Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

Partagez

Je te hais, oui je t'aime - PV Galaad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 490
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Je te hais, oui je t'aime -  PV Galaad Empty
MessageSujet: Je te hais, oui je t'aime - PV Galaad Je te hais, oui je t'aime -  PV Galaad 129196351Ven 24 Déc 2021 - 0:52

3 novembre 1978

Furies, bannies et autres harpies pouvaient aller se rhabiller. Leurs fureurs n’étaient rien à côté de celle de Selena Stomby qui venait de débarquer hystérique dans l’appartement d’Arès Zabini. Elle hurlait à en perdre sa voix. Insultait celui dont elle aurait aimé porter le nom. Le traitant de « menteur », de « manipulateur », de « traite », de « connard » et autres noms d’oiseau (tonnerre) tous plus charmants les uns que les autres. Ses mots étaient à peine audibles. Noyés entre les excès de rages et les sanglots.  Elle le supplia de lui dire que ce n’était pas vrai. Mais qu’est-ce qui n’était pas vrai ?  Il ne comprit rien.  Jusqu’à ce qu’elle se calme et dise, tremblante, du bout des lèvres : « Arès c'était mon mec, Selena, et tu n'auras jamais ce qu'on a eu. Voilà ce que Galaad m’a dit ». Elle le fixait, le regard interrogateur. Il détourna le sien. Gêné. Il n’était pas prêt à assumer auprès d’elle cette relation et encore moins sa sexualité.

Sa colère à elle semblait s’être quelque peu apaisée. Elle s’était comme évaporée de son corps à elle pour prendre possession de son corps à lui. Du haut de son mettre quatre vingt onze, il sentait la rage l’envahir de la tête au pied, Il serrait les poings et crispait la mâchoire. Il n’avait qu’une seule envie : aller lui exploser la tête. Il ne savait pas ce qui l’énervait le plus, ni ce qui lui faisait le plus mal. Etait-ce le fait qu’il se permette de l’outer comme cela. Ou encore le fait qu’il ose le présenter comme son mec, lui qui n’avait jamais voulu de relation exclusive. Lui qui avait fuit chaque fois qu’il lui avait montré le moindre signe d’attachement « Son mec ? »   demanda-t-il sèchement. Ce n’était peut-être pas la meilleure réponse à lui apporter à elle. Mais c’était la seule qui avait de l’importance pour lui. Comprendre pourquoi, il l’avait présenté comme son mec ? Etait-ce un jeu pour rendre jalouse sa sœur ? Ou bien était-ce parce qu’il l’aimait comme lui l’aimait ? « Il t’a dit que j’étais SON MEC ? »   répéta-t-il en haussant le ton. Il laissa échapper un petit rire nerveux en même temps que quelques larmes. « Je crois qu’il voulait plutôt dire  son jouet»  .

La tempête qui avait pénétré son salon avait à présent pris possession de son corps  et l’œil du cyclone se trouvait dans son cœur meurtri.  Sans même jeter un regard à Selena, il pris une poignée de poudre de cheminette et se jeta directement dans les flammes en énonçant l’adresse de son ancien amant. Il n’était pas question de transplaner et de frapper à la porte. Il allait faire irruption dans son salon, que ces colocotaires soient là ou non. Il allait lui faire face et lui demander des explications. A moins qu’ils ne lui refassent leur portrait avant.  De cheminées en cheminées, il essayait de se calmer mais il n’y parvenait pas. Il sentait le brasier s’allumer de plus en plus. Comme dans l’âtre d’une cheminée.  Lorsqu’il arriva à destination, le feu de la haine qui brûlait en lui était plus ardent qu’un volcan. L’ancien batteur n’aurait pas besoin de sa batte pour cogner. Il sortit de la cheminée en hurlant son nom à ce petit con.   « Galaaad !»  
Revenir en haut Aller en bas

Je te hais, oui je t'aime - PV Galaad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-