Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

Partagez

Éliminer la concurrence (Antonin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 237
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (lux aeterna)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éliminer la concurrence (Antonin)  Empty
MessageSujet: Éliminer la concurrence (Antonin) Éliminer la concurrence (Antonin)  129196351Dim 9 Jan 2022 - 19:47

Perseus Flint avait peu d'amis, principalement que des connaissances positives - au mieux ! Mais les gens qu'il avait connu lors de ses années à la gazette comptaient parmi les quelques élus qui avaient son intérêt. Irrémédiablement, Antonin faisait partie de cette liste. A vrai dire, il l'avait même rencontré avant ça, durant son adolescence. Par un jeu d'amitié entre les deux pères des garçons, Perseus et Antonin avaient été de se côtoyer. L'auteur s'en souvenait très bien et il devait reconnaitre la vérité suivante : après Morticia, Antonin était qu'il connaissait depuis le plus d'années. Ainsi, plusieurs années après leur première rencontre, Flint se donnait encore le devoir de répondre favorablement aux invitations du journaliste. La raison de cet entretien s'avérait à la fois si simple et complexe : un trouble fête à la gazette ou plutôt un rival devenant embêtant. Mais aux yeux de Perseus, les deux définitions allaient de paire.

A l'époque où Perseus avait travaillé à la gazette, il n'aurait jamais envisagé de se débarrasser d'un collègue. Il pensa à Alizea qui ne correspondait pas tellement au genre d'amitiés qu'on pouvait attendre de lui. Mais il la connaissait depuis trop longtemps pour qu'il puisse lui souhaiter du mal. Mais il s'était endurci avec les années et elles l'avaient rendu contemplatif. On ne l'inquiétait plus aussi facilement, on ne l'attendrissait certainement encore moins. Alors quand Antonin lui fit part de son souci de collègue, Perseus resta pensif pendant un instant. Cela ne lui fit ni chaud ni froid. Il ne s'agissait que d'un nom, seulement deux mots prononcés ou écrits sur un morceau de parchemin. Rien de plus. Afin de discuter de cette affaire, Perseus avait retrouvé Antonin dans un endroit calme et discret. Pour ces questions, Perseus ne recevait jamais chez lui. Ses affaires illégales étaient habituellement traitées à Londres, dans son atelier, jamais dans son hôtel particulier. Il séparait bien tout : vie professionnelle et vie privée, empoisonnement et écriture, empoisonnement et son lieu de vie surtout. Oh Antonin était habitué à cela bien évidemment. Et même si Perseus ne prenait pas part à ce projet finalement, il préférait ne pas en discuter devant des elfes de maison. La conversation entre les deux sorciers était bien entamée quand Perseus aborda le noeud de leur rencontre... “Ton problème n'est pas si épineux qu'il n'en a l'air.” Dit-il d'une voix basse et posée alors qu'il attrapait une cigarette pour l'allumer. Il n'éprouvait pas de réel remord à l'aider de parler de l'assassinat potentiel d'un homme. Mais il devait toutefois en savoir plus pour mesurer l'ampleur du problème. “A-t-il une famille ? Des proches qui pourraient vouloir le venger.” Cela était un problème par contre. Les répercussions. Ceux qui restaient. Une frère et une soeurs étaient sans nul doute une information à ne pas écarter s'ils existaient. Perseus analysait cela comme s'il s'agissait de personnages de roman. Cela rendait plus facile la distance qu'il s'imposait. Il était tout à fait capable de se les projeter dans son esprit comme de simples objets également. Mais même dans ce cas, ils n'en restaient pas moins des êtres avec des émotions. “A moins que tu veuilles éliminer le problème à la racine.” Ajouta-t-il d'un ton placide. Ce qui n'était pas spécialement une mauvaise idée non plus. Cela dépendait de ce que son interlocuteur souhaitait faire, Perseus se contentait de poser les questions disons pragmatiques...
Revenir en haut Aller en bas

Éliminer la concurrence (Antonin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre-