Bon mois d'Octobre ! Pensez à vous hydrater.
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-67%
Le deal à ne pas rater :
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme MEMOVITA 60×60 cm
9.99 € 29.91 €
Voir le deal

Partagez

Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anne Chevalley

Anne Chevalley


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 28
| AVATARS / CRÉDITS : Kelli Williams, by myself
| SANG : Sang-Pur


Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Empty
MessageSujet: Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] 129196351Dim 26 Sep 2021 - 12:52

 
Rencontre autour d'une note

Quand on dirigeait un pensionnat, l’une des tâches principales consistait à rencontrer les familles des potentiels pensionnaires. Si c’était un accord réciproque, Anne se sentant le droit de refuser les jeunes filles qui n’étaient pas assez huppées pour sa pension, elle avait un devoir de comportement vis-à-vis des parents et elle se devait de toujours se montrer à la hauteur de sa réputation et de son éducation face à une nouvelle famille. Ceux qu’elle venait voir faisait partie de la haute société et lorsqu’ils l’avaient fait patienter dans une antichambre, elle s’était assise, et avait patiemment commencé à attendre tranquillement.

Mais le temps passait et personne ne venait. La jeune femme perdait un peu patience. Son œil fut attiré par un piano dans un coin de la pièce. Elle ne put s’empêcher de laisser son regard se concentrer sur l’instrument. Elle avait toujours eu une affinité particulière pour le piano, parmi tous les instruments de musique, et elle se débrouillait plutôt bien. Elle s’avança et caressa doucement le bois du piano. C’était un instrument de qualité, il fallait le reconnaître. Il avait sûrement un toucher exceptionnel et un son meilleur encore. Anne ne résista pas et souleva le couvercle du piano pour en apprécier les touches.

Elle laissa ses mains pianoter pendant quelques secondes, laissant des notes se faire entendre dans la pièce. Le son était magique, parfait. Elle ne put résister plus longtemps. Les premières notes de la lettre à Elise de Beethoven retentirent dans la pièce et elle se laissa porter par la musique. Fermant les yeux, elle se laissa porter par la musique, comme une lettre à chacune de ses filles. Anne avait vécu dans une famille de paix et d’amour et elle avait une certaine tendance à prodiguer cet amour autour d’elle, tout en gardant la stature qui était la sienne.

Toutefois, à ce moment précis, il n’y avait plus de stature, il n’y avait plus que l’émotion qu’elle éprouvait par rapport à la musique. Pour la première fois depuis un moment, elle n’avait plus besoin de porter de masque. Elle se laissait emporter et tout ce qui se passait autour d’elle n’existait plus, le temps de la musique.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Morticia M. Morrison

Morticia M. Morrison


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 70
| AVATARS / CRÉDITS : Beth Hart
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Ses parents retrouvant leur emprise
| PATRONUS : Loup gris
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] 129196351Dim 26 Sep 2021 - 16:21

Il y avait quelque chose d’assez frustrant dans ces rendez-vous, quelque chose qui dérangeait Morticia. Le travail restait le travail, elle s’y pliait sans trop broncher. De toute façon les comptes parlaient, elle ne pouvait pas trop faire de tri dans les clients en ce moment. Alors même si elle ne restait pas une grande amie des familles bien mises et surtout bien nées des sorciers, quoi que certains diraient probablement que c’était réciproque, ce jour-là elle avait un rendez-vous dans l’une de ces grandes maisons bien décorées d’où elle avait été chassée il y a longtemps.

La responsable qu’elle était avait donc fait l’effort de la présentation. Misant sur un classique, un tailleur et une cape délicatement ornée devrait faire l’affaire. Un chignon assez travaillé et haut donnerait sans doute un air plus sérieux que ses cheveux libres, ou c’était ce qu’elle pensait… Ne pas oublier la paire de chaussure qui allait avec, cela serait un terrible impair vestimentaire et des personnes de leur rang ne manqueraient sans doute pas de le remarquer. Dans son sac ses petits dossiers bien rangés (rangés la veille, je précise) pour présenter les différentes possibilités. Elle avait hésité à vrai dire sur le fait de proposer ses propres services dans la pile et avait fini par le faire. On ne pouvait pas cracher sur un contrat. Même si cela voulait dire divertir une bande de coincés comme ils pouvaient l’être dans les hautes sphères sorcières… Quoi qu’il en soit elle était prête à partir, et sans sa fidèle Luna cette fois, ce que le berger allemand n’était pas tout à fait ravie de constater, gémissant par principe couchée sur son panier.

Une fois sur place, comme bien souvent, on lui avait demandé d’attendre. Ce qui était moins courant c’était qu’on la prévenait également que quelqu’un d’autre avait rendez-vous avant elle. Riches comme tout et toujours pas moyen d’être ponctuels ces gros coincés de bourgeois… Après avoir réprimé un soupir elle s’était donc laissé conduire jusqu’à la pièce où elle devrait attendre. Qui que soit cet autre rendez-vous ceci dit, il avait un certain touché et au moins assez de curiosité pour jouer une pièce d’un compositeur moldu dans une telle maison. C’est donc doucement et avec un léger sourire que Morticia s’était approché, découvrant une femme assise devant un piano. Elle semblait très concentrée, plongée dans son interprétation. Ce n’était pas réellement une “grande” pianiste mais elle avait une bonne sensibilité. La chanteuse avait tenté d’avancer doucement en faisant attention de ne pas trop faire claquer ses talons hauts sur le parquet… mission impossible! D’ailleurs elle avait finit par se faire repérer. La pianiste avait interrompu son interprétation pour se tourner vers elle.

-Pardonnez-moi, je ne voulais pas vous perturber…

Elle avait finalement continué à avancer, normalement cette fois. Perdu pour perdu… puisqu’elles devaient rester ici à poireauter, autant éviter ce moment très désagréable où l’on gardait le silence chacune dans un coin sans même oser se regarder. Morticia n’était déjà pas spécialement à l’aise dans l’endroit, cela ne ferait que rendre les choses pires encore. C’est donc tout à fait cordialement que la belle avait tendu la main vers l’inconnue avant de se présenter.

-Miss Morrison, enchantée.


Il arrivait relativement souvent à Morticia d’être reconnue dans la rue, elle avait son public après tout. Mais dans une maison pareille, c’était assez peu probable, pas le public cible… Et puis lorsqu’elle avait le temps de se présenter, ceux qui la connaissaient le cachaient assez mal en général… Dans le doute elle préférait encore se présenter. Si ce n’était réellement pas nécessaire elles finiraient certainement par en rire, non?

-Vous jouez plutôt bien, dois-je m’inquiéter de la concurrence?

Si ils avaient osé faire venir deux maisons de production en même temps pour organiser leur soirée d’hypocrites c’était sacrément osé et certainement idiot. Morticia en serait assez vexée à vrai dire et les négociations en deviendraient tout à fait délicates… Mais cette femme ne lui avait encore fait aucun tord. Ce qui la poussait donc à rester très cordiale.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Chevalley

Anne Chevalley


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 28
| AVATARS / CRÉDITS : Kelli Williams, by myself
| SANG : Sang-Pur


Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] 129196351Mar 12 Oct 2021 - 22:45

 
Rencontre autour d'une note

Anne était plongée dans un rêve éveillé, vivant sa musique, même si elle n’était pas une virtuose exceptionnelle, cela ne l’empêchait pas d’avoir de la musicalité, beaucoup de musicalité. Et elle l’entendait au travers de ses propres notes. Elle ne s’interrompit qu’en entendant des bruits de pas sur le sol, des bruits de talon. Elle se retourna et aperçut un visage qui lui sembla familier. La jeune femme qui s’était installée derrière elle s’excusa aussitôt de l’avoir interrompue. Elle regrettait de l’avoir perturbée dans son jeu. Mais Anne ne lui en voulut pas, elle n’était pas du genre à se fâcher pour ça.

La nouvelle venue était très belle. Ces longs cheveux châtains et ces grands yeux rieurs lui disaient quelque chose. Elle se sentit toute chose en la regardant et nul doute que ses joues rosissaient face au sourire mutin de la nouvelle venue. Avait-elle conscience de l’impression qu’elle donnait de garder un mystérieux secret et d’en être fière ? Ou alors c’était son état naturel et elle n’en avait même pas conscience. C’était plus probablement ça parce qu’une femme ne lui ferait jamais de l’œil. Depuis qu’elle avait compris ses tendres penchants, Anne savait qu’elle ne trouverait sûrement jamais de partenaires car les femmes ne cherchaient pas d’autres femmes.

De plus, cette beauté devait être mariée, probablement la mère de l’enfant que Anne allait peut-être accepter dans son école. Règle numéro un, on ne flirtait pas avec les parents d’élève, ce n’était pas professionnel. Règle numéro deux, on ne flirtait pas avec les personnes mariées. Voilà qui excluait cette femme si tant est qu’elle était qui Anne pensait, à savoir la mère de sa future pensionnaire, une jeune fille au sang-pur et à la famille impeccable. Sa sœur lui avait fait comprendre qu’elle avait intérêt à créer une pension huppée pour être laissée tranquille, mais cela pouvait parfois avoir des contraintes qui la contrariaient.

« Bonjour, vous devez être Mrs Winchester. Anne Chevalley, enchantée. Comment se nomme… »

Mais avant qu’elle n’ait pu serrer la main de la jeune femme, celle-ci se présenta sous le nom de Miss Morrison. De toute évidence, il y avait confusion. Elle n’était pas la personne qu’elle était venue voir. Mais de fait, elle ignorait ce qu’elle faisait là. Et soudain, avec le nom, l’évidence lui apparut. Morticia Morrison, la musicienne. Anne en avait entendu parler mais elle n’avait entendu que ses dernières créations pour piano et violon. Elle l’avait vue sur la couverture du CD. C’était pourquoi son visage lui était aussi familier.

« Miss Morrison, oh je suis désolée de la confusion ! J’aurais pourtant dû vous reconnaître, vous êtes une joueuse extraordinaire. Pas comme moi qui ne suis… je ne suis qu’amateur. »

Elle était un peu intimidée d’être en présence d’une telle artiste. Elle avait du talent. Elle lui demanda si elle n’était pas une concurrente et Anne fronça les sourcils. Elle ne parvenait pas à la suivre. Elle haussa un sourcil à cette question dont elle ne comprenait pas vraiment le sens.

« Une concurrente ? Vous auriez aussi une école en plus de la musique ? Vous êtes là pour Miss Winchester ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison] 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre autour d'une note [PV Morticia M. Morrison]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-