Bon mois d'Octobre ! Pensez à vous hydrater.
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -54%
Colle Pattex « Ni clou ni vis » ...
Voir le deal
2.95 €

Partagez

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 522
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - samounette
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Lun 2 Aoû 2021 - 17:13

Mi-Juillet 1979.


Amelia,

Je suis désolée.
Tellement désolée.

Je ne sais pas quand, ni comment, tu recevras cette lettre. Ni par quel biais, tu pourras réussir à la lire. Néanmoins, je t'écris ces quelques lignes, pour te rassurer et te dire que je vais bien. Que tu n'as pas à t'inquiéter pour moi. Parce que c'est moi, qui m'inquiète.

J'ai eu recours à un réflexe premier, lorsque j'ai vu une famille avec des enfants, errer en panique sur le Chemin de Traverse. Alors, je n'ai pas réfléchi : j'ai transplané.

En te pensant saine et sauve, dans la boutique de Madame Guipure. A l'abri. J'ai réussi à passer outre la barrière des sortilèges des Mangemorts avant qu'ils ne condamnent toutes les sorties et tous les accès, pour sauver cette famille. Mais, je me suis alors retrouvée, bloquée. Et, je n'ai pas réussi à venir te récupérer. J'ai failli à ma mission, d'aspirante Auror. Je ne t'ai pas sauvée.

Néanmoins, Nollan et Monsieur Walsh m'ont inclus dans un plan pour défaire ces atrocités qui se passent sur le Chemin de Traverse. Réussir à vous libérer, toi et les otages, gardés enfermés par ces 'hommes' qui n'ont rien d'humain. Nollan, me certifie que je suis plus efficace avec eux plutôt qu'à l'intérieur de ce lieu sinistré. Et, que je peux aider.

Amelia,
Je t'en prie. Garde espoir, je t'en supplie.

Meredith
Revenir en haut Aller en bas
Rosmerta Turner

Rosmerta Turner


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ scarlett johansson | squirrel, astra (sign)
| SANG : ❀ mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : son propre reflet mais avec le visage de sa mère.
| PATRONUS : fumée d'argent informe, bonheur intouchable
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Mar 3 Aoû 2021 - 8:54

15 juillet 1979

Cher Shannon,

Je sais que ta vie de sorcier itinérant ne te permet pas toujours de me répondre, mais c'est le troisième hibou sans réponse de ta part... Ce n'est pas ton genre, ni le mien d'autant m'inquiéter. Mais tu ne dois pas ignorer ce qui se passe sur le Chemin de Traverse (ou alors tu es encore perdu au fin du trou du cul de Merlin, dans un pays ou même Vif d'or n'a pas pu te trouver).

En tout cas j'attend impatiemment ta réponse, trouve cinq minutes pour me donner un signe de vie ou je vais commencer par croire que tu fais partie de ces pauvres gens retenus par les Mangemorts... J'ai d'ailleurs appris que mon ami Cecil y est bloqué... Ces foutus mange-poussière !

Et tu sais comme je suis pour défendre les miens. Je vais venir assiéger leur barrière magique avec des sortilèges nettoyants, ils ne vont rien comprendre ! Même si pour ça je dois abréger ma petite retraite bien méritée au fin fond du Pays de Galle...Et si, il m'arrive de voyager sans toi. Tu serais tout si seulement tu répondait (quoique, c'est peut-être mieux que je t'évite les détails des activités effectuées avec mon excellente compagnie, je ne voudrais pas choquer ton petit cœur innocent).

Répond moi vite !
Rosie


Dernière édition par Rosmerta Turner le Jeu 14 Oct 2021 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 1416
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | poeslescendrees / madeyesaes
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Sam 7 Aoû 2021 - 20:53

Juillet 1979

La situation se faisait préoccupante au Chemin de Traverse. La Gazette du sorcier était en ébullition. Les reporters sur le pied de guerre pour obtenir des informations.
Moran se désespérait de n'avoir rien à se mettre sous la dent. Il était bien difficile de passer, ne serait-ce qu'en baroudeur. Le Ministère était nerveux, les Aurors réquisitionnés en permanence. Et cela durait, tout le temps, sans qu'une sortie de crise ne soit possible. Et il avait beau discuter dans les bars avec quelques unes de ses sources au Ministère, les informations se faisaient rares. Le temps long. Moran avait au moins la satisfaction de voir que sa famille n'était pas impliquée de près ou de loin dans toute cette histoire. La vie en Angleterre était définitivement compliquée. Peut-être faudrait-il songer à partir...
Revenir en haut Aller en bas
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : finneas | Squirrel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Sam 7 Aoû 2021 - 23:02

31 Juillet


Je me sens mal. J'ai un mauvais pressentiment, sans que je n'arrive à me l'expliquer. J'essaie de me convaincre que c'est parce que je suis enfermé ici depuis trop longtemps. Je suis poisseux, j'ai beau essayer de rester propre, l'eau ne suffit guère plus. Elle n'est pas bonne en plus, elle a un goût bizarre. Je suis fatigué, j'ai peur.

Je veux rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Morticia M. Morrison

Morticia M. Morrison


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : Beth Hart
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents retrouvant leur emprise
| PATRONUS : Loup gris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Dim 8 Aoû 2021 - 11:46

Avec un peu d’honnêteté il y avait de grandes chances que cela se termine mal et encore plus de chances que ce plan soit un échec plus que cuisant. Mais il fallait essayer. Tous ces gens étaient en danger et la situation restait stagnante, affreusement immobile. Alors Morticia s’était sentie obligée de faire quelque chose. La musicienne ne cherchait pas à montrer comme cette célébrité, cette figure publique faisait de bonnes choses. C’était purement égoïste. Enfin presque. Mais surtout elle pensait à Marius. Elle avait déjà fait sa tentative et presque réussi, quelques minutes, et pas pour de bonnes nouvelles. Pour elle, et pour sa fille qui elle aussi était terrifiée à l’idée de ne plus revoir son papa, il fallait faire quelque chose, au moins essayer.

Alors s’associant avec un allié de choix, son ami Archie, celui qui semblait prêt à la suivre jusqu’en enfer si c’était pour une bonne cause. Les aurors avaient accepté l’idée (Morticia étant la première surprise…) et ils avaient passé un temps fou à tout mettre en place. Surtout qu’il fallait être discret et ne pas gâcher l’effet de surprise. Et ça avait marché. Un joli désordre alors qu’un son ignoble raisonnait dans tout le Chemin de Traverse, doucement assailli par des effets scéniques impressionnants gérés par les deux musiciens. Dans l’idée cela avait fonctionné, mais bien malheureusement pas assez bien. La brèche avait été très brève, trop certainement… C’est donc hésitante mais d’un pas rapide que Morticia avait rejoint les aurors après avoir quitté son poste au déclenchement des effets spéciaux. Son coeur battait à tout rompre. Y avait-il seulement quelqu’un pour s’être sorti de cet enfer?

Visiblement oui, et cette silhouette elle le reconnaîtrait dans n’importe quelle condition, en toute temps, en tout lieux, et elle s’était mise à courir aussi vite qu’elle le pouvait.

-Marius!!!

Une personne, une seule à s’en sortir, et c’était lui. La belle avait presque du mal à se rendre compte que c’était vrai et déjà quelques larmes pointaient au bord de ses cils. Qu’il ne soit pas au mieux de sa forme ou même aussi soigné qu’à son habitude était loin de compter. Morticia avait sauté au cou de son ex-mari pour lui offrir un baiser au moins aussi passionné que lorsqu’il lui avait demandé sa main il y a 14 ans. Prenant son visage marqué par l’épreuve et la fatigue entre ses mains, elle restait en admiration devant cet homme qu’elle n’espérait finalement presque plus revoir, le serrant ensuite de toute ses forces dans ses bras. Qu’il n’espère plus la quitter tout de suite, ils avaient une fille à la maison qui serait de toute façon elle aussi contre cette idée. Marius n’aurait pas son mot à dire et viendrait vivre quelques temps chez elle et retrouver sa fille qui avait été si inquiète elle aussi.

Mais il y avait un autre homme qui méritait les attentions de la musicienne. Archie à peine revenu à son, tour, elle lui avait aussi sauté au cou, pleurant nerveusement dans sur son épaule. C’était grâce à lui si Marius avait réussir à sortir, et elle ne l’oublierait jamais.

-Merci, merci, merci pour tout…

Quelques mots chuchotés, presque des sanglots, mais si sincères. Archie avait été son complice dans l’affaire et il avait permis cette libération. Alors elle avait déposé un baiser sur sa joue avant de retourner prendre le main de Marius et le ramener à la maison. Eupraxia allait sans doute hurler sur sa mère pour avoir pris ce risque, mais ça lui passerait aussi vite qu’elle sauterait dans les bras de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Hermes Nott

Hermes Nott


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Vianney / Ava by jenesaispas / Icons by Renegade, Code by Drake
| SANG : Pur, de toute évidence


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une péripatéticienne dans sa tenue de Lilith.
| PATRONUS : Ne produit pas de Patronus
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Dim 8 Aoû 2021 - 17:16

Le 3 août 1979

L’enfant galopait joyeusement sur les pavés, égayant la sinistre rue sur laquelle la nuit commençait à tomber.

Quelques mètres derrière elle marchait Hermes, d’un pas presque trop tranquille vu la situation. Certains disaient de lui que sa confiance confinait à l’imprudence, mais à dire vrai, le sang-pur n’avait à s’inquiéter de rien. La raison invoquée était tout de même son envie de montrer aux mangemorts qu’ils ne l’effrayaient pas, et envoyer un message d’espoir aux réfugiés confinés dans d’autres lieux. S’ils voulaient les tuer, ils le feraient, dehors ou non. Aussi, chaque fin de soirée, sous l’oeil des silhouettes sombres postées sur les toits, l’héritier Nott éloignait Lola de l’atmosphère déprimante de la galerie pour qu’elle aille jouer à l’air libre. Sa mère n’était plus qu’un fantôme de chair, prostrée dans un coin, incapable de prendre soin d’elle et l’enfant avait jeté son dévolu sur lui pour prendre le relai. Au départ, il s’était agacé d’avoir à ajouter le rôle de père de substitution à son déjà délicat double-jeu. Et puis, le temps faisant, Hermes avait compris que l’enfant pendue à son cou la majorité du temps n’était qu’un atout de plus pour s’attirer la sympathie des simples d’esprit.

« ’Mes, ‘mes, rega’de. » L’adorable gamine avait quelques difficultés à prononcer les R, mais avait toutefois un oeil affuté. Elle était revenue se fourrer dans ses jambes, tirant sur sa chemise comme elle faisait souvent pour lui rappeler sa présence - comme s’il pouvait l’oublier. Certes, elle lui fournissait un alibi facile pour déambuler à sa guise dans les rues, mais l’enfant avait ce caractère attachant qui lui donnait envie de la protéger, un peu. Du moins avait-il passé le mot auprès de ses comparses de ne pas lui faire de mal. « ‘Meeeeees ! » Suivant ce que désignait son petit doigt potelé, Hermes posa finalement les yeux sur une forme qui se découpait difficilement dans la pénombre. Une forme minuscule et vaporeuse qui intriguait l’enfant. « C’est un papillon, Lola. » Un papillon qui n’avait strictement rien à faire là. L’insecte voletait bas, et la petite se mit à lui courir après avec l’innocence de son jeune âge, alors qu’Hermes se forçait à marcher calmement à leur suite. L’animal produit par la magie se dirigeait jusqu’à la galerie et Hermes, voyant là une formidable opportunité de faire d’une pierre deux coups, attrapa l’enfant dans ses bras, faisant glisser l’extrémité de sa baguette contre ses doigts à l’abri des regards tandis qu’il visait le Patronus. Informulant un Finite Incantatem, Hermes parvint à faire s’évaporer la bête juste avant qu’elle ne franchisse la porte. « Oh noooooon, le ‘pillon ! » chouina Lola alors que de grosses larmes de crocodile s’invitaient dans ses yeux. « Un patronus ! » La voix enjouée d’Hermes laissa poindre un optimisme tout ce qu’il y avait de plus faux alors qu’il fermait la porte derrière lui pour éviter d’être entendu. « Là dehors, un patronus a passé la barrière magique ! » C’était un espoir incroyable pour toutes ces âmes épuisées. Un espoir vain, car il n’aurait de cesse de les anéantir dans leur dos, alors qu’il glissait à nouveau sa baguette dans sa manche. « Il s’est… Il s’est évanoui au bout d’un moment, sa puissance devait être trop faible mais… » Sa voix portait dans le silence de la galerie, alors qu’il survolait un certain enthousiasme. « Quelqu’un connait un sorcier qui produit un patronus de papillon ? » Si cela pouvait être l’Ordre, par Salazar, alors la soirée s’annonçait pour le moins riche en informations. « ‘Pilloooooooon ! » s’exclama Lola, qui s’avérait finalement être plus un atout qu’un fardeau inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 344
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Lun 9 Aoû 2021 - 16:41

(l'écriture est brouillonne, l'encre a coulé à plusieurs endroits et le papier froissé a clairement été chiffonné puis déplié plusieurs fois)

20 juillet 1979
Antinéa,
Tu me connais, pas trop mon truc d'écrire des lettres, mais à force de voir Amelia & cie noircir des parchemins, je me suis dis, pourquoi pas. Je suis avec Wilda depuis le début de la prise d'otages. J'imagine que tu dois être folle d'inquiétude. En vrai, ça pourrait être pire, on est pas confortables, mais c'est pas l'horreur non plus. On a vite manqué de nourriture par contre, les stocks de Wilda n'ont pas duré super longtemps. Du coup, obligés de descendre dans les rues pour aller chercher de quoi manger sur le Chemin de Traverse (sauf que tu t'end doutes, on est pas les seuls à avoir eu l'idée). C'est comme ça qu'on a croisé Aurora et Amelia, et depuis elles vivent avec nous elles aussi. C'est cool rassurant d'avoir Aurora, je crois que c'est la seule qui vit les choses de la même manière que moi. Je sais pas quand ils comptent nous laisser partir. Je pensais pas que ma baguette magique pourrait me manquer un jour, mais je devais me gourrer. Au final

En fait laisse tomber, c'est débile, tu n'auras jamais cette lettre de toute manière.
Ca m'apprendra à écouter des Serdaigles.
(sans offense)
(enfin tu t'en fous tu ne liras jamais ça)
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ultraviolences/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Mar 10 Aoû 2021 - 15:54

Lettres écrites par Amelia Bones
21 juillet 1979


Nora,

Je suis perdue !
Je suis effrayée !
Je suis faible et affamée, mais surtout...
Vous me manquez.

Dites à votre moitié que vous êtes toutes deux très chanceuses. Car la vie, vous savez, elle ne tient qu'à un fil. Et un jour, sans crier gare, on vous la vole.

PS : Soyez moins téméraire, Nora. Vous devez vivre...


22 juillet 1979

Freya,

Que puis-je vous dire ? J'ai ressenti le besoin de vous écrire... Allez savoir ce qui se passe dans ma tête ! Même moi, je l'ignore parfois.

Je ne peux que vous demander une chose, Freya. Soyez heureuse. Vous le méritez.


Lettre écrite entre le 25 et le 29 juillet 1979, en plusieurs fois
Une baisse dans la "qualité" de la lettre et des phrases est à noter..


Zéphyr,

J'espère que cette lettre ne te parviendra jamais... car si tu la reçois, c'est que je suis morte. Cette simple phrase annonce toute la couleur - très sombre - des prochains mots et de mon humeur. L'éventualité de mourir de faim, d'épuisement ou sous la torture ne me rend pas guillerette comme tu peux l'imaginer.

Si tu lis ces lignes, je dois te prévenir. Il m'est de plus en plus difficile de me concentrer sur ces lettres et je puise mes dernières ressources pour t'écrire ceci. Si tu remarques une décadence dans la suite, c'est, me semble-t-il, normal.

Cela fait presque un mois que nous sommes tous enfermés. Quels espoirs avons-nous ? Que nous reste-t-il ? Toutefois, je crois - si cela peut te rassurer d'une quelconque manière - je ne suis pas la plus malheureuse. Je suis avec Aurora depuis le début. Et plus tard - en cherchant de la nourriture - nous avons rencontré un garçon, Galaad, que Aurora connaissait. Je n'ai pas pensé à leur demander comment ils se sont connus, enfin si je l'ai su, je ne m'en souviens plus . Nous sommes chez Wilda.

Il y a des choses que je n'ai pas dites - ou alors si ? Je crois que la mal nutrition me rend un peu toquée. Ta cousine toquée ! Mais dans le cas où je ne l'aurais pas dit... Je suis très fière de toi. Mon petit frère qui ne l'est pas, mais que j'aime tout pareil ! Un jour tu deviendras Grand. Imagine que j'ai souligné en la couleur de ton choix - je n'ai que du noir. Comme Alexandre le Grand. Enfin sans la cruauté et l'envie de conquête et de sang Merlin soit loué. Mais je crois qu'un jour tu marqueras la vie d'un certain nombre de gens. Un futur historien peut-être ?

PS : Oublie ce que j'ai dit tantôt, nous allons tous mourir, alors il y a 76,3 % que tu retrouves ceci sur mon cadavre (ou pas, ça dépend de ce qu'on fera de moi après ma mort)

Revenir en haut Aller en bas
Dexter Walsh

Dexter Walsh


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Adam Levine by squirrel's garden|| Sig by sirencharms | icons by ethereal & renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort d'un de ses proches
| PATRONUS : Border Collie (forme animagus également)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Mer 11 Aoû 2021 - 21:25

9 juillet 1979.
Manchester.

« Qu’est-ce qui se passe, mon chéri ? »

Alice Walsh n’était pas du genre à poser beaucoup de questions. Enfin si, mais pas à son fils. Car quand Dexter voulait parler, il le faisait et sinon… Le silence. Comme maintenant.

« Tu sais que Miss Holiday a encore… »
« Cecil est là-bas, maman. »

Ah. AH. Le silence était brisé, et pour quelle révélation. Alice aimait beaucoup Cecil, presque comme s’il était son fils à elle aussi. Elle aimait le recevoir le dimanche, l’écouter parler de ses fantaisies pendant que Dexter mangeait en silence. Il disait toujours qu’il n’avait rien à raconter, enfin rien qui pouvait être raconté à table. Dexter et ses secrets. Dexter et ses mots lourds de sens, comme ceux-là.

« Par Merlin, c’est épouvantable ! »

Les mains qui commençaient à se faner s’étaient portées à sa bouche. Alice avait toujours été expressive, terriblement plus que ce fils qui semblait n’avoir rien pris d’elle, parfois trop de son père. Mais c’était un aveu qu’elle n’était pas prête à faire, surtout pas à lui.

« Je ne sais même pas s’il est en vie. Je ne sais même pas si… »
« Oh Dexter ! »
« Arrête ! »

La voix inflexible de son fils l’avait stoppée dans son élan alors qu’elle s’apprêtait à l’enlacer. Sa main avait quitté la table pour qu’elle ne puisse même pas le toucher. Elle avait toujours l’impression de le gêner avec ses étreintes, comme si elle pouvait le brûler.

« Je lui ai dit des choses horribles. La veille. Je l’ai blessé, il est parti et… »

Silence, encore. Alice avait peur de le braquer au point qu’il ne parle plus.

« Et si c’était les derniers mots que je lui avais dit, hein ? »

La voix grave s’était troublée un peu, et l’instinct maternel reprenant le dessus, elle posa une main tendre son épaule, cherchant son regard qui la fuyait.

« Tu le saurais, Dex. Tu le sentirais. C’est ton frère. »

Son fils n’eut même pas l’envie de la contredire, lui qui n’écoutait que des arguments rationnels. La situation était grave. Elle l’avait senti en même temps que la nicotine sur sa chemise de coton impeccablement repassée. Si grave même qu’il accepta son câlin sans dire un mot.

Un instant, elle crut qu’il pleurait. Mais non, c’était elle, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : finneas | Squirrel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Jeu 12 Aoû 2021 - 18:46

2 août

J'ai mal. J'ai l'impression que le sortilège ne s'est jamais arrêté. Ça me brûle encore, comme des écho, dans tous les membres. Le moment était atroce.
Atroce.
J'ai eu l'impression qu'il durait des siècles. Ça me hante, j'en frissonne. Je n'ai même plus faim, ni froid, ni soif.

Maintenant, je suis à la galerie, dans un coin. La sollicitude de certain ne me fait rien. Je veux rentrer, je veux rentrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Dexter Walsh

Dexter Walsh


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Adam Levine by squirrel's garden|| Sig by sirencharms | icons by ethereal & renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort d'un de ses proches
| PATRONUS : Border Collie (forme animagus également)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Ven 13 Aoû 2021 - 5:02

Le 21 juillet 1979.
Rapport de D. Walsh
À destination du Chef des Aurors.


Objet : mission ayant donné lieu à une arrestation / Godric's Hollow.


Suite au témoignage de Loïs PLAYMOUTH ce 20 juillet 1979, une brigade d'intervention (4 Aurors confirmés) sous les ordres de Dexter WALSH, Sous-Chef des Aurors, a transplané vers la place de Godric's Hollow ce jour à 19h00, heure anglaise. Au lieu indiqué par les renseignements du témoin, les Aurors ont découvert sur place une planque où 5 Mangemorts torturaient une famille moldue.

L'assaut a été lancé à 19h42, heure anglaise, par le sort d'un des Mangemorts. Malgré le sous-nombre et la volonté évidente de protéger les civils, la brigade est parvenue à maîtriser les assaillants. 4 ont toutefois réussi à s'enfuir, Clyde PARKER, individu déjà connu de nos services pour actes de cruauté sur créatures magiques, qui revendique son allégence à l'Ordre de Lord VOLDEMORT, a été interpellé et arrêté.

Aucune perte à déplorer au sein de la brigade, ni des civils.
Alan WAYNES, Mindy WAYNES et Jonathan WAYNES (moldus) ont été transféré au Ministère de la Magie pour subir le sortilège d'Oubliettes.
Nollan EMERSON a été transféré à Sainte-Mangouste une fois l'opération achevée pour cause de blessure magique non-mortelle.

En attente d'une autorisation orale exceptionnelle pour procéder à l'interrogatoire de Clyde PARKER en salle S003.


NB : du fait du caractère secret de cette opération, le rapport a été remis en main propre au Chef des Aurors, et le nom du Mangemort capturé a été soigneusement changé.
Ce rapport ne sera consultable et classifié qu'une fois la situation du Chemin de Traverse débloquée.
Revenir en haut Aller en bas
Hermes Nott

Hermes Nott


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Vianney / Ava by jenesaispas / Icons by Renegade, Code by Drake
| SANG : Pur, de toute évidence


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une péripatéticienne dans sa tenue de Lilith.
| PATRONUS : Ne produit pas de Patronus
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Ven 13 Aoû 2021 - 5:27

Aucun soir ne dérogeait à la règle.

Aucun soir, non. Car lasse de sentir sa mère s'enfoncer dans le désespoir, Lola venait toujours trouver refuge dans les bras d’Hermes quand tombait la nuit, et s'ensuivaient alors les supplications. « La chanson ‘Mes, chante si te plait ! » Réticent au départ, le sang-pur avait vite compris que s’exécuter était moins pénible que de négocier avec l’enfant. Aussi chaque soir chantait-il à voix basse cette comptine qui en réalité, n’en était pas une. Mais n’ayant pas tant l’envie de consoler ses cauchemars, il avait fallu faire quelques ajustements lorsque la première fois, il lui avait chantonné pour calmer ses pleurs. Et puis, alors, le rituel s’était installé. Pour un homme si habitué à feindre la gentillesse, l'exercice n'était pas difficile. Mais une oreille attentive aurait remarqué que sa voix se faisait plus douce et calme, comme le ronronnement d'Hécate quand elle venait chercher la chaleur de son maître. Avant de se fondre dans le silence pour qu'il vienne déposer un tendre baiser sur le front moite de l'enfant quand enfin elle avait réussi à trouver le chemin de cet arbre qu'il lui avait dépeint.

LOLA’S LULLABY

Are you, are you
Coming to the tree
Where you can see a princess
Counting like one, two, three.
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
Near the magic tree.

Are you, are you
Coming to the tree
Where white horses run
And never try to flee.
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
Near the magic tree.

Are you, are you
Coming to the tree
Where I saw you smile,
And that was just for me.
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
Near the magic tree.

Are you, are you
Coming to the tree
Wear a necklace of gold,
Side by side with me.
Strange things did happen here
No stranger would it be
If we met at midnight
Near the magic tree.


Pour les curieux, cliquez ici pour écouter l'inspiration et l'air sur laquelle chanter cette "berceuse".
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Ven 13 Aoû 2021 - 18:54

Comme tous les matins depuis un certain temps, le jeune homme ne savait plus trop, il barrait d'un large trait rouge, le calendrier mural qui pendait comme il pouvait, dans sa cuisine. Il pensait à tous ces gens coincés dans cet enfer sur terre, et plus particulièrement à son ami, Stubby Boardman.

Encore un jour, sous la domination des Mangemorts. Il n'osait tenter de se figurer leur situation, la peur qui leur tord le ventre, et si on ami était encore de ce monde. Archie l'espérait de tout son cœur. Il ne pouvait pas l'abandonner. Pas là bas, jamais. Mais que faire ? Il lui fallait une idée brillante, et vite... Son pauvre cerveau toujours embrumé du peu de sommeil, il ne trouvait rien de pertinent. Il ne cesserait pas de chercher, on ne mettait pas de côté, toutes ces années d'amitié...
Revenir en haut Aller en bas
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : finneas | Squirrel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Dim 15 Aoû 2021 - 10:06

10 août 1979


Je me sens vide. J'ai l'impression que le temps s'étire et que même, on est bloqué dans un retourneur de temps. Je ne sais même pas si c'est possible que quelque chose comme cela arrive. Mais mes pensées dérivent vers des pensées bizarres que je n'aurais jamais eu auparavant. J'ai l'impression que quelque chose change sans être capable de mettre de mots dessus. Je suis fatigué, fatigué et las et la compagnie des autres ne suffit plus. Pourquoi elle suffirait de toute manière, puisqu'on va tous mourir ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 482
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by gypsophile
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Tobias blessé, ou pire.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351Mar 31 Aoû 2021 - 22:41

Message remis par Razvan Vacaresco
à Shannon O'Mahony,
31 juillet 1979.

Shannon,

Je suis désolé. Si désolé, si tu savais. De te savoir là-bas et ne pouvoir rien faire, tu n'imagines pas. J'ai essayé pourtant, j'ai cherché. Mais je ne peux rien pour toi. Rien faire de plus que t'écrire 4 lignes sur un minuscule parchemin qui n'a pas 10% de chances d'arriver à toi.

Je n'essayerai pas d'imaginer comment tu te sens. Mais je te connais assez pour savoir la colère qui t'anime, savoir que cette impuissance que je ressens te bouffe au centuple. Mais ne tente rien, Shannon. Je t'en supplie, ne tente rien. Et tu sais bien que je ne suis pas du genre à supplier. Je sais que tu l'aimes, ta liberté. C'est notre grand amour à tous les deux. Dis-toi juste que pour la retrouver, ce qu'il faut, c'est attendre.

Tu n'es pas fort à ça. Moi non plus. Mais je t'attends, hermano. Sur notre canapé.

A.

______________________________

 
Pièces détachées.
L'absence me laisse des traces, des traces que tu effaçes.

@Renegade
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes... - Page 2 129196351

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE D'ETE 1979 | Tranches de vie restreintes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
 :: 
Été 1979
-