Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

Partagez

The cruelty and the beast w/Alecto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lachlan McCulloch

Lachlan McCulloch


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| AVATARS / CRÉDITS : James McAvoy @doom days
| SANG : Mêlé, et alors ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un détraqueur
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The cruelty and the beast w/Alecto Empty
MessageSujet: The cruelty and the beast w/Alecto The cruelty and the beast w/Alecto 129196351Lun 18 Jan 2021 - 13:42

Lachlan avait la gueule des mauvais jours. En même temps, en ce moment, tous les jours étaient mauvais. Non, ils étaient pires. De pire en pire. À cours d’essence de dictame, la veille, il s’était couché à peine revenu du club avec la tronche ravagée, traces de sang frais sur l’oreiller tandis que son arcade s’était remise à saigner deux, trois fois dans la nuit. Sa lèvre aussi était éclatée, et il avait une pommette à demie-ouverte. Super, non vraiment. Enfin, il fallait voir la tête du mec en face, hein. Parce que Lachlan avait déserté le club un moment, mais sitôt revenu sur le ring, sitôt la rage revenue, la rage à l’idée de reprendre sa vie comme si rien n’avait changé alors que si, la Bête avait été de retour. L’adversaire avait frôlé le coma, la mort peut-être même. Rien à foutre. L’écossais avait quitté les lieux avant de le voir se relever, pas son problème. Aussi, quand il s’était réveillé à pas d’heure ce midi là, Lachlan avait à peine croisé son reflet avant de filer sous la douche, où le rouge avait parsemé le carrelage alors qu’il aurait pu compter les bleus qui habillaient un peu sa peau nue.

Jean à moitié troué, pull déformé, Lachlan s’affala dans son fauteuil, un verre de whisky à la main. Il comptait bien s’en coller une belle jusqu’à ressombrer côté Morphée. Il faisait un temps de chien, et même si on le comparait souvent à une bête, il avait moyennement envie de sortir s’oxygéner les poumons pendant un footing, ou rafistoler la toiture de son chalet qui partait en vrille en ce moment. Il n’était plus d’humeur à rien, à part se ravager la tronche à coup d’alcool et attendre que le temps passe. Plus de travail, et l’oisiveté, pour un mec qui n’aimait pas penser, c’était une tannée. Bientôt, ça reviendrait. Retourner à la boutique, retourner là où il y avait encore le fantôme de Mack qui y vivait. À moins que ça ne soit dans sa tête. Bref. Peut-être aurait-il dû profiter du calme avant la putain de tempête. Parce quand la marque sur son bras s’agita, Lachlan sut que son après-midi allait être occupée, et pas comme il aimait. Et merde. Il n’avait jamais aimé ça, rappliquer comme un clébard pour obéir, mais depuis cet été, c’était pire. Enfiler sa cape, semer la mort, tout ça c’était trop. Beaucoup trop. Chaque fois, il se disait qu’il n’irait pas, après tout ça ferait quoi ? Qu’ils le tuent, hein, ça aiderait même. Mais ces gens-là faisaient souvent pire. Sa famille ne méritait pas ça. Ils seraient capables, ça ou le kidnapper et le faire croupir dans un endroit pire que là où il était avant. Non, pas possible. Rien n’était pire que ça. Alors obéir, c’était encore le mieux à faire. Lachlan hésita à se resservir un verre de whisky avant de partir, vu qu’il venait de le finir, mais se résigna et enfila sa cape avant de transplaner, sans jeter un regard à son reflet toujours bien abîmé. Il aurait peut-être dû cela dit.

Petit pas de travers à l’atterrissage. Il avait un chouia trop bu, pas pour rien qu’il préférait venir à dos de balai d’habitude. Vol en état d’ébriété, il maîtrisait un peu mieux. Mais là, il voulait arracher le pansement. Dans le grand hall tout froid, comme ses propriétaires, le mangemort leva les yeux et reconnut les lieux. Enfin presque. Il était chez les Carrow. Leurs baraques se ressemblaient toutes, aux capuches, mais celle-là… L’enfer, mais en froid. Comme le maître des lieux. Las, Lachlan n’attendit même pas que l’elfe l’accueille et posa ses fesses sur ce qu’il avait identifié comme un siège, un tabouret - un truc comme ça quoi - contre un mur. La tête basse, il attendait comme un brave toutou que la rouste arrive. Qu’on réveille ses démons avant de le lâcher quelque part pour qu’il exerce sa rage. Ses grands yeux bleus rivés sur ses mains, il remarqua que ses phalanges non plus n’étaient pas réparées, et ne réalisa même pas à cet instant que son visage était sûrement dans le même état. Au loin, il entendit les petits pas d’un elfe qui trottinait, et se mit à plaindre la pauvre créature qui devait avoir une vie bien peu enviable, et se prendre des coups, de canne, de phrases assassines, tout ça. Il savait, on lui faisait un peu pareil. Juste, il n’habitait pas ici. On lui laissait suffisamment de répit pour regagner sa petite baraque isolée. Oui, mais jusqu’à quand ? Il savait qu’il allaient bien finir par l’enchaîner dans ce cachot où il avait déjà passé de trop longues journées, et ne plus jamais l’en laisser sortir, sauf pour tuer. C’était cruel, ça ne les arrêterait pas. Alors il venait, pour mériter sa liberté une fois le massacre accompli en priant chaque fois pour qu’ils honorent la part du contrat. Mais ces gens-là, l’honneur, ils ne connaissaient pas. Alors chaque fois, c’était quitte ou double. Et comme toujours, il attendait que le couperet tombe. C’était bien tout ce qu’il méritait, et il le savait. Il n’était pas bien futé, Lachlan. Mais au moins, il était lucide.
Revenir en haut Aller en bas

The cruelty and the beast w/Alecto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Beauty and the Beast • ft. Svetlana
» Fiche d'Alecto Carrow
» Baguette de Alecto Carrow
» Biographie de Alecto Carrow
» Teach me your ways - Alecto & Bellatrix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-