Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

Partagez

Éliminer la concurrence (Antonin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éliminer la concurrence (Antonin)  Empty
MessageSujet: Éliminer la concurrence (Antonin) Éliminer la concurrence (Antonin)  129196351Dim 9 Jan 2022 - 19:47

Perseus Flint avait peu d'amis, principalement que des connaissances positives - au mieux ! Mais les gens qu'il avait connu lors de ses années à la gazette comptaient parmi les quelques élus qui avaient son intérêt. Irrémédiablement, Antonin faisait partie de cette liste. A vrai dire, il l'avait même rencontré avant ça, durant son adolescence. Par un jeu d'amitié entre les deux pères des garçons, Perseus et Antonin avaient été de se côtoyer. L'auteur s'en souvenait très bien et il devait reconnaitre la vérité suivante : après Morticia, Antonin était qu'il connaissait depuis le plus d'années. Ainsi, plusieurs années après leur première rencontre, Flint se donnait encore le devoir de répondre favorablement aux invitations du journaliste. La raison de cet entretien s'avérait à la fois si simple et complexe : un trouble fête à la gazette ou plutôt un rival devenant embêtant. Mais aux yeux de Perseus, les deux définitions allaient de paire.

A l'époque où Perseus avait travaillé à la gazette, il n'aurait jamais envisagé de se débarrasser d'un collègue. Il pensa à Alizea qui ne correspondait pas tellement au genre d'amitiés qu'on pouvait attendre de lui. Mais il la connaissait depuis trop longtemps pour qu'il puisse lui souhaiter du mal. Mais il s'était endurci avec les années et elles l'avaient rendu contemplatif. On ne l'inquiétait plus aussi facilement, on ne l'attendrissait certainement encore moins. Alors quand Antonin lui fit part de son souci de collègue, Perseus resta pensif pendant un instant. Cela ne lui fit ni chaud ni froid. Il ne s'agissait que d'un nom, seulement deux mots prononcés ou écrits sur un morceau de parchemin. Rien de plus. Afin de discuter de cette affaire, Perseus avait retrouvé Antonin dans un endroit calme et discret. Pour ces questions, Perseus ne recevait jamais chez lui. Ses affaires illégales étaient habituellement traitées à Londres, dans son atelier, jamais dans son hôtel particulier. Il séparait bien tout : vie professionnelle et vie privée, empoisonnement et écriture, empoisonnement et son lieu de vie surtout. Oh Antonin était habitué à cela bien évidemment. Et même si Perseus ne prenait pas part à ce projet finalement, il préférait ne pas en discuter devant des elfes de maison. La conversation entre les deux sorciers était bien entamée quand Perseus aborda le noeud de leur rencontre... “Ton problème n'est pas si épineux qu'il n'en a l'air.” Dit-il d'une voix basse et posée alors qu'il attrapait une cigarette pour l'allumer. Il n'éprouvait pas de réel remord à l'aider de parler de l'assassinat potentiel d'un homme. Mais il devait toutefois en savoir plus pour mesurer l'ampleur du problème. “A-t-il une famille ? Des proches qui pourraient vouloir le venger.” Cela était un problème par contre. Les répercussions. Ceux qui restaient. Une frère et une soeurs étaient sans nul doute une information à ne pas écarter s'ils existaient. Perseus analysait cela comme s'il s'agissait de personnages de roman. Cela rendait plus facile la distance qu'il s'imposait. Il était tout à fait capable de se les projeter dans son esprit comme de simples objets également. Mais même dans ce cas, ils n'en restaient pas moins des êtres avec des émotions. “A moins que tu veuilles éliminer le problème à la racine.” Ajouta-t-il d'un ton placide. Ce qui n'était pas spécialement une mauvaise idée non plus. Cela dépendait de ce que son interlocuteur souhaitait faire, Perseus se contentait de poser les questions disons pragmatiques...
Revenir en haut Aller en bas
Antonin Dolohov

Antonin Dolohov


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Michael Fassbender @Lux
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La déchéance à tous les niveaux
| PATRONUS : Aucun
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éliminer la concurrence (Antonin)  Empty
MessageSujet: Re: Éliminer la concurrence (Antonin) Éliminer la concurrence (Antonin)  129196351Ven 4 Fév 2022 - 0:51

Antonin n’était probablement pas l’homme le plus sociable qui soit, et il ne cherchait pas à le devenir. A quoi bon s’encombrer de relations factices et désuètes ? Ça ne l’intéressait en aucun cas. Paraissait-il que c’était le fondement même de leur société. Qu’il fallait composer d’alliances, de cachoteries, de coups d’états… quelle perte de temps. Oh pourtant, Antonin n’était pas le dernier quand il s’agissait de comploter, mais il n’avait aucun intérêt à se lier à des personnes qui ne lui inspiraient rien d’autre que de l’aversion ou de l’indifférence. Alors il ne s’affublait jamais de sourires faux et idiots, à moins qu’il n’y soit forcé, mais il faisait en sorte pour que cela ne soit pas le cas. Il n’avait aucune crainte à regarder quelqu’un dans les yeux pour lui faire comprendre qu’il ne l’appréciait pas. Pas même un peu. Les seuls moments où il ne choisissait pas, c’était dans le milieu professionnel. En cas d’interview avec des personnes influentes, possédant une grande notoriété, il ne pouvait pas se permettre de les froisser. Enfin, c’était ce qu’on lui avait dit, personnellement, il n’en aurait strictement rien à faire de les froisser, ces gens-là.

Enfin, bref, là n’était pas le sujet. D’ailleurs, Antonin était en compagnie d’une des seules personnes qu’il appréciait vraiment, et ce n’était pas un mince exploit. Mais il était pourtant véridique que Perseus était sans doute l’une des personnes qui étaient le plus proche de lui. Antonin ne se laissait pas approcher facilement, et il fallait faire ses preuves. Mais Perseus avait brillamment passé tout cela, sans aucun doute. Les deux hommes avaient pas mal de choses en commun, même s’ils divergeaient sur d’autres, ce qui ne les empêchait pas de très bien s’entendre. D’ailleurs, ils étaient toujours là l’un pour l’autre, dans la mesure du possible. Et en cette situation précise, il était possible qu’Antonin requiert l’aide de son ami. Ce n’était rien de très grave. Le fait est qu’Antonin était très facilement ennuyé par les autres personnes. Et en règle générale, cela ne réussissait à personne de trop l’ennuyer. Antonin préférait de loin quand les choses se passaient de la manière dont il le voulait, et quand ce n’était pas le cas… eh bien il faisait en sorte que cela tourne en sa faveur, et il ne s’interdisait pas grand-chose en la matière.

“Ton problème n'est pas si épineux qu'il n'en a l'air.”

Antonin n’avait jamais dit qu’il l’était. Rien n’était jamais vraiment insurmontable après tout, mais c’était tout de même quelque chose qu’il fallait régler. En soit, l’aide de Perseus n’était pas capitale. Antonin pouvait s’en débrouiller seul, mais disons que ses méthodes n’étaient pas forcément les plus discrètes, alors un avis extérieur ne ferait sans doute pas de mal.

“A-t-il une famille ? Des proches qui pourraient vouloir le venger.”

Antonin ne savait pas vraiment. Il ne lui avait jamais parlé, ou du moins, il ne s’était jamais réellement intéressé à lui. Il savait juste qu’il ne supportait pas cette personne. Vraiment pas. Ses idées, sa façon d’être, rien n’allait et il ne voyait pas pourquoi il devrait supporter ça tous les jours. Après tout, il n’avait pas l’intention de s’infliger cette punition, loin de là.

« Je ne sais pas, je ne me suis pas intéressé à lui plus que ça, j’ai mes limites à la tolérance. »

“A moins que tu veuilles éliminer le problème à la racine.”

Antonin considéra son ami durant un moment, avant de s’allumer à son tour une cigarette. Il n’avait pas de plan déterminé. Ou bien, rien de très élaboré à vrai dire. Les questions de son ami étaient légitimes évidemment. Il était normal que Perseus veuille connaître toutes les informations disponibles, tous les détails concernant toute cette histoire, et Antonin allait essayer d’être aussi transparent que possible avec lui, l’ennui, c’est qu’il n’avait pas tant à dire.

« Pour être honnête avec toi, je ne sais pas trop ce que je veux dans les détails. Je n’y ai pas forcément réfléchi de manière poussée. Tu me connais, tu sais que j’agis surtout à l’instinct. »
Revenir en haut Aller en bas
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 244
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (avatarsandcrap)
| SANG : Pureté et noblesse dans ses veines


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éliminer la concurrence (Antonin)  Empty
MessageSujet: Re: Éliminer la concurrence (Antonin) Éliminer la concurrence (Antonin)  129196351Dim 6 Fév 2022 - 2:59

Perseus et Antonin avait certainement beaucoup de points communs, mais des différences bien plus encore. Cela n'avait jamais réellement dérangé ou étonné l'auteur. Ils n'avaient jamais eu les mêmes intérêts ou objectifs. Et pour ainsi dire, il respectait son ami pour cette raison. Aussi étrange que cela puisse paraître, il appréciait même cela. Il n'aimait pas fréquenter des personnes qui lui ressemblaient. Des copies conformes de lui-même auraient tôt fait de l'ennuyer. Mais il y avait une autre variable qui entrait en ligne de compte qu'Antonin ignorait sûrement. Ils s'étaient connu avant... Avant les mangemorts, avant toute cette violence qu'ils partageaient pourtant quotidiennement. Des souvenirs communs d'un passé certainement révolu mais pas si lointain qu'il n'en avait l'air. C'était important. Cela comptait dans l'esprit de Perseus Flint. Il accordait plus facilement son amitié à des personnes qu'il avait rencontré et apprécié auparavant, avant tout cela qu'à des gens qu'il rencontrait depuis les cinq dernières années. Cela le rendait spécial à ses yeux, et il n'était pas certain qu'Antonin ait conscience de cela. Mais cela l'arrangeait quelque part, car il n'avait aucunement l'envie de lui expliquer ou de se justifier. Leur amitié quelque peu inattendue mais réelle était bien suffisamment parlante pour que les deux sorciers s'en satisfassent.  

Avec quelqu'un d'autre, Perseus n'aurait sûrement pas eu la patience d'entendre de telles paroles. Il s'était douté que le journaliste ne s'était pas renseigné davantage sur le sujet de son collègue qui commençait à lui poser de sérieux problèmes. Le sous entendu à peine dissimulé ne le perturba pas non plus. Il le comprit et l'accepta même également. “Un sang impur qui ne connait pas sa place ?” Demanda-t-il dans une haussement de sourcils. Il n'attendait pas de réponse. Il la connaissait déjà en vérité. Mais il avait simplement voulu prononcer ces quelques mots comme pour lui qu'en effet, il avait saisi la subtilité de sa phrase. Mais le plus triste dans cette histoire était qu'il connaissait des sang mêlés qu'il savait apprécier. Certes, ils se comptaient sur les doigts du monde, mais ce n'était sûrement pas le genre de comportement qu'on pourrait s'attendre d'un homme comme lui, à l'image si propre qu'on ne pouvait douter qu'il portait la marque des ténèbres sur son bras. A vrai dire, ce sorcier, celui-là en particulier, Perseus ne le connaissait pas. Il ne l'avait jamais rencontré. Ce n'était qu'un nom parmi tant d'autres. Rien de plus. Il n'allait pas lui manquer si sa vie venait à vaciller. Il ne serait pas touché par les remords ou la culpabilité car ce n'était pas lui qui le tuerait réellement. Il en parlait seulement. Peut-être aiderait-il si son ami si celui-ci en ressentait le besoin. Mais dans aucun cas de figure, il ne serait celui qui tuerait directement. C'était plus facile ainsi d'accepter de participer à une telle discussion et même éventuellement un tel plan...

Il aimait l'honnêteté, Perseus. Une chose dont il n'était que très rarement capable lui-même. Alors quand il était témoin d'un tel trait de caractère, il savait le reconnaître et le considérait même comme une bénédiction. Rares étaient ceux qui faisaient preuve de tant de transparence avec lui. Car tout était question de faux semblants chez les sang pur. Des alliances qui ne comptaient qu'à moitié et qui avaient pourtant leur importance. “Ce n'est pas plus mal de ne pas t’embarrasser de ce genre de détails pour le moment.” Il y avait différentes façons de fonctionner, la sienne différait simplement de celle de son ancien collègue. Mais était-ce une mauvaise chose ? Les années avaient prouvé qu'ils étaient plutôt complémentaires.   “La manière n'a que peu  d'importance tant que tu obtiens satisfaction. ” C'était la vérité. La pure vérité. L'assassin choisissait sa technique. Celle de Perseus était le poison. D'autres étaient la torture, certains préféraient une manière plus propre : un avada kedavra et cela suffisait. “Et tu peux aviser après tant que tu es paré à toute situation. ” Envisager toutes les possibilités dans son esprit, c'était la moitié du travail...
Revenir en haut Aller en bas
Antonin Dolohov

Antonin Dolohov


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Michael Fassbender @Lux
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La déchéance à tous les niveaux
| PATRONUS : Aucun
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Éliminer la concurrence (Antonin)  Empty
MessageSujet: Re: Éliminer la concurrence (Antonin) Éliminer la concurrence (Antonin)  129196351Lun 21 Mar 2022 - 14:10

Antonin n’était pas une brute qui fonçait dans le tas. Il avait la capacité de se montrer stratège quand il le voulait, car il était loin d’être idiot. Mais il fallait aussi que sa victime en vaille la peine. Il n’allait pas dépenser trop d’énergie pour quelqu’un qui était aussi insignifiant. Alors non, il n’avait pas pris la peine de se renseigner plus que ça. La finalité pouvait se révéler barbare et extrême, mais cela n’avait pas vraiment d’importance pour tout dire. Antonin n’avait jamais vraiment cherché à avoir l’approbation des autres. Il faisait ce qu’il voulait, mis à part quelques personnes dont l’avis lui importait. Perseus en faisait partie. Parce qu’il était l’ami dont il était le plus proche. Son avis comptait pour lui, et il était bien content que ce dernier veuille l’aider, mais étant donné leur relation, ils étaient bien mal avisés de refuser de s’entraider, d’un côté comme de l’autre. Antonin n’était pas un sentimental, mais il appréciait leur relation. Et pour le moment, ils n’avaient jamais eu de réels différents, ce qui allait continuer, du moins, il l’espérait.

Il avait déjà peu de liens réels, et auxquels il tenait, ce n’était pas pour les voir se détériorer. Mais bon, pour l’heure, il n’était pas question de cela. Le jeune homme n’avait plus envie, ni la patience de s’embarrasser de certaines personnes, alors il était temps que les choses changent. De manière radicale, soit, mais la fin justifiait les moyens, et il n’était pas homme à avoir beaucoup de scrupules non plus.

“Un sang impur qui ne connait pas sa place ?”

Antonin afficha un léger sourire avant de porter une nouvelle fois sa cigarette à ses lèvres. Perseus était clairvoyant, mais en même temps, il le connaissait bien. Et puis, ils partageaient les mêmes idées. Pas sur tout, mais sur la supériorité du sang, c’était le cas. Antonin avait beaucoup de mal avec les sang-mêlés, il savait que certains étaient différents, mais ils étaient vraiment rares, et il lui fallait une très bonne raison pour les considérer comme autre chose qu’inférieur. Il ne connaissait pas toutes les fréquentations de Perseus, mais il jugeait que cela devait être la même chose. Même si en toute honnêteté, certaines de ses amitiés le ferait sûrement beaucoup tiquer, s’il en avait vent. Certes, il faisait ce qu’il voulait, mais il y avait tout de même certaines limites à ne pas dépasser. Mais Antonin ne se permettait pas de rentrer un peu trop dans les affaires personnelles de son ami si ce dernier ne l’y invitait pas. Il n’avait pas de comptes à lui rendre, mais Antonin se souciait tout de même du bien-être de Perseus, et il ne voulait pas qu’il paye le prix de certaines décisions prises.

« Exactement. Ils grouillent de plus en plus. »

“Ce n'est pas plus mal de ne pas t’embarrasser de ce genre de détails pour le moment.”

Antonin ne s’embarrassait jamais réellement des détails. Même s’il ne fonçait pas dans le tas, il était tout de même impulsif. Il était minutieux, et perfectionniste, mais pas dans tous les domaines. Il n’aimait pas faire compliqué quand on pouvait faire simple, et en l’occurrence, il estimait que sa future victime n’avait pas forcément besoin de beaucoup d’efforts de sa part, ce serait beaucoup trop d’honneur.

“La manière n'a que peu d'importance tant que tu obtiens satisfaction. Et tu peux aviser après tant que tu es paré à toute situation. ”

Il était on ne peut plus d’accord à ce sujet. Encore une fois, ils étaient sur la même longueur d’onde. Ce qui était assez reposant. Ça n’avait rien d’agréable, de toujours être en contradiction avec les autres. D’autant qu’Antonin écoutait assez les avis des autres, quand ils divergeaient du sien. Il tourna légèrement la tête, et plongea son regard bleuté et perçant dans celui de son interlocuteur.

« Tu es toujours aussi clairvoyant, mon tovarishch. Je suis heureux de toujours t’avoir à mes côtés, cela rend les choses plus distrayantes. »

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Éliminer la concurrence (Antonin)  Empty
MessageSujet: Re: Éliminer la concurrence (Antonin) Éliminer la concurrence (Antonin)  129196351

Revenir en haut Aller en bas

Éliminer la concurrence (Antonin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» At the end of the day | Aurora & Antonin
» Antonin Dolohov | Terminé
» Courrier d'Antonin Dolohov
» Commençons par l'éternité ❝ Antonin [flashback]
» Say I do. ❝ Antonin [flashback 1969] Terminé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre-