Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -28%
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ ...
Voir le deal
71.99 €

Partagez

La vie n'a pas de prix (Galaad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bambieeyes/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351Mer 5 Jan 2022 - 20:27

Fin septembre 1979

De tous les noms qui apparaissaient dans la liste des défunts suite au siège celui de Galaad n'était jamais inscrit. Pourtant, elle n'avait pas vu sa tête depuis cette journée où le propriétaire du magasin de quidditch avait trépassé. Elle savait qu'Aurora ignorait où il se trouvait. Et Amelia jugeait toute cette affaire fort étrange. Les rubriques nécrologiques de la gazette avaient été découpées et rangées dans un tiroir. Mais rien, jamais rien. Au bout du compte, plusieurs options s'imposèrent à elle... Soit le corps n'avait pas été retrouvé. Soit, ils voulaient que ça ne sache pas. Dans tous les cas, elle souhaitait en avoir le cœur net. Elle ne savait rien des Stomby, hormis le fait qu'une part manifestement importante détestait Galaad et l'autre - sa petite soeur - avait peut-être un brin d'affection pour lui. Et... Et jamais elle n'aurait cru faire ça un jour, mais tout cela la conduisit en Irlande, près de leur manoir. Elle ne s'était pas réellement renseignée à leur sujet, après tout, elle voulait simplement leur présenter ses condoléances et poser un pot de fleurs auprès de la dernière demeure de son ancien compagnon d'infortune. Mais cette maison l'inquiéta sans qu'elle ne s'explique pourquoi. Puis une confession lui revint en mémoire. Il avait soupçonné sa famille d'appartenir aux mangemorts.  “ Quelle riche idée as-tu eu. ” Murmura-t-elle en se dirigeant vers le manoir. Elle se rappelait encore cet été, l'enfermement, les conditions déplorables, la faim... Elle en vint à se demander si elle aurait ce cran si elle avait connu Galaad à un autre moment de son existence. Mais pour sa tranquillité d'esprit - et pour celle d'Aurora aussi ! - ses pieds continuaient de marcher.

Son regard se fit observateur et fuyant à la fois. Elle cherchait à trouver des réponses à ses questions muettes. Y avait-il seulement quelqu'un dans ce manoir ? Elle priait pour rencontrer la jeune sœur ou au pire un elfe de maison. Cette demeure lui paraissait grandiose, mais lugubre comme si elle renfermait un secret inavouable. S'ils étaient pro mangemorts en même temps... Mais elle se dit qu'ils n'en resteraient pas moins une famille en deuil. Elle leur devait au moins ça. Alors qu'elle s'engageait sur un nouveau chemin, elle aperçut une forme au loin qui lui parut familière. Elle s'arrêta d'un coup pour l'observer. Sans surprise particulière, elle ne le reconnut pas, mais le sentiment résidait toutefois. Elle jeta un œil vers le manoir avec suspicion. Si sa mère avait été lç, elle lui remonterait les bretelles rien qu'à l'idée qu'elle puisse se balader sur le domaine à la poursuite d'une ombre... Et elle hésitait sérieusement. Ses joues rougirent légèrement non pas par peur, mais de honte. Mais en même temps, ne fallait-il pas suivre son instinct parfois ? Elle fit un premier pas en direction de la forme obscure, puis un deuxième toujours hésitant une troisième, et enfin, elle se mit à courir. La course à pieds n'était en rien son fort, mais cela lui suffit pour parcourir quelques mètres et reconnaître finalement le jeune homme.  “ Galaad. ” Siffla-t-elle entre ses dents. A sa connaissance, il n'avait pas de jumeau et dans le fond, elle espérait sincèrement qu'il n'a avait pas un deuxième Galaad... Mais alors ! A cette réalisation, elle en lâcha son pots de fleurs qui vint s'écraser dans l'herbe. Elle se sentit bien bête pour le coup, mais au moins, tout faisait sens, comme si toutes les pièces du puzzle étaient enfin assemblées.  “ Par Merlin ! Galaad ! Viens ici ! ” S'exclama-t-elle de toutes ses forces. A vrai dire, sa voix ne ressemblait à rien. Elle était comme brisée, tiraillée entre soulagement et colère...
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 356
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: Re: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351Lun 31 Jan 2022 - 17:00

ft. Amelia Bones - fin septembre 1978


Hell's bells, miss-spells,
knocks me on my knees

Un petit vent frisquet soufflait sur les terres nord-irlandaises des Stomby, comme pour rappeler que l'été était bien terminé, et que l'automne approchait à grands pas gelés. Les feuilles jaunissantes en tremblaient légèrement, mais n'étaient pas encore décidées à s'envoler. Galaad ne les remarquait même pas. Il marchait d'un pas traînant dans l'immense propriété familiale, essayant de se convaincre que l'air frais sur son visage lui apporterait une illusion de liberté. Une entreprise vouée à l'échec - ses nombreuses tentatives le lui avaient appris. Il n'avait finalement quitté la prison qu'était devenu le Chemin de Traverse que pour en trouver une autre, plus subtile, mais pas moins cruelle. Les stocks de poudre de cheminette étaient gardés sous clé, et il n'avait aucun moyen de joindre l'extérieur. Surtout, il était toujours privé de sa baguette magique. Elle ne lui avait pas vraiment manqué au début de l'été ; il était alors trop acculé pour s'en inquiéter, et tout le monde était dans la même situation, après tout. Mais maintenant que la situation avait changé, il commençait à en ressentir l'outrage. Il n'avait jamais réalisé à quel point la magie faisait partie de lui - surtout vu le peu de talent dont il faisait preuve quand il fallait la pratiquer. Mais après plus d'un mois d'enfermement dans le manoir Stomby, où même l'elfe de maison avait plus de pouvoir que lui, le manque se faisait cruellement sentir.

Les portes du manoir n'étaient pas fermées, ce qui lui permettait au moins de pouvoir se balader dans le domaine, où il pouvait s'apitoyer sur son sort - exercice pour lequel il s'était toujours montré habile. Ça, et boire plus que de raison, bien sûr. Une des améliorations notables de son quotidien avait été le retour de l'alcool dans sa vie - le qualificatif d'amélioration étant bien sûr discutable. Le manoir Stomby était solidement approvisionné en bouteilles de whisky, vodka et autres spiritueux plus ou moins exotiques. Selena veillait d'ailleurs à ce qu'il le reste, songeant, sans doute à raison, que son cadet n'en serait que plus facile à contrôler ainsi. On était bien loin de son arsenal habituel, toutefois. Et pour cette raison, il ne put attribuer la voix d'Amelia Bones à une hallucination. La voix de qui ? Avec un instant de retard, Galaad redressa la tête, chercha des yeux l'origine du cri qui était parvenu à ses oreilles.
- Amelia ..? souffla-t-il, d'une voix quasi inaudible. Cheveux blonds, yeux d'un bleu fantomatique, silhouette si fine qu'on aurait dit qu'elle volait presque au-dessus de l'herbe tandis qu'elle avançait vers lui. Pas de doute, c'était bien elle. Mais c'était impossible. Selena lui avait dit que tous les autres otages étaient morts. Les bras ballants, il la regarda s'approcher sans bouger, le regard aussi vide que s'il avait été frappé par la foudre. Le temps qu'il se réveille, qu'il fasse quelques enjambées dans sa direction, elle l'avait déjà presque rejoint. Peut-être était-ce parce qu'il avait besoin de s'assurer qu'elle était réelle, ou peut-être était-ce parce que son seul contact humain depuis plus d'un mois avait été Selena Stomby, mais mû par une sorte de réflexe, il referma ses bras autour d'Amelia, la serrant contre lui de toutes ses forces.
- Comment ..? Tu étais censée être ... Il bafouillait, n'arrivait pas à prononcer ces mots qui pourtant tournaient dans sa tête sans relâche depuis plus d'un mois. Bordel, j'y comprends plus rien. Si on lui avait dis qu'un jour il étreindrait Amelia Bones de la sorte, il aurait pouffé comme un idiot. Mais à cet instant, il n'avait pas du tout envie de rire.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bambieeyes/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: Re: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351Dim 6 Fév 2022 - 3:39

Amelia avait la terrible impression de jouer une tragédie grecque. Trahisons, morts... Galaad aurait pu revenir d'entre les morts qu'elle n'en aurait été qu'à peine choquée. Mais alors qu'il la serrait dans ses bras, elle ne pouvait que constater l'évidence : il était aussi vivant qu'elle. Il respirait et surtout il parlait. Et les mots qui sortirent de sa bouche permirent à l'étudiante de comprendre ce qui se passait. Elle eut un instant, un seul pour réfléchir. Car toute cette histoire lui semblait tout à fait rocambolesque. “ On t'a dit que nous étions morts ? ” Compléta-t-elle en haussant un sourcil particulièrement choquée par cette idée. Choquée, mais pas surprise. Elle n'avait pas voulu croire que la famille Stomby était aussi cruelle et sadique. Mais quel dégénérés - pardonnez lui l'expression ! -faisaient de telles choses ? Après les dernières horreurs qu'ils venaient de traverser, peut-être ne devrait plus se poser la question ! Elle le savait. La réponse se trouvait devant elle. Une évidence. La preuve qui lui manquait. Oh Galaad ne s'en était pas caché pourtant !

A juste titre, il s'interrogeait sur ce qui se passait. Et elle comptait bien lui expliquer, enfin ce qu'elle savait. A deux, ils arriveraient peut-être à rassembler toutes les pièces du puzzle. Mais avant, elle avait besoin d'une confirmation. Une seule. Celle qui important probablement le plus à ses yeux. Elle s'écarta légèrement de lui afin de le regarder avec attention le temps que la phrase parvienne à traverser la barrière de ses lèvres. Jamais une telle chose lui serait apparue si claire à l'esprit par le passé. A croire qu'elle découvrait peu à peu la dure réalité du monde... “ Galaad, j'ai besoin de savoir... Ta famille te retient prisonnier ici ?   ” Plus le temps passait, plus elle se rendait compte que ses parents avaient été une minorité. Des parents aimants, stables et équilibrés qui ne souhaitaient que le meilleur pour leurs enfants sans chercher à les contrôler. C'était sans nul doute toute la raison aux difficultés qu'elle rencontrait pour assimiler toutes ces informations.

Mais personne ne méritait de connaîtr cela. Pas Galaad ! Personne ! Puis après un instant, elle attrapa le poignet du jeune homme pour le guider un peu plus loin, un peu plus à l'écart de cet endroit qui prenait clairement les allures d'un manoir hanté. Quand ils eurent pris un peu de distance, elle s'arrêta et commença le récit de leur terrible temps en otage sur le chemin de traverse. “ Après la mort du vieil homme, il s'est passé plusieurs jours, des semaines... Je ne me souviens plus, je n'ai pas compté. Il s'est passé quelques temps avant qu'il ne se produise à nouveau quelque chose. ” Elle lui épargnait tous les détails. Il n'avait pas besoin de tout savoir, tout comme elle n'avait pas tout dit à Remus, Sveltlana, Soyle et ses frères. Elle choisissait plus ou moins volontairement ce qu'elle confessait et ce qu'elle gardait pour elle-même. Et on pouvait la comprendre sans doute. Les cauchemars suffisaient à la hanter. Inutile de la rajouter. “ C'est un ancien professeur de Poudlard qui nous a sauvé, avec un dragon. Ne me regarde pas comme cela, je t'assure que c'est vrai. ” Elle n'était pas certaine qu'il soit étonné par ce fait. Il avait sûrement d'autres questions... Plus importants sans doute. Elle y venait hésitante, mais sûrement. “ Wilda et Aurora sont vivantes aussi. Mais Galaad, que s'est-il passé ? Ta famille... ” Ce mot lui écorchait la bouche et lui brisait les oreilles. Non, ce n'était pas une famille. Le sang ne suffisait pas à faire une famille Elle le savait depuis bien longtemps en vérité. Mais quelque part, elle ne l'avait qu'accepter que récemment. Qu'à l'instant en vérité. Ses yeux roulèrent doucement. Elle voulait l'aider, mais comment ? Elle ne voyait pas réellement comment elle pouvait lui venir en aide. Elle pouvait contacter Edgar, mais s'il la croirait, elle doutait que les autres aurors la croiraient. Tout ceci semblait absolument surréaliste. Et le temps qu'elle aille le voir, qui savait ce qui arriverait à Galaad ? “ Tu... Tu es seul ? ” Elle tourna son regard vers la demeure comme pour lui montrer ce que cela signifiait réellement. Seul dans la maison.... Car, elle pourrait peut-être essayer de le sortir de là. A condition évidemment qu'ils ne soient pas trente-six là-dedans. Et même si elle n'avait jamais élaboré une plan d'évasion, elle ne pouvait que se poser la question culpabilisante... Et si elle passait son chemin, qui le ferait ?
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 356
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: Re: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351Dim 13 Fév 2022 - 18:41

ft. Amelia Bones - fin septembre 1978


It didn't hurt, flirt, blood
squirt, stuffed shirt
hang me on a tree

Morts. Exactement le mot qu'il n'osait pas prononcer. Qu'il n'osait même pas penser. Comme si le laisser flotter à la limite de sa conscience pouvait maintenir toute son horreur bien loin de lui. L'entendre dans la bouche d'Amelia ne le rendait pas plus tolérable. Son étreinte se fit plus molle, comme si ce simple mot lui avait ôté toutes ses forces. Il se dégagea légèrement, mais n'osa pas croiser le regard de la jeune femme. La culpabilité était encore là, étouffante - si étouffante qu'il ne réalisait pas encore que si Amelia respirait, peut-être était-ce le cas des autres, aussi.
- Oui, on m'a dis ... Enfin, c'est ce qu'elle m'a laissé entendre et ... Il bafouillait, cherchait dans sa mémoire embrouillée d'abord par le manque, puis par l'alcool, les mots exacts que Selena avait pu employer. Finalement, il prit une grande inspiration, et parvint à articuler d'une voix un peu plus assurée. On ne m'a pas dis le contraire en tout cas. Ça au moins, il en était sûr. Et avec tout ce qu'il s'était passé ... les conclusions étaient faciles à tirer. Avait-il osé poser des questions plus précises lors des nombreuses disputes qu'il avait eu avec Selena, et qui avaient émaillé son séjour forcé ? Sans doute. Mais les détails se perdaient dans le souvenir des éclats de voix.

Bien sûr, Amelia ne pouvait pas imaginer tout cela. D'ailleurs, sa question trahissait l'étendue de sa surprise. Elle arracha à Galaad un petit rire sarcastique qu'il regretta aussitôt. Elle venait de mettre le doigt sur un des sujets les plus chauds de l'été. Certainement celui qui avait le plus fait trembler les vitres du manoir Stomby, en tout cas. Car Selena ne retenait pas son petit frère prisonnier voyons, quelle idée absurde. Non, elle le gardait en sécurité, elle le couvait pendant qu'il se remettait de ses émotions, de ses privations. Il ne manquait d'ailleurs de rien. L'elfe de maison répondait au moindre de ses désirs - à part, bien sûr, à celui de quitter leur demeure. Voilà sur quelles positions l'aînée Stomby campait depuis plus d'un mois.
- C'est ouvert au débat, grommela-t-il en guise de réponse. L'aurait-il voulu qu'il aurait eu du mal à paraître plus amer. Je suis bloqué ici depuis mi-août. Pas de baguette, pas de poudre cheminette, finit-il par développer, un ton plus bas. Comme si quelqu'un pouvait l'entendre. Et même si c'était le cas, était-ce bien important ? Il ne savait plus, à ce stade. L'isolement et l'alcool avaient achevé de le rendre paranoïaque. Au moins je meurs pas de faim, se sentit-il toutefois obligé d'ajouter. Il ne voulait pas avoir l'air de se plaindre. Surtout pas. Car ce qu'il vivait ici était forcément moins horrible que ce qui lui serait arrivé si Selena ne l'avait pas sorti du Chemin de Traverse. Pas vrai ?

C'était du moins la certitude qui l'avait maintenu pendant ces dernières semaines. Sans doute valait-il mieux être coincé ici, avec Selena et Poody comme seule compagnie, que mort. Abattu dans la rue comme le pauvre propriétaire du magasin de Quidditch. Ici, il avait du whisky à volonté, plus qu'assez pour noyer sa culpabilité ... Amelia l'attrapa par le poignet, l'entraîna plus loin, et il se laissa faire, telle la petite poupée docile qu'il était devenu avec le temps. Il écouta son récit de la prise d'otages sans grande réaction. Le simple fait qu'elle ait survécu était une trop grosse surprise pour que quoi que soit d'autre puisse l'émouvoir. Du moins, jusqu'à ce qu'elle évoque Wilda et Aurora. Leur nom, la révélation qu'elles aussi avaient survécu, fut la goutte de trop. L'énième coup de pied dans le creux des genoux. Galaad s'assit lourdement par terre, sur l'herbe, les yeux dans le vague. Il avait du mal à intégrer tout ce que ces nouvelles impliquaient. D'ailleurs, il n'entendit même pas Amelia lui demander sa version des faits. Il fallut qu'elle pose une deuxième question pour qu'il émerge de sa transe - mais à peine.
- Selena est au travail, normalement. Mon père ... je ne l'ai pas trop vu, cet été. Il n'y a que l'elfe. Il avait répondu d'un ton mécanique, encore occupé à digérer toutes les informations qu'elle lui avait donné. A essayer de se débarrasser de sa culpabilité, qui n'avait finalement plus de raison d'être, mais qui s'agrippait à lui comme un botruc à sa branche. Quand soudain, son regard s'éclaira, et il fixa Amelia avec une intensité qu'il n'avait pas manifesté depuis bien longtemps. Attends une seconde ... Tu as une baguette, à nouveau ? Si la magie lui était toujours inaccessible, ce n'était peut-être pas le cas d'Amelia. Et puis, elle était bien arrivée jusque là ... Elle pouvait l'en sortir, pas vrai ? On ne pouvait pas transplaner dans le domaine des Stomby, mais il suffisait d'en sortir et ... Le regard de Galaad s'était fait fiévreux, les rouages rouillés de son cerveau tentant de se remettre en marche, de formuler un plan. Il y a des choses que je dois absolument récupérer au manoir, murmura-t-il, plus pour lui-même que pour la jeune femme.



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Lun 14 Mar 2022 - 16:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bambieeyes/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: Re: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351Lun 28 Fév 2022 - 7:44

Face aux balbutiements de Galaad, elle comprit assez rapidement que le pauvre garçon avait été coupé de tout. Elle ne savait pas réellement s'il s'était laissé convaincre par sa sœur ou s'il s'était mis cela dans la tête à cause du manque d'informations. Dans le fond, cela revenait au même. Et la suite ne l'étonna guère. Ouvert au débat. Quelle drôle de réponse ! Mais Amelia voyait bien que c'était précisément ce qu'elle avait imaginé. Retenir quelqu'un quelque part de force, c'était le garder prisonnier. Elle aurait aimé lui dire ou le secouer comme un pommier. Mais elle s'arrêta bien avant que l'idée germe dans son esprit. On ne faisait pas ça à quelqu'un qui venait de vivre un traumatisme. Et en rajouter un autre n'aurait pas de sens. “ Une cage reste une cage. ” Répondit-elle tout de même. Qu'il ait ressenti le besoin de préciser qu'il avait eu de la nourriture était sans nul doute un signe... Un signe plus qu'évident qu'il était une victime. Victime de la cruauté de sa famille et de ce "elle". Elle ignorait encore de qui il parlait très exactement. “ Ne minimise pas ce qu'ils t'ont fait. ”Elle avait parlé plus faiblement qu'elle ne l'aurait cru. Mais c'était là la confirmation qu'elle voulait.

Comme si cela leur servirait à quoique ce soit, elle l'attira un peu plus loin. Elle lui fit un récit très bref des derniers événements. Elle n'entra pas dans la détails, et ne le ferait pas même s'il lui demandait. Certains éléments la hanterait à tout jamais, mais elle ne souhaitait en aucune façon lui infliger cela. Il ne les avait pas vécu, et c'était tant mieux ainsi. Il avait d'autres démons de toute façon. Les siens apparurent seulement quand elle parla de leurs deux amies. Wilda et Aurora. Elle avait cru bon de les mentionner, de dire qu'elles étaient en vie. La réaction de Galaad n'était pas réellement celle escomptée. Mais cela ne faisait que de rajouter des certitudes aux précédentes. Si elle n'avait pas été persuadée auparavant, elle pouvait en être sûre à présent. Elle suivit alors le mouvement et posa ses fesses dans l'herbe. Elle essaya de le ramener à la réalité par quelques questions qui s'avéreraient nécessaires, mais il n'entendit que la dernière il semblerait. L'elfe... Il n'y avait que l'elfe... La précision tourna dans sa tête dans tous les sens. A vrai dire, cela pouvait tout aussi bien lui desservir. La plupart des sorciers l'ignoraient, mais les elfes de maisons renfermaient une puissance magique tout à fait impressionnante. Bien plus que les humains. “ Et je peux essayer de le convaincre de... ” Elle s'arrêta en pleine réflexion quand le jeune homme sembla réaliser quelque chose... “ Oui... ” Qu'elle répondit distraitement. Est-ce que... Oh la suite, la suite, elle lui prouva que Galaad n'avait pas compris de suite qu'elle comptait bel et bien le sortir de là. Baguette ou non d'ailleurs. Elle aurait essayé en tout cas.

Elle demeura calme. De longues secondes. Avant de s'animer à nouveau. “ Je comprends bien, mais avant nous avons besoin d'un plan. ” Un début de plan. Ne serait-ce qu'un début ? Amelia n'était pas le genre de sorcière qui improvisait. Il lui fallait un fil rouge, une démarche  à suivre. Elle avait donc tout un tas de questions en tout genre. Et il allait falloir que Galaad coopère un peu... Ce ne devrait pas être compliqué. “ C'est bien l'elfe de la famille n'est-ce pas ? Si c'est le cas, il est obligé de t'obéir. ” Encore fallait-il qu'il n'ait pas particulièrement peur de cette Selena. Et le père... Eh bien qu'est-ce qu'il pouvait bien faire le père ? Laissait-il réellement cela se produire sous son propre toit ? Tout ceci lui paraissait complètement dingue... Mais elle se força à ne pas s'éparpiller. L'elfe, l'elfe, se répéta-t-elle. C'était lui l'objet le plus important de leur plan... Plan avec des guillemets. Des gros guillemets. “ Est-ce qu'il y a moyen que j'arrive de le convaincre de me laisser entrer ? Ou je peux l'occuper peut-être ? C'est dans mes cordes ça... ” Elle s'imagina qu'elle pouvait toujours se faire passer pour une coiffeuse du salon. Elle avait encore la carte de la boutique. Elle pouvait toujours essayer de "promouvoir" les lieux. Avec les difficultés à retrouver une clientèle, ce n'était pas totalement absurde. Mais alors qu'elle se perdait dans les méandres de ce raisonnement, elle oubliait quelque chose de pertinent. Ce ne fut qu'en regardant Galaad qu'elle réalisa... “ Attends.. Par où tu sors pour aller te promener dans les jardins ? La fenêtre de ta chambre ou une porte dérobée ? ” Était-ce le genre de manoir où il y avait des passages secrets qui auraient pas un heureux miracle échappé à cette Selena ?
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 356
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: Re: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351Mar 15 Mar 2022 - 19:07

ft. Amelia Bones - fin septembre 1978


After I count down three
rounds in Hell I'll be
in good company

Ne pas minimiser, ne pas minimiser ... C'était plus facile à dire qu'à faire, surtout quand son esprit avait dessiné les pires scénarios concernant ses camarades encore otages. Pourtant grand champion de l'auto-apitoiement, Galaad n'arrivait pas à chasser cette certitude : il avait eu de la chance que Selena le sorte du Chemin de Traverse, deux mois plus tôt. Il n'aurait pas tenu longtemps face au manque et aux Mangemorts. Mais la reconnaissance qu'il aurait dû éprouver envers son aînée cohabitait mal avec les rancœurs tenaces qui les liaient - sans compter, bien sûr, son interdiction de sortie. A ce stade, il devenait difficile de différencier les bonnes intentions de la manipulation, les faveurs des coups dans le dos. C'était dans cette confusion qu'il nageait depuis plus d'un mois. Et même si l'apparition d'Amelia lui offrait une belle bouée de secours, il allait falloir du temps pour qu'il puisse sortir la tête de l'eau, une bonne fois pour toutes. Petit à petit, cela dit, il commençait à comprendre qu'elle ne repartirait pas sans lui, et cet espoir de retrouver le monde extérieur le réchauffait un peu ... tout en l'angoissant, aussi. Toujours assis, il ramena ses jambes contre son torse et passa ses bras autour.
- Un plan, ok. Je suis pas très doué pour les plans.

Il essaya à son tour d'activer les rouages de son cerveau, mais s'ils n'avaient jamais été bien huilés, les derniers évènements les avaient laissé carrément rouillés. Tout semblait tourner autour de Poody, ce qui était bien dommage. Galaad, comme nombre de ses pairs sang-purs - ou du moins, élevé comme tel - ne faisait pas grand cas des créatures magiques censées les servir. S'il était nettement moins désagréable à l'égard de l'elfe que d'autres membres de sa famille, il aurait été bien incapable de dire ce que Poody faisait de ses journées, pas plus qu'il ne savait où s'arrêtait sa loyauté. Et où commençait celle envers Selena.
- M'obéir, oui, mais jusqu'à quel point ? Je ne sais même pas comment ça marche, est-ce que c'est l'elfe qui décide, ou est-ce qu'il y a une sorte de... de magie qui le contraint ? Sa voix s'affaiblit sur la fin de sa phrase, comme il réalisait que Poody lui-même avait accès à la magie, et donc plus de pouvoir que lui. La proposition d'Amelia de faire distraction le fit acquiescer plus vigoureusement - cela les débarrassait de certaines inconnues. C'est une bonne idée oui, Poody n'est pas le plus bavard des elfes mais...

Interrompu par Amelia, il l'observa une bonne minute avant de comprendre ce qui la surprenait. Oui, il avait bien suggéré que sa famille le retenait prisonnier au manoir ... et dans un même temps, il la retrouvait dehors, en plein jour, sans que personne ne vienne lui courir après.
- Ah, oui. Selena m'a dis qu'avec les sortilèges placés autour de la maison, je finirais par tourner en rond de toute manière. Un peu comme les sorts repousse-moldus, mais inversé, quoi. Ce qui, à la réflexion, n'était peut-être qu'un mensonge de plus. Il n'avait jamais osé tester cette théorie. L'idée de marcher sans but dans l'immense parc du manoir, alors qu'un repas et un whisky l'attendaient à l'intérieur ... Non, merci. Il ne tenait pas à revivre le manque, dont le souvenir était encore terriblement frais. Du coup, je sors par où je veux. Mais en général, je passe par la fenêtre de ma chambre. Ça m'évite de euh ... croiser qui que ce soit. Depuis au moins deux semaines, même lui s'était lassé des disputes qui, de toute manière, tournaient toujours sur les mêmes sujets et n'avançaient à rien du tout. Je te montre, si tu veux.
Sans attendre de réponse, il se leva et quitta l'ombre des arbustes sous lesquels il s'était assis. A grandes enjambées, il se dirigea vers l'aile du manoir qui se trouvait tout à leur gauche. En approchant, on pouvait effectivement voir qu'une des fenêtres du rez-de-chaussée était grande ouverte - rien de bien suspicieux, toutefois, la fin de l'été était tiède et il faisait sens de vouloir aérer les pièces. Galaad avançait sans vérifier qu'Amelia le suivait, l'esprit déjà occupé à lister les choses qu'il devait emporter à tout prix. Quelques foulées plus tard, il se trouvait au pied de la fenêtre, par laquelle on distinguait une immense pièce étrangement bien rangée - merci Poody. Et le plan selon lequel ils devaient distraire l'elfe, me direz-vous ? Déjà oublié.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




La vie n'a pas de prix (Galaad) Empty
MessageSujet: Re: La vie n'a pas de prix (Galaad) La vie n'a pas de prix (Galaad) 129196351

Revenir en haut Aller en bas

La vie n'a pas de prix (Galaad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FINALE 3 | GALAAD & SHANNON vs. GAUWAIN & GRAHAM | CLOS Galaad & Shannon grands vainqueurs !
» Puisque tout a un prix w/ Perseus
» Toute demande a un prix ▲ LYS MALEFOY
» Et le prix de la Capitaine de l'année và à ... | Swann A. Jones
» What's up buddy? [Galaad]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Irlande du Nord-