Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike React Live – Chaussure pour Homme
Voir le deal
57.47 €

Partagez

Songe d'une soirée d'été ~ ALBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 61
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ ooolympia ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  Empty
MessageSujet: Songe d'une soirée d'été ~ ALBA Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  129196351Mer 25 Aoû 2021 - 20:49

Clare poussa un soupir un peu mélancolique alors qu'un rayon de soleil perçait les nuages hauts du ciel écossais. La soirée commençait à peine, la nuit ne tombait pas encore, c'était un temps doux, idéal pour un pique-nique entre amies. En tout cas, c'était ce qu'avait pensé Alba. Sans doute s'était-elle dit qu'elle avait besoin de se changer les idées et ce n'était pas faux. Après la désastreuse prise d'otage où elle s'était retrouvée prisonnière, la jeune femme ne voulait plus aller au Chemin de Traverse. La faute à pas de chance, c'était non seulement là où elle travaillait, mais aussi là où elle vivait. La boutique n'avait toujours pas réouvert, Salomon était frileux tant il y avait un ballet d'Aurors qui se succédait dans les rues sorcières. Et elle, elle n'avait pas envie d'y retourner. C'était un crève-coeur pour la jeune femme de fouler son pavé pour monter à son appartement. Seule éclaircie à tout ceci ? La présence de son mari. Lui au moins arrivait à lui faire penser à autre chose, à détourner ses pensées qui s'égaraient plus que d'habitude. Elle ? Oh, Clare essayait de faire bonne figure, bien que ses sarcasmes se firent moins piquants et son cynisme plus désolant. Sans qu'elle ne puisse se l'expliquer, elle avait constamment envie de pleurer. Passer quasiment deux mois prisonnière l'avait éprouvée, et elle qui n'était pas bien épaisse de base avait considérablement - voire dangereusement - maigri pendant le temps où les mangemorts avaient investi le Chemin de Traverse. Et que dire, que dire des victimes ?

Clare renifla en sortant ses tupperwares, des gobelets en carton et elle essuya vaguement une larme qui s'était nichée à la frontière de ses cils noirs. Alba n'était pas encore-là, l'anglaise était partie tôt, comme pour se mettre en position solitaire et réfléchir. Réfléchir à quoi ? A ce qu'elle avait vécu ? Ressasser n'était pas sain mais elle ne savait pas s'en empêcher. C'était trop tôt, trop frais, pour qu'elle passe simplement à autre chose et reprenne le cours de son existence. Elle eut finalement l'idée de demander à son époux de la dépayser un peu. Lui qui aimait bouger, peut-être pourrait-il lui changer durablement les idées...? Un pop sonore interrompit le cours de ses pensées et Clare se composa un visage apaisé et simplement heureux, pour ne pas polluer la soirée d'Alba avec ses larmes et ses angoisses : « Bonsoir Alba » fit-elle d'un ton doux, « c'est fou que tu aies transplané quasiment au même endroit que celui où j'étais. A quelques mètres près, tu me serais tombée dessus ». La jeune femme ne feignit pas le léger gloussement qui s'échappa de ses lèvres, quoiqu'en temps normal, il aurait été peut-être un peu plus démonstratif. « Tu m'excuseras si je ne t'ai pas attendu pour tout sortir. J'avais besoin de m'occuper les mains ! ». Elle accompagna sa phrase d'un geste ample vers la nappe qui était étendue et elle allongea ses jambes couvertes d'une simple jupe qui lui arrivait sous les genoux. Un silence s'étendit un peu pendant lequel elle porta son regard simplement sur l'étang. Les couleurs, le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles contre les arbres... « Je n'avais jamais fait attention à la beauté de la nature autour de Poudlard lorsque j'étais étudiante » réalisa-t-elle brusquement, « on passe à côté de beaucoup de choses quand on est jeune, on dirait ». Elle lança un joli sourire à son amie avant d'ouvrir les tupperwares et de les disposer sur la nappe. Elle ? Oh, elle n'avait pas très faim.


(636)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une soirée d'été ~ ALBA Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  129196351Jeu 2 Sep 2021 - 23:03

Alors : veste, bouquet de fleurs pour Clare, un sourire plaqué sur les lèvres, prête à partir !!! Popcorn mon petit lapin, fait également partie du voyage. Se dégourdir les pattes, gambader, manger de l'herbe fraîche, et humer l'air vivifiant de la soirée Ecossaise, rien de mieux pour dormir sur ses deux oreilles. Un besoin impérial, après des journées dans sa cage, à Sainte-Mangouste, dans mon bureau. La liberté lui tend les bras. Un dernier tour dans la pièce, avec une fâcheuse tendance à oublier ma tête, je ne suis pas à l'abri de laisser ici quelque chose d'important.

Dernièrement, le Chemin de Traverse avait connu des événements traumatisants, marquants, dont les otages n'étaient pas sortis indemnes. Clare en a souffert, et quoi de mieux qu'un pique-nique, pour se changer les idées ? La nature a ce pouvoir d'alléger les souffrances, et on se sent entouré, même si on est seul. Elle est vivante, et nous offre d'autres voies à suivre. Durant mon année de voyage, je me suis perdue, et me suis retrouvée face au mouvement des feuilles d'un arbre, au cri des animaux, et au visage accueillant des populations. Je ne doute pas, que ce repas en extérieur, puisse lui faire du bien.

J'ai tout, je peux quitter mon domicile, direction l'étang de Poudlard. Retour en arrière, alors que j'évoluais dans la maison de Rowena Serdaigle. Souvenirs, souvenirs !!!! Un léger rire s'échappe de mes lèvres. Je ferais mieux d'y aller, sous peine d'être en retard. Pops go !!! Comme à son habitude, il saute dans mes bras, et se réfugie dans une poche intérieure extensible. Coutumier des transplanages, il ne dit rien. Le bouquet bien serrer contre moi, le tourbillon m'emporte, et j'atterri dans un magnifique décor, qui invite à la rêverie, et aux confidences. Mon amie est là, et en jetant un coup d'œil sur le sol, le dîner était déjà sorti. Nous étions heureuses de nous revoir.
- Clare, comment vas-tu ? Je reprenais amusée - Heureusement que tu n'y étais plus. Ou alors, je t'aurais écrasée, ma pauvre !!! Je ris à mon tour, en imaginant la scène.

Je me débarrasse de Popcorn, qui sautille gaiement dans l'herbe, en grignotant de son côté. J'arrange le bouquet de fleurs, avant de le tendre à mon amie, en lui souriant largement. Elle s'excuse, mais je vois bien qu'elle ne tient pas en place, et fait bonne figure, pour ne pas gâcher notre entrevue. Je me fait une mission, de lui rendre le sourire, et la joie de vivre, au moins pour ce soir.
- Tiens, c'est pour toi. Des fleurs colorées, délicates et belles. Je me suis dit que tu aimerais ça. Tu as bien fait, je meurs de faim. Tout ça sent très bon. L'eau me venait à la bouche. Après une longue journée, et peu de temps pour manger, je ne me ferais pas prier. Je prends place sur la jolie nappe, rabattant mes jambes sous ma longue robe, et en suivant les paroles de Clare, je regarde la nature qui s'étend devant nous.

- Tu sais, on pense à tout et rien, quand on est jeune. L'environnement passe après beaucoup de chose. Pourtant, c'est une source inépuisable de réconfort. Tu peux me croire. Et tu as raison, l'endroit est beau, tu as fais un bon choix. Si je tends l'oreille, je peux encore entendre les cris des élèves, et les voir traverser les lieux en courant, et riant. Nostalgie, quand tu nous tiens...

Mon amie ouvre les tupperwares, et je m'occupe de faire le service. Voilà notre nappe, aussi garnie qu'une table de restaurant. Et tout aussi appétissante, et parfumée.
- Bon appétit ma belle, à l'attaque ! Je croquais dans un morceau de légume, tout en guettant mon petit compagnon de coin de l'œil. Parfait, tout était parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Clare Delarco

Clare Delarco


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 61
| AVATARS / CRÉDITS : emma corrin ~ ooolympia ~ icon signa by renegade
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une soirée d'été ~ ALBA Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  129196351Sam 4 Sep 2021 - 15:49

Retrouver Alba après le mois d’août épuisant qu’elle avait traversée ne pouvait que lui faire du bien. C’était bien pour cela que Clare avait presqu’immédiatement accepté la proposition de son amie pour la soirée. La sortir de son petit appartement humide qu’elle partageait avec son mari lui serait nécessairement bénéfique, elle qui y avait été piégée pendant plus d’un mois... Elle qui ne s’y était jamais sentie mal, elle avait maintenant presque en horreur ses murs, et c’était, à dire vrai, une chance que Cosme soit là pour la tenir dans ses bras à la nuit tombée. L’anglaise avait besoin de sa présence et de ses mots doux pour dormir paisiblement. Qu'aurait-elle fait si son mari n'était pas là ? Clare se posait constamment la question, et la réponse n’était pas jolie à voir. Car la jeune femme voyait dans sa rétine le mangemort pénétrer son appartement avant de la tirer violemment par les cheveux pour lui montrer une mise à mort. Oui, sans son époux, l’apothicaire se serait sûrement faite interner pour sa propre sécurité et pour une durée indéterminée. Mais elle n’était pas seule, elle ne l’était plus depuis cette soirée d’octobre 1973 où elle avait rencontré Cosme Delarco.

Mais il n’était pas question de lui ce soir-là, puisque l’anglaise allait rencontrer Alba sans son mari. Une sortie entre filles, et avec un lapin de toute évidence, se fit-elle la réflexion en voyant la boule de poil gambader gentimment une fois posée au sol. Le sourire de la sorcière se fit un peu attendri, car Clare était une sorcière douce qui aimait beaucoup aussi les animaux de compagnie. Elle n’avait pourtant pas répondu à Alba. Ce serait mentir que de lui dire qu’elle allait bien alors, pourquoi s’embarrasser de pareils mensonges ? L’apothicaire ne voulait pas mentir ouvertement et vertement, le faire par le silence lui semblait plus acceptable et respectait son éthique psrsonnelle. "Je ne crois pas que tu pèses bien lourd" fit-elle malicieusement. Ce n’était pas elle qui la tuerait si elle lui tombait dessus. La jeune femme sembla brusquement réaliser que le bouquet était pour elle, et c’est tout naturellement très touchée qu’elle rougit. Elle se sentit bête de ne pas avoir quoique ce soit d’autre que des tupperwares remplis de nourriture. "Il est splendide" lui dit-elle en approchant les fleurs de son nez pour les sentir, "des asclépias, dahlias et freesias... Un mélange coloré et vivifiant. Merci beaucoup Alba". Elle déposa le bouquet à côté d’elle pour regarder au loin, se rappeler qu’il y avait une époque sans guerre, ni otages, ni attentats. Une époque où elle ne se souciait pas de ce genre de choses, où son seul intérêt, c’était de sortir de l’école. Une vague de mélancolie violente la toucha et lui fit monter les larmes aux yeux alors que son amie lui répondait. C’était juste, ce qu’elle disait. On était pas conscient de notre chance à l’époque et voilà que l’on regrettait plus tard. "Je regrette un peu cette époque, je dois dire" - elle haussa les épaules en ajoutant "mais bon ! On a pas tous un retourneur de temps”. Elle repensait souvent aux paroles d’Ismelda sur ces objets. Des objets dangereux et à manipuler avec précaution pour ne pas devenir complètement fou. Peut-être l’était-elle de rêver d’en posséder un. Alba la ramena près du lac en lui souhaitant avec un entrain débordant un bon appétit. Un petit sourire vint se poser sur les traits de la sorcière qui prit un petit pain brioché avec un morceau de saucisse dedans. Elle n’y toucha pas pourtant et se contenta de le regarder et de le tourner pensivement entre ses doigts fins. "Comment s’est passée ta journée à l’hôpital ?" Demanda-t-elle d’un ton plus tranquille qu’elle ne l’était en réalité, "les victimes du treize doivent commencer à vider les lits" j’espère. "Salomon est frileux pour rouvrir la boutique" continua-t-elle avant de croquer timidement dans sa brioche, "mais je suis payée quand même, c’est très gentil à lui". A n’en point douter...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  Empty
MessageSujet: Re: Songe d'une soirée d'été ~ ALBA Songe d'une soirée d'été ~ ALBA  129196351

Revenir en haut Aller en bas

Songe d'une soirée d'été ~ ALBA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Au réveil de l'enfer (Alba)
» Des retrouvailles en grande pompe (Alba)
» Un passé commun et un présent à construire (Alba)
» SOIREE DE LA ST VALENTIN
» Samedi 2 Juillet 1974 - 1er concert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1979-1980
-