Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

Partagez

Remporter le gros lot | Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | bloodywondersden
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un boeuf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mar 13 Avr 2021 - 17:56

« Félicitations ! Quelqu'un a remporté "Un dîner en compagnie de Ronan Malone". Le rendez-vous aura lieu le 13 avril 1979, aux Baguettes Dorées. Les frais sont pris en charges par l'organisme Wizard'Lots ! Amusez-vous bien ! ».


Ronan venait de recracher par terre le café jus de chaussettes qu'il était en train de boire à la lecture de cette grotesque lettre. Il mis une heure de plus à retrouver le papier qui parlait d'une tombola, pour constater avec horreur qu'il avait signé un engagement pour être l'attraction du soir. Et il ne serait même pas payé pour subir une soirée avec un ou une crétine ? Non, c'était trop. De son plus beau verbe outré, Ronan rédigea un mot exigeant d'être payé pour la soirée de calvaire, tout de même. Cela rentrerait "dans les frais pris en charges par l'organisme Wizard'Lots", avait-il décidé. Quel culot !
Le treize avril arriva plus rapidement que prévu au grand damne du pauvre Peintre qui, s'il allait mieux, aurait préféré passer la soirée en compagnie de Billie plutôt qu'en compagnie d'un inconnu. Sans s'habiller comme s'il rencontrait le Ministre, Malone y mit un peu du sien, des fois que ce soit une jolie jeune femme qui, peut-être, pourrait finir dans son lit. Alors il se rendit aux Baguettes Dorées, espéra au moins que Celeste serait dans les parages pour qu'il la salue parce qu'il l'appréciait bien.
Assit à une table qui avait été réservée par l'organisme, avec son nom bien mis en valeur, Malone ne se fit pas prier pour commander le vin le plus cher qui était sur la carte, par principe autant que pour ruiner la Tombola. Il n'attendit pas que la personne gagnante se pointe devant lui pour s'enfiler une gorgée, puis une deuxième. Ciel, quelle terrible soirée en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mar 13 Avr 2021 - 20:13

Meredith Hawthorne n’arrivait pas à y croire.
Ronan Malone s’étant manifesté de nouveau, et ce, de la plus étrange des façons. En effet, la demi-Vélane reçut un courrier par hibou express, quelques jours auparavant. Ce dernier lui stipulait la chose clairement : elle était la grande gagnante d’une Tombola. Et le gros lot de cette dernière était son ancien employeur. Comment celui-ci, s’était-il retrouvé dans cette illustre mascarade ? Néanmoins curieuse, mais toujours sensiblement échaudée par leur dernière altercation s’étant produite dans l’Atelier de l’Artiste, la belle blonde ne savait décidément pas qu’en penser. Ceci étant dit, il était toujours vivant. Ou alors, la jeune femme avait affaire à une blague de mauvais goût. Ce qui n’était pas impossible. Mais, lorsque le regard absinthe accrocha de nouveau la missive, tout avait l’air bien réel. Jusqu’à la signature apposée en bas à droite de ce parchemin officiel. Parchemin, que l’aspirante Auror avait montré à Gauwain Robards, qui n’avait fourni qu’une mine peu engageante à la lecture du courrier.

Cependant, l’ancienne Serpentard était sûre et certaine d’une chose : le Génie lui avait manqué. Elle s’était inquiétée. Parce que, même s’il avait été discourtois et odieux avec elle, après l’incident qui s’était produit à la Vermentino Art Gallery, la Présidente du BDE appréciait son employeur. Mais, bien trop fière pour lui envoyer un nouvel hibou lui demandant de ses nouvelles, Meredith Hawthorne s’était retrouvée face à une opportunité inespérée : ce lot de tombola totalement absurde. Rangeant la lettre cachetée dans son sac à main, la fille unique de la Comtesse de Vermandois était en train d’opter pour une tenue. Le lieu où se déroulerait le déjeuner, était un endroit qui faisait écho à ses racines françaises et la nourriture servie, était savamment délicieuse.

Optant pour une robe entièrement blanche, la belle blonde était occupée à mettre ses longues boucles d’oreilles dont la finition se trouvait être deux perles nacrées. Sa longue chevelure blonde, quant à elle, était plaquée et attachée en une longue queue de cheval. Des hauts talons ainsi qu’un sac à main argenté et la voilà prête. Non sans avoir reçu quelques recommandations de la part de celui qui était son petit ami et qui n’était pas contre pour faire une incursion dans le restaurant, si par malheur l’individu à l’ego mégalomaniaque et surdimensionné tendait à produire un esclandre. Un dernier baiser à Gauwain Robards pour le moins passionné et Meredith Hawthorne rejoignit le restaurant de Celeste Desvages. Aux Baguettes Dorées.

Il était déjà présent.
Attablé et buvant un verre de ce que le regard d’absinthe acéré jugeait comme étant un vin pour le moins onéreux. Toutefois, la jeune femme eut un pincement au cœur, car le Peintre était bien vivant. Qu’il se portait divinement bien et qu’il n’avait pas été dévoré par ses propres Enfers. Avec un léger soupir empreint de soulagement, l’ancienne Serpentard décida de s’avancer pour arriver jusqu’à sa hauteur. Remarquant bien vite que sa silhouette n’était pas encore visible par les iris brunes et elle décida d’en jouer. Des serveurs l’occultaient à la vue de Ronan Malone. Tant et si bien que Meredith Hawthorne prit place en face de ce dernier, faisant en sorte de faire disparaitre son visage par une grande carte de l’établissement renommé. Silencieuse, elle attendit quelques secondes avant de prendre la parole, modifiant quelque peu sa voix pour ne pas qu’il la reconnaisse tout de suite.

- J’ai été tellement surprise de recevoir un courrier m’annonçant le gain d’une Tombola. Minauda-t-elle sciemment. Surtout que le gain en question est un déjeuner avec le grand Ronan Malone. Un petit sourire, derrière le Menu du restaurant.

Une longue pause, alors que la belle blonde était en train d’abaisser la carte pour se dévoiler à son interlocuteur.

- Je vois que vous vous portez bien. Et que, vous êtes toujours de ce monde. Une petite moue, tandis que le regard absinthe fixait le regard aux nuances brunes.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | bloodywondersden
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un boeuf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mer 19 Mai 2021 - 4:01

Ronan était souvent d'humeur massacrante mais c'était maintenant pire qu'il était assis aux baguettes dorées, non pas pour déguster seul un plat dont la délicieuse Celeste avait le secret, mais pour partager ce moment avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas. En tout cas, pensait-il. L'Américain se maudissait et avait de franches envies de meurtres, encore plus soulignées par la pleine lune qui envelopperait le monde la semaine suivante. Il se sentait de plus en plus nerveux, de plus en plus agacé et surtout, beaucoup plus acariâtre que d'habitude. Mais quelle ne fut pas sa terrible surprise que de voir une femme se présenter devant lui, enroulée dans une robe blanche qui ne lui allait pas, trouvait-il. Il se demanda dans quelle fripe elle avait trouvé pareille horreur mais ne fit aucun commentaire en comprenant bien vite, hélas, qu'elle était la grande gagnante du meilleur lot de la tombola. Ronan s'enfonça dans son siège, une main abandonnée négligemment sur la table alors que son regard noir ne quittait pas la sorcière qui prenait place en face de lui, silencieusement. Il ne voyait pas son visage, jugea naturellement qu'elle devait être bien vilaine pour se cacher ainsi derrière un menu qu'elle serait incapable de se payer de toute manière. Une voix bizarre sortit de derrière le menu, l'Américain pensa qu'on se moquait de lui et releva un sourcil, prêt à prendre la poudre de cheminette. Jusqu'à ce qu'elle baisse la carte.
Ronan ne montra rien de sa surprise et se contenta de la fixer avec une patience d'ange. Sa seule volonté était de déguerpir pour ne pas s'infliger cela. « Je vois que vous avez des passions bien frivoles » répondit-il d'un ton cassant en reprenant à dessein l'expression de la jeune femme. Sans lui attribuer un seul sourire, l'Américain ouvrit le menu devant lui pour y laisser courir ses yeux, sans ajouter quoique ce soit. Il aurait pu s'excuser que c'eut été raisonnable mais il ne l'était pas. Personne ou presque n'avait entendu d'excuses de sa part. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, cela s'était mal terminé, à raison d'ailleurs. Meredith avait poussé trop loin le bouchon et c'était finalement Billie qui l'avait arraché à son tourment. Son ancienne secrétaire ne manquait pas de toupet de venir aujourd'hui après s'être ridiculisée la dernière fois qu'ils s'étaient croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mar 1 Juin 2021 - 17:51

Décidément, Ronan Malone n’avait pas changé d’un iota.
Identique à lui-même. Toujours aussi obscur et imbuvable. Laissant derrière lui, une aura de ténèbres, assortie à cette mauvaise humeur constante qui naissait sur ses traits. Meredith Hawthorne avait été la grande gagnante de cette Tombola, où le prix, aussi étrange soit-il, était un dîner avec le Peintre au génie créatif le plus absolu. L’ironie étant, qu’ils s’étaient quittés en de mauvais termes. Avoisinant des reproches et des noms d’oiseaux. Mais, aussi singulière que l’était la personnalité de l’Artiste, la demi-Vélane avait pour cet homme, une affection. Pas de l’amour, car il n’en serait jamais digne, mais une forme de respectabilité mélangée à une tendresse que la jeune femme ne maîtrisait nullement et voulait garder silencieuse.

L’Assistante personnelle du modeleur de couleurs, avait craint qu’il n’en vienne à user de stratagèmes pour en venir à se supprimer. Mais l’ego, chez son interlocuteur était tel, qu’il n’y avait strictement rien à craindre. Comment pourrait-il bien laisser un paysage créatif sans son empreinte sublimée, équivalente à celle d’un virtuose ? La réponse, l’aspirante Auror, l’avait sous les yeux. Parce qu’elle s’était amusée à s’occulter au regard brun, la voix sombre de son vis-à-vis avait brisé le silence ambiant. Fidèle et égal à lui-même, Ronan Malone avait été pétri d’un certain sarcasme. N’y faisant plus réellement cas, la belle blonde lui offrit un sourire témoignant d’une certaine politesse. Tout en parcourant de son regard couleur de fée verte, la carte du menu, qu’elle connaissait déjà. Meredith Hawthorne ne cherchait pas d’excuses, -il n’en fournirait aucune de toute manière-, mais au moins l’ombre d’un sourire. Parce qu’elle était rassurée. Son ancien patron était en un seul morceau et toujours aussi pédant.

- Vous m’en voyez navrée, si je vous incommode. Un ton taquin, alors que la bouche rouge s’était posée contre le verre de vin pour en boire une gorgée. Détaillant sans sourciller, l’homme qui lui faisait face avec cette lueur dédaigneuse dans ses iris bruns.

Comme à son ordinaire, il ne serait pas loquace. La Présidente du BDE, le savait très bien. Il resterait mutique, parce qu’elle le connaissait assez pour en établir pareille conclusion. De nombreuses fois, la fille unique de la Comtesse de Vermandois, l’avait regardé créer. Et ce, sans un mot. Laissant l’expressivité de son employeur emplir son Atelier. En plus d’être dévoré par des silhouettes noirâtres qui se mouvaient au gré de ses humeurs, le Peintre avait ce caractère propre à chaque artiste. Celui qui était torturé. Celui qui démontrait, qu’il devait y avoir de la destruction dans la création. Et c’était cela, que l’ancienne Serpentard préférait chez cet homme bien plus rude que le commun des mortels.

Laissant planer un silence pesant, avec pour seul bruit les ongles rouges bordeaux tapotant sur le verre de vin blanc, Meredith Hawthorne ne put réprimer un petit rire bien longtemps. S’il était là, en face d’elle, c’est qu’il n’avait pas fait attention au courrier qu’il avait pu lire. Toisant Ronan Malone, avec une certaine assurance, la demi-Vélane s’autorisa quelques mots. Sur un ton doucereux où perçait une pointe d’aplomb et de dérision. Destiné à dessein envers celui, qui était présent en face d’elle.

- Ce que je peux constater, en revanche, c’est que vous ne pouvez plus vous passer de moi. Vous avez dû signer sans lire. Ce qui vous a conduit à être en face de moi. Une pause. Et, j’escompte avoir un repas digne de ce nom avec vous. Une gorgée de vin blanc, à nouveau. Semaine prochaine dans votre Atelier, c’est cela ? Afin de lire votre courrier, pour ne plus que vous soyez embêté ? Un sourire rouge et des iris verts acérés.

Il lui avait quand même manqué.
C’était indéniable.
Et certain même.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | bloodywondersden
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un boeuf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Dim 27 Juin 2021 - 11:34

Ronan n'avait plus vu Meredith depuis ce qu'il considérait être comme des lustres. Pas qu'il se soit inquiété pour elle depuis qu'il l'avait renvoyé, mais enfin, elle avait partagé son quotidien pendant quelques mois tout de même. Les gens venaient et partaient de la vie de l'artiste et il ne voyait cela que comme l'évanouissement des couleurs de son pinceau lorsqu'il le trempait dans un bol d'eau. L'homme avait un regard tout particulier sur la socialité de l'être humain, plus encore des relations des autres. Les siennes étaient souvent hypocrites, car qui, sinon Billie pouvait réellement se targuer de connaître Malone ? Se connaissait-il lui-même ? A dire vrai, Ronan se surprenait souvent, avait parfois des réactions qu'il n'aurait pu envisager. Les choses étaient ce qu'elles étaient. Sa dépression après la destruction de sa toile l'avait surpris, lui qui se pensait au dessus de ce genre de troubles. La première réponse de Meredith lui fit plisser un peu le regard. Bien entendu qu'elle l'incommodait. Comme 99,9% de l'humanité d'ailleurs. Bien peu d'âmes dans ce monde barbare étaient honorables à ses yeux d'homme meurtri. La jeune femme, contrairement à ce que son égo semblait croire, n'en faisait certainement pas partie.

Il avait toujours perçu une espèce de fascination de la jeune femme à son égard. D'aucuns diraient que c'était simplement l'expression claire d'un ego surdimensionné, ce qui pouvait bien entendu être le cas. Mais ne fallait-il pas être épris de lui pour supporter son intolérable tempérament, pire encore, pour venir manger au restaurant avec lui ? Ne fallait-il pas aimer se faire du mal ? Oh, Ronan ne connaissait sans doute pas assez la jeune femme pour réellement sauter à de pareilles conclusions, mais l'idée faisait son bonhomme de chemin. L'aisance avec laquelle elle tenta de le remettre à sa place l'aurait fait s'étouffer avec son vin s'il avait été en train de boire. Il suivi son raisonnement tout à fait silencieusement, étonnant pour un homme qui aimait tant couper la parole. « Je ne sais pas me passer de votre poste, nuance » répliqua-t-il sans répondre tout d'abord à sa tentative pour se faire réembaucher, « ne vous croyez pas supérieure à ce que vous êtes ». Deuxième coup de baguette pour remettre Mademoiselle à la place qui était la sienne. Car bien entendu, voyez-vous, seul lui avait le droit de se sentir supérieur. Si Meredith pensait le séduire en faisant preuve d'un peu de caractère, essayer de se placer au dessus de lui était une mauvais stratégie. « Il va me falloir mieux que cela pour vous embaucher à nouveau, Meredith ». Un sourire un peu torve se posa sur ses lèvres alors qu'il jubilait, tout odieux qu'il était, au simple plaisir de malmener la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mer 30 Juin 2021 - 17:49

Pourquoi avait-elle accepté cette invitation ?
Pourquoi s’infligeait-elle cette affreuse compagnie ?
Meredith Hawthorne ne savait pas réellement le conscientiser. Ou du moins, elle ne préférait pas l’avouer ouvertement à Ronan Malone. Cet être abject qui était assis en face d’elle à cette table, dans l’un des restaurants les plus huppés du Londres sorcier. Ce Génie au tempérament bouillonnant lui avait manqué, quitte à ce que la demi-Vélane s’inquiète mais, elle avait préféré rester silencieuse sur l’envoi d’éventuels hiboux. L’un comme l’autre ne s’excuserait jamais d’avoir eu tel ou tel comportement. La belle blonde n'attendait rien de son interlocuteur. Parce qu’il était ainsi. Qu’il était un Artiste à l’égo défiant la nature humaine. Quitte à être au même niveau qu’Isaac Wellington, le Boucher Vert, qui excellait dans ce domaine.

A cette pensée saugrenue, la fille unique de la Comtesse de Vermandois eut un léger rire, qu’elle camoufla par une toux discrète. Si ces deux hommes se rencontraient, que se passerait-il ? Ils étaient tous deux, des hommes à la fierté acerbe et atroce, ne se cachant nullement pour une éventuelle et une potentielle rivalité. C’était indéniable. Mais, le joueur de Quidditch n’avait pas été l’employeur de la Présidente du BDE de l’EMS et elle ne s’était pas immiscée dans sa vie personnelle durant quelques mois. Jusqu’à cette soirée tragique, où, une toile d’une importance capitale avait été réduite à néant. Ainsi qu’un égo froissé. Suite à ces palabres, l’ancienne Serpentard vit les iris bruns de l’homme s’étrécir, la réponse silencieuse à un énervement certain. Et, la Franco-Galloise en était sûre et certaine, son vis-à-vis se serait étouffé s’il avait bu une gorgée de vin face à cette impudence. Impudence qui caractérisait la jeune femme et qui lui valait certains respects.

- J’en déduis que ce poste est précieux, mais que vous n’avez pas trouvé une nouvelle perle rare. Sinon, vous me l’auriez dit directement. N’est-ce pas ? Le questionna-t-elle avec un sourire rouge. Tapotant de ses ongles rouges bordeaux sur son verre de vin blanc. Ou alors, connaissant un peu votre fonctionnement … vous attendez la dernière seconde pour m’asséner cette réflexion. Parce que cela vous plait. Une pause. Je ne me crois pas supérieure. Je ne surpasserais jamais votre génie créatif, soyez-en certain. Mais, quelque chose me dit que peu de personne en ce monde tendent à vous supporter.

Un silence, qu’elle laissait planer entre eux deux. Alors que sa tête blonde se posa doucement dans le creux de sa main pour observer de son regard couleur de fée verte, ce personnage atypique. Que tout son être aimait et détestait simultanément. Un petit rire flûté s’échappa prestement des labiales vermeilles lorsque Meredith Hawthorne entendit les dires de Ronan Malone. Se retrouvant alors quelques temps en arrière, lors de cet étrange entretien d’embauche. Devait-elle rejouer le même schéma, pour ‘plaire’ de nouveau à l’Artiste ? Ou modifier son modus operandi ? Ne l’avait-il pas embauchée pour son caractère houleux et sa propension à lui tenir tête ? La jeune femme le saura bien assez tôt de toute manière. Certaine que son interlocuteur sera prompt à témoigner de ses humeurs, la concernant.

- Si je me projette en arrière lors de notre première entrevue, et, en prenant en compte ce qu’il s’est produit en amont, je vais modifier ma technique d’approche. Commença la demi-Vélane avec une moue en proie à la réflexion, pour convaincre l’Américain au fort caractère. Je crois avoir été assez efficace lors de ces quelques mois passés à vos côtés, sinon, vous m’auriez virée après deux heures en votre compagnie. Et … vous n’avez cherché personne entre temps. Ce qui sous-entend que j’ai fait mon travail admirablement. Osez dire le contraire. Un nouveau silence. Étrangement et sans me l’expliquer pour autant, j’apprécie votre compagnie. Malgré ce que vous pouvez dégager comme aura sombre, vous m’êtes plaisant. C’est ainsi. Avait-elle conclu en haussant les épaules, attendant leur premier plat.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | bloodywondersden
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un boeuf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Lun 26 Juil 2021 - 15:55

Ronan n'en avait fondamentalement rien à faire de Meredith Hawthorne. Cette petite fille se pensait supérieure sans doute aux trois quarts de l'humanité. Aux yeux de Ronan, pourtant, c'était une enfant qui voulait être une femme et qui plus est, qui voulait jouer dans la cour des grands. Il en avait vu défiler des jeunes femmes indécentes, qui se pensaient intéressantes, et qui, grâce à leurs naturels atouts, pensaient pouvoir tout obtenir. Rien, pourtant, de ce qu'elle dirait ou ferait ne ferait changer le peintre d'avis sur elle. Son intransigeance transparaissait par le moindre de ses tocs. Que ce soit sa langue sur ses lèvres ou sa main qui tournait imperceptiblement le verre à pied gorgé de vin rouge.  L'attitude de la jeune femme le braquait plus qu'elle le séduisait. Cela avait peut-être fonctionné la première fois qu'ils s'étaient rencontrés. Mais depuis, de l'eau était passée sous le pont Malone et le fait est que leur relation avait évolué. Et comme toutes les relations de la vie de Ronan, il aimait les dominer. Elle lui opposait donc une résistance qui l'agaçait. « Que je n'ai pas trouvé de perle rare » la reprit-il d'un ton impitoyable. Encore une fois, Meredith se croyait irremplaçable, meilleure que ce qu'elle était, peu importe ce qu'elle disait. Elle avait peut-être l'impression de ne pas être hautaine mais elle avait probablement un ego aussi insupportable que le sien. Sinon, elle ne lui répondrait pas de la sorte. « Il n'est pas difficile de trouver mieux que vous Meredith. Il est cependant difficile, il est vrai, de trouver quelqu'un qui me supporte ». Au moins, ils étaient d'accord là-dessus l'un comme l'autre.

Il trouva particulièrement stupide qu'elle lui dise ouvertement qu'elle allait changer sa façon d'opérer. Mais au moins était-elle consciente que cela ne fonctionnait pas, comme quoi, elle n'était pas si lente, finalement. Ce fut pire, d'une certaine façon. Encore une fois, elle essayait de se poster comme était irremplaçable. Et encore une fois, elle ne l'était pas, mais Ronan était las de devoir se répéter parce qu'elle faisait la sourde oreille. Qu'elle lui avoue qu'elle aimait travailler avec lui - si tant est qu'elle travaillait avec lui alors qu'ils n'étaient même pas dans la même pièce - le laissa purement et simplement de marbre. Il vida son verre simplement et un serveur interrompit leur petite joute verbale. Ronan commanda quelque chose à son image, quelque chose de cher et de luxueux. Tout d'abord une salade, où il avait surtout regardé le prix plutôt que les ingrédients, avant d'enchainer sur une dinde farcie aux marrons. Rien que ça. « Vous pouvez encore modifier votre technique d'approche » dit-il d'un ton grinçant et moqueur, « vous n'y êtes toujours pas ». Il fit une pause en posant son regard sombre sur le serveur qui disparaissait de leurs vues. « Me flatter ne fera pas grand chose, j'ai l'habitude de l'être » continua-t-il en se resservant un verre de vin, sans lui demander si elle en voulait également dans sa coupe, « ce que je veux que vous compreniez et que vous intégriez, c'est de la modestie. Achetez-vous en. Mais tant que ce n'est pas le cas, vous resterez au chômage ». La toute puissance de l'employeur sur l'employée, c'était merveilleux. Merveilleux ! N'est-ce pas ?

(549)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Lun 16 Aoû 2021 - 10:16

Dans ce restaurant prestigieux et luxueux, il y avait un douloureux combat d'egos.
Meredith Hawthorne, face à Ronan Malone. Ce dernier étant le 'prix' très convoité d'une Tombola, à laquelle il a participé sans réellement s'en formaliser. Signant le formulaire, sans pour autant lire le courrier. Vu que d'ordinaire, c'était la belle blonde, assise en face de lui qui s'en occupait. Cependant, au vu des récents évènements survenus à la Galerie d'Art, les paradigmes s'étaient modifiés. Ils avaient changé. Octroyant à la demi-Vélane, une pause concernant le travail effectué chez son patron acariâtre et peu loquace. Néanmoins, aussi étrange que cela pouvait paraître, la Franco-Galloise avait une affection particulière pour cet homme. Qui, la poussait probablement dans ses plus profonds retranchements. Heureusement, la gente masculine ne se résumait pas au Peintre, car la jeune femme blonde aurait potentiellement déposé les armes. Cependant, au fur et à mesure qu'il déclamait une logorrhée verbale remplie de condescendance à l'encontre de l'ancienne Serpentard, celle-ci aurait aimé lui planter sa fourchette en argent dans la jugulaire.

Mais, tâcher ainsi sa belle robe blanche était à proscrire. Et là, il était certainement avéré que son ancien employeur ne la prendrait plus et lui offrirait une lettre de recommandation assassine, ne vantant nullement ses talents auprès de futurs employeurs. Reposant sa fourchette avec grâce et volupté sur la nappe virginale, le regard vert absinthe brillait toujours d'un éclat courroucé, contrastant avec le sourire poli présent sur les lèvres pleines et rouges. Si l'Artiste et Génie devant l'éternel, s'était trouvé face à Fenella de Vermandois, la Mère de son invitée, la grande blonde ne se serait pas privée de planter le couvert dentelé dans un autre endroit du corps de son interlocuteur. Et, ce ne serait sûrement pas dans la gorge. Étant donné le caractère de la Comtesse de Vermandois.

L'aspirante Auror était somme toute différente et pouvait faire des concessions. Or, ravaler un peu de sa fierté inhérente à sa personnalité et à son ancienne Maison était une épreuve. Haussant un sourcil, tout en buvant une gorgée de vin blanc, la jeune femme blonde toisa son vis-à-vis sans sourciller. Demeurant silencieuse. Analysant, chaque tic nerveux que sa propension à la rébellion faisait naître chez lui. Ils étaient au moins d'accord sur un point et non des moindres : ils s'agaçaient mutuellement. Terminant son verre, et en en recommandant un autre, il lui faudrait bien cela pour continuer cet étrange 'entretien', Meredith Hawthorne consentit à s'adresser à Ronan Malone d'une voix douce. Où, l'agacement n'était pas tangible. Du moins, l'ancienne Serpentard en était sûre et certaine.

- En effet. Vous n'avez pas trouvé de perle rare. Reprit-elle avec un sourire grenat, tout en posant sa tête blonde dans la paume de l'une de ses mains. Je prends le pari, que peu de personnes vous supporte. Et, j'en suis l'exception. Alors, peut-être, est-ce aisé de trouver une personne bien meilleure que moi en ce monde, mais quelqu'un qui puisse encaisser vos colères et vos coups d'éclat, sans prendre le parti de s'énerver, c'est autre chose. Une pause, alors qu'un autre verre de vin blanc venait de se poser devant elle. J'ose croire que vous me sortez de ma zone de confort, Monsieur Malone. Et, je vous en remercie. Le ton était doucereux, ce qui allait sûrement agacer prodigieusement celui qui le recevait en pleine figure. Métaphoriquement parlant, bien entendu.

Tout comme l'homme qui était coincé avec elle, la Présidente du BDE de l'EMS avait pris une salade. Aux saveurs de la France et la Méditerranée. Englobant crevettes et poissons divers. Plantant sa fourchette dans un crustacé, à défaut d'un œil couleur noisette de Monsieur Malone, la belle blonde entama la conversation. Non sans avoir bu à nouveau, une gorgée de vin blanc et apprécié une crevette parfaitement cuite. Lui restant presque en travers de la gorge suite aux propos acerbes de cet interlocuteur envers qui, elle avait stipulé qu'elle modifierait sa technique d'approche. Qui, elle l'avait bien senti, ne portait pas ses fruits. Au contraire, même.

- Vous flatter, je ne perdrais pas mon temps à le faire, soyez-en certain. D'autres personnes le feront très bien à ma place. Et sûrement, bien mieux que moi. Un silence. Un sourire. En revanche, intégrer de la modestie, tout comme vous, n'est pas de mon ressort. Une gorgée de vin blanc. Si, vous faites une concession, je peux la faire dans ce sens. Et vous montrer que je peux faire preuve de modestie. Mais, cet évènement nous a changé tous les deux. J'en ai bien peur et j'en ai bien conscience.

Le serveur était venu débarasser l'assiette de salade de la mer terminée par la jeune femme, apportant alors la suite. Un tournedos Rossini accompagné d'une sauce à la truffe et au madère, agrémenté d'un écrasé de pommes de terre à la truffe, lui aussi.

- J'espère que votre dinde farcie aux marrons est à votre goût. Mon tournedos, est parfaitement exécuté. Un sourire 'doux'. Un pas, l'un envers l'autre pour commencer ? Cela vous convient-il ? Demanda la demi-Vélane avec un éclair d'intérêt dans le regard couleur de fée verte.
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | bloodywondersden
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un boeuf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mar 31 Aoû 2021 - 14:04

C'était une joute verbale qui se jouait entre Meredith et Ronan. Aucun d'eux ne désirait laisser la place à l'autre. La bataille d'ego ressemblait à une bataille céleste, de celles où il n'y a que des morts et aucun survivant. L'Américain ressentait des choses lui parcourir le corps, des frissons violents. Il était bien rare que la bête qui se trouvait en lui ait envie de sortir autrement qu'à la pleine lune, bien que depuis sa morsure, il était bien plus emporté qu'avant. Mais là, c'était différent. Un autre type de pulsion presque, celui qui lui faisait regretter que ce ne soit pas la peine lune. Les gens ne le savaient pas et heureusement d'ailleurs parce que sa carrière serait fichue autrement, mais Ronan avait déjà tué un homme. C'était pour cela aussi qu'il était incapable de former un patronus corporel. Le loup avait dévoré la bête, semblait-il. Et à cet instant, il regretta de ne pas faire d'elle une victime supplémentaire.

Le petit monde sorcier pensait que le grand Malone avait traversé l'Atlantique dans le seul objectif de conquérir un nouveau marché. Ce n'était pas faux mais ce n'était surtout pas l'entière vérité. Meredith ne se rendait pas compte de ce qu'elle provoquait et il fallait bien dire que le peintre se maîtrisait fort bien. Sa voix ne s'élevait pas, bien que ses regards soient tranchants. Un œil averti aurait peut-être vaguement remarqué qu'une veine au niveau de son cou paraissait légèrement plus gonflée, toutefois. Un rire sans joie s'échappa des lèvres de l'Américain. Il la laissa malgré tout finir sa longue tirade, laissa s'écouler quelques secondes : « Vous n'êtes pas la seule personne qui me supporte. Vous pensez que parce que vous avez campé devant mon Atelier pendant quelques mois, vous connaissez tout de ma vie privée ? ». C'était vrai, Meredith ne connaissait pas sa vie. Elle ne connaissait pas Esmee. Elle ne connaissait pas Billie. Ou Alexis. Non, Ronan était imbuvable mais un imbuvable que certains parvenaient à aimer. Les mots de Meredith pourtant, continuaient dans la même idée de ne pas lui céder. Et Ronan n'était pas là pour supporter cela bien longtemps. Le serveur était revenu pour les délester de leurs assiettes et leur en apporter d'autres. Pourtant, l'Américain ne toucha pas aux marrons qu'il se releva, pliant soigneusement la serviette blanche sur la table. « Le pas sera en direction de la sortie pour ma part » répondit froidement le peintre, « j'en ai assez vu pour aujourd'hui. Bon appétit ».
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351Mar 31 Aoû 2021 - 14:50

Il n’y avait pas de réelle alternative.
Et au vu des deux égos, assis l’un en face de l’autre, il n’y en aurait clairement plus. Meredith Hawthorne ne voulait céder aucun centimètre de son terrain personnel, face à un Ronan Malone fait de la même engeance. L’un comme l’autre, ne souhaitait pas en venir à plier sous le poids de son interlocuteur ou de son interlocutrice. Cela était bien trop dommageable en termes de fierté. Et, la demi-Vélane était née comme telle. Fenella de Vermandois, en tant que Mère assurée de sa condition féminine, lui avait appris qu’il ne fallait point courber l’échine face à des représentants de la gente masculine. Ces derniers seraient bien trop heureux, de piétiner ce qu’ils considéraient être comme le ‘sexe faible’. Dénomination péjorative que la Comtesse de Vermandois abhorrait. Jusque dans son âme. Et dans son cœur.

La Franco-Galloise, voyait bien qu’il pouvait avoir un point de non-retour en ce qui concernait son ancien et précédent employeur. Il lui suffisait d’étudier les signes pour en arriver à une seule conclusion manifeste : la belle blonde l’agaçait prodigieusement. Or, l’Américain et Peintre de génie, semblait se contenir sous la Rage conséquente qui lui dévorait le regard. Et les traits du visage. Ce dernier paraissait tendu au possible, prêt à imploser ou à se craqueler sous l’Ire puissante qui lui dévorait les entrailles. Là, où la Présidente du BDE de l’EMS avait eu envie de lui planter une fourchette dans la jugulaire, l’Artiste lui, aurait aimé lui déchirer son cou gracile, à coup de canines. C’était du moins, l’image mentale que pouvait avoir l’ancienne Serpentard face à cet homme avec qui elle déjeunait en tête-à-tête. Se demandant toujours, pourquoi elle avait accepté pareille invitation ? Où cela pouvait-il bien mener ? La jeune femme blonde n’avait aucune réponse à son propre questionnement intérieur, trop occupée à parer les sentences de son vis-à-vis.

Un rire, aussi froid qu’un après-midi du mois de Décembre londonien, s’échappa des lèvres de Ronan Malone. Haussant un sourcil, le regard couleur de fée verte, toujours acéré, Meredith Hawthorne attendit qu’il daigne prendre la parole. Silencieuse. Ayant terminé sa diatribe par une gorgée de vin blanc, prête à dompter les foudres Maloniennes qui allaient s’abattre sur sa personne. Soit, le questionnement avait quelque chose de révélateur. Parce qu’en effet, la demi-Vélane ne connaissait pas le Génie en profondeur. Ne savait pas de quoi il en retournait, derrière les courriers et les couches de peinture. Tout ce que voyait l’ancienne Serpentard, c’était la surface. Rien d’autre. Ou du moins, pas le ‘véritable’.

- Ne me faites pas dire, ce que je n’ai pas dit Monsieur Malone. Ne retournez pas mes mots en votre faveur. Commença la jeune femme blonde tout en le toisant, avec un sourire neutre. Je ne prétends pas vous connaître et je ne connaîtrais jamais votre vie privée. Je m’en garderais bien, soyez-en certain. Une nouvelle gorgée de vin blanc. Alors que le serveur venait débarrasser les deux entrées.

Satisfait de ce que l’employé du restaurant avait apporté, l’étudiante de l’EMS eut une moue qui se voulut étonnée, lorsqu’elle se rendit compte que son interlocuteur ne touchait pas à son assiette. Malgré, une main tendue. Une tentative de concession. Inspirant et expirant progressivement, le regard vert toujours rempli d’une flamme de défi, Meredith Hawthorne laissa faire Ronan Malone. Voyant ce dernier se lever et quitter la table. Avec une froideur égale à lui-même et une fureur, en ce qui concernait l’aspirante Auror. Qui, se reprit avec un sourire quelque peu provocant, hochant sa tête blonde pour lui spécifier que son départ était toléré et accepté. Profitant du restant de son déjeuner en silence, la belle blonde put à loisir déguster les meilleurs vins blancs. Optant pour un dessert à la saveur mentholée et chocolatée, afin de parfaire le tableau.

Quittant sa table et le restaurant qui l’avait accueillie elle, et celui qui avait été le gros lot d’une Tombola. La belle blonde arbora un sourire sur ses lèvres pleines avant de transplaner jusqu’à la demeure Hawthorne, retrouvant un petit ami à qui, elle devra raconter un récit qui était riche en rebondissements.




- FIN -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Remporter le gros lot | Meredith  Empty
MessageSujet: Re: Remporter le gros lot | Meredith Remporter le gros lot | Meredith  129196351

Revenir en haut Aller en bas

Remporter le gros lot | Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Partenaires particulières w/Meredith
» On n'est riche que de ses amis (Meredith)
» Les gros vers se chargeront des peaux mortes pour toi | AMELIA
» On the run and go ▬ PV Meredith
» Viens pimper le monde de McKannon, P'tit Gros, Grossier, Loonatic, Andromadaire, Bartycrochu & Vipère !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-