Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Mer 21 Avr 2021 - 22:37

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il était important qu’Ava se fasse de nouvelles relations, tout en tentant de remettre à jour les anciennes. Elle avait conscience que depuis son arrestation, elle ne faisait pas l’unanimité parmi la communauté sorcière. Il y avait ceux qui pensaient qu’elle était coupable, ceux qui pensaient qu’elle était innocente, et ceux qui s’en fichaient totalement. Mais Ava ne voulait pas s’arrêter à cela. Elle n’avait pas besoin que l’on clame son innocence à tout va, elle voulait simplement reprendre la place qu’elle avait laissé au sein de la société.

Pour le moment, elle estimait que ce n’était pas trop mal, qu’elle avait plutôt bien réussi son retour. Pour ce qui était de ses proches, ils avaient répondu présents, et c’était déjà une excellente chose. Elle ne cherchait pas forcément à se faire de nouveaux amis, mais elle avait besoin de relations un peu plus légères, de tâter un peu le terrain, afin de se rassurer, et surtout, de constater qu’elle n’avait pas perdu la main. Elle avait toujours été très douée pour la séduction, quelle que soit sa forme, et elle ne pensait pas que son isolement forcé ait entaché cette qualité. Même si pour elle, chaque trait de sa personne était une qualité. Mais c’était un tout autre sujet.

Quoiqu’il en soit, Ava avait été invitée à une exposition d’art, et elle ne comptait pas décliner l’invitation. Elle avait toujours apprécié l’art, par spécialement sous toutes ses formes, mais pour ce qui était de la peinture, elle était très admiratrice. Enfin, quand cela rentrait dans ses goûts, bien évidemment. Mais en plus de pouvoir apprécier de belles toiles, elle espérait aussi se montrer, et pourquoi pas, faire quelques rencontres divertissantes. Elle s’était mise sur son trente-et-un, et n’avait rien laissé au hasard. Elle avait envie qu’on la remarque, et ne comptait pas rester dans son coin, à l’ombre de tous.

Une fois arrivée sur place, Ava avait pris soin de saluer certaines connaissances, offrant des sourires radieux à tous ceux qu’elle croisait, prenant des nouvelles qui pour la plupart, ne l’intéressaient pas plus que ça, mais pour avoir un carnet d’adresse rempli, il fallait savoir faire preuve d’hypocrisie. Occupée à observer les différentes toiles, elle ne perdit pas de vue les invités, et rechercha parmi eux quelqu’un, un inconnu. Elle avait envie de défi, de se tester, et pour cela, il lui fallait un homme qu’elle ne connaissait pas, qui pourrait lui servir de divertissement. C’est alors qu’elle repéra un jeune homme qu’elle avait aperçu plusieurs fois durant la soirée, qui avait été comme elle, occupé à discuter avec pas mal de monde. Elle l’observa un peu plus en détail, il semblait avenant, cordial, et en plus de cela, il était tout à fait séduisant.

Avec un petit sourire, la jeune femme profita du fait qu’il soit seul pour l’aborder, lui offrant un sourire ravi.

« Bonsoir, je ne me souviens pas qu’on se soit déjà présentés. Ava Zabini, enchantée. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Sam 24 Avr 2021 - 15:43

ft. Ava Zabini ▬  avril 1979

Switchblade smiles
they go on for miles

Malgré son récent poste à Poudlard, Aaron Sheffield ne comptait pas abandonner les mondanités dans lesquelles il avait eu tant de mal à creuser sa place. La société sorcière ne savait tolérer l'absence, et manquer trop d'évènements revenait à enterrer sa réputation en aussi peu de temps qu'il en fallait pour dire "Quidditch". Raison pour laquelle Aaron avait ce soir abandonné le château et ses devoirs à corriger, pour se montrer à une exposition d'art dont l'invitation lui était arrivée dans la Grande Salle quelques jours plus tôt. Et il avait bien fait. Combien de visages familiers avait-il dû aller saluer, combien de mains avait-il dû serrer, combien de sourires avait-il dû feindre ? Il en perdait le compte. Mais se complaisait dans cet exercice. La sensation de grimper les échelons était grisante. Entendre tous ces sorciers affirmer combien sa présence leur avait manqué, aussi. Alors qu'il s'éloignait du couple âgé qu'il venait d'abondamment complimenter pour attraper une nouvelle coupe de champagne, une silhouette qu'il n'avait pas encore pris la peine de saluer se dirigea vers lui. Une silhouette qui avait fait parler d'elle, ces derniers mois ...

Il avait noté sa présence, bien sûr. Ava Zabini savait comment se détacher de la foule, tant dans son attitude que dans sa tenue. Son élégance attirait les regards, tout comme la plante carnivore met en avant ses plus beaux atours pour attirer son diner. Car la réputation de la jeune femme était sulfureuse. Des accusations d'empoisonnement, un court séjour à Azkaban, une innocence qui n'en convainquaient pas beaucoup ... Pour toutes ces raisons, Aaron s'était tenu à distance de l'aînée Zabini toute la soirée, et aurait préféré que les choses restent ainsi. Il n'était donc pas aussi enchantée qu'elle lorsqu'elle l'aborda, mais parvint à ne pas trop le laisser transparaître. Trouver l'équilibre entre rester poli et faire comprendre qu'on ne souhaitait pas avoir une discussion était un exercice délicat. Le sourire d'Aaron était moins sincère que lors de ses interactions précédentes, et il prenait garde à conserver une distance physique acceptable entre Ava Zabini et lui. Il ne tenait pas à ce que les autres invités les imaginent comme étant proches. Surtout pas.
- Aaron Sheffield. Votre réputation vous précède, Miss Zabini.
La phrase était assassine, le sous-entendu parfaitement clair, mais le ton restait poli et mondain. Maintenant que le message était passé, le professeur de runes était toutefois soucieux de ne pas déclencher de dispute. Rien n'attire d'attention plus indésirable que des éclats de voix. Raison pour laquelle il gardait toujours la sienne douce et mesurée. Impassible, il leva donc son verre comme pour porter un discret toast à la jeune femme, avant de reprendre sur un échange de banalités.
- Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous amène ici, ce soir ? On ne pourrait pas lui reprocher de ne pas faire d'efforts.

Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Lun 26 Avr 2021 - 9:58

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eh bien, de toute évidence, elle n’avait pas misé sur le bon cheval. Entendez par là, que la tache n’allait pas être aussi simple qu’elle l’avait pensé, de prime abord. Mais allait-elle abandonner pour autant ? Merlin non, elle n’avait que plus envie encore de parvenir à ses fins. Son défi venait de prendre un tout autre panache, et elle en était ravie. Elle aimait qu’on lui résiste, juste pour pouvoir mieux lui céder par la suite. Elle allait mettre cet homme à sa merci, elle s’en faisait la promesse. Elle ne lui voulait aucun mal, évidemment, et n’avait aucune intention de le supprimer, ou quoique ce soit d’autre. D’autant qu’elle venait d’être acquittée, alors elle allait se tenir tranquille un moment. Non, elle voulait juste séduire cet homme, et elle y parviendrait. Ava avait toujours ce qu’elle voulait, et ce depuis toujours. Alors si elle décidait que son interlocuteur serait sous son charme, et lui appartiendrait, eh bien, il en serait ainsi. Parce qu’aucune autre option n’était envisageable à ses yeux, et ce n’était pas son attitude distante qui allait l’effrayer, au contraire, le jeu n’en était que plus amusant.

Après tout, n’était-elle pas l’une des créatures les plus délicieuses qui existent ? Assurément que si. Et elle le savait. Elle s’était toujours servie de ses charmes, et ils ne lui avaient jamais fait défaut. Ce n’était pas un petit séjour à l’ombre qui allait changer, cela. Sûrement pas.

- Aaron Sheffield. Votre réputation vous précède, Miss Zabini.

Alors il voulait donc lancer les hostilités tout de suite. Très bien. Il pouvait montrer autant qu’il le voulait, le fait qu’il n’appréciait pas vraiment sa présence, Ava ne partirait pas, elle ne ferait que s’accrocher davantage. Elle ne se sentait pas insultée pour autant. Elle savait bien, que toute cette histoire avait fait couler de l’encre. Tout ce qui était presse à scandale avait dû s’en faire une joie, et certaines personnes avaient la langue bien pendue, mais ça ne décourageait pas à Ava, et elle savait qu’elle saurait faire face à tout cela, et inverser la tendance.

« Je n’en doute pas. Il est toujours connu que ceux qui ont une vie minable et insignifiante se plongent un peu trop sur celle des autres pour prétendre à une existence et une utilité qui ne sont qu’illusoires. Mais au final, que savent-ils de la vérité ? »

Elle lui adressa un petit sourire. Elle ne disait pas cela pour lui, évidemment, mais pour tous ceux -et surtout celles- qui cancanaient comme des imbéciles, bien heureux d’avoir un sujet de conversation qui mettait un peu de piquant dans leurs vies mornes, et insipides.

- Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous amène ici, ce soir ?

Au moins, il engageait la conversation. Ce n’était pas plus mal, mais elle se doutait qu’il n’avait pas forcément envie de la mettre trop de travers. Elle ne pensait pas qu’il ait peur d’elle, ce serait un peu extrême, certes, elle avait tué des hommes, même si elle avait réussi à faire croire le contraire au gouvernement, mais elle ne l’avait jamais fait sans raisons apparentes. Elle tuait par intérêt, parce qu’elle voulait être riche, sauf une petite exception. Mais elle avait un mobile plus que sérieux pour celui-là.

« J’aime simplement admirer les belles choses, pas vous Monsieur Sheffield ? »

Elle planta son regard dans le sien, tout en lui adressa un nouveau sourire, un peu plus charmeur peut-être. Elle n’allait vraiment pas le lâcher.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Dim 2 Mai 2021 - 23:34

ft. Ava Zabini ▬  avril 1979

No way back
From a shark attack

Si le monde des sorciers était petit, le cercle des Sang Purs - et de ceux qui gravitaient autour - l'était plus encore. Dans ce genre de bulle, une rumeur se répandait comme une traînée de poudre, et une mauvaise réputation pouvait se construire en une seule soirée. Raison pour laquelle le dos d'Ava Zabini recevait autant de regards désapprobateurs qu'elle obtenait de sourires en face-à-face. Mais c'était aussi pour cela qu'Aaron marchait sur des œufs depuis que la riche héritière - de trois maris, rappelons-le - l'avait abordé. Il n'avait pas besoin de lire la pièce pour deviner que plusieurs indiscrets leur lançaient déjà des œillades curieuses. L'exposition venait soudainement de se transformer en un nid de serpents, et ils étaient au cœur de leur attention. Mais, il n'allait pas tarder à l'apprendre, la pire des vipères était peut-être celle qui lui faisait face. Sa réplique lui fit hausser un sourcil, et il dut réprimer une moue outrée. Difficile de ne pas prendre la réflexion sur les vies minables et insignifiantes pour lui. Aaron pratiquait suffisamment la passive agressivité pour la reconnaître - parfois à tort, mais il ne risquait pas d'envisager cette hypothèse.
- Voyons, nous naviguons dans des eaux où la vérité se plie facilement aux Gallions, fit-il mine de s'amuser, mais son regard était devenu glacial.

L'innocence d'Ava Zabini n'était pas une conviction pour grand monde, surtout pas dans les riches couches de la société, où l'on savait qu'il suffisait de graisser la bonne patte pour arranger ses affaires. Les flatteurs savaient à quelle oreille siffler pour que les mensonges deviennent universellement acceptés. Aaron le savait bien, il était justement de ceux qui les murmuraient.
- Et les belles choses ne manquent pas, répondit-il, mais au lieu de fixer son regard dans le sien, il désigna la pièce d'un geste de la main. La vraie tragédie de ces expositions, c'est que les œuvres s'éclipsent les unes les autres. Une manière de lui suggérer qu'elle n'était qu'une riche et élégante sorcière parmi tant d'autres. Et que les plus remarquables savent rester bien protégées des yeux du public, acheva-t-il avec un sourire aussi cordial qu'assassin.
Les sorciers plus riches et plus crédules ne manquaient pas ce soir. Sans doute étaient-ils mariés, mais Aaron doutait qu'Ava Zabini s'arrêtât à ce genre de détail. L'essentiel était qu'elle pouvait aller importuner nombre d'autres personnes. Plus cette interaction durait, plus les yeux indiscrets qui rôdaient autour d'eux se feraient un plaisir de semer des rumeurs qu'il ne voulait surtout pas voir éclore. A s'en inquiéter, Aaron oubliait que son interlocutrice n'était pas une personne qu'il était prudent de compter dans ses ennemis. On ne devenait pas veuve trois fois à moins de trente ans par hasard, n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Dim 13 Juin 2021 - 22:46

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ava était encore en face de test, et de reconnaissance, en ce qui concernait son interlocuteur. Elle devait reconnaître que pour le moment, il avait du ressors, et qu’il avait de la répartie. Certes, il ne la couvrait pas de compliments comme elle aurait aimé qu’il le fasse, mais elle trouvait cela assez amusant, la façon qu’il avait de lui répondre, et de lui faire comprendre qu’il n’était pas heureux plus que ça d’avoir sa compagnie. Seulement, lorsque la jeune femme désignait une proie, elle n’était pas du genre à la lâcher avant d’avoir eu ce qu’elle voulait, peu importe ce qu’elle voulait. Alors dommage pour Aaron, mais elle finirait bien par le faire plier, qu’il le veuille ou non. Mais personne ne lui résistait bien longtemps. Parce qu’elle ne perdait jamais de vue ses objectifs, et qu’elle n’abandonnait jamais. Lorsqu’elle avait une idée en tête, difficile de lui en faire changer, voire impossible.

- Voyons, nous naviguons dans des eaux où la vérité se plie facilement aux Gallions.

Est-ce qu’il pensait vraiment lui apprendre comment les choses fonctionnaient ? Non, il voulait probablement lui faire comprendre qu’il la soupçonnait de n’avoir été blanchie que parce qu’elle avait dépensé un peu de sa fortune. Ce n’était pas le cas. Les preuves avaient été simplement pas été assez accablantes contre elle, et elle avait sollicité de soutien non négligeable. Ni plus ni moins.

- Et les belles choses ne manquent pas. La vraie tragédie de ces expositions, c'est que les œuvres s'éclipsent les unes les autres. Et que les plus remarquables savent rester bien protégées des yeux du public.

Ava afficha un sourire sournois. Elle n’était pas stupide. Elle comprenait parfaitement les sous-entendus, et cela l’amusait grandement, plus que cela ne la vexait, pour tout dire. Elle appréciait les efforts de son interlocuteur pour enrober ses attaques, et elle le trouvait très divertissant. Evidemment, elle aimait qu’on la couvre de compliments, et qu’on la mette sur un piédestal, mais elle n’était pas contre une joute verbale de cet acabit.

Elle ne comptait pas se laisser faire pour autant, et elle était certaine de gagner la partie d’avance. Parce qu’elle gagnait toujours, c’était comme ça. D’ailleurs, il valait mieux pour lui qu’il la laisse gagner. Parce qu’il était très mauvais de la mettre en colère, Ava était plus que rancunière.

« Si elles sont si remarquables, il est bien étrange qu’elles soient si peu exposées. Puisque vous admettrez que tout le principe d’une œuvre remarquable réside dans le fait qu’on la remarque n’est-il pas ? Mais peut-être que je m’adresse à un fin connaisseur d’art. Que faîtes-vous dans la vie ? Sheffield… ce nom ne me dit pas grand-chose, alors j’ai un peu de mal à vous situer. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Mer 14 Juil 2021 - 0:16

ft. Ava Zabini ▬  avril 1979

Switchblade smiles
they go on for miles

Le sourire d'Ava Zabini avait changé, était devenu plus carnassier. Quelque chose soufflait à Aaron qu'il jouait un jeu dangereux, plus qu'il ne l'avait imaginé au premier abord. Malgré sa récente disgrâce, Ava restait une femme d'influence, ne serait-ce que par la richesse qu'elle avait amassé. Il la laissa donc parler sans l'interrompre, conservant son air courtois et poli. L'entendre ne laissait aucun doute, la jeune femme se considérait comme tout à fait remarquable. Un trait qu'elle partageait avec son interlocuteur, qui ne pensait pas être n'importe qui. Mais qui, contrairement à elle, n'avait pas eu pour chance de démarrer dans la vie avec des richesses et un nom connu. Fait qu'elle ne se priva pas de pointer du doigt. Le sang d'Aaron ne fit qu'un tour. Il avait pourtant l'habitude de ce genre de sous-entendus. Il avait dû y faire face toute sa vie. Mais les mots d'Ava étaient comme un délicat poison qui s'insinuait sous sa peau et réveillaient ses vieilles colères. Il n'en montra rien, toutefois.
- Vous êtes sûrement la seule dans ce cas, ce soir. Mais j'imagine qu'il n'a pas été facile pour vous de rester à la page, ces derniers temps ... Non, ne pas être trop assassin. Il se reprit, réaffirma son sourire, lui ajouta une touche de sincérité parfaitement feinte, mêlée d'une empathie qu'il était à des lieues de ressentir.

- Si le nom Sheffield ne vous dit rien, peut-être que celui de Guinevere Selwyn vous sera plus familier. Une grande dame, qui nous a malheureusement quitté il y a plusieurs années. Je suis son seul héritier. Il s'abstint bien de préciser que cet héritage s'était passé de tout lien de sang, la vieille sorcière n'ayant eu aucun descendant. Mais si elle s'intéressait à l'art, je suis pour ma part plutôt versé dans le domaine des runes.
Tout en parlant, Aaron s'était mis en marche, s'éloignant du centre de la pièce pour se diriger vers le balcon, et l'obligeant donc à le suivre - pour peu qu'elle souhaitât que cette conversation se poursuive. Ce faisant, il s'isolait des regards indiscrets, tout en montrant aux curieux que c'était Ava qui le poursuivait de ses ardeurs, et non l'inverse. La nuit était claire, froide ; l'air rafraichit ses joues, qui avaient quelque peu rougi sous le coup de la colère. Elles en étaient d'ailleurs le seul indice. Lui qui croyait s'être fait son trou dans les cercles de la haute société, n'était finalement jamais à l'abri de se voir rappeler qu'il était parti de loin. Avec un soupir, le professeur de runes s'accouda à la balustrade en marbre, balança par-dessus le reste de liquide que son verre contenait. Il n'avait plus le goût à l'alcool, et préférait en outre garder l'esprit clair, si jamais la joute verbale devait se poursuivre. Aaron, qui aimait tant être le centre de l'attention, se sentait soudain soulagé d'être enfin sorti de la foule inquisitrice. Mais le répit ne durerait guère. Nul doute qu'Ava devait être sur ses talons.

Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Mer 18 Aoû 2021 - 19:25

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le petit jeu commençait doucement à s’envenimer, Ava le percevait. Il fallait dire aussi, que le jeune homme était coriace. Mais aucun homme -à de rares exceptions- n’était trop coriace pour Ava. Oh non. S’il lui fallait le travailler un peu plus au corps, qu’à cela ne tienne. Elle ne savait pas pourquoi il se sentait autant agressé, ou en danger, vis-à-vis d’elle, mais elle allait finir par lui faire changer d’avis. Ou sinon, il pouvait continuer de lui afficher cette animosité, elle n’avait pas forcément envie qu’il l’adore, juste qu’il lui mange dans la main. Et contrairement à ce qu’on puisse croire, les deux n’étaient pas forcément nécessaires pour fonctionner. Enfin bref, la jeune femme était loin de s’avouer vaincu face à son interlocuteur. Son ego prenait énormément de place, pourtant, Ava n’était pas bien susceptible. Parce qu’elle savait ce qu’elle valait, et que si on ne pensait pas comme elle, on était simplement un crédit fini, pire qu’un veracrasse. Et elle ne voudrait pas avoir à qualifier cet homme de veracrasse, il était bien trop craquant pour cela, et en plus, il avait de la répartie. Tout ce qui lui plaisait.

- Si le nom Sheffield ne vous dit rien, peut-être que celui de Guinevere Selwyn vous sera plus familier. Une grande dame, qui nous a malheureusement quitté il y a plusieurs années. Je suis son seul héritier. Mais si elle s'intéressait à l'art, je suis pour ma part plutôt versé dans le domaine des runes.

Tiens donc, un riche héritier… voilà une information qui ne tombait pas dans l’oreille d’une sourde. Mais Ava n’avait aucun projet marital pour cet homme, ce n’était pas pour cela qu’elle en faisait une proie, non. Elle le regarda s’éloigner, amusée. Tentait-il de lui échapper ? Oh non, personne ne lui échappait. S’il pensait se débarrasser d’elle, il se fourvoyait. Avec classe et élégance, elle entreprit donc de le suivre sur la terrasse, appréciant l’air frais et le volume sonore amoindri. Elle observa l’homme en détails, restant silencieuse durant un moment. Elle fit tournoyer son verre entre ses doigts, tout en continuant de le juger du regard, une lueur de malice brillant dans ses pupilles.

« Vous ai-je offensé monsieur ? J’en suis navrée si c’est le cas, mais avouez que vous ne m’avez pas vraiment ménagée non plus. »

Il n’y avait pas de colère, ou d’animosité dans sa voix. Au contraire, elle était presque enjouée, et amusée. Elle aimait qu’on soit à ses pieds, mais elle appréciait que parfois, on lui tienne tête de manière intelligente. Et puis, l’un n’empêchait pas l’autre après tout. Elle laissa passer un silence, s’appuyant de dos contre la balustrade, regardant devant elle, fixant un point imaginaire l’air pensif.

« Les runes… un univers mystérieux n’est-ce pas ? Je ne suis pas du tout dans ce domaine, mais j’admets que cela doit être intéressant. Personnellement, je suis bien plus douée en potions. »

Elle tourna ensuite la tête, pour le regarder à nouveau. Feignant une voie presque déçue, et attristée.

« Ma présence vous est-elle si déplaisante que cela ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Mar 31 Aoû 2021 - 14:14

ft. Ava Zabini ▬  avril 1979

No way back
From a shark attack

Les deux coudes posés sur le marbre froid de la balustrade, Aaron avait laissé son regard se perdre dans l'obscurité. Sur les lueurs au loin qui signalaient les sorciers encore éveillés, à cette heure avancée. Le calme qu'il avait failli perdre revenait s'installer, progressivement, maintenant qu'il était de nouveau isolé. Le seul regard dont il avait à se soucier maintenant était le sien ... et celui d'Ava Zabini. Impossible de louper son arrivée. Le claquement de ses talons sur le parquet en bois précieux l'annonçait de loin. Aaron ne lui fit pas l'honneur de se retourner, préférant garder son attention sur la pénombre des sous-bois qui entouraient l'exposition. Le ton amusé de la sorcière lui arracha une moue amère.
- Navrée ... Je n'en doute pas, murmura-t-il, comme à lui-même. Avant de se reprendre. Sa rancune était tenace, mais son envie de plaire était plus forte encore. Je m'excuse si mes paroles vous ont paru blessantes. Il ne poussa pas le vice jusqu'à prétendre que ce n'était pas son but. Ava était une joueuse aguerrie, elle ne serait pas plus dupe que lui. Il acceptait d'enterrer momentanément la hache de guerre, rien de plus. Un silence suivit cette offre de paix, troublé seulement par les babillages qui émanaient de la réception.

- Les potions n'ont jamais eu mes faveurs à Poudlard. La faute aux cachots, sans doute. Vous admettrez qu'ils ne rendent pas la matière vraiment charmante, lui répondit-il quand elle reprit la parole. Quant aux runes ... Aux adeptes, elles sont plus synonymes de puissance que de mystère. Mais pour lever le mystère, encore fallait-il être prêt à ouvrir son esprit à leurs multiples significations. Ces symboles étaient finalement aussi compliquées que des personnes à part entière. Ce qui ne pouvait que plaire à Aaron, lui qui aimait tant comprendre les complexes liens qui unissaient les gens entre eux, pour mieux s'en servir. Mais ce soir, il était difficile de savoir qui essayait de manipuler qui. Et plus ardu encore de deviner qui y parvenait le mieux.
Les derniers mots d'Ava le détachèrent enfin de sa contemplation du noir ; il se retourna, un coude toujours appuyé à la balustrade, pour la détailler du regard. Elle était jeune, surtout pour une femme déjà trois fois veuve. Il ignorait son âge exact, mais elle devait bien avoir cinq de moins que lui, au bas mot. Ses traits étaient fins, soulignés discrètement mais efficacement par son maquillage - tout comme sa tenue, qui mettait en valeur sa silhouette. Il n'était pas dur de comprendre comment elle pouvait attirer à elle tous les regards.
- Pas déplaisante, non. Bien sûr que non. Il ne disait pas cela uniquement pour plaire. Ava Zabini, toute réputation mise à part, était une femme charmante. Qu'elle s'intéresse à lui de la sorte était flatteur. En particulier l'insistance qu'elle y mettait. Dommage qu'être vu à son bras soit un véritable suicide social, ces derniers temps. Ce n'était bien que parce qu'ils étaient isolés qu'il lui accordait enfin un compliment. Je suis désolé que vous ayez pu le croire. La fatigue de la soirée, sans doute.



Dernière édition par Pr Aaron Sheffield le Dim 31 Oct 2021 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Jeu 7 Oct 2021 - 20:23

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ava avait décidé de changer un peu sa stratégie, puisque de toute évidence, la provocation marchait un temps, mais cela ne semblait plus autant plaire à Aaron, si tenté que cela lui avait plu à un moment donné. Mais au moins, sa « proie » était isolée, et ce n’était pas plus mal. D’autant qu’elle sentait qu’il se détendait un peu, ce qu’elle ne concevait pas de louper. Elle ne pouvait pas être certaine de l’issue de cette rencontre, même si son objectif n’avait pas changé, et qu’elle avait une totale confiance en ses capacités, elle ne pouvait pas non plus forcer son interlocuteur.

- Navrée ... Je n'en doute pas. Je m'excuse si mes paroles vous ont paru blessantes.

Elle ne doutait pas que son but avait de la toucher, mais Ava était devenue imperméable à quasiment toutes les attaques verbales. Elle restait humaine, évidemment, mais on racontait tant de choses depuis son arrestation, et même avant, sur elle, qu’elle ne s’attardait plus vraiment là-dessus. Pourtant, elle savait que les mots pouvaient être de véritables armes, mais ce n’étaient pas les plus utiles contre elle. Cependant, elle se contenta d’offrir un léger sourire amusé au jeune homme face à elle. Ce n’était plus la peine d’en parler, autant passer à autre chose de plus intéressant.

- Les potions n'ont jamais eu mes faveurs à Poudlard. La faute aux cachots, sans doute. Vous admettrez qu'ils ne rendent pas la matière vraiment charmante. Quant aux runes ... Aux adeptes, elles sont plus synonymes de puissance que de mystère.

Elle voulait bien l’admettre, les cachots n’étaient pas l’endroit le plus accueillant, mais quand on faisait parti des verts et argents, on finissait par s’y habituer. Cela voudrait-il dire que son interlocuteur avait arboré d’autres couleurs du temps de Poudlard ? Hm, possible. Elle l’imaginerait parfaitement à Serdaigle… Mais elle se trompait peut-être quoiqu’il en soit…

« Je suis certaine que si j’avais été votre binôme, vous auriez trouver ces cours d’autant plus charmants. »

Elle se mettait peut-être un peu trop à découvert, mais quand on lui tendait des perches, elle s’en saisissait. Un nouveau sourire amusé et elle vida ensuite ce qui restait dans sa coupe avait de la faire tourner délicatement entre ses doigts, tout en observant son interlocuteur.

« Mais je ne doute pas que vous soyez un puissant sorcier, cela dit. Ou du moins, que vous êtes à la recherche de cette puissante. Vous m’avez l’air d’être un homme… ambitieux, et déterminé. Je me trompe ? »

On racontait souvent que les femmes étaient sensibles aux compliments, mais Ava savait d’expérience qu’il en était exactement de même pour les hommes. Surtout les plus ambitieux. Et elle avait le sentiment qu’Aaron faisait partie de ces hommes-là.

- Pas déplaisante, non. Bien sûr que non. Je suis désolé que vous ayez pu le croire. La fatigue de la soirée, sans doute.

Eh bien, voilà qu’il sortait un peu de sa coquille, ce n’était pas trop tôt, et Ava ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin. Elle s’avança d’un pas vers lui, mais garda tout de même une distance de sécurité, c’est qu’elle ne voulait pas non plus le faire fuir définitivement. Il était un peu plus enclin à se laisser charmer, certes, mais ce n’était tout de même pas encore complètement dans la poche.

« Vous m’en voyez rassurée. Etes vous perturbé par quelque chose monsieur Sheffield, pour que vous soyez à ce point harassé par la fatigue, ou bien cela n’est-il que passager ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Dim 31 Oct 2021 - 17:39

ft. Ava Zabini ▬  avril 1979

Switchblade smiles
they go on for miles

Les cachots dans lesquels avaient lieu les cours de potion n'évoquaient pas à Aaron de très bons souvenirs. La faute au lieu, comme il l'avait prétendu, mais surtout au professeur, qui lui avait toujours hérissé le poil. Oh, il n'avait rien contre ceux qui jouent aux favoris - lui-même avait ses têtes préférées, maintenant qu'il était passé de l'autre côté du miroir, et il ne s'en cachait pas. Simplement, il lui était insupportable de ne pas faire partie de ces favoris-là. Pire, de ne même pas être envisageable dans cette position. Il n'avait donc pas hésité bien longtemps quand l'opportunité s'était présentée de s'épargner cette matière, en sixième année. Et n'avait jamais regretté son choix.
- Mais certainement, mentit-il toutefois lorsqu'Ava prétendit que les cours auraient été plus agréables en sa compagnie. Une éventualité qui n'aurait jamais pu se produire, car, même s'ils appartenaient à la même maison, c'étaient les années qui les séparaient. Si ses souvenirs étaient bons, il avait dû quitter Poudlard juste après qu'Ava y soit entrée. Mais leur écart d'âge ne semblait plus être un obstacle pour la jeune femme désormais. Ses flatteries étaient comme du miel sur l'ego blessé d'Aaron, et même s'il devinait que rien de tout cela n'était très sincère, il ne put s'empêcher de sourire.
- Sans doute aussi ambitieux et déterminé que vous, répondit-il en fixant son regard dans le sien. Ses iris étaient aussi sombres que la nuit qui les entourait, mais il y brillait une lueur de malice qui lui plaisait bien.

Une malice qui transparaissait d'ailleurs dans sa remarque suivante. Harassé par la fatigue ... Il n'avait pas été jusque là. Elle pouvait se prétendre aussi compatissante qu'elle le voudrait, il entendait toujours dans ses paroles le venin du sarcasme. Mais il n'était pas du genre à se froisser pour si peu. Dans les cercles qu'ils fréquentaient, ce genre de piques était presque synonyme de courtoisie. Il empêcha donc son sourire de se ternir, l'accentuant même un peu pour paraître amusé par sa remarque. Puis, à son tour, il se pencha un peu plus vers elle, réduisant encore la distance qui les séparait.
- Vous semblez inquiète. Ne vous en faites pas, je ne vais pas m'effondrer sur place. Il est juste parfois bon de prendre un peu l'air. De s'éloigner de la foule et de ses murmures.
Murmures qu'ils entendaient toujours, filtrant comme la lumière par les interstices des portes et des fenêtres. Mais au moins étaient-ils certains, maintenant qu'ils étaient dans l'ombre, qu'aucun de ces cancans n'étaient à leur propos. Aaron voulait bien se prêter au jeu d'Ava - l'invitation était si insistante - mais seulement à ses conditions. Le secret en était une.
- Ce ne sont pas les œuvres pendues au mur qui m'ont perturbé en tout cas, ajouta-t-il, un ton plus bas.

Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Lun 8 Nov 2021 - 15:30

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ava n’était pas mécontente de voir qu’Aaron se déridait un peu. Peut-être que ses flatteries n’étaient là que par politesse, mais au moins il ne l’attaquait plus, c’était toujours ça de pris. Et puis, elle saurait lui faire penser ses compliments, elle ne se faisait pas de soucis pour ça. Ava avait toujours ce qu’elle voulait, c’était ainsi depuis qu’elle était toute petite, et elle n’allait pas changer sa façon de faire maintenant. Elle se sentait totalement capable d’avoir cet homme, et elle allait finir par l’obtenir, sur tous les plans qu’elle désirait, elle ne se mettait pas vraiment de limites pour le moment. Certes, elle avait prévu d’en faire simplement un quatre heures, mais il avait quelque chose qui l’attirait un peu plus que pour simplement cela. Alors, elle verrait bien jusqu’où elle pourrait aller avec lui.

- Mais certainement. Sans doute aussi ambitieux et déterminé que vous.

Ambitieuse et déterminée, Ava l’était sans l’ombre d’une hésitation. Et Aaron n’imaginait pas encore à quel point. Elle lui offrit un petit sourire amusé. Il est vrai que là, tout de suite, les deux jeune gens présentaient pas mal de similitudes. C’était probablement pour cette raison qu’ils avaient un peu de mal à… s’apprivoiser, pour le moment. Ça n’effrayait cependant pas Ava, loin de là. Elle avait davantage envie d’atteindre ses objectifs.

- Vous semblez inquiète. Ne vous en faites pas, je ne vais pas m'effondrer sur place. Il est juste parfois bon de prendre un peu l'air.

Maintenant qu’il était très proche d’elle, et même avec la sombre luminosité, Ava avait la possibilité d’observer ses traits avec attention. Aaron était un bel homme, c’était une certitude. Peut-être pas le plus beau, mais il avait un charisme magnétique, et Ava adorait ça. Il estimait ne pas être si fatiguée que cela, et elle en était ravie pour lui. Elle préférait encore qu’il soit en forme. Après tout, on ne savait jamais.

« Je suis ravie, que vous ne vous portiez pas trop mal. »
- Ce ne sont pas les œuvres pendues au mur qui m'ont perturbé en tout cas.

Etait-ce un compliment déguisé ? Peut-être, Ava ne savait pas trop, mais elle préférait le prendre comme si cela l’était. Ses pupilles brillèrent légèrement, et elle sourit à nouveau. Elle termina sa coupe de champagne avant de la poser sur le rebord de la balustrade. Sans quitter le jeune homme du regard. Elle entreprit en suite de réajuster doucement le nœud de cravate du sorcier avant de la lisser.

« Vraiment ? Pourtant, vous ne me semblez pas être le genre d’homme qui se laisse aisément perturber… »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Pr Aaron Sheffield

Pr Aaron Sheffield


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Ewan McGregor
| SANG : Oubliez cette question


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un crucifix
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Sam 18 Déc 2021 - 19:45

ft. Ava Zabini ▬  avril 1979

Now we stand together
there's no denials

Maintenant que la foule s'était éloignée, les masques tombaient, les regards se faisaient plus brillants et les répliques moins piquantes. Les corps aussi se rapprochaient, comme enfin libérés des astreintes que leur imposait la bonne société sorcière. Car il n'était d'idylle qui restait secrète bien longtemps, quand le moindre rapprochement se répandait dans les conversations telle une traînée de poudre. A moins d'être discret et prudent, bien sûr. De tromper les regards. De manipuler les apparences.
- Ne trouvez-vous pas qu'on se porte parfois bien mieux, à l'abri des regards indiscrets ? Une question qui était plus que rhétorique, mais bien un éclairage sur ses intentions. Au cas où Ava ne l'aurait pas encore compris, c'était bien sa réputation qui avait joué en sa défaveur, et non ses charmes - même si elle semblait les surestimer quelque peu ... Quoique, il aurait eu grand mal à prétendre que la manière qu'elle avait eu de se rapprocher pour réajuster sa tenue n'était pas agréable. Voire troublante. Cela fit même naître sur ses lèvres un sourire qui, pour une fois, n'avait rien de feint.

Mais Ava avait l'air de savoir parfaitement ce qu'elle faisait, et s'en amusait. Par exemple, elle ne manqua pas l'occasion de lui envoyer une petite pique, lui demandant à demi-mots s'il était facilement perturbé.
- Pas aisément, non. Mais vous semblez savoir comment vous y prendre, n'est-ce pas ?
Il se doutait qu'elle apprécierait le compliment. L'aînée Zabini avait la réputation de faire tourner les têtes et chavirer les cœurs, et devait très certainement travailler cette image avec autant d'attention qu'il soignait la sienne. De plus, le compliment n'avait rien de gratuit. Depuis le début de leur conversation, la potionniste s'était avérée une redoutable adversaire sociale, et son habileté dans leur joute verbale lui avait autant plu que la beauté de ses formes.
- Que dirais-tu de poursuivre cette conversation dans un endroit ... moins fréquenté ? Le passage au tutoiement était parfaitement calculé - et, surtout, lui paraissait plus naturel compte tenu de sa proposition.
Car par un endroit moins fréquenté, il n'entendait pas un bar ou un autre évènement social, mais bien une de leur deux demeures. Où aucun regard trop curieux ne serait susceptible de mettre un nom sur leur visage. Encore une fois, il ne voyait aucun inconvénient à côtoyer Miss Zabini ... à condition qu'il n'y aient qu'eux qui le sachent.

Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351Dim 26 Déc 2021 - 16:53

Sauvez les apparences et vous sauvez tout.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ava avait le sentiment qu’elle était presque parvenue à ses fins. Aaron se montrait beaucoup plus réceptif, et beaucoup moins sur la défensive. Elle le sentait dans l’intonation de sa voix, et dans son langage corporel aussi, même si ce n’était pas forcément flagrant. Mais elle avait l’habitude. Elle en savait beaucoup sur les hommes, et elle avait appris à les décrypter. Au moins, elle se disait qu’elle avait eu raison d’insister, elle allait probablement avoir gain de cause. En même temps, il y avait peu de fois où Ava n’avait pas obtenu ce qu’elle voulait.

- Ne trouvez-vous pas qu'on se porte parfois bien mieux, à l'abri des regards indiscrets ?

Elle n’allait pas le contredire. Cela pouvait dépendre de certaines personnes, qui méritaient d’être davantage connues en public qu’en privé. Mais elle préférait largement ce charmant jeune homme dans un cadre plus intimiste. Il n’y avait pas photo. A le voir désagréable et blessant contre un homme plus accessible et plus charmeur, elle n’allait pas hésiter très longtemps. Il était normal, dans leur société d’arborer plusieurs visages, mais Ava préférait pouvoir percer les autres à jour.

« Je suis tout à fait d’accord. »
- Pas aisément, non. Mais vous semblez savoir comment vous y prendre, n'est-ce pas ?

La jeune femme afficha un léger sourire amusé. Elle n’était pas mauvaise dans ce domaine en effet. Qu’Ava ait une idée derrière la tête ou non, elle aimait que les hommes ne restent pas indifférents à ses charmes. Aaron, elle comptait bien en faire son amant, mais elle n’avait pas forcément besoin de raison. C’était naturel, c’était ainsi. Elle était bien plus puissante que n’importe quel mâle appartenant soi-disant au sexe fort.

« Peut-être… mais c’est toujours plus simple avec quelqu’un d’inspirant. »
- Que dirais-tu de poursuivre cette conversation dans un endroit ... moins fréquenté ?

Elle appréciait le passage au tutoiement, tout comme leur promiscuité qui n’avait rien de décente, pour un homme et une femme qui n’avaient rien d’un couple. Elle était très heureuse d’avoir obtenu gain de cause, parce que sa question ne laissait pas vraiment place au doute. Elle se rapprocha encore davantage, de sorte à quasiment être collée au jeune homme et garda son regard plongé dans le sien. Elle approcha son visage du sien mais finalement décida de dévier pour glisser ses lèvres à son oreille pour y susurrer quelques mots.

« J’en dis que c’est une idée plaisante… tu pourrais me raccompagner chez moi ? Après tout, ce n’est pas très prudent pour une femme de rentrer seule à une telle heure. »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Empty
MessageSujet: Re: Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Sauvez les apparences et vous sauvez tout | Aaron & Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres-