Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

Partagez

La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Mar 18 Aoû 2020 - 17:32


Shannon fut ramené sur terre par Galaad, comme si cet interlude de regards avec Glinda n'avait jamais existé. « Hein ?! » marmonna-t-il avant de plonger brièvement dans son verre, « heu... C'est une très très très longue histoire ». Ca pour être une longue histoire... Est-ce qu'il avait nécessairement envie de la raconter ? Peut-être pas. Mais sans doute que son irish mate allait le harceler de questions jusqu'à obtenir une réponse : « On est sorti ensemble y'a quelques années » choisit-il l'option la plus directe, sans ajouter, néanmoins, qu'ils entretenaient désormais une relation sur laquelle il n'arrivait pas franchement à poser des mots.
"L'autre au micro" choisit ce moment pour le sortir de sa gêne et les inviter à regarder le lac. Galaad et Shannon n'étaient guère très loin des rives, aussi assistèrent-ils à un très beau lancé de feu d'artifice... Avant qu'une rumeur dans la foule ne fasse baisser ses yeux vers la surface de l'eau, illuminée de milliers de couleurs différentes. L'irlandais posa son verre sur la table la plus proche en sortant sa baguette pour s'approcher de l'eau. Deux corps flottaient non loin l'un de l'autre. Il hésitait à y entrer, pour être tout à fait honnête. Lorsqu'il avait été tireur de baguette d'élite, il en avait vu, des cadavres. Mais après les événements d'avril, cela lui rappelait de francs mauvais souvenirs. Il déglutit en levant le nez vers le ciel, en quête d'une marque des Ténèbres et prit finalement son courage à deux mains pour s'avancer dans le lac en direction des deux corps qui flottaient, le visage sous l'eau. C'est avec une main particulièrement tremblante qu'il retourna le corps d'une femme d'une quarantaine d'années sans doute, le visage boursouflé par l'humidité, la peau bleuie par la pourriture. Shannon eut un violent haut le cœur en reculant : « Appelez le Ministère ! » s'adressa-t-il au responsable de la soirée - le type au micro, donc - avec sa naturelle bonhomie - hum hum. Appelez la morgue aussi, tant qu'à faire. Les deux personnes étaient bel et bien mortes.
Revenir en haut Aller en bas
Desmond Lowe

Desmond Lowe


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : Ben Whishaw *o* - Mordicus (c)
| SANG : Sang Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une falaise de l'île de Man
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Mar 18 Aoû 2020 - 19:24

La dénommée Neolina continuait de plaisanter sur la meilleure manière de faire retrouver le sourire à Desmond, même si le pianiste devenait de plus en plus nerveux à mesure que les minutes passaient. Il essayait de ne pas le montrer, mais l'absence de Murphy commençait à lui peser. Où était-elle ?

"Je peux vous prêter un bout du mien !"

Cette phrase le fit tressaillir. Il ouvrit des yeux ronds face à la jeune femme. Heureusement qu'il n'était pas en train de boire, autrement il se serait étranglé. S'agissait-il de second degré ? Il n'en était pas certain. Qu'attendait-elle réellement de lui ? Etait-ce une façon détournée de vouloir l'embrasser ? De vouloir davantage ? Il déglutit, tira maladroitement sur sa cravate et marmonna :

"Je suis flatté mais... je ne suis pas de ce genre. En plus, vous êtes l'amie de Stubby. Je ne peux pas... profiter de vous."

Sa gorge était brusquement très sèche. Pourquoi fallait-il souvent que ses conversations avec la gente féminine ne s'aventurent sur des sentiers mouvants ? C'était l'une des raisons pour lesquelles il détestait les fêtes. La majorité des gens le voyait soit comme une attraction, soit comme un objet à posséder à tous prix. Même si Desmond faisait partie d'un groupe de rock, il ne collectionnait pas ses conquêtes sur un tableau de chasse. Il demeurait très secret sur ce point, comme sur beaucoup d'autres. Oh, il avait eu des écarts de conduite bien entendu -comme ses acolytes- mais il n'en faisait pas étalage.

Il avait gardé son verre vide en main et jetait de furtifs coups d'oeil à Neolina. Avait-il tout compris de travers ? S'agissait-il d'une méprise ? Cela n'aurait fait que confirmer son piètre talent à entretenir une discussion...

Il songeait sérieusement à se fondre dans le mur derrière lui, ou mieux, à se téléporter sans aucune explication, quand le destin, sous les traits de Stubby, se manifesta et chassa ce moment gênant. Desmond laissa échapper un soupir soulagé en entendant qu'une surprise attendait tout le monde au bord du lac. Neolina allait avoir l'esprit ailleurs et il pourrait en profiter pour se volatiliser.

Hélas, il se sentit bientôt entraîné par quelques personnes jusqu'au loch. Un feu d'artifices illumina bientôt le ciel. Vraiment très joli et audacieux. Desmond l'observa d'un oeil absent, car quelque chose se reflétait sur le lac, en plus des étincelles multicolores. Un frisson parcourut son échine lorsqu'il comprit de quoi il s'agissait. Deux cadavres. Le verre que le pianiste tenait se brisa par terre.

Tétanisé, il fixait les corps flotter sur l'eau noire en une danse terriblement lente et macabre, au milieu d'un fatras de pluie d'étincelles colorées. C'était à la fois horrible et poétique.

"Ne restez pas là."
dit-il à Neolina qui se tenait près de lui.

Instinctivement, il saisit son bras, lui qui n'appréciait guère les contacts. Puis, il chercha Stubby des yeux. Son regard angoissé croisa celui du chanteur, un peu plus loin.

Comment et pourquoi ces deux corps étaient-ils remontés à la surface ? Ils semblaient dans un état de décomposition avancée, pour le peu qu'il pouvait en juger de là où il était.

"Celui ou ceux qui ont fait ça sont peut-être encore ici." murmura-t-il, anxieux.
Revenir en haut Aller en bas
Angie Blackwood

Angie Blackwood


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 325
| AVATARS / CRÉDITS : Hayley Williams
| SANG : Née Moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : L'abandon
| PATRONUS : Panda roux
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Mer 19 Aoû 2020 - 20:42

Ce soir c’était LA soirée du festival, celle qu’il ne fallait pas louper apparemment. Et heureusement pour moi, j’avais réussi à réserver ma place. Mais comme souvent, je n’avais pas vu l’heure passée, et j’étais en retard. Enfin bon c’est une soirée, elle n’est pas près d’être finie, donc on ne peut pas réellement appeler ça un retard hein ? J’enfilais rapidement un short, un tee shirt, vérifia que ma crinière flamboyante était pas trop en désordre, un coup de rouge à lèvre rouge, et on était parti. J’attrapai au passage mon cuir, qui me suivait partout, et descendit, prête à transplaner. Juste avant de partir j’aperçu mon frère dans le canapé, l’air dépité. Il aurait adoré venir avec moi, mais c’est un moldu et je n’avais pas réussi à avoir une autorisation pour qu’il vienne. Il était intrigué par le monde des sorciers et vouloir juste voir de quoi avait l’air une soirée et un festival dans ce monde. Mais pour le moment je n’avais jamais pu l’emmener avec moi, pour mon plus grand malheur. « T’inquiète, un jour j’arriverais à t’emmener avec moi » lui lançais-je dans un dernier regard, avant de disparaître du salon de nos parents.

J’ouvris les yeux non loin de l’entrée de la soirée, et sans attendre je m’y dirigea, passant sans problème les vigiles avec ma réservation. Aller il était temps de profiter de cette soirée. Une coupe de champibulle dans une main, des amuse gueule dans l’autre, ça commençait bien. Je ne sais pas ce que j’avais loupé, mais j’avais vu au loin en arrivant un feu d’artifice, et tout le monde semblait réunis en direction du lac, j’allais donc me mêler à la foule. Mais en arrivant je sentis qu’on était loin d’une ambiance festive. On était plus dans une atmosphère tendue. Ne comprenant pas trop pourquoi il n’y avait pas de musique, pas de rire, pas de fête, je me rapprocha de la première personne que je vis « J’ai louper quelque chose pendant le début de la soirée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gabin A. Ollivander

Gabin A. Ollivander


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Mer 19 Aoû 2020 - 22:17

Gabin avait bien entendu réserver sa place très tôt dans cette soirée, en tant que membre du staff, musicien et festivalier, il n'était pas question qu'il loupe ça. Cependant, au moment de sa réservation il n'avait pas encore réalisé que leur hôte se trouvait être son patron par défaut pas franchement agréable mais bref.

Il avait passé l'après-midi avec Galaad dans une tente où ils avaient joué et composé (un peu) et bu (beaucoup)... Cependant, son retard n'était aucunement dû à un oubli d'heure mais bien autre chose. Une dem-heure avant le début de la soirée, ils avaient cessé de boire pour se préparer. Il étaient donc tout beaux et tout préparés aux premières heures de la soirée. Sauf que... Gabin, passant dans le lac eut la merveilleuse idée d'y faire un plouf aux abords de la soirée, il ne comptait même pas venir en secret par derrière, juste se rafraichir un peu dans cette eau bien sympathique. Enfin bref, l'espèce de sombral qui gardait l'entrée lui avait interdit à cause de sa tenue soit-disant incorrecte. Il avait donc passé quelques temps à l'écart à sécher avant de pouvoir intégrer ce club très select.

Aux premières lueurs du soir, il entra enfin et ne put s'empêcher de tirer la langue au mec à l'entrée. Elle apercut assez rapidement la chevelure blonde de Svet accompagnée de son amie d'enfance : Wilda. Il saisit un verre et alla les rejoindre. "Coucou les filles, comment ça va" Il eut à peine le temps de papoter que Stubby les interrompa pour un petit spectacle qui pour une fois n'était pas de lui. Ils sortirent donc tous dans la nuit qui fit rapidement éclairée de halos de lumière multicolores. Mais cette surprise fut vite gâchée par plusieurs cris stridents et la découverte de deux cadavres, dans cette même eau dans laquelle il s'était baignée plus tôt dans la journée... "Il faudrait peut-être transplaner, s'éloigner de tout ça" dit-il à voix basse pour lui-même ou pour les filles il n'en sut rien. Cette agitation ambiante ne présagait rien de bon.

Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 416
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ Squirrel
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Jeu 20 Aoû 2020 - 16:05


Cette soirée, Randolf l'identifiait comme une véritable plaie. Mais si Addison Yaxley parvenait au moins à l'égayer un peu par son verbe... « Le Whisky est dégueulasse ». C'était attendu. L'aîné Spudmore afficha un sourire amusé sans rien répondre d'autre qu'un hochement de tête. Ils étaient tous les deux présents par dépit. « Peut-être avait-il eu vent que je viendrais » répondit l'Allemand du ton de la conversation, « qui sait, peut-être que son étude n'était pas si fausse ». En réalité, il n'avait pas l'intention de faire affaire avec Yaxley & Co ce soir, bien qu'il eut préféré parler de ce genre de choses avec le jeune homme - mais ailleurs. Comme dans son atelier à Londres, par exemple.
Il allait embrayer sur la conversation, après avoir copieusement ignoré l'appel de micro de Stubby Boardman, lorsqu'une exclamation, puis une autre, se fit entendre dans la foule à la suite des premiers tirs de feu d'artifice. Le lac, illuminé de toutes part, était néanmoins entaché d'un spectacle peu ragoûtant. « Qu'est-ce que... » - Randolf se détourna du spectacle pour chercher Alizea des yeux et bien entendu, il ne la vit pas dans la foule compacte qui s'étendait sous ses yeux. Mettant toute politesse de côté, l'Allemand continua : « Je dois chercher ma femme. Bonne fin de soirée, Monsieur Yaxley ».
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Jeu 20 Aoû 2020 - 22:03

Au-dessus de sa tête, le feu d’artifices explosait, se reflétant dans ses grands yeux marrons. Glinda, toujours une coupe de champibulle à la main (elle avait arrêté de compter), observait le spectacle : elle adorait les feux d’artifices. Elle se rappelait quand son père la dressait sur ses épaules, lorsqu’elle était toute petite, pour qu’elle est la sensation d’être encore plus proche des explosions et qu’elle ne loupe rien du spectacle. Par réflexe, elle chercha un instant son père dans la foule (avait-il été viré ? Elle ne le voyait plus, en tout cas), avant de secouer la tête pour reporter son regard vers le ciel étoilé.
Soudain, un mouvement de foule la fit se déconcentrer de la surprise signée Stubby. Autour d’elle, elle distingua quelques phrases qui, ajoutées bout à bout, lui firent prendre conscience de la gravité de la situation. Deux corps avaient été retrouvés, flottant dans le lac.
Une curiosité morbide la poussa à avancer vers la scène de crimes, traversant la foule dont une grande partie se dirigeait dans l’autre sens. Elle arriva au moment même où Shannon – dont le sang froid l’étonnerait toujours – retournait le cadavre de la femme. Bien qu’elle soit à quelques mètres des corps, elle aperçut sans souci le visage bouffi par l’eau et déjà en décomposition.
Le verre de champibulle qu’elle avait dans une main lui glissa des doigts et elle se retourna précipitamment, jouant des coudes en sens inverse, avant de rendre le contenu de son estomac alcoolisé sur le sol – et les chaussures de ses voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Ven 21 Aoû 2020 - 9:48

La surprise de Stubby lui rappelait évidemment ceux auxquels elle avait pu assister dans le monde des moldus. Mais un mouvement de foule, des cris et des murmures vinrent perturber la joie que tous éprouvaient à ce spectacle. Carina ne tarda pas à comprendre que la situation semblait plus que préoccupante. Alors que la plupart reculaient, la médicomage faisait des pieds et de mains pour se diriger vers le lac et les cadavres. Lorsqu'elle arriva, un homme avait retourné le corps d'une femme. Pauvre hirondelle eut-elle envie de dire. Mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. Elle posa sa coupe de champibulle sur le sol sans faire attention si elle se renversait. Le visage de la femme était bouffi par l'eau. Elle en avait vu d'autres pourtant... des dépouilles. Mais celle-ci lui donnerait presque la gerbe. Après avoir jeté un coup d’œil à l'autre corps qui flottait encore dans l'eau, elle choisit d'agir. Tout le monde restait là, plantés. Elle comprenait évidemment pourquoi. “Je vais prévenir la morgue, faites en sorte que plus personne ne s'approche de la scène.” Elle ne savait pas vraiment à qui elle s'adressait ou si quiconque l'écouterait. Sur ce, elle se dirigea vers la sortie afin de transplaner vers la morgue et chercher un personnel plus qualifié à cette urgence.    
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Ven 21 Aoû 2020 - 14:17

Addison haussait les sourcils, bien dubitatif que son analyste ait pu avoir raison. C’était bien du Spudmore que d’accorder le bénéfice du doute aux membres de son équipe. Chose qu’il ne savait pas encore faire. L’ainé Yaxley trouva néanmoins la force d’esquisser un sourire pincé, « alors même que ta propre présence ici te surprend… très forte l’analyste » nargua-t-il en levant son verre sans pourtant le porter à ses lèvres; c’était vraiment trop dégueulasse. Des explosions éclatèrent dans le ciel et le chef de file s’autorisa à regarder admirativement les couleurs qui illuminait le ciel, à peu près ignorant des cris qui animaient maintenant la foule. Le spectacle était étrangement beau et il fut certain que Maât l’aurait apprécié. Addison se dit qu’il aurait bien aimé regarder ces feux avec elle, nus sur la grève. Or Randolf le tira de sa rêverie en le ramenant à la réalité des corps qui flottaient sur le lac, gâchant la beauté du moment. Yaxley soupira, agacé. « Pareillement, M. Spudmore. » le salua-t-il comme si aucun cadavre ne se trouvait sur le site, puis jeta son verre de Whisky au sol. Le sorcier jeta un regard ennuyé sur la foule de poule sans tête qui piaillaient, puis un sourire satisfait s’étira sur ses lèvres : la soirée s’avérait bien plus courte que prévue. Sans même une pensée pour les défunts, Addison transplana au manoir, espérant que sa belle égyptienne l’y attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 631
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Ven 21 Aoû 2020 - 17:47

La jeune femme aurait préféré qu’un homme ne lui vole pas sa copine qu’elle venait à peine de retrouver, mais elle était heureuse qu’Amelia sorte enfin de son cocon, puis, Gauwain, semblait adorable, vraiment. Elle n’était pas non plus à plaindre d’être laisser avec Svet, qu’elle aimait particulièrement. La blonde faisait partie de ces gens que Wilda avait du apprendre à connaître et qui c’étaient révélés être précieux. Elle lui lâcha un franc sourire et haussa les épaules, « bon, alors c’est toi et moi ma poule ». Clin d’œil, clin d’œil. La poursuiveuse accorda une oreille bien distraite à Stubby – qu’elle devait d’ailler penser à aller saluer bientôt – puis se rappeler de la discussion qui avait précédé l’arrivée du voleur de potesses. « Svet, c’est quoi cette histoire où tu ne t’inscrits pas à la fac? S’il y a bien quelqu’un qui y à sa place, c’est toi. » la questionna-t-elle plus calmement en fronçant les sourcils. Il y avait gnome sous roche. Malheureusement, son bon coloc Gabin choisit ce moment pour arriver et mettre de côté leur confidences. « Hey Bine! ».

L’attention de Wilda fut de nouveau détournée par de merveilleux feux d’artifice et des explosions de cris. Pas des cris impressionnés; des cris terrifiés. Merde. Elle vit du coin de l’œil Galaad qui fixait le lac et Shannon qui se lançait dans ledit lac. Inquiète, elle marmonna un « ouais, allez-y » à Vassiliev et Ollivander et fonça droit sur son ami et amant, ex-amant, bref sur Gal’. La poursuiveuse enroula son bras autour de celui de l’irlandais, comme si ce contact avait la force de lui confirmer qu’au moins lui il allait bien. Elle n’ouvrir même pas la bouche – rare – consciente d’un danger, et suivit chercha donc l’autre irlandais du regard, qu’elle trouva dans l’eau, jusqu’à la taille, à manipuler quelqu’un. Non, à manipuler un cadavre. Wilda sorti sa baguette et de son autre main attira très fermement Galaad avec elle pour se rapprocher du lac, qu’elle éclaira d’un puissant lumos. Mauvaise idée. Il y avait deux cadavres. « Shannon! » hurla-t-elle. L’inquiétude se lisait dans sa voix. Elle appréciait Shannon, quand bien même elle tentait de l’éviter. Elle le trouvait à la fois con et courageux de s’élancer ainsi au cœur du danger, sans même savoir si l’évènement qui avait causé ces morts était terminé. Elle ne lui somma pas de sortir, elle n’avait pas ce genre de relation avec lui et, pour être tout à fait honnête, Wilda se demandait si elle ne devait pas le rejoindre pour l’aider. Ce fut l’intervention de la médicomage qui l’a fit rester sur la rive : appeler la morgue signifiait qu’il n’y avait rien à faire, autre que d’attendre. Ils étaient déjà morts. ‘Faites en sorte que plus personne ne s’approche de la scène’. La médicomage avait raison. L’Harpie desserra son emprise sur le bras de Galaad – il allait avoir une marque le pauvre, bien que ce ne serait pas la première qu’elle lui donnerait – « magne-toi » lui ordonna-t-elle en lui frappa doucement le bras et en s’avançant mécaniquement vers Shannon pour lui tourner dos et faire face à la foule. La baguette en l’air, crachant de lumière, la fougueuse brunette observait la foule sans trop savoir quoi faire… elle n’était pas auror, elle n’allait pas physiquement empêcher les curieux de s’approcher non? Elle considéra un instant que son idée n’était peut-être pas la meilleure, elle avait agit sous l’adrénaline. Au moins elle éclairait les lieux…Wilda jeta un regard un peu perdu à Galaad… « tu leurs dis de partir ou…? » Ouaip, elle venait de lui remettre le fardeau sur les épaules. Elle, elle éclairait, c’était déjà bien hein. Elle faisait aussi une très très faible barrière physique entre les corps, l’arbitre, et le reste. Elle aurait peut-être du écouter Gabin et transplaner.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Ven 21 Aoû 2020 - 19:32

Tout se passait pour le mieux. Stubby avait pu discuter avec quelques invités, boire un peu de champibulle, bien se faire voir.
Puis vint le moment d’annoncer le feu d’artifice. Le moment qu’il attendait avec fébrilité depuis le début de la soirée. D’humeur guillerette, il était monté sur l’estrade et le premier éclat de lumière s’éleva dans le ciel, suivie par bien d’autres. Mais ce fut sans compter sur une agitation qui prit la foule. Une agitation inquiétante, à laquelle on ne voulait pas assister.
Au bout de quelques secondes, Stubby les vit. Deux corps flottant dans le lec, près de la rive. Il pâlit à vue d’œil. Même en étant assez éloigné, il pouvait constater leur état avancé de décomposition. Sentant la nausée monter dû à cette vision et au choc, il détourna aussitôt le regard en maintenant sa main devant sa bouche, mettant un pied hors de scène en se tenant à la rambarde des marches. Le staff s’inquiéta et un conseil d’urgence s’organisa au pied de la scène.
Le regard du chanteur se perdit dans la foule, en quête de visages familiers. Il n’entendit même pas un homme étant venu lui parler. En voyant les visages de Neolina et Desmond, il n’eut qu’une seule envie : les rejoindre. Alors qu’il amorçait le mouvement, on le retint par le bras. Il se retourna. Il s’agissait d’un membre du staff qui lui disait des instructions, le regard paniqué, le forçant plus ou moins à reprendre consistance.
Après quelques secondes d’hésitation, il obtempéra et remonta sur scène.
« Mesdames, messieurs, s’il vous plait. » dit-il au micro, haussant le ton de sa voix, trahissant sa propre panique. « Je vous prierai d’évacuer les lieux dans le plus grand des calmes et surtout n’approchez pas du lac. Le Ministère sera prévenu de cet incident dans les plus brefs délais. »
Il avait l’impression de nager en plein cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 502
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Ven 21 Aoû 2020 - 23:01


Il se passa quelque chose de très particulier dans l'esprit de Shannon lorsqu'il vit le cadavre. Il se remémora une scène assez épouvantable de son enfance. Et c'était un euphémisme que de dire qu'il aurait préféré ne pas s'en souvenir. Le poing serré contre sa bouche, et après avoir eu un sursaut de lucidité pour demander d'appeler le Ministère - appelez ça l'instinct du tireur de baguette d'élite - le jeune homme recula de plusieurs pas dans l'eau. Il avait sérieusement envie de vomir. Il reconnu sans peine la décomposition faciale du corps qui flottait tristement dans l'eau. Il reconnu de la même façon les traits bouffis et la peau bleuie. Exactement la même chose que ce qu'il avait vu lorsqu'il était gamin et qui lui avait provoqué cette si violente peur de la noyade. Il ne sortit de sa stupeur que lorsqu'il entendit son prénom pour se retourner et voir Wilda Griffiths en compagnie de Galaad qu'il avait abandonné pour sauter dans l'eau.
Déglutissant, les tempes battantes, Shannon sortit de l'eau, n'accorda pas un regard à Galaad pour marcher sur les morceaux de verre que les invités avaient éparpillés dans leur stupeur morbide. Il fit le chemin inverse, bouscula vaguement une fille qui vomissait ses tripes sans faire plus que cela attention à son identité avant de quitter les lieux. Une fois hors de la soirée, il transplana non pas jusqu'à sa tente mais jusqu'à son appartement à Londres. Il se sentait vraiment mal.
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 504
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @mittwoch
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Ven 21 Aoû 2020 - 23:29

Il ne fallait pas être une voyante pour remarquer que Desmond n’avait pas l’habitude de faire la conversation. Toutefois, Neo ne s’attendit pas à pareille réaction de sa part. Qu’est-ce qu’elle avait dit ? Pourquoi avait-il l’air aussi mal à l’aise que si elle lui avait dit qu’elle voulait… OH ! Les joues de la roumaine rosirent immédiatement quand elle comprit la méprise, et qu’elle l’écouta se confondre en sortes d’excuses, tout bafouillant. « Oh, je… euh… Non ! Ce n’est pas ce que… » Elle tira nerveusement sur sa robe, fuyant le regard du musicien qui la zieutait de temps en temps. Le malaise était palpable. « Je faisais de l’humour. Il faut croire que je ne suis pas douée ! » Elle rit, petit son gêné qui sortit de sa gorge.

Fort heureusement, Stubby vint à sa rescousse sans le vouloir, et elle en fut si soulagée qu’elle poussa un petit soupir, inaudible sous la voix de son ami. Une surprise, au lac ? Elle en fut toute excitée, et se laissa entraîner par la foule qui, par un étrange jeu de hasard, ne l’éloigna même pas de Desmond, qui resta tout à côté d’elle tandis que le feu d’artifice démarrait. Le nez en l’air, les gerbes d’étincelles se reflétaient dans son doux regard noisette et un instant, elle regretta de n’avoir personne avec qui partager ce moment si joli. Mais elle ne laissa pas la mélancolie s’installer, et affichait une expression presque enfantine en se délectant du spectacle aérien.

Puis l’atmosphère changea brusquement. D’abord, elle entendit un verre se briser non loin d’elle, son cristallin mêlé à un cri dans le lointain. Son instinct prit le dessus, et elle se reconnecta à la réalité à toute vitesse, cherchant à comprendre. Son métier la faisait arriver sur les lieux à problèmes une fois qu’ild étaient réglés, la plupart du temps, mais Neo savait réagir en cas d’urgence, parce qu’il arrivait que parfois, les problèmes soient encore là. Ses yeux ne mirent pas longtemps à trouver la cause de l’agitation. Là, sur le lac, deux corps flottaient à la surface, immobiles, étrangement éclairés par les fusées. Aussitôt, elle sortit sa baguette, écoutant à peine la voix de Desmond qui semblait vouloir la prévenir que c’était dangereux. Elle le savait. Tout son corps était en tension, son coeur s’était accéléré, sur le qui-vive. Ça n’était pas la première fois qu’elle voyait des corps. Ça n’était même pas tant ça qui l’inquiétait. Ce qui la gênait, c’était la mise en scène macabre. Le monde. Le mouvement de foule possible. La peur ambiante qui pouvait causer de gros dégâts, elle le savait. Elle sentit quelqu’un attraper son bras, se retourna avec un léger mouvement de surprise. Ça n’était que Desmond. Il était blanc comme un linge, et pourtant, on ne pouvait pas dire que de base, il avait beaucoup de couleurs.

Neo se mit à réfléchir. Elle ne pouvait pas faire grand chose pour le moment, si ce n’était essayer de partir sans encombre, et essayer d’aider un maximum de gens. En l’occurrence, Desmond n’avait pas l’air d’aller bien, tout son être reflétant une angoisse certaine. Bon, ça serait déjà un bon démarrage. Posant la main sur celle qu’il avait mis sur son bras, elle chercha à capter son regard, même si l’exercice était difficile. Au loin, elle aperçut Stubby, qui avait l'air tétanisé. Elle eut envie de courir vers lui aussi, mais le vit se faire happer par quelqu'un, monter sur scène. Stubby s'en sortirait. Stubby était bien entouré. Desmond. Il fallait se concentrer sur lui. « C’est vrai. Il faut partir. Desmond, regardez-moi. » Lorsqu’elle finit par attraper ses grands yeux clairs, elle y lut une forme de terreur qu’elle connaissait bien. Les moldus qu’elle oubliettait exprimaient souvent la même. « Partons. Vous savez transplaner ? Je peux vous emmener avec moi, si vous voulez. » Elle ne savait pas s’il avait son permis, ne savait pas non plus s’il était en état. Neolina, elle, encaissait. Malgré son apparente fragilité, la jeune femme était bien plus forte qu’on ne pouvait le penser.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bambieeyes/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Sam 22 Aoû 2020 - 11:33

Gauwain la serrait si fort contre lui qu'Amelia en étoufferait presque. Elle ne comprit pas réellement ce qui se passait. Des gens s'amassaient. Des cris résonnaient. Et plusieurs minutes - ou peut-être beaucoup moins, elle ne s'en rendit pas compte - s'écoulèrent avant qu'elle reprit pied. Une voix familière lui parvint aux oreilles.. Celle de Wilda. Elle eut se débattit et parvint de se défaire de l'emprise de son petit ami. Mais pourquoi faire ? Elle était si choquée qu'elle se dirigea instinctivement vers son amie et le corps de la femme. Le visage méconnaissable et en décomposition... mauvaise idée ! Très mauvaise idée. Les découvrir n'avait pas été suffisant n'était-il pas ? Il fallait aussi qu'elle soit aux premières loges pour apercevoir le cadavre de la femme. Elle choisit de reculer loin de tout ce beau monde, de cette scène et de ces corps. Elle n'avait pas besoin de ses amis, ou de son petit ami. Elle jeta juste un coup d’œil à chacun, et à Sveltana comme pour s'assurer qu'ils allaient bien et surtout leur signifier qu'elle voulait être seule... Ou peut-être pas entièrement. Elle avait besoin de ses frères, et de ses parents...

Mais avant de cela, elle souhaitait être seule, pour vomir et rendre le peu de nourriture qu'elle avait dans son estomac. Elle obéit comme un automate aux paroles de Stubby Boardman. Il fallait évacuer. Magnifique ! C'était précisément ce qu'elle comptait faire. Lentement, mais sûrement, elle se dirigea vers la sortie et trouva un coin tranquille loin de la foule pour expulser tout ce qu'elle avait dans son ventre : nourriture, champibulle. Et par Merlin, c'était douloureux. Elle se retrouva toute seule et c'était bien ainsi. Et elle croisa les doigts pour que personne ne vienne l'embêter. A tous les coups, elle irait errer quelques bonnes autres minutes avant de rentrer chez elle à Tinworth. Si seulement, elle pouvait dormir.

Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Vassiliev

Svetlana Vassiliev


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 542
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried — Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Sam 22 Aoû 2020 - 23:25

Alors que tout allait si bien. Retrouver Wilda, Gabin, ses amis. Oh oui Lana se sentait comme sur un nuage et les coupettes champibulles y étaient aussi pour quelque chose. Elle allait répondre à Wilda que son inscription était pour l'instant compromise à cause de sa fugue et de sa volonté de ne pas dépendre de ses parents et de leur argent sale que des cris retentirent dans la population des festivaliers. Instinctivement, la russe se tendit et son visage perdit de ses couleurs et sa main laissa échapper son verre qui se brisa à ses pieds, entaillant légèrement ses jambes nues.

Les gens commençaient à s'affoler. Mouvement de foule. Les sorciers se précipitaient vers la sortie, avec ou sans transplanage. Plusieurs fois, ils la bousculèrent, lui marchèrent dessus. Gabin. Wilda. Amelia. Aussitôt, Svetlana sentit son coeur s'emballer et elle revint à la raison, le visage blanc. La jeune femme se tourna vers Gabin. "Il faut qu'on y aille. Allons chercher Wilda et partons d'ici." Mais était-elle seulement en état de transplaner ? Elle saisit sa main et l'emporta à sa suite jusqu'à la jeune poursuiveuse. Lana se sentait vulnérable et jamais elle ne se serait approcher de la sorte de Galaad, surtout dans cet état. Aucune faiblesse... mais la situation était différente.

La visage blanc, Lana posa une main tremblante sur l'épaule de Wilda. "Allons-nous en !" Elle ne voulait pas rester. Ne pas voir ces cadavres qu'elle devinait du coin de l'oeil. Ne pas voir arriver les mangemorts. Ne pas croiser le regard de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 356
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351Dim 23 Aoû 2020 - 13:59

Galaad écouta attentivement les explications - un rien bégayantes - de Shannon. Glinda était une ex. Okay. Voilà une nouvelle chose qu'ils avaient en commun. Encore que lui n'allait pas jeter ce genre de coup d'oeil à la jeune femme, au contraire. Et d'ailleurs, Shannon n'avait pas l'air d'avoir tiqué en entendant qu'elle était sa colocataire. Or, il ne lui semblait pas avoir déjà évoqué ce point avec lui - quoique, avec l'alcool, ses souvenirs pouvaient être trompeurs ...
Mais il n'eut pas le temps d'y réfléchir davantage, ou de questionner un peu plus son ami. Stubby venait de reprendre le micro pour annoncer une surprise et, quelques instants plus tard, des détonations résonnaient au-dessus du lac. Galaad sursauta violemment à la première gerbe de lumière. Les sons d'explosion n'étaient plus vraiment les bienvenus dans sa vie. Il dut se faire violence pour ne pas reculer dans la foule, et rester aux côtés de Shannon. Ce n'était qu'un feu d'artifice. Il n'y avait pas de danger. Alors pourquoi cette boule au creux de son ventre ?

Un murmure parcourut soudain la foule. Un murmure angoissé. Avait-il eu un pressentiment lorsque le feu d'artifice s'était lancé ? Sauf qu'il était Galaad Stomby, pas madame Irma. Sa peur n'était qu'un reste du traumatisme de Pâques. En revanche, la foule n'avait pas tort : il y avait bien quelque chose dans le lac. Quelque chose qui flottait. Galaad, qui nageait dans un parfait mélange de déni et de terreur, laissa Shannon partir dans l'eau sans essayer de le retenir. Il voulait juste faire demi-tour et partir très loin d'ici, avant de savoir ce qu'étaient ces choses qui flottaient à la surface de l'eau. Mais avant qu'il n'ait pu faire un geste, un bras était venu se serrer autour du sien, lui déclenchant un nouveau sursaut. Il baissa les yeux, et fut rassuré de voir que ce n'était que Wilda. Il ouvrit la bouche pour lui dire quelque chose, mais aucun son ne semblait vouloir sortir de sa gorge. Une médicomage les somma de rester loin de l'eau, et il aurait tout à fait saisi cette opportunité pour transplaner loin d'ici, s'il n'avait eu son amie accrochée au bras. Avec son grand talent en transplanage, il craignait de la blesser dans le feu de l'action.

Quand elle le lâcha enfin, ce fut pour le pousser vers le lac - exactement là il ne voulait pas aller. Mais, rendu docile par la peur qui pulsait dans ses veines, il se laissa faire, et se mit comme elle entre la foule et l'étendue d'eau, éclairé par le feu de sa baguette.
- Je leur dis rien du tout, on se casse d'ici, répondit-il en un murmure étranglé quand elle lui demanda de parler, et ce fut son tour d'attraper le bras de la jeune femme en une urgente étreinte.
Heureusement, ils furent bientôt rejoints par Svetlana et Gabin, qui semblaient eux aussi bien décidés à s'en aller. Oubliée, sa rancœur envers la jeune russe ; Galaad n'avait jamais été aussi heureux de la voir arriver. Elle, au moins faisait preuve d'un peu de bon sens.
- Je suis d'accord avec la blonde. Qui est en état de transplaner ? demanda-t-il d'une voix où l'on devinait facilement la panique.
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




 La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN  La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN - Page 5 129196351

Revenir en haut Aller en bas

La meilleure soirée du Festi'Witch | Août 1978 | SUJET COMMUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» SUJET COMMUN ELEVE | MAI 1978 | TERMINÉ
» Soirée clandestine en temps de guerre | SUJET COMMUN ADULTES
» La Gazette du sorcier | Août 1978
» [Mini Flashback - Août 1978 ] Mens sana in corpore sano - Angie
» Sujet : Contre la montre- Aout 1976

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
 :: 
Été 1978
-