Bon mois d'Octobre ! Pensez à vous hydrater.
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -53%
Logitech G635 Casque Gamer RVB Filaire
Voir le deal
69.99 €

Partagez

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cecil Walsh

Cecil Walsh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 82
| AVATARS / CRÉDITS : finneas | Squirrel
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Des milliers de vers
| PATRONUS : Un martin pêcheur
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Ven 27 Aoû 2021 - 17:53

Cecil sentit la coupure presque au même instant qu'il entendait la fin du sortilège. Elle fut fugace, vive, brûlante. Sur toute la moitié de son visage, du haut de son front au carré de sa mâchoire mal rasée. Le sang chaud s'écoula violemment sur ses joues, glissa sur son cou et le gémissement de douleur fut amplifié dans les secondes qui suivirent par un autre Diffindo prononcé contre lui, visant cette fois-ci son torse. Son habit s'ouvrit, de même que sa peau. Allongé au sol, le pauvre garçon porta ses mains contre lui alors que la souffrance continuait, que le martyre s'abattait sur lui. A son sang se mélangeaient les larmes qui coulaient à flot sur ses joues pâles et rougeâtres. Diffindo. Diffindo. Diffindo. Puis une ombre, qu'il ne remarqua pas, alors qu'il ne voyait rien, aveuglé par la douleur, par la peur qui le forçait à fermer les yeux pour ne pas affronter ceux insensibles de son bourreau. Cecil se vit mourir sur ce pavé alors que la chance lui avait été donnée de s'enfuir. Et que dire, que dire, de ce dragon qui se levait au dessus de lui et du mangemort ? La bouche du jeune homme formait un "O" et le mangemort n'eut pas le temps de se retourner que l'animal lui sectionna brutalement les jambes.
Une giclée de sang plus tard, qui tâcha son pantalon et le pavé, Cecil dégobillait ce qu'il avait faiblement avalé plus tôt, sans entendre les plaintes de la victime de l'animal. Loin d'être réceptif aux gestes de la bonne femme, il s'évanouit sur le pavé, les bras écartés, nageant dans son sang comme dans celui de l'homme qui allait connaître la mort qu'il avait voulu apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Dexter Walsh

Dexter Walsh


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 66
| AVATARS / CRÉDITS : Adam Levine by squirrel's garden|| Sig by sirencharms | icons by ethereal & renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort d'un de ses proches
| PATRONUS : Border Collie (forme animagus également)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Ven 27 Aoû 2021 - 18:33

Dexter était à deux doigts de vomir, du sang ou autre chose, mais la douleur lui vrillait les flancs comme rarement il avait connu ça. Ca n’était pourtant pas son premier affrontement. Ca ne pouvait pas non plus être le dernier. Luttant contre la douleur, il tenta un pas avant de manquer s’effondrer, mais une épaule secourable et non identifiée vint à sa rescousse. Il fallait tenir. Tant que Cecil n’était pas en sécurité, il ne pouvait pas arrêter, pas maintenant. Pourtant, la sensation caractéristique du transplanage l’enveloppa alors qu’il hurlait autant de rage que de douleur. « NOOOOOON ! » Atterrissage plus que raté alors que ses genoux ployaient sous son propre poids. « Non, non… » Dexter rendit une part de son déjeuner, ses mains rougies par le sang plaquées contre le reste de sa cape lacérée qui s’étalait au sol où il était désormais. Ses yeux fatigués identifièrent le carrelage caractéristique de Sainte-Mangouste. Il n’était pas une priorité. Sauver Cecil, c’était la priorité. Et c’était là une idée fort peu pragmatique, car blessé, il n’était utile à rien. Car peut-être quelqu’un d’autre l’avait déjà sauvé. Mais tant qu’il n’en savait rien, tant qu’il n’avait pas la certitude, la raison n’avait aucune importance. Dans le hall où courraient des médicomages affolés, l’une d’elles s'abaissa à sa hauteur et tenta de le calmer. « Soignez ça ! Soignez ça tout de suite, j’y retourne. » Visiblement, elle n’était pas d’accord. « Votre plaie est trop prof… » Sa main dégoulinante attrapa son badge et lui brandit sous le nez. Il n’aimait pas faire ça. Il n’aimait pas cette autorité qui lui donnait des passe-droits mais pour une fois, qu’importait. « Rafistolez au mieux. Je revien… Je reviendrai. » La jeune femme hésita. Elle était jeune, surement pas habilitée à prendre cette décision, mais soit.

Quelques minutes plus tard, chancelant mais bien debout, Dexter refit son apparition sur le Chemin de Traverse qui avait des allures d’apocalypse. Le dragon hurlait toujours, décentrant son attention de sa chair toujours légèrement à vif, mais refermée alors que ses tympans ne s’habituaient pas au changement d’atmosphère. Où était Cecil ? Où était-il ? Ses jambes le portèrent jusqu’au coeur de l’horreur, et alors que ses collègues s’éloignaient prudemment de la dangereuse bête, Dexter remarqua que l’animal s’agitait près de plusieurs silhouettes. Cecil ou pas, il fallait s’en occuper. Fonçant vers le danger, Dexter zigzagua entre les pattes de la bête et tenta de décoder la situation. Un mangemort amputé de ses jambes, soit. Un civil dans un bain de sang. Merde. Oui, ça valait bien un merde. Jugeant que les dents de la bête étaient suffisamment loin, Dexter fit un signe à la dragonnière pour garantir sa propre sécurité avant de foncer sur le malheureux au sol.

Merde.
Merde.
Putain de merde.

Sous la couche de sang épaisse qui luisait sur son visage, Cecil semblait dormir. Ou pire. « Non, non, non, non, non… » Paniqué, Dexter chercha son pouls, peina à le trouver alors que ses yeux se promenaient sur les traits innocents désormais déformés par semblait-il le même sort qui avait failli lui coûter un organe. Le lui couterait peut-être d’ailleurs, au vu des paroles de la médicomage avant qu’il ne lui désobéisse. Cecil, Cecil, Cecil, non. Non. Il ne pouvait pas mourir comme ça, pas maintenant. Pas alors que les derniers mots qu’ils lui avaient dit étaient si terribles. Enfin, il sentit sous ses doigts nimbés du mélange de leurs deux sangs un faible pouls. La joie lui donna un coup d’adrénaline suffisant pour hisser son grand corps sur ses épaules. « Reste avec moi Cecil. S’il te plait. S’il te plait. » Mais les forces de Dexter étaient trop faibles pour transporter son propre corps et celui immense de son frère. Trois pas plus tard, il était déjà à genoux, les dents serrées, luttant pour réussir à faire un pas de plus. « Tiens s’il te plait. Je t’en prie. » Dexter ne pleurait jamais. Et s’il en avait eu le temps, sans doute aurait-il dérogé à la règle. Mais déjà deux silhouettes aux couleurs de son propre uniforme les dégagèrent pour les éloigner de cet enfer de sang et de terreur. L’un d’eux voulut les séparer, mais l’emprise de Dexter sur les vêtements salis de son frère fut si forte qu’il en fut bien incapable. « Je le quitte pas. » Du moins, ne le voulait-il pas. Mais sous sa cape, la chair s’était rouverte sans qu’il ne le réalise et déjà il sombrait dans l’inconscience. Au moins avait-il accompli sa tache. Au moins l’avait-il sauvé. Enfin, peut-être…
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 751
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Dim 29 Aoû 2021 - 0:49

En entendant quelqu’un entrer dans la boutique, le premier réflexe d’Octavius fut de se cacher. Il voulait à tout prix éviter la confrontation avec un ennemi. Il ne s’y sentait pas apte. Dissimulé entre une armoire et une vieille console en bois dans un coin de la pièce, il retint son souffle en entendant des pas. Une voix slave qu’il connaissait bien l’appela par son prénom. Octavius écarquilla les yeux sans répondre. Il l’écouta juste en silence. Il ne lui faisait définitivement pas confiance. Comment aurait-il pu ?
Le mangemort était étonnamment loquace. Transplaner et partir ? Hors de question. Il avait une mission, il s’était engagé. Et le dragon, sinon un allié, était le moindre de ses soucis.
« … »
« Je suis désolé, Octavius. »
Octavius relâcha sa respiration à ces paroles. Mais demeura silencieux, tapi dans l’obscurité. Il hésitait. Après de longues secondes de réflexion, il esquissa un geste pour se redresser. Mais en entendant une nouvelle personne arriver, il reprit aussitôt sa position initiale.
Il tressauta en entendant le sortilège prononcé. Son cœur battait à tout rompre. Il se surprit à avoir mal pour Razvan, à vouloir se révéler pour l’aider. Mais il ne le pouvait pas. La voix le pétrifiait. Elle était froide et mauvaise.  Son prénom avait une mauvaise résonnance de cette bouche-là. L’anthropomage ne répondit pas. Il avait le sentiment, qui n’en était pas un, d’être dans une impasse. Il était pris au piège. Il avait beau réfléchir, il n’avait aucun moyen de s’éclipser sans se faire voir. L’agencement de la pièce faisait qu’il était dans l’impossibilité de sortir sans être vu. Même sous sa forme animagus, pourtant petite et discrète. Et il ne valait mieux pas révéler cet atout, au risque de se révéler délétère en cas de survie.
Il n’avait d’autre choix que d’aller à l’affrontement. Il en tremblait déjà. Il lui fallut de nouveaux plusieurs secondes pour rassembler tout son courage. Portant sa main à sa baguette, il se redressa. Il restait à couvert grâce à la grande armoire. Mais il n’était plus caché.
« Qui êtes-vous ? » demanda-t-il avec le plus d’assurance possible.
Essayait-il de gagner du temps ? Probablement. Il était dans une position clairement défensive.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Hermes Nott

Hermes Nott


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Vianney / Ava by jenesaispas / Icons by Renegade, Code by Drake
| SANG : Pur, de toute évidence


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une péripatéticienne dans sa tenue de Lilith.
| PATRONUS : Ne produit pas de Patronus
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Lun 30 Aoû 2021 - 22:16

La peur s’insinuait dans chaque seconde de silence.

Les gémissements du slave ne faisaient qu’ajouter au plaisir que ressentait le sang-pur. Au sol, à sa merci, il aurait suffi d'un mot, d'un seul, pour achever cette vie inutile, empreinte de lâcheté. Razvan payait enfin le geste qu’il avait pris pour un réel affront. Oser le frapper tel un vulgaire moldu, mais pour qui se prenait-il ? Pensait-il pouvoir le traiter de la sorte, lui qui lui était en tout point supérieur ? Derrière son masque se cachait un sourire, et Hermes profita de l’absolue faiblesse du mangemort par défaut pour appuyer de sa botte sur sa plaie béante, histoire de l’asservir plus encore. « Tu sais ce qui t’attend si tu bouges. » La menace était réelle, bien que sa voix s’était faite plus basse. Bien sûr qu’il savait que ça n’était pas tant sa vie qui était en jeu à cet instant, mais celle de la seule personne qui l’avait amené à les rejoindre. Protéger une enfant en bafouant ses propres valeurs, quel genre de père faisait ça ?

Les sens aiguisés d’Hermes se concentraient sur son environnement. Ledit Octavius était là, il entendait presque sa respiration, ou peut-être était-ce la sienne, haletante, qui résonnait contre le masque. L’adversaire invisible ne faisait que lui donner des envies plus cruelles encore, et il était bien prêt à mettre le feu à tout cet endroit s’il fallait ça pour le déloger. Mais contre toute attente, l’ennemi fut bien moins lâche que l’ersatz d’humain qui gisait à ses pieds. Hermes perçut le mouvement et eut un rire incontrôlé, incontrôlable, en entendant la ridicule question. « Je t’aurais cru moins stupide. » Hélas, les adversaires de taille n’étaient pas monnaie courante ces derniers temps. La vie d’Octavius prendrait fin ici et maintenant. Son sursis n’avait d’ailleurs que trop duré. La voix glaciale d'Hermes ne lui laissa pas le temps de répondre. « Confringo ! »

1-2 - L’explosion fit éclater l’armoire comme si elle n’était qu’un vulgaire amas de planches de mauvaise qualité, ce qui était peut-être le cas. Le bois vola en tous sens, se fichant sans nul doute par endroit dans la peau de l’insolent.

3-4 - L’explosion fit éclater l’armoire comme si elle n’était qu’un vulgaire amas de planches de mauvaise qualité, ce qui était peut-être le cas. Un énorme morceau de bois attira l’attention du Mangemort qui en profita pour continuer sa sinistre oeuvre. « Waddiwasi ! » Le projectile fonça sur Octavius de façon fulgurante, l’atteignant dans le flanc.


5-6 - L’explosion ricocha sur l’armoire et s’écrasa contre le mur qui se fissura. Dans la lumière, Hermes put apercevoir le visage de son ennemi, et serra les dents devant son propre échec. Son pied appuya plus fort encore sur la jambe blessée de Vacaresco. Quelqu’un devait souffrir. Et si ce n’était Octavius, ce serait l’homme à sa merci.


Dernière édition par Hermes Nott le Lun 30 Aoû 2021 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6914
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Lun 30 Aoû 2021 - 22:16

Le membre 'Hermes Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 751
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Ven 24 Sep 2021 - 20:52

Octavius était intimement convaincu qu’ici allait s’achever sa vie. Ce n’était pas comme ça qu’il avait imaginé sa mort. Quitte à mourir un jour ou l’autre de façon inévitable, il aurait voulu que sa mort prête à rire. Après la période de deuil observée, une blague que l’on aurait raconté aux dîners de famille dominicaux. Or, un homicide volontaire, ce n’était pas très amusant comme cause de décès – même des décennies plus tard.
S’il devait mourir dans les prochaines minutes, voire secondes, autant le faire avec un minimum de dignité. Il ne voulait pas être celui ayant fui la confrontation. Il récita ses prières intérieurement avant de se relever et donc de se révéler au regard de son adversaire.
Puis… un miracle se produisit. Le sortilège lancé par le mangemort ricocha sur l’armoire derrière laquelle Octavius était couvert. Il se réupercuta sur le mur qui trembla en se fissurant. Octavius, guidé par l’adrénaline, tira profit de ce moment de distraction pour sauter de sa cachette vers une autre plus proche de la sortie. Dans la foulée, il prit pour cible le mangemort : « Deprimo ! »

1-2-3 : Le sortilège fit s’affaisser le sol sous les pieds d’Hermes et Razvan, leur faisant perdre l’équilibre, tout en faisant gagner un temps précieux à Octavius… Mais, malheureusement, ce dernier ne contrôlait pas les lois de la physique et la fissure se prolongea jusqu’à la sortie, rendant l’accès très difficile.
4-5-6 : Comme si sa baguette avait une volonté propre, le sort s’orienta vers le mur qui en fut éventré. Une large fissure s’y forma. Puis, le mur céda sous le poids des étages au-dessus. Octavius eut le bon réflexe de se mettre à couvert sous une table en bois massif dès qu’il eut senti la tournure que cela prenait.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson


Dernière édition par Octavius Martens le Ven 24 Sep 2021 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6914
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Ven 24 Sep 2021 - 20:52

Le membre 'Octavius Martens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Natanaël A. Johansson

Natanaël A. Johansson


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Lee Pace - code signa (c) princessecapricieuse
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui, plus jeune
| PATRONUS : Une roussette (le requin)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Lun 27 Sep 2021 - 16:00

Le violent épisode qui avait marqué le début du mois d'août avait laissé Natanaël considérablement affaibli. Conserver fierté et dignité n'étaient plus des options, et il s'était ainsi retrouvé contraint de rester enfermé à la galerie, trop chancelant pour s'en échapper lors de ses fréquents malaises. Ce jour-ci ne faisait pas exception à la règle. Si l'on pouvait encore parler de jours, car les aurores se confondaient avec les crépuscules ; les nuits s'étiraient parfois pendant des heures, tandis que d'autres passaient en un clin d’œil. Dans son état qui s'aggravait de jour en jour, il perdait toute notion du temps. Épuisé, il était donc allé comater dans un coin - le plus tranquille qu'il ait pu trouver, ce qui n'était pas une mince affaire. Le vacarme qui réveilla tous ses compagnons d'infortune lui apparut plutôt comme un bourdonnement lointain. Trop enfoncé dans sa demi inconscience, il ne réalisa même pas que tout le monde s'agitait, que la panique gagnait peu à peu leurs rangs.

La suite ne fut guère différente. Tout se déroula comme dans un rêve, et il n'en était qu'un impuissant spectateur. Il eut l'impression que le sol tremblait, mais peut-être n'était-ce qu'une illusion de plus. Les évènements s'enchaînaient si vite qu'il s'y perdait totalement. Un instant, la galerie était remplie à ras bord de civils terrorisés ; une seconde plus tard, elle était vide. Natanaël n'avait pas bougé. Le dos posé contre un mur, le regard absent, il aurait tout aussi bien pu être mort. Dans un flash de lucidité, il aperçut Hermes, le propriétaire de la galerie, passer en coup de vent devant lui. Un instant plus tard - ou était-ce une éternité - une silhouette masquée l'avait remplacé. Un sursaut d'étonnement secoua le professeur, mais fut bien vite éteint par une nouvelle vague de torpeur. Quand il parvint à se reprendre, il était à nouveau seul. Il ne songea pas qu'il allait très certainement mourir. Et quand bien même la pensée l'aurait-elle effleuré, elle n'aurait réveillé en lui qu'une triste indifférence.
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 1155
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | dezala | signa par okinnel | icons par undeadtodds et Ethereal
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Lun 27 Sep 2021 - 20:14

L'entaille dans sa jambe lui donnait l'horrible impression qu'elle allait se décrocher de son corps. Et c'était peut-être un miracle qu'elle tienne toujours d'ailleurs, car l'intention avait sans doute été de lui sectionner ce membre. Ca pissait le sang sous sa robe noire de mangemort et Razvan était prêt à parier que s'il ne s'en occupait pas rapidement, il allait juste se vider comme un porc dans cette boutique. C'aurait été bien fait après tout et dans le flou de sa douleur, il n'entendit guère les paroles d'Hermes mais il sentit bel et bien sa botte appuyer sur sa blessure, qui lui fit lâcher un gémissement pauvre. Il ne pouvait même pas bouger, sinon en se traînant. Sa baguette était toujours dans sa main mais s'il faisait le moindre geste en direction du mangemort, il aurait tôt fait de la perdre (sa main). Car il était en position de faiblesse absolue, ainsi par terre. Nul doute que la priorité de son acolyte changerait volontiers pour le torturer un peu lui. Et de n'importe quelle manière que ce soit. L'échec d'Hermes se solda par une douleur plus lancinante encore dans sa cuisse. Le sang commençait d'ailleurs à s'étendre sous ses genoux pliés. Il avait tellement mal qu'il était vraiment, à deux doigts de tourner de l’œil. Ce qui se passait autour de lui n'avait pas beaucoup de sens. Les sortilèges qui fusaient non plus, seule la douleur semblait pertinente. Razvan eut un léger sursaut en entendant le sortilège heurter le mur et surtout la jambe d'Hermes cesser sa pression sur sa cuisse. Il se retourna pour voir avec horreur que la situation se dégradait plus que prévue. Et au dessus de sa tête, il voyait avec une lenteur affreuse, le mur tanguer et céder sous le poids du bâtiment. Avec la poussée d'adrénaline que n'ont que les gens qui savent qu'ils vont mourir, Razvan leva sa baguette pour incanter : « Aresto Momentum ! ».

5/6

1 | Razvan est trop faible pour que son sortilège ait une quelconque portée. Les chutes au dessus de lui ralentissent pendant quelques instants à peine, suffisamment pour qu'il se relève et transplane dans la foulée.

LE RESTE | Le sortilège heurte le mur qui ne s'effondre que tout doucement, suffisamment, pour que Razvan pointe sa propre jambe avec sa baguette pour marmonner un sortilège lui permettant au moins de ne pas se vider de son sang... Pour l'instant.

______________________________
Les mauvais choix

Ché non lo posso sorpportare, questo silenzio innaturale tra me e te | Diodato


Dernière édition par Razvan Vacaresco le Lun 27 Sep 2021 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6914
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Lun 27 Sep 2021 - 20:14

Le membre 'Razvan Vacaresco' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Hermes Nott

Hermes Nott


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Vianney / Ava by jenesaispas / Icons by Renegade, Code by Drake
| SANG : Pur, de toute évidence


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une péripatéticienne dans sa tenue de Lilith.
| PATRONUS : Ne produit pas de Patronus
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Mar 5 Oct 2021 - 1:37

Se pouvait-il que sa magie ait faibli en l’absence de pratique ?

Agaçé par son propre échec, Hermes prit un malin plaisir à entendre les gémissements de Razvan, à sa merci, à ses pieds. C’était là une maigre consolation, mais soit. Mais le mangemort n’eut pas le temps de se fustiger pour ce sortilège raté que déjà, un autre fusa en sa direction. Hors de question de perdre la face devant son piètre adversaire. Anticipant une potentielle perte d’équilibre, le sang-pur reposa son pied à terre et s’apprêtait à bondir pour esquiver le sort qui mourut finalement avec force derrière lui. Le craquement sinistre attira son attention, et son regard se porta vers le mur qui s’effondrait sur eux. Cet imbécile de Martens les menait tous à leur perte, mais Hermes ne ressentit aucune crainte, suffisamment près de la porte pour fuir avant d’être enseveli. Qui plus est lorsque Vacaresco, dans un élan de lucidité, ralentit la chute de l’immeuble. Ce sale impur avait tout de même des capacités certaines et appréciables. Une utilité qui lui valait d’être toujours en vie.

Jugeant qu’il avait tout à fait le temps de s’assurer que leur adversaire ne quitterait pas les lieux en vie, Hermes reporta son attentionvers l'endroit où il avait fui et trouva l’homme replié tel un couard sous une table. C’était là une bien mauvaise idée, la certitude de voir la piteuse boutique devenir son tombeau. Mais miser sur sa maladresse ne suffisait pas, et Hermes comptait bien s’assurer de son trépas. Mieux même, en être à l’origine. « Incendio ! » La voix sombre et froide contrastait avec la chaleur qui s’échappa immédiatement de sa baguette.

1 à 4 - Les flammes jaillirent, presque incontrôlables, léchant le bois de la table jusqu’à le consumer. C’était là une mort presque trop noble pour Octavius, mais Hermes saurait s’en contenter.


5-6 - Les flammes embrasèrent l’un des pieds de la table avec lenteur. Hermes pesta de n’avoir su faire du meuble un vrai brasier, mais jugea qu’il était désormais urgent de partir. Avec un peu de chance, la table s’affaisserait suffisamment sur Octavius pour le bloquer.

Sans un regard pour Vacaresco, Hermes fila finalement par la sortie, regrettant de ne pouvoir assister à la mise à mort de son ennemi. Croisant le chemin d’une âme perdue, le sang-pur prononça un impardonnable qui le faucha en pleine course. Le corps sans vie avait à peine heurté le sol que déjà, il s’était engouffré dans une ruelle à la recherche de la précieuse liberté qui lui avait tant manqué des semaines durant. Les reliques de la barrière franchie, Hermes disparut dans un nuage de fumée grisâtre. Retrouver le Manoir lui ferait du bien. Prendre une longue douche, savourer le plaisir de redevenir enfin Hermes Nott. Le vrai. L’unique.


Dernière édition par Hermes Nott le Mar 5 Oct 2021 - 1:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6914
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Mar 5 Oct 2021 - 1:37

Le membre 'Hermes Nott' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 208
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ awona ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : il à récemment changé, passant d'une pièce étroite à un homme masqué aux orbites creuses
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351Hier à 18:24

Il n’y a rien qu’Aurora souhaite moins que sortir de l’appartement de Wilda. Déjà en temps normal, quand l’extérieur est silencieux comme la mort qui hante tous les coins du chemin. Mais quand hurlements et explosions assourdissantes… Et énorme bête couverte de pics et d’écaille… Non, Aurora Sinistra préfèrerait rester à l’intérieur et attendre que la tempête passe. Mais Amelia est déjà prête à partir et il est hors de question qu’elle la perde de vue. La dernière fois que c’est arrivé… Elle frissonne. Galaad n’est jamais réapparu. Amelia est dans un état inquiétant. La jeune sorcière arrive à peine à regarder sa meilleure amie, tant ça lui fait mal, de la voir ainsi. Elle avait fait semblant de ne rien avoir subit elle-même, avait prétendu être sortir indemne de l’altercation avec les Mangemorts. Pas difficile, quand les cicatrices n’étaient pas physiques. Pas difficile, quand elles étaient toutes si affamées et épuisées qu’il était difficile de sortir de sa propre tête et remarquer les signes. Elles vivent ensemble, toutes les trois, et pourtant c’est comme si elles étaient déconnectées, enfermées dans leur propre malheur… Comme si tous les résident du Chemin de Traverse, ceux qui avaient survécus, n’étaient plus rattachés à la réalité et sanité que par un mince fil invisible et prêt à céder.
Ou peut-être n’étais-ce qu’Aurora, qui perd le fil des jours depuis celui ou elle a vu Galaad pour la dernière fois.

Elle aide Amelia à marcher, laborieusement, sans s’attarder sur la direction. Le cœur battant, elle n’espère plus rien si ce n’est le silence… Et un changement de paysage définitif. Seul le ciel, la sauve. Il continue de changer, lui, même si elle-même est enfermée dans un cercle sans fin.
Sans fin, vraiment ?
Aurora à un mouvement de recul, lorsque sorciers et sorcières aux visages propres, aux joues colorées, prennent le contrôle de la situation. Après ça, tout va beaucoup trop vite. De toute façon, c’est comme si elle marchait constamment dans le brouillard, depuis quelques jours. Même penser est devenu trop fatiguant pour son corps privé de tout.

« Amelia !» Elle use de ses dernières forces pour hurler le prénom de son amie et se débattre quand on essaie de les séparer, sans même réaliser qu’elles ne sont plus dans l’allée de malheur, mais dans un couloir blanc. La simple pensée d’être à nouveau forcée loin de ses camarades de galère est terrifiante, insupportable.

Il faudra un sort anesthésiant pour que la sorcière épuisée abandonne le combat… Sans même avoir conscience qu’elle était enfin libre. Sauvée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est  - Page 2 129196351

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE D'ETE 1979 | Loué soit le dragon de l'Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Les sujets de l'été
 :: 
Été 1979
-