Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -33%
HISENSE HS214 – Barre de son bluetooth – ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 347
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Lun 16 Aoû 2021 - 23:02

Prise d'otages du chemin de traverse ▬ juillet 1979

I wanna grow
before i grow up

Galaad, dans son malheur, était chanceux. En se réfugiant chez Wilda, dans la panique du premier jour, il s'était assuré d'avoir un toit au dessus de sa tête, une porte le séparant de quelques dangers - une protection illusoires, face à des baguettes magiques, mais la voir lui permettait au moins de fermer l’œil. D'ailleurs, il y avait aussi gagné un lit, une douche, de l'eau courante. Des denrées devenues rares, sur le Chemin de Traverse surpeuplé. Bon, bien sûr, Wilda n'était non plus préparée à un siège et, bien vite, la nourriture s'était mise à manquer.   Et à ce sujet, cela faisait quelques jours que leur colocation improvisée s'était agrandie. Quelques jours, ou peut-être même une semaine. Galaad avait perdu le compte des jours, à force de vivre dans un rythme hasardeux, alternant les phases de sommeil et d'éveil sans vraiment suivre le soleil. Toujours était-il que lors d'une sortie à la recherche de quelques provisions, il avait croisé le chemin d'Aurora et une de ses amies, qui les avaient rejoint dans leur abri, plus confortable que la majorité de ceux disponibles en cet été chaotique.

Galaad était chanceux, certes, mais ce matin il ne se sentait pas chanceux du tout. Il venait d'émerger d'un sommeil agité - à une heure avancée, car même une prise d'otage s'éternisant sur plusieurs semaines n'aurait pu le faire changer. Parlant de bonnes vieilles habitudes, son premier réflexe avait été de se diriger vers le placard où Wilda rangeait ses alcools. Rien de mieux pour remplacer un petit déjeuner qu'ils ne pouvaient, de toute façon, pas se permettre. Et c'était à cet instant qu'il avait réalisé. Les fonds de bouteille sur lesquels il vivotait depuis quelques jours s'étaient définitivement asséchés. Pas tout seul, bien sûr. Il était le seul responsable. Mais à taper au pif dans les unes puis les autres, il n'avait pas réalisé que les bouteilles s'étaient irrémédiablement vidées. La poisse. Non, pire que la poisse. C'était une catastrophe. Se maintenir dans un état semi-alcoolisé la majorité du temps était tout ce qui lui permettait de supporter la situation. L'irlandais prit une grande inspiration, referma le placard. Il ne voulait plus y penser. S'enfermer dans le déni, c'était bien aussi. Il pourrait toujours ... discuter avec les autres, pour se changer les idées ? Et d'ailleurs, où étaient les autres ?

Abandonnant le placard à alcool et ses déceptions, Galaad dirigea son attention vers la pièce à vivre, pour n'y voir qu'Amelia. Une grande amie d'Aurora, pour ce qu'il en avait compris. Mais les amitiés ne devaient pas être contagieuses, car les deux sorciers n'avaient pas dû échanger plus de trois mots depuis le début de leur cohabitation forcée.
- Les filles sont sorties ? demanda-t-il, un peu abruptement. Une question stupide, en plus, car l'appartement n'était pas bien grand, et si elles n'étaient pas là, c'était certainement parce qu'elles avaient dû partir en quête de nourriture. A moins qu'elles n'aient décidé de faire comme lui, et aient dormi jusqu'à midi - allez comprendre, mais il avait du mal à y croire.
- Ehm, salut, au fait, ajouta-t-il, bien trop tard, en réalisant qu'il avait dû passer pour un rustre. Il aurait bien évoqué la lassitude, la fatigue ou encore la peur comme excuse, mais ses cernes avaient du mal à rivaliser avec celles d'Amelia.



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Mer 18 Aoû 2021 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 676
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bazzart/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Mar 17 Aoû 2021 - 20:24

Amelia ne savait pas exactement depuis combien de temps Aurora et elle avaient rejoint Wilda et Galaad. Elle avait compté les jours, il fut un temps. Dans de telles circonstances, il valait mieux abandonner. ses compagnons d'infortune n'en menaient pas large non plus. Heureusement, elle les connaissait. Enfin deux sur trois. Elle appréciait grandement leur "hôtesse", la connaissait depuis des années déjà. Et Aurora bien sûr, elles étaient des sœurs. Quant à Galaad, il demeurait un mystère, l'inconnue dans l'addition. Enfin pas tout à fait. Car ses deux amies l'appréciaient. Alors, elle en concluait qu'il n'était pas bien méchant. Elle-même pouvait le constater. M'enfin, elle ne savait pas trop quoi penser de lui. Et du peu de mots qu'ils avaient échangé, il lui serait difficile de se forger un opinion. Et de toute façon, en avait-elle l'envie ou la force ?

Ce matin, elle se retrouva seule dans la pièce à vivre, du moins ce qu'il en restait. Elle avait éparpillé sur la table basse les lettres qu'elle avait écrites et essayait tant bien que mal de les remettre dans l'ordre. Du coin de l'oeil, elle avait vu Aurora et Wilda partir chercher de la nourriture. Elle serait prête à manger n'importe quoi, même les lacets de paire de chaussure. Mais cela ne servirait qu'à provoquer un mal de ventre - du moins, elle supposait - et elle n'avait pour le moment pas besoin de ça. Elle releva vaguement la tête quand un bruit lui parvint aux oreilles. elle eut un moment d'arrêt, mais fut rassurée assez rapidement. Ce n'était "que" Galaad qui fouillait dans des placards. Elle le voyait vider les bouteilles d'alcool les unes après les autres, silencieusement, sans essayer de l'arrêter. Comment lui en tenir rigueur ? Tout le monde gérait l'isolement comme il pouvait.

Ainsi elle poursuivit son travail de recherche. Cette introspection lui permettrait de penser à autre chose même si chacun de ces lettres la renvoyaient à son statut d'otage. Elle releva les yeux quand il lui demanda où se trouvaient les filles. Elle n'eut pour réaction qu'un haussement d'épaules. Et vint ensuite le magistral "salut" de Galaad. Comme s'il se rappelait soudainement ses politesses. Là encore, elle ne dit rien. Elle aurait aimé lui dire qu'il ne devrait pas se sentir obligé de lui adresser la parole s'il n'en avait pas envie. Mais au lieu de ça, elle aborda un autre sujet :   “ Je crois t'avoir déjà vu. Avant, je veux dire. A un match de beerquidditch l'année dernière. Tu affrontais Graham et euh... Gauwain. Je ne sais plus qui tu étais. ” Elle n'avait aucune idée de comment elle en était arrivée à se rappeler de ça. Peut-être le simple fait d'avoir son nom dans une lettre à Zéphyr cinq minutes plus tôt. peut-être que sa simple présence dans la pièce lui avait permis de se souvenir de cet événement précis. Peut-être qu'elle avait juste besoin de lui parler, de causer pour ne pas perdre la tête complètement.  “ Comment as-tu connu Aurora ? Et Wilda aussi d'ailleurs. ” Elle n'avait pas souvenance de l'avoir demandé auparavant. Et même si elle l'avait fait, est-ce que cela comptait réellement ? Ce n'était pas comme s'ils se trouvaient au milieu d'une prise d'otage ni comme s'ils étaient affamés et enfermés depuis des semaines n'est-ce pas. De plus, elle n'avait pas songé à connecter le "Galaad" d'Ariel et Zéphyr et celui qui se tenait devant elle. Mais cela était encore une autre histoire.  “ Tu as de la famille ? Dehors... ” Il n'était pas réellement compliqué de deviner pourquoi elle lui posait la question. Mais il était peu probablement que Galaad saisisse tout. Au pire, il la prendrait pour une folle et il ne serait pas loin de la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 347
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Mer 18 Aoû 2021 - 17:06

Prise d'otages du chemin de traverse ▬ juillet 1979

I wanna shine
before i shut up

Galaad et Amelia étaient un peu comme ces chats que l'on force à cohabiter sans leur demander leur avis. Ils se croisaient, partageaient techniquement le même espace, mais ne s'adressaient que des regards lointains, et quasi aucune parole. Du moins jusqu'à ce midi. Galaad se sentait tout à coup embarrassé de s'être imposé dans la réalité parallèle d'Amelia. Le silence qu'il ne brisait que par le tintement des bouteilles de verre était plus confortable. Silence qui était d'ailleurs revenu, puisque sa colocataire improvisée ne lui avait répondu que d'un haussement d'épaules. Sauf que ce silence-là était encore plus pesant que le précédent. Occupé à détourner le regard, Galaad le ramena forcément vers les récipients vides. Plus d'alcool. Plus une goutte. Son rythme était trop dissolu pour qu'il puisse prétendre avoir eu une routine. Juste une habitude. Celle de prendre une bonne gorgée, brûlante et assommante, après chaque réveil. Et à chaque fois que son ventre vide se rappelait douloureusement à lui. Ou encore quand il se sentait crouler sous la peur et la détresse. Comment allait-il faire, maintenant ?

La voix d'Amelia coupa court à la spirale de pensées négatives qui menaçait de l'avaler. Il sursauta, réalisa que son souffle s'était dangereusement accéléré. La bouche sèche, il déglutit non sans peine, prit quelques instants pour donner sens aux mots qu'il venait d'entendre. Et quelques instants de plus pour formuler une réponse.
- A un match de beerquidditch ? Bordel, l'été précédent lui paraissait si lointain qu'il aurait aussi bien pu appartenir à la vie d'un autre. Ouais j'ai dû participer, c'est sûr. Avec ... Shannon, je crois. Je me rappelle pas t'y avoir vu, ajouta-t-il avec une sincérité désarmante. Mais pour être honnête, j'me rappelle pas de grand chose.
C'était dur de faire remonter ces souvenirs, comme s'ils étaient enfouis sous une vase épaisse, une vase de pessimisme et de peur du lendemain qui se serait accumulée tout au long de leur enfermement. Mais au moins cet effort le distrayait-il assez pour qu'il ne pense plus trop aux bouteilles vides. Et encore une fois, il était chanceux, car Amelia paraissait d'humeur bavarde. A moins qu'elle ne laisse juste courir ses pensées à voix haute, pour tromper leur solitude. Il n'aurait su faire la différence, de toute manière. Sa question arracha à l'irlandais un demi sourire, un brin ironique. Sur un coup de tête, il décida d'aller s'installer à côté d'elle, par terre, près de la table basse.

- Oh, Wilda et moi, ça remonte. Aurora, un peu moins. Elle a repris mon taf au Tsarducks, tu savais ça ? Non, bien sûr, comment l'aurait-elle pu ? Ils ne s'étaient jamais adressé la parole. Enfin, si je devais résumer, disons qu'il s'agit surtout d'histoires qui se passent sous les draps, si tu vois ce que je veux dire.
Cela ne lui ressemblait pas, d'être ainsi sarcastique. Ou de résumer ses relations à ce qui passait derrière la porte de la chambre. Au contraire, Galaad faisait habituellement passer l'amitié avant tout le reste - ce qui expliquait en partie pourquoi il papillonnait autant. Et voilà que la conversation dérivait sur leurs familles. Encore pire.
- Il y a bien ma petite sœur ... Le reste de ma famille a probablement à voir avec notre enfermement ici, pour ce que j'en sais. Ou au moins en tirera des profits. L'empire Stomby, toujours sur les bons coups. Le dédain remplaçait progressivement le sarcasme dans sa voix. Pourquoi était-ce toujours sur lui que ça tombait ? Il n'avait pas été chercher les problèmes - pas cette fois. Il voulait juste traîner sur le chemin de traverse, admirer ce qu'il ne pouvait même pas acheter.
Il s'aperçut que, mû par une réflexe idiot, il avait embarqué avec lui une des bouteilles vides. Il l'observa longuement, comme s'il pouvait faire renaître son contenu d'un simple regard. Quelle bonne blague. Même armé d'une baguette, il en aurait été incapable. La détresse qu'il tentait de contenir se changea en colère, et il envoya valser la bouteille vide, qui tinta bruyamment sur le sol de l'appartement. Le son vrilla ses oreilles, le sortit de sa mauvaise humeur comme un somnambule tiré d'un mauvais rêve.
- Désolé, je ... Les mots ne venaient pas. Tant pis. Et toi ? Tu as de la famille qui t'attend ? Qui s'inquiète pour toi ?

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 676
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bazzart/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Ven 20 Aoû 2021 - 17:05

Amelia était d'un naturel loquace. Même en cas de malaise, elle trouvait toujours un mot à dire. Ces moments avec Galaad n'étaient que très représentatifs de a personnalité habituelle. Elle ne lui avait que très rarement adressé la parole malgré le fait qu'il les y aient aidé d'une certaine façon. S'il ne leur avait pas proposé de s'installer chez Wilda le temps de cet enfermement, où serait-elle ? Et une fois n'était pas coutume, elle formula en sa présence plus que quelques mots. Elle aligna pas moins de cinq phrases d'une traite, sans s'arrêter. Pour Galaad. Pour entamer une conversation et... Elle ignorait exactement pourquoi elle démarrait cette discussion avec lui, un garçon qui ne lui parut pas plus enclin à communiquer avec elle. Probablement n'auraient-ils jamais échangé le moindre mot auparavant. Mais, cette fois-ci, la situation s'y prêtait bien. D'autant plus qu'elle avait un point de départ. S'il se montrait réceptif, ils tiendraient peut-être quelques minutes avant de tomber à nouveau dans un silence pesant, un silence de mort. Et par chance, il se révéla coopératif malgré des souvenirs embrumés.“ Shannon ? Il est brun ? ” Demanda-t-elle dans un froncement de sourcils. Elle ne visualisait pas un rouquin ou un blondinet dans le camp de Galaad. A moins qu'il n'ait les cheveux roses ? Non sérieusement, elle ne savait pas. “ Ce n'est pas grave. C'est pas très important. Je tuerai pour une partie de beerquidditch. Même une longue et très ennuyeuse partie. ” C'était mieux qu'une prise d'otage. Tout était mieux qu'une prise d'otage. Le souvenir de son propre match de beerquidditch n'était pas très glorieux. Elle se rappelait les échecs et l'alcool qui coulait à flots - et qui se retrouvait beaucoup trop vite dans ses veines. Elle lui adresse un faible sourire, non forcé étrangement.

Amelia avait été curieuse sur le comment de la rencontre Galaad/Wilda, mais surtout Galaad/Aurora. Il ne lui donnait pas de véritable réponse. Il énumérait quelques informations dont elle aurait pu se passer. Il était assez étrange d'entendre de la voix d'un quasi inconnu qu'il avait couché avec sa meilleure ami. Ce n'était pas tellement le genre d'annonces auxquelles elle s'était attendue. Elle roula des yeux. “ Tu dis souvent à une personne que tu ne connais pas que t'as couché avec sa meilleure amie ? ” Répondit-elle du tac au tac. Elle ne put s'empêcher d'en rire. Car dans le fond, c'était un détail sans réelle importance, pas bien méchant. Ce que Aurora faisait sous les draps de son lit était son jardin secret. C'était sa meilleure amie, sa sœur, pas une suspecte qu'un auror surveillerait dans le cadre d'une enquête. “ J'ignorais que tu avais travaillé au Tsarducks. Ça ne t'a pas plu ? Remarque, servir du café toute la journée ne me ferait pas rêver. ” Mais si elle avait dû le faire, elle l'aurait sûrement fait. Elle coiffait les cheveux, épilait les sourcils des unes et des autres, exécutait des bains de pied parfois. Avec une certaine ironie dans la voix, elle ajouta : “ Mon job étudiant n'est pas très glamour. Je travaille à Harpile Poil. Quoique j'aime assez faire les coupes et coiffures. ” Si elle ressortait de cet endroit un jour, elle démissionnerait. Le chemin de traverse, elle s'en tiendrait éloignée le plus possible. il était sûrement peu probable que cela arrive de toute façon. Quelle importance alors ?

Pour une raison qui lui échappait - même si elle était évidente -, Amelia avait parlé de famille à Galaad. Mauvais tir. Elle l'observa alors qu'il parlait, puis demeura dans l'expectative. Voilà qu'il jouait avec le cadavre d'une des bouteilles d'alcool. Elle réfléchissait à ses paroles. Elles résonnèrent dans son esprit. Elle revient à la réalité seulement quand le verre tomba sur le sol. Il s'excusa. Pauvre garçon ! Il était vraiment au bord du gouffre, et probablement depuis bien plus longtemps que ce confinement. “ Nous ne choisissons pas notre famille. Mais nos amis oui. Considère qu'ils sont ta famille. Le sang n'est pas la seule chose qui unit les gens. ” Elle marqua tout à fait involontairement une pause. Puis, elle ajouta - comme pour lui apporter sa propre expérience : “ Aurora est une sœur pour moi. ”  Elle ne s'attendait pas à ce qu'il comprenne ou qu'il la prenne en exemple. Il faisait bien ce qu'il voulait après tout. “ T'as pas à t'excuser. C'est pas comme si tu me voyais sous mon meilleur jour. J'ai écrit tellement de lettres que je ne sais même plus les remettre dans l'ordre chronologique. ” Celle pour Zéphyr était la dernière. La seule chose dont elle pourrait être certaine sans douter un seul instant. “ J'ai deux frères et deux cousins. Mes parents sont morts l'année dernière. ” Elle avait lâché l'information comme ça, si naturellement que cela aurait été étonnant pour n'importe quel ami observateur. Mais comment Galaad le pouvait-il ? “ Et je ne vais pas tarder à les rejoindre. ” Dit-elle plus pour elle-même que pour lui... Le lendemain ? La semaine suivante ? Allez savoir !    
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 347
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Dim 22 Aoû 2021 - 15:18

Prise d'otages du chemin de traverse ▬ juillet 1979

I wanna grow
before i grow up

Cela devait faire plusieurs jours qu'autant de mots n'avaient pas été échangés dans leur appartement. L'enfermement rendait tout le monde plus silencieux. A quoi bon se demander des nouvelles, quand on était les uns sur les autres à toute heure, et que, de toute manière, les nouvelles ne seraient pas bonnes ? Galaad avait d'ailleurs remarqué que plus on parlait de sa faim, plus celle-ci se faisait insistante. Mieux valait se taire, essayer de l'ignorer.
- Euh ouais, il est brun Shannon. Petit, basané. Avec les yeux noirs. Du genre qui vous crucifient sur place quand il est de mauvaise humeur. La remarque d'Amelia arracha à Galaad un petit rire amer. A l'époque déjà, il était plus intéressé par le côté bières que par le côté quidditch. Alors qu'il gagne ou qu'il perde, finalement, ça ne changeait pas grand chose. Mais lui aussi aurait tout donné pour une partie. La même. Tu sais quoi, je te laisserais la balle, et je m'occuperais des verres. Bon deal. C'était si étrange d'évoquer l'été passé dans leur situation actuelle ... Cette époque lointaine où il s'amusait, jouait de la musique et où, surtout, l'alcool coulait à flot. Il préférait penser à autre chose.

Sans surprise, Amelia tiqua sur la description qu'il faisait de ses relations avec Wilda et Aurora. Galaad sentit ses joues se colorer, et il se mordit la lèvre. Quelle idée de balancer ce genre d'infos comme ça, comme si c'était un détail sans importance. Même lui faisait d'habitude preuve d'un peu plus de respect ...
- Ouais non, désolé. Je suis pas comme ça en temps normal, assura-t-il, l'air piteux. Wilda est une bonne pote de soirée. Moins depuis qu'elle joue en professionnel, mais bon, elle devient forte et c'est ça qui compte. J'imagine. Avec la fatigue et les privations, ses pensées les plus amères devenaient plus difficiles à cacher. Et il en voulait encore à la Harpie de ne plus donner autant de nouvelles qu'avant. Et je ne savais pas qu'Aurora et toi vous étiez si proches ... Il ne revint pas sur leur rencontre, toutefois. Penser au Tsarducks était encore trop douloureux. Inutile de se faire plus de mal que nécessaire, pas aujourd'hui.
- Harpile poil ... C'est marrant, je connais quelqu'un d'autre qui travaille là-bas, souffla-t-il d'un ton pensif - et sans avoir l'air de trouver vraiment ça marrant. Le monde sorcier était décidément petit. Il espérait que Marlene n'avait pas trop parlé de lui, car le portrait qu'elle aurait dressé n'aurait clairement pas été flatteur ... Ils ne s'étaient vraiment pas quittés en bon termes, c'était le moins qu'on puisse dire. D'ailleurs, il se demandait si elle aussi était coincée quelque part sur le chemin de traverse. Enfin. Je sais pas comment vous faites, Aurora et toi, pour bosser et étudier en même temps. Lui n'arrivait même pas à garder un boulot plus de quatre mois, et il ne faisait rien d'autre à côté. Enfin, si. De la musique. Est-ce que ça comptait ?

Tandis qu'Amelia commençait à lui parler de famille, le regard de Galaad s'égara sur la bouteille vide qui roulait loin d'eux. Voilà comment il se sentait. A la dérive. Mais elle avait raison. Il était le premier à se choisir une autre famille, une noyau de personnes sur lesquelles il pouvait compter. Wilda en faisait partie - et après tout, ne l'avait-elle pas accueilli ? Entendre Amelia parler d'Aurora comme de sa sœur fit toutefois rougir les joues de l'irlandais et, de nouveau, il s'en voulut d'avoir été aussi direct quelques minutes plus tôt. Qu'est-ce qui lui était passé par la tête ? Il ne se reconnaissait plus.
- Pourquoi toutes ces lettres, d'ailleurs ? demanda-t-il pour noyer sa gêne. C'est pas comme si on pouvait les envoyer. Il n'était pas le sorcier le plus pragmatique de Londres, loin de là, mais ne voyait pas pourquoi se fatiguer à coucher tous ces mots sur le papier, si personne n'allait les lire.
Il fallut qu'Amelia évoque sa famille à son tour pour qu'il quitte enfin la bouteille vide des yeux et ramène son attention sur elle. Tout à coup, les connexions se faisaient dans son esprit, et il réalisait que le Zéphyr qu'elle avait évoqué était le frère d'Ariel. Que sa famille devenue si brutalement orpheline était celle parmi laquelle il avait passé une partie des vacances d'hiver.
- Merde. J'avais oublié, murmura-t-il, penaud. Il ne put toutefois se résoudre à la rassurer, à faire preuve de son habituel optimisme. Ce dernier s'était éteint avec leurs dernières réserves d'oubli liquide. Tu penses qu'ils vont juste nous laisser crever la dalle ?

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 676
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bazzart/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Mer 8 Sep 2021 - 16:56

Galaad lui décrivait un homme dont Amelia ne parvenait pas à se rappeler. L'utilisation du mot "basané" lui paraissait assez obscure et pas forcément positive. Mais elle ne releva pas. Plus ou moins volontairement, elle se concentra sur la suite afin de ne pas en perdre une miette. Tout était plus intéressant que le silence, moins pesant que la torture morale qui lui était imposée. Le sujet abordé n'avait rien d'exceptionnel ou de percutant, mais il apportait une forme de court repos à son âme égarée. Et Galaad faisait un camarade d'infortune plus que correct maintenant qu'elle daignait lui adresser quelques mots. “ Ca marche. De toute façon, je ne tiens pas du tout l'alcool. ”   A un autre moment, ce genre de confidence n'aurait jamais franchi la barrière de ses lèvres. Pas même pour Aurora. Par chance, elle ne comptait pas se remplir le gosier de bière. Le gout ne lui laissait pas réellement un souvenir agréable. Impérissable certes, mais pas agréable.

Cette discussion prenait presque des allures de normalité et d'une conversation polie entre deux personnes qui se rencontraient tout juste. Elle entendait quelques ratés et en faisait tout autant. Elle sentait un peu d'amertume de la part de Galaad sans en déceler son origine exacte. “ Elle sera la meilleure un jour. ” Dit-elle comme un prophète, comme s'il y avait pour eux une chance de survie. Mais pour dire la vérité, si l'un d'eux devait s'en sortir, elle pariait sur Wilda. Étrangement, elle savait que c'était la vérité. Elle pourrait s'estimer chanceuse de ne pas être seule, de respirer encore au moment où elle parlait. Aurora était encore là elle aussi. Cette réflexion la poussa à penser à ceux qui étaient dehors : Marlene, ses frères, ses camarades de classes, Svetlana, ses collègues de travail... “ Qui est-ce ? Judy ? ” Ce fut le premier nom que son cerveau produisit. Judy faisait partie des plus jeunes. La plupart des esthétimages ne dépassaient pas 30 ans. Mais toutes avaient été accueillantes avec elle. “ Je ne sais pas... On fait, j'imagine. ” Une réponse d'une superbe éloquence. S'il s'attendait à mieux, il devrait sans doute repasser...

La famille, c'était quelque chose qui comptait pour Amelia Bonnes. Ses parents - aujourd'hui partis - et ses frères l'avaient vu naitre, accompagnée tout au long de sa vie, et soutenue. Pour finir où elle en était ? Là assise sur un canapé poussiéreux, en compagnie d'un garçon aussi rachitique qu'elle. Etait-ce réellement la fin, sa fin ? La question de Galaad lui offrait parfaitement l'occasion de pousser la réfléxion, et d'explorer toutes les réponses qu'elle n'assumait pas encore. Elle balaya toutes les lettres du regard, cherchant une réponse à cette question pourtant si primordiale. Rapidement, cette dernière s'imposa à elle. Et elle était d'une tristesse sans nom ! “ Pour qu'il reste quelque chose de moi. ” Elle se surprit à n'éprouver aucune honte ou de gêne à ces mots. A quoi bon nier l'évidence ? Elle était là sous ses yeux. Elle lui pendait au nez depuis des semaines. “ Je n'ai pas peur de mourir, Galaad, j'ai peur d'être oubliée. C'est une tentative désespérée de leur montrer que je les aimais, que je ne me suis souvenue d'eux... jusqu'à la fin. ” Elle avait eu peur d'oublier ses propres parents, de ne pas se les rappeler du tout. Elle ne voulait que leurs visages s'effacent, que son visage s'efface. “ Je refuse de disparaître. Mourir oui, mais pas de disparaître. ” Elle posait une différence entre les deux termes, car elle existait. Elle existait, elle en était sûre.

Elle n'était pas étonnée que Galaad la suive dans ses sombres pensées et plus encore dans l'éventualité très probable de leur mort. Ils étaient tous deux d'accord sur leur finalité, il ne restait qu'à savoir comment elle interviendrait. “ Ce n'est pas tellement ce qu'on peut attendre d'un groupe terroriste... Affamer les gens jusqu'à les tuer... ” Elle parlait en même temps qu'elle réfléchissait. Elles sortaient à l'état brut et ce n'était pas joli à entendre ou à voir. “ Ils sont plutôt bruyants et sanglants habituellement... Enfin tu vois ? ” Maintenant qu'elle y pensait, cela n'avait pas beaucoup de sens. Comme tant d'autres choses ! Elle ne voyait pas tellement ce que cela leur apportait de les surveiller comme du bétail et les couper d'hygiène et de nourriture. Un test en temps réel sur une population réduite avant d'imposer leur dictature ? Elle secoua la tête et lâcha un soupir. “ Ils prévoient peut-être de nous abattre comme des chiens... C'est presque plus cruel de nous faire que de nous tuer directement. ” Elle aurait pleuré su elle avait pu...
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 347
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Lun 13 Sep 2021 - 15:49

Prise d'otages du chemin de traverse ▬ juillet 1979

I wanna shine
before i shut up

- Oh t'inquiètes, moi non plus je tiens pas l'alcool, répondit-il avec un petit rire. Un petit rire quasiment joyeux. Ça faisait presque du bien de s'imaginer revivre l'été précédent. Mais à chaque bonheur remémoré, la morsure du manque ne se faisait que plus forte, car tous ces souvenirs étaient liés à la boisson. Galaad ne réalisait pas vraiment, jusque là, à quel point c'était une part importante de sa vie. Qu'il s'agisse de s'amuser, se désinhiber ou se consoler, son remède était toujours le même. C'était une solution si facile, comment la refuser ? Sauf que le choix ne se présentait plus à lui aujourd'hui. Rien que d'y penser, ses mains qui se mettaient à trembler, alors vite, il sauta sur la première occasion pour changer de sujet. Wilda, par exemple. A entendre Amelia, elle serait bientôt une star. C'était tout ce qu'il lui souhaitait, au final, surtout lui qui était un grand fan de Quidditch. Ça l'attristait juste de savoir que cette célébrité ne viendrait qu'au dépends de leur proximité. Mais tout cela n'aurait guère de sens, s'ils ne parvenaient pas déjà à se libérer. Il mourrait certainement sans lui avoir dis ce qu'il avait sur le cœur. A quoi bon, de toute manière ? Ce n'était pas une fois coincés ensembles qu'il fallait s'épancher. Il était trop tard pour cela - il était toujours trop en tard pour ce genre de choses. Un peu comme avec Marlene ...

- Euh non, pas Judy, répondit-il d'un ton pas très assuré. A la réflexion, il se demandait s'il n'avait dragué une Judy, après un de ses concerts. C'était si lointain, tout ça ... Mais ce n'était pas à elle qu'il pensait en tout cas. Il n'était pas sûr, toutefois, de vouloir risquer le nom de Marlene. Ils s'étaient quittés dans trop de cris - mais que risquait-il, après tout, s'il ne sortait jamais vivant d'ici ? C'est McKinnon. Mais elle n'a pas dû parler de moi - en tout cas, il l'espérait très fort. Encore une relation qu'il avait saboté. Mais ce n'était pas vraiment de sa faute, pas vrai ? Avec la réputation qu'il traînait, quelle idée avait eu Marlene de s'imaginer qu'ils étaient en couple ? D'ailleurs, maintenant qu'il y pensait, l'ex Gryffondor ne menait pas d'études en parallèle de son boulot, mais n'était pas beaucoup plus disponible que Wilda ou Aurora. Huit mois plus tard, voilà qu'il se demandait enfin pourquoi. Dommage pour lui, il n'aurait certainement jamais la réponse ...

Galaad n'avait jamais perdu de proche. Sauf sa mère, peut-être, mais ce n'était pas un décès. C'était un départ volontaire, prémédité. Ce qui était à la fois plus cruel, et plus supportable. Du coup, il ne s'était jamais posé de question sur la mort, et surtout pas sur la sienne - ce genre de pensées, il les réservait pour les fins de soirée, et elles l'embarquaient généralement dans une spirale infernale. Le genre de spirale qui se terminait mal. Entendre Amelia évoquer sa propre disparition, avec des termes aussi pragmatiques ... Il se leva brutalement, parce que rester assis lui semblait soudain insupportable. Se mit à arpenter la pièce, en long en large et en travers, comme un animal enfermé dans une cage trop petite.
- Moi, je préfèrerais qu'on m'oublie. Pour ne pas rendre triste ceux qui survivent. Pour ne pas qu'ils se sentent coupables. Son discours était désordonné, ses pensées sortaient de sa bouche sans filtre. Comme s'il avait trop bu, sauf qu'au contraire, il était douloureusement sobre. Mais de toute façon, je suis sûr que je serai vite oublié, ajouta-t-il dans un murmure à peine perceptible.

Et il continua de marcher, jusqu'à en avoir le tournis - ce qui ne mit que quelques minutes, la faim criant toujours au creux de son ventre qu'il n'avait pas mangé depuis trop longtemps. Il s'appuya d'une main contre le mur, posa son front contre le plâtre froid. Il voulait juste que ça s'arrête. L'attente, interminable, voilà ce qui le torturait vraiment. Rester dans l'inconnu, dans la peur, sans savoir si les choses vont se gâter demain, dans une semaine, ou jamais.
- Je ne sais pas. Je ne suis pas dans leur tête. Je ne comprends même pas bien ce qu'ils veulent ... La pureté du sang, le statut des moldus, tout ça le laissait terriblement indifférent. Et pour cause, sa naissance lui avait épargné de s'en soucier. Il ne comprenait donc pas qu'on puisse en faire toute une histoire. Tout un combat. C'est complètement con. Ils frappent à l'aveugle, peu importe qui on est. Sanglant ou pas, je pige rien à comment ils choisissent leurs victimes. Il se retourna, appuya son dos contre le mur et observa Amelia sans vraiment la voir. Parler était douloureux, mais laisser ses pensées se bousculer dans sa tête sans qu'elles ne sortent, c'était encore pire. S'ils voulaient nous tuer, ils l'auraient fait dès le début. Peut-être que leur but, en fait, c'est de nous pousser au désespoir, pour qu'on finisse par faire tout ce qu'ils veulent. Et honnêtement, à ce stade, Galaad était certain qu'il aurait cédé.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 676
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bazzart/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Dim 31 Oct 2021 - 3:03

L'alcool demeurerait à toujours jamais son ennemi. Elle était surprise voire outrée qu'un tel breuvage puisse avoir autant d'effort sur son comportement, pire encore sa mémoire d'ordinaire si fidèle. Elle ne saisissait encore moins que quiconque veuille volontairement un tel état. De toute évidence, Galaad comptait parmi ces personnes qui buvaient avec joie, sans modération. Rien que ce détail lui faisait parfaitement comprendre pourquoi elle ne l'avait jamais connu auparavant : ils étaient aussi différents que le jour et la nuit, diamétralement opposés. Et comme pour prouver cet état des faits, il mentionna une troisième personne qui aurait pu les mettre en contact. Elle ignorait ce qui le liait à Marlene et préférait que cela en reste ainsi. Mais cela ne l'empêcherait pas d'en rajouter une couche... “ C'est drôle. Wilda, Aurora, Marlene... ” Commença-t-elle songeuse. la liste s'allongeait étrangement et cela ne semblait guère l'étonner. Pourtant, aux yeux d'Amelia, il y avait de quoi se poser des questions. “ Il aura fallu une prise d'otage pour que nous nous rencontrions. La vie est bizarrement faite. ” A la réflexion, elle n'était pas certaine qu'elle aurait perdu son temps à lui adresser plus cinq mots dans d'autres circonstances. Si l'on considérait le temps qu'il avait fallu aux deux compagnons d'infortune pour entamer cette conversation, cela n'aurait rien de bien étonnant. Rien ne les prédestinait à s'entendre, et sans doute, aucun élément ne la porterait à croire le contraire.

Ils n'étaient pas d'accord sur leur destination finale et leur survie après la mort. D'ailleurs, il lui fila le tournis alors qu'elle suivait ses mouvements du mieux qu'elle le pouvait. Quelle drôle de scène lui jouait-il ! Elle ne réprima pas le long soupir de désapprobation. Et ses sourcils se arquèrent tant qu'ils atteignaient le sommet de son front. Sa langue claqua et produisit un étrange son dont elle ne se pensait pas capable. Une forme de protestation. “ Non, ils ne doivent pas t'oublier. Sinon, il y aura un vide dans leur vie. ” Allez comprendre le sens de ces deux phrases ! Mais Amelia ne ressentit pas la nécessité de l'expliquer davantage. En vérité, sans qu'elle ne s'explique pourquoi, elle lui collerait des baffes si elle en avait la force. Il disait quand-même un paquet de conneries. Et le murmure suivant ne faisait que traduire son ignorance. On parlait bien d'ignorance dans ce cas-là ? Comment pouvait-il croire que les gens feraient en sorte de le faire disparaître de leur vie ? C'était ce qu'elle avait cru entendre en tout cas. “ Si on sort de là un jour, je te garantis que je me souviendrais de toi. ” Il semblait toutefois important de ne pas confondre cette phrase d'une banale vérité avec un début d'amitié. Il lui paraissait tout à fait important que cela se produise. Personne ne viendrait les sauver. Et si par miracle on les libérait, comment pourrait-elle effacer de sa mémoire cette colocation forcée et les noms des personnes avec lesquelles cohabitait ? Tout ceci lui permettait de ne pas tourner chèvre... “ Puis ce serait bien mal connaitre Aurora de penser qu'elle serait capable de t'oublier. Si elle t'apprécie vraiment, c'est pour la vie. ” Elle connaissait également sa capacité de déni... Mais cela ne signifiait pas pourtant "oubli". Elle aurait précisé de ne pas se fier à l'air détaché d'Aurora... Car malgré tout ceci, elle faisait confiance et pardonnait facilement. De traits de personnalité assez étrangers à Amelia.

Et il continuait de marcher dans tous les sens comme une bête piégée. Pour sa défense, cette discussion s'approchait de plus en plus des sphères les plus lugubres et sinistres. La mort, l'oubli, les mangemorts. Voilà tout leur quotidien depuis des semaines. Et au lieu de chercher à le réconforter ou de l'arrêter dans ce méli-mélo d'idées sordides, elle se contentait de le regarder. C'était plus simple. Tellement plus simple que de prendre sur elle et d'aider son prochain. C'était ce qu'elle préconisait habituellement. Mais là, tout était inversé. “ Je préfère encore mourir. ” Marmonna-t-elle. Elle ne voulait pas se soumettre et ne parvenait pas à se révolter non plus. Alors il n'y avait plus qu'une seule option : la mort. Elle laissait déjà aux mangemorts un droit immense : insuffler en elle une peur qu'elle n'aurait jamais songé connaitre un jour. Elle ne souhaitait pas leur accorder le loisir de transformer cette peur en obéissance complète et aveugle. Finalement, elle trouva la force de se mettre sur ses pieds. Il était étonnant que ses cannes de serait la soutenaient encore. Et elle se mit à la recherche d'un je-ne-sais-quoi. Elle ouvrit plusieurs placards sans rien trouver de pertinent. “ Tu sais s'il y a quelque chose... des jeux de société par exemple ? ” Cela leur ferait une activité comme une autre... Il n'y avait plus qu'à espérer que Galaad suiverait le mouvement, car n'était probablement que la seule tentative d'Amelia pour détourner l'attention pour cette fois-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 347
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351Sam 18 Déc 2021 - 18:09

Prise d'otages du chemin de traverse ▬ juillet 1979

I wanna grow
before i grow up

Il avait fallu une prise d'otages pour qu'ils se rencontrent, et plusieurs semaines pour qu'ils s'adressent enfin la parole. Avec toutes les connaissances en commun qu'ils avaient, c'en était presque risible. Amelia l'avait fait remarquer à demi-mots, et Galaad ne pouvait qu'approuver. Tout en comprenant parfaitement comment ils en étaient arrivés là. Car ils étaient comme deux faces d'un même Gallion. A la fois proches dans l'espace, mais aussi diamétralement opposés. Amelia représentait tout ce qui rebutait Galaad chez les Serdaigles, à l'époque - pas si lointaine - où il battait encore les pavés de Poudlard. Le sérieux, la droiture, l'érudition ... Aujourd'hui encore, il peinait à comprendre cette manière d'appréhender le monde.

Ce qui expliquait certainement pourquoi leurs opinions divergeaient autant, dès qu'on s'attaquait à des sujets plus philosophiques que les soirées auxquelles ils auraient pu se croiser. Galaad était humble par nature - en même temps, le destin ne lui avait pas accordé, selon lui, de dons exceptionnels. Ce qui aidait largement à ne pas prendre la grosse tête. Il avait donc tendance à prendre pour acquis ce que des personnes plus expérimentées lui disaient. Et, en un sens, Amelia avait plus d'expérience concernant la mort que lui. Même s'il n'aurait jamais osé le lui faire remarquer. Aussi, même si ses paroles lui semblaient atrocement cryptiques, il se contenta d'acquiescer, et calma un rien le rythme de ses pas. Ses enjambées se firent plus petites, mais il continua tout de même à parcourir la pièce de long en large. Apercevoir l'appartement défiler du coin de l’œil lui donnait une nouvelle apparence, comme si l'endroit, déformé par le mouvement et l'hypoglycémie, en devenait un autre. Et tout ceci l'aidait à oublier le manque qui le rongeait déjà à petit feu.
- C'est vrai que je n'aimerais pas qu'Aurora m'oublie, murmura-t-il, plus pour lui que pour Amelia. Il n'aurait jamais cru dire ça, quelques mois plus tôt, quand elle n'était encore que celle qui avait piqué son boulot au Tsarducks. Il s'était passé tellement de choses, depuis ... Mais au moins, elle serait moins triste, non ? Et je préfèrerais qu'elle ne soit pas triste. C'était compliqué, beaucoup trop compliqué. Il arrêta de marcher, mais la pièce continua de bouger quelques secondes devant ses yeux. Une légère nausée lui souleva le cœur, sans qu'il sache si elle venait du manque, de leur discussion, ou juste de s'être arrêté trop brutalement. En l'absence de réponse, il préféra reprendre sa marche, ce qui calma un peu les caprices de son estomac.

La réponse d'Amelia à ses suppositions sur les Mangemorts lui arracha un faible sourire. Il ignorait où elle trouvait la force de défendre ainsi ses convictions. Lui n'était ni brave, ni optimiste. Il se doutait bien que, mis dos au mur, il prendrait la solution de la facilité. Ce qui faisait certainement de lui le membre le plus lâche de leur colocation improvisée. Il se demanda un instant s'il était bien avisé de laisser Amelia dans la confidence de cette faiblesse, quand il se rendit compte qu'elle s'était levée, et qu'elle s'était mise à fouiller dans les placards. A la recherche de -
- Des jeux de société ? répéta-t-il, l'incrédulité perçant dans sa voix. Pendant de longues minutes, il resta comme un con, bras ballants, à la regarder poursuivre son exploration. S'il y avait bien une idée plus absurde que de taper la discussion avec Amelia Bones, c'était de se mettre à jouer avec elle, là, maintenant, en plein milieu d'une prise d'otages. Ça ne lui serait jamais venu à l'esprit. Et pourtant, ce n'était pas si bête. Il fallait bien s'occuper, distraire son esprit pour l'empêcher de s'attarder sur des pensées morbides. L'expérience avait démontré qu'à trop parler, le sujet dérivait fatalement sur des pentes glissantes. Jusque là, Galaad ne s'était jamais demandé comment ses colocataires de fortune faisaient pour passer le temps. Il avait sa propre technique - boire, dormir, oublier. Mais maintenant, toute idée serait bonne à prendre.
- Des jeux de société, ok, acquiesça-t-il finalement, comme si répéter ces morts, encore et encore, allait rendre la perspective plus alléchante - ou les faire apparaître au milieu du salon. L'irlandais se remit enfin à bouger, pour ouvrir des placards à son tour. Peut-être plus familier qu'Amelia avec la logique de rangement de Wilda, il finit par mettre la main sur un jeu d'échecs sorcier et un paquet de cartes de Bataille Explosive.
- Bingo, souffla-t-il en sortant ses trouvailles. Je suis une vrai daube aux échecs, annonça-t-il d'emblée. Même pas sûr que je rappelle des règles. C'était clairement un jeu de Serdaigles, ça. Pas fait pour lui. En revanche ... Une petite partie de bataille ? proposa-t-il, avec un enthousiasme qu'il forçait un peu.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia Empty
MessageSujet: Re: [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia [SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia 129196351

Revenir en haut Aller en bas

[SUJET INTRIGUE D'ETE] All die young ▬ Amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse-