Bon mois d'Octobre ! Pensez à vous hydrater.
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !

Partagez

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Maraudeur

Le Maraudeur


ADMINISTRATEUR
L'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.

ADMINISTRATEURL'administrateur écoute et surveille bien plus qu’il ne parle.
| HIBOUX POSTÉS : 207


INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Sam 14 Aoû 2021 - 16:06

BANG !


Des regards inquiets furent échangés.


BANG !


Des baguettes sorties, celles des mangemorts.


BANG !


Le cri d'un dragon gigantesque couvre l'atone Chemin de Traverse. Un Pansedefer Ukrainien se dirige vers le Chemin de Traverse, avec semble-t-il, une dragonnière. La barrière magique dressée par le Seigneur des Ténèbres lui-même cède sous l'assaut du puissant animal, dont la peau naturelle est résistante à la magie, même la plus travaillée. Aux cris de dragons se mêlent les cris des civils paniqués. Des mangemorts jettent des sortilèges sur tout ce qui bouge, hommes, femmes, enfants, otages pas otages. N'importe qui croisant leurs baguettes peut mourir d'un avada kedavra.

Des hommes font diversion pour aider les civils à s'enfuir.


Spoiler:
 

______________________________
le maraudeur
« Vous vous apercevrez qu'à Poudlard, une aide sera toujours apportée à ceux qui la demandent. »
Revenir en haut Aller en bas
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : finneas | Squirrel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 15 Aoû 2021 - 10:20

Cecil était dans un état à demi-conscient lorsqu'un bruit étrange le tira un peu de sa contemplation morne. Il fixait depuis trois jours la même toile, une toile qu'il trouvait étrange parce qu'il ne voyait pas ce qu'elle pouvait bien représenter. Des touches de blanc, beaucoup de blanc, comme de l'innocence, quelques teintes grises et bleues qui se mouvaient sur la toile comme un serpent s'enroulerait autour de sa branche. Lui qui avait l'imagination pourtant terriblement fertile, il était comme bloqué. Bloqué, depuis des jours, devant cette toile. Oh, il ne s'était pas posté devant, le nez tout contre - le propriétaire des lieux veillait à ce que personne ne pose de doigts sales sur la peinture de ses illustres oeuvres - mais bien à trois ou quatre mètres. Contorsionné dans une position qu'un kiné ne recommanderait pas pour garder le dos droit, contre un mur, Cecil attendait que le temps passe. Il était parfois parcouru de sursauts de terreur intense, qui le poussaient à aller aux toilettes se désaltérer ou se rafraîchir. L'air était suffocant, pour un anglais comme lui en tout cas. Et il ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre.
Mais attendre quoi, au juste ?
Ce bruit qui venait de s'abattre au dessus de leurs têtes, par exemple ? C'est au deuxième fracas qu'il se leva finalement sur ses jambes qui ressemblaient presque à deux échasses. Bousculé par d'autres personnes qui sortaient de la galerie - idée stupide - pour regarder le ciel, Cecil eut la gorge nouée devant le troisième fracas et devant la bestiole gigantesque qu'il voyait là. "Non non non non non" se lamenta-t-il alors que sous ses yeux ébahis, la barrière magique cédait. Brutalement, dans des éclats de lumière qui donnaient l'impression que ce n'étaient que les retombées d'un feu d'artifice. Les sortilèges commencèrent à pleuvoir, des briques cassées par le passage de l'animal tombaient sur le Chemin de Traverse. Et Cecil mit stupidement ses mains au dessus de sa tête pour commencer à courir vers la sortie, comme d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Yelena Dratsena

Yelena Dratsena


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 196
| AVATARS / CRÉDITS : Sharon Den Adel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le corps sans vie de sa mère
| PATRONUS : Un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 15 Aoû 2021 - 11:28

Un souffle profond, celui d’une légère anxiété. Pourtant elle ne pouvais s’empêcher de profiter du vol lent du dragon. Le plus lent de toutes les espèces connues. Heureusement, ce n’était pas ce qu’on attendait de lui aujourd’hui. Non, aujourd’hui il volait vers Londres, entouré de trois dragonniers à balais, procédure standard pour les déplacements sans cage. Ce qui était standard mais pas si courant. Ils avaient longuement hésité, choisi le plus docile qu’ils avaient, sans qu’il ne soit trop petit, ce qui avait pris du temps. Mais ils étaient sûrs de leur choix. Et une fois de plus Yelena portait un amour fou pour son clan qui acceptait de l’aider dans un pays qui ne les concernaient pas. Elle avait touché la corde sensible de tous. Les Mangemorts. Ce n’était pas leur attaque avortée d’il y a trois ans qui les avaient marqué. Non, c’était la capture, la torture et la mort d’Ivan Dratsena à Londres même il y a maintenant plus de vingt ans. L’occasion de leur rendre la pareille avait fait son effet.

Finalement et après un trajet relativement long, protégés par un parfait sortilège de dissimulation (faudrait voir à ne pas en plus se faire aligner pour avoir été vus par un moldu ou deux, ils n’auraient bien que ça à faire au Ministère…), ils avaient fini par atterrir non loin du Chemin de Traverse. Là par contre c’était déjà plus remarquable, notamment à cause du bruit. Un dragon ne se pose pas comme un papillon. Le temps de le préparer (retirer la muselière, replacer les chaînes, vérifier les protections des yeux… ) et de se couvrir de leurs capes en peau de dragon, et ils pourraient y aller. Yelena elle s’entendait avec ses alliés sur place, Octavius principalement qui mènerait ceux qui avaient bien voulu venir de leur groupe de braves, et Marius qui à peine sorti avait rassemblé ses troupes. Bien armé, il avait même ressorti la tenue de combat et semblait remonté comme jamais. Lui, Yelena pouvait déjà sentir venir l’engueulade salée qu’il recevrait de Morticia et Eupraxia…

Il était temps… Chacun à sa place, et en avant. Le dragon avançait, faisant au mieux selon les indications criées de celle qui bien droite sur son dos avait le regard de la détermination même, pour ne pas faire trop de dégâts en avançant. Il s’en sortait bien pour une si grosse bête. La marche finalement, c’était surtout une question d’intimidation et pour attirer l’attention pendant que Marius et sa fine équipe se positionnaient de l’autre côté pour permettre un meilleur angle d’attaque et une plus grande possibilité de sortie pour les otages. Une fois devant la barrière, Yelena avait fait arrêter l’animal pour tenter un dernier coup. La voix forte et ferme de la slave se fait donc entendre.

-Le Ministère a fini de jouer avec ses feux d’artifices, passons aux choses sérieuses. Vous avez 5 secondes pour vous rendre ou déguerpir … 4… 3…

Devant les réactions des Mangemorts et les baguettes levées, la décision semblait prise. Yelena donna l’impulsion et se dressant sur ses pattes la bête avait poussé un grand cris avant de s’abattre de tout son poids sur la barrière. BANG! Elle vibre mais ne bouge pas. Second élan et second assaut. BANG! Toujours pas mais elle change couleur sous le choc que l’on voit se propager comme une onde de choc le long de cette dernière. Une nouvelle fois l’animal se dresse, BANG et cette fois la barrière cède, ne devenant qu’une multitude de lumières qui tombent doucement. Un spectacle presque beau si il n’y avait pas plus urgent. Tous les sorciers (et autres) présents pour cette libération passent à l’attaque alors que les Mangemorts lancent déjà des sortilèges presque au hasard. Les masques, c’était ce que le dragon devait prendre, les masques et ceux qui les portaient. Coups de griffes, coups de crocs, certains passaient clairement un mauvais moment. Interdiction pourtant d’utiliser le feu. C’était surtout à cela que Yelena servait. Contrôler l’animal qui se sentait à juste titre agressé. Les civils arrivaient pourtant à passer, elle les voyait malgré tout. Par moments une douleur vive la prenait, elle était sans doute blessée, mais légèrement. Alors elle poursuivait. La barrière avait cédé, il fallait tenir pour faire sortir le plus de monde possible…

______________________________
INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Tumblr_mvovu3br7F1s0h3qwo1_500
Certaines brûlures ne guérissent jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 15 Aoû 2021 - 19:03

Archie tournait en rond chez lui, comme souvent ces derniers temps. Ne parvenant pas à trouver le plan qui permettrait d'aider les otages, il décidait de sortir, pour peut être trouver l'inspiration.

Ses pas l'amènait bien entendu, à proximité du Chemin de Traverse, qui s'était transformé en une sorte d'enfer sur terre. Personne n'avait l'espoir d'en sortir vivant. Son cœur battait plus fort, alors qu'il regardait au loin ce lieu, si souvent emprunté, pour du shopping, ou un verre entre amis. Tout à sa réflexion, il fut dérangé par un bruit fort et assourdissant.

Il cherchait instinctivement la source, et qu'elle n'était pas sa surprise, alors que devant ses yeux, un dragon énorme s'en prenait à la barrière magique, semant la pagaille dans les rangs ennemis. Il n'en revenait tout simplement pas. Il se frottait les yeux, pour être sûr de ne pas rêver. Mais non, c'était bel et bien là réalité. Pourtant, il ne distinguait pas encore la personne sur son dos. Il suivait leurs mouvements, et le déroulé de toute cette opération. Jusqu'à ce que cette fichue barrière cède, et il se doutait bien qu'en dessous, la panique était de mise. Le Chemin de Traverse était-il libre ? Il reportait son attention sur le duo, et se concentrait pour reconnaître le dragonnier qui dirigeait le dragon... En L'occurrence une dragonniere, et pas n'importe laquelle : la belle brune qu'il avait rencontrée lors d'une soirée, et qu'il n'avait pas revue depuis. Cette occasion serait peut être la bonne...

Il songeait à son meilleur ami : il espérait bientôt pouvoir le serrer dans ses bras...
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 751
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 15 Aoû 2021 - 23:54

Octavius appréhendait. Etait-ce vraiment une bonne idée, finalement ? Eh bien, il était sûrement trop tard pour douter. Il était temps de partir. Il avait sa baguette, des vêtements plutôt pratiques pour ce genre de choses… Que lui fallait-il de plus ? Cependant, peu confiant quant à ses capacités magiques, il décida au dernier moment de prendre une arme blanche avec lui. Il se sentait ridicule. Mais ne sait-on jamais… On n’est jamais trop prudent…
Octavius inspira un grand coup avant de transplaner pour rejoindre Yelena Dratsena et les autres. Ils rediscutèrent du plan, de comment le mettre en œuvre. Puis, tout alla très vite. L’assaut fut lancé, la barrière magique créée par les mangemorts céda sous la force de l’immense dragon. Ce fut là que commença la tâche d’Octavius.
En toute transparence, il avait très peur. La scène était très impressionnante et intimidante. Il eut une dernière hésitation avant de se lancer. C’était tout un art de slalomer entre les attaques des mangemorts et celles du dragon (même s’il n’était pas visé, un accident était vite arrivé), se frayer un chemin dans la foule paniquée qui essayait de fuir sans lui-même céder à la panique. Il était là pour chercher les sorciers et sorcières trop apeurés pour sortir. Beaucoup de famille, de femmes avec des enfants. Il dut parfois faire preuve de beaucoup de persuasion. Dans un premier temps, tout se passa sans embuches. En tout cas, pas plus qu’escomptées. Il put mettre en sécurité une trentaine de personnes en plusieurs aller-retours.
Mais tandis qu’il prenait un raccourci en passant par une boutique, il croisa la route d’un mangemort… Ainsi commença une partie de cache-cache dans cette boutique sans dessus-dessous…

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 637
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ultraviolences/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Mar 17 Aoû 2021 - 18:25

Suite à la mort du vieux sorcier et plus précisément après avoir été propulsée contre un mur, Amelia avait passé de longues, très longues heures de douleur. Constamment des élancements la rappelaient à l'ordre. Certaines potions empruntées au tsarducks avaient été vaguement utiles. Ecrire était devenu pénible aussi bien psychologiquement que physiquement. Elle abandonna à la troisième tentative. Cela dura des jours. Parfois, elle s'endormait sous l'effet des douleurs. Parfois, elles la tenaient éveillée. Et en plus, Galaad n'avait pas réapparu.

Ce matin-là, elle était dans un état de semi-conscience. Le cri du dragon la ramena à la réalité. Une terrible réalité. Elle parvint, avec l'aide de ses colocataires, à se relever et lancer un regard tout particulier à Aurora pour s’assurer qu'elle allait bien. Enfin aussi bien qu'elle pouvait... Elle regarda par la fenêtre pour voir une scène de guerre. Il lui fut difficile de reconnaître la dragonnière. Il lui semblait peut-être qu'il s'agissait de Yelena, l'amie de Soyle et professeure d'astronomie. Les mangemorts étaient en train de... perdre ? Était-ce possible ? “ Il faut y aller... ” Murmura-t-elle plus pour elle-même que les autres. Elle prit ses lettres et les mit maladroitement dans le sac qu'elle plaça sur son épaule sans trop savoir comment. Par la force du désespoir, dans un dernier effort, elle parvint jusqu'à la scène. Les mangemorts se repliaient, il lui paraissait. On l'attrapa fermement avant qu'elle ne tombe par terre sous le choc d'un sortilège. On lui annonça qu'il fallait l'emmener à Saint Mangouste, que quelqu'un la réquisitionnerait quand elle serait le plus loin possible des combats. Était-ce possible ? Etait-ce seulement possible ? Mais elle ne se souvint pas de la suite... Car elle s'évanouit pour se réveiller bien plus tard dans les draps propres et frais d'un lit de l'hôpital.

Suite à Sainte Mangouste



Dernière édition par Amelia Bones le Ven 15 Oct 2021 - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 495
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | suskindkore
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Jeu 19 Aoû 2021 - 10:22

Pour un esprit libre comme Shannon, être enfermé dans un lieu comme le Chemin de Traverse, hautement symbolique après l'attentat de l'année précédente, le rendait d'autant plus maniaque. Il avait mis des mois et des mois et des mois à essayer de se remettre de son PTSD tout ça pour quoi ? Pour que ça lui retombe sur le coin de la gueule ? Pour que son meilleur ami fricote avec ces gens-là ? La haine de l'irlandais gonflait si dangereusement que ses prunelles brunes brillaient d'une étincelle de colère. Il crevait d'envie de se brûler une cigarette, de s'inonder le gosier de whisky mais il n'avait rien sous la main. Adossé contre un mur, il ne manquait guère plus que l'épi de blé entre les dents pour lui donner un look de cowboy. Les trous dans ses habits et son odeur en tout cas, étaient très authentiques...
Puis, plusieurs bruits sourds, qui firent lever le duvet de son épiderme, dresser ses cheveux sur sa tête. Machinalement, il chercha sa baguette, avant de se souvenir que non, il ne l'avait plus. Il n'avait plus de baguette. Il était sans rien, bravo Shannon, il t'aura fallu quasiment deux mois pour le réaliser ! Un gigantesque dragon détourna son attention pendant quelques instants alors que des cris affolés se faisaient entendre autour de lui. Il se saisit d'une pierre et s'avança avec pour aller sans doute frapper un mangemort sur la tête. Sauf qu'il n'eut pas le temps de faire trois pas qu'il s'effondra au sol sans se rappeler de rien. Direction Sainte-Mangouste.

______________________________
Mad dog

and sometimes the mad dog bites

@okinnel.
@renegade
Revenir en haut Aller en bas
Dexter Walsh

Dexter Walsh


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Adam Levine by squirrel's garden|| Sig by sirencharms | icons by ethereal & renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort d'un de ses proches
| PATRONUS : Border Collie (forme animagus également)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Ven 20 Aoû 2021 - 21:07

Ce jour-là, Dexter eut une sorte d’étrange pressentiment. Le Ministère les clouait au sol, et il fallait faire avec. Pour autant, le peuple grondait et multipliait les idées toutes plus stupides les unes que les autres pour tenter de résoudre une situation que la haute autorité laissait s’installer. La frustration était là, présente chez ces âmes qui lui lançaient parfois un regard noir quand comme aujourd’hui il était en surveillance près de la barrière magique. Ca n’était pas son rôle, certes, mais trépigner dans les bureaux où il ne pouvait que faire face à son impuissance le rendait malade. Et chaque reproche lancé silencieusement ou non lui donnait envie d’arrêter le prochain qui ferait ainsi outrage à Auror. Les gens ne savaient pas. Les gens ignoraient que Dexter avait tout autant d’intérêt à libérer cet endroit, pour des raisons aussi personnelles que professionnelles. Ils ignoraient les risques qu’il avait encouru sous couverture la semaine passé, les trésors d’ingéniosité qu’il déployait chaque jour pour tenter de trouver comment faire s'arrêter l'horreur sans pour autant heurter les puissants du Ministère.

Une ombre s’étala, menaçante, au-dessus des bâtiments et alors Dexter sut. La rumeur qui s’était propagée était donc vraie. Le hurlement de la bête le fit tressaillir et aussitôt, l’Auror jugea presque les preneurs d’otages bien moins inquiétants que ce qui allait se produire. Tout se déroula vite, si vite qu’il n’eut même pas le temps d’intervenir pour faire taire cette folle qui s’exprimait au nom de son institution alors qu’elle n’en avait même pas le droit. Par Godric, un dragon. Un foutu de putain de dragon - et Dexter n’était pas le genre à jurer. Horrifié, Dexter fonça avec la ferme intention d’immobiliser la jeune femme aux allures révolutionnaires, mais l’imposant animal la maintenait hors de portée de son sort et puis, l’agitation fut telle que bientôt, elle devint le cadet de ses soucis.

La barrière céda et aussitôt, l’Auror en chef ressentit une myriade de sentiments contraires. Soulagement, peur, shoot d’adrénaline violent… « Protégez les civils ! Les civils ! Et je veux des arrestations, pas des morts ! » ordonna-t-il aux quelques aurors sous ses ordres présents sur les lieux. L’heure n’était pas à la vendetta contre les mangemorts. Les gens attendaient qu’on les sauve, et c’était là sa mission tout autant qu’empêcher les mages noirs de nuire. L’un d’eux lui barra la route et dans un accès de rage qui vint contredire son discours, Dexter balança un Fulgari d’une violence incroyable qui dut briser une ou deux cotes de son adversaire. Couvrant les civils qui fuyaient, le regard de Dexter se baladait partout. Où était-il bon sang, où était-il ? Il n'avait pas le droit de privilégier un civil plus qu’un autre, certes. Mais son coeur de frère reprenait le dessus, et tout en remplissant son rôle à la perfection, Dexter cherchait, essayant de réveiller son flair canin sous cette forme plus qu’humaine. D’un coup, il sentit une violente douleur lui vriller le flanc gauche, et le liquide chaud contre sa peau confirma le Diffindo qu’il venait de subir. Son collègue eut tôt fait de le venger en neutralisant son assaillant et ignorant la douleur, Dexter courut. Cecil n’était pas mort, ça n’était pas possible. Ca n’était pas possible. Même s’il ne l’avait pas vu lors de sa mission d’infiltration, même si rien ne prouvait qu’il soit bien en vie, ça ne se pouvait pas. Et lorsqu’enfin son regard agrippa une grande silhouette qui courrait de façon dégingandée, son coeur se souleva de joie et il fonça dans la direction de celui qui lui avait fait la peur de sa vie.

Mais ça n’était pas Cecil.
Ca n’était pas lui.


Sous le coup de l’ascenseur émotionnel, Dexter faillit délaisser le sorcier qui lui avait fait une fausse joie avant de redevenir l’animal implacable qu’il était en mission, Aussi accompagna-t-il l’homme jusqu’à la porte de la barrière magique, ses yeux s’agitant en tout sens pour s’assurer de trouver un visage familier. Mais rien. Rien. Déjà, ses yeux se baissèrent au sol vers les quelques blessés qui parsemaient la rue, et Dexter ne sut que faire. Sauver ceux qui pouvaient encore l’être ? Aider ceux qui en avaient le plus besoin ? Rassurer son coeur blessé en cherchant le seul dont la vie comptait vraiment pour lui à cet instant, égoïstement ? Un fuyard affolé le bousculant, appuyant si fort sur sa plaie qu’il se plia de douleur. Pas maintenant. Pas maintenant, non. Il fallait qu'il tienne. Il fallait qu'il sauve Cecil.
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 1155
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | dezala | signa par okinnel | icons par undeadtodds et Ethereal
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Ven 20 Aoû 2021 - 21:27

Razvan déglutit si fort qu'il manqua de s'étouffer lorsqu'il fut recouvert par l'ombre d'un dragon. Un mouvement de foule se fit sentir en contrebas. Le roumain, pour une fois, n'avait pas les deux pieds par terre mais il était bien sur les toits. A monter la garde, comme dans un camp nazi. Ah, qu'il se détestait, à parquer ces gens de la sorte ! Mais le temps n'était pas aux remords. Il transplana immédiatement au milieu de la foule et son masque de fer croisa la route d'Octavius. Ni une, ni deux, il le suivit dans la boutique. « Octavius ? » l'appela-t-il comme si - COMME SI - cela allait le mettre en confiance, alors qu'après leurs derniers échanges, il n'y avait absolument aucune raison qu'il ne sorte de sa cachette. Baguette en main malgré tout, parce que Razvan n'était pas un idiot, il s'avançait doucement dans la boutique : « Je te promets que je ne te veux aucun mal » continua-t-il sans se rendre compte que c'était précisément ce que dirait quelqu'un de foutrement suspect, « tu devrais transplaner et partir. Les Aurors sont en train d'arriver. Et ce dragon risque de faire s'effondrer le Chemin de Traverse ». Il monologuait pour l'une des rares fois de sa vie, c'était miraculeux. Il s'arrêta, les bras ballants, alors que ses yeux balayaient la pièce : « Je suis vraiment désolé, Octavius ». Ça sonnait comme la première chose honnête qu'il avait dit. Pourtant, s'il se découvrait maintenant, Razvan ne lèverait probablement pas sa baguette contre Octave. Surtout pas. Il avait essayé plusieurs fois de le tuer, ne lui devait-il pas de lui permettre de s'enfuir ?

______________________________
Les mauvais choix

Ché non lo posso sorpportare, questo silenzio innaturale tra me e te | Diodato
Revenir en haut Aller en bas
Hermes Nott

Hermes Nott


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Vianney / Ava by jenesaispas / Icons by Renegade, Code by Drake
| SANG : Pur, de toute évidence


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une péripatéticienne dans sa tenue de Lilith.
| PATRONUS : Ne produit pas de Patronus
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Ven 20 Aoû 2021 - 22:50

Le bruit au-dehors éveilla toutes les attentions.

Penché sur son bureau auprès de quelques âmes chez qui il restait un peu de volonté, Hermes dressa l’oreille immédiatement, sur le qui-vive plus que jamais. Ca n’était pas eux. Ca n’était pas eux, sinon, il saurait. Une excitation mêlée à un agacement profond le fit bondir hors de la pièce alors que le cri qui résonnait évoquait une chose monstrueuse qui n’allait pas tarder à s’abattre sur eux. « LOLA ! » Son hurlement couvrit à peine la foule qui s’agitait déjà dans la galerie, certains se terrant dans les recoins de peur que ce ne soit leur fin. « Un dragon ! C’EST UN DRAGON ! » Par Salazar, quelle était cette stupide initiative ? Effaré par ce qui était en train de se passer, le sang-pur sortit par la porte pour voir l’ombre gigantesque qui surplombait les pavés, alors que ses comparses encapuchonnés ne parvenaient à garder le contrôle de la situation. C’était la fin, et peut-être était-il temps d’ailleurs. Peut-être, mais pas comme ça. Un dragon, c’était si… vulgaire. Mais Hermes ne prit pas le temps de s’émouvoir de la situation car déjà, son instinct reprenait le dessus. Instinct étrange s’il en était quand on le connaissait. « LOLA ! » La gamine était introuvable, et n’écoutant que ce que son réflexe lui dictait, il retourna à l’intérieur pour trouver l’enfant lovée dans les bras de sa mère, paralysée au sol par la situation. « Viens. Allez, il faut partir ! Tout de suite ! » Son autorité n’attendait aucune réponse, et alors qu’il prenait l’enfant dans ses bras pour s’assurer qu’il ne lui arriverait rien, sa main libre vint trouver celle squelettique de la mère pour l’entraîner à sa suite.

La foule ne savait que faire. Quoi de plus normal d’ailleurs, car entre une menace humaine et une autre démesurée et incontrôlable, quelle était la pire ? Hermes plaqua l’enfant contre lui pour éviter qu’elle ne prenne plus peur et évita les silhouettes paniquées du mieux qu’il put. Lorsque la main dans la sienne devint plus faible, son emprise se fit plus lâche et bientôt, ils ne furent plus que deux. Hermes était donc une part de ce deux, chose étonnante. Bientôt ses pieds rejoignirent l’extérieur où se trouvait Allegra, à qui il confia l’enfant sans réfléchir. « Veille sur elle, je reviens. » Lola protesta, mais il n’eut pas le temps de s’appesantir. « Mais, Monsieur… » Se retournant tout de même, il n’eut d’yeux que pour la petite. « Je vais chercher sa mère. »

Odieux mensonge s’il en était, car sitôt retourné dans la foule, Hermes fonça à la galerie, relevant ça et là quelques âmes maladroites pour faire bonne figure. Le lieu était désert, et le calme qui y régnait le fit s’arrêter quelques instants. Le calme, enfin. Le vide. Le silence. Mais la vitre qui explosa derrière lui le ramena bien vite à la réalité, et Hermes fonça dans sa réserve qu’il ouvrit d’un Alohomora assumé - quel plaisir, par Merlin… - avant de s’y engouffrer sans craindre le moindre regard. L’homme qui en ressortit n’avait plus rien du bon samaritain qu’il avait feint toutes ses semaines. Derrière le masque d’acier, drapé de sa cape noire, Hermes goûtait à nouveau à la délicieuse sensation qui précédait ses habituelles virées sanguinaires. Déliant ses doigts, détendant ses membres, il marcha d’un pas tranquille jusqu’à la rue où déjà, le monde semblait avoir fui. [/u]La frustration le dévora, lui qui mourrait d’envie d’assouvir enfin les pulsions qu’il avait tant réfrénées envers ces gens si faibles, si détestables. Une femme égarée passa toutefois à sa portée, et l’éclair vert la faucha au passage. C’en fut si bon qu’il en poussa un soupir de contentement, ravi comme jamais de retrouver cette vieille compagne qu’était la mort. Mieux même, de la convoquer lui-même.

Son oeil fut attiré par un mouvement dans une boutique. Survolté, il s’y engouffra avec toute la discrétion qui le caractérisait, alors qu’une voix bien familière aux accents slaves résonnait tout à coup à ses oreilles. Vacaresco. L’infâme roumain était là, à portée. Tous ces jours passés à ruminer l’affront qu’il avait subi, l’occasion était parfaite. Car l’imbécile, plutôt que de proférer des menaces, semblait vouloir jouer les âmes salutaires envers un invisible adversaire. C’était la goutte de trop dans la fiole de patience d’Hermes. Le mangemort, si tant est qu’on puisse l’appeler ainsi, était de dos. C’était là l’acte de lâcheté le plus parfait qui soit, mais qu’importait. « Diffindo ! » Le geste fut ample et théâtral, cherchant la chair à trancher.

PAIR - La violence du sort était telle que la coupure alla jusqu’à trancher l’un des tendons de la cuisse du roumain, le faisant ployer sous son propre poids.

IMPAIR - Rouillé peut-être par le manque récent de pratique, Hermes ne parvint qu’à trancher un peu la chair au niveau de la rotule, faisant tout de même plier le genou à Razvan.

« Tu ne mérites que ça. Me regarder d'en bas. » Sa voix était méconnaissable, redevenue aussi glaciale qu’à son habitude alors qu’il apparaissait enfin sous le regard masqué de son… laquais. « Alors, fuiras-tu comme ce faible te l’a conseillé, Octavius ? » Il avait haussé le ton, provoquant l’adversaire invisible dont il avait volontairement appuyé le nom pour l’inviter à se montrer, alors que sa baguette braquait toujours l’insolent à ses pieds. Ses nerfs étaient aussi à vif que la chair qu'il venait de saigner. Qu’il daigne défendre celui qui était leur ennemi et alors, peut-être Hermes serait-il moins clément qu'il l'avait été jusqu'à présent.


Dernière édition par Hermes Nott le Ven 20 Aoû 2021 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6914
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Ven 20 Aoû 2021 - 22:50

Le membre 'Hermes Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : finneas | Squirrel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 22 Aoû 2021 - 16:02

Cecil courrait comme il n'avait jamais couru de sa vie. Lui qui avait toujours été très nul en sport - son incapacité à coordonner ses membres faisait de lui un piètre joueur de Quidditch - voilà qu'il en faisait plus que dans le reste de sa vie. Et il courrait pour la sauver, en plus de cela. Car c'était bel et bien un dragon immense qui menaçait le Chemin de Traverse. Et lui ne savait pas si c'était un dragon du Ministère - ils en avaient, non ? - ou un dragon mangemort et à dire vrai, il ne voulait pas savoir. Surtout pas. Les bousculades allaient bon train, les sortilèges également et dépourvu de sa baguette - bien qu'il l'utilise fort mal - Cecil se sentait encore plus vulnérable. Sa longue silhouette dépassait la plupart des gens d'une bonne tête ce qui le rendait d'autant plus visible pour les assaillants. Mais en même temps, cela lui donnait une bonne vue pour... « DEXTER » hurla-t-il alors que sa voix se perdait au milieu du rugissement de l'animal volant. Son ombre le recouvrit bientôt et ses yeux s'humidifièrent de grosses larmes. Il fut de nouveau bousculé par quelqu'un et il heurta violemment un mangemort qu'il ne fallait sans doute pas bousculer. Dans la panique, le jeune homme tomba sur les fesses et commença à reculer du mieux qu'il le pouvait. Puis la baguette se leva et la voix derrière le masque prononça un Diffindo qui le défigura.
Revenir en haut Aller en bas
Nollan B. Emerson

Nollan B. Emerson


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 78
| AVATARS / CRÉDITS : Nico Mirallegro - kiddressources
| SANG : Sang-Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une énième trahison.
| PATRONUS : Un Malamute de l'Alaska
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 22 Aoû 2021 - 18:27

C’était du grand n’importe quoi, cette prise d’otages sur le Chemin de Traverse. Et notre efficacité, n’en parlons pas. Le Ministère de la Magie, nous avait choppé à la gorge et par les couilles et le moins que l’on puisse faire, c’était d’obéir. Comme des cons. Blondie avait réussi à s’extirper de la barrière à temps, mais elle avait pas pu sauver, une jeune femme dont le nom franchissait sans cesse la barrière des lèvres pleines. Et alors, on attendait. A se tourner les pouces. Sans agir. Sans rien foutre et ça me rendait malade. Walsh, sans pour autant discourir de longues heures avec lui, était du même avis que moi. Tapi dans son bureau et bouffé par l’inaction. Remplir des putains de dossiers, ça délivrait pas des gens. Ça ressuscitait pas les morts. Si ça fonctionnait, ça se saurait.

Sauf que, c’était autre chose qui valait son pesant de Gallions, qui allait libérer le Chemin de Traverse qui était sous la domination des Mangemorts. Un énorme Dragon. Immense créature pourvue d’écailles, qui évoluait dans le ciel, prête à incendier les silhouettes toutes de noir vêtues. Et, au-dessus du Dragon, se trouvait, une forme apparemment. Une femme, qui régnait sur l’être imposant qui survolait l’artère londonienne prisonnière. Il en fallait pas plus pour en faire une diversion conséquente. Quelque chose, qui puisse nous faire combattre et terrasser le virus qui s’était propagé. Les directives du Sous-Chef des Aurors étaient d’une simplicité à toute épreuve, sans même qu’il ne les énonce. Protéger les civils était primordial. Ne pas faire de morts. Alors que dans le camp adverse, ils se privaient pas pour nous menacer avec des Impardonnables. Haussant un sourcil, je suivais mon supérieur du regard. Contrant un Sortilège, contre un autre. Histoire que ma protégée ait encore un tuteur, à la fin de son année et à la rentrée prochaine.

Du sang. Une mare de sang. Ça colle. C’est poisseux. Et cette odeur de fer qui emplissait mes narines, alors que je faisais tout pour évacuer les civils innocents. Ça prenait à la gorge, mais c’était ainsi. Il fallait avancer dans les décombres, parce que la Bête aussi efficace soit-elle, avait fait des dégâts. Mais, ça avait marché. Or, il me fallut une seule seconde d’inattention pour prendre en pleine figure un Incendio. Lancé par une longue cape noire, dont le masque affreux était fendu d’une grimace. Ça sent pas le métal là, ça sent la viande brûlée et j’osais pas toucher mon côté gauche douloureux où l’autre s’était pas loupé. Cependant, j’avais répliqué par un Diffindo, lui bousillant le torse et lui laissant des plaies béantes. Pas le temps de tergiverser, fallait agir. Malgré la souffrance cuisante occasionnée par le putain de Sortilège qui m’avait carbonisé la moitié de la gueule, jusqu’à l’épaule ou l’avant-bras gauche. Honnêtement, je cherchais pas à savoir.

Au loin, y’avait Walsh qui venait de se prendre une dérouillée monumentale. Accentuant son affliction, quand un type se mit à fuir et à le bousculer. J’eus une grimace compatissante qui me fit me mordre l’intérieur des joues. Un coup d’œil à l’équipe d’Aurors, qui sécurisait le reste du périmètre et j’empoignais Walsh, du mieux que je le pouvais, manu militari. Pas de protestations. Pas de jérémiades. Si jamais, il se vidait de son sang, j’allais en entendre parler durant un bail. Et, c’était pas voulu.

- En avant Walsh. Aucun mot de plus. Je transplanais. Direction Sainte-Mangouste.
Revenir en haut Aller en bas
Yelena Dratsena

Yelena Dratsena


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 196
| AVATARS / CRÉDITS : Sharon Den Adel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le corps sans vie de sa mère
| PATRONUS : Un lycaon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Dim 22 Aoû 2021 - 18:57

L’assaut était lancé et Yelena retrouvait bien la petite touche de Marius en entendant le son de cornemuse de l’autre côté du Chemin de Traverse. Il en faisait parfois trop sur la mise en scène selon elle. Mais il faut avouer que cela ajoutait à la scène.

Alors elle tentait d’avancer, doucement, lentement, en faisant son possible pour que le Dragon ne fasse pas trop de dégâts autant sur les bâtiments que les otages. Yelena tentait d’avoir les yeux un peu partout, tentant de diriger son animal au mieux entre les cris des gens et les cris du dragon.

Bientôt, juste devant elle, il y eut une scène qu’elle ne pouvait bien entendu pas laisser faire. Qui était-il? Aucune idée, et actuellement ce n’était en rien son problème. Le but était de sortir un maximum de gens de cet enfer. Alors qui il était n’était pas important. Cet homme qui venait de prendre un vilain sort était de toute évidence l’un de ceux à qui il fallait laisser l’occasion de sortir. Et avec le mangemort qui lui faisait fasse l’en empêchait. Prise de court, elle donna un ordre au dragon qui était aussi regrettable légalement qu’assez appréciable pour son propre avis. L’animal fut bientôt dressé juste au-dessus du duo avant que sa tête ne fonde sur le Mangemort, faisant claquer sa mâchoire puissante au niveau des cuisses de ce dernier, supprimant la partie supérieure de son corps de l’équation. Elle avait ensuite fait de grands signes à Cecil en espérant qu’il la verrait, lui indiquant de fuir vers la sortie, quitte à passer sous l’animal. La brune pris dans le même temps un nouveau sort au niveau de l’omoplate découverte de sa cape par le mouvement. Serrant les dents, elle avait continué à mener son animal ver l’avant, faisait fuir au mieux les personnages masqués sur son passage.

______________________________
INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Tumblr_mvovu3br7F1s0h3qwo1_500
Certaines brûlures ne guérissent jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 53
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ stolas-rpg ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351Jeu 26 Aoû 2021 - 8:56

Presque deux mois que Clare vivait ce calvaire. Du haut de son appartement, situé au dessus de la boutique d'apothicaire du Chemin de Traverse, la jeune femme ne vivait pas une expérience de tout repos. Avoir un lit dans lequel dormir était certes appréciable, mais il lui était impossible de transplaner. Quant à sa cheminée, elle n'était pas reliée au réseau (cela coûtait trop de gallions pour une bourse aussi limitée que la sienne). Être en hauteur et plus particulièrement, être dans un appartement, ne l'avait pas privée de la visite surprise de mangemorts. Délestée de sa baguette, tourmentée par ces gens, Clare désormais, ne bougeait pas de son appartement. Sauf quand...
Le souvenir désagréable de ce qui s'était produit en début de mois lui revint en mémoire et elle réprima un haut le cœur. Si elle avait réussie à s'échapper correctement vers son appartement, les images n'en demeuraient pas moins gravées dans sa rétine et la hantaient correctement. Ses nuits courtes étaient donc peuplées de cauchemars où elle était tantôt bourreau, tantôt victime. Sans guère plus de vivres depuis quelques temps, l'apothicaire devait faire avec ce que fournissaient les mangemorts, c'est à dire, pas grand chose. Clare avait considérablement maigri et donnait surtout l'impression de n'être vivante qu'à la force de sa magie. Sa constitution faisait qu'elle perdait rapidement des kilos et avait du mal à en prendre, aussi son état était-il alarmant. Mais enfin, pas de quoi alerter les hommes en noir... Assise dans un coin de la pièce, sur son lit, les jambes ramenées vers elle, la petite apothicaire sursauta violemment quand elle entendit une secousse qui fit tomber du plafond des mottes de poussière. La seconde secousse vint ébranler cette fois-ci son habitation. La troisième la fit bondir de son lit. Clare se précipita à la fenêtre pour découvrir ce qu'avaient planifiés encore les bourreaux. Mais ils semblaient curieusement être pris au dépourvu, tout comme elle. Lorsqu'enfin, un rugissement sinistre s'éleva dans le Chemin de Traverse, la jeune femme se précipita sous sa table, attitude stupide s'il en est. Ses maigres bras entouraient ses jambes ramenées contre elle alors que des sillons salés glissaient sur ses joues pâles.
Comment ne pas faire attention aux bruits tout autour d'elle, aux hurlements qu'elle entendait au dehors, au débordement de sortilèges qui éclataient dans ses oreilles ? Comment ne pas prêter attention aux maudites secousses qui lui donnaient l'impression que c'était face à un effondrement qu'elle devrait se battre ? L'explosion de sa vitre la fit finalement pousser un hurlement de terreur et de panique et Clare se renferma d'autant plus sur elle-même. Les éclats de la vitre lui coupèrent vaguement la peau des cuisses alors qu'elle priait tous les dieux moldus, païens et sorciers qu'on la sorte enfin de là.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  129196351

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
 :: 
Été 1979
-