Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

Partagez

A la croisée des livres (Anne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Erin Wheeler

Erin Wheeler


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 52
| AVATARS / CRÉDITS : Jodie Comer (bambie eyes) / Signature (Sial)
| SANG : Souillé depuis bien longtemps


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle sur le haut d'une très haute falaise
| PATRONUS : Un écureuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A la croisée des livres (Anne)  Empty
MessageSujet: A la croisée des livres (Anne) A la croisée des livres (Anne)  129196351Ven 8 Oct 2021 - 13:32

Non, Oscar, tu ne peux pas venir.” Le chat poussa un miaulement désespéré et s'en retourna vers ses congénères qui se promenaient, mangeaient ou dormaient dans la boutique. Avec un sourire satisfait, Erin ferma derrière elle avec un sac de livres sur l'épaule. Et elle transplana l'instant suivant devant la pension Chevalley pour filles. Lorsqu'elle entrait dans cette maison, elle avait toujours l'impression de découvrir un autre monde. Les gamines hautes comme trois pommes étaient parfaitement polies - plus qu'elle ne le sera jamais - habillées telles des princesses et aux manières impeccables. Tant de marques de la haute sorcière qui lui étaient étrangères. Mais, Erin ne jugeait pas. On ne choisissait pas ses proches ni ses parents. Elle en savait quelque chose, elle qui ne s'entendait que trop peu avec sa mère. Et on ne jugeait pas un livre à sa couverture. Un jour, ces petites filles deviendraient peut-être des femmes indépendantes et à l'esprit libre. Qui pouvait dire ? L'espoir ne tuait personne à n'en pas douter. C'était donc dans cet état d'esprit qu'elle y allait à chaque fois pour des livraisons, quelques interventions en cours et des présentations des dernières sorties littéraires à la directrice. Anne Chevalley était une cliente d'une grande amabilité qu'Erin ne souhaiterait pas perdre. Au contraire. Elle l'appréciait grandement et Archie, son fléreur, ne semblait pas perturbé par sa personne. Leurs relations demeuraient strictement professionnelles toutefois.

Arrivée devant la pension, elle toqua à la porte. Rapidement, Becky, la servante, vint lui ouvrit et lui que indiqua que miss Chevalley serait disponible très prochainement. Elle l'emmena jusqu'à son bureau. Elle attendit quelques instants avant de pouvoir la voir finalement. “ Bonjour.” Commença-t-elle avec un large sourire. Dans le cadre professionnel, elle se forçait à toujours saluer son interlocuteur selon les convenances. Avec les relations relevant de l'ordre privé et plus détendu, elle ouvrait souvent avec une plaisanterie. “ J'espère que vous vous portez bien.” C'était ainsi qu'on faisait n'est-ce pas ? Anne était de ces personnes qui inspiraient facilement la sympathie, du moins aux yeux d'Erin. Elle était à la fois différente et semblable à l'image qu'elle pouvait se faire d'une sorcière de la haute société sang pur. Elle avait un air plus doux que ceux qu'elle avait bien pu côtoyer à Poudlard. Et Erin se targuait de bien juger les gens. “ J'ai avec moi les quelques livres que vous m'avez commandé ainsi que des ouvrages que je souhaiterais vous proposer.” Elle désigna le sac qu'elle portait qui paraissait assez lourd. Elle apportait toujours quelques titres supplémentaires afin de les lui présenter. Cela ne fonctionnait pas à chaque fois cependant. Mais elle ne se laissait pas démonter. Elle essayait à nouveau en ciblant un peu mieux ses choix. Ce qu'elle vendait ne convenait pas forcément à l'éducation inculquée à ces enfants. Perfect muggle, un ouvrage qui portait bien son nom, n'était pas une lecture qu'elle imaginait approprié par exemple. Mais il y avait toujours d'autres qu'Erin pensait essentiels pour toute école digne de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Chevalley

Anne Chevalley


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 45
| AVATARS / CRÉDITS : Kelli Williams, by myself
| SANG : Sang-Pur


A la croisée des livres (Anne)  Empty
MessageSujet: Re: A la croisée des livres (Anne) A la croisée des livres (Anne)  129196351Dim 7 Nov 2021 - 12:21

 
 A la croisée des livres

« Et n’oubliez pas que le plus important, quand vous êtes en soirée, c’est de toujours paraître et de ne jamais laisser transparaître vos émotions. Il faut toujours se contrôler car on ne sait jamais quel genre de personne on a en face de nous. Ne vous laissez aller qu’avec les personnes en qui vous avez une confiance absolue et uniquement s’ils l’acceptent. Et surtout pas en public. Allez, on démarre quelques exercices de conversation courante. Je compte sur les grandes pour inclure et entraîner les petites. Elles n’ont pas encore l’habitude de ce genre d’exercice. N’oubliez pas que vous devez rester unies, vous serez plus fortes ainsi. »

Anne avait toujours donné elle-même les cours de bienséance, de maintien et de conversation. Elle y tenait. Elle n’avait pas monté une école juste pour rester dans un bureau et signer des papiers. Elle le faisait bien-sûr. Mais elle éprouvait un réel plaisir à être au contact des élèves et à leur enseigner des choses, comme une mère le ferait avec son enfant. Quand elle acheva le cours, elle regarda les jeunes filles sortir avec un sourire léger sur le visage. Elles semblaient heureuses et c’était le plus important, ça et le fait qu’elles progressent.

Lorsqu’elle sortit de la salle de cours, ce fut pour trouver Becky qui l’informa que son rendez-vous était arrivé. Elle sourit et la remercia avant de rejoindre son bureau. Ce matin, elle avait pris rendez-vous avec un de ses contacts réguliers, une libraire qui lui fournissait des livres pour la bibliothèque de la pension. Elle en avait quelques-uns qu’elle voulait absolument pour alimenter leur apprentissage, mais Erin Wheeler lui proposait souvent des ouvrages nouveaux qu’elle ne connaissait pas et qui ne manquaient pas d’intérêt. Le rendez-vous serait donc probablement des plus passionnants et elle entra dans son bureau avec un sourire franc.

« Bonjour, Miss Wheeler. Je me porte à merveille, je vous remercie. Et vous-même ? »

Elle s’avança et s’installa à la petite table qu’elle réservait pour accueillir ses invités. Elle s’installait là pour accueillir les parents et les demoiselles, mais également les invitées comme Miss Wheeler. Elle l’invita à prendre place sur l’une de ces chaises. Elles seraient bien plus à l’aise pour bavarder littérature.

« Désirez-vous une tasse de thé ? »

Elle fit venir Becky afin qu’elle lui ramène quelques boissons chaudes et regarda la libraire et le sac de livres qu’elle lui apportait. Si elle était prête à payer tout ce qu’elle avait commandé, elle avait une curiosité enfantine pour ce qu’elle pouvait lui faire découvrir.

« Racontez-moi tout ! Quelles merveilles m’avez-vous apportées cette fois ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Erin Wheeler

Erin Wheeler


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 52
| AVATARS / CRÉDITS : Jodie Comer (bambie eyes) / Signature (Sial)
| SANG : Souillé depuis bien longtemps


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle sur le haut d'une très haute falaise
| PATRONUS : Un écureuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A la croisée des livres (Anne)  Empty
MessageSujet: Re: A la croisée des livres (Anne) A la croisée des livres (Anne)  129196351Dim 14 Nov 2021 - 0:14

Ce n'était sans nul doute pas la faute d'Anne si elle se sentait dans un autre monde lorsqu'elle se rendait à la pension Chevalley. Mais il fallait avouer que beaucoup de choses s'accumulaient en la faveur de sa théorie principale "ces femmes viennent d'une autre dimension". Et quelque part, elle savait que ce n'était pas faux. La plupart de ces gamines se destinaient à un mariage avec une autre lignée. Elles se conduisaient en accord avec leur statut. Elle supposait que si elle se baladait dans les couloirs de Buckingam Palace, elle aurait la même impression. Les vêtements, la tenue, les coiffures de la reine étaient bien loin de celles qu'elle connaissait aux moldus. Mais le parler... Le parler, c'était le pire ! Et celui d'Anne n'était guère différent. Elle l'appelait "miss Wheeler". Elles se voyaient suffisamment désormais afin de pouvoir utiliser les prénoms. Et pourtant ! Mais ce qui la surprendrait toujours, ce serait à tout jamais le "Et vous-même ?". On n'employait pas de telles expressions dans son entourage, jamais ! Elle aurait pu pouffer de rire si elle n'en avait pas l'habitude, mais ne put retenir un sourire amusé, mais pas moqueur. “ Je me porte comme un charme.” Répondit-elle avec un sourire. Elle ne se souvenait pas exactement où elle avait entendu cette expression, mais ces quelques mots lui semblaient en adéquation avec la tenue de cette conversation. Toujours dans une ambiance polie et courtoise, la conversation se poursuivit par une demande. Anne demeurerait à tout jamais une hôte digne de ce nom qui ferait rougir de honte sa mère. A côté, la vieille bigote, malgré son éducation tout à fait classique, passait pour une femme des rues, jurant comme un charretier.  

Par mimétisme, Erin gardait des goûts très simples en compagnie d'Anne. Elle choisissait un thé vert ou un thé noir, même si aucun des deux n'avait sa préférence. Ordinairement, elle favorisait toujours un thé au caramel ou un chocolat chaud avec supplément chantilly. Mais de quoi aurait-elle l'air, lors d'un rendez-vous professionnel avec Anne, si elle quémandait une telle boisson ? Ainsi, elle se porta sur l'un des premiers choix à sa disposition. “ Un Earl Grey sera très bien, merci.” Répondit-elle avec un sourire qu'elle espérait charmant. Qui dans son entourait parlait de cette manière d'un thé ? Personne. Pas même sa mère attachée aux convenances ! Thé noir voila ce qu'on disait dans une conversation.

Le sujet de leur rencontre arriva rapidement, comme à leur habitude, sur le tapis. Erin et Anne ne se perdaient pas forcément dans la conversation, prenaient quelques fois des dérivés mais revenaient toujours au point de départ : les livres. Elles n'entretenaient qu'une relation professionnelle et cela semblait convenir aux deux parties.  “ Alors, j'ai quelques livres à vous proposer. Le premier est un ouvrage d'un jeune auteur, Octavius Martens, Les fabuleuses aventures de Septimus. Je le conseillerai pour vos élèves les plus âgées, à partir de 9 ans.” Elle lui tendit alors le bouquin dont la couverture était colorée, de fabuleux dessins la recouvraient et dansaient doucement, de manière à attirer l’œil distrait, mais enthousiaste d'un enfant. “ Ensuite, voici Mésaventures de Sophia. Un recueil de nouvelles qui devrait plaire au plus grand nombre, jusqu'à onze ans je pense.” La couverture de celui-ci était faite dans un beau bordeaux avec une petite fille brune à la coiffure compliquée. Elle l'appréciait plutôt bien pour tout dire et l'avait proposé dans sa boutique depuis le mois de janvier et l'ouvrage rencontrait un fier succès jusqu'au début de l'été bien évidemment. “ Et enfin, je souhaite vous présenter La fée Corolisse, c'est une fée comme on en connait dans le monde magique et qui réalise les souhaits des enfants.” Corolisse parce qu'elle avait des cheveux argentés très lisses et soyeux, comme le montraitla belle petite fée qui voletait et tournoyait sur la couverture du troisième.
Revenir en haut Aller en bas
Anne Chevalley

Anne Chevalley


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 45
| AVATARS / CRÉDITS : Kelli Williams, by myself
| SANG : Sang-Pur


A la croisée des livres (Anne)  Empty
MessageSujet: Re: A la croisée des livres (Anne) A la croisée des livres (Anne)  129196351Dim 19 Déc 2021 - 15:40

 
 A la croisée des livres

Anne faisait souvent preuve d'une empathie peu commune à l'égard de la plupart des gens, mais il ne lui était jamais venu à l'esprit que sa façon de se comporter puisse apparaître comme étrange aux yeux de quelqu'un. Tout cela faisait tellement partie de son quotidien depuis tellement longtemps que c'était devenu totalement naturel. De ce fait, elle n'était pas capable de ressentir la déroute que pouvait parfois avoir Erin Wheeler face à ces manières. Si elle en avait eu conscience, elle aurait sans doute fait tout ce qu'elle pouvait pour que le problème ne se pose plus pour la jeune femme.

Elle n'était tout de même pas aussi guindée que la plupart des gens de sa distinction. Et si elle n'avait pas encore pris de parti d'appeler la libraire par son prénom, c'était uniquement parce qu'elle était persuadée que cela la mettrait mal à l'aise. Anne avait l'habitude de laisser l'autre gérer le degré de familiarité afin de ne mettre personne mal à l'aise. Le résultat était cependant qu'elle avait du mal à effectuer un rapprochement lorsqu'elles en avaient l'envie ou le besoin. Cela pouvait se montrer handicapant, mais c'était l'une des faiblesses de la jeune noble.

« Je suis ravie de le savoir. Ces demoiselles ont beaucoup aimé les dernières histoires que vous leur avez apportées. Vos visites à la pension sont toujours une source de joie pour elles, même si elles ne vous croisent pas vraiment. »

Lorsqu'elle lui eut dit quel thé elle avait envie de boire, Anne le fit immédiatement préparer, tandis qu'elles entamaient le sujet qui amenait la jeune femme à la pension. La directrice devait bien avouer qu'elle était aussi impatiente que ses élèves et qu'elle dévorait les livres proposés avec la même ardeur que chacune des chipies de son établissement. Il s'agissait peut-être de livres pour enfants, mais la directrice les trouvait passionnant et en appréciait la lecture, et pas seulement pour distraire ses élèves mais pour se distraire elle-même.

Le thé arriva et une tasse fut déposée devant son invité et devant elle. Elle en but une gorgée en écoutant les propositions faites par la jeune femme. Elle tendit la main pour prendre le premier ouvrage, que la vendeuse suggérait de réserver aux élèves sur le point de partir pour Poudlard. La directrice manipula l'ouvrage, en lut le résumé et sourit avec un regard pensif en se disant qu'il ferait un ajout parfait pour sa bibliothèque. Mais le texte lui semblait effectivement un peu compliqué pour des élèves plus jeune que neuf ans.

« Ce livre a l'air passionnant, mais effectivement un peu avancé pour les plus jeunes élèves. Je vais suivre votre conseil et le conseiller plutôt aux jeunes filles de neuf ou dix ans. »

La seconde proposition l’interpella. L'ouvrage mettait en scène une enfant qui semblait assez jeune et à laquelle ses filles pourraient peut-être s'identifier. Elle se demanda quel genre de mésaventure était mise en scène. Il ne fallait pas non plus que les livres donnent de mauvaises habitudes aux jeunes filles dont l'éducation était bien ancrée pour obtenir un résultat vis-à-vis de leur avenir et de leurs parents. Anne était très tentée par cet ouvrage elle-même, mais elle ne pouvait négliger l'influence qu'avaient les lectures sur le comportement de ses élèves. Il fallait tout surveiller quand on enseignait.

« Qu'en est-il du niveau moral de cette histoire en particulier ? N’encourage-t-elle pas à toute sortes de sottises ? »

La dernière proposition de la libraire était une histoire qui semblait jolie et adaptée à plusieurs âges différents. Cela ne voulait pas dire que c'était adapté pour les jeunes filles de cette pension précisément. Mais de ce qu’en racontait Miss Wheeler, il lui sembla que ce n'était pas si mal. Cet album lui semblait approprié pour les jeunes filles qu'elle avait dans son établissement.

« Cette histoire me paraît bien adaptée, même pour les plus jeunes. Est-ce de lecture facile ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




A la croisée des livres (Anne)  Empty
MessageSujet: Re: A la croisée des livres (Anne) A la croisée des livres (Anne)  129196351

Revenir en haut Aller en bas

A la croisée des livres (Anne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
Pension Chevalley
-