Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Mar 25 Aoû 2020 - 18:38

Flashback - Poudlard - 1959

Vous avez dépassé les bornes, Perseus, je vais devoir vous punir. ” Flint regardait son directeur de maison avec mécontentement et déception. Il aimait bien Flitwick. Enfin pas vraiment à ce moment-là, mais tout de même. En général oui. “Vous n’êtes pas un mauvais garçon, mais voler dans la réserve du professeur Slughorn est inadmissible ” Il l’avait fait plusieurs fois… jusqu’à ce qu’il se fasse prendre. C’était quand-même pas sa faute s’il considérait que les cours de sixième année en potions n’avançaient pas assez vite à son goût. “Vous ferez vos heures de colle le jeudi avec le concierge. ” Apollon Picott ou synonyme de stupidité. Qui appréciait seulement cet homme ? Il surveillait les élèves récalcitrants et rapportait à ses supérieurs quand tel élève faisait telle erreur. Il n’y avait pas travail plus ingrat dans le monde. Perseus ne le plaignait pas non plus. C’était lui qui avait choisi de faire ça n’est-ce pas ? Il accepta sa sentence tant bien que mal, en avalant sa salive. Il savait que s’il protestait, le nombre de ses heures risquait d’augmenter. Flitwick était tolérant, mais pas à ce point.

En marchant vers la salle de retenue, en compagnie de son directeur de maison… c’était toujours étrange de marcher à côté d’un si petit sorcier. Perseus comptait parmi les élèves les plus grands de cette fichue école. “Vous aiderez à nettoyer les armures sans magie ” Armures ? Son cerveau tiqua d’abord sur ce premier mot. En soi, cela ne le dérangeait pas. Mais les armures l’inspiraient davantage des reconstitutions historiques que du ménage. “Sans magie ?” Il avait grandi dans des manoirs toute sa vie, avec des pièces plus ou moins poussiéreuses. Il avait toujours vu les elfes de maison de sa famille le faire, avec de la magie, il lui semblait. Flitwick hocha la tête et ne lui adressa pas d’autre mot. “Voilà la deuxième. Qu'est-ce qu'il a fait celui-là ? ” Perseus haussa les épaules pour se donner un air. Il n’avait pas du tout envie de les nettoyer ces armures. Flitwick et lui échangèrent quelques mots et enfin Picott leur indiqua de le suivre vers la salle en question. L’autre garçon était un gryffondor à en croire la couleur de sa cravate.

Vos baguettes. ” Par Morgane, c’était son outil de travail, il ne pouvait pas s’en séparer comme ça. “Vous êtes pas sérieux ?” Demanda-t-il tout de même avant de croiser son regard noir. A croire qu’être concierge ça vous rendait votre âme obscure. “Plus vite, vous me la donnez, plus vite vous en êtes débarrassés. ”Dit-il en désignant les armures qui n’attendaient qu’à être nettoyées de fond en comble. Quelle logique implacable. Il finit par céder avec beaucoup de difficulté. “Bien, vous avez les chiffons  et les plumeaux là. Je reviens dans une heure voir où vous en êtes. ” Et sur ce, il ferma la porte – à clef s’il vous plait – derrière lui. “Nom d’une gargouille !” Pesta-t-il en s’approchant d’une des armures d’un pas nonchalant.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Jeu 3 Sep 2020 - 11:40

On a tous connu dans notre scolarité des élèves abonnés aux heures de retenue de façon quasi-hebdomadaire, la plupart du temps de sexe masculin. Peut-être étiez-vous cet.te élève vous-même. C’était le cas de Stubby Boardman. Oh, comme je le répète souvent, il n’était pas un mauvais garçon. Il n’avait jamais outrageusement manqué de respect à un membre du personnel – si ce n’était par son insolence – ni malmené aucun de ses camarades. Il était juste un peu dissipé. Et avec un penchant prononcé pour la mise en scène de soi.
Cette fois-ci, une réplique de trop en métamorphose avec le Professeure McGonagall lui avait coûté une nouvelle retenue. Avec la démarche désinvolte d’un habitué, Stubby arriva dans la salle de retenue. Tout seul. Comme un grand. Un élève de Serdaigle accompagné du Professeur Flitwick étaient déjà présents. Cool, de la compagnie ! Le petit homme l’interrogea sur la raison de sa présence, l’air de dire « Qu’avez-vous fait, encore, Mr. Boardman ? ».  Le concerné haussa les épaules.
« Ne faites pas attention à moi, je fais partis du décor. » répondit-il avec un petit sourire impertinent.
Il adressa un regard à son camarade, se demandant qu’est-ce qui pouvait amener un élève de la maison de Rowena en retenue.
« Ne soyez pas insolent, Mr. Boardman. Et remettez correctement cette cravate ! »
Levant légèrement les yeux au ciel, le Gryffondor obtempéra néanmoins en serrant le nœud de sa cravate. Le professeur de sortilège leur demanda ensuite leur baguette. Il obtempéra de nouveau docilement – mais pas de bonne volonté non plus. Je vous l’ai dit, il était habitué ! Ce n’était pas le cas du Serdaigle qui protestait avant d’être obligé de s’incliner.

Après avoir reçu la tâche à effectuer et le professeur parti, Stubby alla s’installer par terre dans un coin de la pièce pour se mettre au travail. Il commença à récurer un plastron. Plus vite cela allait être fait, plus vite ils allaient sortir. Son acolyte de retenue semblait encore dépassé par la situation. Il le regardait du coin de l’œil.
« Première retenue, hein ? » fit-il. « Te plains pas, tu préfères récurer des armures que de chaudrons. Crois-moi. »
On retrouvait toujours des substances répugnantes dans les chaudrons. Les armures, elles, étaient juste poussiéreuses.
« Qu’est-ce que t’as fait pour te retrouver là ? »
Ce garçon avait la tête de l’élève modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Mar 8 Sep 2020 - 21:49

Oh Flint avait fait des heures de colle par le passé, notamment, lors de ses premières années, comme beaucoup d'enfants de son âge. Et ce pour des raisons diverses : retards, parlottes en classe, remarques sur les propos des professeurs. Car voyez-vous, il avait déjà l'esprit de contradiction à l'âge de 11 ans, et cela ne s'améliorait pas avec l'âge. Cependant, aucune des heures de retenue dont il avait écopé au début de sa scolarité ne ressemblait à faire le travail des elfes de maison. Il prit donc un chiffon tout en écoutant d'une oreille attentive son compagnon d'infortune. Il commença par dépoussiérer le casque - un heaume. Cela lui semblait terriblement logique. Autant commencer par le haut, ainsi la saleté tombait sur des parois encore sales.  “Une retenue de ce type ouais.” Répondit-il simplement. Il arqua un sourcil à l'idée de récurer des chaudrons. Slughorn et Flitwick ne seraient pas assez fous ou cruels pour le coller près de chaudron. Il serait tout à fait capable de faire autre chose que ce qu'on attendait de lui. “C'est une habitude à prendre. Ça ne me dérangerait pas.” Dit-il en haussant légèrement les épaules.

C'était pas comme s'il avait l'habitude de récurer son propre chaudron à chaque fois qu'il tentait une nouvelle expérience n'est-ce pas ? Il avait rapidement compris qu'il lui fallait cacher ses traces lorsqu'il faisait quelque chose qui allait à l'encontre du règlement. Tout en pensant à ce qu'il était supposé à prendre de cette punition, il s'attaqua aux épaulières. “J'ai emprunté des ingrédients dans la réserve de notre professeur de potions. Sauf que cette fois-ci j'ai été pris en flagrant délit. ” Il avait utilisé le mot "emprunter" plutôt que voler pour la simple et bonne raison qu'il considérait que Slughorn devrait mettre à disposition sa réserve aux élèves les plus doués et compétents sans problème. Ce n'était pas sa faute si les cours l'ennuyaient en même temps... que pouvait-il y faire ? “Tu comprends mieux pourquoi je suis ici à nettoyer les armures plutôt que les chaudrons ?” Supposa-t-il. Il y avait toujours quelque chose à récupérer, Perseus le savait. Ce fut ensuite le tour du haut du plastron. “Et toi ?” Demanda-t-il en se tournant vers lui et décidant de l'observer pour la première fois depuis le début de cette "conversation".  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Dim 13 Sep 2020 - 18:52

Stubby se souvenait encore de sa première retenue de toute sa scolarité à Poudlard. C’était quand il était en première année, dès la deuxième semaine de cours. Le professeur de Défense contre les Forces du Mal lui avait mis une retenue pour cause de chahutages intempestifs. Le jeune garçon qu’il était avait été si outré ! Et vexé comme un pou. Puis il y en eut tant d’autres. Il avait rapidement fini par s’y faire. Certaines, il les voyait même comme des trophées quand elles étaient obtenues de façon glorieuses.
« Tu dis ça parce que tu n’as pas récuré cinq chaudrons à la suite avec une sorte de mélasse collée au fond. »
Il se souvenait que cette mélasse avait une odeur épouvantable.
Son camarade lui révéla la raison de sa retenue. Cela fit hausser un sourcil à Stubby.
« Emprunter ? Parce que tu comptais les rendre ? »
Autant le dire clairement : il avait volé des ingrédients dans la réserve du Professeur Slughorn. Ce n’était pas le Gryffondor qui allait le juger pour ça. Mais du coup, oui, cela expliquait pourquoi on ne lui avait pas donné des chaudrons à récurer. Quand le Serdaigle lui demanda pourquoi il était ici, il haussa les épaules.
« Je crois que le Professeure McGonagall aime pas mon humour. Pourtant, ça avait bien fait rire la classe. »
Il ne savait même plus quelle bêtise était sortie de sa bouche mais il s’était lui-même trouvé très drôle. Cela étant, il avait dû faire autre chose pendant le cours qui aurait déplu à la professeure de métamorphose pour qu’’il se retrouve à devoir nettoyer des armures. Peut-être était-ce le devoir qu’il n’avait jamais rendu ? Ou le cours de rattrapage auquel il n’était jamais allé ?
Il leva son regard de son ouvrage pour le poser sur son camarade d’infortune. Il le regardait, lui aussi. Stubby appréciait cette attention. Et trouvait le Serdaigle loin d’être vilain physiquement. Forcément, le Gryffondor aimait quand un joli garçon attardait son attention sur sa personne. Même si ce n’était pas d’une manière romantique du tout. Il le remarquait, le regardait. C’était le principal. Stubby lui adressa un sourire avant de rediriger ses yeux vers son armure.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Lun 14 Sep 2020 - 21:26

Perseus reconnaissait bien volontiers que récurer les chaudrons pouvait s'avérer beaucoup moins glamour que de préparer une potion et la réussir. Toutefois, ce n'était pas forcément quelque chose qu'il répugnerait à faire. Il supportait plutôt bien les odeurs nauséabondes qui pouvaient s'échapper des chaudrons. C'était un peu le risque à prendre lorsqu'on tentait une nouvelle expérience en potions. Il secoua la tête à la réponse que le gryffondor lui fit. “Et tu n'as pas essayé de deviner les ingrédients de cette mélasse ?” Demanda-t-il avec curiosité. C'était précisément ce qu'il aurait essayé de faire. Il s'agissait là d'un bon exercice à ses yeux. Non pas pour réussir ses examens, mais pour son travail personnel. C'était probablement là l'un de ses hobbies. Préparer des potions en dehors des cours pendant que les autres discutaient de métamorphose ou de défense contre les forces du mal.

Les épaulières furent assez simple à dépoussiérer. Il n'avait jamais fait cela, mais s'en sortait plutôt bien n'est-ce pas ? Il se prit à imaginer une reconstitution historiques avec cette armure. Une joute probablement. Un tournois. Il eut un sourire à la réflexion de son camarade de retenue. “Peut-être bien.” Dit-il sachant parfaitement que le gryffondor ne marcherait pas une seconde. “Je ne les ai pas de toute façon.” Ajouta-t-il inutilement en haussant les épaules. Cela servirait sans doute à clore ce sujet. Car ce qu'il avait voulu faire n'était plus vraiment important à présent. Qu'il ait voulu les rendre ou les rembourser ne changeait pas grand-chose. Il était en retenue avec un autre garçon, à faire le travail des domestiques. Et même s'il n'y trouvait rien de passionnant là-dedans, la tache ne le dérangeait pas non plus. C'était une nécessité. Il fallait être propre pour faire bonne impression. Et il avait appris, avec ses années à Poudlard et de son père également - mais il ne l'admettrait jamais - qu'on était mieux servi par soi-même.

Le professeure McGonagall... elle était arrivée durant sa scolarité. Ils avaient été tous deux parmi les cobayes de son enseignement. Elle semblait assez jeune... enfin par rapport à certains professeurs : Slughorn, Dumbledore et Flitwick. Déjà qu'il n'appréciait pas foncièrement la métamorphose, en plus, une nouvelle enseignante, ça n'avait rien arrangé. Et ajoutez à cela son esprit de contradiction, et vous aviez une terrible mixture. Perseus Flint. “Oh c'était certainement drôle. C'est impossible de dérider cette femme.” Elle lui paraissait si sévère, si stricte, si terre à terre. Elle était aussi sèche que des vieux parchemins ou des vieux livres. Bref, pas très attrayante. Il se retourna pour l'observer... et en fait, cet échange de regards le gêna - et il ne saisissait pas vraiment pourquoi - alors, il reporta très rapidement son attention sur l'armure et plus précisément les gantelets. “Elle m'a demandé de quitter sa classe une fois.” Dit-il sur le ton de la conversation. Il fronça les sourcils à ce souvenir, préférant se concentrer là-dessus. “Je ne sais toujours pas pourquoi d'ailleurs. ” Probablement trop de questions sur sa manière d'enseigner, sur son passé, sur son autorité en tant que jeune prof. Bref, tout ce qu'il ne fallait pas faire. Et le serdaigle était bien curieux.       
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Jeu 17 Sep 2020 - 21:06

Stubby était loin de faire parti des meilleurs élèves de Poudlard. Il se rapprochait bien plus du bas du classement que du haut. On ne pouvait même plus dire qu’il était un élève rencontrant des difficultés puis qu’il n’essayait même plus de les surmonter. Il n’éprouvait que peu d’intérêt pour les études. Il ne manifestait de l’intérêt et de l’investissement que pour apprendre à jeter des sortilèges car lui-même réalisait que cela allait être très utile dans sa future vie de sorcier adulte. Mais autant dire que pour les potions, son investissement était moindre. Il rechignait pas mal à manipuler les ingrédients issus d’animaux et créatures, particulièrement les fluides et les organes. C’était dégoûtant.
« Je me suis bien demandé de quoi il s’agissait pour être aussi répugnant. Mais je me suis dit aussitôt après qu’il ne valait mieux pas que je le sache pour mon propre bien. »
Qui aurait essayé de deviner les ingrédients ? Son camarade, vraisemblablement. Celui-ci avait l’air d’apprécier les potions. Puisqu’il avait même essayé de voler des ingrédients dans la réserve de Slughorn.
« C’était ton coup d’essai ? » demanda alors Stubby, curieux.
Il trouvait cela quand même audacieux d’aller voler là-bas. Mais le faire avec succès n’était pas impossible non plus. Il existait d’autres méthodes plus simples et moins compromettantes pour dérober des ingrédients.

Le Gryffondor expliqua la raison de sa retenue. Ah ! McGonagall ne plaisantait pas. Depuis qu’elle était arrivée, elle l’avait collé tellement de fois. Mais l’adolescent n’avait rien contre elle. Il l’aimait bien, étrangement. Il la trouvait impressionnante. Elle faisait honneur au sexe féminin. Elle avait de la poigne, de la majesté et elle se faisait respecter sans essayer de se la jouer « bonhomme ».
« Je suis sûre qu’elle-même elle avait envie de rire au fond. Mais qu’elle ne l’a pas fait pour ne pas donner le mauvais exemple. »
Ce n’était pas la modestie qui l’étouffait ! Perseus lui raconta brièvement une sanction reçue par la professeure. Il haussa les épaules.
« Elle était peut-être de mauvais poil ? Tu me diras, elle a toujours l’air de mauvais poil. J’ai remarqué que peu importe si elle est contente ou hyper vénère, elle tire toujours un peu la même tête. »
Et parfois, c’était très handicapant.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Sam 19 Sep 2020 - 10:53

Flint n'était pas déçu de comprendre que le gryffondor ne portait manifestement pas les potions dans son cœur. Lui-même ne montrait aucun intérêt pour la défense contre les forces du mal ou même la métamorphose. Et il comprenait pourquoi des élèves ne s'intéresseraient pas tellement à l'art subtil des potions... Le professeur Slughorn ne faisait attention qu'aux enfants les plus brillants - avec un nom, la cerise sur le gâteau - et délaissait tous les autres. Même si Perseus n'y voyait pas un réel problème - en vérité si, mais il assumait bien peu de choses en réalité - il pouvait... intégrer cela dans son système intellectuel. Il était doué pour ça vous voyez... “C'est un point de vue qui se défend.” Répondit-il sur un ton Trouver des arguments pour des "convictions" en lesquelles il ne croyait pas, il savait totalement le faire. L'esprit de contradiction. L'avocat du diable. Toutes ces expressions le caractérisaient plutôt bien.

Un coup d'essai... Le serdaigle imaginait que ce n'était pas vraiment un mensonge. Quelque part, c'était bien l'une des premières fois qu'il faisait cela. La troisième fois au moins. “Je l'avais déjà fait deux fois avant. La chance du débutant était avec moi.” Il haussa les épaules à cette réflexion. Une heure de colle ne le forcerait pas à apprendre pour autant. Apprendre à respecter le règlement. Il n'était pourtant pas quelqu'un habitué à l'enfreindre, mais quelques fois, il lui arrivait de le détourner. Il avait eu des lignes à faire "Je ne dois pas répondre à un enseignant" comme si cela l'aurait forcément poussé à fermer son bec. Le fantôme qui leur servait de professeur d'histoire de la magie ne semblait pas s'en offusquer plus que ça. Il l'ignorait quelques fois, l'oubliait même. Il faisait cela avec tout le monde, mais Perseus, voyez-vous, il trouvait cela vexant.  “Je ferais mieux la prochaine fois.” Dit-il avec amusement. Il avait la tête dure. Quand on lui disait "il ne faut pas faire ceci". Il entendait "essaie quand-même". Il fallait juste... qu'il mette ses méthodes au point. Avec un sourire satisfait, il regarda l'armure qu'il venait de terminer de dépoussiérer. Et sans pour autant perdre le fil de la conversation s'occupa de la suivante.

Binns et McGonagall étaient aussi différents l'un que l'autre. Le premier enseignait une matière qu'il aimait bien, mais qui se montrait aussi tout particulièrement soporifique. La seconde était manifestement passionnée par la discipline qui lui avait été attribuée, ce qu'il voyait comme un point positif. Mais la métamorphose et le serdaigle, ça faisait deux. “Même si elle trouve quelque chose de drôle, je suis certain qu'elle ne se déride pas.” Il avait décidé de ni le contredire ni aller en son sens. Il ne connaissait ni le contexte, ni réellement les deux partis. Une blague, ça tombait à l'eau. Mais sur ce point, le gryffondor semblait le rejoindre. Le professeur McGonagall faisait toujours la même tête. “Je suis une vraie catastrophe en métamorphoses. je pense ne jamais attirer sa sympathie.” Pourquoi déclarait-il cela de but en blanc ? Lui-même ne le savait pas. Mais de toute façon, ce n'était pas tellement un secret qui lui était impossible de découvrir. Tout le monde dans sa promotion le savait déjà. A coup sûr, d'autres élèves étaient au courant. “Mais j'ai remarqué cela aussi... Qu'elle faisait souvent la même tête. C'est impressionnant d'une certaine manière. ” Difficile de dissimuler ses émotions en dessous d'un masque d'indifférence ou d'impassibilité.   
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Mar 22 Sep 2020 - 21:46

Stubby n’enfreignait pas le règlement pour le simple plaisir de se sentir comme un bad boy des bacs à sable. Il y avait d’ailleurs certaines règles qu’il n’allait jamais Ô grand jamais enfreindre car au-delà d’être une interdiction, c’était une question d’éducation. Bien sûr qu’il n’allait jamais insulter ou frapper un professeur. Mais autrement, il avait simplement décidé de ne pas laisser le règlement le limiter dans ce qu’il avait envie de faire.
Voler quelque chose à un élève ou un professeur, à moins qu’il ou elle l’ait bien mérité, il ne l’aurait pas fait.  Voler dans la réserve, il n’en voyait pas l’intérêt pour lui personnellement .
« Tu voles les ingrédients pour faire des potions ? Les cours de Slughorn ne te suffisent pas ? »
Malgré son air sympathique et débonnaire, Stubby n’affectionnait pas tellement le professeur de potion. Pour une simple raison : l’élitisme et encore plus le favoritisme, il n’aimait pas ça. Lui-même n’étant ni prodige en potion, ni bien-né, il n’allait jamais jouir des privilèges dont jouissaient les élèves de son club ultra-sélect. On pouvait même parler de façon générale : sa petite naissance n’allait lui assurer aucun privilège dans cette société. Mais ce qui l’énervait le plus concernant le Club de Slug, c’était que les élèves ayant un véritable talent et qui travaillaient dur étaient placés au même niveau que ceux qui n’avaient que la chance pour eux.
Même si le professeure McGonagall l’avait collé infiniment plus de fois que le professeur Slughorn, le Gryffondor la préférait à lui. C’était une femme qui lui paraissait juste dans ses jugements.
« Je pense pas qu’il faille être un génie pour être dans ses bonnes grâces. »
Il venait de finir de récurer une armure. Il passa à une autre avec automatisme.
« Si ça se trouve, c’était une actrice dans sa jeunesse. Ou une statue vivante dans une vie antérieure. Ca expliquerait pourquoi elle change jamais de tête. »
Tandis qu’il saisissait un heaume, il fut surpris par son poids l’espace d’une seconde. Il eut un brusque mouvement de recul en un sursaut quand un gros rat moche en sortit pour fuir.
« P*tain sa mère la moldue ! »
Sans prendre ses jambes à son cou, il suivit du regard la course du rongeur en se tenant à bonne distance, l’air de dire « M’approche pas, créature du démon ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Sam 26 Sep 2020 - 8:25

Slughorn ? Il n'avait pas d'avis défini sur lui... En fait, si. Son père avait essayé de le convaincre de se faire bien voir et de tout faire pour entrer dans le club du maitre de potions. Sans doute avec ses notes et son nom - Flint, ça voulait dire un truc, vous voyez ? - il pourrait sans doute s'y faire une place. Il y avait été invité une fois... et avait décliné l'invitation. La colère du père avait été à la hauteur de sa connerie. “Je m'ennuie en cours de potions.” Comme dans beaucoup d'autres. Il s'ennuyait pratiquement tout le temps. Des fois, il faisait des efforts, à d'autres, il ne bougeait pas d'un millimètre. S'il parvenait seulement à se hisser un tout petit peu au dessus de la moyenne en sortilèges ou défense contre les forces du mal, ce n'était pas en essayant de vaincre son désintérêt grandissant pour ces matières... mais en faisant le strict minimum. Il éprouvait des difficultés seulement en métamorphose, et au lieu de se remettre en question - obviously -, il remettait la faute sur la discipline elle-même et pire l'enseignement. Pourtant s'il essayait vraiment, il trouverait sans doute plus de défauts à Slughorn qu'à McGonagall.

McGonagall avait surtout la malchance de gérer l'apprentissage d'une matière qui ne le fascinait pas le moins du monde. Transformer un objet en un autre. Quel intérêt ? Métamorphoser son animal de compagnie en un verre, cela se rapprochait considérablement de la maltraitance animale. Et il était capable de dénicher bien d'autres raisons et excuses pour camper sur son opinion. Métamorphose = ennuyeux et dangereux. “Je l'ai déjà vue rabrouer des élèves qui essayaient vraiment de réussir.” Pas comme lui ! S'exclama une voix dans sa tête. Il s'en souvenait parce qu'il ne faisait pas grand-chose dans ces cours. Quand il tentait un sort, il ne réussissait pas. Alors à quoi bon ? “Une actrice ?” Répéta-t-il avec surprise. En voilà des théories étranges. Une actrice de talent. Une statue vivante dans une vie antérieure. Il ne put s'empêcher de rire à tout cela. “C'est drôle.” Il n'y avait rien de vraiment honteux à croire en les vies antérieures. Mais Stubby était amusant... Vraiment !

Il tourna la tête dès qu'il entendit le heaume tomber sur le sol. Il jeta un coup d'oeil à son camarade qui venait de lâcher une drôle d'expression. “Sa mère la moldue ?” Il avait l'impression d'être un perroquet... Il déposa son chiffon sur l'armure et se dirigea vers le dit rat qui semblait prendre la fuite - après tout, il venait certainement d'avoir la frayeur de sa vie. Et d'une main, il l'attrapa. Probablement il prenait le risque d'être mordu. Et pourtant, la petite bête semblait être habituée à ce qu'on la prenne dans ses mains. Pas un rat errant. Ou alors peut-être qu'on pouvait le dire quand-même étant donné qu'il se baladait tout seul sans son propriétaire. “Il a eu plus peur que toi.” Dit-il sans jugement dans la voix pour autant. Il n'y avait rien de mal à avoir peur, il supposait. Il préférait quand-même les chauve-souris. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour avoir ses propres ailes et voler sans balais ?! “Mmh...” Tout en s'éloignant, il choisit de relacher l'animal. Le plus loin possible du gryffondor. “Je n'aime pas les araignées. Avec toutes leur pattes... elles me mettent mal à l'aise. ” Il ne savait pas vraiment pourquoi il partageait cela. Mais cela lui semblait de circonstance.  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Sam 3 Oct 2020 - 18:59

Stubby trouvait que la métamorphose était une discipline intéressante. Mais pas assez pour s’intéresser à son aspect théorique. Il faisait preuve de beaucoup de bonne volonté pour apprendre à lancer les sortilèges, sans que le Professeure McGonagall l’en félicite pour autant. Au contraire. Cela vexait le Gryffondor tout en lui donnant encore plus envie de réussir. Le rabrouage était une méthode éducative qui semblait marcher sur lui. Plus on le « rabaissait », plus cela lui donnait envie de prouver sa valeur. Mais il pouvait comprendre que ce ne soit pas le cas pour tous les élèves.

En soulevant un heaume, Stubby eut la mauvaise surprise d’y découvrir un gros rat. Il n’affectionnait pas du tout ces rougeurs qu’il associait à la peste et aux petites crottes dans son matelas. Perseus sembla moins rebuté par la bestiole qu’il prit doucement dans ses mains. Sans doute que si Stubby l’avait aussi eu entre les mains, il aurait également pu la sentir trembler de peur.
« Mais qui laisse son rat en liberté ? » fit-il, un peu dédaigneux et mécontent de cette rencontre fortuite.
Qui prenait un rat comme animal de compagnie alors que l’on pouvait adopter des animaux bien plus mignons comme un chaton ou une grenouille ? Il aimait bien les grenouilles. Quand il était petit et qu’il pleuvait – comme 90% du temps en Angleterre, il s’amusait à essayer d’en attraper.
Perseus reposa le rongeur à une bonne distance de Stubby. Il lui confia qu’il n’aimait pas les araignées. Le Gryffondor pouvait le comprendre. C’était particulièrement vilain comme créature bien qu’il n’en eut pas extrêmement peur. C’était plus moche que dangereux.
« Ouais je comprends. Moi c’est les insectes que j’aime pas. A part les papillons, les coccinelles et les libellules. Et les fourmis, je tolère encore. »
Il avait commencé à avoir une sainte horreur des insectes progressivement, allant de mauvaises expériences en mauvaises expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Sam 3 Oct 2020 - 23:25

Si Perseus n'en avait pas douté auparavant, maintenant, il était persuadé que Stubby se trouvait mécontent de cette rencontre et fit même peut-être preuve d'un certain mépris envers l'animal - ou le propriétaire de celui-ci, il ne savait pas trop. Pauvre bête. Mais en même temps, il ne put s'empêcher de compatir. S'il avait trouvé une araignée, sans doute aura-t-il eu une réaction similaire. “Ce genre d'animaux se glissent partout. Difficile de garder un rat ou tout rongeur dans une cage.” A vrai dire, il ne parlait pas foncièrement par expérience. Il n'avait jamais eu de souris, rat ou hamster. Mais c'était tout petit qu'il suffisait de regarder autre part plus d'une minute pour que la petite bête s'échappe. Il paraissait même que les souris les plus petites se glissaient sous les portes. M'enfin, il n'allait pas lui faire un cours non plus sur ces bestioles.

Après avoir déposé le rongeur plus loin, il crut bon de retourner à son armure, surtout que Stubby venait de dire quelque chose qu'il aurait trouvé absolument ridicule dans la bouche de n'importe quelle autre personne. Il n'aimait pas les insectes sauf les coccinelles, papillons et libellules. C'était... doux et adorable. En voilà des étranges pensées ! Il ferma les yeux quand il se retrouva face à son chiffon. Bref, il choisit de répondre tout de même sans trop savoir où il allait. “Les abeilles et guêpes sont dangereuses il faut dire. ” Ils étaient vraiment en train de parler de ça ? D'araignées, d'insectes, de guêpes et d'abeilles ? Réellement ? Il choisit, pour se donner une consistance, de reprendre son petit ménage. Le haut de l'armure avait décidément besoin d'être nettoyé de fond en comble. Il garda le silence pendant un moment alors qu'il s'appliquait énormément dans sa punition. Pendant combien de temps n'avait-il pas prononcé un seul mot ? Il ne saurait le dire. Mais ça devenait presque gênant. “De quoi parlait-on avant ?” Avant le rat... avant le heaume s'écrasant sur le sol. Il était à peu près persuadé que cela avait un lien avec la métamorphose. Puis il lui vint en tête une question, peut-être inutile, mais qui pourrait relancer la conversation. “T'en penses quoi des autres professeurs ? Flitwick ? Chourave ?” Il aimait bien son directeur de maison et appréciait grandement la botanique. Les plantes étaient des spécimens intéressants à soigner et observer.  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Sam 10 Oct 2020 - 19:40

Stubby n’était pas vraiment quelqu’un qu’on aurait pu qualifier de « précieux ». Il était juste… En fait non. Il était carrément précieux. Il ne voulait pas se salir les mains, il détestait les insectes et encore plein de choses allaient de paire avec le mot précieux. Il demeurait malgré tout une forte tête et un parfait Gryffondor.
« C’est même pas les guêpes et les abeilles qui me dérangent le plus. »
Beaucoup de gens avaient peur de ces insectes et les fuyaient. Stubby, lui, les laissait aller. Quand il en avait l’occasion, il les piégeait dans un verre pour les regarder essayer vainement de s’échapper. Bah quoi ? On trompait l’ennui comme on pouvait. D’où le fait qu’ils se retrouvaient à parler de ces bestioles.
Les deux jeunes hommes s’emmurèrent dans le silence en récurant leurs armures. Au bout de quelques instants, Stubby se mit à chantonner bas une musique populaire qui passait souvent à la RITM depuis quelques semaines pour combler le silence qui devenait gênant. Encore quelques secondes s’écoulèrent. Perseus sortit du mutisme. Le chanteur amateur leva les yeux de son ouvrage en s’arrêtant de chantonner et haussa les épaules à la question donnée.
« Ils sont sympas je dirais. Je pense pas qu’ils vont me marquer tant que ça, tu vois. Mais j’adore la prof de divination. Elle est trop bizarre mais elle est géniale. Comment elle parle, comment elle s’habille… Elle sort vraiment du lot. »
Elle était l’une des seules professeures qui ne reprenait pas Stubby sur sa façon de porter son uniforme – cela aurait été Sainte Mangouste qui se fichait de la charité. Et que très rarement sur son comportement. Ou bien d’une façon qu’appréciait Stubby.
« J’aime bien la divination. Pas toi ? »
C’était un fait surprenant étant donné qu’il avait du mal à accorder du crédit à cette discipline. Pourtant, ce cours avait réussi à lui faire remettre en question ce jugement. D’autant plus qu’il avait de plutôt bons résultats sans avoir à se creuser la cervelle. Selon la professeure, il présentait des dispositions favorables à la pratique de cet art.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Dim 11 Oct 2020 - 12:33

Perseus n'avait pas tellement envie de penser aux insectes. Ces bêtes, malgré leur taille microscopique, pouvaient cacher un grave danger et lorsque Stubby lui répondit, il se contenta de hocher la tête. Il y avait plus inquiétant qu'une guêpe ou une abeille. Mais pas la peine d'épiloguer là-dessus non plus. Le silence qui s'en suivit n'en fut pas vraiment, puisque le gryffondor se mit à chantonner. Et il s'en voulut presque d'avoir mis fin à un son pareil. Un son bien plus agréable qu'il ne l'admettrait...

Le sujet des professeurs n'était pas foncièrement le plus passionnant du monde, mais il passait toujours à la casserole quand on rencontrait un nouvel élève. Cela permettait toujours de sentir moins seul et surtout d'en apprendre davantage sur son interlocuteur. Notamment quelles options il suivait. C'était d'autant plus pertinent car Perseus, il aimait bien la divination aussi. Leur enseignante passait pour une extravagante, mais il trouvait cette discipline assez amusante. Il savait l'opinion qu'on pouvait se faire de lui : terre à terre. Et pourtant, il aimait les choses qui sortaient de l'ordinaire. La divination le changeait évidemment des potions, de la botanique - les deux cours allaient ensemble - les sortilèges et métamorphose.  “J'ai cours de divination demain. J'aime bien. J'ai pris cette option un peu par hasard. Je voulais en étudier trois. J'ai choisi l'astronomie. Ennuyeux. Soins aux créatures magiques ? C'est une chouette matière. ” Et le professeur quoique déjanté avait toujours des anecdotes fascinantes à énoncer. Il ne savait pas tellement pourquoi il lui racontait ça. “Et la divination, c'est sympathique. Si j'abandonne une option, ce sera l'astronomie. ” Oh il le ferait sans aucun doute possible. Il ne supportait pas de lever la tête vers le ciel pour observer les étoiles ou d'approcher son œil d'un de ces engins pour regarder les planètes et autres éléments célestes. “Donc tu as pris divination et quoi d'autre ?” Il l'avait demandé sur le ton de la conversation, mais avec une pointe de curiosité.

Deuxième - ou troisième ? - armure finie et il passa à une autre sans chercher midi à quatorze heures. Juste celle à côté qui était recouverte d'une couche de poussière bien plus impressionnante que les précédentes. Dans sa tête, il comptait le temps qu'il lui fallait pour les nettoyer. A cet instant précis, cela lui apparut important. “C'était sympa ce que tu chantonnais tout à l'heure.” Avant qu'il ne le coupe, mais qu'importe. Il n'allait pas le regretter non plus... si ? “Qu'est-ce que c'était ?”   
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 685
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Lun 12 Oct 2020 - 13:35

Il était évident qu’il y avait plus intéressant comme sujet de conversation que les professeurs. Stubby préférait largement parler des gossips entre élèves. Qui était en couple avec qui ? Qui avait le béguin sur qui ? Qui s’était pris la tête avec qui ? Le Gryffondor traînait avec quelques filles presque rien que pour ça. On va être honnête : ce n’était pas un truc de mec. Enfin, si. Ils le faisaient parfois. Mais ça n’avait pas la même saveur. Cependant, ça n’avait pas l’air d’être le genre de Perseus de faire ça. Et si c’était le cas, ils n’avaient certainement pas les mêmes fréquentations. Au moins, Stubby appréciait son effort pour faire la conversation.
Il l’écouta parler des options qu’il avait choisies. Quelle idée de prendre astronomie !
« L’astronomie a les bases pour être une matière intéressante. Mais Poudlard arrive à rendre ça chiant comme un caillou. »
Etudier les astres, les planètes, et les étoiles, ça faisait rêver. Mais le fait que ce fut un apprentissage imposé gâchait tout !
« Arithmancie. Je m’étais dit que ça allait être bien. »
Que nenni ! Au départ, il voulait choisir étude des moldus Mais en apprenant la méthode d’évaluation – une dissertation, il avait abandonné l’idée. Puis l’arithmancie avait trouvé grâce à ses yeux au moment du choix. C’était basé sur des calculs et, mine de rien, Stubby aimait plutôt bien les mathématiques. D’autant plus qu’il n’y était pas mauvais. Et l’arithmancie se rapprochait de la divination. Mais finalement, c’était un peu ennuyeux.
Changeant de sujet, Perseus lui demanda ce qu’il chantait quelques minutes auparavant. Stubby fut flatté du compliment.
« Tu connais pas ? Elle arrête pas de passer à la radio en ce moment. »
Il écoutait beaucoup la radio en rêvant d’un jour y passer.
« C’est Life in Blue d’Eddy Birdy. La mélodie et le texte sont supers mais l’interprétation d’Eddy Birdy leur rend pas justice. Elle est pas top. Je trouve que je la chante mieux que lui. »
La modestie ne semblait pas faire parti des valeurs du jeune homme. Mais au moins, il avait confiance en oui.
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351Mar 13 Oct 2020 - 19:41

Perseus avait plusieurs questions à poser. Qui était Eddy Birdy ? Puis c'était quoi ce nom pourri ? Life in Blue, quel titre ridicule ?! Et cet Eddy Birdy chantait-il mal ? Alors pourquoi on le faisait passer à la radio en fait ? Il supposait qu'il devrait croire Stubby sur ce coup-là et juste suivre le mouvement. Mais ce serait éviter un sujet intéressant - enfin il supposait - parce qu'il ne le maitrisait pas. Son cerveau avait beau fonctionné à 100 à l'heures lorsque cela concernait les potions, les créatures magiques et l'histoire de la magie, cela ne signifiait pas qu'il devait tout connaître. Il avait appris cela avec le temps. “Non, je n'écoute pas souvent la radio.” Avoua-t-il sans mal. Il écrivait et lissait beaucoup. Mais l'art n'était pas non plus son domaine de prédilection. Il était bon avec les chiffres avait-il réalisé également. C'était probablement la raison qui encourageait son père à "insister" pour qu'il rejoigne le casino plus tard, après Poudlard. Perseus n'avait de rêve, pas vraiment. En fait, il ne savait pas ce qu'il voulait faire. Pas comme Stubby.

Je te crois sur parole.” Il n'y avait pas de moquerie dans sa voix. Il était sincère, le Perseus. Toujours. Il détestait et ne savait pas mentir. Il connaissait des chanteurs, musiciens. Les grands classiques de la culture musicale sorcière. Par contre, les moldus... eh bien, comme tout le reste, dans sa famille, on n'aimait rien qui se rapprochait de près ou de loin aux moldus. Cela comprenait bien entendu la musique. “Donc tu aimes bien Life in Blue, mais pas son interprète.” Résuma-t-il en nettoyant un gantelet qui en avait bien besoin. Il essayait de réfléchir à ce qu'il pouvait demander ensuite. “Tu veux devenir chanteur, j'imagine ? Tu joues d'un instrument également ?” Il avait cru comprendre que savoir faire les deux était une bien meilleure chose pour devenir célèbre. Son père avait essayé de lui faire apprendre le piano avant de cataloguer ça "aux activités féminines". Iris savait jouer. Et du violon aussi. Mais il ne voyait pas très bien à quoi cela lui servirait puisque leur père la destinait à un mariage sans amour. “Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard. Il y a plein de choses que j'aime faire.” Voler des ingrédients dans la réservé de Slughorn eut-il envie d'ajouter pour plaisanter. S'il ne trouvait pas, Perseus, il finirait au casino. Ou alors, il ferait n'importe quoi. Les deux éventualités qui ne lui plaisaient pas. Sans doute prendrait-il plusieurs options à l'école supérieure de magie sans vraiment en choisir une. Ce serait bien son genre tiens..
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Empty
MessageSujet: Re: Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby] 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Aux vieilles armures poussiéreuses... [Stubby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Stubby] Le moi qui n'est pas moi
» photomaton (stubby)
» L'invité est roi (Stubby)
» Alcool & verrines [Stubby]
» Moi, le chanteur | Biographie de Stubby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-