Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay Doll avec artbook
10.80 €
Voir le deal

Partagez

[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yelena Dratsena

Yelena Dratsena


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 204
| AVATARS / CRÉDITS : Sharon Den Adel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le corps sans vie de sa mère
| PATRONUS : Un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Jeu 4 Mar 2021 - 17:13

Par Merlin si sa mère la voyait que dirait-elle? Si Soyle la voyait… si Marius la voyait… Misère peu importait finalement qui la voyait, n’importe quelle personne qui la connaissait bien et la retrouvait dans cette situation serait certainement très rapidement en plein hilarité. Pas forcément à cause de sa tenue qui restait un peu plus soignée que pour tous les jours sans être totalement hors de son style. Non ce qui les amuserait probablement beaucoup serait de la voir hésitante et mal à l’aise à ce bar. Pourtant en charmante compagnie d’une amie elle pourrait être bien plus à son aise. C’était sans compter sur la roue de cupidon et ce cher Archie Davidson.

Surprise par ce compliment inattendu d’un homme inconnu, Yelena avait déjà du mal à réaliser qu’il s’adressait bien à elle. Voir Carina les laisser seuls sur place avait été assez proche de la panique et potentiellement de la trahison. Si elle lui ferait sans doute la remarque plus tard, lorsqu’elle en aurait l’occasion, il était tout de même peu probable que Yelena puisse être réellement rancunière avec la jeune médicomage. Après tout, si elle avait refusé de se retrouver dans une telle situation de façon catégorique, elle aurait eu mieux fait de ne pas venir du tout. Ainsi elle restait sagement à sa place, encore moins à l’aise encore, laissant à Archie l’occasion de lancer la conversation.

- Il faut le dire, quand une femme est belle.

La flatterie, il était toujours délicat de savoir si c’était sincère ou non. Pour le coup, elle soupçonnait la remarque de se situer un peu entre les deux. Yelena avait donc souri légèrement, jetant un regard vers son verre pour éviter son regard à lui, ne sachant pas tellement comment répondre à ce genre de remarques. Méfiante, certes, mais pas totalement insensible. Et les compliments plaisaient toujours finalement.

-J'ai entendu un accent, d'où vous vient-il ?

Aïe, là c’était autre chose. La slave tentait au mieux de dissimuler cet accent, souhaitant presque se fondre dans la masse, peureuse d’être incomprise dans ses mots tordus par son palais habitué à un tout autre langage. Si en cours elle compensait en écrivant certains mots pour éviter la moindre erreur, là c’était différent. Et puisque c’était la première chose qu’il notait, c’est qu’elle s’était planté. Yelena savait bien qu’elle ne ferait pas disparaître cet accent, il ne fallait pas abuser non plus. Elle espérait simplement que ce n’était pas ce qu’on retenait d’elle. Son sourire avait donc perdu un peu de sa clarté, un peu perturbée par cette réaction. Elle n’avait posé qu’un rapide regard sur lui, comme prise en faute, bien que l’erreur n’avait rien de bien dramatique ni même finalement grand chose d’une faute.

-Russie… Sibérie… plus exactement…

C’était peu, très peu. C’était l’un de ses défauts. Il lui arrivait de parler par de petits morceaux de phrases, voire en monosyllabe si la situation se faisait plus délicate encore pour elle. Yelena s’était raclé légèrement la gorge, reprenant une gorgé de sa boisson. Cette façon de faire n’était clairement ni agréable ni très délicate de sa part, il fallait qu’elle se fasse pardonner, qu’elle fasse un léger effort. C’est donc elle qui avait posé la question suivante, cherchant un sujet plus simple pour l’un comme pour l’autre.

-En partie oui, il faudra le remercier !!! Et à la flèche de Cupidon, peut-être...

Le remercier? Isaac? Elle n’était pas certaine d’en avoir une envie folle actuellement. Quand à la flèche de Cupidon, elle n’irait pas jusqu’à penser qu’elle avait bien frappé avec eux. Les surprises, cela pouvait arriver, mais à ce point tout de même… Yelena décidée à faire un effort avait donc ri légèrement à son clin d’oeil, ne souhaitant pas sembler simplement désagréable auprès de ce pauvre homme qu’elle ne connaissait qu’à peine et qui n’avait pas fait grand chose pour lui déplaire si ce n’est remarquer qu’elle n’était pas anglaise.

-Oh je crois que Mr Wellington a mieux à faire qu’entendre nos retours actuellement…

Une occasion pour elle de jeter un oeil vers lui… et Carina. Elle espérait que le jeune homme fasse preuve de plus de retenue et de classe avec la jeune rousse qu’avec elle. Pas sûr que Carina le lui dise de toute façon, mais elle gardait un oeil discret dans leur direction, prête à tirer son amie d’une situation trop délicate si cela devait arriver. Cela serait sans doute plus habituel et confortable pour elle que la situation actuelle. Archie la troublait un peu. Pas parce qu’il éveillait en elle un sentiment en particulier, mais plutôt parce que ce genre d’échanges n’étaient pas dans ses habitudes.

-Quand à Cupidon je lui souhaite d’avoir mieux à faire ce soir que se pencher sur nos cas.

La belle avait réfréné au dernier moment une pointe d’amertume dans son ton, la gardant pour elle pour cette fois. Il n’avait pas besoin de savoir ce qu’elle pensait des relations amoureuses en ce moment ou plus simplement de sa vie. Sa remarque passait donc simplement sur un ton courant, un complément de sa précédente phrase…

______________________________
[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Tumblr_mvovu3br7F1s0h3qwo1_500
Certaines brûlures ne guérissent jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Ven 5 Mar 2021 - 19:49

Son identité restait encore un mystère pour lui, mais le jeune homme avait renouvelé une nouvelle fois son compliment, pour la belle brune qu'il avait en face de lui. Car oui, pour lui elle ne manquait pas d'atouts ni de charme, et elle lui plaisait. Il avait envie d'en savoir plus. Cette situation n'était pas facile non plus, car il avait l'habitude d'aborder ses conquêtes plus directement. Mais il avait le pressentiment que cette fois, il ne fallait pas agir de la sorte, et se montrer charmant. En parlant de ça, son accent en était un bon exemple. Son interlocutrice était donc Russe, Sibérienne pour être plus précis.

- Votre accent qui vient du froid est charmant. Qu'est ce qui vous a amenée dans notre capitale Britannique ? Tout ça intriguait le jeune homme, et il était curieux de ce soudain voyage en pays lointain, qu'elle lui offrait.

Toutefois, elle demeurait silencieuse à son deuxième compliment, y favorisant un léger sourire, et un regard en direction de son verre. Le jeune homme ne s'en formalisait pas, étant lui aussi dans un état inhabituel. Il se revoyait à Poudlard, et trouvait ça mignon.

En effet, Monsieur W avait mieux à faire, que s'assurer que chacun reparte accompagné. Le jeune homme coulait un regard vers le maître de cérémonie, trop absorbé pour épier leur conversation. Très bien, ils allaient pouvoir échanger en toute sérénité.

- Je pense qu'il en a pour un moment, ce qui laisse le temps pour discuter. Pour Cupidon, il a peut-être d'autres botrucs à fouetter. Mais sait-on jamais, on peut avoir de belles surprises parfois. Il avait voulu détendre un peu l'ambiance, en sortant une boutade. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Mais après tout, il ne savait pas ce que la vie pouvait bien réserver. Il laissait une part de chance au hasard.

Le jeune homme appréciait ce moment, mais ressentait en même temps un effet étrange. Cette jeune femme venue du froid, n'était décidément pas comme les autres, et ça le perturbait un peu. Il se demandait jusqu'où ce petit jeu allait les mener. Elle semblait un peu intimidée, et lui réfrénait ses démons lourdingues. Ils étaient bien partis, et ça l'amusait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Sam 6 Mar 2021 - 15:45

De loin, je constate qu’Ares Zabini a répondu par la positive à mon invitation.
Malheureusement, ce n’est nullement pour passer la soirée de la Saint-Valentin, en tête-à-tête avec moi. C’est pour potentiellement, me donner un regain d’énergie quand je constate avec émerveillement que Carina Hodgens est réellement de plus en plus à mon goût. Dans cette tenue, elle est divine, une véritable déesse. Je l’ai d’ailleurs complimentée là-dessus, tentant de faire en sorte que cette soirée me porte chance. Après tout, n’ai-je pas dit que c’est MA soirée ? Gauwain et sa copine ultra bandante, ont fait appel à moi et là aussi, j’ai répondu par l’affirmative. En précisant que personne ne vienne me casser les Cognards. D’ailleurs, mon ancienne camarade de maisonnée, ne s’est pas privée de me retourner ma propre observation. A laquelle, je souris, plus qu’aimablement.

Du coin de l’œil, je constate que la Dragonnière me surveille. Je lève mon regard bleu clair vers cette dernière, en grande conversation avec Davidson. Qui doit ramer comme un bougre, pour tenter de la séduire. A cette pensée, je lui offre un petit sourire en coin et un haussement d’épaules. A la slave brûlante, pas au guitariste des Croque-Mitaines, qui s’il réussit un exploit à la draguer et qu’elle accepte, aura ma reconnaissance légendaire. Reportant mon attention sur la jolie rouquine qui me fait face, je sens qu’elle veut jouer. Qu’elle se fait tentatrice. Après tout, cette soirée au Poisoned Cauldron, est faite pour ça, de toute façon.

- Je n’aurais pas aimé que tu tournes les talons, tu sais. Dis-je avec un large sourire sincère. En même temps, c’est la personne que j’ai voulu voir apparaître à cette soirée. Et, nulle autre. Merci Carina, venant de toi, je suis vraiment touché. Il n’en fallait pas moins pour faire honneur à cet évènement, auquel j’ai été invité à participer. Conclus-je avec un petit rire entendu.

Puis j’ai tenté.
Du moins j’ai essayé.
Et sa réponse, me fait lâcher un rire.
Car sa réponse, me plait fatalement.

J’y ressens une forme de jeu, ce qui est somme toute intéressant. Haussant un sourcil interrogateur, plus pour la forme à vrai dire, je laisse planer un temps de réponse. Qui se manifeste par un léger silence, tandis que je me penche doucement vers elle, la scrutant de mon regard bleu clair. Carina Hodgens est si belle, que c’en est la définition même de la tentation, faite femme. Il me faut toute ma concentration, pour ne pas lui offrir un geste déplacé de ma part. Quelque chose, qui ruine cette réception placée sous le signe de l’Amour qui a commencé sous les meilleurs auspices.

Si je suis sage ?
Je note.

- Je vais être aussi sage que je peux l’être. Si, c’est pour avoir la promesse d’un rendez-vous, après quelques heures. Énonce-je, d’une voix « douce », tout en venant déposer un baiser sur sa joue. Ça répond à ma question. Termine-je en me redressant doucement, toujours souriant.

J’ai comme une grande hâte que cette petite sauterie se termine.
Pas que je n’aime pas être le Cupidon de cette soirée, mais il y a mieux comme job.
Si je réussis à réunir Davidson et Dratsena, Gauwain et Meredith peuvent m’offrir une médaille.
Vraiment.


Dernière édition par Isaac Wellington le Mar 23 Mar 2021 - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Dim 7 Mar 2021 - 23:16

La Saint Valentin était toujours une journée tout à fait particulière. Il arrivait qu'elle la passe avec quelqu'un. Mais ce soir-là, elle était venue sans petit ami sans doute parce que quelqu'un en particulier l'intéressait. Si quelques mois plus tôt, on lui avait dit qu'elle serait présente à une fête étudiante à tester Isaac Wellington, elle aurait sans doute ri de bon cœur. Il se faisait charmeur. Oh ça, il ne manquait pas le coche, cela ne faisait aucun doute.  “Et je suis ravie de l'entendre.” Elle n'aurait pas aimé partir, pas si vite. Et elle prenait cette phrase plutôt bien. Elle eut un froncement sourcils à sa réponse. Il la remerciait. Voilà qui la faisait sourire sans nul doute. “Je pense que beaucoup d'autres sont d'accord avec moi.” Elle n'avait nullement besoin de détourner le regard pour savoir que des jeunes femmes le regardaient avec une certaine envie. Le charme faisait sans doute son effet. Et peut-être même sur des hommes, allez savoir. “Je suis curieuse de savoir ce qui t'a poussé à accepter une telle invitation.” Non pas qu'elle voyait quelque chose de mal là-dedans, mais elle était sincèrement surprise. Et elle savait qu'il la connaissait suffisamment pour le prendre pour ce que c'était : de la curiosité.

Elle entendit d'abord le rire qui sortit de la bouche d'Isaac. En général, c'était bon signe. Le silence qu'il imposa ensuite ne l'inquiéta pas outre mesure. Il essayait de maintenir le suspens. Elle jugea qu'il mordait peut-être bien à l'hameçon. Il rapprocha son visage du sien. Et alors, elle eut un temps d'hésitation. Il n'oserait pas n'est-ce pas ? Non pas qu'elle s'en plaindrait, mais elle lui avait gentiment demandé de rester sage pour obtenir le saint graal. C'était sans doute pas très loin de la réalité. Mais il n'en fit rien. Il lui promit donc ce qu'elle avait espéré. Il marquait donc un point, mais elle se garda bien de le dire à voix haute préférant éviter de trop lui en donner d'un coup. “C'est ce que j'espérais...” Souffla-t-elle alors qu'il l'embrassa pour la seconde fois sur la joue depuis le début de cette conversation. Décidément, il était tactile ce soir. Ou alors, c'était juste sa manière de lui dire ce qu'il aurait aimé vraiment faire. M'enfin, il ne fallait pas être Merlin pour le savoir. Il y avait des choses qui se lisaient assez facilement. Même pour elle. “Donc si tu es sage, je te promets qu'on se retrouvera en tête à tête quand tout ceci sera fini.” Dit-elle en jetant un coup d'œil d'abord à la roue de Cupidon puis aux autres fêtards dont certains qui commençaient à être pompettes. Et elle ajouta sur un ton tout à fait taquin : “Et en parfait gentleman, ce sera à toi de décider où nous irons.” Si seulement elle savait... Elle n'avait aucune idée dans quoi elle mettait les pieds.

Finalement, elle but une gorgée de sa bière. Son verre était encore quasiment plein. La qualité de l'alcool n'était pas forcément à la hauteur de ce à quoi elle était désormais habituée, mais cela ne la dérangeait pas vraiment. Cela lui rappelait ses propres années étudiantes. Des souvenirs somme toute particulièrement positifs. De son autre main, elle pointa le verre du doigt : “Après ça, tu me conseillerais de boire quoi ?” Pas le fameux cocktail de la Saint Valentin, elle supposait. Il ne lui avait pas réellement donné envie.
Revenir en haut Aller en bas
Yelena Dratsena

Yelena Dratsena


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 204
| AVATARS / CRÉDITS : Sharon Den Adel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le corps sans vie de sa mère
| PATRONUS : Un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Jeu 11 Mar 2021 - 20:50

Comme très souvent elle en dévoilait très peu, le oins possible. Habitude, un défaut sans doute, mais Yelena n’était pas si simple à approcher. Pourtant elle savait être charmante lorsqu’elle le voulait. Mais du coup cela se faisait avec un nombre de personne relativement restreint. Sans doute trop restreint diraient certain. Alors quand ce pauvre garçon venait vers elle pour la complimenter et sans doute avec une idée derrière la tête, on ne pouvait pas dire qu’i était reçu chaleureusement. Ce n’était pas tellement méchant, pas même volontaire. Ce pauvre Archie était l’un de ces pauvre homme inconnus qui finiraient peut-être par se décourager face à son attitude assez froide. Surtout si il commençait par relever cet accent qu’elle tentait de cacher, la mettant relativement mal à l’aise.

-Votre accent qui vient du froid est charmant. Qu'est ce qui vous a amenée dans notre capitale Britannique ?

Bon, il était temps de faire un effort. Il continuait dans ses compliments, il serait malvenu qu’elle se montre trop renfermée, surtout sur une soirée comme celle-ci. La slave sans envisager passer la soirée voire le reste de sa vie avec ce fameux Archie se disait qu’elle pouvait au moins se montrer aimable le temps d’une conversation.

-Des histoires de famille si l’on peut dire. Pour vous donner la version courte, je viens d’un clan de dragonniers en Sibérie. Je suis venue échanger avec un clan gallois à l’époque pour ces fameuses histoires de famille. Cela ne s’est jamais réellement réglé et je me suis un peu éternisé. J’ai enseigné 15 ans l’astronomie à Poudlard et maintenant j’enseigne ici à l’ESM.

La voilà qui en donnait un peu plus. Connaissait-il le nom de celle qui avait tenu si longtemps le poste de professeur d’astronomie? C’était possible, mais pas certain. Il finirait peut-être par lui demander. En attendant elle gardait l’avantage, puisqu’elle, elle connaissait son nom. Par la suite c’était elle qui avait tenté un trait d’humour (ce qui était à noter, tout de même parce qu’assez rare). Cela lui permettait aussi de garder un oeil sur Carina, mais surtout Isaac. La dragonnière était pourtant rapidement revenue vers celui qui lui faisait la conversation. Après tout c’était l’important actuellement, normalement.

-Je pense qu'il en a pour un moment, ce qui laisse le temps pour discuter. Pour Cupidon, il a peut-être d'autres botrucs à fouetter. Mais sait-on jamais, on peut avoir de belles surprises parfois.

Si ce n’était pas une tentative un peu lourde là, ou en tout cas on s’en approchait. A croire qu’elle attirait de toute façon ce genre de personnages. Et en général, c’était tout l’un ou tout l’autre. Pas encore décidée sur ce qu’elle pensait du personnage, elle laissait donc faire les choses. Souriant très légèrement.

-De belles surprises? Vraiment? Vous pensez en avoir ce soir?

Elle n’était pas décidée mais commençait à se prendre légèrement au jeu, accoudée au bar, son verre à la main. Yelena n’était peut-être pas charmeuse ni même totalement souriante, mais au moins elle n’était pas imbuvable.

______________________________
[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Tumblr_mvovu3br7F1s0h3qwo1_500
Certaines brûlures ne guérissent jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Ven 12 Mar 2021 - 18:55

Des dragons ? Elle avait bien dit des dragons ? Le jeune homme croyait avoir mal entendu. Pourtant, cette belle jeune femme rajoutait qu'elle exerçait le métier de Dragonnière. Le fait qu'elle avait été enseignante à Poudlard et qu'elle le soit aujourd'hui à l'ESM, lui était passé à côté. C'était une info de première importance. Lui qui avait élu ces mêmes créatures au rang prestigieux de préférences entre toutes, il allait enfin pouvoir échanger à ce sujet, avec une personne. Il était heureux.

- Dragonnière, ça doit être un métier passionnant. En quoi ça consiste ? Mes favoris sont les Boutefeu Chinois. Et les vôtres ? Je suis curieux, mais j'adore ces créatures, et avoir une personne qui les connaît aussi bien devant soi, pousse à poser des questions.

Outre ses manières quelques peu lourdingues et singulières de fonctionner quotidiennement, le jeune homme était prêt à écouter ce récit, et ne pas en perdre une miette. Ils les aimaient car ils étaient réputés pour être agressifs, mais surtout pour leur tolérance certaines envers leurs congénères, avec lesquels ils pouvaient partager leur territoire. En somme, un reflet de son éducation hippie.

Puis il songeait tout à coup à la Sibérie. Lui qui avait été bercé toute son enfance par les contes de l'Inde, ses légendes et son folklore, il s'imaginait mal ce pays lointain et froid. De la neige, ça pour sûr il devait y en avoir, et pas qu'un petit peu. Mais des images aux couleurs explosives, aux senteurs épicées et des sons lui parvenaient, chassant cette immensité monochrome, et toutes ces choses qui s'y rapportait, et dont il ne connaissait rien. Il y avait néanmoins une solution pour remédier à ça, et elle se trouvait juste devant lui. Aller, encore une ou deux questions...

- J'avoue que je ne sais rien de votre pays, et je le regrette. Comment est ce ? J'en ai une image trouble. Vous enseignez toujours l'astronomie, où vous avez changé de matière, pour l'ESM ? Il voulait en savoir plus, car elle lui plaisait. Son origine était un plus certes, mais quelque chose émanait d'elle, qui faisait de lui un homme curieux. Il ne saurait dire quoi exactement.

La voilà qui en posait à son tour. Un jeu de questions/réponses bien agréable, qui il l'espérait, ne s'arrêterait pas en si bon chemin. Il se gardait bien de la préserver de toutes ces blagues lourdingues, mais voyez vous, le naturel revient toujours. Il fallait faire avec ! La vie réservait toujours des surprises, et celle qu'il était en train de vivre, en était une très bonne. Il ne s'était pas attendu à faire une rencontre comme celle-ci, mais il en était content. Il se conduisait en homme responsable, et non en gamin immature, comme bien souvent. Ca le changeait, et même si au départ in n'était pas très à l'aise, il se laissait entraîner, et croisait les doigts, pour marquer des points auprès d'elle.

- On ne sait jamais de quoi la vie est faite. Et puis, je suis actuellement en charmante compagnie, ce qui est en soit une bonne surprise. Qu'en pensez vous ? Cette phrase était un peu bateau, il en convenait. Mais c'était sincère, et il ne voyait pas tellement quoi rajouter de plus. La simplicité c'était bien parfois.

Il rendait à la jeune femme son léger sourire, et en arborait un plus large. Il en avait oublié sa mission du soir. Il n'était pas pressé de rentrer, et tremper ses lèvres encore une fois dans son verre, attendant la suite avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Sam 13 Mar 2021 - 14:46

D’ordinaire la Saint-Valentin, je la passe en charmante compagnie.
N’ayant nullement besoin de connaître l’identité de la jeune femme avec qui je suis, ce soir-là. En revanche, à cette petite sauterie organisée par les deux étudiants de l’EMS, il y a bien cette seule et unique personne qui me plait. Carina Hodgens est décidément tentatrice et divine, et ne se prive nullement de répondre à mes quelques petits gestes de provocation. J’ai spécifié notamment : qu’on ne vienne pas me briser les Cognards, lors de cette soirée. Or, mon ancienne camarade de maisonnée est cette exception qui confirme la règle. Souriant, je ne peux m’en empêcher. Avec un petit sourire en coin, je l’observe de mon regard bleu clair, mes mains présentes dans les poches de mon pantalon de costume.

Si belle, que les autres demoiselles ne sont bien que de pâles copies à côté d’elle.
C’est un fait indéniable et indiscutable.
Et, je ne peux le renier bien longtemps, à-vrai-dire.

- C’est un réel plaisir, que tu en soies ravie. Dis-je avec un large sourire, tout en jetant un regard désintéressé aux demoiselles mentionnées par mon interlocutrice. Je vais t’avouer une chose : c’est la demoiselle présente en face de moi qui m’intéresse. Son avis, du moins. Énonce-je avec un petit rire entendu, tout en m’approchant doucement.

J’avoue qu’avoir l’œillade persistante de la Dragonnière, non loin de moi, me limite dans mes actions. Mais, je n’y fais pas plus cas et me concentre adroitement sur ma délicieuse vis-à-vis qui m’avoue être décidément bien curieuse du pourquoi de mon acceptation à cette soirée de Saint-Valentin. Avec un léger rire, je ménage toujours mon suspens. Si j’ai accepté, c’est tout simplement parce que Gauwain me l’a demandé. Et, qu’avoir un nom connu sur l’affiche de cette charmante petite sauterie peut faire venir du monde. C’est bien connu.

- Si j’ai accepté de me rendre à cette soirée et de jouer le Cupidon d’un soir, c’est parce que l’étudiant qui organise cet évènement, me l’a demandé. Réponds-je avec toute la sincérité possible. Quelqu’un de connu, peut faire venir du monde. J’ose espérer, du moins.

J’ai été sage, comme elle me l’a expressément demandé. Alors, que j’aurais pu très bien venir capturer ses lèvres, pour donner encore plus le ton de cette aventure placée sous le signe de l’Amour. J’aurais été dans le thème, de toute façon. Néanmoins, j’ai opté pour le baiser chaste sur la joue, attendant le moment où cette réception serait terminée pour passer le restant en tête-à-tête. Vu qu’apparemment, j’ai une certaine pression et des attentes à satisfaire en tant que gentleman.

- Je garde bien évidemment la promesse fournie en ligne de mire et je réfléchis déjà, en tant que parfait gentleman où je pourrais te conduire. Que cette soirée se termine en apothéose. Chuchote-je avec un large sourire, sachant que Carina Hodgens aime les plaisirs simples et peut-être sophistiqués en cette soirée. Étant donné, que sa tenue en est la parfaite illustration.

Ayant un rire au bord des lèvres, je déplace ma haute stature vers le bar décoré pour l’occasion. La Roue de Cupidon n’ayant pas d’autres amateurs ou amatrices, je me permets de vaquer à d’autres occupations. Celle notamment, de satisfaire un palais en quête de breuvage. Il est clairement établi que la boisson réservé aux « couples » pour être désinhibés, il en est hors de question pour la Médicomage. Néanmoins, je mets à profit mes quelques connaissances en matière d’alcool.

- Si Gauwain m’entendait, il viendrait me taper dessus … mais je ne préconise pas le cocktail de la soirée. Je peux en proposer un autre si tu veux. A base de cognac et de liqueur d’orange. Citron et glaçons. Ça te tenterait ? Je m’en prépare un, bien évidemment.

J’espère juste que si elle accepte, elle a une bonne tenue avec l’alcool.
Car, je ne vais pas lésiner sur la quantité.
Loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Lun 5 Avr 2021 - 16:18

Carina ne fréquentait plus les soirées étudiantes depuis longtemps. L'idée de se joindre à cette fête avait été motivé par le besoin de rendre le moral à Yelena. Elle ne cherchait pas à ce qu'elle trouve l'amour à vrai dire, ni même un coup d'un soir. Elle était cependant plutôt contente de voir que son amie avait attiré l'œil d'un homme plus qu'acceptable - du moins à première vue. Pour sa part, elle était plutôt concentrée sur Isaac. Il était bien suffisamment charmant pour tous les hommes qui auraient pu l'intéresser présents à cette soirée. “C'est agréable de savoir que mon avis compte.” Reconnut-elle avec un sourire en coin. Etait-ce seulement vrai ? Qu'il était le seul à lui importer ? Elle ne saurait trop dire. Il lui paraissait toujours insaisissable, mais pas de manière négative. Pas comme lors de leurs retrouvailles ou durant cette rencontre au chaudron baveur. Elle poursuivit sur sa lancée, faisant preuve d'une curiosité parfois fort peu appréciée et appréciable. L'un de ses nombreux défauts. Elle avait envie de savoir comment il s'était retrouvé à tenir le rôle de Cupidon. “Et c'est bien honteux de ma part d'accaparer toute ton attention.” Elle était évidemment tout sauf honteuse. Elle-même étant très sociable, elle ne savait pas si elle aurait aimé ou accepter de faire le pitre à une soirée étudiante.

Elle mettait au défi de se comporter en "parfait gentleman". Jusque là, elle n'avait pas à se plaindre. Il se contentait de l'embrasser sur la joue. Il en était peut-être au quatrième ou au cinquième. Mais elle ne s'en plaindrait pas. C'était un contact qu'elle appréciait. “Je compte sur toi.” Dit-elle avec amusement. Si tout se déroulait bien entre Archie et Yelena, peut-être qu'elle pourrait en effet avoir ce tête à tête, tranquillement. Elle se permit d'ailleurs un regard vers eux. La dragonnière semblait se détendre... un peu. En tout cas, elle paraissait moins crispée que tantôt. Puis alors Isaac mentionna un prénom qu'elle n'avait pas entendu depuis un mois au moins. Elle ne se serait pas souvenue de lui, de ce nom, s'il n'avait pas lui-même cité son amitié avec le joueur de quidditch. Mais elle ne se focalisa pas dessus. “Tu crois qu'il oserait ?” Elle aimerait bien voir ça tiens. Elle essayait dans sa tête de visualiser le garçon. Un grand gaillard de ce dont elle se souvenait. Tout le monde était grand pour elle. “Cognac et liqueur d'orange ? Comment dire non ?” S'enthousiasma-t-elle à cette idée. Quand il s'agissait d'alcool, elle ne faisait que très rarement la fine bouche. Elle faisait attention à ce qu'elle consommait. Ce n'était pas elle qui boirait comme un trou au point de se réveiller dans un caniveau loin de là...

Elle l'observa s'activer derrière le comptoir à préparer leurs deux verres. Appuyant son mention sur la paume de sa main droite, elle le contemplait comme s'il faisait quelque chose de fort impressionnant. “Aurais-tu été barrista dans une vie antérieure ?” Le taquina-t-elle. Elle ne croyait pas forcément en ces choses-là. Il lui arrivait de craindre certaines superstitions sans pour autant que ce soit maladif. Mais les vies antérieures, le destin... ? Elle n'en savait trop rien. Quand il eut fini, elle indiqua du doigt son verre : “Je peux ? ” Quand elle eut une réponse, elle attrapa son verre. Elle regarda le contenu pendant quelques instants cherchant de ses yeux grands yeux verts les ingrédients. Il avait une belle couleur ce cocktail. Puis, elle prononça un petite quelque chose avant de trinquer :  “Au parfait gentleman que tu es.” Et dire que ce n'était que le début de la soirée...    
Revenir en haut Aller en bas
Yelena Dratsena

Yelena Dratsena


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 204
| AVATARS / CRÉDITS : Sharon Den Adel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le corps sans vie de sa mère
| PATRONUS : Un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351Mar 6 Avr 2021 - 16:22

Parler d’un peu tout et rien, cela pouvait lui arriver. Le faire avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas et en plus seule face à cette personne, c’était déjà bien plus rare. La situation se faisait définitivement inédite. Réussir à l’introduire dans une soirée de la Saint Valentin, là où elle ne prévoyait pas d’aller en temps normal, il avait bien fallu l’intervention de Carina pour cela. Et il avait fallu qu’elle s’esquive pour que la slave ne reste face à cet homme qu’elle ne connaissait en rien qui avait décidé de l’aborder pour une raison étrange. La roue de cupidon installée dans cette salle ne la tentait en rien, trouvant le jeu aussi immature qu’assez effrayant en un sens. Pas besoin qu’elle joue pour y participer visiblement. Alors elle tentait de faire un effort, lui parlait un peu, répondait surtout à ses questions d’ailleurs. Allant jusqu’à doucement en révéler un peu plus à son sujet.

-Dragonnière, ça doit être un métier passionnant. En quoi ça consiste ? Mes favoris sont les Boutefeu Chinois. Et les vôtres ? Je suis curieux, mais j'adore ces créatures, et avoir une personne qui les connaît aussi bien devant soi, pousse à poser des questions.

Il y avait généralement deux possibilités avec cette information. Dans les deux cas les interlocuteurs commençaient pas être impressionnés. Il faut dire que ce n’était pas si courant. Et pour beaucoup ça l’était encore moins venant d’une femme. Pourtant il y en avait bel et bien… Mais passons. Non, cela pouvait surtout les rendre un peu méfiants, la voyant comme une femme dangereuse et sans doute capable de les brûler sur place pour un mot de travers (allez savoir d’où venait cette réputation…). Ou alors ils avaient une soudaine admiration et une grande curiosité de sa condition. Il existait bien des nuances entre ces deux réactions, mais dans les grandes lignes c’était plutôt ça. Il semblerait que le fameux Archie fasse partie des partisans de ces magnifiques créatures et ceux qui en prenaient soin. Yelena voulut donc répondre au mieux sans trop en dire. Après tout, le secret restait important pour beaucoup de ce milieu…

-Je comprends, ce ne sont pas des animaux très courants. Pour vous répondre je dirais que c’est plus un mode de vie qu’un réel travail. Cela demande une bonne implication, bien sûr, ce n’est pas toujours une partie de plaisir pure, mais ce n’est pas le genre d’activités que l’on peut oublier à la maison…

Avant de vivre une bonne partie de sa vie en Angleterre, la belle avait vécu sur place, avait grandi sur place. Elle avait toujours été dans cet univers de flammes et d’écailles. Cela faisait partie de son éducation et de sa personne. C’était pour ainsi dire marqué sur sa peau.

-Mon clan s’occupe de Pansedefer Ukrainiens. Nous récupérons les animaux trouvés en liberté pour une raison quelconque et si leur condition le permet nous les gardons et les élevons. Certains peuvent être presque apprivoisés… parfois… Même si ils restent avec un certain caractère.

Son regard brillait de l’amour qu’elle avait pour ces créatures qui restaient une part importante de sa vie. Si elle devait choisir elle pensait ne pas être capable de renoncer à cette activité. Pas encore. Peut-être un jour lorsque son corps ne pourrait plus le supporter. Même si elle se pensait plus que capable de faire comme sa mère et rester sur place sans forcément retourner sur le terrain, au plus proche de l’action.

-J'avoue que je ne sais rien de votre pays, et je le regrette. Comment est ce ? J'en ai une image trouble. Vous enseignez toujours l'astronomie, où vous avez changé de matière, pour l'ESM ?

Droite dans ses bottes, la dragonnière ne bronchait pas, bien qu’elle ne soit visiblement pas tout à fait détendue. La conversation était plutôt tranquille, calme, mais cela ne changeait pas le côté inhabituel de cette conversation qui la gardait plutôt crispée. Après les dragons voilà qu’il voulait en savoir plus sur son pays et son travail de professeur. Pas très à l’aise elle tentait de garder le sourire, prenant une nouvelle gorgé de sa boisson, tentant de ne pas trop jeter de regards aux alentours bien qu’elle ait une légère envie de s’esquiver. Non pas qu’il lui était désagréable, plus une sorte de réflexe.

-Et bien c’est… grand… et calme. Quand je suis là-bas je n’ai pas vraiment pour habitude de rejoindre les villes. Vous comprendrez qu’avec des animaux pareils nous sommes non seulement cachés mais surtout au milieu de rien. Il ne faudrait pas qu’on puisse se perdre et tomber sur nous par hasard!

Une légère pointe d’humour teintait sa voix, ce qui la surprenait elle-même. Serait-elle en train de se détendre malgré tout? Peut-être, et peut-être que cela pourrait durer d’ailleurs. Rien de sûr mais pourquoi pas?

-J’ai changé d’école mais pas de matière, je suis toujours professeur d’astronomie.

Là il y avait bien moins à dire. Elle n’allait tout de même pas se lancer dans un exposé astronomique, cela serait ridicule. C’était d’ailleurs peut-être une simple question de politesse. Les dragons c’était exotique, l’astronomie bien moins. Malgré toute l’admiration qu’elle avait pour les astres.

-J’ai cru comprendre que vous étiez dans la musique? Je dois vous avouer ne pas être bien au fait de votre répertoire malheureusement. J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop.

Il avait l’air d’être assez connu, au moins assez pour être reconnu. Elle pourrait comprendre qu’il soit un peu vexé par cette ignorance. Elle s’y attendait presque à vrai dire. Un décalage dont Yelena avait une certaine habitude. Elle était à vrai dire plus amatrice de lecture que de musique. Et encore, cela ne faisait pas son activité principale. Depuis qu’elle était à l’ESM elle profitait de cette nouvelle position pour se relancer dans la recherche en compagnie de certains collègues.

-On ne sait jamais de quoi la vie est faite. Et puis, je suis actuellement en charmante compagnie, ce qui est en soit une bonne surprise. Qu'en pensez vous ?

Voilà qui avait à nouveau le don de lui faire perdre de son assurance. Elle n’avait pas forcément l’habitude qu’on la qualifie de “charmante compagnie”. Pas par des inconnus. Par des amis (et encore souvent sur le ton de l’humour), cela pouvait arriver, mais il n’en faisait encore clairement pas partie. Si elle ne rougissait pas, Yelena se sentait assez déstabilisée. Et cela se sentait. Après avoir baissé les yeux quelques courtes secondes en cherchant de retrouver ses moyens avant de reprendre.

-Honnêtement? Je ne suis pas une grande amatrice des surprises. Même si je dois reconnaître qu’elles sont inévitables.

Yelena aimait que les choses soient bien faites et ordonnées. De façon claire et précise. Restait à voir comment il interprèterait sa réponse…

______________________________
[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Tumblr_mvovu3br7F1s0h3qwo1_500
Certaines brûlures ne guérissent jamais...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979  - RDC - Page 2 129196351

Revenir en haut Aller en bas

[Poisoned Cauldron] | Soirée Saint Valentin 1979 - RDC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint-Valentin 1979 [Ouvert à toutes et à tous !]
» [Poisoned Cauldron] | Soirée Saint-Valentin 1979 [Réservé aux couples] - PREMIER ETAGE
» SOIREE DE LA ST VALENTIN
» DÉFI // petit jeu de la Saint-Valentin
» Saint Patrick 1979

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-