Bon mois d'Octobre ! Pensez à vous hydrater.
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch – Précommande à ...
49.99 €
Voir le deal

Partagez

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Dim 17 Jan 2021 - 22:32



Crédit : HERESY.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Lun 18 Jan 2021 - 10:49

Éclats de “Mois”
MEREDITH HAWTHORNE
NOM : Hawthorne, un nom de famille choisi par la demoiselle, alors qu’il ne prouve en rien son héritage. Initialement, cela devait être de Vermandois, mais il en fut autrement.
PRÉNOMS : Meredith, Candice. Meredith est un prénom rare étant à la base masculin signifiant « grand seigneur ». Candice, quant à lui trouve son acception dans son origine latine : « candidus » qui équivaut à « blanc ». Symbole des toges des prétendants aux fonctions publiques dans l’Antiquité romaine.
SURNOMS : Meri, la plupart du temps. Le Poison, pour le restant.  
DATE DE NAISSANCE : Née le 09 novembre 1958. Mademoiselle Meredith Hawthorne est Scorpion, ascendant Scorpion.
LIEU DE NAISSANCE : Cardiff. C’est du moins, ce qui est noté sur l’acte de naissance.
STATUT DU SANG : Mêlé. Du sang de Vélane parcourt ses veines nobles depuis des générations.
MAISON : Serpentard, bien que destinée par sa lignée à entrer chez Beauxbâtons, elle n’y mettra jamais les talons. La ruse, la fierté et l’ambition seront ses maîtres mots durant sept années consécutives.
EMPLOI : Même si elle n’en a pas foncièrement besoin, Meredith fera en sorte de travailler pour un Artiste mégalomaniaque. Présidente du BDE à l’EMS, ce qui lui prendra aussi une partie de son emploi du temps.
NATIONALITÉS : Galloise et Française, elle est parfaitement bilingue.
PARENTS : Colin Hawthorne –Moldu-, 50 ans (Journaliste au Western Mail ) & Fenella de Vermandois –Sorcière demi-Vélane-, 40 ans (Comtesse). Morfin Carrow, 42 ans (Père légitime).
FRATRIE/SORORITE : Fille unique.
AVENIR : Auror.
AMBITION : Faire en sorte d’éradiquer les Ténèbres et faire triompher la Justice.
COURS OPTIONNELS CHOISIS : Sortilèges avancés & Tapinage (dissimulation)
COURS PRÉFÉRÉS : Sortilèges & Métamorphose
COURS DÉTESTÉ : Vol.
EPOUVANTARD : Elle, entourée d’hommes aux mauvaises intentions.
PATRONUS : Une hermine blanche. « Plutôt mourir que de se souiller ».
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Lun 18 Jan 2021 - 11:37

BUSES & ASPICS
BUSES
DCFM : Optimal
Métamorphose : Effort exceptionnel
Potions : Effort exceptionnel
Sortilèges : Optimal
Histoire de la magie : Acceptable
Vol : Piètre
Botanique : Acceptable

Divination : Effort exceptionnel
Étude des runes : Effort exceptionnel

ASPICS
DCFM : Optimal
Métamorphose : Effort exceptionnel
Potions : Effort exceptionnel
Sortilèges : Optimal
Histoire de la magie : Acceptable
Vol : Désolant
Botanique : Effort exceptionnel

Divination : Effort exceptionnel
Étude des runes : Effort Exceptionnel
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Lun 18 Jan 2021 - 16:43

Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie
Dissonances
Ma très chère fille,

Comment peux-tu ainsi dénigrer ce Don, qui te rend si spéciale à la face du monde ? Comment peux-tu autant détester, ce pour quoi tu es faite ? Décidément, je n’arrive nullement à te comprendre et je me soumets à ton jugement qui n’est pas si clément. Je sais que tu n’aimes pas ta mère, et que tu te plais à ne pas me nommer « Maman ». Tu as en héritage, quelque chose de fort et qui fait plier les hommes, cette race animale, à ta volonté.

Même si tu ne m’appelles pas « Maman », aies au moins la décence d’accepter, ce que tu es. Et ce pouvoir que tu as envers l’engeance masculine, qui évolue à tes côtés.

Ma fille.
Ta Mère.



~ ~ ~ ~


Mère,

Tes questionnements te sont légion et je les comprends. Mais, ce que tu ne peux décemment pas comprendre en revanche, c’est cette souffrance perpétuelle qui résulte de cette Malédiction. Que toi, tu appelles un Don. Je n’aime pas ce que je suis et ce que je reflète à la face du monde. Je suis quelque chose qui s’approche d’un monstre et qui charme sans le vouloir les « hommes ». Tous les hommes. Tu n’as pas vécu ma solitude à Poudlard, tu n’as pas dit des adieux déchirants envers quelqu’un, que tu as aimé et que tu aimes toujours profondément.

Tu ne sais pas ce que c’est que d’être réellement aimée, vu que tu n’es qu’artifice. Et, je suis malheureusement comme « toi ». Sentir ce poids sur mes épaules, est un Enfer quotidien. Ce qui semble t’être totalement aberrant, si j’en crois tes écrits.

Meredith Hawthorne.



~ ~ ~ ~

Ma très chère fille,

Tu sais très bien ce qui peut arriver, si tu « aimes ». Cela ne peut t’apporter qu’afflictions et tourments. Tu n’as pas connu ton grand-père paternel mais ta grand-mère, l’a aimé jusqu’à un point de non-retour. Quitte à subir une douce et âpre Mélancolie que nous nommons à juste titre l’Hiver. Ne tombe jamais dans cette dernière, je t’en supplie. Même si tu n’écoutes pas ta mère, écoute au moins ce conseil : celui de ne jamais aimer mais de te faire aimer par les « hommes ». C’est tout ce que tu peux prétendre à faire, vu ta lignée respectueuse.

Ne me fais pas affront, ma fille.

Ma fille.
Ta Mère.



~ ~ ~ ~

Mère,

Tu ne me connais vraisemblablement pas. C’est bien pour cela, que je possède plus d’affection envers Grand-Mère et Freya. Deux femmes qui sont importantes dans ma vie. Toi, tu n’es qu’une génitrice cruelle et sadique, qui n’aime que le paraître et le désir qu’elle peut susciter chez les hommes. Malheureusement, comme tu le dis si bien : je possède cette lignée respectueuse. Ce qui m’apporte de ce fait, les conséquences qui semblent être liées à cette dernière. Tout comme Grand-Mère, j’ai connu mon propre Hiver et cela m’est insupportable, si je viens à le ressentir de nouveau.

Cette ascendance et tout ce qu’elle implique est à maudire. Mais, je suis ainsi, n’est-il pas ? Que puis-je y changer, Mère ? Tu m’as faite ainsi, à ton image. Mais, par tous les moyens, j’essaye de faire en sorte d’être différente et de me prémunir de ta parenté sur ma personne. Aime-moi, comme je peux t’aimer.

Je suis ainsi. Et ce sera toujours le cas.

Ta fille.
Meredith Hawthorne.

☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Mar 19 Jan 2021 - 12:01

AMBITION

Journal de Nollan Blake Emerson

Auror de mon état, et fraîchement débarqué du MACUSA pour des aspirations professionnelles mais surtout personnelles, je me suis vu attribuer une jeune demoiselle. Stupéfait tout d’abord par l’aura qui émanait d’elle, je l’ai tout naturellement interviewée afin de savoir quelles étaient ses attentes et aspirations. Et honnêtement, je n’ai pas été déçu.

~ ~ ~ ~

- Mademoiselle, Meredith Hawthorne ? Ai-je bon, dans la prononciation ? Avais-je demandé purement et simplement, mon accent américain ressortant dans mes propos.

Elle m’avait regardé longuement –silencieuse-, et dans les iris à la couleur peu commune, j’y avais déjà vu une once de défi et de pouvoir. Quelque chose qui transparaissait d’elle, par essence. Une forme accrue de détermination, pour cette belle blonde, qui était assise en face de moi, les mains posées sur ses genoux et son sac à main présent à terre. Tandis que pour ma part, j’étais en train d’allumer l’une de mes cigarettes. Accroc à la nicotine, que voulez-vous.

- Oui, Monsieur Emerson. Malgré cette pointe d’accent, vous avez très bien su prononcer mon nom de famille. Avait-elle dit, en claquant sa langue contre son palais, comme un geste d’impatience. D’impertinence.

- Après lecture effective, minutieuse de votre dossier et de votre candidature, je constate que vous n’êtes pas ici par hasard. Du moins, vous êtes venue dans mon bureau délibérément. Pourquoi ? Une bouffée de fumée, crachée sur le côté, attendant sa réponse.

Mon regard couleur d’ambre fixait chaque mouvement imperceptible de mon interlocutrice. Chaque geste paraverbal qu’elle pouvait m’offrir, alors qu’elle restait droite et digne, dans un silence quasi-religieux. Au MACUSA, et même durant ma scolarité à Ilvermorny, -Womatou pour être précis-, on m’avait accordé le surnom de Limier. Sûrement en accord avec mon Patronus : un malamute blanc. Alors, j’analysais tout. Jusqu’à son paroxysme.

Qu’elle me montre sa détermination ! C’était ça, que j’attendais de la part de Blondie.

- Vous êtes nouveau au sein du Ministère de la Magie et vos méthodes américaines diffèrent de celles présentées ici. Alors, je me suis permis de vous contacter et vous n’avez pas l’air d’être contre. Pour m’apprendre. Vous êtes reconnu par vos pairs, comme un Auror droit dans ses idéaux de Justice. Elle marque une pause et agrandit mon intérêt. Et, je veux encore développer cette suprématie de droiture en travaillant à vos côtés, Monsieur Emerson.

Un petit sourire. Et je me dis : elle est encore plus belle quand elle sourit et affirme son opinion.

- Cet emploi est dur et fera appel à vos tripes, Mademoiselle Hawthorne. Serez-vous assez forte pour pallier à toute éventualité, le concernant ? Ne pas faire valoir l’affect, malgré tout ? Vous détacher, de tout ce qui peut vous importer. Et œuvrer pour la Justice ? L’éradication des Ténèbres ? Mon ton était rude et dur, elle devait comprendre.

Je faisais exprès, mais visiblement, je n’émoussais pas ses ambitions. Ça me plaisait. Putain, que ça me plaisait. Si j’en croyais le regard vert devenu plus dense et soutenu.

- Je veux être dans vos pas et m’en démarquer. Que vous soyez une aide précieuse et un tremplin pour un avenir que j’ai déjà tout tracé. Je ne vais pas vous supplier Monsieur Emerson, ce n’est pas dans ma nature, mais je pense que nous sommes amenés à faire de grandes choses et être votre disciple et vous mon mentor, serait dans l’ordre établi. Qu’en pensez-vous ?

Ce que moi, j’en pense ?

- Vous serez informée dans la semaine de ma prise de décision, par un hibou. Avais-je dit avec un ton sérieux, alors que j’avais déjà ma réponse, tandis qu’elle prenait congé. Et, que j'éteignais ma cigarette.

~ ~ ~ ~

Sans nulle surprise, Blondie évoluerait à mes côtés. Quitte à ce que je lui montre quelques enseignements de manumagie. Sait-on jamais.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Mer 20 Jan 2021 - 18:01

Le feu sous la glace
Samuel Shepherd – 31.10.1957 (21 ans) - Gallois (né à Cardiff) – Moldu  – Scorpion (ascendant Taureau) – 1m74 – 72 kilogrammes – Champion de lutte et de boxe en régional –

~ ~ ~ ~

Égoïste (quand ça l'arrange) - Fidèle - Stratège - Méticuleux - Pragmatique - Ambitieux - Perfectionniste - Mélancolique - Renfermé - Sanguin - Colérique - Ego (légèrement) surdimensionné - A l'écoute - Empathe - Soutien indéfectible

~ ~ ~ ~

Élevé à la dure dans une famille qui prône l’excellence et la compétition, Samuel Shepherd n’a jamais failli à ce que l’on attendait de lui. Rentrant dans des cases parfaites, établies pour lui et lui seul. Fils unique, il porte le poids d’un héritage conséquent sur ses épaules. La fortune de sa famille, s’étant construite à coups d’investissements frauduleux et de magouilles en tous genres. Destiné à endosser un costume de dirigeant d’entreprise à la suite de son paternel, le jeune Gallois a vu ses idées de grandeur et d’insouciance se modifier conséquemment quand elle est venue dans sa vie et en a bouleversé les paradigmes.

Meredith Hawthorne. Sa sculpturale voisine.

Il la connait depuis l’enfance, son regard sombre accrochant le sien d’un vert dont la teinte lui était alors jusque-là inconnue. Et, sachant par ce simple regard qu’il en serait littéralement fou amoureux. Quitte à tout faire pour elle, et à ce qu’elle le comprenne. Autant dans l’Ombre, qu’elle pouvait être dans la Lumière, Samuel Shepherd s’étant toujours substitué à un Chevalier des temps modernes, écrasant dans une Croisade infernale, tous les garçons qui pouvaient s’approcher de sa Belle. Un jour, l’indifférence polie qu’elle lui avait apporté jusqu’à ce jour, a changé. S’étant mué dans quelque chose de plus « intime ».

Il a été son premier. Et, le sera toujours dans un sens. Alors qu’elle était âgée de quatorze ans et lui quinze.

Le jeune Gallois attend toujours ses retours avec une certaine impatience teintée de désir et d’inquiétude. Car, il a « vu » et « connu », l’Hiver qu’a traversé la belle blonde et ne veut plus jamais voir ce sentiment qui a terni sa beauté et noirci son cœur. Hargneux et rancunier, il en connaît l’instigateur et même sans pour autant le connaître, il le hait de toute son âme jusque dans ses tripes. Qu’il ne le rencontre jamais, l’Ire sourde lui dévorant les entrailles.

Actuellement dans un cursus axé sur le Marketing, Samuel Shepherd, fait ses armes et ses poings –surtout-, entre les murs de la sacro-sainte University of South Wales, devant faire bientôt un choix : reprendre l’entreprise peu reluisante de son géniteur ou poursuivre une carrière de champion. Boxe et lutte, associées.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Sam 24 Avr 2021 - 17:34

FILMOGRAPHIE
Avant-propos : Depuis mon enfance, j'ai été initiée à l'art cinématographique, par mon aïeule. La grande actrice de cinéma sorcier muet, Fiona de Vermandois. Néanmoins, j'ai une préférence quant à un genre de film, une envie particulière de me faire frissonner. Parce que j'aime ça et que je me sens vivante.

Top 5 films d'horreur
1) L'Invasion des Profanateurs (1978)
2) La Nuit des masques (1978)
3) Suspiria (1977)
4) Carrie au bal du diable (1976)
5) ? (1979-1980)

Notes : Les deux premiers ont été visionnés avec Gauwain Robards. Les deux suivants, je dois encore les lui montrer. Et pour le dernier, cela reste encore du domaine de la pensée et non encore de la création.

Top 5 films polar
1) Taxi Driver (1976)
2) Orange Mécanique (1971)
3) Phantom of the Paradise (1974)
4) Bonnie et Clyde (1967)
5) Série noire (1979)

Notes : Je me suis concentrée sur des polars. Un autre genre, que j'affectionne tout autant. Là encore, je dois montrer cet échantillon à un petit ami qui je l'espère, ne sera pas réfractaire.

☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Mar 27 Avr 2021 - 7:59



Crédit : HERESY.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Mar 27 Avr 2021 - 10:02



Crédit : HERESY.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Jeu 3 Juin 2021 - 9:01

DE PROFUNDIS
Gauwain Robards.

Jamais je n’aurais pensé que ce soit lui. Jamais je n’aurais cru que c’était lui. Que c’était lui qui serait en mesure de faire vibrer quelque chose que je pensais éteint, au plus profond de mon être. Jamais je n’aurais cru que ce sacrifice fait, il y a de cela quelque temps, nous ferait nous mettre ensemble, en ce jour. Je m’étais destinée à ne plus aimer mais je ne pouvais m’y résoudre, consciente que mes sentiments n’étaient nullement factices et que je ne pouvais décemment y renoncer. Son sourire, sa voix grave et chaude et sa chevelure brune où je me suis toujours imaginé y passer mes doigts, c’était ça. C’était ça qui me manquait et c’en était une cruelle évidence.

De nombreuses fois, j’ai rêvé de poser mes lèvres sur les siennes, l’embrasser, le sentir contre moi et en moi, pour ne plus jamais le laisser partir. L’aimer à en mourir, c’était tout ce que je pouvais lui offrir, tout ce que je pouvais lui concéder. L’observant de loin, comme une spectatrice de cette félicité que je m’interdisais. Parce que je l’aimais, et qu’il était préférable de le laisser s’en aller. Comme un sacrifice, comme un abandon. Alors que je ne l’ai jamais souhaité. Jamais. Il a été mon oxygène sans qu’il ne le sache réellement, sans que lui-même ne le conçoive. Des regards échangés dans la Grande Salle, dans nos cours communs, dans le Parc de Poudlard, pour n’aboutir qu’à une seule et même chose : le refuser.

Aujourd’hui, c’est différent. Et, je peux certifier une chose, je suis heureuse à ses côtés et je ne veux que lui et lui seul. N’y aurait-il alors qu’une solution à ce bonheur que je me suis pourtant interdit ? La solution, elle se trouve là. Devant moi. Plus jamais, je ne serais en mesure de le laisser s’éloigner. Plus jamais, je ne le pourrais. Parce que, je l’aime comme une folle, qu’il est celui que je complète et qui me complète. Un seul sourire de sa part, et je me sens parfaite. Un seul mot prononcé par lui, et je me sens vivre. C’était comme s’il parvenait à lire dans mon esprit et dans mon cœur sans se forcer. Sans se brusquer. Et pour cela, je l’en remercie. Tellement.

Je t’aime. Pour toujours. A jamais.
Gauwain Robards.



☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Ven 25 Juin 2021 - 20:35

Fidelitas
Cole Bronson – 28.11.1954 (25 ans) - Écossais (né à Inverness) – Né-Moldu  – Sagittaire (ascendant Vierge) – 1m78 – 69 kilogrammes – Employé modèle, cuisinier hors pair et artiste à ses heures perdues (qui ne sont pas si perdues que ça, en fin de compte) –

~ ~ ~ ~

Méticuleux – Fidèle (envers sa patronne) - Délicat - Réfléchi - Pragmatique - Émotif – Perfectionniste (un peu trop) – Mélancolique (souvent) - Renfermé - Indépendant - Humeur égale - Fragile - A l'écoute - Peut faire preuve d’un odieux cynisme - Asexuel - Artiste doué (même s'il en pensera toujours l'inverse)

~ ~ ~ ~

Cole Bronson est un être sans histoires, du moins en apparence. Seul membre sorcier d'une famille entièrement moldue, il verra l'acquisition de ses 'pouvoirs' comme une damnation plutôt que comme un Don du ciel. Ses parents, tous deux fleuristes l'encourageront lorsqu'il recevra le précieux sésame d'entrée pour l'école de sorcellerie Poudlard, où l'illustre Maison des Serdaigle lui ouvrira ses portes. Effacé et peu enclin à la communication, l'Écossais n'aura nullement une pléthore d'amis durant sa scolarité. Plutôt des connaissances qui s'évanouiront avec le temps. Et, auxquelles, il n'y fera pas vraiment cas.

Privilégiant des études supérieures à l'EMS par la suite, il entamera une seule année dans la section des 'métiers journalistiques', mais n'y trouvera pas sa voie. Parce que sa voie sera autre, et qu'il la trouvera bien un jour. Et cette dernière s'imposera à lui, dans une annonce parue dans la Gazette du Sorcier, à la rentrée de Septembre 1977. Une mystérieuse jeune femme, prénommée Meredith Hawthorne cherchait un Majordome pour satisfaire des tâches quotidiennes. Et potentiellement pour lui tenir compagnie, ce que déduisit le jeune homme sans le verbaliser pour autant.

Il se présenta donc, un soir d'été où la pluie était présente dans le ciel grisâtre londonien, impressionné par l'immense demeure où la jeune femme semblait être irrémédiablement seule. Néanmoins, il ne fut pas le seul prétendant au titre, sept autres jeunes hommes avaient répondu à la candidature et s'étaient présentés pour prétendre obtenir le poste, convoité. Égal à lui-même, l'Écossais paraissait froid et inatteignable, faisant preuve d'un flegme britannique à toute épreuve.

Lorsque son tour arriva, et qu'il apparut devant la maîtresse de maisonnée, il n'en fut nullement affecté. Contemplant la beauté de la jeune femme comme d'une apparente et banale normalité. Il n'avait jamais fait cela, tenir une maison en ordre et satisfaire les besoins d'une future patronne. Lui, qui se cantonnait à une carrière de Journaliste à la Gazette, était à mille lieues de connaître les qualités demandées pour être un employé modèle.

Son Destin se joua sur une seule question posée, témoignant que la demi-Vélane avait déjà fait son choix en voyant apparaître l'Écossais dans son grand salon.

- Comment me trouvez-vous, Cole ? Avait demandé cette captivante jeune femme, son regard vert hypnotique planté dans les iris gris-bleu du jeune homme.
- Absolument banale, Miss Hawthorne. D'une banalité sans nulle autre pareille. Avait répondu Cole Bronson, un léger sourire cynique plaqué sur ses lèvres fines.
- Bien. Vous commencez demain. Huit heures. Je ne tolèrerais aucun retard.
- Entendu.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Lun 5 Juil 2021 - 18:33

Ab imo pectore
Parrain,

Si je prends ma plume en ce jour, c’est pour t’écrire ces quelques mots. Tu sais combien je peux t’aimer, toi qui n’es pas un « Père » à proprement parler, mais qui en est un tout de même. Peut-être, dans le sens le plus métaphorique du terme. Mère, a eu raison de te choisir lorsque j’avais cinq ans et que je découvrais le monde qui m’entoure. Comme un véritable père, tu m’as tenue par la main et tu m’as toujours encouragée.

Tes conseils ont toujours été avisés et signe de bienveillance à mon égard. Je te sais fidèle à mon encontre et peu démonstratif dans tes sentiments. Or, je sais pertinemment que tu m’aimes, parce que tu l’exprimes par des mots et non des gestes. Bien que tes étreintes, me sont réservées. Je le sais. Et cela, me fera toujours sourire que de voir, combien tu peux m’en témoigner.

Aucune parole, ne sera assez forte pour t’exprimer mes sentiments. Même si, je ne les énonce pas souvent, tu dois comprendre qu’ils sont véridiques. Et, qu’ils ne changeront jamais. Parce que tu es d’une importance capitale dans mon univers. Que sans toi, il manquerait une pièce. A la fois dans mon âme et dans mon cœur. Tu es quelqu’un d’exceptionnel, Parrain. Car, même si pour toi, cela est difficile de l’entendre, c’est ce que je pense. Je me rappelle encore de notre toute première rencontre, où, impressionnée par ce grand homme, j’étais cachée derrière la robe de Mère.

Où, ta voix douce et rassurante a fait en sorte d’apprivoiser la petite fille blonde et sage que j’étais. Tu aurais pu très bien refuser ce rôle, mais tu l’as endossé. Comme toutes ces héroïnes et ces héros que tu dépeins dans tes ouvrages. Au destin à la fois tragique et inévitable. Or, ce n’est pas l’Auteur à succès que j’aime, c’est le grand homme de principes qui se cache derrière. Pour moi, tu es un modèle. Et, j’ai toujours à cœur de te faire plaisir et de te rendre hommage, dans tout ce que je peux entreprendre.

Tes conseils me sont toujours bénéfiques et je les écoute toujours. Parce qu’ils sont dictés avec le cœur et la sagesse qui te caractérise. Je veux toujours être fière de toi et prendre toujours les meilleures voies qui s’offrent à ma personne. Mais, je te demanderais toujours un repère en amont. Afin, que je ne me trompe pas et que je ne saute pas à pieds joints dans l’Inconnu. Jamais, je ne te ferais honte, tu peux me croire. Parce que Mère t’a choisi et qu’elle a eu raison de le faire, je ne veux pas déroger à cet état de fait. Je t’aime Parrain. Pour tout ce que tu as fait, fais encore et feras pour moi. Je le sais.

Ta filleule,
Meredith Hawthorne





☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351Ven 9 Juil 2021 - 16:46

La morsure et le baiser
Salut, Seren,

Tu dormais, je n’ai pas voulu te réveiller. Et pourtant, j’ai eu envie de t’embrasser. C’est la meilleure façon de commencer une journée, te retrouver.

Mais ton sommeil semblait réparateur et tes rêves agréables et je n’ai pas eu le cœur de t’en tirer. Tu vas rougir en lisant ça, mais : tu es belle, quand tu dors. Enfin tu es toujours belle, mais lorsque tu es assoupie il y a sur ton visage une expression de félicité. A quoi rêves-tu, mon étoile ?

Peut-être à moi, si je suis chanceux. Comme j’ai été chanceux que tu me dises oui.

En te regardant dormir, ce matin, j'observais la bague qui ne quitte plus ton doigt. Elle te va à la perfection. Élégante contre ta peau, à l’image de sa propriétaire. Quand ta grand-mère me l’a confiée, j’ai su qu’elle serait parfaite. C’est un héritage du passé, mais aussi, parce que les dieux l’ont voulu, un témoignage du présent ; avec ses couleurs qui auraient rendu fier Salazar, et ces mots qui te sont dédiés (je ne regrette pas de l’avoir faite ainsi personnaliser, je voulais qu’elle soit pleinement tienne, j’espère que Fiona ne m’en voudra pas). Mais c’est aussi une promesse d’avenir.

Toutes ces années à venir, je te les offre ; tous les bonheurs, tous les sourires, je veux qu’on les construise ensemble, qu’on les vive à deux. Que cet anneau m’en soit témoin.

Je t’aime.

J’ai hâte de te retrouver ce soir.

G.


☾ ANESIDORA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Empty
MessageSujet: Re: Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Éclats de "Mois" | Meredith Hawthorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: Ecrivez votre histoire :: 
Vos biographies
-