoi il le faisait chier. Aussi passa-t-il simplement une main vibrante de colère dans ses cheveux pour lui lancer : « Ouais y'a des trucs sur lesquels on rigole pas. Maintenant tu dégages de chez moi ». Il claqua dans ses mains pour le faire réagir. Il le faisait chier. Voyant qu'il ne bougeait pas d'un iota, il gueula : « DÉGAGE ».
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 22:30

Fatigué. Il n’y avait pas d’autre mot, il était fatigué. Non seulement parce qu’il ne dormait plus, mais aussi parce que son meilleur ami se comportait comme un imbécile notoire, et ça usait ses nerfs plus que jamais. Alors quoi, il s’en foutait ? De se trimballer avec ce tatouage débile pour le restant de ses jours, c’était pas grave ? Oh, il s’en foutait de son physique, Shannon. Normal quand on baisait aussi souvent que la comète de Halley. Mais là, quand même, il y avait une limite à ne pas dépasser. Quel niveau son immaturité allait atteindre, franchement ? Quand est-ce qu’il allait murir, et réaliser que NON, ça n’était pas normal de garder une trace d’une soirée certes agréable et marrante, mais qui devait rester un souvenir flou pour eux, et eux seuls ? Son claquement de mains le mit hors de lui, et il était bien trop ivre de rage pour comprendre que son attitude était inadmissible. Dégager ? Il était sérieux ? Un ricanement narquois sortit de ses lèvres, une bien piètre réaction qui n’allait faire qu’embraser la poudre, mais il s’en foutait. Ce qui comptait, là, c’était régler le problème. « Ohlala, non non non mon pote. » Encore une fois, il n’y avait qu’un seul adulte dans cette pièce, et c’était le plus jeune des deux. Fatiguant, vraiment.

Il se leva d’un bond, agile comme un félin. Tout séparait vraiment les deux amis, tout. Leur rapport à la magie, au monde, aux responsabilités, à leur propre corps. Leur façon de se déplacer, de réagir. Leur point commun le plus flagrant était leur susceptibilité évidente. « On s’est mis dans cette merde-là à deux. » Beaucoup trop proche de Shannon vu leur état d’agacement mutuel, il pointa son doigt sur son torse, là où la veille encore, un Billywig vulgaire trônait encore. « Et on va s’en dépêtrer à deux. C’est pas à moi de régler ça tout seul. » Si Athos devait se prendre la tête avec un tatoueur borné, alors Shannon serait avec lui. Et puis quoi encore ? Ca suffisait. Fuir les responsabilités, ils étaient tous les deux doués pour ça. Mais là, on ne parlait pas d’une fille, d’une bagarre débile ou autre embrouille, non. On parlait de leur amitié, qui était aussi solide que fragile, doux paradoxe. Comme ces deux là qui formaient le plus parfait des oxymores. « Alors je bouge pas de là. » Même sans être bourré, un Athos, ça restait farouchement têtu.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 22:43

Athos n'avait jamais su où était la limite avec Shannon et vice-versa. Ils ne se comprenaient pas. Ils ne se connaissaient peut-être même pas tant que cela. Aussi, bien entendu, le britannique ne pouvait pas comprendre pourquoi son ami était en colère. Pourquoi comprendre, quand il ne savait rien, et ne se doutait de rien ? La colère du jeune homme le poussait à se dire qu'il ne pouvait rien voir de toute façon, parce qu'il ne faisait pas attention à lui. Mais même énervé au possible, l'irlandais ne saurait lui dire de tels mots. Ils lui piquaient pourtant la gorge autant que l'esprit, car Athos ne s'était pas gêné pour lui faire un laïus sur son comportement qu'il ne supportait pas, en avril. Ouais, Shannon s'en souvenait. Et Shannon n'était pas rancunier. Cela ne signifiait pas qu'il oubliait. Et le rire narquois du jeune homme le mettait encore plus hors de lui. Toutes les couleurs semblaient avoir déserté les pommettes de l'arbitre de Quidditch. Alors quoi hein ? Il ne faisait plus ce qu'il voulait chez lui, il fallait qu'Athos s'approprie aussi cet espace ? Mais merde, il se prenait pour qui ? « T'es tellement centré sur toi-même que tu vois même pas le problème putain. JE NE DORS PLUS DEPUIS AVRIL ET TU DÉBARQUES POUR ME FAIRE CHIER AVEC TON TATOUAGE DÉBILE » - voilà, c'était sorti. Et il n'était même pas calmé. Comment pouvait-il l'être ? Shannon était irrité par un manque de sommeil chronique doublé d'angoisses violentes depuis des mois. Et pendant ce temps, l'univers d'Athos tournait autour de sa propre apparence. Qu'est-ce qu'il en avait à faire de son apparence ! Il y avait tellement tellement pire que ça et il était tellement superficiel que ça lui donnait la gerbe. Aussi l'attrapa-t-il par les épaules en le secouant comme un prunier : « Tu sais ce que ça me fait le manque de sommeil ? Tu sais pourquoi je dors pas ? Je dors pas parce que je cauchemarde tous les soirs. Et au bout de plusieurs mois sans dormir, et plusieurs mois à cauchemarder de la même chose toutes les nuits, Athos, j'te garantis que la seule chose dont j'ai envie, c'est de sauter d'un pont. Alors tu vas sortir, illico presto, sinon c'est moi qui te mets dehors ».
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 500
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by non uccidere
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 23:14

Alors ça, pour enfoncer des portes ouvertes, il était doué le Shannon. Centré sur lui-même hein ? Évidemment qu’il l’était parce que qui d’autre ? Qui d’autre que lui se préoccuperait de sa propre personne, sinon lui-même ? Son narcissisme était insupportable, peut-être, mais est-ce que ça n’était pas ce qui lui permettait de tenir ? S’il en était venu à se détester, alors bonjour la dépression. Il n’y avait qu’à voir l’ombre qu’il avait été pendant des semaines quand il avait appris pour Tobias, et qu’il fuyait ses reflets. Son estime de lui, c’était ce qui le maintenait en vie. Sans ça, il serait putain de mort à l’heure qu’il était. La suite n’acheva pas de le calmer. Alors quoi, il fallait faire un concours de celui qui dormait le moins ? Trop centré sur son nombril, Athos n’entendit pas le mois d’avril surgir, comme ça, ou du moins il ne connecta pas ce qui s’était passé à ce moment-là. Ils étaient là, deux mecs manquants de sommeil, ok, et ? ET ? Que Shannon prenne sa place, merde, ça lui ferait du bien de revenir à une vie d’insouciance et de liberté, comme la sienne.

Prêt à décocher une réplique d’une violence sans pareille, il fut extrêmement surpris que Shannon en vienne aux mains, ou presque, et secoue son grand corps comme ça. Il eut envie de lui décocher une grande droite pour le faire arrêter, mais ses oreilles furent happées par le discours de son ami. QUOI ? Etait-ce la secousse qui lui remit les idées en place, ou les mots, il n’en savait rien, mais ses neurones connectèrent bizarrement, et il se sentit con. Vraiment, très très con, la bouche ouverte, les yeux comme des billes. Tout à coup, il se revit à Sainte-Mangouste. Il revit Shannon, blanc comme un Patronus, presque sans vie, et il eut mal. Mal comme si on avait pris son coeur et qu’on l’avait sorti de sa poitrine sans anesthésie. Quel con il était. La tirade de Shannon acheva de l’achever et quand il le lâcha enfin après avoir confessé des idées qu’il n’aurait jamais imaginé, Athos se laissa tomber sur le lit, ses forces l’ayant quitté pour de bon. Sa main passa dans ses cheveux, comme toujours. Changement d’ambiance tout à coup, tout sa colère s’était évanouie et le laissait actuellement en proie à un immense désarroi. Mais il ne lui avait jamais parlé de ça, jamais. Même pas lors de leur beuverie déprimante de l’autre fois. « Shann’, je savais pas… Je… » Bégayer était aussi un signe évident qu’il était désemparé. Son regard retomba sur le tatouage qui ornait le corps de son ami. Il avait l’impression de ne pas mériter de voir son nom y apparaître. « On a jamais parlé de ça, toi et moi. Je pensais pas que t’étais mal comme ça. » Comment l’aurait-il su ? À peine sorti de l’hosto, il avait cavalé dans des égouts quand même. Mais Shannon et Athos étaient forts sur le même point : masquer aux autres leur mal-être. Des putains de génie du déni ces deux-là. « Excuse-moi, sincèrement. T’as raison, les tatouages, on s’en fout, on… » Verra plus tard. Non, pas le moment. Il avait envie de foutre le camp, autant qu’il avait de rester parce que l’allusion au suicide là, ça lui avait scié les pattes. « Si tu veux que je parte, je pars. Si je veux m’en foutre plein la gueule, ou t’énerver ou, j’en sais rien moi, parler, je reste. » Mais qu’il était nul, nul pour consoler autrui, vraiment, c’était une cata. « Mais dis pas des choses comme ça. Te voir à Sainte-Mangouste, ça a été dur, je … » suis venu tous les jours pourtant. Shannon ne savait même pas qu’Athos était venu, il ne lui avait pas dit. Niveau communication, ils étaient vraiment terribles ces deux-là. Terriblement mauvais alors que bordel, qu’est-ce qu’ils s’aimaient. Il n’y avait qu’à le lire sur leur bras. Athos ne le savait pas encore, mais il ne s'en débarrasserait jamais. Pas après ça. Pas après ce qu'il venait d'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351Ven 24 Juil 2020 - 23:28

Ah pour ça, il pouvait être surprit, Athos. Voir son désarroi ne changea pourtant rien à la colère de Shannon. Pas plus que ses mots, d'ailleurs. Ils s'écoulaient dans ses oreilles comme de la pluie sur un plumage. Les mois qui avaient suivi la sortie de l'hôpital avaient été dur, mais il avait fait illusion et royalement. Illusion pour se protéger aussi. En parler rendait la chose plus réelle, il l'avait constaté avec Magda. Il avait mis toute sa fierté de côté pour pleurer un bon coup, ça avait au moins eu le mérite de le soulager en partie. Cependant, cependant, il n'avait rien dit à son meilleur ami, c'était vrai. Il avait vaguement dit qu'il allait mal, à un moment. Sans rentrer dans le détail. Pourquoi rentrer dans le détail ? Les seules envies de Shannon depuis avril, c'était de sauter d'un pont, au bout d'une énième nuit sans trouver le sommeil. Ses promenades nocturnes apaisaient ses pulsions autant qu'elles manquaient de le faire céder à celles-ci. Le jeune homme sentait bien qu'Athos se sentait mal. Pour une fois, il avait cependant envie d'être égoïste et de n'en avoir rien à faire.

Il pouvait bien avoir des remords, tient. Ce n'était pas lui qui s'était pris une bombe. Carrément pas lui. Aussi, lorsqu'il évoqua qu'il était venu le voir à l'hôpital, l'aveu, quoique bienvenue, ne remua pas plus que ça le jeune homme. Il se doutait qu'il était venu le voir, ou tout du moins, avait-il voulu s'en persuader. Cela ne changeait pas ce qu'il ressentait, non pas vis-à-vis d'Athos, mais vis-à-vis de l'attentat. « Va-t'en, Athos, s'il te plaît » lui dit finalement Shannon d'un ton profondément las, mais dénué de froideur, en s'avançant vers la porte pour sortir de sa chambre, « va-t'en ».
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS - Page 3 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Attenzione : Ne pas sousestimer la bêtise de deux passants ivres | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» La bêtise a un nom : Thorfinn Rowle
» L'exploitation de la bêtise n'est pas à la portée du premier imbécile venu. #Angie
» Un an de ... pur bonheur | CLOS
» L'audace de Serdaigle | CLOS
» Tous les mêmes | CLOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
 :: 
Été 1978
-