Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Jeu 28 Oct 2021 - 8:34

Ava ne s’était pas imaginée se retrouver dans cette situation. Pas maintenant. Pas comme ça. Elle avait un peu de mal, à vraiment savoir comment réagir. Pourtant, elle se devait d’assumer la situation, parce qu’elle savait qu’elle ne pourrait pas compter sur Aaron. C’était logique, ni lui ni elle n’avait demandé que cela n’arrive, mais c’était arrivé. Et c’était elle qui allait devoir tout gérer. Mais malgré la surprise de la situation, Ava s’estimait pourtant chanceuse, puisque la chronologie des évènements se goupillait plutôt bien, et qu’elle ne devrait pas trop avoir de soucis pour que tout paraisse parfaitement normal.

Cependant, même si elle tentait de prendre les choses de manière la plus calme qui soit, elle avait besoin d’en parler à quelqu’un. Et personne n’était mieux placé pour cela qu’Arès. Elle était chanceuse d’avoir ainsi, quelqu’un à qui se confier, à qui parler quand elle en avait besoin. Elle ne savait pas trop comment il allait réagir, mais elle espérait qu’il ne se mettrait pas à lui faire la morale, il y avait peu de choses qu’elle supportait encore moins bien que ce genre de comportement. Mais elle n’était pas capable de le prédire.

Peut-être que la réaction d’Ares l’aiderait à mieux savoir comment appréhender cette situation. Et puis, pour une fois, les talents de médicomage de son frère pourraient lui être utiles, sans qu’il ne joue les surprotecteurs. Mais bon, concernant ce point, elle préférait ne pas s’attendre à grand-chose. Enfin bon, seul l’avenir lui dirait comment les choses allaient se dérouler. Une fois mise en route, Ava se retrouva bien vite devant la porte de l’appartement de son frère. Elle prit quelques instants pour reprendre ses esprits et frappa à la porte, attendant qu’il n’ouvre.

« Bonjour Ares, tu vas bien ? J’ai quelque chose à t’annoncer. »
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 495
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Sam 25 Déc 2021 - 11:45

 Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'il avait disparu. Il avait disparu aussi vite qu'il était réapparu dans ma vie. Je lui en voulais finalement plus d'être réapparu que d'avoir disparu. Car c'était lui.  Heureusement, ce matin, j'avais reçu une carte pour me dire qu'il allait bien. De ne pas m'inquiéter. Qu'il avait besoin de se retrouver seul. Je détestais cette idée. Pourquoi se retrouver seul? Que fuyait-il que je ne pouvais pas l'aider à surmonter? J'étais son tout. Son double, son jumeau. Son parabataï.  Si ce n'était pas suffisant à l'apaiser. Qu'est-ce qui l'était? Je relisais son mot d'excuse. Son mot qui disait qu'il m'aimait comme un frère et qu'il serait toujours là pour moi quand on frappa à la porte. Je sentais mon coeur s'emballer dans mon corps. C'était lui. Il était tellement capable de ce genre de situation.

J'ouvris la porte. Prêt à lui dire qu'il était une bouse de dragon. Surprise. Pas d'Isaac mais Ava. Je lui adressai un sourire aussi sincère que d'ordinaire.  Au fond, je cachais ma déception. Non pas que je n'étais pas content de la voir. Bien au contraire. Mais j'avais espoir de le voir lui. Je m’apprêtais à me jeter dans ses bras comme pour noyer mon chagrin dans une étreinte. Je n'en eu pas le temps. Déjà elle m'indiquait qu'elle avait quelque chose à m'annoncer. Qu'allait-elle me dire?  Isaac avait il été arrêté pour le meurtre de son mari? Etait-ce la raison de son départ?

"J'espère que c'est une bonne nouvelle. dis-je inquiet.  A son visage impassible, j'étais incapable de le dire. J'étais loin de me douter de la vérité.


Dernière édition par Ares Zabini le Lun 3 Jan 2022 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Mar 28 Déc 2021 - 9:03

Ava a un peu de mal à savoir comment elle doit réagir à cette grossesse. Ce n’était pas comme si elle était dans une situation stable, puisqu’elle était veuve depuis un moment, et que cet enfant était de son amant. Un de ses amants. Elle ne pouvait pas faire passer cet enfant pour celui de son dernier époux, et se devait donc de trouver un remplaçant. Elle avait commencé les démarches, mais ce n’était pas ce qui l’inquiétait le plus. Elle ne s’était pas attendue à devenir maman avant qu’elle ne l’ait décidé et pas dans ces conditions. Elle ne savait pas si elle était heureuse, tout était encore flou, et c’était pour cette raison qu’elle avait envie d’en parler à Ares.

Elle ne savait pas comment allait réagir son frère, mais cela pourrait la guider, pour savoir comment appréhender la situation au mieux. Même si le connaissant, il allait probablement s’inquiéter. Mais bon, c’était tout de même agréable, d’avoir quelqu’un qui s’en faisait pour vous. Quoiqu’il en soit, elle était arrivée chez son frère, et elle voyait bien que cela n’allait pas fort, Ares ne pouvait rien lui cacher. Et elle se demandait si Ares n’était pas encore une énième fois tombé amoureux d’un quelconque énergumène. Mais bon… tant pis, ils verraient cela plus tard.

"J'espère que c'est une bonne nouvelle. "

Elle n’en savait encore rien, elle n’avait pas encore tranché. Mais bon, elle ne doutait pas qu’Ares saurait l’éclairer à ce sujet. Elle prit le temps de s’assoir, de s’installer, elle n’avait pas envie de brusquer les choses, ou d’annoncer ce genre de nouvelle sur le palier de la porte. Ce serait n’importe quoi. Elle s’installa donc sur le sofa, et prit quelques instants pour réfléchir à la manière de lui annoncer, mais au final, il n’y avait pas dix façons différentes.

« Je ne sais pas vraiment pour le moment… bon, je ne vais pas te faire languir des heures. J’ai récemment appris que j’étais enceinte. »
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 495
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Lun 3 Jan 2022 - 23:27




"J'espère que c'est une bonne nouvelle." Oui, je l’espérais car j’étais déjà assez triste comme ça pour devoir en plus me soucier de la peine de quelqu’un d’autre. Surtout de celle de ma sœur. Je n’étais pas certain d’en avoir ni la disponibilité psychique ni la force.  Je la regardais avec un sourire au coin des lèvres, comme pour la supplier de me dire que c’était une bonne nouvelle.  Son visage ne laissait rien paraître. Il était vide de la moindre émotion. C’était comme si la nouvelle était neutre. Ou bien, était-ce ce qu’on appelait la sidération ? Etait-ce si grave que cela ?

« Je ne sais pas vraiment pour le moment… ». Je fronçais les sourcils. Comment ça elle ne le savait pas ? Cela n’avait aucun sens. Une nouvelle était soit bonne soit mauvaise. Ou alors elle n’était pas.  « Bon, je ne vais pas te faire languir des heures. J’ai récemment appris que j’étais enceinte. » Ca pour une bonne nouvelle, c’était une bonne nouvelle. J’avais l’impression que je venais de boire un philtre d’euphorie. Je me jetais dans ses bras et la serrais fort contre moi. "Félicitations !". Lui dis-je avec le regard pétillant avant de déposer un baiser sur son front. C’était la meilleure des nouvelles. A défaut de probablement pouvoir être père un jour, ce qui me brisait le cœur, j’allais être tonton. Que dis-je tonton. Non, j’allais être parrain. C’était évident non ? Qui d’autre pourrait-elle choisir pour être le parrain de son enfant ? J’étais la personne la plus importante à ses yeux et elle était la mienne non ? Je la serrais une nouvelle fois dans mes bras. "Evidemment que j’accepte d’être le parrain." répondis-je à la question qu’elle ne m’avait pas posée. Comme ça, elle n’aurait pas le choix non ?  Je laissais échapper un petit rire.  

Soudainement, je réalisai que pour qu’elle soit enceinte, il fallait qu’il y ait un père. Or, son mari était mort depuis plusieurs mois. Tué par Isaac à qui j’avais demandé la tâche que m’avait confiée ma sœur et que j’étais incapable d’accomplir. Oh bien sûr, je ne doutais pas que ma sœur avait d’autres amants. J’avais déjà entendu bien des choses sur les sangs purs qu’elle mettait dans son lit. On disait même qu’elle couchait avec cet affreux Morfin Carrow. Bon, il fallait avouer qu’il n’était pas désagréable à regarder mais il était tellement sadique. Cela me dégoutait rien que d’y penser. J’espérais que ce n’était pas lui le père où c’était le scandale et le danger assurés. Il pourrait la tuer s’il découvrait qu’elle était enceinte de lui. Il nous faudrait nous enfuir. Très loin. Très vite. Peut-être l’occasion de partir en Afrique, sur la terre de nos ancêtres. L’occasion, que j’avais attendue si longtemps.

"Qui est le père ?" demandais-je ?  Elle ne répondit pas tout de suite. Quelques secondes ? Quelques minutes ? Que sais-je, cela me parut une éternité. Un flash dans mon esprit. La voix d’Isaac qui me dit qu’il est allé voir ma sœur, qu’elle voulait le remercier.  Isaac qui disparaît, comme ça. Soudainement. Sans raison. Son mot. Ses excuses. Ses excuses qui ne font aucun sens. Ils ont couché ensemble. C’est lui le père. C’est pour ça qu’il est parti. C’est pour ça qu’il m’a abandonné. J’en suis convaincu. Je laisse tomber ma tasse qui s’explose dans un bruit sourd sur le carrelage. Je me relève. Je m’écarte d’elle.  Je serre les poings. Je sens la rage monter en moi.  Je pourrais la frapper tant je lui en veux. "dis moi que c’est pas LUI Ava. DIS MOI QUE C’EST PAS LUI !!!". Je crie. Je sais qu’elle sait de qui je parle. Je sais qu’elle sait qui est lui. Je sais qu’elle sait que si c’est lui le père, je ne lui pardonnerai jamais. Je ne leur pardonnerai jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Jeu 6 Jan 2022 - 21:43

Ava avait besoin d’en parler à son frère. Après tout il était son grand frère, la personne dont elle était la plus proche. Enfin, la plupart du temps. Parfois, il lui arrivait d’avoir envie de lui mettre une bonne paire de claques. Quand il devenait totalement hystérique en ce qui concernait ses déboires sentimentaux. Ava en avait marre de toutes ses histoires, elle adorait Ares mais il abusait vraiment sur le plan privé. Enfin bref, c’était un autre sujet qu’elle n’était pas du tout venue aborder, là tout de suite. Elle était venue lui annoncer quelque chose d’important, et elle attendait beaucoup de sa première réaction.

"Félicitations ! Evidemment que j’accepte d’être le parrain."

Ava sourit et accepta l’embrassade de son frère. Mine de rien, cela lui faisait vraiment du bien, qu’il le prenne ainsi, puisqu’elle-même ne savait pas exactement comme réagir face à cette nouvelle. Au moins, elle savait qu’elle pourrait avoir le soutien de son frère aîné, et c’était ce dont elle avait besoin, honnêtement. Ava pouvait composer sans mal avec la solitude, et n’avoir que des relations factices et désuètes, mais là, elle commençait à fatiguer, et ce n’était pas n’importe quelle situation, mine de rien. Cela ne la dérangeait pas qu’il s’autoproclame parrain de l’enfant à naître. Cela aurait sûrement fini de cette manière dans tous les cas. Etant donné qu’elle n’avait toujours aucune nouvelle d’Aaron, elle avait bien compris qu’il n’avait aucune envie de jouer un quelconque rôle dans la vie de leur futur enfant. Et mine de rien, cela la blessait. Le désintérêt d’Aaron lui faisait mal, sans qu’elle n’arrive réellement à savoir pourquoi. Des amants, elle en avait à la pelle si elle le voulait.

« Oh, mais je n’en doute pas. »

"Qui est le père ?"

C’était une question importante, évidemment. Et en soi, Ava n’avait pas de raison de ne rien lui dire. Elle savait bien que Ares ne ferait jamais rien qui pourrait lui nuire, et il ne divulguerait rien. Mais elle ne savait pas vraiment si elle avait envie qu’il sache. Elle se sentait un peu stupide. Elle n’avait pas prévu cette grossesse, et n’avait absolument pas demandé d’enfant de la part d’Aaron, mais elle était seule comme une imbécile, et ce n’était pas du tout une sensation agréable. Elle ne savait pas ce qu’allait être l’avenir, elle ne savait pas si Aaron allait se réveiller, ou tout simplement prétendre qu’elle n’avait jamais existé, mais autant dire qu’elle prendrait très mal la seconde option. Et en demeurerait très blessée. Mais dans tous les cas, cela ne changeait pas l’identité du géniteur de l’enfant qu’elle portait, et Ares attendait toujours une réponse. Mais alors qu’elle comptait lui répondre, elle le vit changer d’attitude. Il laissa tomber sa tasse au sol, et elle fut un peu prise d’inquiétude, se demandant si tout allait bien. IL est vrai qu’elle n’avait pas pris la peine de le lui demander, mais elle n’eut pas l’occasion de le faire maintenant.

"dis moi que c’est pas LUI Ava. DIS MOI QUE C’EST PAS LUI !!!"

Ava haussa les sourcils, surprise par le changement soudain. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il lui hurle dessus, comme ça, sans prévenir. Elle mit un petit temps avant de comprendre de quoi il s’agissait et elle fronça les sourcils. Oh non, non non non. Pas encore cette histoire. Elle avait déjà assez donné et elle en avait plus que marre des délires d’Ares et de sa jalousie maladive en ce qui concernait Isaac. Non mais elle rêvait là au juste, Ares était complètement fou, ce n’était pas possible. Ce n’était pas normal d’être bipolaire à ce point, elle s’inquiétait vraiment. Cependant, elle lui lança un regard noir, pas du tout impressionnée par sa petite crise et se leva.

« Tu te calmes et tu arrêtes d’hurler pour rien sinon je te promets que je te fais interner Ares tu entends ? J’en ai plus qu’assez de ces histoires, ce n’est pas lui le père. Et même si ça l’était, rien ne t’autorise à te mettre dans de tels états. C’est totalement disproportionné. »
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 495
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Lun 28 Fév 2022 - 11:24

Isaac était le père de son enfant. C’est pour ça qu’il était parti du jour au lendemain. J’en étais convaincu.  Il ne pouvait pas y avoir d’autres explications. Pourquoi serait-il parti sans rien dire ? Pourquoi m’aurait-il abandonné ? La colère m’envahissait de plus en plus. Elle se transformait en rage, en fureur. La situation m’était tout bonnement insupportable. J’avais envie de hurler. J’avais envie de tout casser dans cet appartement. J’avais envie de leur faire mal. J’avais envie de me faire mal. J’avais envie de les tuer tous les deux. Ou plutôt tous les trois. J’avais envie de mourir.  C’était la pire chose que je pouvais entendre. Ils n’avaient pas le droit de me faire ça.  Non, ils n’avaient pas le droit.  Ma colère était telle que je ne remarquais pas le regard noir d’Ava. J’entendais à peine ce qu’elle me disait. « Tu te calmes et tu arrêtes d’hurler pour rien sinon je te promets que je te fais interner Ares tu entends ? J’en ai plus qu’assez de ces histoires, ce n’est pas lui le père. Et même si ça l’était, rien ne t’autorise à te mettre dans de tels états. C’est totalement disproportionné. »  

Tout ce que j’entendais c’était cette colère dans ma tête. Cette haine.  "Pourquoi ? Pourquoi lui ? Pourquoi sur tous les hommes sur cette terre, il fallait que ce soit lui ?.". Continuais-je comme si elle n’avait pas dit quelques secondes auparavant que ce n’était pas lui le père.  Puis sa voix résonna dans mes oreilles. En boucle. «  Ce n’est pas lui le père ». Cette phrase  se répétait encore et encore jusqu’à ce qu’elle s’assimile. Je me laissais tomber sur le sol. A genoux. La tête sur ses genoux à elle. "Alors pourquoi était-il parti? Pourquoi il m’abandonne à nouveau ?" lui demandais-je dans un sanglot. Elle était venue pour me parler de ses problèmes et j’étais là à parler des miens. Egoïste, un attribut qui me qualifiait bien.  

Je devais me reprendre. Pour elle. Pour l’aider à aller mieux.  "Alors c’est qui le père ?" demandais-je à nouveau timidement en redressant mes yeux rouges vers elle.  Puis, lui adressant un sourire, j’ajoutai "Tu sais que je l’aurais aimé, même si c’était le fils d’Isaac.". Peut-être pensait-elle que j’étais fou. Mais ce n’était pas vrai. J’avais juste du mal à gérer mes émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Ava Zabini

Ava Zabini


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Lesley-Ann Brandt @Pepito
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Devenir laide et pauvre
| PATRONUS : Paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351Mer 16 Mar 2022 - 14:58

Ava adorait son frère, mais il y avait certaines choses chez lui qu’elle avait du mal à supporter. Comme le fait qu’il prenait beaucoup trop au sérieux toutes ces pseudo-histoires sentimentales, enfin, c’était plus le fait qu’elle avait l’impression qu’il tombait amoureux dès qu’il croisait un garçon. Qu’il soit sensible elle voulait bien l’accepter, mais de son point de vue, c’était beaucoup trop exagéré. Et la crise qu’il lui piquait n’avait aucun motif, il se faisait un délire dans son esprit seul, et il était hors de question qu’elle passe l’éponge comme ça, même s’il s’excusait. Elle était venue le voir pour partager avec lui la nouvelle de sa grossesse, et elle se faisait prendre en grippe pour rien. Isaac n’était même pas le père, cette situation était tout bonnement ridicule.

"Pourquoi ? Pourquoi lui ? Pourquoi sur tous les hommes sur cette terre, il fallait que ce soit lui ?."

Il était sérieux ? Il osait lui dire ce genre de choses ? Ares avait totalement gâché sa relation avec Isaac du temps de Poudlard, peut-être bien que s’il n’avait pas piqué crise de jalousie sur crise de jalousie à leur encontre, ils auraient fait un plus long bout de chemin ensemble. Elle ne le saurait jamais, mais Ares était très mal placé pour lui dire ce genre de choses, et ça ne passait pas du tout auprès d’Ava.

« Tu es bien mal placé pour avoir ce genre de discours Ares. Ta jalousie a toujours été très mal placée, j’ai dû faire une croix sur Isaac parce que je n’en pouvais plus de ton comportement toxique alors ne viens pas jouer la victime. »

"Alors pourquoi était-il parti? Pourquoi il m’abandonne à nouveau ?"

Ava observa son frère. Elle ne le repoussa pas, mais elle n’avait aucune envie de le consoler, là tout de suite. Bien sûr, elle n’aimait pas le voir ainsi, elle n’aimait pas le savoir mal, mais elle ne pouvait pas non plus tout lui passer en un claquement de doigts. Elle ne savait pas pourquoi Isaac était parti, elle ne l’avait vu qu’une seule fois depuis sa sortie d’Azkaban.

« Je ne sais pas. »

"Alors c’est qui le père ? Tu sais que je l’aurais aimé, même si c’était le fils d’Isaac."

Ava n’avait plus vraiment envie de discuter de la grossesse comme si rien ne s’était passé. Les montagnes russes, ce n’était pas vraiment son fort. Elle n’allait pas restée fâchée contre Ares, parce qu’au fond, elle savait qu’il ne se contrôlait pas, et c’était bien ce qui l’inquiétait pour tout dire. Quoiqu’il en soit, elle n’était pas plus avancée que quand elle avait décidé de venir voir son frère, elle ne savait toujours pas comment réagir à toute cette situation.

« Oui, si tu le dis. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Empty
MessageSujet: Re: Ca commence par un baiser... | Ares & Ava Ca commence par un baiser... | Ares & Ava 129196351

Revenir en haut Aller en bas

Ca commence par un baiser... | Ares & Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un baiser au goût de Bierraubeurre • ft. Theo Wadge
» [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur
» [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur
» 31 Octobre 1977 – 19h - CODE ROUGE– Metro de Londres et King Cross (le baiser du détraqueur)
» Brotherhood | Ares

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-