Le nouveau design est installé ! Nous remercions chaleureusement l'Ecureuil pour son travail magnifique !
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

Partagez

One year with you is worth a million (Remus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bambieeyes/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

One year with you is worth a million (Remus)  Empty
MessageSujet: One year with you is worth a million (Remus) One year with you is worth a million (Remus)  129196351Dim 27 Fév 2022 - 20:09

Début Janvier 1980

Un an... Le temps avait filé comme le vent. Poudlard lui semblait bien loin à présent, comme s'il s'était agi d'une autre vie, d'un autre temps, d'un autre monde presque. Tout dans sa vie s'était accéléré après avoir quitté les bancs de l'école. Sa première relation finie si vite qu'elle ne s'en rappelait qu'à moitié. La mort de ses parents. Des souvenirs qui resteraient gravés dans sa mémoire, dans sa peau comme au fer rouge. Les pires moments de son existence sans doute. Remus avait apporté un peu de douceur, de joie dans ces temps de malheur. Avant de se mettre avec lui, elle n'aurait assurément pas cru cela possible. Pourtant, cette année avec lui ne fut pas facile pour autant. Le siège du chemin de traverse. La mort de la mère de son petit ami. Tant d'événements. Assez pour remplir toute une vie, Amelia en était consciente. Et pour rien au monde, elle ne changerait cette année. Une année entière qu'elle avait passé avec Remus. Ce n'était pas rien.  

Et cette année, ils allaient essayer de la célébrer de la meilleure manière possible. Un week-end, juste un week-end à deux, un peu éloignés de ce Royaume-Uni qui leur avait tant donné et pris à la fois. Il aurait été sûrement ridicule de fêter cela à Pré au Lard, pourtant l'endroit qui les avait vu échanger leur premier baiser. Ce fut Paris qui attira leur attention. C'était une ville qui regroupait à elle seule bien des avantages. Le côté romantique de la capitale française - qui manquait cruellement à Amelia, avouons le - n'était évidemment pas négligeable. C'était une ville inscrite sur sa to do list des villes à visiter. Et c'était surtout le plus loin où ils pouvaient se permettre d'aller d'un point de vue financier. Ce qui était parfait à vrai dire. Quoi de mieux que Paris ?

Elle avait retrouvé Remus le vendredi soir afin qu'ils puissent partir le lendemain ensemble et attraper le porteloin ensuite. Ainsi, ils ne risquaient pas de s'attendre, ou d'avoir du retard ou même de manquer le petit objet magique. Ce samedi matin-là, il faisait frais, presque froid à vrai dire. Elle avait donc enfilé un manteau bleu et même mis un bonnet - et elle avait horreur de cela, c'était dire. En arrivant à leur point de départ, elle ne put s'empêcher de vérifier l'intérieur de son sac et s'assurer qu'elle n'avait rien oublié. Un petit côté névrosé qu'elle ne parviendrait jamais à effacer, et ce même si elle essayait mille ans. “ Il me semble qu'il y a tout. ” Dit-elle en regardant son petit ami. Elle glissa ensuite sa main dans la sienne et la serra doucement. Comme à chaque voyage à l'étranger - et à vrai dire, elle n'en avait pas beaucoup au compteur - elle craignait l’atterrissage. Elle songeait sûrement que Remus la rattraperait si elle venait à s'écraser au sol ou l'aiderait à se relever. Courageuse, vous dites ? Elle n'en avait pas l'air à ce moment-là.

Ils arrivèrent plus tard et atterrirent sans qu'Amelia ne se foule une cheville. Son pied se heurta seulement à un pavé sans pour autant que cela l'empêche de marcher ensuite. Elle relâcha cependant légèrement son emprise sur la main de Remus, en espérant de pas avoir planté ses ongles dans sa peau. “ Pardon. ” Murmura-t-elle sur un ton embarrassé. Après cela, elle se permit de regarder Paris. Ils avaient fini non loin des quartiers magiques de la ville, du moins, c'était ce qui avait été demandé. Le quartier Montmartre. Elle afficha un sourire alors qu'elle jetait un coup d’œil à droite à gauche, lisait les pancartes et autres affiches en tout genre. Elle ne comprenait pas forcément grand-chose au français, même si certains mots lui rappelaient effectivement ce qu'elle avait pu lire dans ses guides touristiques et entendu en cours de latin. “ Je crois que c'est par là. ” De toute façon, ils n'allaient pas rester plantés là. Il fallait qu'ils trouvent la statue et la place cachée. Puis la rue Girardon. “ C'est bizarre d'être là. Rien n'est vraiment comme je l'imaginais. C'est différent de Londres... Mais je ne sais dire comment pour le moment. ” Elle partageait sa pensée, ses premières impressions. Elle aimait les grandes villes, Amelia. Londres avait seulement perdu de son charme à ses yeux, très récemment. Mais la vie urbaine ne lui déplaisait évidemment pas. Mais avant de poursuivre leur route, elle embrassa Remus sur la joue comme pour le remercier de l'avoir accompagné et - emmené ? - jusqu'ici. Elle n'aurait sûrement jamais franchi le pas auparavant.  
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton @L'écureuil
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

One year with you is worth a million (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: One year with you is worth a million (Remus) One year with you is worth a million (Remus)  129196351Mer 9 Mar 2022 - 11:13

Remus était toujours aussi surpris par la tournure qu’avaient pris les choses. Pas d’une mauvaise façon, loin de là, mais il ne s’était réellement pas attendu à tout cela, et si quelqu’un le lui avait dit, il n’y aurait tout simplement pas cru. Mais pourtant, il en était bien là, aux côtés d’Amelia. Il s’était passé énormément de choses, peut-être même trop pour toutes les citer, trop pour des personnes aussi jeunes aussi peut-être, mais au final, ils avaient réussi à tenir, à rester debout, et c’était le plus important. Ils se devaient d’être soudés, et de pouvoir compter l’un sur l’autre. Ce qu’ils faisaient. Et puis, grâce à ces uns ans passés ensemble, Remus ne retenait pas que de mauvais souvenirs de cette année écoulée, il y avait aussi eu des bons moments, et il ne voulait pas les oublier pour privilégier les épreuves qu’il avait dû surmonter, ainsi qu’Amelia.

En tout cas, après cette année passée à ses côtés, le moment était venu de la célébrer. Remus n’était pas très friand des anniversaires, quand cela le concernait, mais pour une fois, il avait pensé que c’était quelque chose à faire. Et puis, cela ne concernait pas que lui, il y avait aussi Amelia. Et de ce qu’on lui avait dit, c’était le genre d’attention que les filles appréciaient. Amelia n’était certainement pas n’importe quelle fille, mais il s’était dit qu’elle aurait envie de peut-être, faire quelque chose de particulier pour fêter leur première année ensemble. Et pour tout dire, le jeune homme se sentait assez enthousiaste à cet évènement. Il espérait que tout allait bien se passer, et qu’ils n’allaient pas encore essuyer un malheureux contretemps. Mais avec un peu de chance, ils allaient pouvoir être tranquilles au moins le temps d’un weekend.

Ils avaient prévu d’aller à Paris. Remus n’était pas un grand voyageur, il n’était même jamais allé nulle part en voyage, même si durant son enfance, ils avaient beaucoup déménagé à cause de sa condition. Alors il était un peu nerveux. Il n’y avait pas de raisons pour que cela se passe mal, mais c’était tout de même un changement pour lui, une nouvelle expérience. Ils n’avaient pas choisi une date au hasard. Ils avaient pris un weekend qui était le plus éloigné de de la dernière pleine lune et en même temps de la prochaine. Ainsi, Remus ne verrait pas son comportement affecté, du moins, pas plus que d’habitude.

“ Il me semble qu'il y a tout. ”

Il lui adressa un petit sourire. Il ne savait plus combien de fois elle avait vérifié, mais ce n’était pas important, du moment que cela la rassurait, elle pouvait le faire autant de fois qu’elle le voulait. Le temps était froid, ce qui n’était pas anormal pour la saison, Remus portait l’écharpe qu’Amelia lui avait offerte il y a un an, pour Noël. Il l’avait toujours, évidemment, et il en prenait le plus grand soin. Il n’avait jamais été un féru de mode, et en général, il s’habillait sans y réfléchir durant des heures, il n’avait pas les moyens d’être une fashion victim dans tous les cas, mais il y avait certains vêtements dont il prenait soin. Ils se dirigèrent ensemble jusqu’au porteloin, et ils arrivèrent à Paris en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire.

“ Pardon. ”

Remus lui offrit un sourire rassurant, avant de regarder autour de lui, curieux. Paris était une ville connue, et il avait entendu de nombreuses histoires autour de la capitale française. Son architecture était également de renommée. Il avait le sentiment qu’ils n’auraient pas assez de temps pour tout voir, mais l’important était qu’ils profitent de leur temps ici, et qu’ils repartent satisfaits de leur voyage.

“ Je crois que c'est par là. C'est bizarre d'être là. Rien n'est vraiment comme je l'imaginais. C'est différent de Londres... Mais je ne sais dire comment pour le moment. ”

Remus ne saurait pas vraiment se repérer ici. Non pas que son sens de l’orientation était mauvais, il était même plutôt bon, mais il ne connaissait pas du tout cet endroit, et ses connaissances en français étaient vraiment très mauvaises. Il suivit donc la jeune femme, lui faisant confiance. Remus ne savait pas trop si Amelia était déçue ou quelque chose comme ça, mais il espérait tout de même qu’elle serait contente de leur voyage. Il embrassa doucement son front, tout en marchant calmement avec elle dans les rues sorcières de Paris.

« Je peux comprendre. Je crois que c’est ici, je ne comprends rien au français, mais ce nom me dit quelque chose. »

En effet, le nom sur l’enseigne de cette auberge lui disait quelque chose. Ce n’était pas un hôtel grand luxe, mais ils avaient des moyens limités alors ils faisaient comme ils pouvaient. Il entra dans l’établissement avec la jeune femme et fut heureux de constater que la réceptionniste parlait un peu anglais. Une fois leur chambre récupérée, Remus y déposa ses affaires.

« Tu as envie de faire ou voir quelque chose en particulier ? »

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /bambieeyes/magma signature
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

One year with you is worth a million (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: One year with you is worth a million (Remus) One year with you is worth a million (Remus)  129196351Dim 3 Avr 2022 - 0:59

Oh Amelia n'était très certainement pas déçue. A vrai dire, elle était quelqu'un qui réalisait son rêve, un de ses vieux rêves et qui comprenait que la capitale française s'avérait différente de ce qu'elle avait pu imaginer enfant. Mais elle supposait que ce n'était pas si mal. Elle s'apprêtait à se créer des souvenirs d'adultes dans lesquels elle se trouvait avec son petit ami, un garçon des plus charmants. Elle n'aurait sans doute pas pu rêver meilleure compagnie pour fouler les dalles de la ville alors qu'ils se dirigeaient vers l'auberge. Elle inclina légèrement la tête lorsqu'ils se retrouvèrent devant l'enseigne et qu'ils durent lire le nom. Son accent et sa prononciation étaient sans nul doute à jeter aux orties. Et elle ne put s'empêcher d'en rire. Tout simplement. “ Je crois que j'ai besoin de quelques cours de français. ” Dit-elle avec humour. Fort heureusement, la réceptionniste maîtrisait un peu l'anglais. Cela l'amusa de constater que l'anglais était sûrement difficile pour elle. Mais au moins, elle ne galérait pas autant qu'elle avec deux mots de français. Elle la remercia quand cette dernière sembla se décider à les conduire jusqu'à leur chambre. La pièce était agréable et douillette. Cela suffisait bien assez aux yeux d'Amelia. Elle aimait la simplicité et ne demandait en aucune façon une suite royale. Après avoir regardé l'endroit avec un sourire, elle posa son sac au pied du lit et se dirigea vers le tableau. Il s'agissait plus exactement d'une photo des quais de Paris, du moins elle supposait. Elle trouvait cela fort joli et à vrai dire, c'était assurément l'une des choses qu'elle voulait faire avec Remus. Se promener le long de la Seine. Cela lui rappela Paris et les bords de la Tamise. Ce n'était pas la même ambiance, du moins d'après le cliché et cela lui plaisait déjà.

Elle revint vers Remus qui lui demandait ce qu'elle souhaiterait faire. Elle ne put s'empêcher d'afficher un large sourire. “ Ce serait plus productif de me demander ce que je ne veux pas faire. Je rêve de venir ici depuis toute petite. ” Reconnut-elle avant de rire doucement. Elle lui attrapa la main et l'invita à s'installer avec elle sur le lit. Elle avait le besoin de poser ses fesses quelque part. Le transport avec le porteloin l'avait un peu étourdi. “ Tu n'as pas faim ? ” Demanda-t-elle subitement. Le stress à l'idée de prendre le porteloin l'avait empêchée de prendre un petit déjeuner digne de ce nom. Mais tout cela était passé désormais. Alors, elle avait comme un creux dans son estomac. Il ne tarderait certainement pas à demandé son pesant de nourriture. “ J'aurais dû manger quelque chose avant de partir, j'en suis consciente, mais... ” Elle marqua une pause involontairement pour le regarder. Puis elle reprit : “ J'ai cru voir une boulangerie en arrivant ici, on pourrait y acheter quelques viennoiseries et nous promener dans la rue Girardon. ” On pouvait dire qu'elle s'était entraîné à prononcer le nom de la rue en question plusieurs fois avant qu'ils n'arrivent ici. Et, Remus s'en doutait probablement. Mais elle voulait voir les quartiers sorciers français comme pour comparer avec le chemin de traverse et même Pré au Lard. “ Ce serait amusant. ” Ajouta-t-elle et elle l'embrassa sur la joue comme si cela pouvait le convaincre qu'il s'agissait d'une bonne idée.

Puis elle se leva pour ouvrir le rideau et la fenêtre. La vue donnait sur une petite cour que l'auberge possédait de toute évidence. Quelques clients semblaient être installés et sirotaient leurs boissons. “ Ou on pourrait boire un café en bas. Regarde comme c'est joli. ” Elle désigna du doigt la petite terrasse. Elle était agréable en effet, et calme aussi. Ce n'était pas un hôtel grand luxe, mais en toute honnêteté, elle affectionnait grandement le charme de la simplicité des lieux. Elle n'en demandait pas plus. “ Et il faudra qu'on aille voir la Tour Eiffel aussi. Il paraît qu'elle fait plus de 300 mètres. T'y crois ? Nous avons besoin de voir ça de nos propres yeux. Ce doit être impressionnant. ” Elle était certaine qu'elle se sentirait toute petite, microscopique à côté. Comment les moldus avaient su faire une telle oeuvre ? Elle ne saurait le dire. Elle comptait bien l'étudier à un moment ou à un autre. Quand elle trouverait le temps. “ J'ai emmené un appareil photo pour immortaliser tous ces moments. ” Elle voulait se souvenir de tout, de ce voyage avec lui. C'était le premier. Le premier anniversaire qu'ils fêtaient ensemble. Elle n'avait jamais fait cela avant, mais elle savait parfaitement ce qu'elle voulait : être avec lui, et seulement avec lui. “ Et toi ? Qu'aimerais-tu faire ? ” L'interrogea-t-elle curieuse. Quand elle fut à sa hauteur, elle entremêla ses doigts aux siens et lui caressa doucement la paume de ses mains en l'attente de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton @L'écureuil
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

One year with you is worth a million (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: One year with you is worth a million (Remus) One year with you is worth a million (Remus)  129196351Ven 8 Avr 2022 - 10:40

Remus espérait que leur séjour se passerait bien. En soit, il n’y avait pas de raisons pour que ça ne soit pas le cas, mais Remus préférait se préparer à toutes les éventualités possibles. Mais bon, il gardait tout cela pour lui, il ne voyait pas l’intérêt d’en faire part à Amelia, il n’avait en aucun cas envie de lui gâcher ce moment. Il avait envie qu’ils passent un bon moment, que leur anniversaire reste sur une note joyeuse, pas qu’il soit guidé par l’angoisse et l’anxiété. Mais bon, à part ces petites réflexions qu’il avait, il avait une bonne sensation, et ne doutait pas que tout allait très bien se passer. Il l’espérait en tout cas.

“ Je crois que j'ai besoin de quelques cours de français. ”

Elle n’était pas la seule, et d’ailleurs, Remus avait le sentiment qu’il en aurait bien plus besoin qu’elle. En même temps, il n’y avait pas vraiment de similitudes entre l’anglais et le français. En tout cas, pour avoir entendu la langue de Molière parlée par des natifs, il n’avait jamais réussi à comprendre un seul mot, ou alors par hasard, parce qu’il ressemblait à sa langue maternelle. Mais bon, on ne parlait pas français en Angleterre, ni dans le Royaume-Uni de manière générale alors… il jugeait que ce n’était pas un drame, s’il ne connaissait que deux mots en français.

« Je pense que mon niveau est encore pire que le tien, heureusement qu’on n’a pas prévu de s’installer ici, sinon on aurait eu beaucoup de mal à s’adapter. »
“ Ce serait plus productif de me demander ce que je ne veux pas faire. Je rêve de venir ici depuis toute petite. ”

Remus afficha un petit sourire attendri. Il était conte, que sa petite amie soit aussi excitée par leur voyage. Il voulait surtout lui faire plaisir, qu’elle prenne du plaisir et garde de très bons souvenirs de leur séjour ici. Ils manqueraient forcément de temps pour tout faire, car Paris était une grande ville, pleine d’endroit touristiques, et qu’ils n’avaient pas un temps illimité, mais ils allaient essayer de faire le maximum, pour ne pas nourrir de regrets.

“ Tu n'as pas faim ? ”

Remus n’avait jamais vraiment faim. Il mangeait parce qu’il le fallait, mais il n’écoutait pas spécialement son estomac, parce qu’il ne voulait pas savoir ce qui le ferait vraiment envie. Mais ce n’est pas pour autant qu’il voulait décourager les autres, ce qui prenaient réellement plaisir à manger. C’était le cas de beaucoup de monde, alors il ne se plaignait jamais réellement, et se contentait de suivre le mouvement, parce que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire.

“ J'aurais dû manger quelque chose avant de partir, j'en suis consciente, mais... J'ai cru voir une boulangerie en arrivant ici, on pourrait y acheter quelques viennoiseries et nous promener dans la rue Girardon. Ce serait amusant. Ou on pourrait boire un café en bas. Regarde comme c'est joli. ”


Les pâtisseries françaises étaient réputées, et Remus savait que la jeune femme était assez gourmande de sucré. Certains s’accordaient à dire que c’était le lot de toutes les femmes, mais Remus ne se sentait pas assez expérimenté pour affirmer ce genre de choses, ce que Sirius pourrait parfaitement faire de son côté. Quoiqu’il en soit, il fallait qu’ils aillent y goûter, ce serait dommage de faire l’impasse sur ça, et puis, ils auraient sûrement quelque chose au chocolat, ce qui le ravirait un tant soit peu.

« On peut toujours y faire un tour, c’est assez réputé il paraît. Mais rien ne nous empêche de prendre un café en bas. »
“ Et il faudra qu'on aille voir la Tour Eiffel aussi. Il paraît qu'elle fait plus de 300 mètres. T'y crois ? Nous avons besoin de voir ça de nos propres yeux. Ce doit être impressionnant. ”

C’était bien possible que les moldus aient réussi à construire quelque chose d’aussi haut. Ce ne serait pas la première fois, que l’homme serait capable de prouesses architecturales, mais il était d’avis que cela valait le détour. C’était toujours bon, de voir ce genre de monuments de ses propres yeux. Et puis, ils étaient des touristes, alors rien de plus normal qu’ils trainent près des lieux touristiques.

« Je ne serai pas surpris que ce soit vrai. Pas mal de monuments culminent assez haut. Mais c’est vrai que 300 mètres, ça doit être quelque chose. »
“ J'ai emmené un appareil photo pour immortaliser tous ces moments. Et toi ? Qu'aimerais-tu faire ? ”

Remus n’avait pas d’envie précise. Il ne connaissait pas du tout cette ville, alors c’était assez difficile de choisir quelque chose. Il serait content avec n’importe quoi. Amelia avait l’air plus renseignée que lui, alors il préférait suivre ses idées. Cela ne voudrait pas dire qu’il subissait, au contraire. Lui ce qu’il voulait, c’était qu’elle soit heureuse et satisfaite. Le reste, ce n’était pas le plus important.

« Je n’ai pas d’idées précises, je ne connais pas vraiment les intournables, alors tout me va. »

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




One year with you is worth a million (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: One year with you is worth a million (Remus) One year with you is worth a million (Remus)  129196351

Revenir en haut Aller en bas

One year with you is worth a million (Remus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Happy new year (Remus)
» Million dollar man ► N I C L A S
» There is some good in this world, and it's worth fighting for - Mairead
» GLINDA | new year new me
» this impossible year ft. Luzia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: A l'étranger :: 
Europe
-