Bon mois d'Octobre ! Pensez à vous hydrater.
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Cdiscount mobile : Forfait 100 Go sans engagement ...
Voir le deal
8.99 €

Partagez

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 83
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Dim 21 Mar 2021 - 21:09

Premier cours d'application des runes ▬ mars 1979

Études des runes

Aaron ne s'était jamais imaginé en professeur. Ce n'était même pas vraiment pour cela qu'il était revenu à Poudlard, d'ailleurs. Mais il s'était prêté au jeu avec un intérêt certain. L'enseignement n'était pas subitement devenu sa passion, rassurez-vous. Simplement, l'influence qu'il pouvait avoir sur de jeunes esprits lui plaisait bien. Cela dit, il n'avait pas encore pu éprouver leur potentiel. Apprendre par cœur les différentes runes et leur signification était à la portée du premier venu. Les utiliser en revanche ... Les cours allaient devenir plus intéressants à partir d'aujourd'hui, et pas seulement pour ses élèves.
- Très bien, prenez place, les accueillit-il avec son habituel sourire enjôleur, avant de faire disparaître du tableau les runes qui y étaient inscrites, en un geste de sa baguette. Vous devez normalement tous connaître votre vieux Futhark sur le bout des doigts, maintenant. Quelqu'un pour nous le rappeler ?

Il attendit qu'un volontaire s'avance, avant de lui céder sa place devant le tableau. Adossé négligemment à son bureau, il se tourna vers les autres élèves, attentif tout de même au tapotement de la craie derrière lui.
- Mais n'oubliez pas que la symbolique des runes est aussi importante que leur forme. Et c'est elle qui nous sera utile aujourd'hui, annonça-t-il, pour attiser leur intérêt. Apprendre l'alphabet runique était bien mignon, mais savoir l'utiliser pour renforcer sa magie était plus passionnant encore. Inutile de faire preuve d'autorité si vous intéressez suffisamment vos étudiants. La fascination restait pour lui la manière la plus efficace de contrôler une classe. Et au moins était-ce un domaine dans lequel il excellait - autant que les runes en elles-même, voire sans doute plus.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zéphyr Bloom

Zéphyr Bloom


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : Austin Abrams @Squirrel
| SANG : 5,6L et quelques


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un autodafé
| PATRONUS : Une cigogne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Sam 27 Mar 2021 - 13:07

« Bonjour Professeur Sheffield ! » lança le jeune Zéphyr d’un ton bien enthousiaste en franchissant la porte de la salle de classe, pile à l’heure. C’était le premier cours de la journée, ce qui expliquait qu’il soit à l’heure, sans compter que c’était en plus son option préférée. Le mysticisme des runes fascinait proprement le Serdaigle, qui s’était plongé dans l’étude de cette matière avec une passion débordante décupléé par le fait que pour une fois, le professeur était à la hauteur de la matière. Le Professeur Sheffield était charismatique et savait captiver son auditoire, ce qui était tout de même une aptitude plutôt rare chez le corps professoral de Poudlard, qu’on se le dise. Si seulement il avait pu enseigner l’histoire de la magie, alors là… ça aurait été parfait.

Zéphyr posa son absence de fesses au troisième rang, souriant comme tout - c’était rare, notons-le - son regard perdu dans la contemplation des runes au tableau. Quand le professeur prit la parole, il l’écouta presque religieusement, hochant la tête à la mention de l’apprentissage par coeur - bah quoi, c’était comme ça qu’il fallait faire, non ? Aussi, quand il fallut un volontaire, pour une fois, Zéphyr n’attendit pas trop longtemps avant de se proposer, levant la main par politesse et se moquant complètement de passer pour le fayot de service. De toute façon, vu les têtes vides qui lui tenaient lieu de camarades, il y aurait juste eu un silence gênant et au final, qui aurait fini par se proposer ? Zéphyr, eh oui. Face au tableau donc, le Serdaigle fit confiance à sa prodigieuse mémoire pour impressionner celui qui était, disons-le, son professeur préféré.

1 - Réussite totale
Zéphyr n’eut à faire aucun effort pour reproduire à la perfection les 24 symboles, les classant par ættir de 8 qu’il inscrivit à côté - Freyr, Hagl et Tyr. Alors que la craie noircissait le tableau, le Serdaigle prononçait à voix haute le nom de chaque rune, avec un accent un peu gauche mais plutôt bon compte tenu du fait qu’il n’avait jamais mis les pieds en Scandinavie. « Fehu, Uruz, Þurisaz, Ansuz, Raido, Kenaz, Gebo, Wunjo, Hagalaz, Naudiz, Isaz, Jera, Eihwaz, Perþo, Algiz, Sowilo, Tiwaz, Berkano, Ehwaz, Mannaz, Laguz, Ingwaz, Dagaz, et Othala. » Une fois la prouesse faite, Zéphyr chercha l’approbation dans le regard de son professeur avant d’aller se rassoir, fier comme un hippogriffe.

2-3-5 - Réussite
Sans surprise, l’élève parvint à reproduire tous les symboles sans se tromper, s’appliquant tout de même quand Mr Sheffield parla de la forme, ce qui rendit les dernières runes beaucoup plus réussies que les premières, évidemment. « Voilà. » dit-il en reposant la craie, avec une fausse modestie éhontée, avant d’aller se rassoir en claquant ses mains l’une contre l’autre pour se débarrasser de la poudre blanchâtre qui ornait ses longs doigts.

4-6 - Echec partiel
Excès de confiance ou pression qu’il s’était mise du fait que le professeur insistait sur l’importance de bien dessiner chaque symbole, Zéphyr commit 4 ou 5 erreurs bêtes dont il ne se rendit même pas compte tout de suite. « Voilà ! » ponctua-t-il ce qu’il pensait être une belle prouesse avant d’aller se rassoir, et de se rendre compte de son erreur maintenant qu’il l’avait sous les yeux. Enfin, plutôt, ses erreurs. Penaud, le Serdaigle baissa les yeux, prenant quelques notes alors qu’il n’y avait, en fait, rien à noter.


Dernière édition par Zéphyr Bloom le Sam 27 Mar 2021 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6913
| SANG : Hasardeuse


MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Sam 27 Mar 2021 - 13:07

Le membre 'Zéphyr Bloom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Crédit Electric Soul
| SANG : Black


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Sam 17 Avr 2021 - 22:50

Après le match de la veille, l'héritier des Black était plus fier que jamais. Les Serpentard avaient remis les poufsouffle à leur place et c'était grâce à un seul homme: le capitaine. Certes, il était en colère après son équipe qui avait joué comme des moldus et qui n'avait pas respecté son autorité de capitaine, mais cette colère, ce n'était rien à côté de sa joie d'avoir permis à sa maison de gagner le match en attrapant si rapidement le vif d'or. Il était surtout heureux d'avoir mis une branlée à cette sang de bourbe de Dukelow.  C'était donc avec sa démarche hautaine, si black, encore renforcée par cette victoire que le serpent était rentré dans la salle d'études des runes Bonjour professeur", et s'était installé le plus loin possible de Bloom. D'ailleurs celui-ci, il n'avait pas perdu une seconde pour faire son intéréssant et aller se la raconter au tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 83
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Sam 17 Avr 2021 - 23:20

Premier cours d'application des runes ▬ mars 1979

Études des runes

Aaron ne fut pas surpris de voir se lever la main de Zéphyr Bloom, quelques instants à peine après qu'il ait posé sa question. Bien sûr. L'élève était brillant et assidu, sans doute parmi les meilleurs de sa classe. Aaron était tout à fait le genre de professeur qui avait ses favoris, et il n'était un secret pour personne que Bloom en faisait partie. Il ne tarda donc pas à l'inviter d'un geste à rejoindre le tableau. Au moins, il était certain de ne pas perdre de temps à corriger des erreurs grossières avant d'attaquer la suite des réjouissances.

Il ne fut pas déçu, bien sûr. Un coup d’œil par-dessus son épaule lui permit de juger que les runes étaient parfaitement dessinées, et dans l'ordre.
- Excellent, commenta-t-il d'une voix chaude tandis que l'étudiant passait devant lui pour rejoindre sa place. Il espérait que la suite serait aussi satisfaisante. Les runes possèdent leur propre magie. Leur utilisation la plus simple consiste à les utiliser pour renforcer ou modifier légèrement l'action de sorts déjà existants. Aujourd'hui, nous nous intéresserons à un sort que vous connaissez - et, normalement, maitrisez - tous. Lumos, souffla-t-il, et l'extrémité de sa baguette se mit à briller d'une lumière claire.
- Recherchez parmi vos runes laquelle pourrait permettre d'accentuer l'effet de votre sort. Dessinez-la sur un parchemin, lancez votre sort dessus. Si vous avez bon, votre rune s'illuminera.

Laissant ses élèves à leurs réflexions, il commença à circuler entre les tables, les observant parcourir leurs livres, gribouiller leurs premières runes. La réponse ne se trouverait pas toute cuite dans les pages de leurs manuels, bien sûr. Il s'agissait d'appliquer leurs connaissances, pas de les ingérer bêtement. De table en table, ses pas le menèrent jusqu'à Regulus Black.
- Félicitations pour la victoire de Serpentard, souffla-t-il au passage - on n'oubliait jamais son ancienne maison, surtout lorsqu'il s'agissait de Quidditch. Mais il s'éloignait déjà, curieux de voir si Bloom allait se montrer à la hauteur des espoirs qu'il plaçait en lui.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zéphyr Bloom

Zéphyr Bloom


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : Austin Abrams @Squirrel
| SANG : 5,6L et quelques


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un autodafé
| PATRONUS : Une cigogne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Sam 17 Avr 2021 - 23:35

La remarque de son professeur favori déclencha chez Zéphyr une fierté absolument démesurée, cela allait sans dire. Regagnant sa place, le Serdaigle s’assit bien droit, ignorant les regards de son camarade, et écouta la suite du cours avec grand intérêt. Ses yeux acier trainèrent sur les runes qu’il avait parfaitement dessinées au tableau, estimant que tout de même, il avait facilité le travail des autres qui n’avaient même pas à ouvrir leur bouquin pour copier sur son propre talent, non mais. Enfin, c’était moins là un acte d’altruisme qu’une volonté d’impressionner son professeur, qu'on se le dise.

Pourtant beaucoup plus fan de la théorie que de la pratique, Zéphyr était ravi de voir qu’aujourd’hui, ils allaient pouvoir tester les effets des runes. Au moins, le sortilège de base n’était pas dangereux, pas comme avec ce fou de Braddock, et alors que le professeur donnait ses consignes, le cerveau du Serdaigle moulinait déjà pour trouver quelle rune appliquer. Sa splendide mémoire faisait qu’il n’avait même pas besoin d’aller voir dans son bouquin, mais il y avait quand même un hic… Deux runes lui venaient en tête, et il fallait faire un choix…

Après quelques minutes de réflexion, pesant le pour et le contre, Zéphyr traça le signe ᛞ - dagaz -  qui lui sembla être le plus indiqué de par sa traduction : jour. Le jour même dans les endroits plus sombre, voilà qui lui semblait bien logique. Pointant son parchemin, le jeune aigle lança un «  Lumos » clair et distinct.

Puissance du sort : 4/6
1-3-5-6 - Le sort est plutôt puissant.

2-4 - Le sort est un peu faiblard, hélas.


Dernière édition par Zéphyr Bloom le Mer 28 Avr 2021 - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6913
| SANG : Hasardeuse


MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Sam 17 Avr 2021 - 23:35

Le membre 'Zéphyr Bloom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 83
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Ven 23 Avr 2021 - 17:41

Premier cours d'application des runes ▬ mars 1979

Études des runes

Aaron n'avait pas encore atteint la table de Zéphyr Bloom qu'il l'entendait déjà lancer son sort. En voilà un qui n'avait pas tardé ! La majorité des autres étudiants était encore occupée à vérifier les significations des vingt-quatre runes avant de faire leur choix. Un autre professeur aurait sans doute pressé le pas, mais Aaron était d'avis que si un de ses élèves devait se brûler les sourcils, la leçon n'en serait que mieux apprise. La manipulation des runes demandait une autre forme d'intelligence que les autres matières. Il fallait se projeter, voir entre les significations. Un peu à la manière de l'astronomie, sauf que les conséquences étaient bel et bien tangibles. Pas d'inquiétude à se faire en ce qui concernait Zéphyr, toutefois. Une lumière semblable à celle de l'aurore émergeait de la rune qu'il avait dessiné sur son parchemin, éclairant son visage ainsi que les tables les plus proches.

- Encore du très bon travail, le félicita-t-il en arrivant à sa hauteur, mais je ne doutais pas de votre succès. Pas question toutefois de laisser les autres étudiants en profiter pour ne pas réfléchir par eux-mêmes. Aaron se pencha sur la table de Zéphyr, attrapa une de ses plumes et un parchemin vierge, et y dessina un nouveau Dagaz. La première signification de cette rune est en effet la lumière du jour, confirma-t-il à mi-voix. Mais une autre de ses significations est le temps. Il pivota le parchemin sous les yeux de Zéphyr, pour lui montrer qu'une fois tournée à 90 degrés, la rune prenait la forme d'un sablier. Il lui adressa un sourire complice puis, sans autre forme de procès, plaqua son parchemin sur celui de son élève. Aussitôt, la lumière disparut, comme si la nuit était revenue s'installer à leur table.

Aaron se redressa, sans quitter Zéphyr du regard. Il voyait du potentiel en ce jeune Serdaigle - et ce n'était pas seulement le professeur qui parlait. D'un geste de baguette nonchalant, il assourdit leur conversation, pour que les autres étudiants puissent continuer à se concentrer sur l'exercice qu'il leur avait imposé.
- Explique-moi un peu ton raisonnement, exigea-t-il, plus familier. Et au passage, sauras-tu m'expliquer pourquoi mon Dagaz a eu cet effet sur le tien ?

Revenir en haut Aller en bas
Zéphyr Bloom

Zéphyr Bloom


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : Austin Abrams @Squirrel
| SANG : 5,6L et quelques


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un autodafé
| PATRONUS : Une cigogne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Mer 28 Avr 2021 - 12:46

L’effet du sortilège sur le parchemin laissa Zéphyr admiratif de son propre résultat. Une forte lumière orangée, d’une chaleur sans pareil, l’engloutit presque, et le Serdaigle trouva comme souvent que la magie avait tout de même quelque chose de profondément merveilleux. Jamais aucun de ses Lumos n’avait produit une couleur de la sorte, étant habituellement plutôt blanche, voire laiteuse. Là, c’était vraiment beau, comme le jour qui se levait, mais sur un morceau de papier. Incroyable, vraiment.

Le Pr Sheffield était déjà à sa table et le félicitait, ce qui ne fit que rendre le moment plus agréable encore. Mieux, il le flattait, et il n’en fallait pas moins pour que l’ego surdimensionné du jeune homme en soit bien satisfait. « Merci Professeur. » répondit-il de la façon la plus humble possible, détachant son regard du parchemin pour chercher un peu plus d’approbation dans son regard, ou peut-être une once de reconnaissance. Ca n’était pourtant pas son genre, lui suffisamment fier pour s’auto-congratuler, mais le cours de runes était définitivement son préféré. Suivant avec attention les gestes de son professeur, Zéphyr l’écouta valider son raisonnement et approfondir ses connaissances. Le temps oui, c’était vrai, il l’avait lu et maintenant, il s’en souvenait. Acquiesçant en silence, le Serdaigle était comme absorbé par le discours qu’il lui tenait, et plus encore par sa démonstration qui mit fin à son sort.

L’atmosphère changea un peu quand Zéphyr sentit les effets du sortilège d’assourdissement, créant une espèce de bulle entre le précepteur et son élève. Moment privilégié s’il en était, et malgré lui, Zéphyr se mit une pression énorme sur les épaules pour répondre à la question que lui posait le professeur Sheffield. Voyons, pourquoi cet effet exactement ? Réfléchis Bloom, réfléchis, ça ne devait pas être sorcier. « J’ai hésité entre Dagaz et Sowilo, pour être honnête. Mais le jour m’a semblé plus pertinent que le soleil, qui je crois est plutôt relié à l’éclaircissement de l’esprit. » Il y avait une histoire d’ombre, il s’en rappelait, mais surtout de connaissance. Ca l’avait marqué, car le sujet lui parlait. Et maintenant qu’il avait expliqué son choix, il fallait aller un peu plus loin. « Je dirai que Dagaz symbolise un certain équilibre, mais aussi un recommencement. » Disant cela, il effleura de sa main le symbole en forme d’infini ou presque, suivant sa forme du bout de son index. « Et donc, quelque chose de cyclique. Comme le jour qui doit laisser place à la nuit pour revenir le lendemain. Pour qu’un cycle se renouvelle, il faut qu’il s’achève. » Ca avait du sens, non ? En tout cas, Zéphyr était plutôt sûr de lui, quoiqu’il ressentait tout de même un certain stress à l’idée de se tromper. « Et si on tourne encore votre parchemin, peut-être le jour reviendra-t-il ? » Son regard, avide de savoir et de réponses, se porta à nouveau sur le professeur Sheffield, qui à ses yeux, chassaient les ombres de l’ignorance bien mieux que n'importe quelle rune. Enfin un enseignant digne de ce nom dans cette institution !
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 329
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Crédit Electric Soul
| SANG : Black


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Lun 26 Juil 2021 - 23:33

L’étude des Runes était une matière complexe que seule une pincée d’élève choisissait en troisième année. Elle était avec l’Arithmancie, beaucoup moins populaire que les soins aux créatures magiques et que la Divination. Si le nombre d’élèves à prendre l’option en troisième année était faible, celui de ceux qui continuaient cette matière en ASPIC pouvait se compter sur les doigts d’une main. Regulus était le seul disciple du grand Salazard Serpentard à continuer cette matière dans ce cours de septième année et il se sentait seul au milieu des élèves de Rowena. En même temps, cela ne l’étonnait pas, il était tout aussi intelligent que les aigles et surtout au sang bien plus pur.  Il  observait avec dédain les dessins de Bloom.  Comme s’il était le seul à connaître tout ça.  L’héritier des Black mourait d’envie de rappeler à cet arrogant que tous ceux qui étaient ici avaient au moins obtenu un Acceptable à sa BUSE d’études des Runes. D’ailleurs dans le cas du petit roi, c’était plutôt un Effort Exceptionnel.  Le vieux Futhark n’avait donc plus aucun secret pour lui (ou presque).  Une fois le petit numéro de l’aigle terminé, le professeur repris la parole pour leur expliquer qu’ils allaient utiliser le pouvoir des runes pour amplifier leur magie. Voilà donc qui était intéressant.  Il avait lu dans plusieurs bouquins que les runes pouvaient amplifier la magie. Il avait même entendu dire qu’à Durmstrang, les élèves n’étaient pas répartis par maison mais par niveau. A son arrivée, un élève doit s’aventurer dans un parcours initiatique. En fonction de ses résultats, il sera marqué de plusieurs runes et appartiendra à un clan. Selon ses mérites, il peut gagner de nouvelles runes. Les runes le rendent de plus en plus forts. En gagnant ses runes, il peut s’élever dans les clans supérieurs.  De ce qu’il avait pu lire, Gellert Grindelwald avait terminé sa scolarité en devenant un membre du clan des Перун (Perun), celui du Dieu du Tonerre, de l'orage et des guerriers.  C'était le clan le plus haut, exception fait de celui des Rod, un clan au rang duquel personne ne se serait jamais hissé.  Perdu dans ses pensées sur les pouvoirs des runes et la force qu'elle donne aux élèves de Durmstrang, Regulus qui aurait préféré étudié là-bas plutôt qu'à Poudlard, fût tiré de sa rêverie par les mots du Professeur « Félicitations pour la victoire de Serpentard ».  Il n’en fallait pas moins pour le rendre aussi fier que Bloom. «  Merci Professeur.  Vous devriez dire pour ma victoire plus que celle de cette équipe de Troll des Montagnes ». Il était toujours énervé après les performances de moldus de ses co-équipiers. Pour dire vrai, il pensait même à relancer des sélections pour changer toute l’équipe.

Après ce court échange avec son professeur, le seul élève de Serpentard  présent dans cette salle se lança dans l’exercice. Il comptait bien faire gagner des points à sa maison et ne pas laisser les Serdaigles remplir les sabliers.  Quelle rune choisir pour amplifier son « Lumos ». Il suffisait de réfléchir. Le sortilège Lumos vise à faire apparaître une lumière. La réponse la plus évidente était d’utiliser la rune de Dagaz  signifiant jour. Une autre solution, serait d’utiliser la rune de Sowilo, rune du soleil.  Voilà qui semblait plus approprié, le soleil étant la plus pure des lumières. Mais ce qui semblait le plus puissant au jeune serpent était la puissance d’un Dieu, un éclair était ce qui venait éclairer un ciel noir.  Thor et sa rune  Þurisaz.   Régulus en dessina le symbole avant de faire tapoter sa baguette et de prononcer distinctement   «  Lumos». Allait-il réussir son pari ?

Puissance du sort : 3/6

1-3-5 : Le sort est extrêmement puissant

6- Le sort ne produit aucun effet

2- Le sort fonctionne mais est instable, la lumière du Lumos clignotant comme une ampoule grillée. Sa baguette a-t-elle pris un coup de tonnerre ?

4-  Le sort ressemble à un Lumos ordinaire.


Dernière édition par Regulus A. Black le Lun 26 Juil 2021 - 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6913
| SANG : Hasardeuse


MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Lun 26 Juil 2021 - 23:33

Le membre 'Regulus A. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 83
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Lun 23 Aoû 2021 - 23:42

Premier cours d'application des runes ▬ mars 1979

Études des runes

Dagaz ou Sowilo, le choix était effectivement complexe ... et crucial. Ecouter le raisonnement de Zéphyr faisait naître sur les lèvres de son professeur un sourire qui n'avait rien de forcé. L'intérêt du Serdaigle pour la discipline était manifeste, et Aaron se rappelait de ses premiers balbutiements en la matière, de la fascination qu'il avait éprouvée pour les possibilités et la puissance que cette dernière offrait. Et qu'il fallait mériter.
- Excellent raisonnement. Sowilo est même un symbole de volonté, plus que de connaissance. Et si elle peut en effet évoquer la lumière, c'est plutôt celle, chaude et dangereuse, du soleil.
Comme en illustration de ses propos, une odeur de parchemin brûlé flotta jusqu'à eux. Aaron se retourna, pour observer la rune dessinée par un de ses élèves partir en fumée. La flamme étant de taille minime, il jugea inutile d'intervenir - d'autant qu'une fois la rune entièrement consumée, la flamme disparut d'elle-même. Une chance que le Lumos n'ait pas été des plus puissants, car c'était un coup à y laisser des cils. Mais rien n'était plus efficace pour apprendre de ses erreurs que de les expérimenter de près. Il indiqua à l'étudiant mal avisé d'essayer une autre rune sur un parchemin neuf, avant de revenir à Zéphyr, qui s'empêtrait un peu dans ses explications. On reconnaissait bien là la tendance des Serdaigles d'aller faire plus compliqué que nécessaire ...

- Oui et non. Parce qu'elle symbolise le temps, Dagaz implique aussi une notion de cyclicité. Mais garde à l'esprit qu'une rune est, la plupart du temps, inutile en l'absence de sort. Il fit pivoter son parchemin, comme Zéphyr l'avait suggéré, mais rien ne se produisit. La lumière ne reviendra pas en l'absence d'un autre Lumos. Mais tu l'auras noté, mon Dagaz a agit sans l'aide d'un sortilège. Il retira son parchemin, mais celui de son élève ne se remit pas à produire de la lumière pour autant. Par son affinité avec le temps, Dagaz peut agir comme un Finite. Cela dit, pour qu'il puisse se passer de sortilège associé, il faut que le sort à terminer soit de faible intensité et, surtout, qu'il puisse entrer en contact avec ta rune.
Les runes ouvraient des possibilités infinies, mais ces dernières ne venaient pas sans contrainte. Apprendre à les contourner était tout un art - un art que Bloom lui paraissait tout à fait apte à apprivoiser.

Laissant son étudiant à ces réflexions, Aaron revint vers le reste de la classe, songeant qu'ils avaient eu assez de temps pour expérimenter. Il parcourut les rangs en lançant des regards critiques aux runes qu'il voyait sur les parchemins de ses élèves. Haussa un sourcil en voyant le Thursaz tracé par Regulus Black.
- Cette rune est plus à même de renforcer une défense ou une attaque que de produire la moindre lumière, commenta-t-il, avant de rejoindre le tableau pour y dessiner un grand Dagaz d'une main sûre. Comme vous le voyez, le trait doit être droit et régulier, le dessin correctement refermé. Lumos ! La rune s'éclaira d'une lumière claire sans être éblouissante. D'un signe de la main, il invita ses élèves à suivre son exemple.
- Dix points pour Serdaigle, pour la réussite de Bloom dès son premier essai, ajouta-t-il finalement. Rien de mieux pour motiver les troupes qu'un peu de saine compétition, n'est-ce pas ? Et il était sûr que Bloom serait ravi de voir son succès ainsi exposé aux yeux des autres.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zéphyr Bloom

Zéphyr Bloom


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 81
| AVATARS / CRÉDITS : Austin Abrams @Squirrel
| SANG : 5,6L et quelques


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un autodafé
| PATRONUS : Une cigogne
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351Ven 3 Sep 2021 - 21:54

Malgré ce que les gens pensaient, Zéphyr n’était pas trop du genre à se vanter. Enfin, ça passait souvent pour de la vantardise, mais ça n’en était pas. Il était juste intelligent et cultivé, et franchement, il ne voyait pas de raison d’en avoir honte. Sauf que le montrer, c’était souvent récolter la jalousie des autres alors qu’il ne se sentait pas tellement supérieur, au fond. Même impressionner les professeurs, en soi, ça ne comptait pas trop. Mais avec le professeur Sheffield, c’était différent. Parce qu’il était intéressant, sa matière aussi, alors oui, le Serdaigle s’embarqua dans des explications tout à fait alambiquées. Tout ça faisait sens, enfin, dans sa tête du moins.

Du coup, Zéphyr se planta un peu. Mais heureusement, le professeur expliqua tout ça si bien qu’il se mordit juste un peu la lèvre sans se sentir trop bête, hochant la tête pour montrer qu’il comprenait bien la leçon. Chaque information s’inscrivait dans son esprit parce qu’on ne savait jamais, ça pouvait toujours servir. Dans la vraie vie, et pas seulement dans un cours. « Merci professeur. » dit-il avec politesse alors que son cours particulier prenait fin. Bon, et maintenant ? Dessinant plein de petits Dagaz sur sa feuille, Zéphyr s’apprêtait à essayer de tous les allumer pour tester le potentiel des runes quand la voix professorale le tira de ses expérimentations. Cet homme avait un charisme tel que Zéphyr lui portait toute son attention, c’était dire.

Une fois la démonstration au tableau faite, le Serdaigle eut un sourire modeste alors qu’il était au fond bien content d’avoir gagné des points. Bon, ok, il aimait un peu parfois se sentir spécial mais que voulez-vous ? Être reconnu pour son talent, c’était tout de même sacrément plaisant. Son regard glissa jusqu’à Regulus pas très loin de lui, qui avait échoué en beauté, et son sourire s’accentua d’autant plus. Comme quoi, être un fils de pur, ça ne faisait pas tout.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MARS 1979 - Premier cours d'application des runes Empty
MessageSujet: Re: MARS 1979 - Premier cours d'application des runes MARS 1979 - Premier cours d'application des runes 129196351

Revenir en haut Aller en bas

MARS 1979 - Premier cours d'application des runes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
 :: Les sujets de Poudlard
-